Quand le chagrin devient un conte… ou une parabole

Les années s’étaient écoulées, nombreuses, et toujours entre ombre et lumière, joies et chagrins. Qui pourrait se targuer de ne jamais avoir versé la moindre larme ? … de ne jamais avoir eu ce moment où la voix se casse, Continuer la lecture Quand le chagrin devient un conte… ou une parabole

Un album, des photos, quelques mots (6)

J’avais commencé à publier ici les photos d’Anne, avec les mots dont je les avais accompagnées ailleurs. Vous en souvenez-vous ? Ce n’était pas si loin… cinq pages, courtes, faciles à lire, dans un moment où nos préoccupations diverses nous Continuer la lecture Un album, des photos, quelques mots (6)

Un album, des photos, quelques mots (3)

Continuons – voulez-vous ? – à feuilleter l’album… il fait toujours beau au soleil de l’amitié. … Neiges Ce jour-là, il avait neigé, et tu as écrit, en légende : “Premières et seules neiges”…. La montagne n’aime de légendes que celles des Continuer la lecture Un album, des photos, quelques mots (3)

Un album, des photos, quelques mots (1)

Parce que nous manquons tous de temps cette semaine, parce que je sais que certains pourtant attendent des sourires, quand la fête n’est pas vraiment aussi joyeuse qu’ils le voudraient… Enfin, juste “parce que”… J’ai ouvert pour vous un album Continuer la lecture Un album, des photos, quelques mots (1)

La paix du mois d’octobre

On dit… On dit que là-bas, loin, là-haut, sur une montagne qui – n’étaient les images que le Lutin bleu sortait une à une de la pinacothèque quichottinienne – aurait pu se situer n’importe où, en France, en Italie… ou même Continuer la lecture La paix du mois d’octobre

Le cloître du mois de septembre

On dit que le Lutin bleu s’était attardé longuement dans la montagne, jusqu’au monastère découvert grâce à l’Amie. Que s’était-il donc passé, là-haut, à Ganagobie ? Quichottine avait toujours aimé les monuments religieux mais sans doute plus encore les cloîtres, Continuer la lecture Le cloître du mois de septembre

Les alpages du mois d’août

On dit… On disait que Clément s’était perdu à trop vouloir en faire… On disait qu’il glissait vers l’abîme, irrémédiablement… On disait… mais ne fallait-il pas passer par ces moments d’égarement, par la négation de tout, pour enfin pouvoir, un Continuer la lecture Les alpages du mois d’août

Dans le lac de juillet

En sortant le nouveau tableau des archives quichottinesques, le Lutin bleu sourit. Décidément, son amie de toujours avait de drôles d’idées ! Elle avait fait d’un lac de montagne qui certainement devait être glacé – même en été – le lieu de Continuer la lecture Dans le lac de juillet