Dans le lac de juillet

En sortant le nouveau tableau des archives quichottinesques, le Lutin bleu sourit.

Décidément, son amie de toujours avait de drôles d’idées ! Elle avait fait d’un lac de montagne qui certainement devait être glacé – même en été – le lieu de rendez-vous de toute une foule au milieu de laquelle Clément serait à l’aise, s’épanouirait comme une fleur au soleil.

Photographie © AA

Photographie © AA

S’il s’était appelé « Charlie » au lieu de se prénommer Clément, il aurait construit là-bas une maison de bois, un chalet, au lieu d’y bâtir un château de sable où il installait son nouveau personnage…

Clément-le-conteur, Clément héritier du Troubadour-au-vert-pourpoint dont Quichottine avait un jour commencé l’histoire rocambolesque dans sa Bibliothèque obéienne…

Clément débridait peu à peu son imagination, retrouvait les mots, jouait avec eux, dans des histoires sans fin qui sautaient de l’une à l’autre chaque jour, sous un soleil généreux, tels les récits de Shéhérazade au cœur des nuits persanes.

Mais était-ce vraiment ainsi que Clément sauverait sa vie ? La célébrité était-elle un gage de bonheur ?

Charlie avait convié bien trop d’amis dans sa cabane au bord du lac… il ne savait pas qu’ils détruiraient avant la fin de la soirée ce qu’il avait édifié patiemment, en y mettant tout son cœur.

Comme lui, Clément verrait son rêve de sable s’abîmer dans le lac avant la fin de juillet.

À quoi cela sert-il de raconter des histoires alors que plus personne ne vient les écouter ? À quoi cela sert-il d’écrire si personne ne lit ?

Il restait encore tant à découvrir…

(Un clic sur l’image pour ceux qui le désirent.)

72 réponses à “Dans le lac de juillet

  1. Mistigris34

    mais si, mais si j’aime bien tes histoires, et j’écoute, non je lis, mais je ne laisse pas forcément une patte pour signaler mon passage,
    je pense bien à toi, bisous, bisous, MIAOU !!!!!

    • Quichottine

      Ne t’en fais pas… il ne s’agit pas de moi mais de mon Clément voyageur… qui se pose bien des questions sur ce qui lui arrive. 🙂
      Merci pour tes pensées. Gros bisous Mistigris.

  2. Ce lac, ouverture d’un livre intérieur de jeunesse. Les souvenirs affluent, le livre ne se referme jamais tout à fait, il s’enrichit, des pages des autres….

    Il ne faut pas croire trop vite que personne n’écoute ou que personne ne lit, les souris qui le font en catimini sont parfois nombreuses et bien silencieuses…

    Bises et bon après-midi.

    • Quichottine

      J’aime bien le catimini des souris lectrices… 🙂
      Merci pour tes mots encourageants, ABC.
      Passe une douce journée.

  3. Je lis toujours tes histoires mais j’ai beaucoup de mal à les commenter ….. Je suis trop réaliste pour commenter les rêves et les contes même s’ils me plaisent. Bisous

    • Quichottine

      Merci… tu sais, il était ici question de Clément…

      Je suis heureuse que mes contes te plaisent et je comprends la difficulté qu’on peut avoir à les commenter.
      Bisous et douce journée à toi.

  4. Il y a toujours une oreille qui ecoute , quoiqu’on puisse en dire …
    Et comme dirait ABC les petites souris sont souvent bien là !!
    Bises Quichottine

    • Quichottine

      Un sourire pour toi aussi… Merci pour tout, Claudine.
      Bises et douce journée.

  5. On ne sait jamais dans quelles oreilles va tomber le conte mais il y en a autant que des cailloux sur le chemin et les histoires lues poursuivent leur route dans le cœur des lecteurs !
    je t’embrasse Quichottine

    • Quichottine

      Merci pour ce chemin qui continue, Josette.
      Je t’embrasse. Passe une douce journée.

  6. Etre écouté, ou lu, est souvent une gageure, c’est pourquoi pour ma part je fais court de plus en plus souvent et même ainsi on sent bien que pfttt, l’esprit à pris le large, l’attention a faibli …
    Pourtant ne quitte pas ta plume et exprime ce que ton âme te dicte Quichottine, sur la route de ce beau lac de montagne où une cabane attend les rêveurs et les amoureux des beaux espaces !
    L’essentiel est de poursuivre son rêve !
    Bonne journée (le soleil est là…) Bisous

    • Quichottine

      L’esprit prend le large, mais ça ne veut pas dire que le lecteur abandonne l’auteur qu’il lisait. Il l’accompagne sur un autre chemin.

      Merci pour tout, Marine.
      Passe une douce journée toi aussi. Il pleut ici. 🙁
      Bisous.

  7. Eglantine Lilas

    les lacs sont fait pour garder précieusement tous les rêves non réalisés et ils ne disparaîtront jamais puisque la fonction d’un lac est justement d’en être le gardien ….réalisés ou pas qu’importe puisqu’ils ont existé un jour…:-) Clément n’a pas fini le « tour » du calendrier il faut qu’il continue sa route …

    bises et bonne fin de journée

    un lac et ses secrets …c’est peut être aussi le début d’un conte ….

    • Quichottine

      Merci pour ce lac garant des rêves… J’aime l’idée. 🙂
      T’en fais pas, Clément n’a pas encore terminé son voyage.
      Bises et douce journée à toi.

      (Ce conte, tu l’écriras ?)

  8. Il y a une satisfaction personnelle à écrire ou à raconter c’est une bonne thérapie. Bon dimanche.

    • Quichottine

      Une thérapie à ne pas négliger, certainement. 😉
      Bonne et douce journée Solange.

  9. Ne crois pas cela ma Quichottine, nous sommes nombreux à aimer les rêves, les histoires, les lectures fantastiques… Et même si nos jeux d’écriture publiés ne passionnent pas tout le monde, cela doit rester une satisfaction personnelle, non ???? Chaque page écrite enrichit ton livre personnel, ABC a raison. Le tableau de juillet est magnifique, et il n’est pas rare de trouver encore de la neige en altitude.
    Bises et bon dimanche. ZAZA.

    • Quichottine

      La satisfaction est toujours là… le partage aussi.

      Ne t’en fais pas, ici, il n’était pas question de moi, mais de Clément le voyageur.

      Bises et douce journée à toi aussi, Zaza.

  10. ton histoire est vraiment très belle et le lac de montagne il est vraiment splendide

  11. On écrit avant tout pour soi-même, si les autres se reconnaisent dans un écrit, c’est tant mieux
    pour tout le monde…
    Je t’embrasse bien fort, ma fée des mots

    • Quichottine

      Se reconnaître dans un écrit… le partager avec l’auteur, c’est ce que j’aime savourer dès que l’occasion se présente.
      Merci, Marlou.

      Je t’embrasse très fort aussi.

  12. On écrit d’abord pour soi…et tant mieux , bien sûr, quand on peut partager avec d’autres..pas pour devenir célèbre et étaler ses talents mais pou rcommunier avec d’autres à ce qui donn du sens et de la beauté à la Vie…Bonne soirée Quichottine !

    • Quichottine

      Pour communier avec d’autres… oui, je crois que lorsque nous avons cette chance, c’est génial.
      Merci pour tes mots en partage, Gazou.
      Passe une douce journée.

  13. Il a de quoi se poser des questions ce pauvre Clément ! que la vie est bien compliquée parfois !
    On aimerait parfois ne plus s’en poser, on vivrait plus sereinement mais ce doit-être chose impossible sans doute.
    A bientôt et très très belle soirée
    Gros bisous

    • Quichottine

      La vie est compliquée… mais pas toujours.
      Clément est trop sensible pour pouvoir la prendre comme elle vient et c’est dommage.

      … ceci étant, s’il n’était pas comme ça, il n’y aurait pas eu d’histoire à raconter. 😉
      Gros bisous et douce journée à toi.

  14. Bonsoir Lutjn bleu, non la célébrité n’est pas un gage de bonheur, ni l’argent qu’on gagne avec… 😉 Bonsoir Quichottine, ce lac est superbe ! Bises de JB

    • Quichottine

      Il fallait que Clément apprenne certains mots, certains maux aussi pour devenir lui.
      Merci pour tout, jill.
      Bises et douce journée.

  15. bonsoir Quichottine,
    le récit est très joli
    les photos très belles
    je me laisse porter… simplement
    comme par un rêve
    ne t’étonne pas si mes commentaires ne « collent » pas toujours à l’histoire
    mais j’apprécie tes articles vraiment
    bonne soirée
    gros bisous

    • Quichottine

      Je ne m’étonne de rien… ne t’en fais pas Jean-Marie. Je sais bien que tu lis. 🙂
      C’est un très beau compliment que celui que tu me fais.
      Merci pour tout.
      Gros bisous et douce journée à toi aussi.

  16. Je vois qu’il y a consensus sur la non retraite de Clément-au-château-de-sable plus solide que la cabane « à »Charlie.

    Bon début de semaine à vous; je ne vous embrasse pas, j’ai le bout du nez glacé

    • Quichottine

      Sourire… j’espère que tu n’as pas pris froid. Ici, tout le monde est malade. 🙁
      Passe une douce journée alphomega. Merci pour Clément. 🙂

  17. Le lac est clément

  18. Un lac bien agréable… Bonne soirée et bisous Quichottine

  19. On peut aussi écrire pour soi, par besoin, das l urgence …

    • Quichottine

      C’est vrai… et cela justifie l’écriture qui est aussi et avant tout la vie.

  20. Clément a retrouvé ses mots au point d’en devenir conteur !!! La célébrité peut entacher un peu le naturel… c’est vrai !!! Que va-t-il faire en août ???
    GROS BISOUS et douce soirée ma Quichottine.

    • Quichottine

      Il va un peu déchanter… mais ce sera pour mieux se retrouver et acquérir ce qui lui manque encore : confiance en l’avenir.
      Gros bisous et douce journée à toi.

  21. moi, je veux bien écouter les histoires de Clément, et lire les histoires de Quichottine
    bisous

  22. Bonjour Quichottine, un chalet de bois semble être un projet difficile près de ces rives minérales loin de la forêt ? Un sobre abri de pierres froides au départ mais qui selon la fréquentation du lieu peut prendre des allures plus conviviales avec mousses, feutres quand les moutons s’égarent au dessus des alpages en quête de quiétude loin du loup qui sort rarement du bois. » Bref  » (comme disait Pépin) un endroit idéal pour lire des textes que plus personne ne lit. Bonne journée.

    • Quichottine

      Voici donc le véritable montagnard qui me rappelle à l’ordre. 🙂
      Tu as raison, il faudrait l’un de ces abris de pierres amassées une à une dont tu nous as déjà parlé sur ton blog. 😉
      Merci pour ces mots, Pierre.
      Passe une douce journée.

  23. Très belle photo, ce paysage est sublime
    Je suis là pour écouter tes histoires et celles de Clément même si je manque quelques fois de temps
    Continues à nous faire rêver Quichotine
    Douce journée & gros bisous

    • Quichottine

      Ne te fais aucun souci. Ta présence me touche beaucoup, je sais que tu manques souvent de temps.
      Merci pour tout, Laure.
      Gros bisous et douce journée à vous deux.

  24. Après la gloire, la déception. Pourtant ce joli paysage avait bien inspiré Clément.

    Bises et à + Quichottine !

    • Quichottine

      Eh oui… mais il va rebondir, c’est certain.
      Il lui faut apprivoiser le temps.

      Bises et douce journée Alrisha.

  25. J’irais bien passer l’été au bord de ce lac avec lui, moi, cette immensité me parle !!! Prends soin de toi, Dame, par cette froidure et mille bisous

    • Quichottine

      Merci, Croc… J’aimerais aussi pouvoir monter si haut dans la montagne…

      Le froid et la pluie sont là, hélas !

      Mille bisous et douce journée à toi aussi.

  26. Très joli blog que je découvre, je reviendrais

    Avec les bisous de zibulinette

  27. Parfois, on peut aussi écrire pour soi-même. Mais c’est vrai, cela peut apparemment tourner au monologue. Pourtant, des oreilles et des yeux sont bien là…

    • Quichottine

      Les tiens sont toujours indulgents… Merci pour ta présence, eMmA. Passe une douce journée.

  28. Je reviendrai écouter le silence avec Clément!

    • Quichottine

      Merci pour cela, Marie.
      Passe une douce journée toi aussi. 🙂

  29. je t’envie de savoir écrire d’aussi belles histoire … bonne soirée Quichottine

    • Quichottine

      Et moi, je t’envie de savoir prendre d’aussi belles photos… 🙂
      Passe une douce journée.

  30. Rêver et écouter le silence au bord de ce lac , que bonheur !!!
    Merci Quichottine
    Te lire est toujours un plaisir

    • Quichottine

      Tu nous emmènes bien souvent dans de tels paysages… merci pour ce rêve quotidien que tu nous offres ainsi.
      Passe une douce journée Jackie.

  31. quel beau tableau

  32. Mais nous les écoutons , nous , les histoires de Clément! Il ne faut pas que ses histoires finissent comme la cabane de Charlie (très drôle d’ailleurs ce petit poème )! bisous

    • Quichottine

      Tu ne connaissais pas la chanson ? Je l’ai tant chantée avec mes élèves !
      Merci d’être là. 🙂
      Bisous et douce journée.

  33. Tout à trac
    j’aime beaucoup ton lac
    et je regarde Clément loin de la star ac
    qui a jeté à terre et en vrac
    son si élégant frac
    il regrette que tout ce micmac
    et que sa prestation n’ait pas fait un tabac
    tout au plus un navrant couac
    tout en pensant que sa fin de mois sera plutôt ric-rac…

    rire!!

    • Quichottine

      Un grand sourire, TooTsie.
      Merci pour ces mots qui seraient dignes d’être encadrés… J’adore !
      Je suis morte de rire, mais que ça fait du bien !
      Passe une douce journée.

  34. J’aimé ce troubadour des temps anciens, mais cependant je reste sur ma faim quand à la chute, le journaliste est un méchant sorcier. 😆
    Je t’embrasse

    • Quichottine

      Un méchant sorcier peut-être nécessaire pour que Clément trouve sa propre vérité et sa voie/voix.

      Je t’embrasse. Passe une douce journée.

  35. Laisse Clément s’occuper de tout. Il est bien près de ce lac de montagne…
    Bisous de bonne journée Quichottine.

    • Quichottine

      Pas de souci… je lui fais une immense confiance. 🙂
      Merci, Margimond.
      Bisous et douce journée à toi aussi.

  36. Continuer d’écrire ses rêves, pour savoir qu’on existe, demande sans doute beaucoup de force.