Quichottine et les services postaux, acte I

Je devrais être en train de vous rendre visite, de vous répondre, de me détendre devant des images et des mots qui, j’en suis tout à fait certaine, me changeraient de la morosité ambiante et de la pluie qui tombe inlassablement, essayant sans y parvenir d’effacer les nuages…

Mais non… et je vous assure que je n’y suis pour rien.

Certains d’entre vous seraient en droit de râler… Mais à quoi donc suis-je occupée depuis mon retour vendredi ?

J’ai rendu visite à certains d’entre vous (il y avait de nombreux avis de parution d’articles dans ma messagerie. Visiblement, OB n’avait pas bugué pendant mon absence…), j’ai même pris le temps d’écrire un article pour vous faire patienter encore un peu.

Mais depuis ?

Depuis… Il faut que je vous raconte. Ce pourrait, voyons, être une pièce en cinq actes. Voulez-vous ?

Acte I

Il fait gris… Quichottine vide sa valise, doit faire un peu de lessive, comme chaque fois qu’elle rentre de voyage.

(Il y a des moments où je voudrais porter une armure, au moins, je n’aurais pas à la repasser.)

L’humidité qui sévit dans le logis la fait éternuer :

– Aattt… choum ! Où sont donc passés les mouchoirs en papier ?

(Là, il faut imaginer une bulle en forme de lampe qui s’éclaire, juste au-dessus de ma tête : Idée !… Et si j’utilisais l’un des grands mouchoirs à carreaux volés à monsieur mon époux qui n’aime pas tout se servir de ceux dont la publicité vante le côté plus hygiénique en oubliant qu’ils sont aussi beaucoup moins économiques, plus polluants que ceux qu’utilisaient nos grands-parents…)

Mais, alors qu’elle fouille impatiemment le tiroir de la commode où ils sont habituellement…

– Drinnnng !

À cette heure, qui ose déranger la maîtresse de maison ? Le facteur bien entendu !

D’ailleurs je l’attendais… il aurait dû passer la veille : on m’a annoncé une livraison prochaine…

Un, deux, trois colis qui n’entreraient pas dans ma boîte aux lettres.

Devant la porte ouverte prudemment, le préposé, sourit.

(La sus nommée maîtresse de maison, toute à ses tâches ménagères a totalement oublié qu’elle était encore en tenue d’intérieur, et pas coiffée… Une Quichottine à demi hirsute, encore ensommeillée et le nez tout rouge d’un rhume qui vient de se dévoiler après avoir couvé longtemps, je vous assure que c’est un tableau où un caricaturiste n’aurait pas grand chose à ajouter…)

– Bonjour !

– Bonjour Monsieur, répond Quichottine qui n’a pas encore oublié ses bonnes manières mais qui trouve que ce sourire vaut toutes les « Madame » du monde. Le jeune homme a les yeux qui rient aussi, et des dents qui captent la lumière et soulignent le noir pas vraiment noir de sa peau.

(Ma petite-fille, à trois ans, parlait de la peau « marron » de ceux que nous croisions sur notre promenade. À la même période, je pouvais évoquer dans mes écrits les enfants « de toutes les couleurs » de mon quartier)

– Je suis passé hier, mais vous n’étiez pas là…

– C’est gentil de repasser aujourd’hui… Merci !

C’est vrai que c’est gentil : il aurai pu se contenter de laisser un avis de passage dans ma boîte à lettres. Il ne l’a pas fait.

Je le vois descendre de sa camionnette un colis, puis deux, puis trois…

Me voilà consternée…

111203_Colis_2.jpg

Je crois que j’aurais volontiers éclaté en sanglots ! Nos jolies Boîtes à Rêves ! Dans quel état seraient-elles ?

Je regarde le facteur, qui semble désolé, mais sans plus :

– Il pleut, les cartons ont pris l’humidité, ce n’est pas si grave !

– Mais il y a des livres dedans ! Ils seront abîmés, sans aucun doute !

Il me tend le lecteur électronique sur lequel je dois apposer la signature qui prouve la bonne livraison du colis…

Je le regarde, hésite, puis lui dis :

– Je vais émettre des réserves…

– Si vous voulez…

– (in petto) Tu parles ! Bien sûr que je veux !

(Vous imaginez ma déconvenue si je dois recommander la moitié de la souscription, à mes frais ?)

– …

(… Lui, il doit savoir que cette réserve n’est pas valable, mais il ne m’en dit rien. )

J’écris, tant bien que mal, mes mains tremblent, ce doit être la fièvre.

Je signe et lui rend son outil de travail. Il repart non sans me gratifier d’un « Au revoir, Madame !« 

Entre-temps, j’ai dû monter dans son estime à moins qu’il ne souligne ainsi mon incapacité à agir comme un homme…

Qu’aurais-je fait si j’avais eu quelques centimètres de plus, quelques muscles bien placés, et une grosse voix ?

Je lui aurais dit : « Monsieur le préposé, vos colis sont infâmes, veuillez les retourner à l’expéditeur qui verra ce qu’il y a lieu de faire. Moi, je ne signe pas !« 

… Mais où sont donc les postes d’autrefois, où l’on pouvait déposer sans rien craindre nos objets les plus fragiles ?

(À suivre)

86 réponses à “Quichottine et les services postaux, acte I

  1. on va suivre……

  2. Bonsoir Quichottine, la livraison des précieux colis comme si j »étais dans ton hall… Le sérieux… voilà ce qui semble faire défaut de nos jours ! Chez moi la poste traite aussi les colis sans ménagement, balancés dans les camionnettes ! Evitons les produits en verre… et contre tout ! A suivre… ok ! Bonne nuit à toi ! Bizzz jill

    • Je ne sais… je pense qu’ils ont de moins en moins de moyens pour faire ce qui doit être fait et que le recours à des intérimaires ou à des sociétés privées n’a rien arrangé, au contraire.

      C’est vrai qu’il vaut mieux désormais éviter de faire voyager par la poste des objets fragiles.

       

      La suite, tout bientôt.

      Bonne nuit à toi aussi. Bisous.

  3. Décidément, cette belle action tourne en chemin de croix (Grrrr). Tu peux d’ores et déjà poser une réclamation à la poste même si tu as accepté la livraison. Si quelques livres sont légèrement abimés ce n’est pas grave pour moi, tu m’envoies le mien. Mais pour le principe, la Poste est trop nulle !!!!!!!! Ne t’en fais pas. Soigne ton rhume et tout va glisser. J’attends tout de même l’acte 2 avec impatience… 🙂 Tu vas pouvoir écrire le livre du livre… Gros bisous

    • Je n’irai pas jusque là… Mais je pense que ce serait tellement plus simple si tout fonctionnait correctement !

       

      Ne t’en fais pas… il y a eu peu de livres abîmés. TBE avait bien fait les choses.

      … mais cela ne m’empêche pas de trouver que les temps sont de plus en plus durs pour les usagers… de quelque service que ce soit.

       

      Le livre du livre, ce serait rigolo… Pour l’instant, disons que j’ai préféré en rire que de déprimer. Croisons les doigts, ça va s’arranger.

      Gros bisous à toi. Passe une douce nuit.

  4. Ne critiquez pas trop la poste! C’est encore en partie un service public, le jour où vous n’aurez que du service privé, vous aurez double sinon triple frais, et on ne vous livrera qu’une fois par semaine, économies obligent. Moi, j’admire ce service qu’on laisse partir dans le privé sans lever la moindre objection, et si on habite un patelin loin de tout, ce sera encore pire. Apparemment tu as eu la chance d’avoir ta livraison à domicile, ce n’est pas toujours le cas. Moi, ma poste ne fonctionne plus que 3 matins, et un samedi sur deux, alors, tu comprends que je râle si je dois aller chercher un colis! Il me faut parfois attendre une semaine… C’est une sacrée perte de service public, il y a 10 ans elle était ouverte tous les jours.
    Et ma Quichott’, si les livres sont abîmés, tu t’adresses à l’éditeur qui doit les emballer pour subir toutes les intempéries. Voilà ce que j’en dis.

    Surtout prends soin de toi, les livres passent après.

    Je t’embrasse très fort.

    • Ce que je critique, c’est ce qu’on est en train de faire à ceux qui y travaillent… Ils manquent de moyens, sont pressés par le temps… Tout va trop vite et mal.

      Chez ma fille, il n’y a plus de bureau de poste, comme dans beaucoup d’endroits en Province.

      L’éditeur va me changer les livres abîmés… Cela prendra juste un peu de temps, mais, comme il y en a peu, ce sont les miens. Les souscripteurs n’y verront rien, normalement. Tous les livres que j’ai emballés pour envoi étaient en bon état.

       

      Je voudrais que tout se passe au mieux, c’est pourquoi tout cela me navre.

      Je t’embrasse très fort aussi… merci pour ces mots et ta présence, Polly. Passe une douce journée à venir.

  5. Voilà ce que c’est de vouloir une Poste qui soit rentable. on supprime du personnel on rend les conditions de travail infernales… résultat tout le monde s’en moque et c’est l’usager qui est en bout de chaîne… Ah! pardon, c’est vrai : il n’y a plus d’usagers mais des CLIENTS …
    Le facteur aussi il est en bout de chaîne – juste pour livrer le colis … Entre il y a le transport et le tri. vite fait, mal fait!
    J’espère qu’à l’intérieur du carton les livres étaient bien emballés et qu’il n’y a pas eu trop de dégâts.

    • Ce qui est incroyable, c’est que tu as raison… nous sommes devenus des clients, mais, contrairement à ce qui se passe dans le privé, nous ne sommes pas « rois » mais prisonniers d’un système dont nous avons besoin.

       

      Ne t’en fais pas pour les livres… si ce n’est que le tien n’est pas encore parti… ils ne pouvaient plus affranchir les colis : panne d’informatique.

      Je retourne à la poste demain pour ceux qui n’ont pas été postés.

  6. Dur dur le retour…le nez rouge, la poste, pauvre Quichottine…

  7. Que de soucis ma pauvre ! les dérégulations dans d’autres pays ne servent pas de leçon ! mais bon, tu as écrit ailleurs que les avaries n’étaient pas trop importantes, ce qui n’est pas une raison pour ne pas faire les réclamations d’usage. Ce serait donner de bien mauvaises habitudes à ce qui se met en place.
    Bises

    • Tu as bien lu ailleurs… seulement sept livres de touchés, c’étaient les miens et l’éditeur va les remplacer… Les vôtres sont sans problème. Certains n’ont pas pu être postés aujourd’hui : les ordinateurs de la poste sont tombés en panne pendant l’envoi. Je y retourne demain.

       

      J’espère que tout ira bien.

      Bisous et belle journée à venir. Merci !

  8. Bon, alors, les livres, en bon état ?
    A moins que tu n’ais pas eu de livres ce jour là ! Oups, je suis un peu rosse.
    La suite, la suite, la suite STP.

    • Si, j’ai bien eu les livres… et j’ai préparé tous les envois avec des livres en bon état.

      Les livres que je m’étais réservés pour ma famille sont abîmés, mais l’éditeur va me les changer, donc, tout va bien… enfin, au mieux.

       

      La suite est là… 🙂

      Bisous et douce soirée à toi.

  9. Chère Quichottine,

    Que de tracas, de soucis, de poids sur tes épaules dévouées.
    Oui, Le service postal devient privé et voilà le résultat.Pour ma dernière participation à un Salon International, le retour de mon tableau avec la Poste a été un désastre. Le cadre était cassé, le pastel tellement secoué que le sombre avait maculé le clair. Une catastrophe sur cette œuvre pour laquelle je m’étais donné tant de mal.
    Terminé la Poste. La prochaine fois je reviendrai à un mode de transport qui m’a toujours bien servi: un transporteur.
    Soigne-toi bien Quichottine. J’attendrai mon livre le temps qu’il faut. Pas de soucis et tant pis si il a un peu souffert.

    Je t’embrasse bien fort
    Martine

    • Je crois que je n’oserais pas envoyer un tableau par la poste… Le dernier envoi « fragile » que j’ai fait est arrivé en miettes, et, pourtant, j’avais fait le nécessaire pour que rien ne bouge…

      Normalement, tu devrais ne pas avoir à attendre longtemps.

      Surtout dis-moi quand tu l’auras.

      Je t’embrasse aussi, passe une douce journée.

  10. Mon facteur est vraiment charmant, ce ne doit pas être le même. Il me laisse les colis du voisin et vice versa. On le connait comme dans un village. Tu ne dois pas avoir le même. Bisous

    • Il était charmant aussi… je ne peux vraiment pas lui en vouloir. Il est repassé me poser les colis.

      (Il est vrai que je le vois mal les rapporter dans cet état au bureau de poste)

      Tu as celui du village, je pense que celui qui s’occupe de nous est celui des côteaux. Il a beaucoup à faire avec tous les immeubles. Mais nous nous saluons toujours quand je le vois.

      Bisous et belle journée, Martine.

  11. Hi hi hi !… l’ordi de la poste est tombé en panne pendant l’envoi !… Ton histoire est vraiment trop burlesque et pourtant tellement courante !… Après le livre du livre, tu feras un sketch 🙂 … Gros bisous

    • Sourire… je crois que je vais en rire longtemps.

      … surtout une fois que je saurai que tout est bien arrivé à destination.

      Gros bisous et belle journée, Cathycat.

  12. Pour mon livre ne te presse pas je pars à Athènes demain je ne reviendrai que début janvier à Nauplie

    • OK. J’ai bloqué l’envoi.

      Je préfère qu’il ne reste pas en rade. Mais préviens-moi dès ton retour, je l’enverrai aussitôt.

      Merci !

  13. L’acte 1 est inquiétant mais sois assurée que pour ma part je ne tiendrai pas rigueur de ce petit bonheur légèrement humide. Et je suis certaine que quoi qu’il arrive nous serons tous bienveillants à ton égard. Courage ma Quichottine, tu as fais tout ce que tu devais faire.
    Je t’embrasse très fort belle amie.
    Ps: J’ai adoré la description de la dame en ce matin pluvieux…

    • Rire… Je crois que je ne vaux guère mieux ce matin… mais ça ira d’ici dimanche.

      Tu sais, il ne faut pas s’inquiéter. Je raconte, parce que j’ai eu envie de partager avec vous de façon humoristique ce que j’ai vécu un peu mal, je l’avoue. Mieux vaut en rire maintenant.

      Je suis heureuse que tu aies bien reçu ton livre. Tu étais ma première commande.

  14. Ah oui, effectivement Miss Quichottine, ce colis est ingrat. J’en ai moi-même reçu d’aussi moches mais finalement sans grandes conséquences sur leur contenu. Quoique, une fois… Je suis pressée de lire la suite de ton aventure. Je poste et je file sur ton dernier billet !

    Bonne journée !

    Katia.

    • Je ris… Ici aussi, ça aurait pu être pire…

      Seulement sept livres abîmés, et l’éditeur va me les remplacer.

       

      Bonne journée à toi aussi. Merci !

  15. La photo du colis abimé n’était pas visible hier. Ca y est, j’ai vu aujourd’hui. Je comprends ton agacement. C’est vrai qu’il y a de plus en plus de problèmes.
    La poste nous demande d’avoir des boîtes normalisées, sauf qu’ils ne pensent pas qu’ils acceptent maintenant des colis très encombrants de ceux qui ne pourraient pas entrer dans une boîte normalisée !
    Si tu savais comma j’ai rouspété lorsque notre poste ambulante a commencé à être suspendue pendant l’été alors que nous sommes un monde rural et que les gens ne partaient pas en vacances à ces moments là. J’ai même écrit à la direction. Tu parles, cela n’a pas empêché de rallonger les suspensions, jusqu’au jour où il n’y a plus eu de poste ambulante. Tiens il y aurait de quoi faire un article d’humeur (avec beaucoup de recul mais je suis toujours en colère lorsque j’en parle).
    Bises pour tout Quichottine.

    • OB a des problèmes parfois pour les afficher…

      Je suis tout à fait consciente de la dégradation des services, surtout dans les zones rurales où la poste jouait un grand rôle. J’ai de la chance. Ici, nous avons des bureaux de poste qui restent ouverts tard et sont ouverts le samedi… mais le personnel est de moins en moins nombreux à s’occuper de poste et de plus en plus nombreux à jouer au banquier…

       

      Merci pour ta présence, Pimprenelle. Bisous et belle journée à toi.

  16. hélas , elle n’existe plus la poste d’autrefois et l’amour du travail bien fait, même avec une petite paie . le rhume, le nez qui coule, les éternuements … et les colis abîmés: cela fait beaucoup !
    Je suis inquiète, je cours lire la suite .Bisous

    • Il ne faut plus s’inquiéter, je crois.

      Les livraisons ont commencé à se faire et les livres que j’ai envoyés n’étaient pas abîmés.

      … pour le rhume, il faut attendre un peu.

       

      Bisous et belle journée, Fanfan.

  17. Et où est la poste qui vous faisait payer le même prix juste selon le poids du colis, maintenant, s’il est biscornu (entendez pas un parallélépipède), on vous fait payer une surtaxe, parce qu’il faut les « passer » à la main…?
    Le service public de la poste est moribond et on ne sera pas mieux servis par les services privés, vu mon expérience aux Etats Unis (pas le même prix de timbre, pas les mêmes règles et des bureaux de vente pas identifiables)!

    • Ah… Il y a aussi des surtaxes pour colis non conforme ? Heureusement alors que les miens avaient tous le bon format.

       

      Je crois hélas que tu as raison… de plus les services proposés par le privé sont horriblement chers. Impossible de s’en servir lorsqu’il ne s’agit que d’un ou de quelques livres.

       

      Merci pour ton passage, Mali. Belle journée à toi.

  18. J’aime beaucoup ta façon de nous laisser entrer un moment dans ta vie…en même temps que le facteur…Bonne suite ..bise D’Ocean*~~

    • Merci d’être passée…

      J’avais du stress à évacuer… mais tout va bien maintenant.

      Bises et belle journée à toi.

  19. Bonjour Quichottine !
    Et en plus, sur les photos, on ne voit même pas que les cartons sont mouillés.
    Bisous (et je vais lire la suite),
    Martine

    • Ils l’étaient… Mais les livres n’ont pas souffert de l’eau.

       

      Bisous et merci de ta présence.

      Passe une belle journée.

  20. Pour ta lessive , tu as des habits en papier , une fois bien usagés, tu les jettes ( lol ) !!!!!!comme les mouchoirs!
    Cette scène , j’ai l’impression d’un revécu !
    J’ai toujours peur en envoyant des colis que leur état ne soit pas le même à l’arrivée.
    Prends soin de toi, fais des fumigations!
    Bisous Quichottine

    • J’ai tendance à conserver mes vêtements très longtemps et à les user jusqu’à la trame…

      Je crois que je ne suis pas encore prête pour le « jetable ».

       

      Pour les colis, c’est aussi mon souci.

      … et pour le rhume, ça va aller mieux bientôt.

      Bisous et belle journée, Erato.

       

      (Tes exemplaires de La Boite à Rêves ont bien été postés… j’espère que tu les recevras aujourd’hui ou demain au plus tard.)

  21. On a souvent de mauvaises surprises avec la poste. C’est comme dans toutes choses l’application au travail se perd.

    • Et pourtant, il y a encore des gens sérieux et compétents. Ils manquent le plus souvent de moyen. Dommage !

      Bisous et belle journée, Solange. Ton livre est parti hier, mais je ne sais pas en combien de temps tu l’auras.

  22. Oops c’est pas ta faute si les livres sont un tantinet abîmés, si on sait lire, ce sera parfait pour moi ! J’ai lu au cours de mes études, tellement de livres qui étaient amochés, ce n’est pas pour cela qu’ils ne m’ont pas plut…
    De gros bisous à déposer dans ta boite
    Amitiés, Flo

    • Le tien est parti sans souci hier. Je n’ai pas eu à me servir pour vous des exemplaires abîmés et de plus, ceux que j’ai signalés à l’éditeur, que je gardais pour moi, vont être remplacés.

      De gros bisous à toi aussi… et un grand merci.

      Amitiés.

  23. J’ai renvoyé à Ptitsa (je crois que tu la connais) un livre qu’elle m’avait prêté. Il est arrivé très abîmé et cette édition n’existe plus. Que faire? J’en étais vraiment désolé.

    • Oui, je la connais…

      Je sais que c’est extrêmement difficile pour moi de prêter un livre… je préfère les offrir quand je le peux.

      Tu as essayé de voir s’il était possible d’en trouver d’occasion et en bon état ?

  24. Bonjour Quichottine tu est certainement débordée avec ces réceptions de « la boite à rêves » et de plus dans cette période de fète ou l on enfile l’habit de la mère noël !! !!! et malgré cela tu prends tout de mème le temps de poser ici un acte I pour nous faire vivre les coulisses de cette nouvelle aventure . Peur tu as eu? mais non les livres sont en bon état ouf ! !! et on espere qu’ils seront tous de mème.plus de désagréments aussi près du but je ne te le souhaite vraiment pas Quichottine tu t’est investie suffisamment. Je ne peux que te souhaiter à travers ce petit mot et, de cette façon virtuelle encore un peu de courage.
    Un grand merci à toi Quichottine, mais surement pas à la hauteur du travail accompli. Bonne journée Elise.

    • Merci pour tout… Tu sais, c’est plutôt pour moi une façon de conjurer le sort, en attendant d’être rassurée sur la bonne réception des livres par les souscripteurs.

      Tu devrais avoir les tiens très vite, ils étaient bien emballés et tu avais pré-timbré l’enveloppe. Elle est partie lundi.

      Bisous et belle journée à toi.

       

       

  25. Bonsoir Quichottine. Que de soucis avec ces bouquins ! Tu as une patience d’ange ! Bisous

  26. j’ai h^te de savoir comment sont les livres!
    je vais voir la suite!

  27. Je pense que les facteurs ont rencontré plus qu’il n’auraient du et éventuellement imaginé ^^ Mais l’on peut s’accorder de sourire lorsqu’une anedocte de ce type nous est relatée 😉
    Je comprends que Quichottine ait eu des craintes. Le facteur n’y était toutefois pour peu ; puis, il est vrai que peu d’entre eux auraient songé à revenir avec tant de colis :$
    Puis, je sais que ce fut plus une crainte puisque le courrier qui me fut récemment remis était intact 😉
    La couverture est encore plus appréciable lorsqu’on la découvre en dehors de la page virtuelle, entre les mains !
    Le livre attend sagement, aux côtés du précédent, que je puisse découvrir son contenu…

    • Ce jour-là, tu recevais notre »Boîte à Rêves »… Aujourd’hui, j’ai reçu, bien enveloppés, protégés, de menus présents et un bien joli nuage… tout ce que j’aime !

      Merci, ma belle amie.

      Cela m’a beaucoup touchée.

      Ton amitié m’est précieuse. Prends bien soin de toi.

  28. zut je croyais que faire des réserves était du domaine du possible … je vais lire l’acte II

    • Non… en fait, on peut en faire, mais si on va chercher le colis à la poste et que nous l’ouvrons devant le préposé.

  29. ah , j’espère que tout n’était pas abimé,
    mais , le principal est que toi tu soit rentrée entière non !!!
    moi , je suis en colère après mon facteur, je n’ai pas voulu de calendrier cette année et bien le Môssieur, ne prends plus mon courrier( depuis des années en mettant une épingle à linge sur ma boite, il prenait les lettres qui se trouvaient à l’intérieur, mais depuis quelques mois !!! bernique !! alors moi pas d’étrennes, voilà
    mais en campagne c’était pourtant bien agréable et pratique, mais ou va donc la poste!!!!!
    bisous ** dgidgi

    • Tu avais un bon facteur… mais voilà, tu as dû en changer.

       

      Nous n’avons pas ce genre de choses en ville, il faut trouver une boîte. 🙁

      Merci en tout cas pour ce partage auquel je réponds bien tard.

      Bisous et douce journée à venir.

  30. Ton facteur est serviable, combien de fois ai-je trouvé des avis de passage dans ma boite alors même que je n’avais pas bougé de mon domicile.
    J’ai lu dans tes réponses que peu de livres étaient abimés heureusement.

  31. Mistigris

    ah oui la Poste, qui n’est même plus un service public, mais une boîte Privée !!et les colis faut voir comme ils les balancent, on croirait qu’ils s’entrainent pour le rugby ! mais j’espère qu’ils sont pas abîmés, on patiente, y le temps, bon courage et soinges ton rhume surtout, c’est plus important ! Gros bisous MIAOU!!

    • Ne t’en fais pas, il n’y a eu que très peu de livres abîmés… et TBE va me les remplacer. Tes livres sont partis aujourd’hui.

       

      … ce n’est pas le cas pour tous…

      Je retourne à la poste demain.

       

      Bisous tout plein (pas contagieux par écran interposé…)

       

      (Pour mon rhume, je sais qu’il passera sans doute plus vite que les problèmes dans les services publics.)

  32. Oh ma Quichottine, quelle galère cette affaire. Depuis le début çà coince. Que de travail ma belle. Beaucoup de courage pour la suite des évènements. De tout coeur avec toi. Bises et bonne soirée

    • Cela devrait pourtant aller tout seul…. Je pense que le sort veut seulement me mettre à l’épreuve, voir si nous sommes vraiment motivés.

       

      Merci pour ta présence et tes mots, Zaza. Bisous.

  33. canelle56

    Si par hasard le mien est abimée ne te tracasse pas ce ne sera pas vraiment trop grave …mais tu devras râler très fort !!!!!
    A suivre
    Bisous , et apaises toi

    • Il ne devrait pas l’être, sauf si la Poste continue à faire des siennes. Tes livres sont partis aujourd’hui, en bon état… Tu pourras en informer Littorine bientôt.

       

      Dis-moi surtout quand ils seront arrivés.

      Bisous et douce journée à venir. Merci pour tout.

  34. oh mais c’est bon signe ! – je me demandais pourquoi je n’avais pas reçu …

    ah bon ? – « les réserves » ne sont pas « valables » ? – m’étonne pas –

    j’ai hâte de découvrir « ma boîte » !

    pour ton rhume : « aussitôt Oscillo » !!

    BreizhBizz

    • Melly, Tu devrais la recevoir bientôt… je l’ai postée aujourd’hui.

      N’oublie pas de me dire que tu l’as bien reçue.

       

      Merci pour le tuyau… 🙂

       

      Bisous et douce soirée à toi.

  35. Que de tracas 🙁 la poste est vraiment trop nulle, combien de fois j’ai reçu des colis abimés ! gr
    Soignes toi bien et j’espère que la suite va aller mieux
    Courage Quichottine et pleins de bisous

    • Pour les colis abîmés, je commence à en prendre l’habitude… mais j’ai eu beaucoup de chance, peu de livres étaient touchés et vos envois n’en comportent pas.

       

      L’ennuyeux, c’est que à cause d’une panne d’informatique, ton colis n’a pu partir aujourd’hui… je retourne à la poste demain. Il partira en colissimo, vous devriez avoir vos livres plus vite.

       

      J’espère aussi que tout ira bien. De toute façon, dis-moi quand tu l’auras reçu.

      Gros bisous et très bonne soirée à toi. Merci !

  36. jean-marie

    bonsoir, ma chère Quichottine,
    que d’émotions !!!
    tu sais que nous sommes tous là, penser à toi,
    à te soutenir moralement
    de toute notre amitié
    et surtout soigne-toi bien
    à bientôt pour la suite de la pièce…
    bonne soirée
    gros bisous d’amitié
    jean-marie

    • Merci… Je vais mieux, et je vais pouvoir me reposer dans quelques jours, quand tout sera parfaitement terminé.

      Passe une belle journée, Jean-Marie.

  37. annielamarmotte

    je veux un livre abimé!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    promis Quichottine….? de toutes manières ce sera le plus beau…..puisque c’est pour la cause…..

    • Je ris… j’espère qu’il arrivera sans encombre et qu’il sera parfait !

      Bisous tout plein, Annie. Un grand merci à toi.

  38. Oh, quelle déception pour toi et pour les autres quand ils vont savoir !
    Je vais lire la suite.

    • C’était surtout un gros coup de stress… mais tout va bien et les quelques exemplaires abîmés vont être remplacés.

  39. Je vais de ce pas lire la suite… rageant déjà à ta place lol

  40. Oups! J’espère que le contenu n’a subi auncun dommage … nous le saurons au deuxième acte.
    ps : je rêve , non d’une armure, mais de vêtements à usage unique, jetables mais recyclables bien sûr
    Soigne toi bien Quichottine

    • Vêtements à usage unique… je crois que ce n’est pas encore demain la veille. S’ils doivent être à l’image des culottes jetables, je préfère pas…

      Merci, Kri. Un peu de repos et tout ira mieux.

  41. patdelapointe

    je sais pas si c’était catastrophique, mais le livre est bien arrivé et en bonne état.

  42. Bonjour Quichotine je suis entrain de lire tes articles .Moi j’ai reçu mes livres sans aucun probléme .
    Un grand merci et je file lire le reste .
    Amicalement Mamé

    • Heureusement que tout s’était bien passé pour la plus grand partie d’entre vous…

      Merci pour tout cela, Mamé.

      Amitiés.

  43. J’ai peur de lire la suite car les réserves ne valent rien et il faut ouvrir les colis avant de signer même si le préposé râle ou alors il repart sans signature
    aie aie aie