Boris Vian, L’écume des jours (1)

Cathycat me l’a demandé… et elle a bien raison de s’impatienter.

C’est un livre qui revient périodiquement dans mes écrits, comme d’autres qui ont marqué mon adolescence.

La toute première fois que je vous en ai parlé, La Bibliothèque de Quichottine était encore toute jeune, c’était en 2007, et, j’étais toute triste, parce que j’avais perdu le livre.

Vous vous en souvenez ?

Dans les allées de ma bibliothèque, sur les nombreuses étagères qui font d’elle un immense labyrinthe, je l’ai vainement cherché. Je ne l’ai pas retrouvé.

Je me suis demandé comment c’était possible. Je suis sûre de l’avoir, de l’avoir lu et relu tant de fois que ses pages ont gardé la marque de mes doigts, et que certaines ont reçu d’autres empreintes, au goût salé !

Et puis, je me suis dit qu’il arrive que certains livres se cachent, lorsqu’ils ont trop fait pleurer. Ils ont peut-être honte, ou alors, ils craignent que les prochaines larmes ne soient pas aussi douces… »

C’est ce que je vous racontais…

Mais, comme j’avais vraiment très envie de vous le présenter, j’avais écrit ces mots :

L’Écume des jours, c’est la plus merveilleuse histoire que j’aie jamais lue lorsque j’étais adolescente… Don Quichotte était mon ami… J’aurais aimé le conduire dans le monde de Colin et Chloé…. Pour qu’il puisse la faire vivre, les sauver des méchants, et qu’il empêche la petite souris de mettre sa tête dans la gueule du chat…

J’aurais aimé, c’est vrai… et j’aurais voulu que ce soit possible…

Parce que vous voyez, il fallait beaucoup d’amour, beaucoup d’espoir, pour que Colin et Chloé puissent continuer à vivre dans leur monde où tout objet se pliait aux pensées des vivants… J’avais adoré (puis-je l’avouer ?) voir que le carreau d’une fenêtre pouvait se réparer tout seul…

Je ne peux pas vous citer les phrases, je ne peux pas vous montrer comment le logis se transforme à mesure que la maladie prend place, que l’amour perd espoir… mais ce que je peux vous dire, c’est que ce livre est à lire, et que je vais devoir fouiller encore ma bibliothèque…

C’était la première fois… et, depuis…

– Depuis, tu as retrouvé ton livre ?

Non, pas vraiment. Mes enfants me l’ont remplacé à Noël, il y a quelque temps. C’était le soixantième anniversaire de sa parution. Il était en coffret, avec un petit livret comportant quarante documents inédits.

– Alors ?

Eh bien… Depuis, je vous ai parlé de Boris Vian, longuement. Je vous ai envoyé voir la liste des ses œuvres, il y en a beaucoup, il n’a pas écrit que des livres, c’était aussi un musicien, un parolier.

J’avais retrouvé des mots anciens, rangés dans les « brouillons » de ce blog. Vous en souvenez-vous ?

Il y a des jours comme ça, des jours où l’on voudrait s’appeler Boris Vian…

J’avais écrit ensuite :

Vian, pour moi, c’est tout un ensemble, entre ombre et lumière, de la fantaisie, de la poésie, de la violence aussi, des combats dont il savait qu’ils étaient perdus d’avance et qu’il a menés quand même.

Ce jour-là, je vous parlais de lui parce que je l’avais rangé dans ma liste des quinze… (Un tag que je n’ai jamais tout à fait terminé.)

J’avais décidé de vous parler des trois livres de lui qui se trouvaient sur mes étagères personnelles.

http://quichottine.fr/wp-content/uploads/2011/09/101125_Boris_Vian.jpg

Je ne l’ai fait que pour deux d’entre eux. L’arrache-cœur, et J’irai cracher sur vos tombes.

L’Écume des jours manquait toujours…

Ce sera fait…

(Pas aujourd’hui, parce que cette page est déjà bien trop longue pour ceux qui passent…)

Demain…

Si vous le voulez bien. 

N.B. Cette page montre des extraits des articles parus dans la bibliothèque de Quichottine, le 8 octobre 2007 et le 25 novembre 2010.

104 réponses à “Boris Vian, L’écume des jours (1)

  1. C’était aussi mon livre de chevet … quand j’étais ado …
    Bonne fin de semaine.
    Bisoux

  2. Non Quichottine, ce n’est pas bien ce que tu fais aujourd’hui de nous appâter et puis la déception, j’ai hâte de savoir ce que tu en penses. j’ai beaucoup aimé aussi ce roman. Bises

    • Je suis contente de voir que tu es parmi ceux qui l’ont aimé.

      Demain la suite, et dimanche la fin. Je ne vous aurai pas fait attendre trop longtemps.

      Bises et belle fin de semaine, Martine. Merci !

  3. C’est l’automne aujourd’hui et tu évoques « L’écume des jours »… Très joli parallèle qui tombe à point.
    Belle journée et GROS BISOUS.

  4. On navigue sur l’écume de tes coups de coeur. Je l’ai lu, il ne m’a pas marqué autant. Je ne l’ai plus dans mes étagères, sans doute est-il resté sur celles de mon père. Moi, je cherchai encore hier « la ferme des animaux », et quand je cherche je ne trouve jamais, alors qu’il m’est passé dans les mains le week-end dernier! Faut dire que la plupart de mes livres sont encore dans les cartons.

    Passe une belle journée, l’automne est là et il fait beau.

    Je t’embrasse plein ma Quichott’

    • Je crois qu’il faudra que tu finisses de vider tes cartons…

      Il y a aussi des livres qui nous fuient. Peut-être n’est-ce pas le bon moment.

      Il fait beau ici aussi. C’est agréable, mais j’ai pris froid ces jours-ci.

      Je t’embrasse fort. Passe une belle journée et une très bonne fin de semaine.

  5. Dommage qu’il soit mort si jeune.. le premier qui l’a chanté je crois que c’est Mouloudji….

    belle journée avec bises de nous deux

    • Je ne sais pas si c’est le premier, mais en tout cas, il en a de nombreuses dans son répertoire, et j’adore Mouloudji !

      Belle journée et bises affectueuses à vous deux.

  6. encore un livre que l’école m’a saboté…..si je le retrouve je le relirai avec mes yeux de marmotte et on verra s’il passe

  7. J’avais bien aimé ces billets consacrés à Boris Vian … Je me souviens que je n’étais pas toujours d’accord avec toi, mais c’est ça aussi l’intérêt de parler des auteurs. On échange des émotions, des points de vue.

    • Heureusement que tu n’étais pas, et que tu n’es pas toujours d’accord avec moi. Ce serait beaucoup moins intéressant.

      Merci pour ta présence, Liza.

  8. Bonjour Quichottine, je n’ai lu aucun Vian… J’en connais certains titres, va falloir m’y mettre… A demain oui ! Bisous de jill, passe une douce journée… merci

    • Je ne sais pas lequel tu aimerais… Mais si tu te lances un jour, dis-le moi.

      Bisous et belle journée à toi aussi.

  9. Ah merci Quichottine !… Comme je te l’avais dit, j’ai bloqué au niveau du mariage et j’attendais ton article pour me rebooster. J’irai voir tes liens ce week-end, car comme tu vois, il est 8h36, je dois aller travailler mais je ne suis ni douchée ni habillée ni maquillée (léger léger), et je n’ai pas sorti ma Pépette. Cherchez l’erreur !!! Je reviendrai voir tout cela à tête reposée. Mais merci, merci. Bisous

    • J’espère que tu n’auras pas pris trop de retard.

      Tu auras le temps pour lire les trois articles que je lui ai consacré et qui paraîtront d’ici dimanche.

      Je vais devoir m’absenter une semaine… Mais je reviendrai. :))

      Bisous, Cathycat. J’espère te redonner l’envie de continuer.

  10. Un trio incontournable bien sûr…

    Il faudrait combien de vies pour RE lire, déjà qu’on n’arrive pas à lire tout ce qu’on souhaite !

    Belle journée à toi et des baisers

  11. J’adore lire Boris Vian, bien qu’il ne soit pas toujours rigolo.
    Bises et bon week-end.
    Marie

    • Il est loin de l’être ici… mais il y a malgré tout des moments où l’on rit.

      Merci pour ta visite, Marie.

      Bises et bonne fin de semaine à toi aussi.

  12. Coucou Quichottine!

    Il va falloir que je te fasse une confession: je n’ai jamais lu Boris Vian. Il va falloir que je comble cette lacune un jour… Parce que la lacune en question commence à avoir faim, et une lacune qui a faim on ne sait jamais vraiment comment la contrôler…

    Bonne journée et Bon Week-End 😉

    • Un jour… Ce livre-là pourrait peut-être te plaire, toi qui es capable de décrire tout un voyage avant de le faire.

      Bonne journée et bonne fin de semaine à toi aussi.

  13. Boris Vian a « bercé » (si l’on peut dire !) toute mon adolescence …
    LOIC

  14. Bonjour Quichottine !
    J’ai bien aimé suivre les liens de ton article.
    Bisous et à demain,
    Martine

  15. Bonjour Quichottine.
    « L’écume des jours »…. C’est un livre qui m’a également beaucoup marquée…. Mais comment t’en parler… Je n’ai malheureusement aucune mémoire de ce que je lis aujourd’hui, aucune mémoire de ce que j’ai lu Hier…. Par contre il me reste des sensations parfois. Le livre de Boris Vian m’a justement laissé une très forte sensation : d’angoisse, de pesanteur, d’étouffement douloureux… Il faudrait que je le relise pour voir si ces impressions correspondent au texte que j’ai oublié. Mais, un peu comme pour toi, je n’arrive pas à visualiser le livre de poche sur les étagères de ma bibliothèque… Où est-il passé ?
    En tout cas, cela m’a fait plaisir d’entendre de nouveau parler de « L’écume des jours ». Je serai ravie que tu en parles davantage une autre fois.
    Bises à toi Quichottine et bonne fin de semaine.

    (commentaire reçu dans ma boîte à courriels)

    • Je comprends cette sensation d’étouffement. Elle existe. Mais je crois que c’est voulu.

      C’est le passage d’un monde où tout va bien, où l’on a le droit de rêver, à un monde impitoyable.

      Deux articles à venir, demain et dimanche.

      Bises et bonne fin de semaine à toi aussi. Un grand merci d’avoir laissé ces mots par contact. Je sais que tu n’as pas d’autre solution.

  16. Et de plus, en navigation privée…

  17. merci Quichottine de rappeler Vian à notre lecture, je suis dans les « Nouvelles » de Stevenson (encore tu vas dire)et après je vais me lancer dans ses « Essais sur l’art de la fiction ». Passe un bon week end.

  18. Belle bande annonce pour l’écume des jours. Merci de tes visites au blog des paniers. Bonne journée.

  19. Ben oui, on lira ça demain , alors Quichottine…
    Mais tu as bien préparé ton auditoire, je vois !!!
    Je te fais de gros bisous en attendant !
    Zoupie

  20. Un très beau livre , douloureux voire noir où plusieurs thèmes sont étudiés dont la discrimination qui est poussée au paroxisme .Boris Vian fait du héro un personnage normal auquel tout le monde peut s’identifier et il ajoute de la fantaisie et du merveilleux qui permettent de créer un univers réaliste.Un livre que je relis avec plaisir et qui me bouleverse à chaque fois.
    Bon après midi, bises Quichottine

    • Merci pour ce partage de lecture, Andrée.

      Je pensais ne pas retrouver la même émotion, et je me trompais.

      Même si la lecture est forcément autre, l’émotion est là.

      Bon après-midi à toi aussi. Bises, Andrée.

  21. Bonsoir Quichottine,
    Je l’ai lu étant jeune et je me souviens, durant mes années en internat, nous étions allés le voir en pièce de théâtre.
    Cela remonte à…
    Bonne soirée
    Bisous

    • Je ne sais pas quelle adaptation ils ont pu faire pour le théâtre, mais c’était sûrement très beau pour que tu en gardes ce souvenir.

      Bonne journée à toi. Bisous.

  22. Avec quel plaisir j’ai moi aussi lu et relu ce livre magnifique !

  23. Boris Vian est un de mes préférés, j’adore le lire et même le relire, j’aime particulièrement ses poèmes, surtout « l’évadé », je le trouve très beau
    Amitiés, Flo

  24. Je suis revenue te lire. Vian, je ne connais que quelques chansons et quelques poèmes. Une lacune à combler. Merci pour cette piqûre de rappel, Quichottine. Bonne soirée.

    • Tu sais, je crois qu’on ne peut pas tout lire ou tout avoir lu… alors, c’est déjà bien que tu connaisses des chansons et des poèmes.

      Bonne journée, Marie. Merci d’être revenue.

  25. Mais non ce n’est pas long de te lire ! C’est trop court au contraire!
    Je reviens demain ..
    Bisous

  26. Ce livre est magnifique et j’attends avec impatience que tu le fasses revivre à ma mémoire. VITA

  27. Alors je reviens demain pour la suite, puisque je reste sur mon appétit.Bisous.

  28. J’ai découvert Boris Vian assez tard. J’avoue avoir été d’abord surpris puis passionné.
    J’ai offert mon livre à une voisine d’origine japonaise, follement amoureuse de notre langue.

    C’est quand demain?

    • C’est quand ?

      C’est aujourd’hui, TJ. Pour une fois, je ne vous ai pas fait attendre.

      Merci pour ce partage.

      Passe une belle journée.

  29. Bonne soirée!
    bises!

  30. Zut je ne vois plus mon petit avatar ça;’aidais à trouver avec ma mauvaise vue…

  31. Ok merci mais je la met où ? je la conserve sur le bureau ? je fais comment, je vais la chercher comment lorsque j’écris mon com ?

    • Tu peux aussi mettre le symbole dans ta signature, comme ça, tu n’auras plus à aller le chercher.

      regarde les commentaires de Trinity ou de Dom, un peu plus haut, c’est ce qu’elles ont fait.

      Il suffit d’insérer le code à côté de ton pseudo, et ça fonctionne.

      Je vais te montrer chez toi.

  32. Justement j’ai oublié comment on fait mais c’est une bonne idée

  33. Je vais sur configurer, mise en page, je vois mon pseudo, d’ailleurs je préfèr mettre marine D, je suis fatiguée de ce Zip de Zoup, mais là comment l’ajouter, ce smile ? glisser poser ça ne doit pas marcher , j’essaie…

    • Je vais le modifier dans le carnet d’adresses, t’en fais pas.

      Effectivement, il ne faut pas glisser poser. 🙂

      Bisous.

  34. L’essai sera nul sûrement !

  35. Tout juste !

  36. Merci Quichottine. J’aime sa fantaisie, sa perception de choses et moi qui voit beaucoup en noir, je n’aime pas sa noirceur.

    • Je n’aime pas non plus quand il est trop noir, tout dépend de ce qu’il peint, en fait.

      Bisous et belle soirée, Pimprenelle. Merci pour le partage.

  37. C’est très curieux car cet après-midi, je cherchais une chanson pouvant coller avec un conte et du coup j’ai chanté « j’suis snob ». Mais non ça ne colle pas comme je le veux.

    • Un sourire… Ce n’est pas facile de trouver ce qui va bien… parfois on est surpris.

      Merci pour ce partage, Pimprenelle. Bisous.

  38. J’ai aussi ces trois livres dans ma bibliothèque et j’ai relu plusieurs fois l’écume des jours… Et j’ai pleuré aussi. Bisous

  39. Ce demain est déjà passé, mais il le restera encore un peu pour moi qui nage à contre-courant. Et je déguste cette attente.

  40. C’était aussi mon livre de chevet … quand j’étais ado …
    Bonne fin de semaine.
    Bisoux

  41. bien trop longue? en fait, on t’écoute… et quand une amie raconte, ce n’est pas long, on écoute, assis sur un petit coussin violine, les yeux fermés, on te suit intérieurement….

  42. m'annette

    alors à demain!
    bisous à toi qui sait si bien animer les livres….

  43. ♥ Trinity Claire ♥

    Prends le temps qui te semble nécessaire, nous attendrons sagement le « demain » qui sera le tien !
    Je suis toujours très étonnée de voir avec quelle minutie tu construis tes articles en retournant chercher des écrits que tu as faits il y a ……!
    Je te souhaite un beau vendredi qui promet d’être ensoleillé bien que ce soit le premier jour de l’automne.
    Je t’embrasse fort
    Claire

    • Merci, Claire.

      En fait, ce sera vraiment demain et dimanche.

      Je crois que c’est important de ne pas trop vous faire attendre.

      Passe une belle fin de semaine. Je t’embrasse fort.

  44. ♥ Trinity Claire ♥

    Prends le temps qui te semble nécessaire, nous attendrons sagement le « demain » qui sera le tien !
    Je suis toujours très étonnée de voir avec quelle minutie tu construis tes articles en retournant chercher des écrits que tu as faits il y a ……!
    Je te souhaite un beau vendredi qui promet d’être ensoleillé bien que ce soit le premier jour de l’automne.
    Je t’embrasse fort
    Claire

  45. Dentelline

    Il est vrai que Boris vian était un artiste complet!
    Moi j’aime beaucoup aussi ces chansons!
    Ah, nous aurions voulu le rencontrer!
    Belle journée!
    Bisous

  46. Je ne crois pas déjà avoir lu du Vian , ou alors c’était en lecture « obligée » à ‘école e comme tout ce qui m’est obligé je le range dans un tiroir inaccessible de ma mémoire
    :-/
    Bon vendredi Quichottine

    • Je suis un peu comme toi… j’ai rarement aimé un livre qu’on m’a « obligé » à lire.

      J’ai un peu trop l’esprit de contradiction.

      Passe une belle journée, Kri.

  47. Quel art de faire durer le plaisir !!!!

  48. Mamychachat

    Ah ! Boris Vian, il y a bien longtemps que je l’ai lu et tu donnes envie de le relire, mais avant j’ai deux livres qui attendent la fin de mon livre en cours … Où çà s’achète le temps dis ?
    Bonne journée ensoleillée et gros bisous ☼

  49. canelle56

    Il va falloir que je m’y mette aussi , je crois bien n’en avoir lu aucun ou alors je ne m’en rappelle plus …pas top ça
    Bises Quichottine

  50. Bonjour Quichottine. Juste un rapide passage. Je suis un peu hors OB. Et n’ai plus aucun goût à tenir mon blog ni à visiter ni à lire …
    J’aurais dû poster ailleurs mais c’est déjà assez compliqué, alors j’ai posté ici. Désolée…
    Un jour peut-être j’aurai plus de punch… si le bug est réparé…

    • Je ne sais pas du tout s’ils y arriveront. En tout cas, grâce à toi, plusieurs arrivent à poster, c’est mieux que rien.

      J’espère que ça va aller malgré tout.

      Passe une douce journée.

  51. J’ai lu Boris Vian, mais pas le livre dont tu parles. J’irai cracher sur vos tombes me dit naturellement quelque chose….
    Je devine pourquoi ton livre s’est caché, il s’usait et voulait se reposer pour que tu l’aimes encore longtemps !
    Bisous Quichottine

    • Peut-être… Qui peut savoir ce que font et pensent les livres quand on les abandonne ?

      Bisous et belle journée à toi aussi. Merci !

  52. Mistigris

    toi tu sais tenir ton monde « en haleine », demain, peut-être bien, sinon après-demain…mais je reviendrai, je n’ai jamais lu Vian mais peut-être je m’y mettrai finalement, grâce à toi, ou à cause de toi ?? Bises MIAOU!!!!!!!!!!!

    • Je ne sais… Tout dépendra ensuite du plaisir que tu auras eu à la lecture.

      Merci, Mistigris.

      Bisous et belle journée à toi.

  53. Séverine

    Celui-ci je l’ai vraiment aimé… comme cet autre titre de Vernon Sullivan qui t’a tant déplu ;-). Vian avait de multiples talents, en effet, il faut juste savoir les découvrir au bon moment pour les apprécier. Je suis contente que tu lui rendes de nouveau hommage !
    Bisous Quichottine, et très bon week-end

    • Celui-ci est mon péféré… Depuis longtemps. Mais il est vrai que je n’en ai lu que trois.

      Merci pour ta présence, Séverine. J’ai plein de retard chez toi.

      Bisous et bon week-end à toi aussi.

  54. jean-marie

    bonsoir, ma chère Quichottine,
    quel plaisir, quel bonheur de lire ces lignes marquées par l’émotion
    Merci
    tu as réussi à me faire attendre « la suite » comme pour une première lecture
    gros biosus d’amitié
    jean-marie