Brouillard

Il est neuf heures… on ne le croirait pas.

Ma ville a disparu dans un épais brouillard où se devinent seulement les ombres des arbres proches.

Les maisons de mes voisins seules me disent que je ne suis pas perdue sur une île déserte.

141001_brouillard

Tout est feutré, les voitures passent pourtant, avec précaution, annoncées seulement par la lumière trouble de leurs phares.

Je profite de cette journée de solitude pour répondre à vos messages, dans l’ordre des articles publiés depuis mon départ là-bas.

J’aime vous lire, j’aime vous répondre aussi, même si je sais que la plupart d’entre vous ne liront pas mes réponses. C’est comme si j’avais pu le faire en temps et heure.

Vous êtes avec moi, au chaud dans ce cocon ouaté que le brouillard nous offre.

Le soleil lutte pour le dissiper, mais il a du mal ce matin. J’ai envie de lui dire « courage, n’abandonne pas ! », comme je le dirais aussi à certains d’entre vous.

Je sais pourtant que c’est souvent plus facile de se laisser porter, de se laisser envelopper par la douceur de l’instant où tout disparaît de nos soucis.

N’est-ce pas ce que je fais aussi, lorsque je me retranche en Quichottinie, que je redeviens la bibliothécaire un peu étrange de mes années obéiennes pour vous raconter à ma façon mes coups de cœurs, mes livres, mes sorties…?

Je vous écris… ce matin, j’étais un peu chat, avec Croc.

Je repensais à celui qui m’avait adoptée alors que j’avais tout perdu et que je cherchais désespérément une branche à laquelle m’accrocher… J’étais déjà oiseau, je n’avais plus de nid.

Il s’appelait « Mémé »… Ne me demandais pas pourquoi.

C’était un chat sauvage autrefois.

Il vivait chez Tante Marguerite, au « château »…

Tel était le nom qu’avaient donné les gens du village à la très ancienne demeure à laquelle on accédait par une allée bordée de tilleuls plus que centenaires. Pour que ce soit un château, il aurait fallu au moins une tour… En fait, c’était une grande maison carrée avec ses dépendances, perchée sur son promontoire au bord de l’Issoire.

La rivière débordait chaque année au printemps et noyait le bas de la prairie, sous la terrasse où j’aimais m’installer en rêvant que j’étais princesse et que j’attendais celui qui oserait me délivrer de moi-même.

Terrasse… ne pensez pas à celles que l’on voit en ville, ce n’était qu’un espace entre la maison et un muret de pierre qui la séparait du terrain que l’on voyait en contrebas.

Mémé, donc, m’avait adoptée dès mon premier séjour chez ceux qui seraient un peu plus tard mes nouveaux parents.

C’était un magnifique chat noir, aux longs poils soyeux où le soleil déposait des reflets cuivrés.

Il avait dû sentir ma détresse… Il me suivait partout, sautait sur mes genoux dès que j’étais assise…. et, lorsque je repartais pour l’internat, à la fin des vacances, il miaulait à la porte de ma chambre jusqu’à ce qu’on lui ouvre.

Il passait alors le plus clair de son temps sur mon lit, lové contre le chien en peluche blanc qui me servait de range-pyjama quand j’étais là.

J’ignore si ma mère adoptive en fut jalouse. C’est elle qui avait apprivoisé Mémé, l’avait fait entrer dans la maison alors que comme beaucoup de chats d’autrefois il était condamné à se nourrir des souris qui pullulaient dans la maison du jardinier.

Tante Marguerite trouvait qu’un chat doit d’abord être « utile ».

Il ne le fut plus à ses yeux à partir du moment où il entra dans la maison pour y trouver ses petits plats, pour s’y chauffer sur les étagères déposées pour lui juste au-dessus des radiateurs…

Pourtant, on l’entendait encore appeler « Mémé… où es-tu, Mémé ? » lorsqu’elle était assise devant la cheminée de son petit salon, sur une bergère authentique dont elle avait coupé les pieds pour qu’elle soit à sa hauteur, et que la présence du chat lui manquait.

Mémé, Tante Marguerite, cette incroyable maison où j’eus ma toute première chambre, rien que pour moi, ce sont des souvenirs heureux, mon petit coin de ciel bleu d’aujourd’hui.

Que votre journée soit belle, la mienne le sera, sans aucun doute… « après dissipation des brumes matinales« . 😉

Prenez bien soin de vous.

112 réponses à “Brouillard

  1. Un chouette souvenir, j’ai eu un chat autrefois, un seul, enfant, celui que les voisins me donnèrent, maman ne voulant pas d’animaux à la maison, ce genre de bouche inutile qui par le passé se contentait de ses proies… on lui donnait un peu de lait et des restes peu nombreux de table… un temps sans gaspi !!! Merci à toi…. ici le soleil luit… Bises de jill

    • Quichottine

      Les brumes matinales se sont aussi dissipées et le soleil brille… Ouf !
      Je crois que nous en avons tous besoin.
      Merci pour ce partage, jill.
      Bises et douce journée.

  2. Ça y est! Je viens de récupérer toutes mes connexions! Du brouillard y’en a eu ici aussi mais le soleil revient peu à peu. Je viens de publier un article mais j’ai l’impression que personne ne reçoit l’avis de publication. Il y a sûrement un truc chez blogger… Un joli souvenir avec ce chat… Nous avons eu de nombreux chats mais ils prenaient la poudre d’escampette ou se faisaient écraser…

    • Quichottine

      Je suis ravie que tu puisses de nouveau communiquer, Marie.
      Sur Blogger, l’avis de publication arrive seulement une fois par jour, en fonction de l’heure programmée.
      Mais je ne crois pas que ce décalage entre la publication et la réception de l’avis de publication soit gênant.

      Un chat est indépendant, mais hélas, le revers de la médaille, c’est qu’ils ne sont pas toujours assez prudents. 🙁

      Passe une douce journée Marie.

  3. grrrr!! pour ce premier octobre, la pluie vient de s’annoncer …jusqu’à présent on l’avait un peu oubliée tant il a fait beau au mois de septembre…

    • Quichottine

      Après dissipation des brumes matinales, ici, pour l’instant, il fait beau… 🙂

      Merci pour tes mots, TooTsie.

  4. J’ai eu un chat aussi, tout blanc, un oeil bleu, un oeil vert, il s’appelait Papouf, câlin mais terriblement chasseur et rôdeur….Ici aussi, le brouillard est parti…Bonne journée. Bises VITA

    • Quichottine

      Merci d’avoir partagé avec moi ce souvenir.
      Bises et douce journée Vita.

  5. Pas de brume chez nous , le soleil est toujours là …il faut en profiter encore un peu !!
    Bises Quichottine

    • Quichottine

      Profitez-en bien… ici, maintenant, c’est pluie, pluie, pluie… 🙁
      Bises et douce journée Claudine. Merci.

  6. Le brouillard fond doucement ici, espérons qu’il laissera percer un rayon de soleil….. merci pour ces jolis souvenirs, Dame. je t’embrasse et te souhaite une journée douillette

    • Quichottine

      Merci à toi aussi pour ta présence et ces mots.
      Je t’embrasse fort. Passe une douce journée.

  7. Petite, je n’ai point eu de chat à la maison… Mon père, ouvrier de la terre, pensait qu’un chat est fait pour chasser et non être dorloté… Mais, j’ai comblé ce manque il y a quelques années pendant 17 ans.
    GROS BISOUS ma Quichottine.

    • Quichottine

      Depuis que je suis adulte, je n’ai pas pu avoir d’animal à la maison… alors, j’en profite lorsque notre petite dernière nous confie son chat. 😉

      Un animal à dorloter, c’est génial. Il nous rend plus que ce que nous lui donnons.
      Gros bisous et douce journée à toi.

  8. Je vois que tu n’es plus dans la brume, il fait très beau, hélas, on n’a pas toujours le temps d’aller se promener. Passe une belle journée !

    • Quichottine

      Le beau temps passe trop vite… alors, il faut en profiter au maximum quand on peut.
      Merci, Ava.
      Passe une douce journée toi aussi.

  9. Chats que vous etes utiles à nous, humains stressés!

    J’ai eu des périodes sans chat, il ne semblait pas manquer, pourtant quand je repassais à la maison familiale, il m’attendait et avant de frapper, entrer, c’était un joyeux moment de complicité.
    On dit que les chats sont indépendants, nous, nous ne le sommes guère, et ils savent si bien nous apaiser, nous distraire aussi, nous inspirer parfois, que je ne suis pas si sûre de leur indépendance, il existe tant de personnalités différentes chez eux! Ceux que j’ai connus, ceux que je connais, manifestent leur contentement dès que celui qu’ils chérissent apparaît.
    Ce chat ‘mémé’ t’avait adoptée, toi, car les chats choisissent, et nous on s’adapte.

    Bisou merci pour ce partage.

    • Quichottine

      Et un grand merci à toi aussi pour tes mots qui disent tant ce que je ressens.

      Passe une douce journée Polly. Bisous.

  10. Personnellement nous n’avons jamais eu de chat à la maison..Par contre quand je vais cher ma fille passer une semaine, sa chatte un chartreux dort toujours sur mes jambes la nuit mais jamais la première nuit…Et dans la journée impossible de l’approcher. Ciel un peu couvert cet après-midi corvée de bois pour hivers…Bonne journée…

    • Quichottine

      Chacun a ses façons de faire et c’est chouette qu’il vienne avec toi. C’est signe qu’il t’aime. 🙂
      J’espère que tout s’est bien passé pour ton bois.
      Bonne journée à toi aussi, Mireille.

  11. Un joli souvenir, qui tient tes rêves au chaud.
    J’aime bien l’idée d’adoption de cette « Mémé », c’est merveilleux quand un animal te fait confiance.
    J’ai écrit les mémoires de Pacha pour le mariage, dois-je te l’envoyer ? Est-ce trop tôt ou trop tard ?
    Bonne journée, ici les brouillards matinaux se sont dissipés et nous avons ciel bleu et soleil cette après-midi, j’espère qu’il en va de même pour toi.
    Bisous

    • Quichottine

      J’en suis persuadée… mais je ne peux hélas pas avoir d’animal chez moi au quotidien.

      Merci pour les mémoires… bien sûr que tu peux les envoyer, il n’est pas trop tard, ni trop tôt. Je suis vraiment heureuse que tu participes ainsi.

      Bisous et douce journée à toi. J’espère qu’il ne pleut pas chez toi comme ici. 🙁

  12. Coucou ma Quichottine,
    Merci pour ces souvenirs émouvants. Ah que oui, les chats d’antan n’étaient acceptés que pour chasser les souris, mulots et autres nuisibles pour préserver les réserves alimentaires de la maison J’ai connu cela avec ma grand-mère maternelle et ses Bidules, tous noirs au fil des années.
    Les temps ont bien changés, car les chats ou chiens dressés pour monter la garde sont devenus de vrais compagnons à ce jour, (enfin pour ce qui me concerne) !
    Bises et bon mercredi. ZAZA

    • Quichottine

      Ce sont des compagnons adorables…
      Merci pour ce partage, ma Zaza.
      Bises et bon mercredi à toi aussi, même si ce n’est pas le même.

  13. On traverse le brouillard pour trouver ton enfance. un chat oui « utile » je suis d’accord avec ta mémé
    (une institutrice de mes enfants l’écrivait Mémée ! vrai). mon près 1m55 avait aussi scié les pieds de sa chaise du repas de midi, comme quoi dans le passé on sacrifiait l’utile à l’agréable. Que dire sur mon brouillard…. si c’est en montagne je le redoute, se perdre ou perdre l’équilibre en ski par manque de visibilité, parfois tôt le matin il se dissipe assez vite et se trouve être un gage de beau temps. ..après la nuit le brouillard et de fil en aiguille on reviens vers Aragon via Ferrat, état d’âme un peu nostalgique .. sans doute les jours qui baissent, l’automne ? merci pour celle belle page dont je garderais la « Ouate ! »

    • Quichottine

      Euh… je ne suis pas certaine que tu aies compris que Mémé était le nom du chat…
      Mais ce n’est pas grave. 🙂

      Merci pour ce partage, Pierre. Passe une douce journée.

  14. Merci de nous faire entrer, une fois encore, dans ton enfance… Bises d’une Bretagne aux subtils dégradés de gris, tendus bien plus haut que le tien !

    • Quichottine

      Sourire… Merci à toi de m’accompagner sur mes pages.
      Bises d’une journée pluvieuse.

  15. Quand j’étais enfant, mon chat s’appelait Chouquette, le suivant Biscotte, et un jour j’en aurai un qui s’appellera Miette !
    Le soleil a dû arriver chez toi à présent. Ici, il brille.
    Bises d’eMmA

    • Quichottine

      Sourire… j’espère que de Chouquette en Miette, ils sont toujours aussi mignons.

      Le soleil est parti maintenant, mais je te réponds bien tard. 🙁
      Bises et douce journée à toi.

  16. J’espère qu’à l’heure qu’il est le soleil a repris ses droits ; ici nous avons encore des températures estivales mais une petite pluie cet après -midi ,mais pas assez pour contenter les agriculteurs .
    De beaux souvenirs d’enfance grâce à ce chat au nom improbable ;Il est mort de vieillesse ?
    Je tembrasse

    • Quichottine

      Depuis, le temps a changé chez nous. L’automne semble bien installé avec sa grisaille est ses pluies… mais on ne sait jamais. 🙂

      Mémé est mort de vieillesse, à plus de dix-huit ans.
      Finalement, il avait bien profité de ses vieux jours.

      Je t’embrasse. Passe une douce journée. Merci pour tout.

  17. après dissipation des brumes matinales, la journée est charmante ici aussi merci
    doux bisous dans mon nomad’s land pas choisi… en mode adaptation…

    • Quichottine

      J’en suis ravie pour toi.
      Doux bisous et belle journée à toi.

  18. Je me répète : comme ton écriture est belle ! En quelques mots, je me retrouve à t’accompagner là où tes pensées prennent forme. C’est poétique, mélancolique et me laisse finalement sans mots !

  19. Coucou Quichottine,
    Merci pour ce partage émouvant
    J’ai eu deux chats enfant, le premier je le voulais absolument mais mes parents n’étaient pas d’accord… nous étions partis avec mon frère à une bourse aux jouets je crois (souvenirs assez flous) bref, nous étions revenus avec un lapin nain ! mes parents l’avaient accepté par obligation, il était dans ma chambre et faisait ses petites crottes partout (sourires). Ma mère n’a pas supporté ça longtemps, j’ai eu droit à mon chat ensuite 🙂
    Gros bisous & douce soirée

    • Quichottine

      Mon mari n’a jamais voulu qu’il y ait des chats à la maison… le résultat est que mes filles en ont désormais chez elle. J’aime quand notre petite dernière nous confie le sien. 🙂

      Merci pour ce partage, Laure.
      Gros bisous et douce journée.

  20. Que de beaux souvenirs … c’est bien agréable et doux de te lire. Je t’imagine enveloppée dans ce brouillard épais. Celui d’Amiens était tout léger et s’est vite dissipée pour me permettre quelques photos dans des endroits que tu reconnaîtras. Jolis souvenirs aussi …
    Merci Quichottine et très belle soirée
    Gros bisous
    Annick

    • Quichottine

      Merci pour tout, Annick.
      J’aime reprendre nos promenades en images… 🙂
      Gros bisous et douce journée.

  21. Quelle belle histoire que celle de ce chat Mémé. Bisous ma belle, ce matin aussi dans le Lot brouillard, faut dire qu’hier une pluie abondante est tombée !

    • Quichottine

      Merci !
      Pluie ici aussi en ce moment… le sol n’en peut plus.
      Passe une douce journée Aude.

  22. Mistigris34

    jolis souvenirs, j’ai eu plusieurs chats et c’est génial un chat à la maison,
    je n’en ai plus (J.n’en veux pas, ni chien, ni chat ! ).
    si je devais être seule un jour j’en aurai un sur !!!
    Bisous, belle soirée à toi, MIAOU !!!!

    • Quichottine

      IL y a des moments où nos amis à quatre pattes peuvent être une gêne… mais il est certain que si je le peux, un jour, j’en aurai un. 🙂

      Bisous et douce journée Mistigris.

  23. très émouvant
    il y a de BEAUX souvenirs QUI DEMEURENT
    merci de les partager avec nous
    douces pensées
    gros bisous

  24. joli souvenir. Les chats ce sont eux qui vous adoptent … ou pas et qui sentent les choses
    bises et belle soirée

  25. Merci Quichottine
    Chut ! Si le brouillard est revenu ou pas encore dissipé, je te laisse dans ce coton et tes pensées, qui nous ravissent ensuite
    Je t’embrasse

    • Quichottine

      Merci pour ce silence partagé.
      Ici, aujourd’hui, c’est plutôt grisaille et pluie.
      Je t’embrasse. Passe une douce journée.

  26. le soleil nous a aussi abondonné aujourd’hui , crachin toute la journée …. bonne soirée Quichottine

    • Quichottine

      Et quand c’est comme ça, heureusement qu’il y a des images pour nous montrer le soleil qui luit ailleurs. 🙂
      Merci, Dom.
      Bises et douce journée.

  27. chère Quichottine, je fais partie de ceux qui ne viennent pas lire les réponses … je regrette le système si pratique d’overblog (avant … dans le temps). Merci, Ne te donne pas la peine de me répondre, cela m’ennuie de te prendre de ton temps, réponds à ceux qui viennent regarder les réponses ; plein de bises
    et le brouillard en Lorraine était là ce matin aussi et le bleu l’après midi.

    • Quichottine

      Cela n’empêche rien… Ne t’en fais pas.
      Bises et douce journée Durgalola.

  28. La brume , comme la nuit , c’est une ambiance particulière, un peu intemporel 😉
    Bonne soirée Quichottine (;-*

    • Quichottine

      J’aime la façon dont tu en parles… Merci !
      Bises et douce journée.

  29. Ces brumes matinales permettent aussi de voir clair en soi-même. Merci, Quichottine, pour ce texte mélancolique et délicat comme des gouttes d’eau pures dans le brouillard.

    • Quichottine

      Que c’est joli !
      Merci pour ce compliment, Carole.
      Passe une douce journée.

  30. salut
    Il est très bien ton texte sur le brouillard
    Chez nous aussi il met du temps à se dissiper le matin
    bonne journée

  31. temps suspendu comme entre 2 mondes, celui des souvenirs douillets et de cette matinée cotonneuse si peu habituelle…
    je vois dans les commentaires que le soleil est venu ensuite te ramener vers la réalité. j’espère que ta journée aura été belle et riche

    • Quichottine

      L’automne est là, avec ses atmosphères changeantes.
      En ce moment, c’est pluie… 🙁

      Merci pour tout, Catherine.
      Passe une douce journée.

  32. Que ces souvenirs d’enfance sont délicieux et si magiquement racontés. Tu es une narratrice hors pair, ma chère Quichotine. Heureuse de me retrouver en tes mots après ma longue absence de l’été.
    Tu sais, je lis toujours tes réponses. J’ai aussi le plaisir en ce qui me concerne de répondre à chacun des commentaires que l’on me fait mais bon…j’en ai moins que toi (sourire!!). Bises et à bientôt.

    • Quichottine

      Merci pour ce sourire et ces mots partagés.
      Passe une douce journée Malou. Bises et à très bientôt.

  33. Un petit peu de brouillard et ton passé s’éclaire….. Des souvenirs d’enfance si bien racontés avec beaucoup de sensibilité. J’ai toujours eu des chats pendant mon enfance et ils m’ont permis de mieux supporter ce qui était difficile. Bises et belle journée ensoleillée

    • Quichottine

      Merci pour ces mots, Martine.
      Je crois qu’il est important de trouver le réconfort, et je suis contente de voir que les chats te l’ont permis.
      Bises et douce journée à toi.

  34. Elle est jolie ton histoire de chat, avec les souvenirs d’enfance qui reviennent !
    Bonne journée Quichottine et bisous

    • Quichottine

      Merci, Marine. Je suis contente que ça t’ait plu.
      Bisous et douce journée.

  35. Bonjour chère Quichottine
    Merci pour le partage de ces souvenirs émouvants …
    Je te souhaite un bon jeudi
    Bisoux doux
    dom

    • Quichottine

      Merci à toi pour ta présence et tes mots.
      Bisous doux et belle journée.

  36. Bonjour,
    Nous avons eu du brouillard aussi dans la matinée, j’aime bien ce halo qui nous entoure de fantasmagorie et nous permet de rêver.
    Quant au chat, je pense à celui qui s’est fait croquer à Montretout …
    Merce de ta visite.
    Bonne journée.
    D@net.

    • Quichottine

      Les chats n’ont pas toujours une fin heureuse et j’en suis désolée…
      Merci à toi, D@net.
      Passe une douce journée.

  37. l'angevine

    je trouve que la brume donne un charme poétique et aussi romantique,je ne sens pas la tragédie …

  38. naturesereine

    Ici aussi je cours après mon chat noir mais j’appelle cachou lol bises Quichottine j’espère que ta journée fut bonne

    • Quichottine

      Cachou est tout mimi… j’adore quand tu nous en parles. 🙂
      J’espère qu’elle fut bonne pour toi aussi.
      Bises et douce journée.

  39. En photo j’adore les brouillards et je les recherche même. Je t’envoie la photo de la silhouette ‘adhésif sur vitre) Je pars 8 jours ..à bientôt

    • Quichottine

      Merci. J’ai bien reçu la photo et elle paraîtra bientôt ici. 🙂

      Bon voyage, Gérard.

  40. Bonjour Quichottine
    Tu décris si bien l’ambiance dans laquelle tu te trouves
    que ça nous donne l’impression d’y être avec toi
    C’est toujours un plaisir de lire tes textes
    Bisous et bon séjour
    Frieda

    • Quichottine

      Merci. Je suis ravie qu’ils vous plaisent.
      Bises et douce journée.

  41. J’aime bcp vos récits : ils sont touchants !
    Je prends connaissance avec votre blog : j’y reviendrai !
    Nous avons eu toute une flopée de chats à la maison : dada de mon mari !
    Depuis la mort du dernier (écrasé, comme d’habitude) nous avons décidé de ne plus en adopter ! Mais un matou s’est pris d’amour pour notre jardin… et notre coffre de voiture, souvent ouvert pour éviter une trop grande chaleur dans la voiture (Var)….
    Le Ciel, déchiré de bleu intense, est plutôt nuageux, un peu inquiétant ! hier idem et pourtant pas une goutte de pluie ?! mais il fait très lourd !
    Amicalement et à bientôt

    • Quichottine

      Merci pour ces mots et souvenirs partagés.
      Bienvenue, donc, et à bientôt.

  42. Un beau souvenir que tu partages, chez-nous nous avons eu des chats, mais comme nous étions plusieurs ils appartenaient un peu a tous le monde. Bonne journée.

    • Quichottine

      Certains aiment se faire câliner par tous, d’autres réservent leur douceur à un seul… 🙂
      Merci, Solange.
      Passe une belle journée toi aussi.

  43. Un chat, un chien, lorsqu’il vous adopte c’est « le » compagnon. Même, si, comme notre Nini, en ce moment préfère le sirop de la ferme quitte à rentrer pour vomir les bestiaux qui ne sont pas passés !
    Notre aîné et son chien … Là, j ‘en fais un roman. Et notre numéro deux avait été choisi par une petite chatte noire qui a reporté sur lui son affection et son manque lorsqu’elle a eu une portée de chiots mort nés. Incroyable ces relations qui se tissent. Pour toi, il a été la chaleur de l’affection.
    Ici aussi il y avait du brouillard. En allant chez le dentiste, je ne voyais pas la tête des éoliennes qui bordent la route et en revenant, même le pied disparaissait.
    Bonne soirée Quichottine
    Gros bisous

    • Quichottine

      Merci d’avoir aussi partagé ici tes souvenirs, Pimprenelle. Je suis touchée.
      La grisaille a remplacé le brouillard ici. Il pleut ce matin.
      Mais qui sait ? Octobre nous réserve peut-être de belles journées.
      Gros bisous et douce journée à toi.

  44. Nous avons eu une belle et chaude journée, Pat à travaillé en maillot de bain. Il surélève le local à bûches, marre de se baisser pour charger la panière. Il n’arrête pas
    Je t’embrasse

    • Quichottine

      C’est chouette d’avoir un compagnon bricoleur… 🙂
      Je t’embrasse. Passe une douce journée.

  45. J’ai eu un chat et un chin quand j’étais enfant et que nous vivions à la campagne. Le chat s’est fait écraser et nous avons donné le chien quand nous avons déménagé dans un appartement. Bisous

    • Quichottine

      La vie en appartement ne permet pas toujours de garder ses compagnons à quatre pattes, c’est vrai.
      Ça a dû être un crève-cœur pour toi.
      Bisous et douce journée.

  46. un beau souvenir et c’est qu’on s’y attache à nos bêtes

    • Quichottine

      Je crois que ceux qui ne s’y attachent pas ne devraient pas en adopter. 🙂

  47. C’est bon d’avoir de tels souvenirs un jour de brouillard…J’ai eu successivement trois chiennes.
    Après la mort de la dernière, jke n’ai plus voulu de chien, car c’est chaque fois un crève-coeur de le perdre…
    Merci pour ces mots qui ensoleillent la journée grise.
    Je t’embrasse très fort.

    • Quichottine

      Les pertes successives sont douloureuses… Je comprends tout à fait.
      Je t’embrasse très fort. Passe une douce journée Marlou.

  48. Bonjour chère Quichottine
    Des visiteurs inattendus (Mais que du Bonheur), arrivés hier, je ne vais pas être très présente sur les blogs jusqu’à lundi.
    Je te souhaite une bonne fin de semaine
    Bisoux doux

    dom

    • Quichottine

      J’espère que tu auras bien profité de ces journées amicales.
      Merci, ma chère Dom.
      Bisous doux et belle journée à toi.

  49. Des souvenirs qui semblent importants pour toi.
    Ici, c’est ce matin qu’il y avait beaucoup de brouillard, surtout dans les vallées, comme à Château-Thierry traversé par la Marne.
    J’essaie de rattraper mon retard au niveau des coms.
    Nous attendons des locataires dans le gîte pour le week-end. Une promo de GÎTE DE FRANCE à bas prix. Ils viennent de St Denis. J’attends leur coup de fil me disant leur arrivée proche.

    Gros bisous et bonne soirée Quichottine !

    • Quichottine

      Ils le sont. 🙂
      Tenir un gîte est très prenant. J’espère que leur séjour vous a plu. 🙂
      Gros bisous et douce journée Alrisha.

  50. Les brumes matinales ont dans leur panier des alouettes de ciel bleu

  51. Les brumes matinales permettent aux souvenirs d’exister , et le soleil permet de vivre l’instant présent qui donnera , je l’espère , de bons souvenirs.
    Ton souvenirs est beau et chaud , merci de le partager .
    Douce soirée, bises Quichottine

    • Quichottine

      J’aime ce que tu écris.
      Merci à toi pour ta lecture et tes mots.
      Bises et douce journée à toi, erato.

  52. mes parents étaient chiens mais moi j’aimais les chats, quel bonheur de les avoir près de moi
    merci pour ce magnifique souvenir

  53. Un très joli souvenir. J’ai quasiment toujours vécu avec un ou deux chats depuis toujours.

    • Quichottine

      Ils me manquent, mais je sais qu’il est plus raisonnable en ce moment pour nous de ne pas en avoir…
      Merci, Enriqueta.

  54. bonsoir !
    merci pour cette entrée dans tes souvenirs d’enfance-
    de bons souvenirs, un animal c’est toujours du bonheur avec un enfant—les adultes aussi mais pas pareil-
    quelle facilité de pouvoir passer d’un monde à l’autre ! une sorte de  » transe  » –
    puis tu nous souhaites une bonne journée et te revoilà avec nous !!
    bravo, tu es super !!
    gros bisous !!

    • Quichottine

      Je suis ravie que cela t’ait plu…
      Merci, Lady Marianne.
      Gros bisous et douce journée.

  55. Pas de brouillard mais une petite bruine inconstante qui laisse croire à la possibilité d’une promenade et elle reprend sa petite vie tranquille lorsque le crédule est à mi chemin, trop loin pour faire demi-tour

    • Quichottine

      Tu me fais rire… c’est vrai que cela arrive. 🙂
      Merci, alphomega.
      Passe une douce journée.

  56. Bonjour Quichottine,

    Avant de se rendre au Terrain pour la journée, Elle s’attarde quelques instants au sein de la blogosphère. Elle avait souhait de venir aux nouvelles par chez toi, Grande Quichottine.
    L’intitulé de l’article ne la laisse pas indifférente car, depuis quelques temps, c’est dans ce semblant état qu’elle se situe. Toutefois, Elle ne l’exprime pas tant ce sentiment, cette sensation…
    Peut-être est-ce un tort. Peut-être pas. En tout cas, Elle sait que ce pourrait être pire.
    Les animaux de compagnie nous accordent d’appréciables moments et, en temps voulu, souvenirs. Mais aussi, ils peuvent être source de chagrin. Elle a connu cela. En juin, Elle perdit l’un de ses félins, l’assistant jusqu’au bout…
    Et, au cours du mois d’août, on découvrit chez son aînée féline une pathologie irréversible…
    Une nouvelle fois, ce pourrait être pire et alors, le relativisme aide à faire face aux aléas.
    Comment se porte Quichottine? Est-ce que les jours se font bons?
    Merci pour ce partage ainsi qu’attention accordée (de force plus que de gré ^^’).

    Bon mardi ; puis, non à jamais! 🙂

  57. Un très beau témoignage que tu nous fais-là chère Quichottine merci pour ce moment de partage…
    Pour ma part, nous venons d’adopter une petite LeeLoo et sa maman Lola qui a été sauvée de la rue par une association (elle avait eu une portée de 6 petits et 2 n’ont pas survécu…).
    Elle commence à reprendre des forces et c’est un réel bonheur de vivre ensemble avec ces deux adorables félines, mère-fille…
    T’embrasse !