Vous avez dit Tag ? (3)

Lorsque je lis vos commentaires, je me rends compte que nous avons tous un avis, même si, évidemment, ce n’est pas le même…

 

Ce qui est certain, c’est que le blog – comme le tricot d’ailleurs – est loin d’être une activité réservée aux femmes malheureuses, même s’il est vrai que si je faisais des statistiques sur ceux que je connais, je dirais qu’il y a sans doute une majorité de femmes et que certaines d’entre elles ont besoin de ces relations virtuelles pour accepter plus facilement ce à quoi elles sont confrontées dans la réalité.

 

Mais je ne voudrais pas que l’on pense que ces activités de partage ne sont qu’un dérivatif qui, comme tout remède à la mélancolie, devient à la longue une drogue dont on ne peut plus se passer.

 

Je ne nierai pas l’addiction, du moins en ce qui me concerne.

 

J’en avais fait l’aveu chez Kinou, un jour…

 

Bonsoir Kinou…

Tu vois, aujourd’hui, je vais prendre un peu de temps pour te rendre visite, comme ça, juste parce que j’en ai envie.

J’ai décidé que j’allais relire certains billets, faire comme si je les voyais pour la première fois, comme si je ne les avais pas déjà lus et commentés.

Ce n’est pas pour jouer, c’est pour pouvoir être encore une fois là sans que ça ressemble à une redite.

Tu vois, ce jour-là, il était encore temps, je pouvais partir, me contenter de mon jardin.
Je me suis rendu compte que je ne pouvais plus vraiment le faire aujourd’hui, du moins pas comme je le voulais.
Pour pouvoir partir, il faudra que je le fasse à un moment où tout va bien, pour que ce ne soit pas trop dur.

La bibliothèque est un endroit que j’aime. Comme un morceau de moi. Un des rares que je puisse aménager comme je veux, sans impératif.

Je crois que c’est cette liberté qui me plaît.

Pour vivre pleinement ailleurs, j’ai besoin de cette liberté-là. Je sais que c’est un paradoxe…

Je vais y réfléchir.

Cette lectrice-là, je l’aime beaucoup, tu vois, elle trône en tapisserie au-dessus de mon piano… à côté des jeunes filles au piano de Renoir.

Je ne l’ai pas mise dans la bibliothèque, peut-être parce qu’elle me fait penser à toi… à ce billet-là.

C’est comme un souvenir que je voudrais garder juste pour moi…

Mais je vais y penser… aussi.

… et puis, maintenant, je vais relire les commentaires…

Commentaire n°27 posté par Quichottine le 20/12/2008 à 18h17

 

 

L’article était ancien…. Il répondait au mien : Oser.

 

Je sais maintenant que le plus grand risque que l’on puisse prendre sur la Toile, c’est de s’en échapper pour quelque temps, ou définitivement, sans rien dire ou en expliquant ses raisons, pour ne pas faire de peine.

 

Kinou avait rédigé ce jour-là un hommage pour moi, en m’offrant un tableau.

 

071017_La_LIseuse.jpg

 

Son billet, comme d’autres billets rédigés par mes meilleurs amis de la Toile, m’a émue, beaucoup.

 

Je suis restée… et, depuis, Kinou a cessé de publier, comme d’autres aussi. Mais j’ai continué de la lire, d’échanger avec elle ces petits riens qui disent que l’amitié est plus qu’un simple concept, qu’elle existe, et que dans notre monde, elle peut prendre une énorme place qui fait que lorsque l’un ou l’autre disparaît, le chagrin n’est jamais feint.

 

Moi, malgré toutes les turbulences, les « À quoi bon ? » qui me taraudaient parfois, surtout lorsque je voyais augmenter le temps passé devant mon écran au détriment d’autres activités, j’ai décidé que la Bibliothèque survivrait, de renaissance en renaissance, même s’il fallait pour cela mettre de côté mes propres rêves.

 

 

(À suivre)

 

149 réponses à “Vous avez dit Tag ? (3)

  1. J’espère bien que la bilbiothèque « survivra » et même qu’lle vivre, tout simplement, avec des évolutions car c’est ça qui est bien avec les blogs, on peut changer la formule, la construction, juste avec quelques clics

    • On peut tout changer, c’est vrai.

      La Bibliothèque compte trop pour moi pour qu’elle disparaisse, même si je la mets parfois « entre parenthèses ».

      Merci pour ta présence, Liza.

      Passe une douce journée.

  2. Qui n’a pas eu envie d’arrêter le blog, cela m’arrive souvent surtout après les vacances où je me suis sevrée et que j’ai apprécié de ne plus avoir ces contraintes de blog et puis je reprends jusqu’aux prochaines vacances…. Un jour peut être si je quitte Cergy, j’arrêterai…. C’est une bonne raison pour quitter Cergy. Il va falloir attendre la retraite qui approche à petits pas mais qui pourrait se rapprocher si … un certain François était élu. Tu vois je ne mets pas mes propres rêves de côté, je les retarde tout simplement. Bises

    • Quitter le blog ne fait pas partie de mes rêves…. mais j’aimerais parfois avoir des journées de 72 heures pour faire tout ce que j’aime et ne pas devoir encore et encore choisir.

      Les changements de gouvernement apportent souvent des changements dans les services… j’espère que tu n’auras pas à subir le contrecoup des élections sur ton lieu de travail.

       

      Merci pour ce partage, Martine. Bises et douce journée à toi.

       

      (OB me fait le plaisir de me permettre de répondre aujourd’hui, j’en profite un peu…)

  3. J’ai vu ma fille dimanche et ce n’est pas souvent !

    JE DISAIS AUX COPINES QUE JE N’ETAIS PAS ENCORE MAMIE .

    JE LUI EXPLIQUAIS QUE JE NE COMPRENAIS PAS POURQUOI TOUS LES PEINTRES ET BRODEUSES QUE JE SUIVAIS AIMENT LES matous !

    OUI IL M’EST DIFFICILE DE PRONONCER LE « MOT » !

    Et HIER JE LUI FAISAIS SUIVRE UN MAIL ( ET OUVRAGES) ( = D’UNE BRODEUSE AVEC SON matou PHOTOGRAPHIE!

    JE LUI ECRIVAIS « TU VOIS CE QUE JE REçOIS TOUS LES JOURS » = DES MATOUS SUR PRESQUE TOUS LES BLOGS QUE JE LIS!!!

    VOILA QUICHOTTINE CE QUE J’AVAIS ENVIE D’ECRIRE !!!

    BISOUS

    any

    • Je ris… J’aime les chats, même s’il en est peu sur mon blog.

      Il paraît que leur présence rassure. Je le crois volontiers. J’aime bien quand ma fille me confie le sien.

       

      Merci pour ce partage, Any.

      Bisous et douce journée à toi.

  4. Bonjour Quichottine.. Une fois sur la toile les amitiés de nouent même si virtuelles, même si elles en resteront là pour la plupart, la distance surtout… Si l’une vient à ne disparaître, elle manque comme dans la vie… Des départs qui préviennent, d’autres non… chacun ses façons de tirer sa révérence sur la toile… La bonne journée à toi, contente de te lire encore… Bizzz JB

  5. L’émotion passe aussi par (au travers ?) les relations des espaces  » virtuels  » …
    Merci d’être là, Quichottine. Et au passage un sourire, une pensée adressés à Kinou, ici.
    Bises

  6. J’ai toujours un certain malaise quand un blog se ferme. Je me demande si c’est pour mieux vivre sa vie, pour cela alors, c’est un bien. Mais parfois aussi c’est pour ce couper du monde, peur de révéler ses peines, ses douleurs, sa solitude…. Je sais que certains et certaines ont besoin du petit mot journalier, ne serait-ce qu’un bonjour, une bise…Alors c’est avec plaisir que je le fais..à chaque fois qu’il y a un nouveau post chez eux. Je ne tiens pas à m’imposer !
    Belle journée avec bises de nous deux.

    • Je connais ta gentillesse, Patriarch.

      C’est vrai qu’il y a de nombreuses raisons… et que j’ai eu de la peine en constatant certaines absences… Mais chacun doit choisir, et c’est à nous de respecter ces choix.

      Ici, je n’ai pas décidé de partir, mais je sais que certains jours, je ne peux pas passer alors que comme toi, je sais que c’est important pour beaucoup.

      Alors, j’admire ceux qui savent continuer cette présence quotidienne. Un coucou, un bonjour, une bise amicale, c’est beaucoup.

      Passe une belle journée, Patriarch. Bises affectueuses à partager.

  7. Oui, c’est vrai , on a souvent envie d’arrêter, j’ai d’ailleurs ralenti… Les déceptions ne manquent pas sur la toile comme dans la vie…
    Se détacher un peu est sans doute une bonne chose…
    Bisous Quichottine

  8. C’est bien de dire ce qui t’anime en continuant à faire vivre ton blog.
    J’ai écrit plusieurs fois que j’arrêtais le mien, sans parvenir à le faire.
    Et aujourd’hui, j’ai cessé de publier depuis un moment, sans rien dire, je l’avoue un peu par superstition… Et puis parce qu’il ne faut jamais dire jamais….
    Je t’embrasse..

    • Il ne faut jamais dire jamais… Je sais que je suis toujours revenue, alors, bien sûr, à moins de supprimer mon blog, ce dont il n’est pas question, je sais que je serai encore là longtemps.

      Je t’embrasse, M’Annette. Que ta journée soit douce.

  9. Bonjour Quichottine,

    Une addiction, c’est quand on ne peut pas décoller ses fesses de devant son écran d’ordi à surfer d’une blog à l’autre. sans tomber à ce point, il est vrai que c’est un merveilleux lieu d’échanges, de découvertes et , je n’aurais ps cru, d’amitiés qui se forment. Quelle richesse, que de découvertes! Moi aussi lorsque je vois un blog disparaitre et qui reste silencieux, cela m’attriste. Mais je respecte les décisions de chacun.
    J’espère que tu continueras longtemps à tenir ouverte ta bibliothèque. C’est un tel régal. En ce moment, je n’ai plus le temps de rien car la peinture accapare tout ou presque. Mais, en avril, je pourrai de nouveau rendre visite à tous mes chers habitués.

    Merci pour ce bon moment passé sur tes lignes.
    Gros bisous de bonne après-midi
    Martine 😉

    • Tu as fait une belle publication, en tout cas…

      Merci d’avoir pris le temps de venir aujourd’hui. Cela me touche beaucoup.

      Gros bisous et douce journée à toi.

  10. C’est vrai que pour certains d’entre nous, la toile est quelque chose qui vient combler un ennui ou quelque chose comme cela. De mon coté, j’ai besoin de ce petit moment d’échanges, même si je n’écris plus guère, ma plume est sèche en ce moment, trop de tracas, je ne parviens pas à me concentrer. Cependant tous ces échanges que je retrouve avec certaines d’entre vous, me réchauffent. J’ai perdu quelques lectrices qui aimaient mes écrits, mais je sais que je les retrouverai lorsque je retrouverais mon encrier. Ah ! il faudrait que je regarde à coté du fauteuil, je l’ai peut-être laissé là.
    Je t’embrasse
    Annick

    • Un encrier ! Voilà donc ce qui te manque ? Je vais chercher aussi si tu ne l’as pas rangé avec ton transat la dernière fois que tu l’as utilisé…

      J’espère que tes tracas ne vont pas te submerger… prends bien soin de toi, Annick. Je t’embrasse très fort.

  11. On y songe tous à un moment ou un autre surtout quand ça fait plusieurs années qu’on écrit. Tu es la deuxième de mes amies qui en parle depuis hier, est-ce le retour du printemps qui fait ça? C’est de trouver l’équilibre qui est difficile. Je reviens pour la suite, bonne journée.

    • Je ne sais pas… il faudra que je regarde à quel moment j’y pense d’habitude.

      Je suis d’accord, trouver cet équilibre n’est pas si facile…

       

      Merci pour tou, Solange. Passe une belle soirée.

  12. Un joli témoignage d’amitié chère Quichottine, et ce tableau est vraiment superbe… Je reviens tout doux sur la toile après qq jours d’absence, t’embrasse tout plein

    • Merci de revenir…

      Notre amie Polly a tout supprimé, mais je crois que tu le sais aussi.

      Tu étais encore des rares à aller prendre de ses nouvelles de ses morceaux d’EnVie.

       

      T’embrasse tout plein aussi. Passe une douce soirée.

  13. Et bravo à Kinou, ta nouvelle bannière est extra !

  14. Je suis devenue « accro » à internet, mais pas spécialement aux blogs(ce qui n’est plus à démontrer!). Pourtant, sans mon premier, je ne t’aurais jamais rencontrée, je n’aurais jamais visité la Quichottinie… Je reste de tes lecteurs les plus assidus, et je t’évite de te fatiguer à me lire. Ce doit être cela, l’amitié !… Malgré tout, j’aimerais m’arrêter un temps de venir chercher tes mots ici, ce qui serait signe que tu vis enfin l’un de tes rêves, et que je pourrais un jour aller les chercher à Yeur, là où trônent déjà les Paraboles. En attendant ce grand moment, je t’embrasse.

    • Je sais que tu es là, et c’est important.

      Je ne me fatigue jamais à te lire. (Pour ce rêve à partager avec toi, à Yeur, ce sera bientôt…)

      Merci, Galet. Passe une douce soirée.

  15. Bonsoir,
    J’avoue avoir les mêmes interrogations et souvent je me dis aussi que je passe trop de temps devant mon écran et que c’est au détriment d’autre chose qui pourrait être plus intéressante ou plus constructive, mais je me suis dit qu’étant donné mon « grand âge » et que cette activité me plaisait, je pouvais m’y adonner sans restriction…
    L’essentiel, lorsque notre vie s’achève, c’est aussi de se faire plaisir, je n’en délaisse pas pour autant ma famille, n’est-ce point là une forme de bonheur ??…
    Bonne soirée.
    D@net

    • Ton grand âge ?

      Je souris… je crois qu’on a l’âge de ses rêves, le plus souvent.

      Merci, D@net. Je sais que par ton blog tu donnes des nouvelles à ceux de ta famille qui sont loin, c’est important qu’ils sachent que tout va bien.

      Se faire plaisir en ne délaissant pas les autres… oui, c’est une définition du bonheur.

      Douce et belle soirée à toi.

  16. Bonjour Quichottine, je trouve que tu as des dons pour l’échange, le partage, la mise en liens et le « format blog » à l’air de te convenir très bien. Qu’est ce qui est le plus important , le fond ou la forme? je répondrais : le fond et de ce côté là tu as toujours énormément de respect pour les « gens  » fussent-ils presque inconnus.
    Cette page n’est donc ni un pensum ni une obligation mais une façon de partager le monde des idées et des émotions… j’ai envie de dire : « ne change rien »!
    Bonne soirée.

    • Je ne sais pas si le format blog me convient tout à fait… je crois que mes articles sont un peu trop longs pour la plupart de mes lecteurs.

      Mais un grand merci pour ce « ne change rien »… Je crois que je n’ai pas non plus envie de changer, même si parfois je suis moins régulière dans mes écrits que ce qu’il faudrait.

      Merci pour ta présence et tes mots, Pierre. Bonne soirée à toi aussi.

  17. salut
    il est pas mal le tableau
    c’est un beau cadeau
    bonne soirée

  18. Addict ? NON, mais c’est bien imité en ce qui me concerne … mais je sais maintenant que je peux tenir 2 mois sans tomber dans le délirium tremens !!!!!
    Salut à toi …..

    • Chouette… deux mois ?

      Moi, le plus que j’ai tenu sans article du tout, c’est trois semaines. 

      Un coucou du jour, Glorfindel. Merci !

  19. comme je te comprends ! tu sais ce que je pense de ces détracteurs qui voient du virtuel où tout est bel et bien réel et palpable, certes d’une manière différence mais avec une sincérité peut être même exacerbée …
    j’ai souvent « arrêté », fait des pauses plus ou moins longues, j’ai entretenu parfois même un peu à l’insu de mon plein gré …. et puis, j’ai trouvé un rythme incertain qui n’obéit qu’à mes envies, mes besoins, mes impératifs. nous savons tous que nous n’avons pas toujours besoin d’être là pour de vrai pour penser les uns aux autres ….

    mais, je n’ai pas envie d’abandonner mes propres rêves , non, je les aime trop …peut être est ce ma part d’égoïsme?

    • Non, je ne crois pas que ce soit égoïste. Je pense qu’il faut que je trouve le moyen de faire le tout, sans rien mettre de côté.

      L’équilibre n’est pas toujours simple à trouver.

       

      Bisous doux et belle soirée, mon aminaute. Prends bien soin de toi. 

  20. hélas, il n’y a que 24 h dans une journée ! sourire
    quelle rapidité, tu m’impressionnes! ha tant que je te tiens, j’aime bien que nous nous enquiquichottines et ça ne m’ennuie pas une seule seconde ! sourire
    et le mot est bien sur ravissant !

    • Sourire, nous sommes donc ensembles toi et moi… chacune d’un côté de l’écran…

      Je ne suis pas si rapide, c’est que j’essaie de profiter au mieux de ce moment de répit que m’offre OB en me permettant d’accéder à mes commentaires… ce n’est pas si évident ces jours-ci.

       

      Je ris… J’ai beaucoup aimé nos jeux et le petit dictionnaire qui en est né.

      Bisous tout plein, Isabelle. Passe une douce soirée.

  21. Je crois qu’il ne faut pas mettre ses rêves de côté. Il faut tout faire pour les réaliser. La vie est courte, on ne connait pas l’avenir, vivons le moment présent et profitons du temps qui nous est offert.
    Bonne soirée à toi.

  22. Tout est question d’équilibre pas facile à garder… Mais j’espère bien que la bibliothèque ne fermera âs ses portes…
    Bises Quichottine..

  23. Bonsoir Quichottine. Je te comprends car j’ai besoin moi aussi de cet espace de liberté que m’offre le blog et je persiste malgrè les bugs : ce soir 9 blogs sur 10 ne s’ouvrent pas mais j’obtien « erreur 504 ». Bisous

    • Les erreurs étaient occasionnées par une surcharge passagère… ça va mieux depuis, même si tout n’est pas toujours parfait.

       

      Merci, Ecureuilbleu. Passe une douce journée. Bisous.

  24. L’art et la (nouvelle) bannière…j’ai l’œil n’est ce pas ?

  25. Je suis émue en lisant tes mots, ta façon de comprendre « les autres »… Il est vrai que parfois, juste un petit signe peut apaiser bien des maux. Des maux dont on ne parle pas, qui sont sans doute intraduisibles dans ce monde virtuel ou peut-être trop lourds.
    Merci Quichottine, je t’embrasse.

    • On ne peut pas tout dire, ici… et les amitiés qui se nouent permettent d’autres échanges.

      Merci à toi, Liliane. Je t’embrasse fort.

  26. Bonne journée de la femme Quichottine. Bises

  27. Tenir un blog est très prenant mais c’est vrai qu’il ne faut pas trop qu’il empiète sur la vie réelle.
    Il y a des moments où il faut savoir prendre du recul mais en laissant quand même la porte entrouverte …
    Je ne crois pas que je pourrais tout fermer sur un coup de tête. Certains l’ont fait et l’ont regretté.
    Bon jeudi.
    Bisoux doux.

    • Je suis d’accord avec toi. J’ai fermé sur un coup de tête un blog qui me manque aujourd’hui… Ici, je ne pourrais pas. Il y a trop de pages pour ne pas les regretter.

      Bonne et douce journée, Dom. Merci et bisous doux.

  28. Bonne journée de la Femme
    Bises
    Alice

  29. j’ai vu aussi pas mal de monde fermer leur blog pour x raison c’est toujours un grand vide car on les a suivi depuis fort longtemps
    et puis un jour c’est nous qui commencons à ne plus être là aussi souvent sur les blogs de distance en distance on disparait laissant à notre tour un vide pour les autres mais la vie continue
    raymonde

    • Je sais que tu as raison, et comme d’autres, je ne suis pas à l’abri de devoir un jour fermer ma fenêtre.

      J’espère seulement que ce sera le plus tard possible.

      Merci pour tes mots, Raymonde. Passe une belle journée.

  30. pourquoi mettre de côté ses propres rêves?

  31. Très beau billet chère bibliothécaire et ce tableau est un de mes préférés. Tu as raison le tricot n’est pas réservé aux femmes, mon grand-père tricotait lol.. il adorait ça!!
    je te souhaite une belle journée même si je ne crois pas que ce jour spécial va changer grand chose pour nous.
    je t’embrasse
    le matelot de la terre ferme

    • Il paraît que les pulls norvégiens que j’aime tant étaient et sont souvent encore tricotés par des hommes.

      Merci pour ces mots… la journée n’a rien changé, mais j’espère qu’elle fut bonne pour toi ausi.

      Je t’embrasse fort.

  32. c’est toujours avec plaisir de lire tes articles quichottine , bise ….

  33. On espère toujours revoir un peu d’activité chez les blogopotes absents… On se demande ce qui cause leur absence et on souhaite que ce soit pour des raisons heureuses.

    • … on espère, mais ce n’est pas toujours le cas.

      Gardons malgré tout cet espoir.

      Bisous et douce journée, Va l’r.

  34. arrêter… oui, dommage, et on se demande pourquoi ?
    ralentir parfois… oui sans doute
    cela me fait penser aux oies ou aux grues
    qui tantôt sont à l’avant, tantôt se reposent un peu en se mettant à l’arrière du vol en V
    on ne peut pas toujours carburer à fond.
    Merci pour ctl + : je ne savais pas
    c’est drôlement pratique
    mes yeux te remercient !!!!

    • On ne peut pas toujours carburer à fond, tu as raison.

      je crois que nous essayons tous de trouver le bon équilibre entre présence et absence…

      Merci à toi.

      Je suis contente d’avoir pu t’apprendre comment zoomer.

      Passe une belle journée, Kasimir.

  35. Tu le sais, je publie peu tout simplement parce que j’ai encore du mal à laisser mes mots au vu de tous. Je commence. Les prénoms et les défis m’ont poussée et ça fait du bien.
    Par ce biais, je me sens mieux. Je n’ai pas encore bien compris pourquoi. Mais qu’importe.
    Ce qui est vrai, c’est que j’aime vous lire mais qu’il faudrait, quand même, que je termine certains travaux de couture qui continuent joyeusement à s’amonceler (j’en ai fait un peu dernièrement, mais si peu. Trois pulls commencés attendent mon bon vouloir. Le pire est qu’il n’y a plus grand-chose à faire.
    Mais, tu vois, au lieu de cela, je te laisse un commentaire et je ne m’en veux pas plus que cela, maintenant.
    Bisous Quichottine.

    • J’ai un pull pour moi en chantier… il est temps que je le termine. Ma garde-robe en manque !

      La couture avance peu à peu, maintenant que j’ai un peu mieux équilibré mon emploi du temps. Mais il reste beaucoup à faire.

      Tu vois… pendant ce temps, je te réponds, et je suis contente de pouvoir le faire…

      J’aime beaucoup nos échanges, ici ou là, Pimprenelle. Alors, merci de prendre le temps toi aussi.

      Je t’embrasse fort.

  36. Moi aussi j’ai connu pas mal de blogs qui ont fermé, c’est difficile parfois de se dire que l’on ne pourra plus communiquer avec des personnes que l’on a rencontré sur le net mais je comprends qu’un jour on puisse dire rideaux, surtout quand on est beaucoup sollicité et que l’on ne souhaite pas laisser les personnes sans réponse de peur de les décevoir.
    Bonne nuit Quichottine

    • Le plus gros des problèmes est celui-ci : se sentir débordé, et ne plus pouvoir continuer à échanger de la même façon qu’avant.

      Peur de décevoir… peur de se décevoir.

      Bonne et douce journée à toi. Merci.

  37. Le fait de ne pas être écouté, un minimum et avec réelle attention, peut conduire au partage d’une autre manière dont au sein de la blogosphère où les lecteurs ne sont pas contraints à nous suivre et se montrent plus sincères… bien que parfois, les interventions laissent entendre que ce fut une intervention de plus sans que partage fut pris en compte.
    Il y a peu par chez Elle de ses visiteurs et lecteurs assidus mais pour le peu, ces mêmes, par leurs attention, intention et intérêt, savent l’animer à la continuité de ce dont Elle doute…
    Merci Quichottine d’être de ceux-là… 🙂

    • Merci à toi.

      Je sais que lorsque tu passes ici tu prends le temps et les mots que tu déposes sont toujours réfléchis.

       

      C’est une grande richesse…

  38. je crois que nous partageons tous , tôt ou tard les mêmes doutes : arrêter? Continuer ?
    J’avoue que je n’arrive plus à me passer du net; mais j’essaie de garder des moments pour d’autres activités .
    Lorsque quelqu’un qu’on aime bien décide d’arrêter , on a l’impression de perdre un ami .
    Le choix est parfois difficile .Sacrifier ses rêves, cela est frustrant aussi!
    Bisous

    • Je suis revenue à un temps plus « normal »… Même si j’ai un peu moins de temps pour le Net, j’ai retrouvé avec joie des activités que je délaissais.

       

      … j’espère ne pas avoir à les sacrifier entièrement.

      Bisous, ma Fanfan. Passe une douce journée.

  39. Bonsoir Quichottine.
    J’étais passée de « Vous avez dit tag 2 » à « Vous avez dit tag 4 » en ne voyant pas celui-ci…
    Je crois que nous sommes nombreux à nous être un jour posé la question de la poursuite ou non de notre blog. J’avoue me la poser régulièrement car, comme toi, je me rends compte que j’y passe beaucoup (trop) de temps… Mais comment faire…. ? Il y a tant de plaisir à échanger, à rencontrer, virtuellement ou réellement parfois, des copinautes. Je ne me sens pas prête à ces ruptures…
    Alors hypocritement, je prétexte aussi que le blog, c’est très bon pour mon petit cerveau. Il m’oblige à réfléchir, à maintenir mon orthographe, à augmenter mon capital de synonymes, etc, etc…
    Chaque jour, lorsque j’ouvre mon ordi c’est comme lorsque j’ouvrais ma boîte aux lettres il y a quelques années, mais les courriers sont plus nombreux et plus réguliers. Certaines copinautes sont intéressées par des , choses que je ne connais pas, alors je m’efforce de comprendre, de m’intéresser à ces sujets nouveaux pour moi… Je suis sûre que je m’entretiens et me cultive un peu en même temps et je suis reconnaissante à tous ces amis virtuels de m’ouvrir ainsi leurs portes.
    Comment se priver de tous ces petits bonheurs sans souffrir de manque…
    Gros bisous à toi Quichottine. Je te souhaite une belle fin de journée.

    • Nous avons beaucoup de plaisir à échanger, c’est certain.

      Et puis… il y a ceux auxquels on s’attache. Je ne les abandonnerais pas de gaité de coeur, c’est certain.

      Alors, je suis comme toi, et je continue.

      Merci pour ta présence et tes mots, Oxygène.

      Bisous et douce journée à toi.

  40. eh oui, nos rêves sont trop souvent écartés au détriment d’autres choses en l’ occurence  » la toile »
    cette liseuse je l’ai eu en tapisserie pendant des années j’en aurai fait des cauchemars tellement j’en avais marre de la voir dans mon salon !!!!
    bisou

    • Je l’ai toujours en tapisserie, mais je n’en ai pas encore marre… Peut-être parce qu’elle n’est pas dans mon salon.

      Bisous et douce journée, DgiDgi.

  41. Ce sont ses, les siens, à Grande Quichottine, mots qui suscitent notre réflexion. Merci de la stimuler… Et oui ! AneverBeen redoute de ne plus savoir penser, aller au delà de ce qui est généralement proposé, dit…
    Confidence d’Elle à toi.

    A bientôt, Quichottine…

    • Merci pour cette confidence… mais n’aie aucune crainte, je suis sûre que tu sauras encore penser longtemps.

      A très bientôt…

  42. Même si je partage cette forme « d’addiction » pour la toile il y a cependant certaines activités (si j’osais je dirais :dérivatifs)qui éloignent physiquement du clavier.
    D’une part rendre visite aux enfants et petits enfants et d’autre part la construction de murs et plus particulièrement de celui dont j’ai publié les débuts. Un mur c’est toujours une limite, mais il y en a qui limitent plus que d’autres surtout entre les Hommes; le mien? n’a d’autre but que d’empêcher la terre du jardin de descendre dans la rigole de collecte et d’évacuation de l’eau de pluie du toit de la grange.
    Là encore il s’agit de partir ou de rester et je vais l’obliger à rester. Heureusement pour nous (humains) il paraît que nous avons un libre arbitre, alors…

    • Conservons ce libre arbitre le plus longtemps possible.

      Il y a des murs que l’on doit absolument construire… le tien est plus que nécessaire.

      Merci, Alphomega.

      Passe une belle journée.

  43. L’émotion passe aussi par (au travers ?) les relations des espaces  » virtuels  » …
    Merci d’être là, Quichottine. Et au passage un sourire, une pensée adressés à Kinou, ici.
    Bises

  44. Oui, c’est vrai , on a souvent envie d’arrêter, j’ai d’ailleurs ralenti… Les déceptions ne manquent pas sur la toile comme dans la vie…
    Se détacher un peu est sans doute une bonne chose…
    Bisous Quichottine

  45. Tenir un blog est très prenant mais c’est vrai qu’il ne faut pas trop qu’il empiète sur la vie réelle.
    Il y a des moments où il faut savoir prendre du recul mais en laissant quand même la porte entrouverte …
    Je ne crois pas que je pourrais tout fermer sur un coup de tête. Certains l’ont fait et l’ont regretté.
    Bon jeudi.
    Bisoux doux.

  46. eh oui, nos rêves sont trop souvent écartés au détriment d’autres choses en l’ occurence  » la toile »
    cette liseuse je l’ai eu en tapisserie pendant des années j’en aurai fait des cauchemars tellement j’en avais marre de la voir dans mon salon !!!!
    bisou

  47. Mamychachat

    Quand certains blogs ferment leur porte, momentanément ou provisoirement je suis toujours triste. J’aime mes amis du net.
    Mon blog me permet de faire de fabuleuses rencontres. Des rencontres différentes de moi, que j’essaie de comprendre, de découvrir. Tout cela est très riche car humain.
    Que l’on soit fada de minous, de travaux manuels, de bricolages, de poésie, de lecture, de politique … les blogs nous font nous rencontrer, tous tellement différents !
    Quand le blog d’une personne célibataire se ferme, je ne peux m’empêcher de penser qu’elle a rencontré son amour …
    Quand il se ferme pour un événement grave, les commentaires se chiffrent alors par centaine. Tous sont là pour soutenir, aider, consoler et je trouve cela fabuleux.
    Je me fais d’abord plaisir avec mon blog, il m’aide à combler une trop grande solitude. Il m’apporte le monde, le sourire et tellement d’autres merveilles…
    Comme ton amitié …
    Gros bisous ma Quichottine

    • Je le suis aussi… je sais que de nombreuses raisons peuvent conduire à fermer un blog, et, quand on y est attaché, c’est un grand vide qui se fait, comme dans la vie.

      Ton analyse est excellente… et ton amitié m’est chère.

      J’espère de tout coeur pouvoir continuer longtemps, mais, en tout cas, si je devais partir un jour, ce ne serait qu’une fenêtre fermée, et il y a d’autres moyens de communiquer que je garderais.

       

      Je t’embrasse très fort, Mamychachat. Prends bien soin de toi. Caresses à Pépita.

  48. Belle suite pour ce tag ma Quichottine. Bises et bonne journée

  49. C’est heureux pour nous, et je l’espère, mais n’en doute pas de trop, plaisant pour toi…
    Le blog a ses avantages et ses inconvénients, les deux mis dans la balance ne pèsent pas toujours du même côté… À nous d’œuvrer pour la stabilité, exigence et difficulté mais oh combien comblées par la richesse de l’amitié !!!

    • C’est toujours plaisant pour moi. Mais c’est vrai que garder une certaine « distance » pour ne pas oublier que la vie est aussi ailleurs, c’est difficile.

      Merci pour ta présence aujourd’hui.

      Amicales pensées, ABC

  50. J’ai beaucoup cliqué sur les mots bleus…
    Belle journée à toi et bises
    Dany

    • Merci…

      Douce et belle journée à toi aussi, Dany… et à très bientôt chez toi. J’ai pris du retard partout.

      Bisous.

  51. Bonjour Quichottine .
    Que tu sais utiliser les mots justes et à bon escient pour exprimer tes sentiments qui sont , finalement , aussi les miens .
    Merci pour cet article .

    Je viens de lire ton commentaire sur le mini film  » La Licorne de Poircelaine  » et je te comprends , même sans mots .

    Je t’embrasse .

    Francine Clio .

    • Merci à toi de me l’avoir fait découvrir… Ce film est une merveille.

      Il faut parfois peu de mots, ici, les images suffisaient.

       

      Que ta journée soit douce, Francine. Merci encore.

  52. Mistigris

    c’est fort bien dit, et c’est vrai qu’au début on ne pense pas à ce que çà va faire, devenir, et après au fil du temps et des échanges avec les unes, les uns, se crée une amitié
    parfois pas du tout virtuelle, et j’aime, bonne journée à toi, Bisous, MIAOUUUUUu !!!!!!

  53. dentelline

    Que c’est beau!
    J’apprécie beaucoup ce que tu écris sur la vision du blog!
    Il est vrai que c’est une drogue quand on y a pris goût et qu’il ne faut pas que cela dévore le reste!
    Belle journée!
    Bisous

    • Merci, Dentelline.

      C’est à ton tag, entre autres, que je réponds en ce moment, même si tu n’es pas encore citée.

      Bises et belle journée à toi.

  54. patdelapointe

    Kinou a arrêté et c’est bien dommage…encore faut-il trouver un peu de temps…je me gausse, moi le nouveau retraité……..

    • Tu as vu ? Plus on devrait avoir du temps, moins on en a.

      Passe une belle journée, Pat… J’ai du retard à nouveau partout.

  55. FéeLaure ♥

    Coucou Quichottine,
    ça cogite beaucoup en ce moment !
    Il est vrai que les journées ne sont pas assez longues, et j’ai honte de dire ça car je ne travaille pas ! mais on veut tellement en faire que des fois on se sent dépassé.
    Je ne pourrais pas fermer mon blog il m’apporte trop de belles choses,une nouvelle rencontre est prévue pour le 22 mars avec une blogueuse et ce n’est que du bonheur, mais il est vrai aussi que j’ai un peu ralenti sinon je n’y arrivais plus ! Ce week end je me met à la broderie points de croix avec une amie qui vient à la maison et j’ai hâte de commencer 🙂
    Je te souhaite un bel après midi et te fais de gros bisous

    • Je trouve que c’est super de garder un peu de temps pour autre chose…

      Tu vois, moi, je me suis remise au tricot, à la couture, à tout ce que j’aime faire et que je ne faisais plus les derniers temps.

      Cela me manquait.

      Un grand merci pour ce partage et je suis sûre que tu feras des merveilles en broderie.

      Bisous et douce après-midi à toi aussi.

  56. LADY CATHERINE

    Bonjour
    je vous découvre !!
    en allant sur le blog de heraime49 René
    c’est amusant je reviendrais
    Catherine

    • Bonjour,

      Je ne crois pas connaître René. Peut-être m’avez-vous plutôt croisée chez Christian, qui est l’un de vos visiteurs ?

      En tout cas, je vous sais gré pour votre visite.

      Soyez la bienvenue,  Lady Catherine.

  57. Marc Lefrançois

    Ma plus grande tristesse est d’avoir découvert des blogs superbes… je me souviens d’un notamment (hélas, l’adresse était dans mon dernier ordinateur qui m’a laché et je ne peux la retrouver), extrêmement bien écrit, cultivé et très intéressant. J’étais tombé sur un article en fonction d’une recherche précise… et lorsque je suis allé à la page d’accueil pour voir les derniers articles, il y avait un message tout simple d’un membre de la famille annonçant la mort du blogueur… (un homme d’une cinquantaine d’année, si je me souviens bien…)

    • C’est vrai qu’il y a des moments comme ça, où la vie s’en va, et laisse seulement des pages, au moins pour quelque temps.

      J’ai eu aussi de ces découvertes qui émeuvent plus que l’on voudrait.

      Merci pour ta présence, Marc. Passe une belle journée.

  58. Pour moi le blog est une activité de créativité et de partage… tiens j’ai repris le tricot 🙂
    Bisous

    • Chouette ! Pour le tricot, nous sommes donc au moins deux.

      Merci, Kri.

      Passe une douce soirée. Bisous et à très vite.

  59. patdelapointe

    je rigole…moi j’ai pas de retard pour le blog, mais je suis débordé de tous les côtés…et vlà qu’ya une tempête…je voulais planter les patates…je prends du retard, je prends du retard…mais je m’en fou…: maintenant, on verra demain !

  60. •-~·*'Ś Ő Ń Ŷ Á'*·~-•

    une belle présentation
    j’irai faire un kikoo à Kinou
    belle journée Quichottine
    ti bo du jour

    •-~·*’Ś Ő Ń Ŷ Á’*·~-•

  61. canelle56

    Coucou toi ;
    C’est quand on croit qu’on va devoir lacher un peu qu’on se rend compte de la place de tous les amis ..moi je ne me sens pas prête à laisser tout en plan , ces relations via blogs ne sont pas que virtuelles , à chaque article on peut voir si l’ami est bien ou non , et du coup on s ‘inquiète , ou on est heureux pour lui …immense famille
    Gros bisous à toi

    • « immense famille »… C’est vrai. Et je ne suis pas prête d’abandonner non plus, même s’il m’arrivera encore de devoir m’éloigner un peu.

      Gros bisous tou plein, Canelle. Merci !

  62. jean-marie

    bonjour, ma chère Quichottine,
    il y a tant de vérités dans ton article !
    un dérivatif, peut-être
    l’addiction… oui, c’est sûr
    mais je crois qu’elle est raisonnée et raisonnable
    c’est vrai aussi que l’arrêt plus ou moins brutal des relations avec quelqu’un que l’on avait plaisir à fréquenter est un risque et cet arrêt fait toujours mal quelle qu’en soit la raison…
    je suis bavard aujourd’hui !
    bon après-midi à toi
    gros bisous d’amitié
    jean-marie

    • Je ne sais pas si elle est raisonnable… mais raisonnée, sûrement, pour la plupart d’entre nous.

      Je suis contente que tu sois bavard, c’est signe que tu vas mieux… enfin, je crois.

      Gros bisous amicaux, Jean-Marie. Passe une belle soirée.

  63. patdelapointe

    ben ! des patates de chez le marchand de patates……….

  64. Bonsoir Quichottine ;tu as beaucoup de commentaires et tu réponds à tous ; merci beaucoup pour tes réponses .

    Je veux simplement te dire que souvent nous nous croisons chez Patriarch .

    Quant aux blogs et à l’amitié virtuelle,la solidarité ,elles existent réellement.J’ai eu l’occasion de m’en rendre compte à plusieurs reprises .

    Le moment qu’on attend , c’est de rencontrer une personne « pour du vrai  » ; parfois c’est décevant , parfois , les liens se resserrent d’autant plus ; et cette amitié peut durer très longtemps même si on ne s’écrit pas tous les jours.

    Fanfan par exemple,je l’ai connue via un autre blog , j’ai fait sa connaissance en vrai , et je l’ai retrouvée sur OB ; c’est une femme exceptionnelle , comme toi , je crois .

    Voilà ce que j’avais sur le coeur .

    Tu n’es pas obligée de me répondre quand je te laisse un petit mot ; cela ne me vexe pas .

    Je t’embrasse .

    Francine Clio .

    • Oui, j’ai vu que tu étais chez Patiarch, que j’aime beaucoup.

      Oh, tu as de la chance, pour Fanfan. J’adorerais la rencontrer pour de vrai !

      Je sais bien que je ne suis pas obligée de répondre… mais je n’aime pas ne pas pouvoir le faire, alors, quand je peux… je le fais. 

       

      Passe une douce soirée. Je t’embrasse.

  65. Ce sont mes filles qui m’ont ouvert le blog pour que je partage mes photos. Je ne pensais pas y trouver tant de plaisir , rencontrer des relations amicales , partager des peines et des joies. Je suis triste réellement quand des blogs se ferment , c’est une page qui se tourne difficilement . J’ai eu des moments difficiles où je n’arrivais plus à réaliser toutes mes obligations . Puis j’ai admis le côté positif et chaleureux du blog , alors j’ai organisé ( parfois difficilement) mon temps pour ne léser personne dont moi! J’aime beaucoup tes réflexions , tes mots sont justes et pertinents . Ma découverte de ton blog m’a apporté un bonheur profond et je suis très heureuse ( pour toi d’abord) que tu continues à le faire vivre.
    Merci d’être là.
    Douce soirée, bisous Quichottine

    • Tu sais, je vais te faire une confidence… Ce sont mes filles aussi qui m’ont ouvert l’accès au monde des blogs et des forums… Je n’y aurais pas pensé seule.

      Mais c’est un monde très riche que je suis heureuse d’avoir découvert. Les rencontres qu’on y fait ne sont pas toujours virtuelles, loin de là.

      Merci à toi… ton amitié me touche beaucoup. Je suis heureuse de la partager.

      Douce et belle journée. Je t’embrasse.

  66. Ce sont mes filles qui m’ont ouvert le blog pour que je partage mes photos. Je ne pensais pas y trouver tant de plaisir , rencontrer des relations amicales , partager des peines et des joies. Je suis triste réellement quand des blogs se ferment , c’est une page qui se tourne difficilement . J’ai eu des moments difficiles où je n’arrivais plus à réaliser toutes mes obligations . Puis j’ai admis le côté positif et chaleureux du blog , alors j’ai organisé ( parfois difficilement) mon temps pour ne léser personne dont moi! J’aime beaucoup tes réflexions , tes mots sont justes et pertinents . Ma découverte de ton blog m’a apporté un bonheur profond et je suis très heureuse ( pour toi d’abord) que tu continues à le faire vivre.
    Merci d’être là.
    Douce soirée, bisous Quichottine

  67. LADY CATHERINE

    Bonjour et merci pour votre passage sur mon blog
    non je ne réside pas au Brésil je suis chez des amis lui est français marié à une brésilienne pour 4 5 semaines environ
    nous y allons régulièrement tous les ans ou tous les deux ans
    là les saisons sont l’inverse de l’Europe
    Catherine

    • Alors, vous faites de beaux voyages… Quel bonheur !

      Merci pour cette précision, Catherine.

      Bon séjour là-bas, et bon retour ici.

  68. Bonne journee

  69. Celiandra

    un petit coucou… de la fée qui délaisse aussi un peu son blog en ce moment…
    Mais je pense que tu te doutes pourquoi…
    Je ne vous oublie pas … je ne pourrais car a mes yeux
    vous etes tous tres précieux .
    Gros bisous tout plein

  70. Jackline

    Je connais ce tableau, je l’ai dans une des chambres de la maison..et j’ai pensé à toi hier en allant à la bibliothèque rendre des livres et en prendre d’autres..oui, il faut s’échapper de la « toile » de temps en temps, ce que nous faisons en partant en voyages, et aussi en ayant d’autres occupations..c’est nécessaire, sinon, c’est l’addiction..bisous et bonne journée

    • Partir en voyage… avoir d’autres occupations et ne pas les négliger… C’est important, c’est vrai.

      Merci d’avoir pris le temps de laisser une trace de ton passage.

      Bisous et douce journée.

  71. Jackline

    Je connais ce tableau, je l’ai dans une des chambres de la maison..et j’ai pensé à toi hier en allant à la bibliothèque rendre des livres et en prendre d’autres..oui, il faut s’échapper de la « toile » de temps en temps, ce que nous faisons en partant en voyages, et aussi en ayant d’autres occupations..c’est nécessaire, sinon, c’est l’addiction..bisous et bonne journée

  72. annielamarmotte

    passage rapide de marmotte occupée

  73. Il y a aussi beaucoup d’homme quichottine, mais leur blog sont plutôt dans la politique, le sport, les voitures etc… La poésie aussi souvent !
    Je t’embrasse et te souhaite une bonne soirée

    • Alors, disons que parmi ceux que je fréquente et qui parcourent mes allées, il y a une majorité de femmes… Même si les blogueurs sont très présents, ils sont généralement pas très bavards ici, sauf quelques uns.

       

      Bisous et douce journée, Nettoue. Merci pour ce partage.

  74. Mon blog aussi a survécu après bien des semaines de questionnement et je me suis aussi un peu écarté , moins de publication mais des visiteurs fidèles 😉
    Et quand je mis et qu’il ni a pas d’images , j’utilise mon imagination fertile pour décrypter entre les lignes :O
    Bisous Quichottine :*

  75. Bien sûr le blog est une activité imparfaite ….et pourtant, pour moi, elle me permet une activité libre et avec peu de contraintes (je suis secrétaire et les tâches administratives sont quelquefois rébarbatives et ce qu’on attend de moi, n’est pas toujours ce que je voudrais donner) .. alors le blog, une opportunité.
    bises et si j’ai deviné (ou pas), il y aura 11 articles pour le tag ?

  76. Bien sûr le blog est une activité imparfaite ….et pourtant, pour moi, elle me permet une activité libre et avec peu de contraintes (je suis secrétaire et les tâches administratives sont quelquefois rébarbatives et ce qu’on attend de moi, n’est pas toujours ce que je voudrais donner) .. alors le blog, une opportunité.
    bises et si j’ai deviné (ou pas), il y aura 11 articles pour le tag ?

  77. Dommage que Kinou ait cessé de partager ses récits et ses photos. VITA

  78. je me souviens de cette image de Kinou. C’est vrai, tu as fait des allers et retours… ‘partir ou rester »…=Et tu es toujours là. Tu nous es fidèle. Je ne puis m’empêcher de penser évidemment à mes blogs successifs… Tu vois, je me détachée des blogs… du mien d’abord puis de ceux de amis… je sais, ce n’est pas bien, mais je crois que c’est la vie qui en a décidé ainsi.Je ne suis pas complètement partie et je crois que j’ai trouvé ce que je cherchais…
    Merci à toi d’être toujours là malgré les hauts et les moins hauts.
    Je t’embrasse.

    PS-Et mille excsues pour les fautes (je vois de plus en plus mal, encore deux semaines de supplice)

    • Non, tu sais, tu ne t’es pas détachée… tu as seulement des difficultés à résoudre.

      Et quand bien même tu déciderais de faire autre chose, de voir autrement ce monde, tu en as le droit.

       

      J’espère qu’alors nous garderons contact. Tu comptes beaucoup pour moi.

       

      Prends bien soin de toi, Marie… Courage pour les deux semaines à venir.

      Je t’embrasse fort.