Les Anthologies Éphémères, nos réalisations, nos dons, nos rêves

Nombre d’entre vous n’aura pas à lire ce qui suit… vous me connaissez, depuis très longtemps.

J’ai ouvert mon premier espace sur la Toile en février 2007, et j’ai été quelque temps nomade avant de me sédentariser sur Over-blog, c’était le 14 juin 2007, il y aura bientôt douze ans.

J’ai publié ensuite, dans mon jardin, un billet où je me comparais à Cadet Rousselle… Trois maisons, pourtant j’étais la même, m’y dévoilant plus ou moins.

“Quichottine” était entrée dans le monde virtuel des blogs à la recherche d’amis… J’en avais peu, Emmanuelle me prenait presque tout mon temps. Il est difficile de garder ses amis lorsque nous travaillons et que nous sommes indisponibles au moment où d’autres le seraient.

Même les relations familiales s’étaient raréfiées.

“Je viens toujours, toi, jamais !”

C’est vrai… peut-être avait-on oublié que monter trois étages sans ascenseur est impossible avec un enfant qui grandit dans son fauteuil roulant… et encore… s’il n’y avait eu que ce fauteuil pour nous décourager !

Un jour, on m’avait dit : “Mais bon sang ! trouve-toi des amis !”

De forum en blog, il n’y avait eu qu’un pas, puis deux, puis trois… de quoi trouver l’endroit qui convienne tout à fait, où je puisse écrire ce dont j’avais tellement envie de parler.

Don Quichotte comme excuse, comme alibi… les livres que je lisais, les questions que je me posais.

Il m’a fallu du temps pour parler d’Emmanuelle, pour lui donner les mots qu’elle ne me disait pas, pour lui inventer une vie différente dans mon jardin secret.

La réalité me rattrapait toujours, et j’avais alors tellement mal que j’aurais voulu pouvoir crier….  crier comme Clerval un jour dans son Orangeraie. Elle évoquait si bien son cache-misère que j’aurais aimé pouvoir le lui emprunter.

Est-ce que ça crie, un veau marin ?” avait-elle écrit sur l’une de ses pages. Je l’avais lue, j’avais imaginé son désespoir, je m’étais dit que moi aussi j’aurais aimé pouvoir aller là où personne ne m’entendrait, pour hurler ma douleur, telle la biche qui bramait au clair de lune sur les pages “poésie” de mes premiers cahiers d’écolière…

Plus tard, j’ai regroupé mes blogs dans un seul, parce que cette distinction n’avait plus vraiment d’importance, même si j’ai laissé la plupart des mots de mon refuge dans mes articles “en attente de relecture”, pour que je sois seule à pouvoir les lire. Il m’arrive d’en publier, parfois, parce que certains s’y prêtent de nouveau.

Ce blog-ci disparaîtra un jour, lorsque, pour une raison ou une autre, je cesserai de régler à mon hébergeur la somme nécessaire à sa visibilité. Resteront sans doute ceux que je n’ai pas effacés sur Blogspot et celui que j’ai rouvert sur OB, pour que mon pseudonyme ne soit pas utilisé par d’autres.

… mais, quand j’y réfléchis, cela n’aura plus d’importance puisque je ne serai plus là. J’aurai alors cessé de vous rabattre les oreilles avec mon héros préféré et ses géants qui n’étaient que des moulins…

« Rêver ou ne pas rêver, telle est la question… »

J’écris, et je me rends compte que je digresse de nouveau, que j’étais en train de vous parler de longévité, de confiance, de ces liens que nous tissons au fil du temps et qui sont nécessaires lorsqu’on veut agir vraiment.

“Tu passes trop de temps sur ton ordi… ça ne sert à rien ”

C’était mon époux qui me l’avait dit, un jour où j’étais sans doute en retard pour des tâches plus “terre à terre”… il avait raison.

Cela me servait, à moi, mais à qui d’autre ?

Alors, j’ai réfléchi…nous étions en 2011 et Solyzaan avait proposé un coloriage sur son blog.

C’était une petite sorcière incroyable qui, mine de rien, nous entraîna dans la plus belle aventure jamais imaginée.

Nous la coloriâmes, nous lui donnâmes des mots, et L’Atelier de Mijoty fut notre premier livre, en avril 2011.

Notre tout premier rêve… et le premier enfant parrainé. Elle s’appelait Maguelone, et nous fûmes récompensés par notre premier diplôme d’honneur.

Nous étions 45 pour ce 1er tome… nous sommes 108 pour le 6e, aujourd’hui. Notre groupe s’est élargi, comme une famille lorsque paraît l’enfant.

De rêve en rêve, nous avons aidé notre association partenaire à réaliser ceux d’enfants gravement malades, sans jamais rien demander en retour, parce que donner n’a aucun sens quand nous agissons en espérant recevoir.

Nous œuvrons à la mesure de nos possibles, nous faisons toujours au mieux.

Nous formons une équipe soudée, où chacun a sa place, sans hiérarchie, sans distinction.

Aujourd’hui, en allant à la poste pour parler de nous, pour essayer de grappiller -peut-être- une réduction sur des frais qui sont pourtant incompressibles, on m’a demandé ce que j’étais dans notre association (qui n’existe pas sur papier, à la préfecture).

“La Responsable du projet”, ai-je répondu. Et j’ai souri… Responsable légalement, coordonnatrice du projet pour l’association Rêves, c’est moi qui ai signé la convention de partenariat, qui me suis engagée à reverser à Rêves la totalité de nos droits d’auteurs et tous les bénéfices réalisés grâce à la souscription.

Je suis une “petite main” parmi d’autres quand il s’agit de mettre en page notre livre, de veiller à ce qu’il puisse répondre à vos justes attentes.

Je ne suis que cela, mais tout ce que nous faisons, nous le faisons pour d’autres, pour ces enfants qui peuvent encore rêver, qui rêvent pour éviter de penser à la maladie qui les ronge et les emportera sans doute… parfois trop tôt.

Ces moments que nous consacrons à la réussite de notre projet, pour qu’un rêve se réalise, justifient le temps que nous passons devant notre écran, ce temps qui devient utile, nécessaire, indispensable pour les plus fragiles d’entre nous.

Alors, évidemment, il faut me faire confiance. Vous n’êtes pas obligés de me croire sur parole, mais, si vous vous êtes déjà procurés l’un de nos livres, si vous les avez lus, si vous avez suivi nos aventures ici et sur le blog des Anthologies Éphémères… vous savez que je ne peux pas vous donner de reçu fiscal, qu’il n’y en aura pas, pour aucun d’entre nous, même pour moi, car ce serait injuste et incorrect vis-à-vis des autres auteurs, mais que c’est ce qui fait la beauté de notre action.

Nous donnons… nous ne recevons en retour qu’un sourire d’enfant… un sourire qui n’a pas de prix.

Merci aux 90 personnes, auteurs ou non, qui ont déjà participé à la souscription grâce à laquelle 204 livres sont déjà payés.

Grâce à vous, il y a, ce 29 mai, 1893,12 € dans la cagnotte destinée à l’association Rêves, et les comptes ne sont pas arrêtés. Ils ne le seront que le 1er juin et je vous donnerai alors le montant des sommes reçues, de celles qui étaient attribuées à l’expédition des livres de la souscription, de celles réellement dépensées pour l’achat des livres et l’affranchissement des envois.

Merci à tous pour votre attention et votre patience. Ma page est bien trop longue.. vous m’en excuserez. 🙂

Passez une douce journée.

105 réponses à “Les Anthologies Éphémères, nos réalisations, nos dons, nos rêves

  1. Belle rétrospective ma Quichottine et pour nos métiers improbables, c’est déjà un très beau résultat, je croise les doigts pour qu’elle grimpe encore.
    Bises et bon mercredi

    • Quichottine

      Il y a encore deux jours pour participer… tout va bien.
      Bises et douce soirée Zaza. Merci pour tout.

  2. Comme j’aime tes mots Quichottine, toujours délicats, toujours prévenants, si bien choisis. Tu t’inquiètes de tout, de nous, de toi… Savoir si tu fais bien… Tu fais bien Quichottine. D’ailleurs mieux que ça : tu fais. Et je crois pouvoir dire sans pudeur, nous t’aimons… pour ça aussi.
    Je t’embrasse bien affectueusement et te souhaite une belle soirée.

    • Quichottine

      Tes mots me touchent énormément. Merci, Mimi.
      Passe une douce soirée, je t’embrasse fort.

  3. Salut,
    Tout le monde a des rêves mais pour les réaliser c’est une autre histoire!

    Le temps est doux, on a eu une averse cet après midi juste quand on rentrait.

    Bonne journée

    • Quichottine

      Je suis d’accord, c’est pourquoi il faut aider ces enfants à réaliser les leurs.
      Bonne soirée à toi, Tiot.

  4. « Nombre d’entre vous n’aura pas à lire ce qui suit… vous me connaissez, depuis très longtemps. »
    Et bien si!! Parce que je te lis toujoursjusquau bout même si tu ne le « vois »pas parce que je ne commente pas toujours!!
    Un abrazo Amiga mía

    • Quichottine

      Je sais bien, Mahina. Mais c’est vrai que cet article est peut-être un peu trop long.
      Je t’embrasse fort.

  5. Ca ne fait rien, j’ai lu « quand même » ! Et je me souviens de ce jour où je t’ai demandé la permission de te tutoyer ! Et les années sont passées, trop vite ou trop lentement, chacun a son rythme. Toi et moi avons perdu en route quelques « blogs-phares », nous en avons découvert d’autres, mais moi je reste accrochée à toi comme une bernique, et il faudra plus qu’une pincée de sel pour me faire lâcher !!! Mille bisous.

    • Quichottine

      Je savais que tu étais de ceux qui le liraient jusqu’au bout. 🙂
      Merci pour tout, Galet.
      Tu es là depuis mon tout début sur Orange… et ta fidélité me touche énormément.
      Mille bisous à toi aussi. Passe une douce soirée.

  6. Bonsoir Quichottine j’aime lire ton parcours et , même si les aléas de la vie ne t’ont pas épargné, tu as fait de cette douleur une force qui t’a poussé à continuer à écrire et à tenir ce blog d’une manière que je salue et qui me réjouit .

    • Quichottine

      Merci pour tes mots et ta présence, Jerry.
      Passe une douce soirée.

  7. Ah en être ou ne pas en être… ici de la blogosphère, moyen de se faire un peu connaître pour une passion qui ne restera pas au tiroir, quand on est juste amateur de… Ici ce blog fut des plus utiles, dénicher une somme pour faire plaisir à un enfant malchanceux, la maladie n’a rien de drôle, alors un p’tit rêve à réaliser a toute son importance, quand la maladie se fait incurable… juste merci pour cette B.A. Quichottine…. 😉 qui demande du temps et une belle organisation, je t’embrasse, JB

    • Quichottine

      Et un grand merci à toi pour tout.
      J’espère que tu vas mieux, jill, et que tout ira de mieux en mieux.
      Je t’embrasse. Passe une douce soirée.

  8. J’ai tout lu avec application , un texte émouvant et simple comme d’habitude .
    Malgré ta souffrance , tu as une fois de plus contribué au sourire d’un enfant , en nous réunissant avec énergie .
    Merci pour tout , tu peux être fière et heureuse de ce projet abouti.
    Je t’embrasse fort Quichottine

    • Quichottine

      Et un grand merci à toi aussi pour tout erato.
      Je t’embrasse fort. Passe une douce soirée.

  9. Oh! Quel bonheur tu me procures, Quichottine et que je suis heureuse d’apprendre ceci. Oui, tu peux être fière de ce projet et tu l’as si bien fait. On te remercie, nous aussi. Je t’embrasse bien affectueusement et te souhaite une belle fin de journée

    • Quichottine

      Merci Nell, je suis très heureuse aussi du résultat de notre travail.
      Je t’embrasse fort. Passe une douce soirée.

  10. Mais oui tu as bien fait pour tout…Qui es tu te demande-t-on ? mais tu es TOUT pour ce projet. Sans toi nous ne serions pas si nombreux et sans cette jolie petite sorcière et la réflexion de ton mari tu n’aurais peut-être pas songé à rendre « utile » ton temps passé sur le net…Merci pour tout ce que tu fais sans prétention aucune, pour ta bienveillance, pour tes encouragements, pour l’envie que tu nous as donné de participer et pour les enfants qui vont pouvoir réaliser leurs rêves…Ne te fais donc pas de soucis, personne n’attend rien en retour et quand on s’engage dans ce projet on découvre beaucoup de chaleur et d’amitié et c’est déjà beaucoup. Bisous et une douce fin de journée

    • Quichottine

      Merci pour tout, Manou.
      Ce sont toujours des moments où je suis un peu inquiète. Je serais tout à fait rassérénée, lorsque tous les livres commandés auront rejoint sans encombre leurs destinataires. 🙂
      Le livre est très beau,j’espère qu’il plaira à tous.
      Bisous et une douce fin de journée à toi aussi.

  11. alphomega

    « Donner sans rien attendre retour… » une des nombreuses chansons de Notre-Dame de Paris et savoir donner n’est pas évident. Avec tout ce que j’ai lu sur ou entre les lignes avec l’Homme de la Mancha, les lutins multicolores, autour d’une photo ou simplement en confidence je peux dire que oui… ces mots de la chanson te vont bien et je le dis en toute liberté sans rien attendre en retour .
    Bonne continuation à toi et bravo à ton mari non pas de te supporter (ou je l’emploierais dans le sens de supporter) mais de t’aider.

    • Quichottine

      Merci pour ces mots et ta présence, alphomega. Nous avons eu la chance et le grand bonheur de te rencontrer.
      Je transmets à mon époux. 🙂
      Passe une douce soirée.

  12. J’ai ouvert fin 2018 mon premier blog, et ne connaissais donc pas ton itinéraire sur la toile. Tu as choisi ton nom de plume en référence à Don Quichotte, mais tu est très loin de te battre contre des moulins à vent !
    Tu fais preuve d’un dévouement exemplaire, d’une grande générosité qui est communicative et assure le succès de ces Anthologies Éphémères et…exemplaires.
    Merci Quichottine, et bonne soirée.

    • Quichottine

      Merci pour tout, Antoine.
      Je suis heureuse que tu aies pu participer à ce nouvel opus.
      Passe une douce soirée toi aussi.

  13. almanito

    J’ai tout lu, on ne se connais pas depuis longtemps mais je lis toujours tout, sans commenter point par point parce que je ne saurais pas le faire et que tes textes sont très fournis et denses dans des domaines qui touchent autant la réflexion que l’émotion. Mais voilà, j’apprécie, je savoure, je comprends et je regrette de ne pas t’avoir connue plus tôt.
    Passe une bonne soirée Quichottine

    • Quichottine

      Nous nous sommes côtoyées depuis plus longtemps… merci d’avoir franchi le pas.
      J’aime te lire, almanito.
      Passe une douce soirée.

  14. Moi aussi, j’ai tout lu. A l’époque (2011), je n’y comprenais pas grand chose, j’étais perdu au milieu de ces différents blogs. Je communiquai régulièrement avec Solyzaan via son joli blog, mais je crois que je devais être bien trop occupée avec mon bloulot chez Air France, les transports parisiens de près de 4 heures par jour, mes collages et albums jeunesse, l’animation quotidienne de mon blog. Je dormais très très peu, mais quand même, il y un moment où l’on ne peut pas en rajouter ! Alors j’ai raté l’atelier Mijoty…
    Aujourd’hui et depuis La marguerite des possibles grâce à laquelle je t’ai rencontrée en vrai (ainsi que Fadosi et Annie la marmotte de Lyon), je crois que je comprends à peu près tout. Et ce qui m’importe le plus, ce sont en effet les rencontres, mais surtout de pouvoir réaliser le rêve d’un enfant malade. Et pour ce qui est des reçus fiscaux, on est bien contents de ne pas en recevoir !!
    Gros bisous, chère Quichottine.

    • Quichottine

      Merci eMmA.
      Notre rencontre en 2013 m’a beaucoup plu, et plus encore de te revoir ensuite.
      Ta présence et tes mots me touchent beaucoup.
      Gros bisous et douce soirée.

  15. La somme déjà récoltée est formidable, et j’espère qu’elle va encore augmenter.
    C’est un vrai sacerdoce Quichottine, et j’ai été très heureuse de participer à deux de tes livres.
    Bisous et belle soirée

    • Quichottine

      Elle sera forcément plus grande une fois que toutes les promesses seront tenues.
      Merci pour tout, Livia.
      Bisous et douce soirée.

  16. J’ai tout lu Quichottine et j’apprécie toujours autant tes mots et l’émotion qu’ils procurent .
    Quelle progression pour cette aventure que tu as choisi de mener avec Reves et les anthologies éphémères . Un tres beau résultat pour la souscription des métiers improbables et je suis sure que d’autres personnes vont y adhérer encore .
    Je comprends tout à fait ta position pour les reçus fiscaux, quand on donne on ne demande pas à recevoir en échange .
    Bonne soirée
    Bisous

    • Quichottine

      Je dois dire qu’en accepter et m’en servir me mettrai dans une position impossible à tenir.
      Merci pour tout, Jazzy.
      Bisous et douce soirée.

  17. C est déjà un succès. Je ferai une petite communication sur mon blog demain.
    Quant aux parcours sur nos blogs, c est vrai que nous y évoluons au rythme de nos journées, des événements, mais c est u plus à la vie sociale !

  18. Comme Mahina, je lis tout même si je ne commente pas toujours. J’ai pris beaucoup de distance avec les blogs. Je continue à administrer mon groupe de poésies sur FB. Et d’ailleurs j’y retrouve certaines de tes amis d’ici…j’ai beaucoup d’admiration pour ta force à continuer ton blog malgré les épreuves que tu traverses. Moi je baisse souvent les bras… Bonne soirée. Bises.

    • Quichottine

      Le blog et surtout ce projet déjà en cours m’a aidé… et m’aide encore.
      Merci pour tout, Marie. Je suis heureuse que tu sois encore parmi nous.
      Bises et douce soirée.

  19. Mistigris34

    coucou, depuis combien de temps on se connait.., je ne sais plus mais j’aime venir te lire et relire
    même si je ne laisse pas toujours « patte de Misti !  » je fais aussi trop de choses à côté, mais pour
    le reçu alors là c’est pas utile du tout pour moi, l’important est de faire une bonne action, j’ai appris comme çà, donner sans rien attendre en retour , –
    MERCI à toi pour tout et à ton mari, il est dans l’ombre mais il t’aide, quelle chance,
    Belle soirée à vous, Bisous, MIAOU !!!!

    • Quichottine

      Merci d’être là, Mistigris.
      C’est toujours agréable d’être soutenue.
      Bisous et douce soirée.

  20. Bonsoir Quichottine,
    Et bien, je fais partie de ceux qui ont lu jusqu’au bout 🙂 et non tu n’as pas été trop longue
    Déjà 8 ans que nous avons sorti notre première anthologie ! je n’en reviens pas
    Le montant récolté est déjà bien et espérons qu’il augmente encore d’ici la fin
    Merci pour tout ce que tu fais Quichottine malgré les épreuves que tu traverses
    Douce soirée & gros bisous de nous deux

    • Quichottine

      Le temps passe si vite… je n’en reviens pas non plus.
      Je pensais ce projet éphémère, d’où le nom donné à nos anthologies.
      Je suis heureuse qu’il ait pu nous permettre de parrainer tant de rêves.
      Gros bisous et douce soirée à vous deux.

  21. Tout projet demande quelqu’un pour le diriger et pour le porter à bout de bras de A à Z, et tu es cette personne-là, je m’unis donc à tous les autres pour t’offrir un grand bouquet de mercis qu’il fleurisse en ton cœur comme autant de fleurs offertes chacune par un ou une ami(e).
    Ton article est tellement toi et c’est ainsi que l’on te connait et t’apprécie.
    je t’embrasse très amicalement

    • et je ne peux que relayer les mots d’ABC qui sait si bien le dire ainsi qu’eMmA et erato et jazzy et Ava et tant d’autres … merci pour ces enfants et merci pour tout

    • Quichottine

      Merci pour ces mots et ta présence, ABC…
      Je suis très émue en vous lisant.
      Je t’embrasse fort.

  22. Mireille.29

    Coucou quichottine.
    Pas très présente en ce moment mais j’ai lu jusqu’au bout. Quand je donne je n’attends jamais de retour. Notre plus beau cadeau c’est de faire rêver un enfant.. Alors ne t’en fait pas.. je suis en admiration Comme beaucoup de tout ce que tu fais malgré les épreuves que tu traverse… Douce soirée

  23. Peut être long ton article mais un beau retour sur tout ce parcours. Et tu vois, même si je suis de moins en moins présente, je suis toujours là pour le livre.
    Mon enveloppe est enfin partie.

    Je t’embrasse fort.

    • Quichottine

      Merci pour tout Pimprenelle, elle est arrivée aujourd’hui. 🙂
      Je t’embrasse fort. Passe une douce soirée.

  24. J’ai lu tout ce parcours avec intérêt et affection. Je suis heureuse d’avoir rejoint ce groupe grâce à toi chère Quichottine .
    Je n’attends rien d’autre en retour que la joie de l’enfant qui verra son rêve se réaliser. Et que pour y arriver, cette 6ème anthologie glane encore des sous est mon plus cher souhait.

    • Quichottine

      C’est un souhait que je partage, Zoé.
      Merci pour tout. Je suis heureuse que tu aies pu participer.

  25. c’est une belle histoire, s’y mêle celle de ta vie, et je vois au nombre de commentaires que tu es soutenue
    Ce que tu écris m’a amené à te faire confiance et pas besoin de reçu fiscal à mon avis, mais néanmoins prudence, en cas d’accroissement il faudra finir par donner une forme légale à l’association virtuelle de ceux qui te suivent, mais nous n’en sommes pas encore là, et pour l’instant on peut continuer ainsi
    J’ai souscris avec grand plaisir et je te dis bravo, continue, un seul sourire d’enfant justifie la poursuite de ton beau rêve, je t’embrasse
    ps : avec tous les blogueurs qui t’ont relayé j’espère l’effet boule de neige

    • Quichottine

      Je suis d’accord, Domi.
      C’est vrai que si nous continuons, il faudra nous organiser, créer une association… trouver donc des personnes pour le bureau, demander des cotisations pour pouvoir régler les frais bancaires… bref, ce ne sera plus la même chose.
      Je ne suis pas certaine de pouvoir assumer seule… hélas !
      Merci pour tout, Dominique.
      Passe une douce soirée.

  26. Tes articles ne sont jamais trop longs … j’aime tellement te lire.
    Je ne sais pas pourquoi, tu as sur moi un effet sédatif, dans le bon sens du mot …
    Tu me reposes.
    Merci d’être là, d’être TOI.
     » Bon jeudi, en espérant que l’ascension soit celle du ☼ dans le ciel !
    Bon courage à ceux qui travaillent, comme ma fille …
    Gros bisoux ♥ « 

    • Quichottine

      Beaucoup ont travaillé…
      Bon courage à eux, à ceux qui sont là pour que d’autres puissent faire la fête. 🙂
      Gros bisous et merci encore pour ta présence et tes mots.

  27. Bonjour Quichottine
    J’ai tout lu comme d’habitude et je ne trouve jamais les articles amis trop longs..et le tien ne deroge pas à la regle
    Je suis heureuse de voir que cette 6eme edition a dejà eu du succès , on croise les doigts pour que cette cagnotte augmente encore ..et je n’en attends rien en retour
    Je t’embrasse très fort Quichottine

    • Quichottine

      J’en suis heureuse aussi… le bilan définitif sera donné dans quelques jours.
      Merci pour tout, Claudine. Je t’embrasse très fort aussi.

  28. MERCI Quichottine…To texte est très émouvant et tellement VRAI… Je partage tout à fait ton ressenti… Qu’y a – t-il de plus beau que le rêve d’un enfant.?
    Je t’embrasse.

    • Quichottine

      Tu as aidé à en réaliser plusieurs, et tu es là pour notre nouveau livre. Cela me touche beaucoup.
      Merci pour tout, Jackie.
      Je t’embrasse, passe une douce soirée.

  29. Merci Quichottine, tu fais tout bien, c’est si merveilleux un rêve qui peut se réaliser. J’espère que la cagnotte va encore augmenter.
    très belle journée, bises

    • Quichottine

      Je vais bientôt clore les comptes, mais je sais déjà que nous aurons réussi à réunir une belle somme pour le prochain rêve à parrainer.
      Merci pour tout, Danièle. Bises et douce soirée à toi.

  30. Bonjour Quichottine,
    Je passe de temps en temps te rendre une petite visite, d’abord pour te remercier de me suivre dans mes diverses pérégrinations et par amitié, nous nous connaissons  » virtuellement » depuis nos premiers écrits sur OB.
    J’ai appris, la douloureuse épreuve qui tu as traversée et, à travers tes écrits, j’ai ressenti une immense tristesse.
    Je suis très admirative du don de toi au profit des rêves d’enfants.
    Ton « réseau » d’amis te soutient, il est présent, je pense que cela te donne l’énergie nécessaire.
    Je te souhaite une belle journée.
    Danièle.

    • Quichottine

      Ces soutiens me touchent toujours autant, tu as raison, ils me donnent l’énergie nécessaire.
      Merci pour ta présence et tes mots, D@net. Passe une douce soirée.

  31. Bonjour Quichottine. J’ai lu avec plaisir cette rétrospective, et bien sûr ma confiance en toi est entière. Tu es une belle personne, généreuse, ordinaire et extraordinaire, que j’ai eu la chance de rencontrer. Je t’embrasse très fort

    • Quichottine

      J’ai beaucoup aimé notre rencontre et tout ce que tu as fait pour nos anthologies.
      Ce sont de très beaux moments.
      Merci pour tout. Je t’embrasse très fort.

  32. tu es bien plus qu’une petite main, Quichottine, sans toi ces recueils n’auraient jamais vu le jour et j’ajouterais aussi sans le soutien et même l’aide de ton époux. Je me souviens d’une commande précédente où il a du jouer les livreurs … bises et merci pour tout

    • Quichottine

      Et moi d’une autre où tu étais avec Martine et moi pour emballer nos marguerites… 🙂
      Merci pour tout ce que tu as fait, Jeanne.
      Bises et douce soirée.

  33. Et bien moi, je lis toujours jusqu’au bout ! Et j’admire toujours la façon dont tu écris, avec encore aujourd’hui une page bien émouvante. J’admire aussi ta gentillesse, ta douceur, et tout ce que tu fais pour rêves. Je suis bien contente de la somme récoltée et j’espère qu’elle va encore grossir
    Merci à toi Quichottine. Bisous

    • Quichottine

      Je l’espère aussi… Merci pour ta présence et tes mots si gentils.
      Bisous et douce soirée.

  34. Quel beau et long parcours…
    La Blogosphère est vivante, riche… En créant mon 1er blog sur OB en septembre 2007, je ne savais que l’aventure durerait autant.
    De belles rencontres… Des ami(e)s virtuels sont devenus de vrais amis…
    Mon mari me disait souvent que je passais trop de temps sur l’ordinateur… Curieusement depuis qu’il n’est plus là, j’y suis moins ! Je profite davantage de ce qu’il y a autour de moi… même si je continue à m’activer sur mon blog…
    Bisous dame Quichottine

    • Quichottine

      J’avoue que je ne savais rien non plus… j’ai trouvé sur les blogs beaucoup plus que ce que j’en attendais.
      De très belles rencontres, d’incroyables amitiés.
      Bisous et douce soirée, Béa. Merci pour tout.

  35. Super génial ça mais dis moi si je prend le livre sur le site marchand l’assos reçoit aussi une partie?
    Parce que si c’est non, il faut m’en garder deux et je t’envoie un virement puisque je n’ai pas de chéquier en Suisse…Sauf que dès demain suis en pause (on part 3 semaine puis je reviens et repart une dizaine avec le petit-fils) cela te dérage t-il si jamais que je fasse cela a mon retour et que tu n’envoie toi les livre qu’a ce moment? Et vu que je suis en Suisse, ce sera plus cher alors tu me dis aussi inclus les frais poste pas de raison que tu les paies….
    je sais j’aurais du demander lus tôt mais n’y ai pas penser car bien occupée ces temps….Répond moi en MP avec tes coordonées BIC ou envoyer le montant (canelrenee@hotmail.com) merci d’avance…Bisousssss

    • Quichottine

      Je t’ai répondu par mail… merci pour tout, Renée.
      Bisous et bonnes vacances à toi.

  36. Salut,
    Le temps n’est pas terrible.
    On vient seulement d’avoir un peu de soleil.
    Bon week-end

    • Quichottine

      Il a plu aujourd’hui, mais après tous ces jours de chaleur, ça fait du bien.
      Bonne nouvelle semaine, Tiot.

  37. l’amitié virtuelle n’existe pas, il y a amitié ou pas. Et nous sommes toutes liées par ce besoin de donner, d’échanger, de converser. Les liens avec mon amie d’ici se distendaient dans les premières années de mon blog (créé pour aider mon mari qui finalement trouve fastidieux de correspondre) et ont finis par ne plus existé. J’étais peinée. Et dans la blogosphère j’ ai trouvé une amie chère que tu connais. Je comprends ton hésitation à parler d’Emmanuelle. Le jour où tu en as parlé, tu savais qui était chacune de nous (avec nos souffrances aussi), tu savais que nous serions là pour te prendre dans nos bras comme toi, tu nous prends dans les tiens. Et pour les impôts, je m’en fous … car maintenant que nous sommes retraités, nous ne payons plus d’impôts.
    Je t’embrasse et merci pour tout.

    • Quichottine

      Merci à toi aussi pour tout.
      Notre amie commune me manque, mais j’ai des nouvelles grâce à toi. 🙂
      Je t’embrasse, passe une douce soirée.

  38. Coucou ah je ne te connais pas depuis très, très longtemps mais c’est comme si je te connaissais depuis mille ans! Tu est une femme formidable, au grand cœur et qui malgré tes peines, tes soucis et tes malheurs tu arrive toujours à remplir nos cœurs de soleil et de chaleur humaine, tu donne sans rien attendre en retour tu offre du bonheur à tous ces enfants mais à nous aussi, et je t’en remercie infiniment, gros bisous et que le nombres de commandes augmente encore et encore,bisous

    • Quichottine

      Merci pour ta présence et tes mots, Cigalette. Je suis heureuse que tu aies pu participer de nouveau.
      Bisous et douce soirée.

  39. Hindoux Fabienne

    Ta page n’est jamais trop longue et tu es un rayon de soleil 🙂
    je file remplir ma souscription :)))
    Fab

    • Quichottine

      Merci… je te dirai quand ton virement sera arrivé.
      Gros bisous et douce soirée, Fab.

  40. Que du bonheur !!! Merci à tous !

  41. Vendredi 31 mai…Hello, je me suis désabonnée en raison d’une absence jusqu’en mi juillet. Mon blog est aussi fermé. Porte toi bien d’ici là amicales bises

    • Quichottine

      Merci de m’en avertir. J’ai vu que tu avais fermé ton blog.
      Bises et douces vacances.

  42. Il y a maintenant longtemps que je lis ton blog. Notre rencontre sur le net est une sorte de hasard, un heureux hasard, du temps où il y avait le forum, Gari et d’autres encore. Je n’ai pas le temps de lire bcp de blogs, j’ai mes »têtes » et là, je lis les articles en entier et suis l’actualité de mes blogs favoris. Ils font partie de mon quotidien, et ils me nourrissent de leur humanité. Merci. Bises VITA

    • Quichottine

      Je me souviens de ce forum où j’ai rencontré la plupart des « anciens »…
      Gari nous manquera longtemps.
      Merci pour tout, Vita. Bises et douce soirée.

  43. Page longue, mais page qui retrace bien ton parcours sur les blogs, nos parcours à tes côtés depuis le premier recueil. Une chaîne d’amitié qui se prolonge par ce beau résultat de vente.
    Bravo à toi pour cette persévérance !
    Gros bisous et à + pour d’autres nouvelles !

  44. Pour ma part, je suis moins sur mon blog et j’ai plus de mal à écrire comme je le faisais avant quand j’ai commencé avec OB, mais je continue quand j’ai un peu de temps à visiter les autres blogs et les écrits de personnes comme toi qui me redonne le goût de lire de jolies choses bonne soirée bisous

    • Quichottine

      Tu écris moins, mais ton blog regorge d’images et de pensées à méditer… c’est enrichissant.
      Bisous et douce soirée, Domi.

  45. Bonjour Quichottine,

    Moi aussi j’ai tout lu et avec une profond intérêt. Tu es quelqu’un de rare et je suis heureuse d’avoir croisé ta route.
    Comme Andrée je pense que amitié virtuelle ne veut rien dire. Elle est ou pas. Et je l’ai trouvée et elle dure après après année; bien que je sois beaucoup moins présente que les premières années de mon blog.
    Merci pour tout ce que tu fais et offre de toi si généreusement.
    Je t’embrasse bien fort

    • Quichottine

      Et merci à toi pour tes participations à nos livres, pour ta présence et tes mots.
      Je t’embrasse bien fort. Passe une douce soirée.

  46. Coucou ma douce Quichottine, non ton billet n’est pas trop long et te lire est un plaisir. Que d’années ont passé depuis le début où je « t’ai rencontrée »…. tu t’es livrée au fil du temps, nous avons partagé tes joies, tes peines, ton profond chagrin. Quel bonheur d’avoir déjà récolté une belle somme pour le rêve d’un enfant. Tu te donnes tellement de mal pour faire du bien autour de toi. Je t’embrasse .
    Chatou

    • Quichottine

      Nous avons presque réussi à nous rencontrer « pour de vrai », mais je sais que c’est partie remise.
      Merci pour tout, ma Chatou.
      Je t’embrasse fort, passe une douce soirée.

  47. Bien que te connaissant, j’ai eu plaisir au travers de tes lignes de me remémorer le parcours qui nous a tous conduit au merveilleux cadeau que l’on procure à tous. L’enfant qui voit se réaliser son rêve, nos proches qui lisent notre ouvrage, soit par un achat qu’ils font ou un prêt aux petits qui nous entourent, et aussi à nous même qui nous sommes associés en quelques sorte pour donner du bonheur. Ce bonheur que l’on lit dans les yeux.
    Merci ma grande pour cette si belle initiative. Il faut que je t’envoie rapidement ma souscription et mon règlement. Ces derniers temps je suis ici, ou là , et je ne sais ou donner de la tête. Merci pour cette piqûre de rappel, j’avais oublié, pardon.
    Je t’embrasse

    • Quichottine

      C’est vrai qu’il le faut… lorsque j’aurai passé commande, ce sera trop tard.
      Merci pour tout, Je t’embrasse fort.

  48. C’est ce 29 mai que ma maman est partie, rejoignant d’autres étoiles…
    Elle était si heureuse que je participe à ce projet…
    Elle, qui a perdu un enfant à trois ans et qui s’est battue comme une « folle » pour en sauver un autre à « sept ans »…
    Bises Quichottine et merci pour tout

    • Quichottine

      Oh je suis désolée, Marie… mes pensées t’accompagnent en ces jours douloureux…
      Je t’embrasse très très fort.

  49. Je te connais depuis moins longtemps que les autres, je suis heureuse de découvrir ton parcours ! Nous avons des points communs comme je te l’ai dit, et je suis contente de lire comment petit à petit tu as démarré cette grande aventure ! Tu t’investis énormément, tu penses beaucoup aux autres et pour ça nous ne pouvons que t’en être reconnaissants ! Merci pour tout Quichottine …
    Belle semaine, bisous !
    Cathy

    • Quichottine

      Et merci à toi pour tout, CathyRose.
      Bisous et belle semaine à toi aussi.

  50. J’arrive après la bataille, mais bravo!

    • Quichottine

      Tu pourras toujours acheter notre livre sur TBE…
      Bon retour ici, Anne.

  51. Je suis impardonnable…
    Je part en vacances, et je ne prend même pas la peine de m’assurer de ma contribution à la souscription…
    Mais, je pense qu’il est encore possible de commander et recevoir ce nouveau livre qui viendra s’ajouter aux précédents dans notre collection…
    Bravo et merci à toutes et à tous…

    • Quichottine

      C’est toujours possible, Yvon.
      Certains se sont désistés, donc je pourrai t’envoyer l’exemplaire désiré.
      Passe une douce journée. 🙂