Hier, fête de l’été

Hier, c’était la fête, fête de l’été chez Emmanuelle.

150626_Fete_1

Le jardin et sa tonnelle étaient parés au couleurs de la mer.

Des goélands de papier voletaient au gré du vent.

150626_Fete_2

Ils essayaient tour à tour de nous montrer leur meilleur profil.

150626_Fete_3

Moi, j’écoutais, j’observais, comme chaque année

Ceux qui étaient encore là, ceux qui ne l’étaient plus… Les “nouveaux”, pensionnaires ou seulement accueillis la journée pour soulager leurs parents.

Emmanuelle, silencieuse, sur le point de s’endormir… malgré la musique et les cris, le bruit ambiant qui, parfois, se mêlait de chants d’oiseaux, de celui de la mer, que certains verraient peut-être, qu’ils avaient vus un jour, ancien ou plus proche.

Et puis, tout doucement, je l’ai vue, elle…

Mon regard avait été attiré par l’étrange ballet de ses mains, longues et fines.

Le sien était au loin, dans un ailleurs dont personne, pas même ses grands-parents qui l’entouraient affectueusement, ne connaîtraient les couleurs et les sons.

Mais ses mains parlaient, j’en suis certaine.

Elles racontaient inlassablement une histoire qu’elle aurait peut-être pu chanter, dans un autre contexte.

Hypnotisée par elles, j’ai oublié l’instant, le chagrin toujours présent.

J’ai rêvé qu’Emmanuelle aussi puisse me dire ainsi des mots muets mais agiles, les mots que les êtres du monde du silence s’échangent peut-être lorsqu’ils se croisent au fond de l’océan.

150636_un étrange ballet

Parfois elle s’arrêtait, pour reprendre plus tard, comme si, entretemps, elle avait écouté la réponse – inaudible à d’autres – aux questions qu’elle posait.

Je l’ai abandonnée pour regarder ma fille…

Emmanuelle dormait, apaisée, dans le jardin, à l’ombre d’un grand parasol.

Je n’avais plus de question.

© Quichottine, 27 juin 2015

114 réponses à “Hier, fête de l’été

  1. Je suis très, très émue par ton billet ma Quichottine…
    Les mains de ta fille ne sont pas silencieuses…
    elles expriment tant… et toi seule peut comprendre !!!!!!!!!!!
    Je t’embrasse fort ma Quichottine.

    • Quichottine

      Ce ne sont pas celles de ma fille… la mienne n’a qu’une main valide.
      Mais j’ai aimé le ballet de ces mains. La jeune fille a le même âge que la mienne. 🙂
      Je t’embrasse fort, Marité.

  2. Quand on a que les mains pour exprimer ses sentiments, toi sa maman, peut les décrypter et les mettre en mots, à force de les regarder…. merci Quichottine, que dire de plus, bises de jiill

    • Quichottine

      Les grands-parents de cette jeune-fille décryptaient sûrement ce ballet.
      Ma fille ne peut pas faire parler ses mains.

  3. Juste des émotions que les mots ne peuvent traduire en te lisant.
    Merci pour cet instant de partage Quichottine.
    Bonne journée

    • Quichottine

      Merci à toi pour ta présence, Pascale.
      Passe une douce journée.

  4. Douce Quichottine
    Beau cadeau que celui d’Emmanuelle vers toi ..
    Des mains qui parfois en disent plus que nos lèvres ..
    Merci pour ce partage
    Gros bisous et douces pensées

    • Quichottine

      J’aurais aimé que ce soit elle qui me parle ainsi… mais, hélas, elle ne le peut pas.
      Gros bisous et douce soirée à toi.

  5. les mains sont bavardes même dans le silence Quichottine une petite pression et ce sont des paroles sans mot
    je pense fort à toi
    je t’embrasse

    • Quichottine

      Je suis d’accord, parfois, juste une pression suffit.
      Merci, Josette.
      Je t’embrasse. Passe une douce soirée.

  6. Chaque être humain a son langage intérieur et sa façon de le partager, heureusement que l’œil d’une maman ne perd rien…. C’est beau des mains qui parlent !

  7. Hier, je pensais bien fort à vous, Amielle : sur ma terrasse soufflait alors un vent iodé breton qui gonflait ma vinta (voile de bateau philippin) multicolore… vent porteur de toute mon affection.
    Gros bisous, tout plein.

    • Quichottine

      Merci pour ce message écrit dans le vent.
      Là-bas, c’était difficile, mais peut-être moins que d’habitude.
      Gros bisous tout plein, mon Amielle. Merci pour tout.

  8. J’imagine tes sentiments en voyant ces jolies mains faire des phrases de doigts, comme un poisson fait des volutes dans l’océan, et ton impuissance à comprendre le sens. Tu t’es trouvée hypnotisée par ce spectacle inattendu, un langage incompréhensible mais qui exprime avec charme une vraie histoire. Peut-être Emmanuelle fait-elle des volutes dans ses rêves elle aussi. Ton témoignage est très apaisant. Je suis heureuse que tu aies vu cela. Gros bisous

    • Quichottine

      Peut-être. Il m’arrive d’avoir envie d’en savoir plus sur le monde où elle vit et dont je ne saurai jamais rien.

      Les mains de cette autre jeune fille parlaient, j’ai imaginé un instant qu’elle savait que je m’inquiétais pour Emmanuelle et qu’elle me disait qu’il ne le fallait pas.

      Gros bisous et douce soirée, Cathycat.

  9. Des mains qui disent la vie, même si celle ci nous paraît si difficile pour elle. Des mains qui dansent pour l’esprit, de belles mains. Bisous Quichott

    • Quichottine

      Tous ceux qui vivent là-bas ont des problèmes, aucun d’entre eux ne pourrait vivre dans un milieu normal… mais certains s’expriment plus que d’autres. C’était le cas de cette jeune fille avec ses mains.

      Bisous et douce soirée, Mahina.

  10. Mistigris34

    chère quichottine,
    pas de mot juste dire que je pense fort à toi, à elle,
    superbe chanson de Charles, et belles tes photos,
    affectueuses pensées, MIAOU !!!!

  11. Tu as choisi d’observer ces mains qui ont leur propre langage, tu as choisi de les immortaliser grâce à tes photos sensibles, tu as choisi cette belle interprétation d’Aznavour traduisant sa chanson dans le langage des signes.
    Et en filigrane, nous avons un peu entendu ton Emmanuelle…

    Merci,
    eMmA

    • Quichottine

      Emmanuelle ne disait rien… mais qui sait si cette autre jeune fille qui avait le même âge n’était pas un peu son interprète ?
      Merci à toi, eMmA.

  12. Ces mains qui bougent et qui ne suffisent certainement pas au bonheur des grands parents qui sont à côté
    tu les regardais , comme les ailes d’un oiseau qui parlent au vent qui les soutient, comme un semblant de dialogue…
    mais ton Emmanuelle ne bouge pas ses mains , elle n’a d’ailes que les deux L de son prénom
    Les malheurs, les souffrances ne se comparent pas.
    Mais la tienne est immense Quichottine et depuis tant d’années!
    « Emmanuelle dormait apaisée, à l’ombre d’un parasol »
    Faut-il Quichottine que tu sois totalement apaisée pour qu’une âme libérée puisse s’envoler au-dessus d’un parasol?

    • Quichottine

      Je n’ai pas de réponse à ta question… mais merci d’avoir lu et compris ce moment incroyable que je vivais.
      Passe une douce soirée Jamadrou.

  13. A la lecture de ton billet, une grande émotion vient de ‘envahir. Voir les mains de son enfant s’animer et s’exprimer. Comme c’est beau ma Quichottine. Merci pour ce partage intime. Bises et bon weekend. ZAZA

    • Quichottine

      J’aurais tant aimé que ce soit ma fille qui s’exprime ainsi… mais…

      Emmanuelle ne peut pas.

  14. Juste émue par ton partage …
    Et mon cœur de mère qui t’accompagne…

  15. Je ne sais que dire tant l’émotion est forte, Même si toutes les mains ne peuvent parler, je suis certaine que le regard d’Emmanuelle te parles. Bisous

    • Quichottine

      Emmanuelle est aveugle… son nerf optique est le premier qui ait été touché par le toxoplasme.
      Mais oui, il y a eu un moment de sa vie où j’ai pensé qu’elle me parlait.

      Bisous et douce journée à venir, Martine.

  16. Tres emue……………………

    Bien amicalement de Grece ♥

  17. Très émouvant, ma grande amie du net. Je te fais de gros bisous. Marie qui ne comprend pas comment les messages partent parfois tout seuls…

    • Quichottine

      Je ne sais pas non plus l’expliquer… mais ce n’est pas grave, j’ai supprimé le commentaire incomplet. 😉

      Merci pour tout Marie.
      Tu as été parmi les premiers à savoir… et sans doute à comprendre ce que je ressentais.
      Gros bisous à toi aussi.

  18. On ne peut rien ajouter sinon un silence d’amour.

    Je t’embrasse.

  19. Eglantine

    me voila depuis un moment devant cette page ouverte …un partage si fort de ta part…que j’en perds mes mots …
    je t’embrasse

    • Quichottine

      Il est des silences pleins de compréhension et de tendresse.
      Merci pour le tien.

  20. Blandine

    bonjour Quichottine très beau ton texte: plein de pudeur et qui en dit tant tant en si peu de mots. L’amour d’une maman est unique. Blandine

  21. Comme à chaque fois que tu parles d’Emmanuelle, c’est l’émotion qui prime à la lecture. Tu sais si bien mettre des mots sur tes sentiments et cette fois ils sont passés par les mains de « cette autre » qui les faits danser comme il m’est arrivé d’en voir. Et ton regard s’est posé sur Emmanuelle qui s’était endormie apaisée, loin du bruit.
    Je ne peux te dire ce que je ressens dans un commentaire car je sais que les mots peuvent aller trop loin et faire mal même si on les veut apaisants.
    Je t’embrasse

    • Quichottine

      Merci d’avoir tout lu et tout compris, Pimprenelle.
      Ta présence et tes mots me touchent infiniment.
      Je t’embrasse. Passe une douce soirée.

  22. Naturesereine

    Les yeux, les battements de paupières, un doigt, un silence …. une crispation, tout absolument tout est expression … il manque juste parfois le décodage gros bisous Quichottine

    • Quichottine

      Je suis d’accord… et avec Emmanuelle, c’est souvent difficile de traduire.
      Gros bisous, Cathie.
      Passe une douce soirée.

  23. Quichottine , Je viens d’écouter Ch. Aznavour ; Je viens d’aller là par où tu as laissé un indice ( celui que je n’avais pas spécialement compris ) ;
    A ce moment là je sais que je te parlais de mon Emmanuelle ; Pour qui je n’existe plus depuis déjà pas mal de temps ! Je me rappelles certains souvenirs ; Je revois quand ses 1ères règles et quelques autres suivants et très vite son père me l’a arrachée ! Il a essayé avec Lyvia mais mon « amour » aura été le + fort . Pourtant j’étais il me semble la même pour chacune . Lorsque lyvia vien avec Eryne = j’ai envie de lui poser des questions ! Mais je ne peux plus ! Déjà Lyvia m’a expliqué comment Emmanuelle trouvais sa fille « mal élevée » = tétue ; N’en faisant qu’à sa tête ! Elle n’a pas 3 ans ! Non ! comme nous sommes si bien à 3 = ce n’est pas la peine !
    Je reste avec les souvenirs de mon Emmanuelle . Ne plus la connaître depuis si longtemps = comme ça fait mal !
    Alors Ma Quichottine !! Tu ne le pourrais pas ! Mais j’aurais envie de te dire = Je t’aimerais comme si tu étais MA fille !

    A Bientôt Quichottine

    Pas étonnant ! Comme tu es = AUTANT tu es aimée ! Je le lis !

    any

    • Quichottine

      Merci pour ce partage, Any.
      Nos filles sont différentes et pourtant, je sais que tu as mal aussi. Rien n’est facile.
      J’espère qu’un jour tu la reverras…

  24. Superbe ce passage et puis merci pour ton passage chez moi

  25. Oh Quichottine ! Que dire devant une telle souffrance, les mots sont bien faibles….ce qui est certain c’est que tu comprendras toujours le langage de ton enfant,car c’est celui du cœur.
    Je t’embrasse

    • Quichottine

      Je ne sais pas… Je ne peux que ressentir certaines choses, tout en sachant que ce que je ressens n’est peut-être pas la réalité.
      Je ne peux que penser avec mon vécu, mais le sien ne lui ressemble en rien.
      Mais merci pour tes mots, Jackie.
      Je t’embrasse fort.

  26. Un instant, celui éphémère où ton regard s’est posé sur ces mains qui parlaient, sur cette jeune fille, une relation muette s’est établie entre toi et elle-elles …
    Bisous, Quichottine.

    • Quichottine

      Je le crois… l’une dormait, l’autre m’invitait à essayer de la comprendre. La seconde voulait peut-être me dire ce que la première ne pouvait exprimer.
      Merci d’avoir compris, Midolu.
      Bisous et douce soirée.

  27. Je ne comprenais pas..
    et enfin très émue les mains d’Emmanuelle m’ont fait passer le message.
    De tout cœur avec toi et ma profonde tendresse.

    • Quichottine

      Ce n’était pas les mains d’Emmanuelle… mais merci pour l’émotion que tu as ressentie.

  28. Apaisée..Elle t’a vue…Apaisée. Bisessssss VITA

    • Quichottine

      Qui sait ? L’inconscient a peut-être des fenêtres ouvertes par où passent les pensées…
      Merci pour tes mots, Vita.
      Bises et douce journée à venir.

  29. Je reste sans parole… Je me demande juste si les choses sont bien faites… Tu connais le drame de ma vie et je ne comprends toujours rien à la vie, à la mort… Juste que ta douleur te poursuit… Ma douleur s’est arrêtée. Non elle continue, j’essaie juste d’occulter… Pour toi, c’est différent… La route est difficile et longue…
    J’écris en pointillés… Ce n’est pas facile. Je t’embrasse fort ma Quichottine

    • Quichottine

      Ma chère Liliane…
      Nous avons l’une et l’autre un énorme chagrin à porter. Nous faisons l’une et l’autre tout notre possible pour vivre malgré tout, en occultant ce qui fait trop mal, en essayant de le transformer… Rien n’est facile.
      Cependant, tu vois, je crois que tu as en toi une grande richesse, l’écoute, l’attention…
      Merci pour tout cela.
      Je t’embrasse très fort. Prends bien soin de toi.

  30. Un très beau billet , empreint de douceur, de regret, de peine , d’impuissance.
    Les mains comme le regard , la bouche, expriment un langage , source de communication .
    Je comprends ta profonde tristesse et peut-être aussi ta révolte , mais je sais qu’Emmanuelle ressent tes visites et entends le timbre de ta voix.
    Je pense très fort à toi , je t’embrasse Quichottine

    • Quichottine

      Merci pour tout, erato.
      Je peux espérer qu’elle ressent, mais je ne peux en être certaine.
      Alors, j’essaie d’y croire, et parfois, cela suffit.

      Cette jeune fille, qui a l’âge d’Emmanuelle, exprimait quelque chose qui m’a apaisée aussi. 🙂
      Je t’embrasse très fort.

  31. Juste un grand silence et tes mots qui s’écrivent comme gestes d’amour
    Je t’embrasse très fort

  32. Très émue et silencieuse … juste mes mains mes doigts parlent…
    Merci pour cette confiance que tu nous donnes.
    Je t’embrasse fort
    Dany

    • Quichottine

      Merci pour ces mots, cette tendresse écrite du bout des doigts sur ton clavier.
      Je t’embrasse très fort, Dany.

  33. Le lien précède et rien ne peut l’altérer dans son essence.
    Un ami me disait : « La relation est au-delà de nos peurs et de nos attentes » .
    Mais tu sais cela…
    Amicales pensées

    • Quichottine

      C’est vrai.
      Emmanuelle sera toujours ma fille et nul ne peut dire le contraire. 🙂

  34. Je ne savais pas …
    J’ai « un peu » compris.
    Emotion.
    Bon dimanche, à l’ombre …
    ♥ Bisoux doux ♥

    Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ dom Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ

    • Quichottine

      Merci pour ces mots, Dom.
      Bisous doux et belle journée à toi.

  35. Un texte et des photos qui m’ont tellement émue ! Merci Quichottine pour ce partage d’émotions
    Je t’embrasse et vous souhaite un bon dimanche

    • Quichottine

      Merci pour l’émotion ressentie, Marie.
      J’espère que tu auras passé un bon dimanche aussi.
      Je t’embrasse.

  36. hier je n’ai pas ouvert l’ordi, avant hier très peu. que dire d’autre que de banal sous ton article Quichottine. Tu sais que je sais, du moins « en gros ». Ce que vous vivez en famille grâce à sa cohésion, votre solidarité et ta force ne peut se comprendre de l’extérieur, encore moins se comparer à d’autres formes de « silences ».
    Juste je pense fort à toi et j’espère, mais comment le savoir, qu’Emmanuelle vit sa vie le mieux possible .
    Quel courage vous avez
    bises

    • Quichottine

      Tu es de ceux qui savent… et, comme toi, j’espère qu’elle est le mieux possible.
      … même si c’est bien difficile parfois.

      Merci pour tout, Jeanne.

  37. Que d’émotion ici partagée et si profondément ressentie. Déjà par cette chanson si poignante que je ne connaissais pas. Oui « Ton Amour », s’exprime avec les mains. Le silence n’est que façade. Ses émotions sont bien présentes et Emmanuelle ressent toute votre chaleur familiale à ses côtés, et ça, j’en suis persuadée.
    Je t’embrasse bien fort Quichottine et partage ton émotion.

    • Quichottine

      Elle est consciente de nos caresses… comme un petit chat, mais sans pouvoir s’y soustraire comme il le fait quand il a envie d’autre chose.
      Je préfère son silence à ses gémissements ou ses cris.
      Mais comme je voudrais qu’elle puisse dire ce qu’elle ressent !

      Merci pour tout, Alrisha.

  38. BONJOUR Quichottine ,
    Il fait chaud , il fait beau et un petit tour par chez toi n’ est pas désagréable du tout ha ha ha .
    Bon dimanche avec tes jolies mains et ta petite histoire .
    Gros bisous marseillais .
    Renée (mamiekéké).

    http://images7.alphacoders.com/409/409769.jpg

    • Quichottine

      Ce n’étaient ni mes mains ni une petite histoire… j’aurais pourtant bien aimé. 🙁

  39. Il est beau ton billet , si doux , autant que les gestes de ses mains….
    Elle sait! elle sait parler avec les oiseaux …pas nous.
    merci pour cet instant de tendresse si fort
    bisou tout en douceur ma Quichottine
    A bientôt

    • Quichottine

      Tu as raison, cette jeune fille sait, sans aucun doute…
      Son langage ne s’apparente à aucun autre, mais je suis certaine qu’elle parlait.

      Merci pour tout, Cri.
      Bisous et douce journée.

  40. Merci pour ce beau partage rempli d’émotions Quichottine et de belles photos
    Doux dimanche & gros bisous

  41. Merci pour ce partage…Je suis très touchée et suis de tout coeur avec toi
    des mains qui dansent…des mains qui parlent…la vie est là

    • Quichottine

      C’est vrai que la vie était là… si présente, et les mots silencieux si forts.

  42. un article très émouvant………..Bises Quichotine amicales même si assez rare.

  43. Beaucoup d’émotion …
    Comment savoir : je pense que le regard, le contact physique ,peut être entendu . Les mains de cette jeune fille sont émouvantes .
    Il faut qu’il soit plein d’amour le coeur d’une maman pour tenir le coup .. je t’embrasse fort

    • Quichottine

      Merci d’avoir tout compris…
      Ton émotion me touche beaucoup.
      Je t’embrasse très fort.

  44. il y a les mains qui expriment des idées , des sentiments , il y a aussi surement des émotions à lire sur le visage et à travers le regard de celui ou celle qui s’exprime dans ce langage mystérieux pour moi 😉
    Bonne soirée Quiche et merci pour tes visites bise (:-*

    • Quichottine

      C’est vrai. Il y a des silences très parlants.
      Douce et belle journée Mike.

  45. Bon début de semaine, ma chère Quichottine.
    Bisoux doux.

    Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ dom Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ

    • Quichottine

      Merci ma chère Dom.
      Bisous doux et belle journée à toi aussi.

  46. salut
    il est émouvant ce billet
    bonne semaine

  47. On se pose parfois tant de questions, et pourquoi, le sait-on ?
    Il faut tenter d’être en accord avec ceux que l’on aime même si c’est sans retour visible, l’invisible peut être apaisant, il le faudrait, la jolie danse de ces mains semble en tout cas le dire…
    Je t’embrasse Qiochottine

    • Quichottine

      « L’invisible peut être apaisant… » je vais garder cette phrase, car je crois qu’elle est vraie.
      Merci, Marine.
      Je t’embrasse. Passe une douce journée.

  48. C’est un billet très émouvant Quichottine… Les mains savent dire tant de choses.
    Bisous de belle journée.

    • Quichottine

      Les mains parlent, mais on ne sait pas toujours ce qu’elles disent.
      Merci, Margimond.
      Bisous et douce journée à toi.

  49. Mots d’amour, mots d’une mère vers sa fille, échanges silencieux, émotion que tu sais si bien traduire en mots…

  50. C’est la 1ère fois que mon regard se pose dans ton Jardin Secret et j’ai lu très attentivement tous tes liens… Mon cœur a profondément compris.
    Mais même s’il a compris, je sais qu’il ne sait pas !
    Alors mes mots non plus…
    Seuls les mots de la maman d’Emmanuelle savent, avec bcp de pudeur, dirent…
    Je t’embrasse infiniment ainsi qu’ Emmanuelle
    L’écorce ne semble peut être pas ressentir les bisous posés sur sa joue , mais son âme ? qui sait ?

    • Quichottine

      Personne ne peut répondre… Mais tu as raison. J’aime ta comparaison avec l’arbre.

  51. Joli billet émouvant, touchant, empli d’amour
    Tu es très forte, je t’admire
    Je t’embrasse très fort

    • Quichottine

      Je ne suis pas si forte… si je l’étais, je ne confierais peut-être pas ces moments à mon blog.
      Merci d’être là.

  52. un joli billet rempli d’emotion !!
    bonne soirée quichottine

  53. J’ai lu, je suis repartie bouleversée, sur la pointe des pieds. Je suis revenue, j’ai relu, j’ai écouté cette chanson d’Aznavour chantée « en langue des signes ».
    Je…
    Je t’embrasse, chère Quichottine ^!^

    • Quichottine

      Tu… et moi, je reste devant tes mots, et je t’embrasse très fort aussi… très très fort.
      Merci.

  54. Je suis sûre qu’elle a tant de choses à te dire, et que tu sais l’écouter. Et elle a de si belles mains. Des mains qui dansent et chantent, malgré tout.

    • Quichottine

      Emmanuelle aurait aussi de très belle mains si la paralysie n’avait fait son ouvrage.
      J’aurais aimé que ce soient les siennes, mais, qui sait, il se peut qu’elle se soit servie de cette jeune fille pour me parler.

      C’est vrai que les mains de cette jeune fille dansaient…
      Merci, Carole.

  55. Je suis honteux, je n’ai pas pris le temps de lire tous les commentaires…
    Et pourtant je sais que c’est important, car chaque mot laissé par tes amis est pour toi comme un sourire, un encouragement, une bise qu’ils t’offrent…
    Les mains parlent, oui, tu as raison de les regarder, car elles sont le prolongement de la pensée…
    Elles parlent dans l’art, et il suffit de voir une statue, un tableau, ou un livre pour découvrir le cheminement entre la pensée et la matière, par le main…
    Mais, parfois, elles parlent « dans l’air »…
    Comme il nous arrive à nous de « parler seul »…
    Elles ne laissent alors pas de traces, sauf si une artistes est là pour les mettre en images…

    Je pense à vous…

    • Quichottine

      Ne sois pas honteux, je sais bien qu’on ne peut pas tout faire.
      L’important est que tu sois là aussi.
      Merci, Yvon, pour ces pensées qui me touchent beaucoup.

  56. Bonjour Quichottine. Ton texte est très émouvant. Emmanuelle ne peut pas te parler même avec ce langage des mains mais elle sent bien que vous l’aimez. Bisous

    • Quichottine

      Merci de l’avoir compris. J’espère qu’elle le sait.
      Bisous et douce journée.

  57. Je viens un peu tard lire ce billet, mais je suis là, avec toi, à côté de ta peine que je ne prétends pas partager mais que je crois comprendre. Mon Emmanuelle s’initie au langage des signes, j’en retient quelques uns, si gracieux, si légers pour certains, pleins de force pour d’autres, aussi beau que l’envol des mouettes…

    • Quichottine

      Un jour, peut-être, je l’apprendrai aussi.
      Mots silence brisé.
      Merci pour ta présence et ta compréhension, Galet.
      Passe une douce journée.