Il était trois images… chez Erato

Appuyé à sa fenêtre, Fluo, le chat, contemplait-il son reflet dans la vitre, ou, bien au-delà, saluait-il la Nuit, celle qui avait toujours été son alliée, l’accueillant pour d’incroyables promenades au jardin ou sur les toits ?

 

080818_Erato_1.jpg

Y voyait-il, bien plus qu’une image un peu floue, des ombres inquiétantes et furtives, qui se glissaient sous les arbres pour échanger jusqu’au petit matin sur des sujets dont il ne dirait rien ?

Il eût fallu être chat pour le savoir, ou petite fleur de sous-bois.

Moi, je n’étais alors que moi.

 

 

Perdu au bord d’un bassin, étrangement serein, l’être de terre rouge rêvait.

 

110511_Erato_2.jpg

Contemplait-il, lui aussi, son reflet dans l’eau ou les carpes muettes qui y nageaient en rond, ou plutôt, bien au-delà de ces apparences, se questionnait-il sur le pourquoi, sur le comment de sa venue au monde ?

Sentait-il encore, en approchant sa main de l’eau, celle si fraîche de celui qui l’avait façonné et qui, jour après jour, avait imaginé l’attitude troublante, les détails qui obligeraient ceux qui le regarderaient à se demander ce qu’ils voyaient.

Il eût fallu être vent ou lumière pour le savoir et partager les pensées du sculpteur.

Mais moi, je n’étais alors que moi.

 

 

Je n’étais que l’enfant qui, d’un morceau de glaise, créait une coupelle, un peu irrégulière, et qui laissait la terre imprimer sur ses doigts une caresse telle qu’il n’arriverait jamais à oublier l’émotion ressentie.

 

100927_Erato_3.jpg

 

 

Beaucoup plus tard, alors que les années se sont écoulées, je ne suis toujours pas chat, même s’il m’arrive de regarder mon reflet dans la vitre ou d’y scruter la nuit ; je reste toujours au bord de l’eau sans oser y plonger les doigts alors que je sais bien que je ne fondrais pas si je le faisais…

 

Mais, c’est en repensant à l’enfant que je fus – celui qui construisait des châteaux dans le sable et qui modelait de la terre mouillée à défaut d’argile – c’est en gardant cet enfant en mémoire, bien à l’abri de mes souvenirs, que, chaque jour, du bout des doigts sur mon clavier, je m’invente un nouveau monde ensoleillé.

 

 

Cergy le 21 septembre 2011

© Quichottine pour le texte

© Erato  pour les images

 

 

 

Merci à Erato   pour ces images sans lesquelles ces mots n’existeraient pas.

 

Un « clic » sur chacune d’entre elles vous permettra de les retrouver dans leur contexte original.

 

114 réponses à “Il était trois images… chez Erato

  1. Bonjour Quichottine. Un très beau mariage des photos d’Erato avec tes mots. Bravo, bises à toi.

  2. Merci à toi , je suis émue .Que de questions sur l’Origine des pourquoi , mais j’en suis sûre , le principal est de garder ses souvenirs,son regard , son âme d’enfant et ainsi de pouvoir transmettre à d’autres cette naîveté qui fait l’essence du bonheur de la vie.Belle soirée, je t’embrasse Quichottine

  3. vuelvo por fin y tengo mucho retraso…
    besos
    tilk

  4. Quel joli billet, Amielle. Et tu as choisi des beaux clichés d’Andrée. J’aime en particulier celui du potier en herbe. Toi, tu sais broder les rêves.
    Douce nuit. Gros bisous, tout plein.

  5. bonjour quichottine
    oui je recommence depuis le début pour les nouveau, mais en condensé.
    non je ne ferme pas les 4 autres blog, mais ils sont en hibernation
    passe une bonne journée bises
    rené

  6. Encore un texte plein de poésie …
    Merci pour tes mots.
    Bon jeudi.
    Bisoux

  7. J’ai souvent travaillé en poterie, mais industrielle. J’allais souvent voir travailler le gars qui faisait les moules. C’est un vrai artiste….Et ceux qui décoraient la porcelaine à la main également….

    Tu sais sortir avec 3 objets ou êtres, un texte qui les fait vivre.

    Bonne journée chez toi, avec bises de nous deux

    • Ceux qui décorent la porcelaine me font rêver… ils ont une minutie à toute épreuve.

      Merci, Patriarch.

      Bises et bonne journée à vous deux.

  8. 3 superbes photos. La seconde me fait penser au jardin de campagne. Je ne suis pas chat non plus mais j’aimerais bien l’être

    • C’est vrai qu’il m’arrive d’avoir envie de l’être…

      Merci Martine. Passe une douce fin de semaine. Bisous.

  9. J’ai toujours le même plaisir à « patouiller » avec les couleurs, la glaise ou le papier mâché … Je suis restée une grande enfant sans doute …

    • Il y a bien longtemps que je n’ai fait de papier mâché… C’est pourtant bien agréable aussi.

      Nous sommes tous un peu enfant… restons-le le plus possible.

  10. Bonjour Quichottine… avec trois images te voilà partie dans le monde du conte qui te va très bien… Merci pour le lien aussi ! Bonne journée à toi Bisous Jill

  11. Pure plaisir, ma quichottine, de cheminer avec toi sur les souvenirs de notre enfance ! Si l’on reste toujours un peu enfant , on voit le monde différemment c’est sûr ! bises

  12. Hello !

    merci du partage et de ton commentaire

    qui me fait bien plaisir !

    Bonne journée et à bientot

  13. je suis admirative « des mots » qui accompagnent ces photos. Les enfants sont très sensibles au toucher de l’argile. Ayant animer un atelier pour enfants pendant un peu plus de dix ans, j’ai pu constater le talent, l’imagination des jeunes et comme j’en ai été heureuse.
    Merci pour ce que tu nous offres.
    bien amicalement

  14. Ce qui est fabuleux avec les photos c’est que l’on s’évade complètement en laissant son imagination vagabonder. Les photos d’Erato me font toutes rêver. Elle est vraiment une artiste douée avec une délicate sensibilité.
    Merci pour ce texte et ces photos mon amie.
    Je t’embrasse très fort.

    • Je suis d’accord avec toi au sujet d’Andrée.

      Merci à toi pour tes mots et ton amitié.

      Je t’embrasse très fort. Passe une douce journée.

  15. Si j’ai bien compris, Erato a fait les photos et toi tu as mis tes mots dessus.
    Eh bien, c’est réussi votre duo.
    Bonne journée Quichottine

  16. salut
    j’aime bien la seconde image avec le reflet dans l’eau
    bonne soirée

  17. Bonjour Quichottine !
    C’est dans l’enfance qui s’inscrit tout ce qui fera plus tard de nous des adultes.
    Merci pour ce beau texte subtil.
    Bisous,
    Martine

  18. Merci pour ces mots et pour ces photos. Une balade poétique bien agréable.
    Belle fin de journée.

    Beaucoup plus terre à terre : totalement impossible de poster sous IE 8 depuis hier. Je te laisse donc ce petit message grâce à notre valeureux Clic Droit. Merci à lui …

  19. Il y a beaucoup de poésie dans tes histoires sur les photos et celle-ci est très jolie. Bises Quichottine.

  20. Comme toi j’apprécie le monde plein de poésie d’Andrée, elle fait de merveilleuses photos…
    Notre enfance, comme on façonne la terre glaise dont tu parles nous a façonnée elle est si essentielle…
    Bisous Quichottine

  21. Mais que reste-t-il, nous, de nos poteries?
    Fort peu de choses, en somme, et heureusement: mon beau-frère est considéré comme un génie dans sa famille, ayant sévi très jeune et sur plusieurs années…

    J’aime comme toi laisser une empreinte sur la terre glaise, le sable, que tu as remplacé délicatement, un jour, par tes doigts sur ton clavier.
    Et tu enveloppes de lambeaux de mystère les oeuvres d’Erato.
    Son être rouge me fascine.
    Je t’embrasse, Ô Quichottine,
    Hélène.

    • Merci, Hélène.

      J’espère qu’il restera davantage qu’une simple photographie, fût-elle aussi belle que celles d’Andrée.

       

      Je t’embrasse fort. Prends bien soin de toi.

  22. J’aime bien le chat qui regarde à travers la vitre .
    Le penseur au bord de l’eau ,il a trois jambes ? Etrange !
    Ces mains qui modèlent et ton récit me renvoie à mon enfance où je modelais la « terre glaise » :j’en ai fait des marmites !!hi!hi!

    Je te souhaite une bonne soirée; bisous

    • Tu as la même réaction que moi lorsque j’ai vu la photo de l’être rouge… en fait, ce n’est qu’une impression.

      Bisous et douce fin de semaine à toi.

  23. Bonsoir Quichottine,
    Tes mots sont toujours aussi touchants.
    De belles photos d’Erato.
    Je te remercie pour le message d’AnB, je vais de ce pas lui envoyer quelques mots par le contact.
    Passes une bonne fin de soirée
    Bisous

    • Merci. C’est terrible ce problème de commentaire…

      Mais bon, il faut espérer que ça finira par s’arranger.

      Bisous et belle soirée à toi.

  24. Un conte bien modelé …en terre cuite

  25. salut
    je t’ai mis dans mes liens
    bonne soirée

  26. Reflet de nuit, reflet de ciel dans l’eau, reflet d’âme… nostalgique reflet d’enfance.

  27. J’aime bien la 1ère photo, avec le chat qui se trouve bien beau, et ta conclusion. Tu as su créer ce monde ensoleillé dans ta bibliothèque. Bonne soirée et bisous

  28. Son reflet dans l’O

    Son dîner chez Pirandell’O

    Eh, non…
    Je ne parlerai pas d’Histoire d’O…

    Loop

  29. Des images qui résonnent dans mon coeur …
    Un chat, une chatte qui y a trouvé sa place et l’a gardée au delà de la mort …
    Une sculpture que la prise de vue rend étrange ; j’ai eu l’impression de voir trois jambes … Mais le détour chez Andrée a rétabli  » l’ordre des choses  » … 😉
    Dans le geste (troisième image) il y a infiniment de sensualité …
    C’est beau. Tout.
    Merci à vous deux. Bisous.

    • Un sourire… Tu sais, lorsque je l’ai vue pour la première fois, j’ai eu la même réaction. Il a fallu que je la regarde plus longuement pour distinguer le bras et la main qui caresse l’eau.

      Heureuse que tout cela te plaise.

      Merci pour tout, Midolu. Passe une douce soirée.

  30. Bonjour quichottine, chat comme nom générique, sans intention de genre … animaux nocturnes … et par une curiosité de la nature et des alliances e chromosomes, le chat de la photo est à coup sûr une chatte car elle a trois couleurs et que ce caractère ne se transmet qu’aux félines.
    Mystère de cette statue d’argile, rouge plus rouge que ces amérindiens dont on a pris la terre jusqu’à les reléguer dans des réserves.
    Terre modelée par l’enfant … je retrouve ce gest de pétrissage et de façonnage au bout des doigts en faisant moi-même ma pâte à tarte, et en estompant le pastel posé sur le dessin …
    Merci Quichottine de ne pas oublier nos parts d’enfance, si indispensables à notre équilibre et à la paix du monde

  31. Ce texte me donne l’impression d’une traversée du miroir, comme si l’homme d’argile allait retourné à l’eau pour s’y fondre , l’écran de nos ordinateurs sont ils des miroirs? Tu as le don d’initier des reflexions « existencielles » et ce n’est pas pour me déplaire.
    Quichottine, passe une bonne fin de semaine.

    • Je ne sais pas te répondre. Cela fait partie des questions que je me pose.

      Merci de si bien me lire, Pierre.

      Passe une douce soirée.

  32. Tu t’inventes chaque jour un nouveau monde ensoleillé…et tu le partages, chère Quichottine, pour nous rafraîchir, nous éblouir et nous charmer. La poésie au bout des doigts te permet, d’une chiquenaude, de renverser le monde vrai et de le remplacer par celui qui te vient, à l’instant même où il te vient. Et pour cela, merci, merci mille fois. Je t’embrasse fort.

  33. Poésie des mots sur des images poétiques.
    Joli moment partagé. Merci.
    Bises de franchouette ^!^

  34. Rêver, toujours rêver, toute la vie pour l’embellir.
    Bisous Quichottine, et bravo à vous deux pour cet échange

  35. Toujours le même plaisir à lire tes lignes chère Quichottine, les images prennent vie chez toi cela confirme !… bises tout plein bonne soirée

    • J’en suis heureuse.

      Merci, Joëlle, d’avoir eu le temps de poser tes mots.

      Bisous tout plein et douce soirée à toi.

  36. Bonjour

    Ne connaissant pas H, un commentaire aurait été peu sincère et je m’en suis abstenu.

    Ici, des trois images, seule la deuxième m’incite à la rèverie. L’homme se penche, mais hésite à toucher l’eau, pour ne pas briser le miroir, perdre son double qui le regarde. Le temps est en suspend, l’immobilisme règne.

    On peut, à partir de là, imaginer la suite, le voir plonger la main ou au contraire, se retirer doucement.

    Tu choisiras la suite qui te ressemble, entre indécision et action !

    Bises du grillon

    • J’aime beaucoup aussi… Je crois avoir mis bien trop longtemps à me décider… la nuit est tombée, le miroir n’a plus reflété que les étoiles. J’avais froid, je suis rentrée.

       

      Un sourire pour toi, merci pour ta présence et tes mots si sincères.

  37. tu as remarqué que lorsque nous regardons notre reflet, nous sommes pensifs et serein, un instant de sérénité.
    J’aime beaucoup la dernière image, avec les doigts de cet enfant, on y ressent la douceur, la légèreté
    C’est ainsi que nous devrions nous regarder, tel ce reflet
    Bisous et bonne journée
    encore une grosse journée, ce sera ainsi toute la semaine

    • Merci, Corinne. Ce n’est pas facile de bloguer quand tout repose sur ses épaules… alors, merci pour tes visites et es mots.

      Se regarder ainsi… c’est ce que je te souhaite à toi. Ce que tu arrives à faire est magnifique !

      Passe une douce soirée. Je t’embrasse.

  38. Et qui nous fait rêver de ces mots.

    Gros bisous

  39. Des instants nostalgie pleins de beauté sous tes mots. Les images t’ont bien inspirée Quichottine. J’aime beaucoup l’ambiance que tu as créée à travers ces trois clichés.

    Merci et bises à toi.

    (commentaire reçu dans ma boîte e-mail)

    • Merci…

      Je suis heureuse d’avoir pu déposer ici tes mots…

      J’aime te savoir là, Oxygène.

      Passe une douce soirée.

  40. Si, Quichottine, il y a du chat en toi… Tu sais écouter et peser tes mots avec sagesse et douceur, mais sans passivité, la griffe n’est pas loin ! Et tu modèle les mots pour nous, pour qu’ils soint bien ronds et que nous nous y sentions à l’aise. Certes, tu n’es que toi, mais quel bonheur !

    • Comment veux-tu que je réponde à cela ?

      Tu es plus qu’une amie, ma complice en écriture… merci pour cela aussi.

  41. Ces images m’ont attiré, c’est bizarre je ne me rappelle pas de les avoir vu et d’avoir lu ton texte.Tu vois c’est bon de remettre la mémoire à des ratés

    • Tu voi de nombreuses pages… on ne peut pas se souvenir de tout.

      Merci d’avoir pris le temps.

       

      Je t’embrasse. Passe une douce soirée.

  42. m'annette

    Bonjour Quichottine, tu n’es pas chat, mais tu es une fée qui ouvre les volets de nos journées en nous contant des histoires plus qu’extraordinaires: elles sont simples et belles, elles incitent au rêve, au bonheur simple de l’instant, et c’est tous les jours une invite à la douceur du jour qui se lève.
    Peut-être que si, finalement, tu as un peu de ce chat qui se frotte à nos jambes au petit jour pour saluer notre réveil..
    Bonne journée à toi et merci pour ces moments de douceur

    • Comme c’est gentil !

      Merci pour ce beau compliment, M’Annette.

      Je suis contente d’avoir pu t’en procurer un.

      Passe une douce fin de semaine.

  43. Créer … j’ai aussi ce besoin (plutôt qu’envie) … créer de quelque façon que ce soit
    Bises Quichottine

  44. Et ce monde en t’enchantant enchante tes lecteurs, belle façon de partager la richesse du chemin même s’il faut pour le faire briller y ajouter, parfois, une fée ou un lutin bleu.
    Bonne journée

  45. canelle56

    On se laisse vite emporter avec tes mots …c’est très beau ..
    bonne journée Quichottine
    Bises

  46. ♥ Trinity Claire ♥

    Moi non plus je ne suis pas chat, mais il m’arrive de me planter derrière une fenêtre et de regarder, regarder sans voir, juste regarder et laisser mon imagination m’emporter vers d’autres horizons.
    J’ai un coup de coeur pour la troisième photo de cet artiste en herbe, une main créatrice, c’est beau !
    Il est bon de garder en soi l’enfant que nous fûmes, il nous permet de rêver encore comme nous le faisions avant, à des choses peut être irréalisables mais qui nous permettent d’avancer et d’avoir des projets. C’est aussi une excellente façon de se détacher de temps en temps des turpitudes de notre vie d’adulte et de croire qu’il y a quelque part des choses qui demandent à être accomplies.

    Tu t’évades avec ton clavier et les textes que tu écris, tu nous permets aussi de nous déconnecter d’une réalité pas toujours tendre pour voyager dans un monde de douceur.
    Merci à toi !

    Je te souhaite une douce journée !
    Je t’embrasse fort
    Claire

    • Tu as eu le même coup de coeur que moi… cette image est superbe !

      Merci pour tes mots, Claire. Je sais que je n’y réponds pas toujours comme je voudrais pouvoir le faire, mais ils m’émeuvent beaucoup.

       

      Je t’emnbrasse très fort. Passe une douce fin de semaine.

  47. Mamychachat

    J’ai adoré cette lecture … pleine de poésie, de rêves, et ce sont de merveilleuses photos.
    Ton livre me fait bien rêver aussi … 🙂 Je garde ma petite Juliette aujourd’hui, un peu souffrante, un p’tit lutin bleu qui a besoin d’être entourée par la mamie de sept lutins que je suis !!!
    Bonne journée et à bientôt !
    Bisous

    • Tu dois être une mamie formidable… Je suis certaine que ton petit lutin bleu ira mieux très vite.

      Bonne journée et plein de bisous pour toi.

  48. Mistigris

    Magnifique! là j’adore et je dis encore..? oui racontes encore une belle histoire, dis Quichottine ..MERCI,
    bisous MIAOUUUU!!!!!!!!!!!

  49. Et quels mots, Quichottine, profonds, sincères, fous naturellement mais si beaux
    Je t’embrasse mon amie

    • Naturellement fous… J’aime bien ce petit grain de folie que je souhaite à tous ceux que j’aime. :))

      Merci, Nettoue. Passe une douce journée. Bisous.

  50. Dentelline

    C’est très poétique et ce chat est magnifique!
    Un beau moment!
    Merci Quichottine!
    Bisous

  51. jolie balade grâce à tes mots, tu as un don de partage extraordinaire, je n’ai pas le temps de te lire tous les jours mais j’apprécie tes articles, ton imagination et ta gentillesse qui transpire de toutes tes histoires

  52. La première image de Fluo qui regarde je ne sais quoi et bien en observant mon chien , je me demande souvent si les animaux ne sentent pas et ne voient pas des choses que nous ne pouvons plus distinguer 😉
    Bisous Quichottine :*

  53. Comme ces images t’ont bien inspirée ! Erato (Andrée) sait très bien cadrer et mettre en valeur ses photos. J’aime beaucoup la troisième digne d’une peinture.
    Je prépare une quatrième expo et j’aménage petit à petit les chambres du gîte. Excuse mes passages peu fréquents !
    Gros bisous Quichottine !

    • Je suis d’accord avec toi. Ce sont vraiment de très belles images.

      Ne t’en fais pas, Alrisha. Je sais que tu ne peux pas plus.

      Gros bisous.

  54. Merci pour ce partage Quichottine
    Bonne soirée & gros bisous

  55. Dur dur de retrouver son comm pour lire ta réponse : tu as supprimé l’affichage des avatars?
    Dis moi, comment fais tu pour que tes réponses soient « incluses » dans le même cadre que le commentaire auqiel du réponds? :-O
    Douce soirée

    • Ah flûte… ça fait longtemps que tu attends ta réponse. Je suis désolée. C’est Maître Po qui m’avait aidée à le faire. Mais je vais t’envoyer la formule. Il faudra l’adapter à ton blog pour les couleurs.

      Douce journée à venir, Kri.

  56. Comme d’hab, très beau texte !… Etre chat, mon rêve pour ma seconde vie… mais pas chez n’importe qui ! Sachez que je préfère être chat chez moi !……
    Gros bisous à toi
    PS : Nous étions 4, manquait Marie qui n’a pas pu venir ….

    • Je suis d’accord… Il vaut mieux choisir son logis.

      Bisous tout plein et pardon de ne pas t’avoir répondu aussitôt…

      (Je suis sûre qu’une prochaine fois Marie sera là.)