Le cri ne fait pas le géant… avec Yvon

On dit…
On dit que dans la Forêt des Merveilles…

– Tu vas recommencer à fabuler ?

À fabuler ? Mais je ne fabule pas, je raconte !

– Tu ne pourrais pas faire comme tout le monde ?

Comme tout le monde ? Mais JE ne suis pas « Tout le monde » !

– Allons bon ! T’as jamais les chevilles qui enflent ?

Je ne vois pas pourquoi ! D’ailleurs, si tu réfléchis bien, personne n’est « Tout le monde » ! Chacun est soi, le plus souvent, et il arrive que tous ces « MOI » qui se rencontrent se réunissent dans un « NOUS ». Et, ça, tu vois, c’est plutôt chouette !

– Je suis d’accord, la solidarité fait du bien…

Il n’y a pas que la solidarité… tu imagines ce qui se passerait s’il n’y avait plus que des « MOI », qui ne tiendraient plus compte de rien d’autre, qui se moqueraient des conséquences de leurs actions ?

– Tu m’intéresses…

C’est pourquoi j’allais te raconter…

– Une nouvelle parabole ?

Non, juste une histoire… que chacun pourra interpréter comme il le souhaite, comme tout ce qui se dit dans la Forêt des Merveilles.

– Bon, j’écoute ! Mais arrête les « On dit » qui font croire que ça n’est pas vrai.

Le Lutin bleu s’assit, comme il le faisait souvent, sur l’accoudoir du fauteuil bleu. Il contempla longuement le feu qui brûlait dans l’âtre – une étrangeté quichottinienne qui laissait planer dans la Bibliothèque la crainte qu’un jour il se propage aux livres auxquels son amie attachait tant d’importance – et reprit doucement :

Cette année-là, la neige avait enfoui toutes les demeures sous un épais tapis, depuis la cachette du Lutin noir jusqu’à l’immense palais du Roi…

– Tu n’as jamais parlé du Lutin noir !

Ah ? C’est vrai. Il faut que je vous en parle, mais ce sera une autre fois. Là, il est enfoui sous la neige, comme les autres habitants de la forêt.

– Tous ?

Oui tous… ou presque.

C’était très inquiétant. Tout voyageur, même très distrait, aurait constaté l’absence des oiseaux… Ce sont toujours les premiers à saluer une présence inhabituelle.

– À saluer ? Ne crois-tu pas qu’ils sont plutôt là pour monter la garde ? Ils ne font que sonner l’alarme.

Pas seulement. C’est quand ils se taisent qu’il faut se méfier.

Je disais donc… qu’il n’y avait personne. Juste la neige, la neige à perte de vue, la neige qui avait effacé toutes les couleurs de la forêt. De grands arbres cherchaient vainement les plus jeunes d’entre eux… enfouis aussi.

Je t’assure qu’aucun d’entre nous n’aurait osé ouvrir sa porte, nous nous terrions dans nos abris.

Soudain, un grognement se fit entendre… Plus que cela, un cri – déchirant – qui se répercuta de branche en branche jusqu’à l’orée de la forêt.

J’en frémis encore, voyez, je ne mens pas !

Tous purent le constater : le Lutin bleu avait la chair de poule… ils ne l’avaient jamais vu ainsi, tremblant de tous ses membres sous la houppelande rapiécée dont il avait soulevé l’une des manches.

Le cri revint, plusieurs fois. Et pourtant, aucun des habitants de la Forêt des Merveilles ne périt ce jour-là d’une crise cardiaque. Ils s’étaient tous recroquevillés au fond de leur lit, comme le font les enfants sages quand on leur lit une histoire un peu trop noire…

Y avait-il un nouveau monstre dans les parages ? Un géant qui aurait échappé par miracle aux anciennes malédictions ? Une sorcière en mal d’amour qui aurait raté sa potion ?

Tout était possible…

Tandis que le Roi dictait une lettre aux quatre fées pour leur demander de l’aide, essayant de trouver les mots qui les pousseraient à agir au plus vite, on entendit le chant ténu d’un rouge-gorge.

Interloqués, tous tendirent l’oreille pour mieux entendre.

Le chant se fit trille, comme un rire qui parvint jusqu’au palais.

Le roi cessa de réfléchir, et, dans sa hâte d’en savoir davantage, il bouscula le Lutin gris qui prenait des notes. Celui-ci renversa l’encrier sur la table de marbre blanc. Il serait sûrement privé de dessert au prochain banquet.

Puis, le grognement revint, un peu moins fort, mais tout aussi lancinant, en alternance avec un gazouillis que tous reconnaissaient. C’était vraiment très étrange.

Il n’en fallait pas plus pour attirer tous les lutins, leur roi en tête, hors de leur logis.

Un oiseau était en danger ! Il fallait l’aider.

Ils se dirigèrent vers la source du bruit qui emplissait maintenant la forêt toute entière.

Quelle ne fut pas leur surprise en l’atteignant !

Devant ce qui aurait pu être l’entrée de la caverne d’un ours polaire, un tout petit rouge-gorge venait d’éclater de rire.

"Un p'tit oiseau de toutes les couleurs" par Yvon, 4 février 2014

« Un p’tit oiseau de toutes les couleurs » par Yvon, 4 février 2014

« L’ai-je bien imité ? » dit-il, comme une autre aurait dit « L’ai-je bien descendu ? ».

« Voyez, je suis un ours et je ne dors pas. Vous n’avez pas de raison de vous cacher, je ne vous ferai pas de mal. J’ai seulement besoin d’amis pour pouvoir jouer et construire le plus grand des bonhommes de neige qu’on aura jamais vu…. »

C’est depuis ce jour-là que la Fée de l’hiver n’hésite plus à offrir aux lutins ses plus jolis cristaux.

Ce qu’ils en font ensuite ?

Il faudra le demander à l’oiseau.

© Quichottine, février 2014

Un grand merci à Yvon pour l’image sans laquelle le conte n’aurait pas existé.

Les actions solidaires entre blogueurs existent. Nombre d’entre nous avons aidé Corinne, mais je crois qu’il est bon de rappeler son existence. Merci à tous ceux qui s’impliquent ici ou là pour que l’amitié bloguesque ne soit pas un vain mot.

Des nouvelles de ma main : Je dois voir le chirurgien lundi prochain. Lui seul pourra décider de ce qu’il faut faire. Opérer ou non, plâtrer ou non. Pour l’instant, je dois garder mon attelle.

112 réponses à “Le cri ne fait pas le géant… avec Yvon

  1. Ah, une histoire où l’on retrouve le lutin bleu et cette Forêt des Merveilles !!!
    Rooh, un rouge-gorge qui se prend pour un ours !!! J’ai souri en te lisant ma Quichottine.
    Doux mercredi et GROS BISOUS
    (Prends soin de ta main…)

    • Quichottine

      J’en suis ravie… Merci, Marité !
      Passe une douce journée. Gros bisous à toi aussi.

      (Pour ma main, pour l’instant, repos…)

  2. facétieux le rouge gorge et même un peu prétentieux vouloir se faire aussi gros qu’un ours…mais de la part d’un lutin bleu je crois mes yeux
    bisous Quichottine
    merci pour ce beau conte

    • Quichottine

      Un sourire…
      Merci à toi, Josette. Bisous et douce journée.

  3. Laurent FUCHS

    Une belle fable, bien écrite et qui me fait rêver….. Ah ! La neige, je n’en ai point vu cette année et je doute d’en voir bientôt….. Merci pour ces quelques minutes de bonheur et de tendresse.

    Bises.

    • Quichottine

      Elle a manqué à beaucoup… nous avons un hiver étrange.
      Merci à toi, Laurent.
      Bises et douce journée.

  4. hier il montrait des extraits d’un nouveau film sur les ours – on en voyait qui pêchait les saumons …. mais un gentil comme le tien, non pas vu !!! je t’embrasse … et bientôt le printemps et ta main sera soignée et tu pourras la réapprivoiser
    bises

    • Quichottine

      Tous les ours ne sont pas des rouges-gorges… je crois que c’est mieux ainsi. 🙂
      Merci pour tout, Durgalola.
      Bises et douce journée.

  5. Cette photo de rouge-gorge dans la neige, il n’en fallait pas moins, pas plus, à ta plume pour se défouler avec bonheur… Merci….. Bises de jill

  6. bonjour, Quichottine,
    un très joli conte
    mystérieux à souhait
    et qui se termine si bien
    « la parabole de la solidarité »…
    je crois que ce titre n’a pas réellement été encore inventé !
    bonne journée
    bisous amicaux

    • Quichottine

      Je suis contente qu’il t’ait plu. Merci, Jean-Marie.
      Bonne journée et bisous amicaux à toi aussi.

  7. Ici les oiseaux on ne les voit pas l’hiver ils sont cachés dans leur igloo. Jolie histoire pour cette photo originale. Je te souhaite bonne chance pour ta main.

    • Quichottine

      Merci Solange.
      Chez vous, l’hiver est très froid. C’est sans doute pour ça que les oiseaux se cachent. 🙂

  8. une belle histoire, comme d’habitude.
    J’espère que tu n’utilise pas ta main pour jouer du clavier
    bises et prends soin de toi quichottine

    • Quichottine

      Merci, Jeanne.
      Ma main me manque pour tout… mais ça s’arrangera. 🙂
      Bises et douce journée à toi.

  9. Chouette ! Le lutin bleu est de retour
    Merci pour cette histoire que j’ai bue avec délice
    La photo de l’oiseau est très belle, j’aime beaucoup, merci Yvon
    Je t’embrasse

    • Quichottine

      Merci à toi pour ta lecture et tes mots.
      Je t’embrasse. Passe une douce journée.

  10. J’ai adoré Quichottine tu t’en doutes 😉 Un grand merci à vous deux
    Douce soirée & gros bisous

    • Quichottine

      J’en suis ravie. 🙂
      Douce journée et gros bisous à vous deux.

  11. une très belle histoire que je raconterai au fils de mon neveu …. bonne soirée Quichottine

  12. Merci à toi Quichottine pour ce doux conte ..du coup j’ai pu découvrir le blog D’Yvon ..que de beaux blogs un peu partout ….et non nous ne les connaissons pas tous !!
    Pour Corinne , je crois que les choses stagnent un peu …
    Quant à toi espérons que tout sera remis du mieux possible !!
    gros bisous

    • Quichottine

      Tu connais son blog des Omergues… ainsi, tu pourras le retrouver chez lui aussi. 🙂
      Ce n’est pas simple pour Corinne. Je crois que beaucoup ont fait ce qu’ils pouvaient.

      En ce qui concerne ma main, je dois être patiente.
      Merci pour tout Claudine. Gros bisous et douce journée.

  13. Bonjour Quichottine, j’espère que tout va bien aller pour ta main (comme je te l’ai déjà dit, c’est une situation que j’ai connue plusieurs fois, donc je comprends très bien que c’est difficile). Ton petit oiseau montre bien le pouvoir « magique » de la volonté. Bien sûr, ce n’est pas le seul sens de ce beau conte !

  14. Ce petit rouge gorge même prétentieux m’est sympathique. merci à toi et Yvon pour ce joli conte.
    Bises

    • Quichottine

      Je suis heureuse qu’il t’ait plu.
      Bises et douce journée Jackie.

  15. Ah! Revoilou les lutins. quel bonheur!
    Je ne te l’ai pas dit, mais moi aussi j’étais enfouie sous la neige.
    Une vraie belle chute d’au moins 50 cm, et une pelle pour déblayer.
    Jusqu’aux genoux, et aucun lutin pour venir m’aider, quand même!

    Ton conte de solidarité parle sans doute à beaucoup d’entre nous, à l’heure où l’individualisme est de mise, certains cherchent des solutions communes, un bonhomme de neige comme un jardin partagé.

    « Élevez vos mots, pas la voix. C’est la pluie qui fait pousser les fleurs, pas le tonnerre.» (Rumi).

    Bisous ma Quichott’, prends soin de toi.

    • Quichottine

      C’est vrai qu’il faut la déblayer lorsqu’elle est là… mais quel bonheur que ces paysages enneigés pour ceux qui se contentent de les admirer ! 🙂
      J’aime énormément ta citation…
      Bisous ma Polly. Passe une douce journée.

  16. Ce joli petit rouge-gorge illuminant cette belle photo transmet une sorte de magie propice à tous les possibles.
    Tu t’es merveilleusement servie de ce matériau de base pour nous enchanter.

    Je n’imagine même pas comment tu as pu écrire tout cela avec une attelle !

    Bon courage à toi pour la suite du soin pour ta main.
    eMmA
    PS : je me suis momentanément désinscrite de la newsletter car je pars pour une quinzaine de jours sans ordi

    • Quichottine

      Il a fallu un peu de temps…
      Merci pour tes mots, eMmA. Profite bien de tes vacances.

  17. extraordinaire cette photo qui t’a inspiré un si joli conte et puis ces images de neige nous font tant de bien nous qui avons raté ce rendez-vous , il nous manque!
    bises et prends soin de toi

    • Quichottine

      Merci, Azalaïs.
      L’hiver est très étrange ici. Je l’aurai préféré plus froid et ensoleillé, comme il sait l’être.
      Bises et douce journée à toi.

  18. Bonjour, Quichottine
    Merci pour ce très beau conte !
    J’espère que tu vas vite savoir à quelle sauce les toubibs vont te manger … 😉
    Je te souhaite un bon jeudi.
    Bisoux doux
    dom

    • Quichottine

      Il faut que j’attende lundi soir… ensuite, je saurais. 🙂
      Merci pour tout, Dom.
      Bisous doux et belle journée à toi.

  19. J’ai toujours un jour de retard dans la réception… Etrange ! Mais pas aussi étrange que ton histoire, qui m’a fait frémir de bon matin… Je me suis imaginé des tas de choses horribles, pour finalement éclater, moi aussi, de rire ! Quel farceur, ce rouge-gorge… et quelle belle photo. Je te fais une acupuncture de petits bisous (et là, je parle à ta main !) :-}

    • Quichottine

      En fait, c’est normal. J’ai publié cette page trop tard par rapport à l’heure d’envoi habituelle de ma newsletter.
      Merci pour tes mots et la séance d’acupuncture.
      C’est très efficace. 🙂
      Passe une douce journée Galet. Je t’embrasse.

  20. Tu nous fait rêver à l’hiver que nous n’avons pas eu !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    • Quichottine

      Il me manque aussi… Nous avons un hiver très étrange ici aussi.

  21. Merci au Lutin Bleu d’avoir mis en valeur ce gentil Rouge-Gorge qui est venu ici éclaircir les jours de neige…
    Pour le remercier, je lui offre un séjour en Thalasso, dans la charmante maison que lui a trouvée Canelle …
    http://www.dinclo56.com/2014/02/insolite.html

    Et merci à toi d’avoir mis en mots cette image…
    Je t’offre une semaine sans ordinateur pour soigner ton pouce, et tes chevilles 🙂

    • Quichottine

      Merci pour le lien vers la petite maison au bord de l’eau de Claudine. J’aime beaucoup. 🙂
      Et encore un grand merci pour tes images et ce rouge-gorge qui m’a fait rêver.
      La semaine commencera lundi. J’espère que ce sera avec de bonnes nouvelles. 🙂
      Passe une douce journée. Bises.

  22. Bonjour Quichottine,
    Quelle belle histoire, ta main me semble encore très efficace.
    Bon rétablissement.
    D@net.

    • Quichottine

      Une main fonctionne encore, heureusement.
      L’autre me fait toujours défaut. 🙁
      Merci pour tes souhaits, D@net. Passe une bonne journée.

  23. Un rouge gorge qui se prend pour Mistinguett, que c’est drôle !… Et toute cette vie dans une forêt, même des merveilles, silencieuse et blanche, c’est magique ! espérons que ton chirurgien sera aussi doué pour réveiller ta main et te donnera le bon conseil. Je croise les doigts pour toi… Gros bisous?

    • Quichottine

      Merci Cathycat.
      J’appréhende beaucoup mais j’espère aussi que tout ira bien.
      Gros bisous et douce journée à toi.

  24. Tu racontes si bien qu’on est captivé dès le début. Merci ma conteuse.
    Je t’embrasse fort.

    • Quichottine

      Merci à toi ma Sophie.
      Je t’embrasse fort. Passe une douce journée.

  25. Un rouge-gorge qui éclate de rire ce n’est pas commun…C’est sûrement pour conjurer le sort à propros de ta main… merci à Yvon pour ce rouge-gorge farceur. Bonne continuation Quichottine.

    • Quichottine

      J’essaie de ne pas penser à ma main, mais elle me rappelle constamment son existence.
      Vivement lundi !
      Merci pour tout, Marie. Passe une douce journée.

  26. Bonjour Quichottine
    Quel beau conte qui nous tient en haleine et qui se termine bien : merci

    • Quichottine

      Merci pour ta présence et tes mots.
      Passe une douce journée.

  27. ah ce moment avec tes lutins !!! ça fait du bien !!

  28. Tu as raison la solidarité , c’est primordial: avec elle , on arrive à déplacer les montagnes !
    C’est un beau conte que tu as écrit pour illustrer cette image originale ; Les lutins sont toujours fidèles au poste!
    J’espère que tu n’auras pas besoin d’une opération pour ton pouce !
    Je tembrasse

    • Quichottine

      Merci Fanfan.
      Je suis contente qu’il t’ait plu.
      J’espère aussi qu’il n’y aura pas d’opération, mais je voudrais surtout récupérer très vite ma main.
      Je t’embrasse. Passe une douce journée.

  29. Belle entraide des faibles face aux forts et aux puissants…j’adore les jolis rouge-gorges et surtout dans la neige alors je leur passe tout, chez moi il est sauvage et se méfie des autres oiseaux…

    • Quichottine

      Celui de ton avatar me sourit.
      Merci, Marine. Passe une douce journée.

  30. très joli fable – c’est avec quelques rayons de soleil que je viens te souhaiter une bonne journée bisous Mamy Annick

    • Quichottine

      Je suis contente qu’elle te plaise.
      Merci, Mamy Annick. Passe une douce journée. Bises à toi.

  31. c’est trop mimi
    je ne m’attendais pas à cette fin tout en douceur
    bravo ma Quichottine
    Bon jeudi
    bisous du jour

    • Quichottine

      Je suis heureuse qu’elle t’ait plu.
      Merci, Sonya.
      Bisous et douce journée à toi.

  32. La photo de l’oiseau est très belle et le conte qu’elle t’a inspiré aussi..Merci quichottine!

  33. Bien facétieux le rouge-gorge dans sa recherche d’amis pour passer les longs jours d’hiver. La photo est parlante et toi tu a su la faire parler.
    Qu’a donc ta main ? Je suis si peu sur l’ordinateur depuis un moment.
    Bisous Quichottine

    • Quichottine

      Je me suis cassé le pouce gauche… je vois le chirurgien lundi soir. Il va décider de ce qu’il faut faire.
      Prends bien soin de toi, Pimprenelle. Bisous et douce journée.

  34. Coucou ma Quichottine,
    Une belle histoire brodée autour de cette superbe photos d’Yvon. J’ai beaucoup aimé et j’attends que nous parle du lutin noir.
    Pour ta main, tu seras bientôt fixée. Je croise les doigts.
    Bises et bonne fin d’après midi. ZAZA

    • Quichottine

      Le lutin noir, ce sera pour bientôt.
      Merci pour tout, Zaza. Passe une douce journée. Bises.

  35. Mistigris34

    belle histoire et une très belle photo ! bravo !
    MIAOU !!!!
    j’espère que tu vas vite retrouver « ta main » !

    • Quichottine

      Je l’espère aussi. Merci pur tout Mistigris.
      Bises et douce journée.

  36. J’aime les oiseaux et ton histoire ne peut que me plaire.
    Merci Quichottine, c’est toujours si agréable de te lire. Une évasion qui fait du bien.
    Belle soirée
    Gros bisous

    • Quichottine

      Merci !
      J’espère que tout va bien pour toi et Pépita… Je t’embrasse très fort.
      Passe une douce journée.

  37. Les lutins pourraient-ils faire quelque chose au fait que la plupart des oiseaux qui nous régalaient de leur chant et de leur présence ont disparu ? Il ne reste plus qu’une petite mésange qui vient nous rendre visite et il en va de même partout dans les environs puisque nous avons la chance d’avoir un refuge LPO dans le village et ils ont aussi constaté ce phénomène. Et je suis certain qu’aucun ours (ni gentil ni méchant) ne rôde dans les environs
    En tout cas la photo est superbe de ce rouge-gorge qui sort de son igloo.

    • Quichottine

      Je ne sais pas… tu vois, je pense qu’il y a sûrement des problèmes liés à la pollution, et là, c’est à nous de faire quelque chose. 🙁
      Merci à toi pour tes mots.
      Passe une douce journée.

  38. quelle belle histoire !! j’avais les yeux collés à l’écran pour mieux suivre —
    quelle imagination avec juste une photo et un petit oiseau !! bravo !!
    j’espère que tu vas trouver une solution pour ta main— je connais trop bien-
    bon courage- gros bisous anti douleurs !!

    • Quichottine

      Je suis ravie que l’histoire te plaise. 🙂
      Pour ma main, je fais ce que je peux pour la laisser au repos. Je vois le chirurgien lundi en début de soirée.
      Tes bisous anti-douleur sont les bienvenus. Merci pour tout.
      Passe une douce journée Lady Marianne.

  39. une magnifique histoire ! J’adore !
    J’espère que tu n’auras pas besoin d’être opérée
    bisous et bonne soirée

    • Quichottine

      Je vais croiser les doigts… ce qui compte, c’est que je retrouve au plus tôt l’usage de ma main.
      Merci pour tes mots, Lilwenna.
      Bisous et douce journée à toi.

  40. Une photo magnifique qui t’a inspiré un si joli conte , j’ai adoré ( comme toujours ).
    J’espère que tu n’auras pas besoin d’une opération.
    Douce soirée, bises Quichottine

    • Quichottine

      Je suis contente que tu aies aimé… merci pour tout erato.
      Je vous dirai au plus vite les résultats de ma consultation de lundi.
      Douce journée et bises à toi aussi.

  41. La photo est effectivement très belle
    mais dis moi le lutin il ne voulait pas parlé d’un jeu d’échecs dame noir, blanc roi …
    bon je ma sauve j’ai encore du lire de travers !!
    bisou

    • Quichottine

      Morte de rire !
      Merci, Dgidgi.
      Bisous et douce journée à toi.

  42. Une bien jolie histoire, trop mignon le petit rouge gorge qui veut se faire aussi gros qu’un ours ! Merci.
    Ta main va beaucoup mieux… Prends grand soin de toi ! Belle soirée ma Quichottine. Gros bisous.

    • Quichottine

      Je suis contente qu’elle t’ait plu.
      J’ai des hauts et des bas… mais ça finira bien par s’arranger.
      Gros bisous et douce journée ma Liliane. Prends bien soin de toi aussi.

  43. Bonjour, Quichottine
    Je te souhaite une bonne fin de semaine.
    Bisoux doux
    dom

  44. Une belle histoire que je vais raconter à mes petites filles dès que je les verrai…Aujourd’hui, je suis à Osny je garde mon petit fils de 5 mois…Le temps passe vite…

    • Quichottine

      Tu es tout près, donc, Marie. 🙂
      Profite bien de ces journées, c’est vrai qu’elles passent trop vite.

  45. Bonjour Quichottine, je n’ai pas vu la « Reine des neiges » , mais j’imagine qu’il y a toujours une solution aux pires états et ce petit rouge-gorge ( doit bien plaire à Marine, un peu son « Titi ») ne dira pas le contraire, espoir , il suffit souvent d’un mot, d’un chant d’oiseau, d’une main tendue. Merci pour cette belle histoire chatlheureuse.

    • Quichottine

      Tu as raison, Marine n’a pas dit le contraire. 😉
      Merci à toi pour tes mots. Passe une douce journée.

  46. un joli conte et bon courage pour ta main

  47. Jolie histoire chère bibliothécaire et j’ai appris un nouveau mot ‘ » quichottinienne! le dictionnaire est de plus en plus fourni! J’ai bien aimé cette balade dans cette forêt des Merveilles qui finit si poétiquement. Je crois que je vais demander à l’oiseau…
    bonne fin de semaine Quichottine et mille bisous
    chatou

    • Quichottine

      Un grand merci, Chatou. 🙂
      Bonne fin de semaine et mille bisous à toi aussi.

  48. Allez disons que tu affabules 🙂 et très bien même
    Une bien belle photo
    Bisous Quichottine

    • Quichottine

      🙂
      Merci pour ces compliments, Kri.
      Bisous et douce journée.

  49. Pas mal l’idée du rouge-gorge ! Une jolie façon de rassembler des amis. Un bel imitateur.

    Même avec ton attelle, tu sais nous divertir. Tu es courageuse. On sent que l’écriture « te démange ».

    Merci pour ce bon moment ! Gros bisous à toi Quichottine !

    • Quichottine

      C’est un essai bien transformé… mais il aurait pu les faire fuir. Il fallait oser.

      Merci à toi Alrisha.
      J’essaie d’oublier ma main, mais elle me rappelle à l’ordre souvent. 🙁
      Gros bisous et douce journée.

  50. Charmant petit conte mais j’attends le lutin noir…. Merveilleuse semaine avec mes petites filles. Je reprends le chemin des blogs. Merci de ta fidélité en mon absence. Bon week-end et bises

    • Quichottine

      Bientôt…. Il doit mûrir encore un peu. 🙂
      Je suis heureuse que tout se soit bien passé pour cette semaine en famille.
      Bon week-end et bises à toi aussi.

  51. Merci pour ton conte autour de cette belle photo. Pour ta main, j’espère que tu vas rapidement retrouver son usage entier. Bisous

    • Quichottine

      Je l’espère aussi… parce que c’est vraiment très gênant.
      Bises et douce journée à toi.

  52. encore une superbe photo qui a ouvert la part du rêve, j’ai adoré, en te lisant j’ai l’impression de redevenir la petite fille qui savait que les lutins et les fées existent. Je vois que tu a

  53. je continue lol parti trop vite le commentaire, c’est un coup de ton lutin. Je vois que tu as aussi des soucis de santé, j’espère que cela va se résorber et te rassurer. Bon week end avec des big bisous

    • Quichottine

      C’est vrai qu’il y a un tas de lutins malicieux qui font des leurs sur mes pages. 🙂
      Merci pour tout, LilyFlore.
      Big bisous et douce semaine. Prends bien soin de toi.

  54. Bonjour Quichottine ,
    j’ai également souri en lisant ton histoire inspirée par ce joli rouge gorge sur la photo d’Yvon ! je me sens petite fille quand j’ouvre ta porte , un pur bonheur …
    Je lis également que ta main te fait toujours souffrir et tu as tout de même le courage de publier et nous répondre ! ménage toi Quichottine , prends bien soin de toi
    Nous te faisons de gros bisous
    A bientôt

    • Quichottine

      Merci Marie… J’adore vous faire retourner en enfance et vous y ressourcer.
      Gros bisous à vous deux et douce journée.

  55. Bonne semaine à vous, amitiés, Pascal.

  56. Bonsoir

    J’ai beaucoup de mal à imaginer le rouge gorge, même s’il se prend pour un ours, arriver à imiter son grognement au point de paralyser de peur tous les habitants de la forêt des Merveilles. Le charme de ton histoire n’a pas agi, l’image mentale du rouge gorge lançant ses trilles est trop forte pour se muer en cri horrible. Par contre, tu m’as fait souvenir d’un autre conte, qui raconte pourquoi le rossignol chantait toute la nuit, pour rester éveillé dans le lierre ( ou la vigne vierge) dont les lianes menaçait de lui enserrer les pattes s’il venait à s’endormir.

    Bises du grillon qui n’attend pas de commentaires en retour

    • Quichottine

      Aussi ne vais-je pas vraiment répondre.
      C’est la preuve s’il en est que j’ai encore beaucoup à apprendre pour m’améliorer. 😉

      Merci pour ta visite Christian.
      Bises et douce soirée.