Quichottine et les services postaux, acte V

Pour ceux qui ne feraient qu’une brève incursion dans la Bibliothèque, un résumé de l’action serait nécessaire, mais je vais seulement leur donner le lien vers le premier acte. Ensuite, il suffira de passer chaque fois au suivant…

Je sais, c’est tout à fait hors sujet, mais j’avais envie de l’écouter…Nous dirons que c’est le fond sonore qui accueille le spectateur à son retour de l’entracte. La nuit est tombée.(N’oublions pas que nous sommes le 5 décembre et que l’attente au centre de tri a été longue, très longue.)Il nous reste à rentrer, refaire les enveloppes des cinquante et un exemplaires de La Boîte à Rêves qui devaient être expédiés en « Lettre verte » à la Poste.Nous avons encore 50 timbres à 2,30 € à utiliser… Il nous faut donc leur complément à 3,10 € et le timbre manquant.Je pourrais vous faire calculer, mais je vais éviter pour ne pas perturber ceux qui n’ont pas le temps. Je dois acheter cinquante timbres à 0,80 €… ou ce qu’il faut pour que cette somme figure bien sur le recto de chaque envoi.Un seul endroit pour me les procurer à cette heure tardive : la poste principale.J’ai l’impression de revoir une scène déjà vécue…– Bonsoir Madame, je voudrais cinquante et un timbres à 0,80 €, et un timbre à 2,30 €…– Des timbres à 0,80 € ? Mais ça n’existe pas !– Vous avez peut-être ce qu’il faut pour faire 0,80 € ?– Je vais regarder…Sortie du fameux trieur… et, oui, j’ai de la chance. Ce seront des timbres à 50 centimes et des timbres à 10 centimes, trois pour chaque enveloppe…J’ai tellement hâte d’en avoir terminé que j’opine, je prends, je paye (dans le désordre : en fait, il faut payer d’abord avant de recevoir les timbres achetés)… et je me sauve très vite de peur que ne surgisse une nouvelle catastrophe.Ce pourrait être… voyons… l’intrusion de forcenés dans le bureau de poste… prise d’otage, avec intervention du GIGN à la clé…Non, bien sûr, je plaisante. Il pleut et les truands de pacotille ont préféré s’affaler devant leur téléviseur pour regarder Monk sur TMC. Je retrouve mon époux au centre commercial où il est allé chercher deux paquets d’enveloppes… Tout va bien : Ils n’étaient pas en rupture de stock.Retour au logis…(Derrière le rideau qui s’est refermé, on entend la pluie, les pneus qui roulent et glissent en freinant sur la chaussée mouillée, les injures des passants éclaboussés sans le vouloir… La sirène des pompiers… et, dans le lointain, celle d’une ambulance. La lumière est vive lorsque le rideau s’écarte de nouveau.)Quichottine allume son ordinateur, retrouve de quoi imprimer de nouvelles étiquettes. Il faut remplacer les enveloppes une à une…– Mais pourquoi ? (intervention de Monsieur Mari qui ne sait pas vraiment ce qu’il y avait dans les envois…)– Les mots ne sont pas pour tous les mêmes !– Tu as mis des mots ?– Bien sûr ! Ils ne sont pas très longs, mais les souscripteurs avaient tous envoyé un petit mot avec leur chèque… je n’allais pas leur envoyer leur livre sans remerciements ?– …Il ne dit rien, mais il comprend. Je crois qu’il aurait fait pareil à ma place.Les enveloppes abîmées tombent une à une dans la corbeille et La Boîte à Rêves en retrouve une, intacte, sur laquelle je colle la nouvelle étiquette… gain de temps même si je m’aperçois qu’il en manque et que je devrai les écrire à la main. C’est mieux que rien.Bruit de sèche-cheveux dans la salle de bain.Quichottine s’interroge, et, inquiète, ouvre la porte du fond de la scène.On aperçoit Monsieur Mari qui sèche les timbres qu’il vient de décoller des vingt-cinq enveloppes qui n’avaient pas été découpées au centre de tri. Pendant que son épouse s’affairait sur les vingt-six autres, il a terminé le travail.Les timbres, allongés sur une serviette de toilette, frétillent sous la caresse de l’air chaud, se dandinent avant de se retourner pour montrer le côté pile après avoir montré leur face verte…Quichottine se frotte les yeux… Il est temps que tout cela se termine : il est tout à fait certain qu’elle souffre d’hallucinations !Monsieur Mari sourit, il sait qu’il vient de lui donner un sacré coup de main.Quichottine retourne à la table où elle s’est installée et elle continue la série d’enveloppes avec celles récupérées dans la salle de bains.Quand tout est prêt, elle prépare les timbres…Avez-vous entendu une bibliothécaire chantonner ? Il paraît que cela donne du courage.

Les timbres sont humectés à l’éponge, collés, pour ceux qui étaient neufs, ou collés à la colle blanche pour ceux qui venaient d’être décollés et séchés par Monsieur Mari qui les a apportés à Quichottine entre-temps.

Les souscripteurs n’y verront que du feu, sauf ceux qui vont se demander pourquoi certaines pochettes transparentes sont un peu abîmées…

Cinquante et une enveloppes, réparties en trois piles égales, ça fait combien d’enveloppes par pile ?

111205_collage.jpg

Tout est prêt désormais

Mardi, une charmante postière acceptera tous les paquets et enveloppes en instance, et en aura effectué les formalités en moins d’un quart d’heure.

(Il restait alors à peser et affranchir les enveloppes à destination de l’étranger et des DOM-TOM, les envois contenant trois livres chacun, et surtout les cinq colis dont le contenu plus important justifiait, selon moi, de l’utilisation d’un suivi, soit vingt-sept vignettes à imprimer.)

Un petit quart d’heure, et une gentillesse extrême, malgré un poste de travail qu’un contrôleur ès qualité aurait trouvé inadapté. Entre chaque pesée, la préposée devait faire trois pas pour passer de l’ordinateur à la balance… Je suppose que c’était pour lui éviter les problèmes de circulation sanguine qui n’auraient pas manqué de surgir si elle était restée assise toute la journée ?

Je plaisante… mais j’admirais sa rapidité dans le geste, sa précision, son fair-play.

Merci, Madame, vous m’avez montré qu’une « Dame des Postes » peut garder le sourire et même plaisanter tout en faisant impeccablement un travail bien ingrat.

Voilà comment, mardi dernier, je pouvais affirmer que les 200 livres de la souscription de La Boîte à Rêves avaient tous été postés.

Il vous reste à m’indiquer par mail que vous l’avez bien reçu…

Merci à tous.

116 réponses à “Quichottine et les services postaux, acte V

  1. j’ai tout suivi du début à la fin!
    quelle histoire!
    je confirme que monsieur mari est super!
    j’ai toujours trouvé qu’à la poste, c’était bien compliqué depuis qu’ils ont mis des ordinateurs aux guichets!
    le temps de saisie….pour chaque opération….mais, à la fin pour faire la caisse, c’est plus simple!
    je ne travaillais pas à la poste, mais à la SNCf et on a connu le même problème!
    bisous et bon week-end.
    merci pour ce mal que tu t’es donné.

    • Merci à toi…

      C’est vrai que l’informatique a changé la donne… et, maintenant, je me dis que le personnel n’a pas été remplacé, que les machines ne peuvent pas tout, et qu’il y a plein de chômeurs… je ne suis pas sûre que nous ayons gagné au change.

       

      C’est parfois plus facile, mais pas tout le temps…

      Bisous tout plein pour toi et pardon pour cette réponse si tardive.

      (J’essaye de trouver qui j’ai oublié en chemin…)

  2. Je te souhaite un bon vendredi. Pour moi, il va être très triste …
    Bisoux

    dom

  3. Sans compter la livraison à domicile…. Merci encore.
    Prouesse accomplie. Bisous Quichottine et reposes toi bien ce week-end. Tu le mérites. Bisous

  4. Je me doutais que ce n’était pas une entreprise de tout repos….

    Tu vas pouvoir dormir tranquille maintenant, et ton homme aussi.

    Belle journée avec bises de nous deux

    • C’est vrai… et je t’assure qu’il a apprécié que ce soit terminé.

      Bises et douce journée à vous deux. Merci !

  5. C’est trop bien… et ça m’a fait aussi plaisir d’écouter Brel ! Bises et bonne journée.

  6. Et bien, je pensa que tu t’en souviendras…
    Merci pour Brel…
    Bises

    • Rire ! C’est vrai.

      Et je crois que je ne suis pas prête à oublier.

      Merci à toi…

      (pardon pour ma réponse tardive)

  7. Vous faites un sacré duo dans les difficutés… Merci pour Mireille !!! Je vais m’attaquer de mon côté à la… lecture, bien plus facile n’est-ce pas…. Bisous de jill

    • C’était un challenge que nous avons réussi… Maintenant, il faut que le rêve de Meriem soit enfin réalisé. Il est toujours en attente, hélas !

      Un jour ou l’autre, nous aurons des nouvelles et je vous préviendrai.

      Bisous et douce soirée.

  8. Coucou Quichottine,

    Quelle aventure ce second recueil.
    Ma dame des postes est formidable: gentillesse, efficacité » et humour.
    Vous avez bien mérité de vous reposer à présent.

    Gros bisous qui filent à l’atelier. Il est temps 😉
    Martine

    • Le temps passe à une allure vertigineuse, et je sais que jamais je n’arriverai à vous remercier tous pour ce que vous avez fait…

      Mais un gros bisous tardif, Martine.

      Merci !

  9. tu donnes énormément

  10. On aurait presque envie de recommencer tellement c’est raconté avec humour… un délice tout est bien qui finit bien, en prime une dame de la poste souriante, la boite à rêves aurait-elle opéré à travers les enveloppes ???? merci pour cette saga , merci à Mr Quichottin pour son aide précieuse à jouer les coiffeur de timbres!! merci à toi pour tant d’implication dans cette belle aventure

    • Nous recommencerons peut-être un jour… je ne sais pas.

      Cette année est un peu encombrée pour moi, mais qui sait ? J’aimerais bien que les anthologies revivent un jour, autrement peut-être.

      En ce moment, le rêve de Meriem est encore en attente de réalisation…

      Nous verrons bien.

  11. coucou Quichottine : on devrait remercier la poste commerciale de t’avoir donnée l’occasion d’en faire toute une histoire !!!
    m’enfin ! tu imagines les lectures dont nous aurions été privés ici si tout c’était passé comme à la fin de ce cinquième épisode ?
    Bises et belle journée (dans la grisaille encore je crois)

    • Vous auriez eu quelques articles de moins…

      Je ris en te relisant, quelques mois plus tard.

      Ici, le temps semble ne pas passer parfois. Je suis toujours en attente du rêve de Meriem… et quelque part, même si je sais qu’il sera réalisé et que s’il ne l’est pas pour une raison ou un autre, l’argent collecté servira pour un autre enfant, ça me rend un peu triste.

      Alors, je viens ici, au moment où nous étions encore dans un grand élan de solidarité…

      … et ça me fait du bien.

       

      Douce et belle soirée à toi.

      Pardon d’avoir tant tardé à te répondre.

  12. Et de gros bisous pour tout le « boulot »…..VITA

  13. Maintenant que tu as terminé tes travaux d’éveil (20/20 en travaux manuels) tu vas pouvoir souffler. Le livre est absolument réussi et tes efforts sont récompensés. Maintenant il va falloir penser un petit peu à toi et te dorloter tu l’as amplement mérité. Gros bisous et merci pour tout.

    • Le temps a passé bien trop vite… d’autres projets ont vu le jour depuis. Mais je suis toujours en attente de réalisation du rêve de Meriem…

       

      Je croise les doigts pour ne pas avoir trop longtemps à attendre encore.

      Merci pour tout, Cathycat. Je t’embrasse fort.

  14. Voilà un gentil mari plein d’attention et de délicatesse !
    Pour moi, tout est arrivé en parfait état hier après-midi. Un emballage soigné et donc des recueils nets. Merci pour ton petit mot.
    Je regrette simplement de ne pas avoir pensé à te fournir l’enveloppe spéciale pour l’envoi lors de l’envoi de mon chèque.
    Bises et bonne journée Quichottine ! Encore merci pour tout ! Le livre est très joli avec tous les dessins de chacun. Je lirai les histoires à mes petits enfants lorsqu’ils seront chez nous.

    • Ne t’en fais pas… c’était un très grand moment de joie de voir que tous ces livres trouveraient leurs lecteurs.

      Maintenant que tout est terminé, reste le rêve encore en attente. Un jour ou l’autre, ce sera réalisé.

      Bisous et douce journée, Alrisha. Merci pour tout.

  15. Mon enveloppe vient d’arriver !
    MERCI Amielle et Monsieur Mari.

    Dans la pièce en 5 actes, « 200 expéditions », tu oublies combien de rouleaux de papier-collant, combien de pochettes transparentes ont été nécessaires… Ah, avec humour face aux difficultés, vous n’avez pas ménagé votre peine à l’ouvrage 😉

    « Mon ciel vient de se parer de mille et une couleurs », comme l’écrit Marie. J’ai bonheur à tenir ce joli recueil entre mes mains, du bel ouvrage, ciselé, conjuguant la générosité pour la bonne cause REVES et le talent de tous les auteurs inspirés par la Mijoty de Solyzaan.
    Félicitations, c’est une très belle réussite !

    Gros bisous, tout plein, Amielle. A Monsieur Mari aussi !

    • C’était de très grands moments pour nous tous…

      J’attends que le rêve de Mériem se réalise.

      Pour l’instant, il est toujours en attente. J’avoue que j’aurais aimé qu’il puisse se réaliser plus vite.

       

      Douce et belle journée à toi… si lontemps plus tard.

  16. Une pièce en cinq actes pleine d’humour.
    Merci, Quichottine, pour le petit mot sur la carte de visite que je garderai comme marque-page.
    C’est agréable aussi d’écouter Jacques Brel et Mireille.
    Bisous et belle journée,
    Martine

    • Je pense à toi, Martine… J’espère que tu vas bien.

      Douce et belle journée… où que tu sois.

      Je t’embrasse très fort.

  17. inoubliable M.Brel merci

  18. Fin de cette histoire palpitante, je t’entend soupirer de soulagement. Bravo pour tout ce travail. Bonne fin de semaine.

    • Merci !

      C’est vrai que j’ai été soulagée quand tout s’est finalement achevé au mieux pour les souscripteurs…

      Maintenant, il reste à réaliser le rêve de Mériem… toujours en attente. Mais cela ne dépend plus de nous.

       

      Passe une douce journée.

  19. Quelle histoire ! Quelle patience ! Et bravo Monsieur Mari…
    Nous assistons à une lente dégradation des services de la Poste qui voudrait tout faire par internet…
    Dernièrement, j’ai constaté dans mon bureau de Poste la disparition du tableau des timbres de collection. Il n’y a plus qu’un seul guichet opérationnel alors qu’il y en avait deux auparavant. Les files d’attente sont tellement longues qu’il est désespérant d’attendre pour acheter quelques timbres de collection qui font toujours plus jolis sur les enveloppes.
    A présent, pour acheter des timbres, il faut s’adresser à la machine automatique qui délivre des… vignettes autocollantes pour le montant de son choix et la quantité souhaitée.
    Le paiement se fait par carte bancaire ou avec des pièces, mais attention, pas plus de vingt pièces de monnaie…

    • Ici… la poste se transforme en banque postale, avec également un seul guichet pour les opérations concernant le courrier… c’est terrible.

      Tu peux acheter tes timbres de collection sur le web… mais c’est la mort du contact… dommage !

      Merci pour ces mots, Oncle Dan… et pardon d’y répondre aussi tardivement.

  20. Génial, ouf, je pousse un gros soupir
    Gros bisous, Flo

  21. Je compatis Quichottine, tout ce travail. J’ai bien reçu mon enveloppe et je te remercie vivement. Toute mon amitié.

    • Merci à toi… finalement, tout s’est bien terminé. Mais j’avoue être un peu déçue de voir que le rêve que nous avons financé est encore en attente… Nous n’y pouvons rien, l’association non plus… il faut patienter encore.

       

      Amicalement à toi, Adamante.

  22. ouf ! tout est bien qui finit bien !
    tu vas, j’espère, pouvoir prendre un repos bien mérité !
    bisous et bon week-end

    • Comme tu dis… finalement, les livres sont bien arrivés. C’était ce qu’il fallait.

      Bisous et doux dimanche, Lilwenna. Merci !

  23. D’accord, j’ai souri et même ri parfois même si ce n’était dû qu’à ta plume car la réalité était certainement beaucoup moins drôle.
    Bravo à vous deux. Il le mérite bien aussi Monsieur Mari.
    Merci Quichottine
    Bisous et bonne soirée (au calme j’espère).

    • Heureusement qu’il était là… J’avoue que j’ai encore du mal à y penser sans me dire que vraiment on nous aura tout fait.

       

      Aujourd’hui, tout serait parfait si le rêve de Meriem était réalisé… Mais il est toujours en attente. Il faut être patient.

      Bisous et douce journée, Pimprenelle. Merci.

  24. Je crois bien que pendant quelques nuits tu as dû rêver de timbres et d’enveloppes !C’est titanesque et kafkaïen ! Heureusement que tu avais ton mari pour t’aider .
    Brel, j’adore! Je ne connaissais pas la seconde chanson .
    Je t’embrasse et te souhaite un bon week end , bien mérité !

    • Plus que cela… Mais c’était pour la bonne cause.

      Je suis juste un peu triste de voir que le rêve de Meriem est encore en attente…

      Mais cela ne dépend plus de nous…

      Bisous et douce journée, Fanfan.

  25. Malgré tout ces tracas le travail qu’il a fallu refaire ces réflections de » madame la poste « par tres enthousiaste pour ce collage de timbres mon dieu trop de colis !! !! d’une chose qui parait simple et un travail de tous les jours !!!Ah mais évidement 2 ou 3 4 lettres ou colis ça passe mais mais toutes ces enveloppes elle n’en croyait pas ses yeux !!!! tu a réussi à me faire sourire à travers ces 3actes mais comment fais tu??? arrivé à la fin de l’aventure et tous ces soucis c’est trop moche …
    Un grand merci à ton époux pour le coup de main le pauvre !!! vraiment tu mérite maintenant une longue pause et on ne t’en voudras pas si tu nous lache un peu dans ces périodes de fètes….. Encore un grand merci à toi Quichottine et à mr le mari …. pour moi les livres reçus sont corrects lecture déjà entammée c’est un beau livre … Bonne soirée à vous deux…Elise.

    • C’était malgré tout une très belle aventure… Je crois qu’une fois passés tous les soucis, on n’en garde que le bonheur ressenti à pouvoir réaliser le rêve d’un enfant.

       

      Merci pour tout cela, Elise. Sans vous, je n’aurais rien pu faire.

  26. Dame Quichottine, tu est MA-GNI-FI-QUE de patience et de don de toi.
    MERCI ! MERCI !
    Je dépose un petit bisou sur le front de « Monsieur Mari », et de gros bisous à toi.
    Franchouette ^!^

    • Ce message auquel je n’avais pas encore répondu (honte à moi) me touche infiniment.

      Merci tout plein, Franchouette.

      Gros bisous et douce nouvelle semaine à toi.

  27. Mais quelle histoire ! Quelle histoire !!! Une saga presque… Cela me rappelle le 22 à Asnières avec Fernand Raynaud. tu te souviens ?
    Belle soirée. GROS BISOUS.

  28. Quelle aventure ! J’ai reconnu mon enveloppe avec tous ces timbres !!! Je sais, je ne suis pas la seule…
    Mais j’aime te lire… Tu peux écrire un roman avec ces aventures… Génial !
    Bonne soirée, gros bisous.

    • Je peux écrire un roman avec à peu près n’importe quoi, mais il faut vraiment que je sois en colère pour qu’il ait plus que quelques pages.

      Merci, Liliane.

      Gros bisous et douce soirée à toi.

  29. Je trouve que « Brel » est de circonstance, une enveloppe terminée, à la suivante
    J’adore
    Gros bisous ma belle

    • Merci !

      Il y a toujours eu pour moi une chanson de Brel pour chaque circonstance.

      Gros bisous et douce soirée à toi.

  30. La sagesse populaire dit qu’en France tout finit par des chansons.
    Alors après pareille aventure, montée en série télévisée elle vaudrait largement Monk mais personne n’y croirait; il fallait bien chantonner un peu pour se donner du coeur à l’ouvrage et surtout, comme les oiseaux au printemps, saluer l’arrivée d’instants meilleurs… sans timbres et sans enveloppes. Vive internet, vive les courriels.
    Surtout bon repos.

    • Vivent ceux qui croient encore à l’encre et au papier… mais, tu sais, je ris en te relisant aujourd’hui…

      Finalement, c’est super d’avoir pris tant de retard dans mes réponses…

      Que ta journée soit belle, Alphomega.

  31. Ah ouiiiii, c’est vrai, la boîte à Rêves !!! 200 exemplaires !!! 0_0 Et j’admire les timbres collés de façon irréprochable. Ça, c’est mon côté artiste, j’ai tellement dû travailler sans commettre de fautes que je ne supporte pas quand quelque chose n’est pas droit.

    Bisous Miss Quichottine !

    Katia.

  32. Merci encore quichottine
    mais comme tu as dû être contente quand tout a été fini

  33. C’est une vraie épopée que poster 200 colis quand on est un particulier ! Bravo à ton mari et à toi pour votre ténacité malgré tous les obstacles ! Bisous

  34. MERCIMERCIEMERCIMERCIMERCIMERCI…X 1000

  35. Bonjour Quichottine

    L’envoi de la boite à Rêves est devenu un cauchemar. Je viens de lire les épisodes de cette saga, en compatissant à toutes les difficultés que vous avez rencontrées, ton homme et toi.

    C’est vrai que je n’ai pas imaginé ce que pouvait être l’envoi de 200 enveloppes en même temps. Je me souviens avoir envoyé, pour une réunion d’une trentaine de personnes, des lettres pesant 80 g, contenant toutes la même chose, des prospectus d’hôtels, une invitation, le programme et le plan d’accès. Eh bien, la préposée a tenu à les peser individuellement, une après l’autres, avant de sortir chaque vignette.

    J’ai beau eu lui dire que c’était tout pareil, elle a continué sa tache mécanique, craignant sans doute que j’ai glissé dans l’une un poids plus lourd qui la ferait réprimander si l’affranchissement était insuffisant.

    Merci pour ta ténacité et ta patience. J’ai commencé la lecture, à petite dose. Il y a des textes que l’on doit lire lentement !

    Bonne fin de dimanche et grosses bises

    Christian

    • Je crois que j’ai dû présumer de mes forces.

      Merci pour ce souvenir offert.

      Je tenais à t’informer que je jette l’éponge… Il n’y aura pas d’autre anthologie, et la bibliothèque fermera ses portes définitivement mardi.

      Tu peux effacer ce blog de ton carnet d’adresse. Je suis navrée, mais je n’ai plus aucune énergie.

       

      Prends bien soin de vous.

      Je vous embrasse tous les deux en espérant que tout va bien.

  36. … ce qui fut fait!
    Merci à Mme la postière de dernier recours;
    j’ai pu constater une certaine amélioration dans la qualité du service dans quelques postes,
    mais sans doute sont-ils expérimentaux!!!!!!!!!!
    Ils arrivent bientôt chez toi, c’est certain!
    Gros bisous Quichottine, et merci à Mr Quichottin!!

    • Je pense que cela va mieux quand le courrier n’est pas trop important…

      Je viens de recevoir ma carte d’électeur…

      Gros bisous, m’Annette. C’était une belle aventure…

  37. quelle aventure, c’est kafkaien !
    et quelle patience! bon c’est pour quand le troisième … non je rigole !!

    bonne soirée

    • Il n’y aura pas de troisième… à moins que tu aies envie de reprendre les Anthologies éphémères ?

       

      J’abandonne.

      Passe une belle soirée, Salvatore.

  38. Un grand Merci à ton mari pour qui, je l’avoue, je n’eus pas de suite une pensée ; et pourtant, ce soir, je tiens à lui faire savoir que je le remercie de t’avoir soutenue à la tâche car je pense savoir que le travail était colossal, surtout qu’avant cela, tu avais du penser et de nouveau préparer le projet nouveau. Merci à toi, Grande Quichottine, et à lui, M-onsieur- M-ari- pour toute cette préparation, ce temps à accorder à nos personnes et aux enfants…
    Mijoty est, tu l’auras bien compris, bien arrivée chez nous.
    J’ai manqué de temps à passer par la boîte à courrier mais s’il faille passer par cette même pour rendre le fait plus officiel, je tenterai de m’attarder par là-bas.

    • Le principal était que tu l’aies reçu, alors, merci de m’avoir rassurée ici.

      J’espère que tout va bien.

      Passe une douce journée, là-bas, dans le futur de ces mots.

  39. Le dicton du jour :

    la frequence des chronenbourgs a la poste explique la frequence des chronopost a la bourre !

  40. Ce qu’il y a de bien, quand on prend du retard, c’est qu’on peut lire beaucoup de choses à la fois ! Parfois même, on provoque le retard, comme lorsque j’étais ado, pour lire plusieurs des chapitres du roman publiés chaque semaine dans le magazine féminin de ma maman… Et avec toi, pardonne-moi, j’ai beaucoup ri de tes mésaventures, grâce à ton talent de conteuse ! Je vivais ton histoire. Tu pourrais monter une saynette de fin d’année pour le CE de la poste !
    Moi, c’est sans problème que j’ai posté aujourd’hui mon unique enveloppe, qui t’es destinée. Bises ventées, pluvieuses, grêleuses, tempétueuses…

    • Et moi, tu vois, plusieurs mois plus tard, je ris encore devant ton commentaire.

      Je n’ai pas fait exprès d’accumuler tant de retard… mais j’apprécie de te relire aujourd’hui.

      Pas de saynette pour le CE de la poste… mais ça serait drôle, je crois…

      Bisous tout plein, et douce journée à toi.

  41. Marie-Claire

    Bonjour Quichottine,

    Un repos bien mérité, après toutes ses tribulations.

    Prends le temps de penser à toi aussi, pas seulement aux autres…

    Je te fais de gros bisous et te souhaite un excellent dimanche.

  42. Tu as du pousser un immense « ouf » de soulagement, quelle histoire, une histoire dans l’histoire.
    Je te confirme mon précédent commentaire, tu es bien courageuse pour avoir accompli un tel exploit…

  43. jean-marie

    bonsoir, ma chère Quichottine
    jusqu’au bout ta gentillesse et ton humour !
    un régal ta pièce de théâtre…
    enfin le régal est surtout pour nous, spectateurs et lecteurs de la Boîte à Rêves (que j’espère bien recevoir demain vendredi ou samedi, … il y a en effet des grèves.. à la poste de Lunel !!!)
    gros bisous d’amitié
    jean-marie

    • Heureusement que tous les exemplaires ont fini par arriver chez leurs destinataires…

      Merci pour tout Jean-Marie. C’était une très belle aventure.

      Gros bisous amicaux. Passe une douce soirée.

  44. Et bien tout est bien qui finit bien mais quelle aventure dis-moi et bravo à monsieur mari bravo ! bisous

    • Ouf !

      Depuis… j’essaie de remonte la pente mais ce n’est pas toujours évident.

      Merci pour Monsieur Mari. Il est content d’en être venu à bout.

      Bisous et douce soirée.

  45. Ouf pour toi, Quichottine !
    C’est vraiment bien ce que tu fais, bénévolement en plus !
    Bravo.
    Et voilà, on peut tomber encore sur une personne affable par ci par là !
    Bonne journée, tranquille j’espère.
    Amicalement.

    • Heureusement… Mais je dois dire qu’après tout ça j’étais tellement épuisée que j’ai laissé un peu mon blog en plan…

       

      et voilà pourquoi je te réponds si tard.

      Douce et belle soiré à toi.

  46. Encore un peu et il ne restait plus de place pour écrire l’adresse :-O

  47. canelle56

    Merci Madame sans doute..mais merci à toi également car d’autres auraient surement eu le droit d’être franchement désagréables …enfin certains !!(ceux qui râlent pour rien ..)
    Bon tout est bien qui finit bien …et c’est tant mieux
    Merci pour ton investissement personnel (sans oublier monsieur Mari)
    Gros bisous

    • C’était une très belle aventure… qui aura permis de nombreuses participations.

      J’ignore ce que sera demain, mais, en attendant que Meriem réalise son rêve (toujours en attente à ce jour), je regarde vos mots d’alors avec beaucoup d’émotion.

      Quel bel élan de solidarité ! Pas seulement virtuelle…. Merci à tous.

      Je t’embrasse fort. Pardon de te répondre si tard.

  48. annielamarmotte

    c’est à des petits détails comme le sèche cheveux qu’on mesure l’amour de son compagnon…..
    c’est un bien immense ça….
    merci pour tout…. tes efforts et ton petit mot charmant

    • Je suis tout à fait d’accord… et je sais que j’ai beaucoup de chance de l’avoir près de moi.

      Merci à toi, et pardon de te répondre si tardivement.

  49. souvienstoi

    Brel talentueux et merveilleux chanteur ! Bien à toi !

  50. Beau travail ma Quichottine, et j’ai beau cous les deux petites vidéo illustrant ton billet. Je reconnais les timbres de mon enveloppe. Bises et bonne journée

    • Un sourire… depuis, le temps a passé, beaucoup.

      Mais merci pour tout, Zaza.

       

      C’était un immense projet, il manque encore la réalisation du rêve, toujours en attente, mais j’espère que ce sera bientôt.

      Bisous et douce journée.

  51. Mamychachat

    Quel aventure, quel bon roman !!! et si bien écrit que forcément c’est un régal à lire. J’ai bien rigolé, merci à toi pour avoir eu cette patience extrême. Merci à Monsieur Quichottin pour tous ces timbres ! J’ai vécu cela … plusieurs fois, quand j’étais secrétaire à l’orchestre de Picardie ! souvenirs …
    Merci et bravo encore une fois et gros gros bisous

    • Merci à toi…

      Les souvenirs partagés sont toujours les meilleurs…

      Je t’embrasse très fort. Passe une belle journée.

  52. Mistigris

    ouf ! il e’xiste encore des personnes qui font leur travail correctement et en toute gentillesse, MERCI à elle et merci à Monsieur Mari et à TOI !! Belle journée j’espère maintenant que tu prends un peu de repos !
    Bisous MIAOU!!!!!!!!!

    • Je suis encore en attente de la réalisation du rêve que nous avons financé… mais cela ne dépend plus de nous.

      Bisous et douce journée, Mistigris. Merci !

  53. Je crois vraiment que Monsieur mari mérite une médaille et plus qu’en chocolat, de tout cœur je le remercie de t’avoir permis de ne pas craquer avant la fin de la tournée des postiers !!!

  54. Encore un ENORME MERCIIIIIIIIIII à tous les deux et chapeau bas à Monsieur Mari, je vois qu’on a le même à la maison lol
    Je vous souhaite une douce soirée et un très bon week end à toute la famille
    Gros bisous de nous deux

    • Contente que tu aies le même… je ne pensais même pas qu’il pût y en avoir un second comme le mien.

      Passe une douce journée, Laure… pardon pour cette réponse tardive.

  55. je suppose que tu as eu mon message?
    Merci à « monsieur mari » à qui je donne bien le bonjour!! 😉
    et bisous à toi Quichottine avec un grand merci et un sourire pour ces péripéties en 5 actes!!

  56. celiandra

    Bonsoir Quichottine.
    Il se trouve que ce matin de bonne heure j’ai reçu mon paquet. Ces livres sont tout simplement magnifiques , autant la page de couverture que les écrits mais aussi les dessins ou chacun a mis ses couleurs, et qui lui correspondent le plus.

    Ce partage est extraordinaire et je regrette que notre plateforme Over-Blog n’aie pas pris en considération le mail que je lui avait envoyé. Réunir des 4 coins du monde autant de personnes pour une belle cause c’est vraiment dommage car ils auraient eu ainsi de la publicité gratuite. Mais j’ai pas encore dit mon dernier mot… sourire
    Bisous à vous tous et à Toi qui fait maintenant en lisant rêver et les petits et les grands

    • Je suis vraiment très contente que tu aies aimé ce recueil et que tu te sois tant démenée pour qu’il ait plus de succès…

      Merci encore, Céliandra.

      Douce et belle nuit à toi.

  57. Histoire de fous…Pour te détendre, je t’invite à replonger dans les douze travaux d’Astérix qui se trouve confronté aux services administratifs… Bon week-end.

  58. ah une fin heureuse ! et une préposée comme la mienne ! c’est donc une belle journée
    bon WE à toi, tu as bien métité ton repos et Monsieur Mari aussi, le mien est aussi un peu dans le genre