La Dame de Commelles

On dit…

On dit que là-bas, très loin, là où le ciel et la terre ont décidé de se rejoindre au bord de l’eau, la forêt vous tend ses marches de bois et vous invite au voyage.

111017_Commelles_1.jpg

On peut y monter ou descendre, le chemin conduit au même endroit, là où les arbres s’abreuvent au fond d’une vallée, après avoir tant marché qu’ils ne savent même plus s’ils avaient des racines, autrefois, ailleurs, là-bas.

111017_Commelles_2.jpg

On dit qu’ils cachent dans leur feuillage des êtres étranges, mi-poissons, mi-oiseaux, qui s’interpellent d’une rive à l’autre et ne se montrent que lorsqu’ils se croient seuls.

111017_Commelles_3.jpg

On dit qu’une tortue millénaire sort parfois de terre, si lentement que pour la voir bouger il faudrait vivre des années…

On dit qu’elle porte en son cœur la sagesse des hommes, celle qu’ils ont délaissée en se croyant les plus beaux, les plus forts. Celle qu’ils ont oubliée.

111017_Commelles_4.jpg

On dit aussi que l’esprit de la forêt observe ceux qui passent, sans se faire remarquer.

Il a le regard plein de tous nos souvenirs, de nos rêves d’enfants, de nos espoirs cachés. Il connaît tout de nous.

Il voudrait nous parler, parfois, mais il se tait, n’ose pas révéler son lourd secret.

111017_Commelles_5.jpg

Là-bas, tout là-bas, tout au bout de ce monde de terre, de ciel et d’eau, tout en haut de la plus haute tour d’un vieux château, une dame aux pieds nus attend.

111017_Commelles_6.jpg

Elle se tait elle aussi. Elle ne se montre plus.

Ses yeux pourraient parler pour elle, là-bas, près des étangs de Commelles.

Qui se souvient du temps où elle rêvait en cheminant au bord de l’eau dormante ?

Qui se souvient des chants des trouvères qui essayaient de la séduire à la veillée ?

…Son amant l’a quittée depuis longtemps déjà, et prisonnier d’un sortilège, il ne peut que l’entrevoir quand il nage solitaire au milieu de l’étang.

111017_Commelles_7.jpg

© Quichottine, 22 octobre 2011

Photos prises aux étangs de Commelles.

Clin d’oeil à Katara qui s’y est promenée récemment.

125 réponses à “La Dame de Commelles

  1. Que d’images, entre Katara et toi ! L’une est trouvère, l’autre baladin, et les mots se répondent dans la douceur d’un après-midi d’automne ensoleillé. Merci pour cette invitation au rêve, et ravie de te voir revenir dans TA tour ! Je t’embrasse

    • Je suis contente de revenir. Ma bibliothèque me manquait.

      Katara fait de magnifiques photos et de très belles pages… J’ai adoré sa visite aux étangs.

      Je t’embrasse. Passe un bon dimanche.

  2. Très joli conte qui nous fait rêver à un monde enchanté. Bon dimanche Quichottine.

  3. C’était une très belle ballade au bord de ses étangs. J’ai même cru voir la tortue… Bises

  4. Oops, voilà qui me rappelle un conte soufi je crois. Qui passa sa vie à rechercher la cause de tous ses malheurs la trouva le jour de sa mort : au fond de lui même. Son for avait il pour non Commelles ?
    Quel bel instant au réveil tu m’offres là ?
    Sois remerciée, Quichottinne.
    Douceur du jour naissant.

  5. Ce n’est plus les portes de l’imaginaire, mais le salon….

    Merci bien et bon dimanche. Bises de nous deux.

  6. Bonjour,
    on dit et c’est si bon d’écouter
    Bon dimanche

  7. En tous cas nous avons reçu « un cygne » … de la part de la Dame de Commelles sans doute …

  8. Quelques superbes photos accompagnées de tes mots révèlent la magie du lieu…C’est bien ce que je disais, tu es épatante! magnifique billet du dimanche! Quel plaisir de t’accompagner Quichottine.
    Je t’embrasse très fort.

  9. Merci pour ce moment de pure poésie où le temps s’arrête, enfin.

  10. Je vais aller là-bas rêver ers les étangs, je vais peut-être entendre le chant des trouvères ou rencontrer la princesse….Là-bas….VITA

  11. Il s’en dit des choses là bas…
    Gros bisous, bon dimanche, Flo

    • Plein… et il faut parfois tendre l’oreille, parce que ces murmures sont importants.

      Gros bisous et bon dimanche à toi aussi. Merci.

  12. Bonjour Quichottine,

    Quelques photos, puis un peu de poudre de perlimpinpin, un zeste de souffle poétique et voilà. La magie Quichottine nous enlace et nous caresse l’imaginaire.
    Merci pour ce partage magnifique.
    Gros bisous de bon dimanche 😉
    Martine

  13. Bonjour Quichottine. Comme il est doux de lire une page aussi poétique en ce dimanche matin. C’est vraiment très beau.
    Je te souhaite une très bonne journée et te fais de gros bisous.

    PS : j’aurais volontiers participé à la nouvelle aventure de Mijoty (à condition d’avoir suffisamment d’inspiration), mais je dois avouer que je ne comprends pas très bien le fonctionnement : création (animation) de l’image de Solyzan ??? et écriture… ??? je suis un peu perdue.
    Pas très futée Oxygène, n’est-ce pas ?
    Si tu veux, donne-moi le lien vers un des articles qui explique le règlement et les consignes en détails et je pourrai peut-être participer à une prochaine édition. Merci et gros bisous 🙂

    • Merci infiniment.

      Il faut colorier l’image de Solyzaan, ou l’inclure dans une photo, ça peut aussi…

      Ensuite, tu accompagnes ton image d’un texte (récit ou poème, qui puisse être lu par tous) qui ne soit pas trop long, sinon je serai obligée de le couper. Il vaut mieux qu’il tienne sur une page format A5 (marges de 2cm et de 2,5cm côté reliure, car je ne peux pas étendre le nombre de pages à l’infini)

       

      Tu m’en avais parlé déjà alors, si tu te joins à nous, je ne le refuserai pas.

      Tu fais comme tu peux. Mais je dois avoir la totalité des textes et images le plus tôt possible. Demain ?

       

      Bisous et belle journée à toi. Merci d’être passée.

  14. Coucou Quichottine,
    Un conte enchanteur, porteur de réalisme, dans le rêve. Photos sublîmes, bref un magnifique article. Grosses bises

  15. Quelle mystère que la forêt et j’ai bien aimé tes photogaphies pour illustrer ton texte. Parceque j’ai remarqué que tes clichés sont personnelles!
    je te souhaite un bon dimanche et je t’embrasse Quichottine.
    le matelot de la terre ferme

  16. Katara et toi savez bien débusquer les personnages enchantés. Le château de la Reine blanche détient bien des secrets et tu as su Quichottine, nous en montrer davantage en ralentissant le temps et en faisant émerger de nouvelles créatures… Super ! Lorsque j’y retournerai, je ne verrai plus ces étangs de la même façon… (mais j’espère quand même que toutes ces créatures ne feront pas fuir le marchand de glaces… ). Bisous

    • Je crois que nos imaginaires se complètent bien… C’est agréable de pouvoir partager ainsi.

      T’en fais pas, il en faudrait davantage pour faire fuir le marchand de glaces…

       

      Bisous et belle soirée à toi.

  17. Cet article passionnant mérite qu’on s’y arrête longuement. Ce que je vais faire…
    Merci Quichottine.

  18. Un bisou « d’ailleurs »

  19. christine de Rep Dominicaine

    Merci Quichottine; pour m’avoir fait rêvé ; en m’amenant très loin; si loin au pays des rêves……………..Mille bisous à toi

  20. Merci pour tes infos Quichottine. Je ne pourrai pas participer cette fois-ci car je ne m’y suis pas assez préparée, mais je me tiens prête pour la prochaine « fournée ».
    En attendant, tu peux me noter sur ton carnet de commande. Dès que le recueil est publié, j’achète 🙂
    Bises à toi et merci encore !

  21. Je vis ces choses au cours de mes promenades avec mes petits enfants. Nuls témoins de nos aventures mais ô combien d’hôtes étranges, mystérieux ou inquiétants le long des chemins…

    • Sourire… Les enfants en voient davantage. J’aime me promener en leur compagnie.

      Merci pour ta présence, TJ.

      Passe une douce soirée.

  22. C’est un enchantement, dès la sortie des brumes de l’étang jusqu’à l’éclat du solitaire ensorcelé !
    Je ne connais pas les étangs de Commelles ni le château de la Reine Blanche, et je me suis émerveillée à les découvrir sous ton regard. Il me faudrait maintenant effectuer la balade en compagnie de Katara.

    Quichottine, j’ai bien regardé à mes pieds, et … vois ce que j’ai découvert ! 🙂

    http://img11.hostingpics.net/pics/3995282607003Copie.jpg
    (je ne sais plus comment afficher une image)

    Elle n’a pas mille ans, mais c’est quand l’animal originaire de notre pays qui possède la plus grande longévité. Celle-ci est une cistude de la Brenne (Indre) rencontrée fin juillet près d’une mare. 😉

    Bises et bonne fin de journée.

    • Je suis désolée, tu ne peux plus les afficher, mais, tant que tu me donneras l’adresse de tes images, je pourrai le faire à ta place.

      Un vilain spammeur sévit sur OB et nous met des images dont je ne veux pas.

       

      Voici donc ce que tu me proposes aujourd’hui…

       

      Un grand merci  de me l’avoir présentée.

      Bisous et douce soirée à toi.

  23. Tous les peuples ont rêvé de ces êtres cachés et plein de pouvoirs qui pourraient les détruire ou bien les sauver…

    Je l’imagines cette dame que tu nous contes, en haut de sa tour qui fait rêver les trouvères et qui a perdu son bel amant, il erre comme une âme en
    peine dans ses atours de cygne esseulé… Qui le délivrera ?
    Elle ressemble à cette fée du lac qui sort les nuits de pleine lune et qui ne
    se montre qu’aux âmes pures…

  24. splendide et féerique à souhait, le texte et les photos !
    bises et bonne soirée

  25. Sympa les photos… j’aime bien la mise en page aussi

  26. La belle magie de la forêt… merci pour ce voyage Quichottine belle soirée à toi 🙂

  27. Merci pour tes jolis mots, Quichottine, autour de ces étangs. Bonne soirée et bisous

  28. J’en ai même fait un poème ! (pour changer…. c’est comme toi les contes !)

  29. Merci Quichottine pour cette jolie ballade en tes images, j’ai aimé te suivre sur le fil de tes mots également… t’embrasse tout plein

  30. Incapable d’écrire « comme elles  » alors je me contente de colorier. Bon début de semaine Quichottine

  31. Très joli et bien illustré. As-tu réussi à récupérer la photo sur mon blog du chevalier en ferraille ou veux-tu que je te l’envoie par mail ? Bonne soirée 🙂

  32. Je suis heureuse de te retrouver.Un joli conte … mais dans ces contrées de verdure, de bois, d’étang j’ai toujours ressenti une atmosphére envoûtante! Douce soirée, bises Quichottine

    • Tu fais partie de ceux qui savent regarder et ressentir.

      Merci pour ta présence, Erato. Bises et bonne journée à toi.

  33. Un monde merveilleux… Enchanteur et enchanté ! Tu racontes si bien… Tu es la magicienne des mots !
    Merci Quichottine, douce soirée, bisous.

  34. Qui se souvient ? Ceux qui comme toi écoutent ce que la terre a gardé en mémoire et transcrit en racines, en sculptures, en ombres et lumières…

  35. Zut j’ai oublié de te dire que tes photos sont très belles !

  36. Quand j’irai près d’un étang, je penserai à la dame aux pieds nus…Bonne journée Quichottine

    • Il y a des histoires que j’ai aimé écrire… et celle-ci en fait partie.

      Merci, Gazou.

      Passe une douce soirée. Je t’embrasse.

  37. On se laisse emporté par le récit dans les racines et la terre comme si on avait reçu un sortilège bénefique pour rester dans cet endroit. Pas loin d’ici aussi il existe un Commelles.
    Bonne journée automnale le vent souffle fort ici et les feuilles commencent à voler.

    • Les feuilles sont tombées depuis, l’hiver est venu, aujourd’hui, les bourgeons se préparent à éclore…

      Mais la Dame de Commelles m’offre ses souvenirs… j’adore !

      Merci, Pierre.

  38. Bonjour Quichottine,
    C’est un conte de fées : un monde endormi dont l’existence nous est révélée par ton regard.
    Je me demande si le sortilège prendra fin un jour et si l’amant rejoindra sa dame.
    Bisous,
    Martine

  39. j’ai un faible pour dame tortue

  40. c’est une belle histoire qui illustre ces photos romantiques . Tu as trouvé les animaux même là ,où on ne les aurait pas vus! Bisous

  41. ces magnifiques photos nous ouvrent les portes vers le rêve, l’imaginaire.
    C’est bien, qu’elle ne dévoile pas nos secrets
    Tu sais si moi aussi j’avais été au pied de ces marches, je crois, euh non j’en suis sûr, je les aurai monté pour voir, découvrir ce qui s’y cache
    Bisous

  42. Très beau. Je me suis surpris à rêver d’une balade comme celle-là.

  43. Nouvelle présentation !!! superbe!!!
    Plein de fraîcheur!!!!

  44. christine de Rep Dominicaine

    Merci Quichottine; pour m’avoir fait rêvé ; en m’amenant très loin; si loin au pays des rêves……………..Mille bisous à toi

  45. C’est un enchantement, dès la sortie des brumes de l’étang jusqu’à l’éclat du solitaire ensorcelé !
    Je ne connais pas les étangs de Commelles ni le château de la Reine Blanche, et je me suis émerveillée à les découvrir sous ton regard. Il me faudrait maintenant effectuer la balade en compagnie de Katara.

    Quichottine, j’ai bien regardé à mes pieds, et … vois ce que j’ai découvert ! 🙂

    http://img11.hostingpics.net/pics/3995282607003Copie.jpg
    (je ne sais plus comment afficher une image)

    Elle n’a pas mille ans, mais c’est quand l’animal originaire de notre pays qui possède la plus grande longévité. Celle-ci est une cistude de la Brenne (Indre) rencontrée fin juillet près d’une mare. 😉

    Bises et bonne fin de journée.

  46. Tous les peuples ont rêvé de ces êtres cachés et plein de pouvoirs qui pourraient les détruire ou bien les sauver…

    Je l’imagines cette dame que tu nous contes, en haut de sa tour qui fait rêver les trouvères et qui a perdu son bel amant, il erre comme une âme en
    peine dans ses atours de cygne esseulé… Qui le délivrera ?
    Elle ressemble à cette fée du lac qui sort les nuits de pleine lune et qui ne
    se montre qu’aux âmes pures…

  47. J’en ai même fait un poème ! (pour changer…. c’est comme toi les contes !)

  48. Je suis heureuse de te retrouver.Un joli conte … mais dans ces contrées de verdure, de bois, d’étang j’ai toujours ressenti une atmosphére envoûtante! Douce soirée, bises Quichottine

  49. Zut j’ai oublié de te dire que tes photos sont très belles !

  50. jean-marie

    bonsoir, ma chère Quichottine,
    un très beau conte, plein de douceur, de nostalgie, d’images magnifiques
    de Poésie en un mot
    j’aime
    bon dimanche à toi
    gros bisous d’amitié
    jean-marie

  51. J’ai beaucoup aimé lire cette belle histoire illustrée de ravissantes photos.
    Bon dimanche, bien cordialement.

  52. Mamychachat

    Je me suis laissée emporter dans tes mots et très belles photos. Merci les arbres de nous aider à monter là-haut ! J’ai fait une belle promenade mais j’espère que le sortilège prendra fin bientôt pour que les deux amants puissent s’aimer de nouveau.
    Merci Quichottine, je suis contente de te lire ici 🙂
    Très bon dimanche et gros bisous

    • Je ne sais pas ce que sera demain, mais je suis heureuse d’avoir pu partager ce moment avec toi.

      Très bon dimanche, Mamychachat. Gros bisous du matin.

  53. canelle56

    Facile sans doute pour toi cette osmose avec notre amie Katara elle les photos de sa forêt, ou de ses promenades et toi tout le rêve et l’imagination qu’on peut en retirer
    Merci Quichotine pour ce moment partagé empreint de douceur
    Je t’embrasse

    • Katara fait de magnifiques photos… j’adore la suivre en forêt, ou en ville d’ailleurs.

       

      Merci à toi pour tes mots et ta présence.

      Je t’embrasse.

  54. Que c’est beau Quichottine et que c’est doux à lire. J’aime le style qui convient tant à ce beau domaine ! Merci pour cette balade du temps jadis et pour la promenade. gros gros bisous

  55. Je viens de le faire lire à mon mari qui s’est autant régalé que moi, autre regard, autre style c’est amusant de voir que nous ne nous sommes pas focalisées sur les mêmes choses, et c’est d’un grand enrichissement ce partage. Je t’embrasse très fort Quichottine

    • Nous sommes différentes mais je crois que nos univers s’accordent.

      J’ai beaucoup aimé te répondre ainsi.

      Merci encore, pour tout.

      Je t’embrasse très fort. Remercie ton mari pour moi.

  56. patdelapointe

    j’aime bien ta tortue et tes poissons ailés…bisoux

  57. Et bien moi je crois ces « on-dit » … vi vi!
    Bien vu pour ces trognes!
    Merci de cette superbe promenade au pays imaginaire qui ne l’est pas dans ma tête
    Bon dimanche

  58. Un beau conte, bien illustré qui m’a fait rêver ma quichottine. Merci. Bises et bon dimanche

  59. Oh merci Quichottine pour cette superbe histoire,je l’ai vécue tout en la dévorant ; tes photos sont superbes et bien vu pour les troncs j’adore 🙂
    Très bon dimanche à toi et gros bisous de nous deux

  60. Mistigris

    encore une bien belle histoire, merci Quichottine, de bien jolies photos, bon dimanche à toi, Gros bisous MIAOUUU!!!!!!!!!!!!

    • Merci pour ta présence et tes mots. Il a fait très beau aujourd’hui et j’espère que tu en as bien profité.

      Bisous et belle soirée à toi.

  61. m'annette

    Waouhhhhhhhhhhh!
    Quel retour en force!
    et en beauté!
    Quelle émotion, c’est si limpide et doux…
    Bisous … doux

  62. La Dame de Commelles doit savoir comment être en accord avec la nature et quand le soir tombe , elle devient cygne et navigue sur son étang 😉
    Jolie conte Quichottine Bonne soirée Bise :*

    • Sourire… C’est donc ainsi qu’elle rejoint son amoureux.

      Merci pour ta présence. Passe une douce journée. Bises.

  63. promenade romantique .. et mots qui le sont aussi. j’aime beaucoup – bonne soirée et bises

  64. promenade romantique .. et mots qui le sont aussi. j’aime beaucoup – bonne soirée et bises

  65. C’est superbe! j’adore la mise en pages et en images de cette histoire …

  66. Bonsoir Quichottine

    Désormais, il y aura dans mon esprit deux dames de plus liées aux étangs de Comelles capables toutes deux de tisser des contes qui se répondent. L’une fait parler les esprits de la forêt, et moins cruelle, laisse son amant en vie. Mais il est mortel. L’autre, plus abrupte, n’en a averti aucun du sort qui les guettaient. Eux, pourtant, seront quasi immortels, enchainés dans la forêt.

    Faut il y voir deux façons différentes d’appréhender l’avenir ?

    Bises du grillon

  67. Celiandra

    Celui qui parcours n’importe quelle forêt
    y trouve , si il ouvre bien les yeux,
    de magnifiques trésors
    Elle seule peut nous en offrir autant,
    Sans rien en échangevnous demander .
    Il y a des êtres qui la bichonnent
    Nettoient et pansent les arbres blessés
    Les oiseaux emportant au loin leurs graines
    la font sans cesse se regenerer.
    Rien ne se perd
    Tout est utile dans une forêt
    Paroles de Fée
    Bisous tout plein