Petites voitures à Mulhouse

J’ai dit que mon petit lutin bleu ne me quittait jamais… mais j’avoue que ce n’est pas vraiment ça.

Il lui arrive de passer du temps ailleurs… à Yeur ou même près de vous, à Mulhouse, par exemple.

Là-bas, en passant, il a surpris une conversation entre un père et son fils.

Son fils ? Un enfant, un adolescent en devenir. Quelqu’un qui refusait de croire que la vie était un long fleuve tranquille et que la voie que le père avait choisie pour lui était la seule possible.

– Papa ?

Le père n’avait pas entendu… L’enfant était un peu angoissé à l’idée de déplaire, sans aucun doute. Il insista, haussant un peu la voix.

– Papa ?!
– Oui ?

Il n’avait même pas tourné la tête, baissé les yeux vers lui… Avait-il aussi peu d’importance ?

L’enfant se mit en colère… il aurait sans doute tapé du pied, mais il pensait que ça n’aurait pas changé grand chose.

– Tu n’écoutes pas !
– Mais si, voyons, tu vois bien que je suis là !
– Tu es là, à demi…
– Comment peux-tu dire…

L’enfant l’interrompit. Bien sûr qu’il était là, mais à demi, pensant à autre chose, à ces choses si importantes pour lui, son travail, ses employés, sa femme aussi. C’était son anniversaire, que pourrait-il lui offrir qu’elle n’eût pas déjà dans sa garde-robe ou sa boîte à bijoux…? Elle avait tout !

Comme si l’enfant avait deviné l’objet de ses préoccupations, il répondit :

– Maman aussi voudrait que tu sois là, pas seulement à demi…
– Tu racontes n’importe quoi ! Que voulais-tu ?
– Tu ne voudras pas…
– Mais si, je te promets que tu l’auras…
– Quoi que je veuille ? Tu promets ?

Le père hésita, rien qu’un instant. La demande ne devait pas être impossible à réaliser, après tout, n’était-il pas le chef, le patron incontesté d’une des plus importantes usines de la ville, et sans doute du pays tout entier…

– Allez, demande, puisque je t’ai promis !
– Papa, tu sais, la voiture bleue…
– Ma voiture préférée ? Il faudra que tu attendes un peu pour l’avoir, tu n’as pas l’âge, et tu n’es pas assez grand pour la conduire, tu l’auras, mais plus tard.

Le père pensait que, d’ici là, il aurait oublié son désir, et surtout la promesse qu’il lui avait faite.

– Oui, cette voiture-là, mais je la voudrais à ma taille, bleue, toute pareille que la tienne… et qu’elle ait un moteur aussi, que je puisse la conduire, au moins dans l’allée.
– Ah… Je vais voir ce que nous pouvons faire pour toi.

Le « nous », bien évidemment, ce n’était pas le père qui se serait pris pour le roi. Le « nous », c’était l’ensemble des ingénieurs, des ouvriers de l’usine qui devrait satisfaire le désir de l’enfant.

Ils ne mirent pas aussi longtemps à la construire, cette petite voiture bleue… et si, aujourd’hui, vous allez à Mulhouse, au musée de l’automobile, vous la verrez, telle que l’enfant la reçut pour son anniversaire à lui, un jour, là-bas.

Elle parade, juste à côté de la magnifique voiture bleue du père, la carrosserie bien lustrée, prête à vous emporter dans votre enfance à vous.

Quand vous auriez peut-être aimé être assez riche, ou assez fou, pour prendre le volant à cinq ans.

 

© Quichottine, 1er juillet 2024

83 commentaires à propos de “Petites voitures à Mulhouse”

  1. Hé oui, mais tout n’est pas aussi simple dans la vie, il faut savoir attendre pour apprécier ce qui semble impossible.
    biz Quichottine

    • Tu as raison… je crois que tout n’était pas non plus aussi simple autrefois.
      Mais il faut savoir être patient, c’est tout à fait vrai.
      Biz à toi aussi. 🙂

  2. Elle est très jolie cette petite voiture bleue, aurais-je osé attendre ce genre de cadeau ?
    Mon papa m’avait ramené d’un voyage à Paris un Cloclo, en carton pâte, bleu et blanc comme un marin, je l’adorais, quel cadeau inespéré ! Il avait l’air d’un piou-piou en uniforme . Avec des gants blancs, je disais avec ravissement « il a des mains comme des marguerites », ma soeur le trouvait affreux, un jour, je le cherchais depuis longtemps je l’ai retrouvé sur un tas de bois … Je crois bien que cette histoire je l’ai déjà racontée, il y a longtemps !
    Bises Quichottine, et merci à ton lutin bleu qui réveille les souvenirs d’enfance !

    • Je n’y pensais même pas étant enfant. 🙂
      Je ne sais pas si tu l’avais raconté, mais c’est un beau souvenir, merci de ce partage.
      Bises et douce journée Marine. Merci pour tout.

    • C’est vrai, je pense que peu d’enfant auraient eu cette chance.
      Bonne journée à toi aussi, Claudine.
      Gros bisous.

    • Il me semble qu’elle n’était pas à pédales… mais en tout cas, je pense que l’enfant a aimé ce cadeau.
      Merci pour tes mots, jill.
      Bises et douce journée.

    • C’est un moment magique… j’espère que beaucoup le peuvent et que les rêves d’enfant ne sont pas aussi fous. 😉
      Merci, Bernie.

  3. Bonjour Quichottine une bien jolie histoire pour une superbe petite voiture bleue comme celle de papa. Bisous bon LUNDI MTH

  4. Belle façon de nous présenter la voiture et celle-ci fils exposées à Mulhouse. J’ai visité ce magnifique musée. Heureuse de te retrouver sur ton blog. Bisous

    • Merci, Martine.
      C’est vrai que c’est un magnifique musée.
      Heureuse que tu aies pu le visiter.
      Bisous et douce journée.

  5. Elle est adorable cette petite voiture et j’espère qu’elle est à pédales.
    Bon séjour en Alsace. Ici le soleil arrive. Bises

    • Je ne crois pas qu’elle le soit… mais j’avoue ne pas avoir pu regarder de plus près.
      Mon séjour n’a pas duré longtemps, mais c’était agréable. 🙂
      Bises et douce journée Andrée.

  6. Comme quoi, le père écoutait ce que disait l’enfant ! Seulement une voiture remplace-t-elle une vrais présence ???
    Bonne semaine Quichottine

    • Non, elle ne la remplace pas, hélas.
      Je crois que certains parents ne s’en rendent pas compte. Hélas.
      Bonne semaine à toi aussi, ABC.

    • Un sourire pour toi… il nous arrive à tous de poster un peu vite un commentaire. J’ai souvent des coquilles aussi dans mes propres écrits. 🙂

  7. J’ai bien aimé ton histoire, les parents de nos jours sont tellement démissionnaires, tous tellement préoccupés par leur portables qu’ils en oublie de parler avec leurs enfants. Heureuse de te retrouver

    • Voilà… tu as tout compris.
      Je crois que le plus important c’est la parole et l’écoute. Les enfants en ont besoin, et nous aussi. 😉
      Heureuse aussi que tu aies pu passer. Merci, Azalaïs.

  8. Coucou Quichottine,
    Un rêve d’enfant réalisé, quelque soit la grandeur du rêve, un rêve réalisé, c’est un enfant dont les yeux brillent.
    Merci pour cette jolie histoire.
    Bisous

    • Nous avons pu faire en sorte de réaliser des rêves d’enfant… Un rêve, c’est toujours important.
      Merci à toi pour ta présence et tes mots.
      Bisous.

    • Je crois que j’ai aimé m’y rendre. 😉
      Merci pour tes mots Josette.
      Bises et douce journée.

  9. Cette histoire me fait penser à mon cousin Michel, qui avait 4 ans de moins que moi, mais super gâté par sa mère. Il est resté longtemps l’enfant unique. Il a donc eu de beaux jouets et une voiture à sa taille, c’était au début des années 60. Elle n’était pas électrique, elle avançait quand il pédalait. Elle est toute mignonne la voiture bleue en photo. Passe un bel été et merci pour cette petite histoire, bien que le papa n’écoute pas assez son enfant au début. Bisous.

    • Les parents n’ont pas toujours l’écoute qu’il faudrait, la présence… Mais celui-ci a eu de la chance.
      Être un enfant unique a des avantages certains, mais la solitude en famille doit peser aussi beaucoup plus.
      Merci pour ta présence et tes mots en partage.
      Bisous.

    • Je ne sais pas… Il a dû faire comme son père, mais j’espère qu’il a plus été présent auprès de ses enfants.
      Bisous et merci pour ta présence et tes mots, Pimprenelle.

  10. Il y a vouloir, et pouvoir… Ce petit garçon a vu son rêve se réaliser, mais au-delà de la voiture, il a eu l’immense joie de se sentir écouté, ne serait-ce qu’une fois. Après, c’était du domaine des techniciens et du portefeuille du père, un peu oublieux de ses tendres devoirs ?
    Ravie de retrouver notre conteuse ! Gros bisous.

    • Il y a des verbes incontournables… Vouloir, pouvoir, devoir… 🙂
      Le père aura peut-être compris tout ce que la demande du fils sous-entendait. Qui sait ?
      Ravie de te retrouver aussi.
      Gros bisous.

  11. Coucou une jolie histoire un rêve qui se réalise mais ce n’est pas toujours à la portée de chaque papa de réaliser le rêve de son enfant. Au ici l’enfant était heureux! Bonne fin de journée bisous

    • C’est vrai que l’on ne peut pas toujours réaliser les rêves, mais on peut essayer. 🙂
      Bonne journée à toi aussi, Cigalette. Bisous.

    • Merci. J’ai trouvé cette voiture très jolie, et la présence de celle du père était inspirante. 😉
      Bises et douce journée Zoé.

    • Merci, Zaza.
      Ce n’est qu’une histoire, je ne sais ce qu’était la réalité.
      Bises et douce journée à toi aussi.

  12. Je me souviens bien de ce musée que j’avais vraiment beaucoup apprécié. Cette petite voiture accompagnant la grande, j’ai du aussi la photographier mais ton histoire est encore plus belle .
    Heureuse de te retrouver avec le lutin bleu .
    Bonne soirée
    Bises

    • J’ai aimé aussi cette visite, pleine de surprises de toute sorte.
      Merci pour ta présence et tes mots, Jazzy.
      Bises et douce journée.

  13. Joli conte, merci. Le rêve de mon petit fils , c était de visiter ce magnifique musée, rêve réalisé, nous avons passé un beau moment. Bonne journée.

  14. Elles sont très jolies ces voitures c’est sûr que cela peut faire rêver un enfant mais bon tous n’ont pas la chance d’avoir des parents aisés

    • Tout à fait d’accord avec toi… je suis certaine que peu d’enfants on cette chance.
      Mais tous les rêves ne sont pas aussi inaccessibles, j’en suis certaine aussi. 🙂
      Merci, Aimela, pour tout.

  15. Elles sont très jolies ces voitures, elles ont de quoi faire rêver les petits garçons mais tous n’ont pas de parents aisés pour leur offrir

  16. Quelle jolie histoire tu nous racontes !
    Toute mignonne cette petite voiture bleue à la taille de ce petit garçon de 5 ans
    Bisous Quichottine et bon après-midi

  17. Et oui un rêve qui se réalise quel qu’il soit c’est un bel instant à partager. Contente de savoir que tu vas bien et que tu passes par ici, contente aussi de savoir que tu vas en vadrouille de temps en temps et que Lutin Bleu t’accompagne…Bisous et à bientôt

    • Mes déplacements sont de plus en plus rares, mais j’ai beaucoup aimé ce séjour alsacien.
      Merci pour ta présence et tes mots, Manou.
      Bisous et douce journée.

    • On peut voir grâce à toi sans fin la vie en bleu
      Comme l’ambiance est presqu’au seuil le plus sombre
      De l’échelle des noirs que ma peine dénombre
      Alors que du plaisir à te lire parbleu !

      Bonsoir Quichottine,
      Merci infiniment pour ce bleu si réconfort !
      Bises et Bon week-end

    • Je n’avais jamais visité ce musée… Il est vraiment très beau et j’aurais aimé y conduire mes enfants ou mes petits-enfants.
      Merci pour ta présence et tes mots, Jeanne.
      Passe une douce journée. 🙂

  18. Bonjour Quichottine, une voiture bleue qui d’emblée , on l’imagine, fait rêver le Lutin Bleu et surtout son fils qui en parle à son père ce qui donne ce dialogue très touchant. Je te souhaite un superbe été !

  19. Bonjour Quichottine !
    Contente de te relire ! Mais donc c’est arrivé pour de bon,  »pour de vrai » comme disent les enfants ? Une vraie voiture, à moteur, c’est de la folie ! Et c’est tellement plus marrant de rouler avec des pédales en bas de la voiture à 5 ans. Leur forme est tout à fait dans le genre que j’aime, celle des voitures anciennes.
    Je te fais deux grosses bises
    Corine

    • Merci d’avoir insisté.
      C’est arrivé pour de vrai… Mais j’ai inventé le récit. 😉
      Si tu as l’occasion d’aller visiter ce musée, fais-le, c’est un moment magique.
      Deux grosses bises à toi aussi. 🙂
      Passe une douce journée.

  20. Bonjour Quichottine ,
    Elle est adorable cette petite voiture pour cet enfant qui a été gâté mais je crois que ce petit aimerait aussi recevoir un peu plus d’amour Cette histoire me fait penser au film  » Le jouet  »
    J’espère que tu vas bien, je te souhaite une belle journée et t’embrasse bien fort ♥

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.