Dans quelques minutes, minuit

Dix minutes… pas une de plus… et chaque mot que je vous écris me rapproche encore de l’échéance.

Je me suis promis de me coucher tôt.

Vous y croyez, vous ?

J’ai encore dans ma messagerie des courriels « non lus »… Il y en avait tant quand j’ai pu de nouveau retrouver mon écran !

Mais j’avance… partout, peu à peu.

Ce matin, j’ai joué à la dînette… comme une petite fille sage, j’ai rangé, trié, jeté ce qui avait souffert de trop d’impatience et du temps qui passe.

Les pièces les plus anciennes ont près de quarante ans… comment voulez-vous que le plastique résiste là où la porcelaine serait déjà brisée ?

Il est moins souple désormais et je ne gronde pas quand il casse. Je sais combien il est fragile… Mes enfants ne peuvent m’en vouloir de confier à leurs filles – à leurs nièces – ce qu’ils avaient si bien conservé, ce dont ils prenaient soin.

C’est ainsi… Les petites sont-elles moins soigneuses ? Peut-être. Plus insouciantes, sûrement.

Même si la vie est difficile, dans des moments de chômage, de quête d’un nouvel emploi, elles n’en souffrent pas.

Cela me touche, moi… Je me souviens de ces privations dont nous ne voulions pas que souffrent nos enfants ; mais s’ils avaient l’essentiel, ils rêvaient parfois en voyant l’abondance de jeux divers chez leurs camarades de classe.

«M’en fiche, moi !»… (c’est mon fils qui parlait ce jour-là, il était encore petit, mais déjà sage…)

«M’en fiche, moi, quand je serai grand, je pourrai m’acheter ce que je voudrai… mais N*** lui, il a déjà tout…

– Et alors ? (Je lui avais laissé le temps de réfléchir.)

– Eh bien, il ne pourra jamais avoir autant qu’aujourd’hui. Là, il est tout seul… Moi, je dois partager.

– Ça t’embête ?

– Non. Plus tard, il faudra qu’il partage et il ne saura pas.»

Faut-il apprendre aux enfants à ne pas «tout» avoir ? Faut-il leur dire que «tout» n’est pas possible, que chacun fait avec ce qu’il a ? Doivent-ils limiter leurs rêves, ou plutôt leur réalité pour mieux se réaliser ensuite ?

Noël approche… Mes petites-filles reviendront et, comme tous les enfants de nos pays trop riches, elles ont envie de cadeaux, des derniers jeux dont on parle, de ce qu’elles voient sur les rayons des magasins.

J’ai mis de côté pour elles des livres, je sais qu’elles les aiment… J’ai tricoté, pour elles, longuement, j’ai mêlé aux mailles ma tendresse et mes pensées, patiemment, parce que chaque rang était un moment passé près d’elles, même lorsqu’elles sont au loin… Je sais qu’elles aiment avoir ces pulls et ces gilets qui n’ont pas besoin d’être marqués : elles sont les seules à en porter et pour l’instant, elles n’aiment pas encore être en uniforme.

Mais je n’ai pas acheté de jeux… pas de jouet… il y aura sans doute un vêtement de poupée pour chacune d’elle. Mais pas plus.

Ai-je tort ? Je ne sais pas. Je me pose la question…

Noël est loin… et puis, les oncles et tantes pourvoiront à cette envie d’inutile, de technologie capricieuse…

Et qui sait ? Peut-être que cette nuit-là, sans rien dire, un Père Noël se glissera dans notre maison pour déposer au pied du sapin quelque chose qu’elles n’auraient pas demandé et qui les rendrait infiniment heureuses ?

121223_Quichotte_Noel

133 réponses à “Dans quelques minutes, minuit

  1. Quichottine

    J’ai encore du retard dans mes réponses ici… j’ai travaillé pour notre prochaine anthologie.
    Je sais que tout est important, même lorsque le temps manque et qu’il faut faire « avec » celui dont nous disposons.

    Alors, surtout, prenez bien soin de vous quoi qu’il arrive. Je vous embrasse fort.

  2. Je crois que nous nous posons tous ces questions. Il me semble que c’est surtout le conformisme qu’il faut éviter aux enfants. Un enfant conformiste n’est plus tout à fait l’enfant qu’il devrait être, curieux de la vie et de ses surprises.

    • Quichottine

      Je suis tout à fait d’accord avec toi.
      Merci pour tes mots, Carole.
      Passe une douce journée.

  3. Bonjour Quichottine, ah le fameux cadeau de Noël, si vous avez une rimbambelle de petits-enfants votre bourse le sentira passer au magasin… c’est un budget et avec 25 euros on a plus rien !!! Chez les beaux-parents de ma fille avec leurs 21 petits-enfants qu’un goûter et je les comprends… chez nous on donne avec l’aide des oncles et tantes… mais ils n’auront pas tout, d’ailleurs combien de temps joueront-ils avec… je m’aperçois qu’ils reviennent tjs au crayon de couleur et à la feuille de papier…;-)… alors chaque grand-parent le conçoit comme il peut et veut…. merci, bises de JB

    • Quichottine

      Nous allons sans doute mettre les choses à plat… cette année plus qu’une autre doit être raisonnable à tous points de vue.
      Bises et merci à toi pour ce partage, jill.

  4. si tu arrives à respecter la règle de l heure que tu t’es toi meme fixée, c’est très fort .
    L’ordinateur est assez chronophage et le temps passe vite !
    concernant les cadeaux, avec mes frères et soeurs ( et leurs enfants) nous faisons un tirage au sort pour savoir qui offre et a qui . 1 cadeau par personne et le reste suivant les désirs de chacun pour les enfants ( si on est parrain ou marraine par exemple) c’est plus simple et moins couteux !
    J aime bien cette formule.

    bon courage pour le travail de tri ( mais on ne peux pas être partout )
    Amities

    • Quichottine

      J’essaie sans toutefois y arriver toujours.
      Un tirage au sort serait une bonne idée pour éviter le trop de tout…
      Merci à toi pour cette idée.
      Amitiés

  5. J’ai toujours gâté mes enfants, trop gâté. Nous avions les moyens de le faire et peut être était-ce aussi inconsciemment pour compenser le peu de temps que nous avions à leur consacrer travaillant beaucoup tous les deux pour eux pour leur payer tout ce dont il avaient besoin et envie (nous n’étions pas diplômés, même pas le bac) il fallait travailler deux fois plus que les autres pour monter l’ascenseur social. Je m’aperçois maintenant que nous sommes passés à côté de beaucoup de choses tant nous voulions qu’ils aient tout et qu’ils réussissent dans la vie. Ils ont réussi mais sont-ils heureux, Ne leur a t-il pas manqué plus d’attention, de présence, d’amour exprimé (il était là mais peu exprimé). C’est cela l’essentiel. On apprend théoriquement de ses erreurs… oui mais nous reproduisons la même chose avec nos petites filles que nous gâtons beaucoup. Nous ne savons pas leur dire non et nous devançons même leurs désirs. On ne change pas comme cela. L’aînée de mes petites filles (7 ans) m’a montré pendant les vacances de Toussaint sa liste au père noël qu’elle avait déjà faite. Elle était très longue. Je lui ai dit « Je ne sais pas si le père noël sera assez riche pour t’apporter tout cela ». Elle m’a répondu choisis ce que tu veux Mamie, Maman, papa, pépé, mémé choisiront aussi. J’en ai mi beaucoup pour que vous ayez le choix …… J’ai compris qu’elle ne croyait plus au père Noël sans le dire réellement de peur de ne plus avoir de cadeau ! Bises

    • Quichottine

      7 ans… c’est le passage difficile.
      Je comprends sa peur, j’ai vécu la même chose avec les enfants.
      Je comprends aussi ta démarche. J’ai pu donner du temps à mes enfants, mais, de ce fait, je n’ai pas pu leur offrir tout ce qu’ils désiraient lorsqu’ils se promenaient dans les magasins. Question de choix sans doute.
      J’admire ta réussite. Je trouve merveilleux tout ce que vous faites aujourd’hui.
      Bises et douce journée à toi.

  6. Je te souhaite bon courage pour toutes les taches dont tu veux venir à bout, le Temps file si vite !
    Préparer, et surtout anticiper, les festivités de Noël sont à mon sens une étape emplie de bonheur. Quelque soient nos moyens, il me semble que les enfants peuvent apprécier ces doux moments.
    Je t’embrasse,
    eMmA

    • Quichottine

      Je l’espère… et ce qui me rassure à leur sujet c’est que mes petites-filles aiment toujours autant ces cadeaux « faits main » que je peux leur préparer.
      Je t’embrasse. Passe une douce journée.

  7. c’est difficile de savoir où est la juste mesure
    Trop de cadeaux ne permet pas de les apprécier et parfois, ce qui fait le plus plaisir , c’est ce que l’on n’attend pas et que l’on découvre
    bonne journée Quichottine!

  8. Nous avons tout donné à nos enfants, nous voulions qu’elles fassent des études et qu’elles réussissent dans la vie. Ma belle -mère disait que nous les élevions comme des princesses, je ne sais pas, ce que je sais c’est que nous ne sommes pas riches, que nous n’avons accumulés aucun bien et qu’une fois à la retraite nous n’avons pu acheter en catastrophe qu’une petite maison qui en plus ne me plaît pas et ne correspond pas du tout à mes rêves. Je me console en me disant que ceux qui ont la maison de leur rêve sont souvent obligés de la revendre car ils s’aperçoivent qu’elle est trop grande pour eux et qu’ils ont du mal à l’entretenir quand ils deviennent vieux.
    Moi aussi je pense que les enfants de maintenant sont trop gâtés, quand je vois tous les jouets de mon petit fils, je me pose des questions!

    • Quichottine

      Tu as fait le choix des enfants… et je suis sûre que c’est le bon.
      Pour la maison, tu as raison. Un jour elle devient trop grande…

      Merci pour ce partage, Azalaïs. Passe une douce journée.

  9. Bonjour Quichottine
    Curieusement j’ai fait le même chemin que toi pour ces prochaines fêtes à venir
    Un livre par enfant ce sera tout ai je dit à mes filles …..
    Le trop du moment me pertube beaucoup , car tout est du !!!!
    Quand j’ai dit un livre , une de mes petites filles m’a dit ….un livre , j’ai une idée …je lui ai repondu moi aussi ..donc tu verras …, il ne nous ai plus possible de penser , ceux sont eux qui veulent !!!
    Cela fait peur quand même !!
    Bises Quichottine

    • Quichottine

      Merci pour ce moment de partage, Claudine. Je suis tout à fait d’accord avec toi et j’ai ri devant la réaction de ta petite-fille… C’est vrai que les enfants pensent souvent que nous allons nous tromper. 🙂
      Courage !
      Je suis sûre qu’il faut tenir bon.
      Bises et douce journée.

  10. Bonjour Quichottine,
    Je crois que notre société souffre de cette débauche qui supprime l’envie de l’essentiel… Il y aurait beaucoup à dire à ce sujet!
    Je partage ton opinion, et quand je lis le commentaire de Martine, cela me conforte dans cette idée!
    Le bonheur n’est pas dans les coffres à jouets! J’ai fait un petit album des vacances de William: on le voit courir dans l’herbe, jouer avec les clés (outils) de mon mari, beurrer des tartines, ranger le bois pour allumer le feu dans la cheminée, etc…: il est heureux! Et pourtant, pas de jouet!
    Je t’embrasse, passe une bonne journée

    • Quichottine

      Les enfants jouent avec tout, jouets ou pas.
      Je crois que ce qu’ils préfèrent est que nous partagions leurs jeux.
      Merci, M’Annette, pour ce partage.
      Je t’embrasse. Passe une douce journée.

  11. Je pense que chacun(e) de nous aimerait que les journées puissent avoir deux trois heures de plus… Certaines choses importantes prennent vraiment beaucoup de place dans notre emploi du temps et il faut savoir choisir l’essentiel en retardant certaines autres ! Mais ça ira… J’espère seulement pouvoir terminer un dessin pour cette fin de semaine…
    Belle journée ma Quichottine et bon courage. Je t’embrasse très fort.

    • Quichottine

      Ne t’en fais pas… Je sais qu’il n’y a pas d’urgence pour notre anthologie.
      Prends aussi le temps dont tu as besoin pour toi et ceux que tu aimes.
      je t’embrasse très fort. Passe une douce journée ma Liliane.

  12. Bonjour,
    Nos générations d’après guerre ont été moins gâtées que nos enfants et petits-enfants, c’est avec le recul que je m’en suis aperçue, ce qui signifie que peut-être sur le moment, dans mon entourage bien modeste, les enfants n’étaient pas en « compétition » et n’en ont pas souffert ? Je me souviens parfaitement des cadeaux que j’ai reçus, particulièrement une boite à couture que j’ai encore, elle est devenue ma boite à secrets !
    Nous avons gâté nos enfants et nos petits-enfants, les anniversaires et Noël sont devenus une foire commerciale, cela me désole, ils n’auront plus aucun souvenir…
    Amitiés, bonne journée.
    D@net.
    Amicalement.

    • Quichottine

      « Nous n’étions pas en compétition »… je crois que c’est cette compétition d’aujourd’hui qui fait le plus de mal.
      Merci pour ce partage D@net.
      Amicalement à toi.

  13. Tu leur offres des cadeaux d’amour ; je suis certaine que c’est là le plus important, que c’est ce qui les touche.

    • Quichottine

      Ils semblent heureux de les recevoir… alors, je continue. 🙂

  14. Mistigris34

    en effet « ils ou elles ont tout ou presque »…mais sont-elles plus heureuses ??
    j’ai réduis aussi car d’abord çà coûte cher et la retraite elle n’augmente pas,
    leurs voeux sont souvent démesurés mais d’autres les exauceront, ce ne sera pas forcément reconnu, souvent ils veulent et trois jours plus tard, c’est dans un coin ou jeté n’importe où, ou après « vendu au vide-grenier », hé oui, alors maintenant je fais des tricots « pas comme tout le monde » chloé adore,
    elsa aussi, et je pense que mieux vaut les recevoir quand ils veulent venir à la campagne…et profiter de ces moments si précieux, plus que des cadeaux somptueux,
    bonne journée et gros bisous, MIAOU !!!!

    • Quichottine

      Nous voilà donc toutes les deux avec nos aiguilles, et tant qu’elles aiment, c’est bien.
      IL y a aussi des mamies qui se désolent de voir que leurs tricotages ne sont pas portés. 🙁

      Nous avons de la chance.
      Gros bisous et douce journée Mistigris.

  15. La tendresse est le plus beau des cadeaux, elle ne s’use pas comme les plastique, ne casse pas comme la porcelaine, elle s’entretient pour durer et créer des racines solides et profondes, y a-t-il plus beau cadeau ???
    bises

    • Quichottine

      Je ne crois pas… mais je sais que tous n’en ont pas forcément conscience.
      Merci pour ces mots, ABC.
      Bises et douce journée à toi.

  16. Je crois que la tendresse et l’amour doivent rester le plus beau des cadeaux!
    Mes petites filles auront un abonnement, elles aiment recevoir chaque mois ce cadeau…
    Le petit …ce sera un petit vêtement…toujours utile…Et les enfants depuis quelques années ont eu aussi un bon d’achat très modeste pour les aider …
    Que Noël reste avant tout un doux moment de partage et d’amour…

    • Quichottine

      Un abonnement est aussi une bonne idée, un cadeau qui se répète tout au long de l’année.
      Merci pour ces mots en partage, Marie.
      Passe une douce journée.

  17. Noël qui devrait être une fête est devenu source de souci et de frustration. Je déteste ce qu’il est devenu aussi je m’abstiens, je ne le fête pas… Mais j’aime bien ton souhait de cadeau surprise du père Noël… qu’est-ce que cela pourrait bien être ?… 🙂
    Quand nous étions gamines, nous usions de nos yeux les catalogues de la redoute et des 3 suisses dès leur réception, échafaudions mille rêves et faisions des listes, marquions les jouets de nos initiales pour finalement avoir les cadeaux modestes que nos parents et famille nous offraient et que nous adorions car c’était toujours… la surprise…
    Je pars quelques jours chez ma maman alors je file ou je vais rater mon train. Gros bisous.

    • Quichottine

      Je continue à aimer les surprises… surtout lorsqu’elles sont faites avec amour.
      Merci d’être passée malgré l’urgence.
      J’espère que ton séjour là-bas se sera bien passé.
      Gros bisous et douce journée Cathycat.

  18. j’essaie de revoir la pièce montée Quichottine je la mettrai sur le blog la semaine prochaine (mardi je pense…au cas où elle peut te servir)
    gros bisous
    beaucoup de retard pour moi aussi !

  19. D’abord, j’aime ton « Père Noël », qui me rappelle quelqu’un d’autre (?!). Ensuite, que dire qui n’ait pas déjà été dit… Pour moi, Noël, c’est le Grand Bazard, les marchands du temple ! J’ai l’impression que les enfants pensent plus à ce qu’ils n’ont pas eu qu’aux cadeaux qu’ils ouvrent sans presque les regarder, en passant vite au paquet suivant, des fois que… Ils y en aura beaucoup chez nous, comme chaque année, mais principalement achetés d’occasion, les jouets et jeux abandonnés des années précédentes repartant dans ce même circuit, et les enfants participent activement. Plus qu’un mois… J’y vais à reculons !

    • Quichottine

      J’approuve tout à fait ce que tu dis… alors, espérons seulement qu’il n’y aura pas trop de frustrations dans les non-dits.
      Passe une douce journée Galet. Je t’embrasse.

  20.  » j’ai mêlé aux mailles ma tendresse et mes pensées  » … Comme c’est joli, Quichottine… 😉 comme tout ton texte empli de tant d’émotions.
    Tu vois,même si je ne suis plus présente sur les blogs et ne laisse plus de com, je continue à te suivre et te lire ! Toi, tu es toujours là, tissant tes mots sur la toile…moi, j’ai cédé à la facilité et je fréquente Facebook, plus simple, plus rapide, plus dans l’instantané…
    Plein d’énormes bisous,ma Quichotte

    • Quichottine

      Je sais pour Facebook… je n’y suis pas, et il m’arrive de regretter.
      Mais je ne suis pas prête à changer de façon de faire, même si je prends de plus en plus de retard sur mes pages, même en ayant restreint la fréquence de mes publications.

      Merci pour tout, Nickyza. Je t’envoie aussi un plein panier de bisous. Prends bien soin de toi.

  21. Coucou Quichottine. Noël est toujours de casse tête chinois. C’est la fête des enfants et des cadeaux, certes ! Mais cette société de consommation pourrit les enfants et les rend dépendants ! Tu vois, alors que je n’étais qu’une enfant croyant encore au père Noël, (qui était renseigné par le petit chat Jules sur les bêtises que nous avions faites), les jouets étaient rares. Les plus beaux furent une armoire penderie, un meuble de cuisine et un berceau fabriqués par mon père, et pour le berceau habillé par maman qui avait également confectionné la literie. Mes filles ont joué à la poupée avec. L’année passée, j’ai transmis ces reliques avec amour à mes deux petites filles 3 et 6 ans. Peu d’enthousiasme, et les meubles se trouvent maintenant chez elles, stockés le grenier. Alors vois tu, j’ai pris le parti de faire un chèque pour Noël.
    Il n’y a plus de rêve chez les enfants de ces nouvelles générations. A part l’iphone et les tablettes, il n’y a que cela qui compte.
    Bises et bon mercredi. ZAZA

    • Quichottine

      Les cadeaux faits mains sont les plus beaux… mes enfants s’en souviennent encore et gardent précieusement ce que nous avions fait pour eux.
      Désormais, ils sont grands. Nous ne savons pas toujours ce qui leur manque.

      Rien n’est simple.
      Bises et douce journée. Merci d’avoir partagé avec moi ces moments.

  22. J’aime bien la phrase »plus tard il faudra qu’il partage et il ne saura pas ». Bisous la belle, il y a certainement des choses que nous faisions ou pensions qui étonnaient, voire scandalisaient nos grands parents. Ainsi va la vie.

    • Quichottine

      Eh oui… c’est une réflexion que je garde en mémoire.

      Je suppose que tu as raison, mais je n’ai jamais rencontré mes grands-parents…
      La vie ne donne pas à tous la même chance.

  23. Eglantine Lilas

    nous n’avions pas les moyens mais non plus l’envie de gâter nos enfants a outrance …je crois qu’ils ont grandi sans « manque » …et gâtés malgré tout mais non « pourris » comme je vois certains enfants de mon entourage et ça été pareil pour nos petits enfants qui sont grands maintenant 🙂 je crois qu’ils sont heureux avec nous …lorsque mes petits enfants disent  » mamie c’est l écoute mais pas seulement » …ou « prends soin de toi car je compte bien que nous puissions discuter encore de nombreuses années »…c’est eux qui me font le plus beau cadeau du monde…

    j’ai reçu beaucoup d’amour de ma famille …j’ai essayé de le rendre autant que faire se peut et ça, ça ne se chiffre pas
    bises et belle journée à tous

    • Quichottine

      Je ne peux qu’approuver et admirer ton écoute.
      C’est le plus important pour nos petits-enfants quand ils grandissent.

      Merci pour ce partage Églantine. Bises et douce journée à toi aussi.

  24. Tu n’as pas tord Quichottine, il faut apprendre aux enfants à se contenter de ce qu’on leur offre, s’ ils ont l’habitude d’avoir tout, tout de suite comme c’est la mode aujourd’hui ils souffriront plus tard , la vie ne fait pas de cadeaux
    Passe une douce journée , bises Quichottine

    • Quichottine

      L’enfance est le moment de tous les possibles… Je crois qu’il faut malgré tout leur laisser un peu de rêve, mais rêver n’est pas avoir tout…
      Bises et douce journée Livia.

  25. Tout ce que tu dis est si juste Quichottine. Noël c’est la fête des enfants, dit-on. C’est vrai, ils adorent cette fête. Et on essaie de leur faire plaisir de quelque façon que ce soit. Voir leurs yeux briller et leur sourMême quand ils sont grands, ils aiment Noël. J’aime voir mes grands ouvrir leurs (petits) paquets. Et je sais qu’ils sont toujours contents. C’est là l’essentiel. Et on est tous ensemble, ça aussi ils aiment…

    • Quichottine

      Tous ensemble… c’est le plus important et quand c’est possible, c’est merveilleux.
      Merci pour tes mots, Marie.
      Passe une douce journée.

  26. et leur sourire… ( il manque la fin, sais pas pourquoi…)

    • Quichottine

      Je ne sais pas non plus… un bug est possible ici aussi. 🙁
      Merci pour tout, Marie.

  27. Noël est devenu très commerçant… Aujourd’hui, je me réjouis d’être auprès de mon épousé et de mon Grand Titiot et c’est le plus beau des cadeaux… que je m’offre… et que nous partageons.
    GROS BISOUS et douce journée ma quichottine

    • Quichottine

      C’est le plus beau des cadeaux… 🙂
      Merci, Marité.
      Gros bisous et douce journée à toi aussi.

  28. Oui, je crois qu’il faudrait apprendre aux enfants de ne pas tout avoir, c’est ce qui s’est passé chez moi, avec trois enfants et des périodes difficiles… malgré des grands parents aimants et généreux, à l’époque on ne gâtait pas autant les enfants … Nous, avant eux , la guerre était passée par là, on se contentait de très peu, nous n’avons pas été jaloux, je crois que les enfants gâtés se comptaient sur la moitié des doigts d’une main ! Je me souviens d’un petit garçon qui arrivait à la messe à la Cathédrale avec un costume de velours gris perle et des anglaises, nous en étions renversés !!!
    Ma petite fille est unique, (deux autres sont beaucoup plus grands et loin) ce n’est pas trop bon, elle a beaucoup de cadeaux et moi aussi je reste bien partagée…
    Reposes toi Quichottine, je crois qu’ils se souviendront longtemps de leurs vacances chez toi, où c’est « autre chose  » mais unique !
    Je t’embrasse

    • Quichottine

      Merci pour le partage Marine.
      Un enfant unique a des manques… je l’ai souvent constaté. Mais si leurs parents font en sorte qu’il soit souvent avec d’autres, tout va bien.

      Je t’embrasse. Passe une douce journée.

  29. Bonjour Quichottine, ton article me met en face de futurs choix « cornéliens » bientôt un anniversaire de 3 ans et ce Noël qui arrive quand on ne l’attend plus ! je crois être encore plus « à la traîne » que toi question « jeux » et cadeaux, Je ne tricote pas mais je fais de la pyrogravure… cuillères de bois et boites à « trésors » . Est-ce pire? 😉 J’ai de la chance qu’ils aiment les histoires , et prendre le temps d’une pause au calme chacun côte à côte sur le canapé ou le fauteuil près du feu ! Nous avons vraiment de la chance de pouvoir être dans ce rôle de grands parents. Bonne soirée, elles sont longues encore jusqu’à Noël et propices à la réflexion.

    • Quichottine

      Je suis sûre que tes boîtes à trésor feront merveille.

      Merci pour ce partage Pierre. Je sais que ton petit-fils a de la chance de t’avoir. Tu lui apprendras bien plus que ce que ferait l’un des jeux électroniques d’aujourd’hui.

      Passe une douce journée.

  30. Finalement, je me pose les mêmes questions que toi. Est-ce que nos petits-enfants sont trop gâtés à la fois par leurs parents et par nous-mêmes ?
    A l’époque, nos enfants ont été gâtés et ont reçu tous les jouets qu’ils demandaient mais dans la limite du raisonnable. Pour nos petits enfants, les cadeaux se font en accord avec les parents qui répartissent en fonction des membres de la famille participants. Ce ne sont pas toujours des jouets et le plus grand préfère de l’argent. Océane m’a avoué de plus vraiment croire au Père Noël et comprend qu’il y a une certaine somme à ne pas dépasser. Alors, on a regardé ensemble sur les catalogues et choisi au mieux.
    Toutefois, j’avoue qu’ils ont trop de jeux et jouets si bien que, maintenant, c’est la revente lors des brocantes. Tout est éphémère. Les enfants s’attachent moins aux objets. Vite d’autres viennent prendre place en fonction des médias. Enfin, je me sens parfois un peu dépassée par ce « modernisme » que nos petits-enfants maîtrisent si bien.
    Prends ton temps pour nous répondre !
    En ce qui concerne la photo de papillons autour d’ombelles, je regarde et te dis si j’en ai trouvées.
    Bises et bonne fin de journée Quichottine !

    • Quichottine

      Tu as trouvé de belles images pour notre anthologie, merci Alrisha.

      Pour nos enfants et petits-enfants, je crois que chacun fait ce qu’il peut… c’est bien ainsi je crois.
      Cependant je sais que retrouver les cadeaux offerts sur une brocante ne me plairait pas du tout.

      Bises et douce journée à toi.

  31. Nos petits sont trop gâtés ….et il n’est pas simple de leur faire comprendre qu’on ne peut pas tout avoir !…. avant de faire une liste au père Noël je me suis mise d’accord avec ma petite fille pour faire un tri sévère dans leurs jouets pour les offrir à d’autres petits qui n’ont pas la chance d’en avoir ….
    Elle est toute à fait d’accord et semble comprendre du haut de ses 3 ans et demi !:-)
    Il y a moyen de jouer autrement tout en les rendant très heureux simplement…l’autre jour nous avons fabriqués des billes avec du papier alu …ce fût une très belle après midi !!!
    doux bisou ma Quichottine passe une douce soirée

    • Quichottine

      Tu confirmes ce que je pense… souvent les meilleurs moments passés sont ceux où nous partageons leurs jeux.
      Doux bisous et belle journée à toi, Cri.

  32. Bonsoir Quichottine
    J’aime beaucoup ce que tu écris là . .
    et j’ai apprécié ce qu’à dit Martine
     » inconsciemment pour compenser le peu de temps que nous avions à leur consacrer travaillant beaucoup tous les deux pour eux pour leur payer tout ce dont il avaient besoin et envie  »
    je m’y retrouve tellement, que j’en culpabilise encore . . .
    avec les petits enfants tout est différent . . les miens sont plus grands, mais jamais ils n’oublient les bons moments passés avec nous
    Quichottine, il te faut prendre le temps , ce n’est pas grave si tu ne passe pas , je le comprends et tes amis le comprennent aussi
    gros bisous

    • Quichottine

      Il ne faut pas culpabiliser… jamais.
      Je comprends tout à fait ce que dit Martine.
      En tant que parents, nous avons voulu donner à nos enfants ce qui nous manquait, à la mesure de ce que nous pouvions bien sûr.
      Mais nous privilégions ce que nous pensions important, parce que « tout » n’était pas possible.

      Je crois que la débauche de cadeaux aujourd’hui est nocive. Les enfants « zappent » et jouent le plus souvent avec autre chose… Il faut d’abord les observer pour être sûr de ne pas se tromper dans nos choix.

      Passe une douce journée Agathe. Gros bisous à toi.

  33. scandalisée il y a quelques années par l’indécent amoncellement de cadeaux pour le Noel de mes petits enfants, j’ai cessé d’y participer. Ils n’en tirent pas le bonheur qu’on voudrait leur donner, mais deviennent blasés . C’est notre faute, pas la leur, nous sommes pris dans cette spirale de la consommation. Ces enfants ne savent plus le prix des choses, ni qu’il faut les mériter. Confrontés bientôt à la dureté du monde du travail, leur chute sera rude.
    J’ai eu une seule poupée, que j’ai tendrement aimée et avec qui j’ai passé des heures merveilleuses, ont elles plus de joie, les petites filles dont les étagères sont peuplées d’une foule de barbies ? le petit prince était amoureux de sa rose, parce qu’elle était unique.
    Donc je ne participe plus à cet amoncellement, mais autrement, j’alimente leur livret d’épargne et je leur offre des babioles, des objets insolites qui me semblent leur convenir, des choses venant du coeur, comme tes tricots…

    • Quichottine

      « Ils deviennent blasés »… c’est vrai.
      J’aime ta comparaison avec le Petit Prince.
      Souvent, une babiole qui leur correspond leur plaît davantage qu’un cadeau dont ils ne sauront plus que faire une fois la fête passée.

      Merci pour ce partage, Emma. Passe une douce journée.

  34. C’est très juste ! je pense comme toi
    A bientôt

    • Quichottine

      Merci de t’être posé sur ma page.
      Passe une douce journée.

  35. Non tu n’as pas tort de préférer des jouets traditionnels même si c’est à contre-courant de la mode actuelle.
    Ils en ont bien assez de la technologie , à tel point qu’ils n’apprécient qu’un court instant.
    Lorsque je vois les petits jouer avec les emballages des jouets , je me dis que nous sommes bien bêtes de leur en offrir tant !
    Bisous

    • Quichottine

      J’ai constaté bien souvent qu’un emballage était plus intéressant que ce qu’il contenait… alors restons raisonnables et à l’écoute de ce qu’ils font réellement.

      Merci pour le partage, Fanfan.
      Bisous et douce journée.

  36. Bonsoir ma Quichottine, et oui les temps changent, nos petits enfants nous surprennent, rien n’est plus comme avant …
    Comme toi, j’offre des livres, ils les aiment heureusement. Il leur faut à présent ces fameux « écrans » ! jeux vidéos, etc … je n’aime pas alors … que faire. Cà me désole et Noël devient un vrai casse-tête. Comment leur faire plaisir de nos jours ?
    C’est bien d’en avoir parlé.
    Bonne soirée et à très bientôt !
    Gros bisous

    • Quichottine

      Je crois qu’ils seront heureux avec peu de chose mais qui leur corresponde vraiment.

      Merci, Annick. Le casse-tête est toujours difficile à résoudre. 😉
      Gros bisous et douce journée à toi.

  37. C’est bien difficile maintenant de faire des cadeaux, les enfants ont tout et le moindre jouet coûte très cher. D’un coté il y a ceux qui ont peu et de l’autre ceux qui ont tout, ce qui fait que personne n’est vraiment content.

    • Quichottine

      « Personne n’est vraiment content »…
      Essayons de faire en sorte qu’ils le soient, sans cesser d’être raisonnable pour autant.

  38. Une orange pour Noël…il y a longtemps que c’est fini…..mais reste tes mots…quel beau cadeau !
     » j’ai mêlé aux mailles ma tendresse et mes pensées »
    Quichottine je t’embrasse , une bonne nuit

    • Quichottine

      C’est vrai… mais je ne sais pas si les enfants sont aussi heureux que pour cette unique orange qu’ils recevaient.

      Merci pour tout, Noëlle. Passe une douce journée. Bisous.

  39. Regarde bien ta pendule , tu vas dépasser l’heure surement !
    Je te souhaite beaucoup de courage pour les tâches des anthologies .
    Préparer , créer , apporter des éléments de surprise , apportent beaucoup plus que le cadeau  » à la mode  » au pied du sapin. L’enfant qui est heureux avec les siens , savoure profondément ces moments de partage et la joie de chacun. L’enfant qui partage la vie de famille comprend ces  » restrictions  » tout en souffrant que d’autres puissent tout avoir.Tout? Pas le profond amour.
    Attention , c’est bientôt l’heure!
    Douce soirée, bises Quichottine

    • Quichottine

      Sourire… c’est vrai que je l’avais dépassée un peu. 😉

      J’aime ce que tu dis. C’est vrai qu’il y a à la fois le bonheur d’être ensemble et un peu de regret pour ce dont on rêvait et qu’on n’a pas eu.
      Douce et belle journée erato. Bises.

  40. Un moment précieux pour moi: Lire une histoire au coin du feu à la petite fille chérie… une écharpe tricotée avec amour, enroulée autour de son cou, elle regarde les yeux brillants les flammes qui montent montent haut….. »Dis mamé, le soir de Noël on ne fera pas de feu dans la cheminée…. le père Noël n’oserait pas descendre hein? »
    Non, nous éteindrons le feu, et nous mettrons un verre de lait et un joli biscuit pour ce vieux monsieur…le rêve de Noël limousin…. merci Quichottine pour ce beau billet
    Je t’embrasse fort
    Dany

    • Quichottine

      Un Noël plein de ce bonheur simple qui me touche tant…
      Merci pour le partage, Dany.
      Ta petite-fille a de la chance…
      Je t’embrasse fort. Passe une douce journée.

  41. Moi, je rame …
    Je te souhaite un bon jeudi, chère Quichottine
    Bisoux doux
    dom

    • Quichottine

      Je crois que ça ne s’est pas arrangé… Courage ma chère Dom !
      Bisous doux et belle journée.

  42. Je trouve que tu fais bien…Aimer des cadeaux faits exprès pour soi, uniques, c’est comprendre le sens des choses…Et puis ttes ces histoires que tu leur racontes, c’est là une vraie richesse…Bises et bonne journée. VITA

    • Quichottine

      Merci, Vita.
      J’espère qu’elle s’en souviendront en grandissant.
      Bises et douce journée.

  43. tu n’as pas tort de résister à cette frénésie du tout consommation. Ne rien offrir non plus n’est pas une solution. L’important est la sincérité et la tendresse qui accompagne le geste et là on ne peut que te faire confiance.
    Ne pas tout avoir tout de suite, se contenter peut-être pas de l’essentiel, mais de moins et mieux … je ne sais pas si cela s’apprend. Il y a tant d’influence, tant de tentations tant de communication aussi efficace que déniée (« mais non ! je ne suis pas influencée par la pub ! » on entend cela n’est-ce pas ?)
    Difficile aussi de résister quand les enfants vont aussi, spontanément vers ceux qui donnent le plus … avec le sourire.
    C’est un sujet qui pour moi est toujours douloureux, malgré le temps qui a passé.
    Bises quichottine et belle journée

    • Quichottine

      Nous ne pouvons pas ne pas être influencé, même quand nous luttons le plus possible pour ne pas être débordé et entraînés dans des chemins que nous n’approuvons pas.

      « Difficile aussi de résister quand les enfants vont aussi, spontanément vers ceux qui donnent le plus… »
      Hélas, c’est trop vrai.
      Mais j’espère qu’en grandissant ils sauront que l’amour ne s’achète pas.

      Merci d’avoir pris le temps de ces mots, Jeanne.
      Je t’embrasse fort. Passe une douce journée.

  44. Je me souviens……………….. je demandais à mes enfants de faire une liste, en prévenant : « il ne portera qu’un seul objet de la liste » et, de mon côté, dès septembre, j’achetais des bricoles : un livre, une bédé, un panier de coquillages , des chocolats, un CD, que sais-je encore, dont je remplissais les grandes chaussettes accrochées à la cheminée, le « vrai »cadeau étant sous le sapin ….. Je verrai les bébés, cette année, mais ne sais pas si je verrai les plus grands de mes petits enfants, cette année, encore un épisode difficile à régler …… Je t’embrasse Dame

    • Quichottine

      Je pense très fort à toi, à vous…
      J’espère pourtant que ce Noël à venir sera pour tous une source de joie.

      Je t’embrasse, passe une belle journée.

  45. Ton choix, enfin celui du père Noël , sera le bon

  46. salut
    Quoi leur offrir? C’est une question qu’on se pose avec la mamie tous les ans!
    Alors je demande à leur mère qui est ma fille, c’est plus simple!
    bonne journée

    • Quichottine

      Demander aux parents, nous le faisons aussi… mais sans pouvoir toujours accéder à leurs désirs.
      Bonne journée à toi.

  47. Pour ma part je n’attends pas Noël quand je tombe sur qq chose qui je suis sûre plaira aux petits comme aux grands, je le mets de côté jusqu’à Noël et la veille je fais tous les paquets. T’embrasse Quichottine

    • Quichottine

      C’est aussi ce que je fais… Il y aura des paquets sous le sapin, évidemment. 🙂
      Merci, Joëlle.
      T’embrasse aussi.

  48. Je ne pense pas que les enfants soient plus heureux à avoir « tout » à profusion. Je trouve ton choix très bien. Souvent je fais de petits cadeaux « maison » à mes petits enfants et ils apprécient.

    • Quichottine

      Je crois que ce sont les meilleurs, les plus inattendus.
      Merci pour ce partage, Liza.
      Passe une douce journée.

  49. je partage ta façon d’être ..
    souvent je me dis que les nombreux jouets sont offerts par d’autres et je vais à plus utile, plus simple (des joujous sans façon),
    mon mari pour son filleul achète des vrais jouets … pas de jeu vidéo qui toujours étonnent et font plaisir (il faut dire qu’il ne ménage pas sa peine… )
    Mes enfants n’ont pas tout eu, des petits neveux avaient tant de jouets (un grenier plein, des chambres pleines, une salle de jeux pleines) qu’ils ont beaucoup vendu et que maintenant, est privilégié colonie de vacances pour les mini vacances.
    merci et j’espère qu’à minuit tu ne seras plus devant l’ordi … c’est vrai qu’avec cette bestiole, le temps file vite et qu’il faut quelquefois s’en éloigner. Plein de bises

    • Quichottine

      Merci pour ce partage, Durgalola.
      Je sais qu’il faut garder une juste mesure, sinon, cela ne sert même plus à faire plaisir un instant.
      Passe une douce journée. Bisous.

  50. j’oubliais de te remercier pour tes commentaires toujours très à propos.
    Moi aussi, par moments, je « fonce » et me fais piquer encore une fois de plus … bisous (par contre, les onguents existent ..)

    • Quichottine

      Un sourire… et un grand merci à toi aussi.
      Bisous et douce journée.

  51. Les cadeaux faits main sont ceux du coeur …
    Bonne soirée Quichottine

    • Quichottine

      Je le crois aussi.
      Merci pour tes mots, Kri.
      Bisous et douce journée.

  52. les cadeaux sont vite oubliés, seule la tendresse et l’intérêt que l’on porte aux enfants et petits enfants, marquent son empreinte au fil du temps.

  53. Partager ! Mes bambins, aussi ont dus le faire, je ne pouvais pas toujours accéder à leurs envies. Benjamin jouait avec les poupées de Sandrine et Maximilien chapardait les legos de Sébastien. Eux aussi étaient très fier des pulls que je leur faisais avec motif incrustés.
    Ton chez toi, ressemble beaucoup au mien
    Je t’embrasse

    • Quichottine

      Merci pour le partage Tit’Anik.
      Je ne crois pas qu’ils aient été malheureux…
      Je t’embrasse. Passe une douce journée.

  54. Trop les gâter , ne serait-ce pas les rendre malheureux plus tard , ce qu’il faut c’est leur donner le sens des valeurs , leur apprendre qu’un bonheur n’est pas forcément lié à un objet qu’on veut acquérir et que les petites choses aussi peuvent faire plaisir 😉
    Merci pour tes petits mots chez mon nouveau « chez moi » .
    Bonne soirée Quichottine bise (:-*

    • Quichottine

      Merci à toi pour les tiens, Mike.
      Je crois que nous faisons tous « au mieux » sans jamais être tout à fait sûrs de nos choix.
      Bises et douce journée. 🙂

  55. Les enfants sont tellement sollicités par les pubs, il n’est pas facile de passer à côté de ce tapage marketing.
    Passe une bonne soirée
    Bisous

    • Quichottine

      C’est vrai… et c’est désolant.
      Bisous et douce journée.

  56. Je te souhaite une bonne fin de semaine, chère Quichottine.
    Bisoux doux
    dom

    • Quichottine

      Merci ma chère Dom.
      Bisous doux et belle nouvelle semaine à toi.

  57. naturesereine

    Ne te pose pas de questions, vis à ton idée Quichottine, ils t’aiment telle que tu es alors sois toi même. Et en plus il me semble bien que tu es dans le vrai alors 😉

  58. Bonjour Quichottine, ah !! le mythe du père Noel ! Je crois que chaque enfant découvre assez rapidement la supercherie mais conserve intact la magie de Noel et son cortège de cadeaux resplendissants.
    Le récit que tu en fait est très bien écrit avec ce brin ce nostalgie qui le rend unique.

    Que ton week end soit savoureux !

    • Quichottine

      Ton commentaire est arrivé enfin intact après un troisième essai… merci, Jerry, j’ai supprimé les deux autres.

      Nous faisons de notre mieux pour que la magie soit là…
      Passe une douce journée.

  59. Les petites attentions de chaque jour de vacances tissent tendresse et souvenirs plus forts que le plus sophistiqué des jouets , ce qui en fait des instants magiques. Ne change rien Quichottine, tu es bien dans le vrai.
    bises et douce soirée

  60. salut
    après la pluie du matin voici le soleil cet après midi
    bonne journée

    • Quichottine

      Merci pour ce bulletin météo… J’espère que le soleil est toujours là.
      Bonne journée à toi aussi, Tiot.

  61. moi j traîne jusqu’à 23 heures…Comme je sais que le réveil sonnera à 3 heures pour que le Rickounet sorte dans le jardin pour éviter l’inondation de mon entrée , je vais me coucher et vite dormir!!

    • Quichottine

      Courage pour tout, TooTsie.
      J’espère que tout finira par s’arranger pour ton Rickounet.

      Passe une douce journée.

  62. Bonsooir Quichottinne, je t’imagine tricotant un point d’amour à l’endroit et un point d’amour à l’envers, donnant forme à de jolis tricots. Oui tu as raison, quand on a tout, on n’apprécie plus rien et quoi de plus révoltant que de savoir qu’au lendemain de Noël, tant de jouets sont déjà dans les poubelles… cela fait réfléchir.
    Bon courage pour toutes tes tâches que tu as entreprises.. tu n’en manques pas.
    Je te souhaite un bon week end et je t’embrasse
    chatou le matelot de la terre ferme

    • Quichottine

      Hélas ! et tant d’enfants n’en ont aucun…

      Merci pour tout, Chatou.
      Bisous et douce journée à toi.

  63. Re bonsoir Quichottine,
    Ce n’est pas moi qui vais te contredire ! un cadeau fait main était pour moi enfant et encore aujourd’hui le plus beau des cadeaux !
    Nous comprenions très bien les soucis de nos parents et n’étions pas envieux du tout . Enfant trop gâté n’est pas forcément heureux mais parfois un peu capricieux .
    Je me souviens avoir offert un modeste jeu à ma petite filleule ( une boîte avec des cubes dedans qui représentent des images , je suis sure que tu connais ) , je découvrais les autres cadeaux  » modernes » et je me sentais triste de ne pas avoir pu offrir plus … mais… quel bonheur d’avoir pu voir cette petite fille s’amuser tout l’après midi avec ses cubes hi!hi!
    Tes petites filles apprécient tellement tout ce que tu leur crées , c’est magnifique et elles ne peuvent qu’adorer ! ton amour pour tes enfants et petits enfants me donne du bonheur .
    Je t’embrasse

    • Quichottine

      Tu as tout compris, Marie.
      Les petits aiment encore les cubes… et c’est bien.

      Je t’embrasse fort. Passe une douce journée.

  64. En plus des parents, grands parents, oncles et tantes il y a aussi le sociétés, les communes etc …
    Là, je t’assure que cela devient « du grand n’importe quoi ».
    Je crois qu’en rentrant je vais faire un écho à cet article.
    Merci d’avoir dit tout cela Quichottine.
    Bisous de pluie, de vent et de mer.

    • Quichottine

      Merci, Pimprenelle. C’est vrai que je n’avais pas pensé aux autres cadeaux qui arrivent dans certaines communes ou dans certaines entreprises…
      Une raison de plus de ne pas en ajouter « trop ».
      Bisous et belle journée à toi.

  65. Je partage tout à fait ce que tu dis, et je suis un peu triste quand je vois qu’Alice, deux mois, a déjà tant de jouets, doudous, vêtements , peluches. Je serai incapable de trouver un cadeau pour elle pour Noël. Je lui ai tricoté beaucoup de vêtements en mêlant aux mailles comme toi, amour et tendresse mais ses parents ne les lui mettent pas… Bisous

    • Quichottine

      Je suis tellement navrée pour toi !
      Ne pas mettre à son enfant ces cadeaux de patience et d’amour est d’une cruauté !

      Courage à toi.
      Je t’embrasse fort.

  66. clémentine severin

    J’ai cru que tu parlais de ce soir, mais il reste vingt minutes avant minuit. Chaque jour qui commence est comme une fête.
    Sinon, je fais comme toi, je me couche souvent très tard ou très tôt en me disant avant, : ce soir, promis, je vais me coucher de bonne heure.
    bonne journée de dimanche.
    C.S.

    • Quichottine

      Tu avais lu à un autre moment…
      Je ne me couche pas toujours aussi tôt… mais là, j’étais épuisée.
      Passe une douce journée, Clémentine.

  67. Expression parfaite de l’amour, tes cadeaux sont la plus haute forme du don !

    Je t’embrasse très fort

    • Quichottine

      Merci… même si je ne suis pas certaine de la perfection de mes cadeaux, je fais ce que je peux pour leur faire plaisir malgré tout.
      Je t’embrasse fort. Passe une douce journée.