Archives pour l'étiquette Ecrire

De 2017 à 2018, bien à vous

C’est le temps des bilans, le temps des partages joyeux, le temps des vœux aussi. Un bilan bloguesque mitigé, je n’ose même pas compter le nombre d’articles publiés… tellement peu ! Il faut dire que l’année a été chaotique, que […]

Le vide et le plein

J’ai rangé mon bureau… c’est vrai, vous ne savez pas. Depuis des mois, les papiers s’y accumulaient, les livres aussi. Je ne pouvais même plus y trouver ce que je cherchais tant il y en avait ! Pourtant, je faisais […]

Monsieur Jean D’Ormesson

J’avais décidé qu’en rentrant d’Orléans – où je joue la nounou auprès de mes petits-enfants, pour soulager leurs parents et leur permettre de mieux s’installer dans leur nouveau logis – je vous parlerais de mes derniers livres lus. – Mais […]

Un retour attendu

Non, non, ce n’est pas parce qu’une “Aurore” sommeille dans le cœur de Quichottine que je me suis transformée en Belle au Bois dormant et que je dois attendre l’arrivée d’un hypothétique Prince Charmant pour me réveiller. Il y a […]

Un jour tu seras grand…

Un jour tu seras grand Garderas-tu encore au fond de ta mémoire un peu de ce jour-là ? Verras-tu cet outil beaucoup trop long pour toi que tu avais saisi près de ton grand-papa ? Penseras-tu encore à tes presque […]

Et que passe le temps… (2)

Il est plus de seize heures… et je n’ai rien fait. 😳 – Comment ça ? Tu n’as rien fait ? Pourtant je ne t’ai pas vu dormir ! –Je suis sortie… en repérage. – Toi, tu vas avoir des […]

Moi, taureau et un peu dragon aussi… (1)

Tandis que notre cinquième anthologie voyage, voyage, voyage, de blog en réseaux sociaux divers,  si nous parlions ici d’autre chose ? – Chouette ! Une histoire ? – Ou plusieurs, je ne sais pas encore… nous verrons bien. Il reste […]

Et pendant ce temps, dans la vraie vie

Tandis que je préparais l’article sur notre couverture, je me demandais comment nous arrivions à concilier nos rêves et notre réalité. La “vraie vie”, comme on dit… Cette vie à laquelle, quoi que nous fassions, quoi que nous aimions faire […]

Actualisation de notre page « Anthologie 5 »

Parmi les « Rêves de Papier » de la Bibliothèque de Quichottine, nous avons, évidemment, les cinq livres des Anthologies Éphémères. Ils sont à nous, à tous ceux qui les ont fait naître, à tous ceux qui les font vivre au fil […]

J, comme Jour J

Voilà… ce soir à minuit, soit à la limite de notre 15 septembre, la liste des participants sera définitive. Il n’y aura plus qu’à installer les voiles de notre bateau, à gonfler la Montgolfière, ou encore faire chauffer le charbon […]

J – 4

J’ai répondu à tous les commentaires de mon précédent billet, mais ces réponses individuelles ne sont sans doute pas suffisantes. Nous sommes à quatre jours de la clôture du manuscrit de notre cinquième anthologie. Les participants sont nombreux, les textes […]

Au pays des enfants rêveurs

Je sais, nous sommes jeudi, et c’est le dernier jeudi de l’année des Croqueurs de Mots. Je sais… je devais vous parler de voyages… j’aurais pu republier pour vous l’un de mes anciens poèmes, qui continue à résonner en moi, […]

Dix ans ?

Nous étions le 14 juin 2007 et je créais un blog de plus. Il faut dire que j’étais encore novice, je ne connaissais rien au Web, rien… ou presque. J’avais ouvert, peu de temps auparavant, un blog sur une plateforme […]

Pause…

Comme vous avez pu le constater, je suis actuellement “en pause”… encore pour quelques jours. J’ai rédigé pourtant deux billets, l’un sur le blog des Anthologies Éphémères, l’autre sur celui de l’ancienne Petite Fabrique d’Écriture, dont il faisait partie. http://www.les-anthologies-ephemeres.fr/2017/04/deces-de-pierre-fassbind.html […]

Macho (2)

Il y a déjà quelques jours, je regardais l’image qu’avait posté Jeanne Fadosi sur son blog photo. Un couple, un peu âgé… Vous trouverez chez Jeanne toutes les informations concernant cette sculpture. Moi, j’y ai vu autre chose, deux regards, […]

Et quand bien même…

Avertissement : Ce billet est long, c’est vrai, mais si vous ne pouvez pas le lire en entier, contentez-vous d’un coucou sur ma page blanche… Merci. … Vous savez que je ne parle jamais de politique ici… non que cela […]