Corinne Giacometti, Le Poète voyageur

Je ne sais pas si vous l’avez oubliée… Elle signait « Plume » ses commentaires, ici ou là, à l’époque – pas si lointaine – où elle nous rendait visite chaque jour avec beaucoup de gentillesse.

 

Elle évoquait ses romans, ses poèmes, et les enfants dont elle s’occupait et s’occupe toujours aujourd’hui (clic), essayant de leur faire retrouver la joie de lire et d’écrire.

 

Je n’ai lu de ses romans que les extraits qu’elle a déposés sur son blog mais j’ai acheté l’un de ses recueils de poèmes.

 

J’aurais pu m’en dispenser puique je les avais presque tous déjà lus. Mais ce n’est pas la même chose, vous en couviendrez, de lire sur un écran ou sur les pages d’un livre.

 

Corrine Giacometti nous parle d’espoir, de rencontres. C’est ce qui me plaît chez elle, cette ouverture aux autres.

 

Alors, je suis sûre que vous ne serez pas étonnés devant le poème que j’ai choisi pour vous.

 

 

Les murs

 

As-tu un jour écouté ce murmure

Juste un jour en passant tout près,

Plus que ça, un chant émerveillé

Qui transcende tous ces murs ?

As-tu entendu ces histoires,

Des hommes posant des pierres,

Une à une, taillées, collées, sévères,

Et d’autres les frôlant certain soir ?

As-tu remarqué en les regardant,

Que tous les murs ont une fenêtre,

L’homme a beau fermer l’univers,

Les portes s’ouvrent au vent !

À condition, cela va sans dire,

Que sa main abaisse le poignet,

Ou tourne indifféremment le loquet,

Les murs ont une puissance fragile.

Alors, si tu le sais,

N’oublie jamais,

Écoute bien ce murmure

Qui glisse des murs,

Il te chante les hommes

Ceux d’antan et de maintenant,

Qui de temps en temps,

Savent ouvrir fenêtre et porte

Pour que tu puisses passer

Et hurler à tous en chanson :

« Casse les murs de ma prison,

Laisse entrer le soleil et la liberté ! »

 

Corinne Giacometti, Le Poète voyageur, p.27

 

 

Certains murs n’ont pas de fenêtre, Corinne, mais il ne tient qu’à nous d’en ouvrir…

 

 

110607_Corinne_Giacometti_Le-poete_voyageur.jpg

 

 

 

 

 

 

Corinne Giacometti

Le Poète Voyageur

 

© Joëlle Chen pour l’illustration de couverture

 

TheBookEdition, 2009

ISBN : 978-2-9531582-3-6

 

 

 

 

 

Pour en savoir plus, son site d’auteur :

http://www.cgiplumeart.com

 

128 réponses à “Corinne Giacometti, Le Poète voyageur

  1. Excellent choix !

    J’aime beaucoup.

    Bon mardi.
    Bisoux

  2. Bonjour Dame Quichottine !

    je me souviens très bien de l’illustration de Joëlle pour ce livre de Corinne.

    Deux talents rassemblés !

    Certains murs n’ont pas d’ouverture, comme tu le précises,

    Le coeur n’a pas d’ouverture non plus et pourtant

    avec le désir et la volonté nous pouvons ouvrir notre coeur

    alors il n’en tient qu’à nous de faire une ouverture à ces murs

    pour y laisser entrer la lumière, la chaleur de l’amitié, de l’amour !

    Merci pour ce joli partage !Je t’embrasse fort

    Claire

    • Merci à toi pour les mots déposés. J’aime ce que tu dis de l’ouverture des coeurs.

      Passe une douce journée, Trinity. Je t’embrasse très fort.

  3. Un p’tit mot: bises du mardi!

  4. oui, les murs ont des fenêtres et il est plus facile d’ouvrir la fenêtre que de casser le mur , en génèral…

    • Et quand il n’y a pas de fenêtre, il faut casser le mur pour en ouvrir, ce qui n’est pas facile du tout, comme tu le soulignes.

  5. J’aime beaucoup cette vérité en poème…  Un auteur qui vaut le peine que l’on s’arrête pour ouvrir sa porte et entrer dans son univers…  Merci Quichottine, bonne journée à toi  Bizzzzzzzzz 

  6. Je suivais le blog de Plume ainsi que celui des enfants .

    Elle publiait souvent ses propres etxtes en direct sur le blog.

    Je ne sais pas ce qu’elle est devenue,. J’espère qu’elle continue de s’occuper d’enfants et d’écrire.

    J’aimais surtout ses photographies en noir et blanc avec souvent juste une légende sous forme d’un court texte . Je lui avais suggéré d’en faire un ouvrage. Un jour … Peut-être

  7. bonjour, un très beau poème pas triste, qui fait du bien. Je trouve que le thème de la porte est intéressant aussi : elle protège, sépare, s’ouvre…

    Bonne journée

    • J’aime ce que tu dis sur les fonctions de la porte…

      Merci pour ce partage et ta visite, Mali.

      Passe une bonne journée.

  8. Très beaux … Le poème de Plume, et tes mots …

    Je ne sais pourquoi mais j’entends les mots de Jacques 

     » Même qu’on se dit souvent
    Qu’on aura une maison
    Avec des tas de fenêtres
    Avec presque pas de murs

    Et qu’on vivra dedans
    Et qu’il fera bon y être
    Et que si c’est pas sûr

    C’est quand même peut-être  » 


    http://www.frmusique.ru/texts/b/brel_jacques/cesgensla.htm

     

    Bonne journée …

  9. oui je me souviens d’elle…. J’aime bien ce poème. Vois-tu, ici, dans le quartier de la Villeneuve, ils vont abattre un bâtiment (60 appartement) pour plus ouvrir le quartier sur l’extérieur….

     

    Je pense que c’est aussi pour le rendre plus accessible aux forces de l’ordre…

     

     

    Belle journée chez toi.  Avec bises de nous deux;

    • Je suis contente qu’il te plaise…

      Ils abattent des logements… ici aussi ils l’ont fait, mais c’était nécessaire. Ils ont détruit ce qui était, il faut l’avouer, un ghetto. Mais je ne sais pas si les logements qu’ils ont construits à sa place seront mieux.

      Seul l’avenir le dira.

      Pas facile le problème des rapports entres ceux des cités et la police.

      Belle journée et bises à vous deux. Merci pour ta présence et tes mots.

  10. je ne sais pas si tu as choisi celui-ci au hasard ou s’il a ta préférence, mais c’est très beau!

    je t’embrasse

    • Non, je ne l’ai pas choisi au hasard.

       

      Il correspond à ce que je voulais vous montrer de Corinne.

       

      Je suis contente qu’il te plaise.

      Passe une belle journée, M’Annette. Bisous.

  11. Giacometti , c’est Corse 😉 j’avais une prof qui s’appellait ainsi en Corse.

    Très joli poème !

    tous les murs ont une fenêtre

    c’est très joliment dit.

    Les hommes, les pierres, se rejoignent

    ils sont les batisseurs de l’avenir.

    Ils inscrivent l’histoire à travers

    elles .

    Pierres symboles d’un temps, d’une nation.

    gros bisous

    christelle

    • Tu as raison pour les pierres symboles d’un temps et d’une nation.

      J’aime ces bâtisseurs de l’avenir.

       

      Merci pour ce partage, Christelle. Passe une bonne journée. Bisous.

  12. J’aime beaucoup les deux derniers vers de ce poème. Un message d’espoir er de vie…
    Bonne journée Quichottine. Je t’embrasse.

    • Je suis contente qu’ils te plaisent. Merci pour ces mots, Marité.

      Passe une belle journée toi aussi.

       

      (Dis… c’est normal que tu signes « MaritéBe » où c’est une erreur obéienne à corriger ?)

  13. Oh oui, un bien beau poème ! Merci pour la découverte…

     

  14. Bonjour Quichottine,

    Quel merveilleux poème. Quelle sensibilité!  Superbe peinture de Joëlle pour illsutrer la couverture.

    Merci pour cette découverte

    Bisous

    Martine

  15. Comment l’oublier… merci pour ce joli rappel Quichottine, t’embrasse plein

  16. Bonjour Quichottine !

    Comme tu le dis, lire sur écran ou sur papier ce n’est pas pareil. Cependant, même sur ordinateur, on savoure ce joli poème.

    Passe une bonne après-midi !

  17. Un bon choix cette poésie… Merci Quichottine. Je suis allée vérifier, je possède bien un de ses romans qui m’a fasciné… « Les petites filles de décembre ».
    Merci encore Quichottine, gros bisous.

  18. Je te laisse qqs mots bien volontiers ma chère Quichottine et contente de retrouver mes aminautes. Je touche du bois et j’espère que maintenant ça va fonctionner. En tout cas ça a vite maintenant pour entrer dans les blogs…

    Je ne suis pas étonnée que tu aies choisi ce poème que je trouve très beau. Joëlle a fait une très belle composition pour la couverture.

    Je t’embrasse et te souhaite une bonne fin de journée

    le matelot de la terre ferme

    • C’est vrai que l’ADSL change tout !

      Merci pour les mots déposés. Je suis contente que ça te plaît.

      Je t’embrasse. Passe une belle journée.

  19. Une femme extraordinaire , pleine d’ambition pour les autres.Le poème est magnifique .Belle journée, bises Quichottine

  20. Bonjour,

    Très beau texte, vive la liberté…!! Fracassons tous les murs qui nous étouffent…

    Merci de ton gentil message.

    Bonne journée.

    D@net.

  21. Je passais régulièrement sur son blog, mais je ne sais pourquoi je n’y vais plus…mystère

    Amitiés, Flo

  22. Toujours de belles découvertes en flanant entre tes rayons.

     

    Bonne soirée Quichotine 😉

  23. merci de mettre la plume de Plume alias Corinne à l’honneur…Corinne écrit aussi des livres et est …très sympathique!

    je te dis merci aussi de tes visites sur mon blog .

    Bisous amicaux

    • Je trouve aussi. J’aime beaucoup Corinne et son investissement auprès des autres.

       

      Bisous et bonne journée, Edith.

      Je suis contente que tu aies pu passer.

  24. Je me souviens d’elle, elle avait commenté sur mon blog…il y a quelques ans. Il y a tant à lire sur les blogs, si ce n’était que par affinités ce serait déjà plus facile, mais c’est la curiosité qui me mène.

    Bien à toi Quichottine

  25. Des paroles pleines d’espoir et de vie qu’il fait bon de lire. VITA

  26. un bien joli et tendre poeme !!!!!je suis allée visiter son blog !!!! cette gentille personne a un grand coeur !!!

    bonne soirée !!

    bisou

  27. Nous avons, un jour écouté les murs de notre future maison. Elle a toujours parlé, aux uns et aux autres. SI ses fenêtres sont souvent ouvertes, ses portes l’ont toujours été.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    • Les maisons nous parlent, c’est vrai. C’est bien d’avoir écouté la vôtre.

      Merci pour ce partage, Pimprenelle.

      Bises et bonne journée.

  28. Merci pour cette jolie découverte, je vais aller voir sur son blog pour en connaître davantage…

    Petite souris qui vas frôler les murs 🙂

  29. Je rentre d’une réunion où il était justement question d’abattre certains murs du centre bourg pour faciliter le contact et le passage, retrouver la convivialité. Les murs d’indifférence sont peut-être les plus durs à faire tomber. Je ratifie ton choix ! Merci pour ce partage.

    • Les murs invisibles sont ceux qui sont les plus épais…

      Je suis contente de voir que mon choix te plaît.
      Passe une belle journée, Galet.

  30. Je connaissais Giacometti le sculpteur

  31. Bonjour

     

    Je n’ai pas eu le plaisir de rencontrer Plume par le passé.   Le poème que tu présentes glisse ses mots comme la main d’un enfant qui la traine derrière lui en marchant le long d’un mur. Puis , tout à coup le cri des lignes qui termine ce poème, que rien ne laissait présager, éclate un peu comme un cheveu sur la soupe.  Je n’en comprends pas la raison !

    Bises du grillon

    • Je suis d’accord. La chute est surprenante.

       

      Mais c’est sans doute ainsi que Plume a voulu interpeler son lecteur, l’obliger à réfléchir.

      Bises et bonne journée à toi.

  32. Merci pour le lien !

  33. Les murs ont des fenêtres

    Les préjugés ont la vie dure

    Ses mots ont la vie douce…

    Loop

  34. J’aimais beaucoup les textes de Corinne

    et elle a raison, si on écoute tout nous parle

    Une maison, un endroit ou tout est fermé, verrouillé bien sûr que c’est triste

    même si on ne laisse passer qu’un rayon de soleil, tout devient différent

    Merci de nous offrir ce très beau texte

    Bisous

  35. J’avais lu quelques textes d’elle, ils sont très beaux et ses portes et ses fenêtres ouvertes pour nous sont essentielles, il ne tient qu’à nous de les traverser avec le soleil en point de mire, merci pour ce poème magnifique…

  36. Quand je suis courageuse, j’entretiens ma mémoire en apprenant des poésies…souvent les grands classiques que j’adore !

     

    Bisous bisous toi

    • J’aime aussi… mais pas tous.

      Alors, comme les enfants, je retiens ceux que j’aime.

       

      Bisous à toi aussi. Merci !

  37. Plume me manque à moi aussi. J’aimais bien  ses va nu-pieds… Bisous

    • Moi aussi… Je ne crois pas qu’elle les ait publiés. Peut-être n’a-t-elle pas achevé sa rédaction ?

      Merci pour ce partage, Brigitte.

  38. Je connais son blogIl y a beaucoup de joie de vivre chez elle .On le sent à travers ses écrits  même s’ils parfois,ils sont plus durs que ce joli poème.

    • Il y a des moments où elle était plus gaie que d’autres, mais c’est normal je crois.

      Merci pour ce partage, Fanfan. Passe une belle soirée. Bisous.

  39. patricia1711

    Tu me manques PLUME!

  40. Jackline

    Je suis allée plusieurs fois sur son blog, et j’aimais beaucoup ce qu’elle écrivait..et puis, ses visites à elle aussi se sont espacées, sans doute trop de choses à faire, comme moi d’ailleurs..mais oui, c’est un écrivain plein de talent..gros bisous

    • Je pense qu’il doit être difficile de s’investir autant dans son association et d’être en même temps sur les blogs.

      Mais pour le talent, elle en a à revendre.

      Gros bisous et douce journée à toi, Jackline.

  41. jean-marie

    un très beau poème
    merci de nous le faire connaître
    bisous d’amitié
    jean-marie

  42. Bonjour  merci de ton passage

    je te souhaite un bon mardi

    amitiés de sam

  43. Bonjour quichottine, j’espère que tu  va aimer ce blog ?

    je te souhaite un bon mardi

    amitiés d’andré

  44. Petit bonjour matinal…je passe par ici, chemin découvert grâce à Mahina…C’est vraiment chouette ce petit voyage au coeur des mots et de la poésie, découverte de Corinne Giacometti…bon, je reviendrai c’est certain. Merci!

    • Merci donc à Mahina pour cette rencontre… et bienvenue dans la bibliothèque, Corine.

      Je suis contente que les mots du jour te plaisent.

      Merci à toi. Passe une belle journée.

  45. annielamarmotte

    un « personnage » Corinne….

  46. Ce texte est de toute beauté… j’en avais fait un autre fois sur les murs de silence.. bisous à toi Quichottine. belle journée

    • Je ne l’ai pas trouvé chez toi, mais j’ai vu de très belles pages ce matin.

      Passe une bonne journée, Katara. Bisous.

  47. Kikou Quichottine… Grand merci à toi. C’est très émouvant. Je suis touchée. Tu vois, suis encore dans le coin, jamais bien loin, j’aime voyager parmi vous, discrètement c’est vrai mais je furette de ci de là… je vais revenir, mettre en place une asso pour pouvoir continuer à travailler avec les enfants, ce n’est pas de tout repos et ça demande du temps de la disponibilité… alors voilà, je me suis fais rare mais je suis toujours là !!! gros bisous à toi, gros bisous à tous et encore merci, chère Quichottine!!!

    • Je te sais très occupée, alors, je ne pensais pas que tu viendrais… Un grand merci pour les mots déposés.

      Je te souhaite une magnifique journée.

      Gros bisous à toi aussi.

  48. Dentelline

    Bonjour Quichottine,

    J’aime beaucoup le poème de Corinne « les murs ». J’aime le message qu’il veut faire passer. J’adhère tout à fait!

    Bises,

    Dentelline

  49. patdelapointe

    oui, bien sûr, mais la prison c’est dans la tête, pas besoin de murs pour cela…

  50. oui, je me rappelle de Plume.

    merci de nous avoir laissé ses mots!

    J’entends si souvent les murs chanter, murmurer les vieilles pierres, elles laissent des notes s’égrainer au vent d’un air de dire, ne m’oubliez pas, même si je vieillis trop, même si je tombe en décrépitude, j’ai tant de choses à vous raconter….

    • J’étais sûre que tu les entendais… et j’aime ce qu’ils disent par ta voix. Merci pour ce partage.

       

      (Il faut que tu corriges ta signature dans la fenêtre de commentaire, Mahina.)

  51. Impossible de l’oublier….

     

  52. Mistigris

    Bonjour Quichottine, oui je me souviens d’être allée chez elle, et j’aime ce qu’elle écrit, merci pour ce joli poème, trés d’actualité, ici grisaille ce matin, mais avec cette fenêtre ouverte elle sera ensoleillée. Bisous, MIAOUU!!!!!!!!!!!!!

  53. Une belle découverte ma Quichottine. Merci. Ce poème est superbe. Bises et bonne journée

  54. bien joli ce poème, et il est vrai que des fenêtres on peut en ouvrir, faut il juste le vouloir ! merci à toi pour ce partage

  55. Très bon choix Quichottine, ce poème est très beau

    Je te souhaite une belle journée

  56. j’aime beaucoup la couverture du bouquin !

     

    (j’ai bien reçu Mijoty, merci, c’est très bien illustré aussi , une bonne idée ces petites sorcières qui changent de look selon …)

    bisous

  57. Ohhh oui je me souviens que je visitais son blog, et qu’elle me visitait … Contente que ses écrits, qui le méritent bien, rencontrent un vif succès!

  58. canelle56

    J’aimais beaucoup aller sur son blog , j’aimais son ecriture et son investissement auprès des enfants

    Elle me manque

    Merci pour ce peti rappel

    Bises Quichottine

    • Elle me manque aussi. Mais je sais qu’elle continue à faire beaucoup pour les enfants.

      Merci à toi pour ta présence et tes mots.

      Bisous et bonne journée.

  59. Mamychachat

    Je suis allée sur son blog et j’admire cette personne et sa belle écriture. J’en ai profité pour cliquer sur des liens, et des liens des liens … pffff, je reviens chez toi pour te remercier de ton choix, un beau poème sur les autres …

    Bonne soirée et gros bisous

    • Merci d’avoir ouvert cette fenêtre, Mamychachat.

      Les voyages bloguesques nous conduisent parfois très loin.

      Je suis contente que ce poème te plaise.

      Passe une belle journée. Gros bisous.

  60. je la voyais tous les jours aussi, je n’ai pas compris ne plus la voir.

    L’orage gronde alors juste bises on amie

    • Elle ne publie plus depuis janvier sur son blog…

      Prends bien soin de toi, Nettoue. Passe une bonne journée.

      Bisous.

       

      (Ton lien ici ne mène nulle part)

  61. tu as chois un trè bel extrait et il me semblel’avoir rencontré sur un autre sitelittéraire qui a aujourd’hui disparu…c’est une bele plume

    • Elle était très présente pendant un temps. Mais ses occupations actuelles la tiennent éloignée des blogs.

      Tu as raison, c’est une belle plume.

       

      Merci pour ces mots, Fransua.

  62. ben… qu’est-ce qu’elle a ma signature? rire…

    Bonne journée

  63. Déficience Mentale

    Son poème est loin d’être aussi léger qu’une plume, même si elle manie bien la sienne :)..

    Bonne nuit ! Bisouille

  64. est ce que je peux dire que le rêve passe à travers les murs ?il faut croire qu’il y a des petits interstices que l’oeil ne voit pas mais le rêve oui …

    J’aime beaucoup ce qui se dégage de ce poème.

    bisous…

    • Tu le peux… C’est ainsi que j’aime l’imaginer. Tel que rien ne puisse lui résister.

       

      Merci pour le temps passé sur mes pages.

      Bisous tout plein.