Longtemps, avec Kri

Longtemps j’ai espéré d’autres jours, d’autres lieux,
Bien trop souvent j’ai cru lutter sans trop y croire
En enfermant mon cri dans un silence trompeur
Offrant le plus possible un visage souriant
À ceux que je croisais

Longtemps j’ai espéré d’autres jours, d’autres lieux,
Déchirant la grisaille aux possibles rayons
D’un soleil trop absent
J’ai doucement teinté de douceur et de bleu
Tout ce qui m’entourait

Le temps s’est écoulé sans que j’y prenne garde
Il n’est plus devant moi mais me pousse toujours
Et s’il voulait me dire qu’il n’est jamais trop tard ?

En regardant le train de mes rêves enfouis
Mon ombre tient encore un enfant par la main.

161005_kri© Quichottine, novembre 2016 pour le texte
© Kri, 5 octobre 2016 pour l’image

Merci encore à Kri, qui fait de si belles photos et a bien voulu me prêter celle-ci. Vous pourrez la retrouver en grand sur la page originale de son auteur en cliquant sur l’image.

Merci à vous qui me lisez.

55 réponses à “Longtemps, avec Kri

  1. Cette enfant ne nous quitte jamais. Il nous tient éternellement par la main.

  2. Photo insolite qui t’a bien inspirée. Non il n’est jamais trop tard. Bisous

  3. Bonjour Quichottine… un jour adulte il prendra sa vie, son chemin propre, on le regardera partir, nous en retrait, mais jamais loin, ainsi vont les générations, et la nuit, on y repense à nos enfants mômes… 😉 Bises de jill

  4. On atous un enfant rêve qui mérite de grandir et prendre son envol …

  5. L’enfant reste le lien entre le passé et le présent.
    Douce journée et GROS BISOUS ma Quichottine.

  6. Cette jolie photo, t’a merveilleusement inspirée pour écrire ce joli poème. Je viens de passer sur ton lien et j’ai vu quelques vues

  7. Bonjour Quichottine,

    Toute sa vie, on doit garder son âme d’enfant..il n’y a pas d’âge qui compte..
    Tellement d’adultes sont tellement malheureux d’être adultes justement..
    L’impossible n’existe pas…tout est possible n’importe qd..

    Amitiés!!

  8. Il n’est pas trop tard Quichottine Merci pour ce TRES beau poème
    Bises

  9. Bonjour Quichottine,
    un enfant est comme un oiseau, il s’envole un jour, tôt ou tard, à nous de lui mettre des étoiles dans les yeux, pour que son chemin soit plus facile et plus doux. Je t’embrasse et te souhaite une très agréable journée. Nell

  10. Juste une précision: le poème est de ta plume ou de celle de Kri? Ce n’est pas très explicite au premier abord…
    Mais je pense que c’est ta plume! On tient toute sa vie ses enfants par la main mais encore faut-il qu’ils le veuillent…

  11. Merci à toi ♥
    Je déguste tes mots
    Belle journée ☼

  12. Il n’est jamais trop tard Quichottine et ton poème nous le montre bien ! Cette photo est très belle qui t’a inspiré des mots si doux… Moi en la regardant j’ai pensé que cet enfant, c’était moi, tout simplement ! J’en ai été vraiment surprise car cela a été comme un flash…mais à cet instant je n’ai pensé ni à mes garçons, ni à mes petits-enfants avec qui, il est vrai je n’ai jamais pris, ni le train, ni le tram, ceci expliquant peut-être cela ! Bisous et une douce après-midi

  13. Une belle photo et tes mots pour si joliment l’accompagner, alors merci à vous deux 😉
    Biz et bonne fin de journée

  14. doux et mélancolique, merci, Quichottine

  15. On a tous un enfant en soi …..

  16. beau poème ; nous passons notre vie entre douceur et chausse-trappe, ratages et rattrapages, petit coquelicot, enfant aimé et moments de souffrance. Je crois que le temps nous pousse, nous disant, vas y il est encore temps. Bises et merci ; les photos de Kry sont très belles.

  17. Le temps a beau s’écouler, il nous poussera toujours en avant c’est l’essence même de la vie……qui nous conserve aussi toujours une part d’enfance, de rêves….Merveilleux (mais un peu triste) poème et belle illustration. Bisousssssss

  18. Mistigris34

    un petit coucou du sud où le mauvais temps est arrivé !
    mais je profite donc pour venir te lire,
    je t’adresse mes affectueuses pensées, MIAOU !!!

  19. Bonjour Quichottine
    C’est l’enfant qui nous tiendra la main toujours qui nous permettra d’avancer …
    Il n’est jamais trop tard il faut juste en prendre conscience ..
    Gros bisous Quichottine

  20. J’aime beaucoup ton texte très émouvant, et si vrai…

  21. C’est drôle mais je trouve cette photo originale et presque inquiétante. Et tes mots emplis de nostalgie et de rêves évanouis. L’ombre d’une mère et son enfant….
    Passe une douce soirée
    Bises
    Dany

  22. c’est si réel…ce temps qu’on ne voit pas et qui nous emporte. tes mots retentissent très fort Quichottine
    je t »embrasse

  23. Renoncer à certains rêves impossibles n’est pas capituler et encore moins renoncer à vivre d’autres choses encore et encore … Je comprends ô combien que cette image t’ait touchée au coeur.
    Bises et belle soirée

  24. Il n’est jamais trop tard, chaque jour est un cadeau, il ne faut pas le gaspiller. Bises VITA

  25. non il n’est jamais trop tard-
    il reste de belles choses à voir, sentir, découvrir-
    un billet plein de tristesse mais plein d’espoir-
    je t’embrasse-

  26. Tes mots sont beaux mais si tristes. Quant à l’enfant, qui est-il ? On tient toujours un enfant par la main. Si ce n’est pas le sien, c’est celui que l’on était il n’y a pas si longtemps…
    Belle soirée Quichottine.

  27. Bonsoir, les enfants grandissent trop vite, le temps passe et nous on vieillis sans eux, alors dès qu’ils viennent on voudrais les retenir, mais hélas ils ont leur vie…bonne soirée bisous

  28. je trouve ton poème mélancolique et triste, le temps passe , mais gardons une âme d’enfant , elle nous permet de rêver. La photo est superbe, j’ai été voir le blog de Kri, elle fait de superbes photos
    Très belle soirée, bises
    danièle

  29. Merci à toi pour ce beau poème…Il n’est jamais trop tard…Et qu’importe si tous nos rêves ne se réalisent pas, l’important est de les garder vivants en soi, de faire ce que l’on peut et de garder cet enfant toujours par la main…Bonne soirée quichottine !

  30. Kri fait de très belles photos et tu as fait là aussi un très beau texte émouvant
    bisous et bonne soirée

  31. Tu te dévoiles encore un peu plus, n’est-ce pas ? Je t’embrasse.

  32. Très belle photo et superbe texte!
    Non, il n’est jamais trop tard…. et l’enfant qui donne la main nous pousse irrémédiablement vers le futur. Ils sont notre futur, nos joies et nos espoirs

  33. Nous avons tous un enfant dans notre coeur et il n’est jamais trop tard pour les rêves .L’enfant grandit et les rêves se réalisent ……aller de l’avant avec foi.
    Douce soirée, bises Quichottine

  34. Eglantine

    Toute sa vie l’ on doit être un enfant !

  35. Très beau poème..Merci Quichottine!
    « Nos enfants ne sont pas nos enfants.. ils sont les flèches que nous lançons dans la vie » lu quelque part

  36. les enfants quels qu’ils soient ne nous appartiennent pas et nous devons apprendre à vivre sans eux comme eux doivent apprendre à vivre sans nous, ce n’est pas forcément les aimer que de vouloir les retenir même dans nos rêves

  37. Magnifique et émouvant ton texte, je ne sais que dire juste admiratif.

  38. Des mots doux et nostalgiques… J’adore aussi les photos de Kri, qui parfois font renaitre des souvenirs enfouis… Merci ma Quichottine et Kri aussi. Gros bisous. Bonne fin de soirée.

  39. Cela faisait longtemps que je n’étais pas passée par ici.
    Bonne journée ! A très vite.

  40. On tient tous un enfant par la main …
    Très beau ressenti sur cette belle photo.
    Bon mercredi avec le froid qui s’intensifie …
    Et Ekla qui a chopé un virus, lui aussi !
    Bisoux doux, ma quichottine

  41. C’est une photo très belle et touchante de Kri, et ton texte l’accompagne bien, ils évoquent ces enfants qui restent toujours présents dans notre coeur de maman… Je pense aussi à tous ces enfants d’Alep qui souffrent tellement en ce moment sous les bombes et les massacres…
    Bises Quichottine

  42. J’adore ton poème qui en dit long sur tout ce que tu tais.
    Non,il n’est jamais trop tard … Si on rate un train ou si on le regarde partir ,,il y en a un autre qui arrive et qu’on peut prendre .. Je t’embrasse

  43. Une page touchante merci Quichottine
    Douce journée & bisous

  44. Très touchant et belle complicité avec cette photo de Kri 🙂

  45. La photo de Kri t’a bien inspiré des tendres pensées.

  46. Bonjour Quichottine. Je trouve la photo un peu inquiétante, avec cette mère qui marche sur les rails avec son enfant et tes mots laissent imaginer ta peine en pensant à tout ce que tu n’auras pas pu faire découvrir à ta fille chérie. Bisous

  47. Omniprésence du temps comme un dieu sans omniscience car le temps est parfois oubli ? merci pour ces mots qui laissent en suspend.

  48. Un texte bien triste et comme jalonné de regrets.

  49. Sourire
    de voir son enfant
    nous lâcher la main

    Et de poursuivre seul
    sa route
    sous notre regard attendrit

    Sourire
    de l’avoir aidé à se réaliser
    sur le chemin de la Vie

  50. Très beau texte et photo émouvante qui me touchent particulièrement.
    Bises Quichottine

  51. Bravo pour ce poème, même s’il est plein de regrets ! la photo montre des rails qui s’arrêtent net. Mais comme le train repart dans l’autre sens, on se dit : ouf, il y a de quoi faire un long voyage avec ce qu’il y a devant le train. Et c’est là qu’est l’espoir. Bises et bon week end.

  52. Magnifique! Quelle belle poésie! De la tendresse, de la mélancolie, et de ces images. J’aime beaucoup
    Bisous
    😉

  53. Le temps s’est écoulé et s’écoule encore comme si le train des rêves passés ou avenir n’avait d’importance. Oh, ce temps qui file, qui file, qui file !!!!
    Quelle belle image de Kri qui a un VRAI regard !
    Bises

  54. Oxygène

    Je trouve ce texte très émouvant.
    Bisous Quichottine

  55. Touchants tes mots qui teintent de bleu la grisaille des jours.
    Sincèrement, je pense qu’il n’est jamais trop tard, les plus belles fontaines coulent en nous jusqu’au dernier souffle.
    Je t’embrasse tendrement.