Annick Cheylus, Mots en farandole

Je l’appelle ABC sur la Toile… et je la connais depuis peu au regard d’autres visiteurs inscrits à la Bibliothèque quasiment depuis son ouverture.

La première qui m’en ait parlé, c’est Mahina, elle regardait alors la dédicace de Koulou.

« Cette bd m’attire…mais j’avoue que je l’aimerais avec une dédicace… je garde avec émotion les dédicaces ainsi personnalisées sur les livres, j’ai aimé celle d’ABC… »
Commentaire n°16 posté par Mahina le 06/11/2008 à 16h00

ABC n’était pas encore venue dans la Bibliothèque, ou du moins elle n’y avait pas laissé de message…

C’est Azalaïs qui la conduisit ici, par un chemin de traverse, évidemment, beaucoup plus tard. Je venais de présenter son quichottinier.

« Les chemins de traverse d’Azalaïs sont des chemins qui touchent à cœur….

Je les parcours régulièrement et ils sont sans cesse découverte….

Un arbre, une fleur, un paysage et nous voilà avec elle chez elle, et bien plus loin encore en voyage poétique. »

Commentaire n°46 posté par ABC le 30/05/2010 à 23h21

 

Mahina m’avait indiqué Le Jardin des mots… ce sont des Mots en farandole qui m’attendaient sur la page d’ABC.

J’ai aimé ce titre, imaginant les mots se donnant la main, parcourant un monde d’idées et de pensées. Que m’importait de savoir qu’ils étaient destinés aux enfants ? Les poèmes qu’ils peuvent lire me plaisent toujours. Peut-être parce qu’avec le lutin bleu de mes histoires et malgré notre grand âge nous avons encore un peu dans les yeux et le cœur les couleurs et les sourires de notre enfance… Je ne sais. Mais c’est celui-ci que j’ai acheté, parmi tous ceux que j’avais trouvés sur sa page.

J’ai lu, j’ai écouté Annick Cheylus me raconter des histoires, j’ai admiré les aquarelles de son amie de toujours, Martine Devillard, en pensant que c’était là encore un très joli partage… et j’ai gardé pour vous l’une des pages, comme un sourire à la manière de Jacques Prévert.

Le navet

Des enfants bouche bée
Les yeux écarquillés
Écoutent émerveillés
Ils ont quitté ce monde
Pour entrer dans le conte
Du gros navet obstiné
Qui refusait d’être arraché
Bien loin de l’école
Dans une course folle
Ils ont rejoint le fermier
Désireux de l’aider
Dans une lutte acharnée
Qu’ils espèrent gagner
Derrière sa femme
Sa vache
Ses deux cochons
Ses trois chats,
Ses quatre poules
Ses cinq oies
Ses six canaris
Et la petite souris
Eux aussi se sont attachés
Pour ensemble tirer
Mais la cloche a sonné
Sur terre ils sont retombés
Ce soir ils ne mangeront pas
De ce gros navet-là

Annick Cheylus, Mots en farandole, p. 32

 

110606_Annick_Cheylus_Mots-en-farandole.jpg

Annick Cheylus
Mots en farandole
TheBookEdition
coll. « Plumes au bout des doigts », 2008
ISBN : 978-2-9531848-1-5

116 réponses à “Annick Cheylus, Mots en farandole

  1. BIEN JOLI CE NAVET !!

    any

  2. ABC, un havre de mots où j’aime m’arrêter, pour lire un peu, pour lire oui mais aussi découvrir d’autres chemins qui vous mènent ailleurs, comme ici en Quichottinie …

    Amitiés

    • Merci, Adamante.

      Il y avait longtemps que je devais présenter ce recueil qui m’a beaucoup plu, alors, je suis contente de voir que le poème choisi vous plaît.

       

      Amitiés…

  3. christine de Rep Dom

    Quelle jolie farandole de mots;    gros bisous

  4. Farandole, ribambelle, comptine pour cette ronde de mots légers, tout convient !

  5. Bonjour Quichottine, ABC fait partie de la cour de récré, je connais son blog et son amour pour les mots….  Bonne semaine à toi  Bizzzzzzzzzzzzz  Jill

  6. Des mots simples. J’aime.

    Je ne connais pas ABC … vais voir.

    Bon début de semaine.
    Bisoux

  7. Un joli poète et poème mis en honneur

    Douce journée

    Bisous

    timilo

  8. Je suis allée pendant quelques temps régulièrement visiter le blog d’ABC car j’aime sa poésie courte, simple qui me touche. Cela fait longtemps que je n’y suis pas retourné. Je vais aller lui rendre discrètement une petite visite.

    je pars en vacances aujourd’hui en Sologne sans internet (le pied) pour quelques jours.

    Martine : http//www.cergyrama.com

    Eglantine : http://quaidesrimes.over-blog.com

  9. Merci pour cette très charmante découverte, Quichottine !

    Je te souhaite une très bonne journée.

    eMmA

    • Je pensais que tu la connaissais peut-être… Merci à toi, eMma. Je suis contente de te l’avoir fait découvrir.

       

      Passe une douce soirée.

  10. Très mignonne cette histoire de gros navet qui est loin d’en être un …

  11. Joliment écrit !!!

    bises du lundi!

  12.  c’est vrai , »mots en farandoles » est untrès joli titre et l’illustration de la couverture est pleine de finesse

  13. mignon cette poésie !

    Je ne connais pas cet(te) auteur(e).

    Bisous

    christelle

  14. Je suis en retard de tout, sur tout.

    Je n’oublie pas ABC cependant.

    Un jour je serai plus disponible, promis.

     

    Je t’embrasse très fort ma Quichott’

    • Ne t’inquiètes pas… je sais que tu es très occupée et tu ne peux pas être partout à la fois.

      Je pense à toi souvent. J’espère que tout va bien en ce dernier trimestre de l’année scolaire. Tu dois être débordée.

       

      Je t’embrasse très très fort. Prends soin de toi.

  15. Ce recueil est superbe, j’aime le prendre, le toucher, le lire et le regarder. Le monde qu’ABC colorie avec ses mots est tout simplement merveilleux, il nous emporte dans des pays de sourires où les clins d’oeil  jouent au flipper avec nos esprits. Les aquarelles sont d’une douceur et d’une délicatesse infinie….

     Mahina a raison, le talent d’ABC se retrouve dans les dédicaces !!!

    Bon début de semaine, bisous

    • « Jouent au flipper avec nos esprits »… J’aime bien cette image, et c’est tout à fait vrai.

      Je n’ai pas de dédicace d’ABC… mais si je la rencontre un jour je la lui demanderai.

       

      Bon début de semaine à toi aussi. Passe une douce soirée. Je t’embrasse.

  16. Texte d’un grande fraîcheur pour un jardinier, j’aime beaucoup, merci.

     

  17. C’est une belle randonnée. Je crois que j’aimerais bien la donner. Il va falloir que j’aille voir le reste. Merci Quichottine.

  18. Et Flûte, j’aurais aimé en mettre un peu dans ma soupe…… Sourire.

     

    Belle journée et début de semaine. Bises de nous deux.

    • C’est vrai que c’est très bon  !

      Il faudra te contenter d’une soupe moins fournie ce soir…

      Douce soirée et bises à vous deux. Merci !

  19. Ce malheureux navet qui pour notre grand plaisir du goùt se retrouve dans notre assiette – douce journée et bisous Mamy ANNICK

  20. Encore une petite merveille à découvrir grâce à toi…Merci Quichottine.

    Gros bisous d’amie.

    • Merci à toi de passer alors que tu as tant à faire.

       

      Prends bien soin de toi, Dame Sophie. Je t’embrasse très fort.

  21. Joli…j’aime ces mots en farandole, merci a toi de nous en parler

    Amitiés, bisous, Flo

  22. Bonjour Quichottine !

    C’est un poème plein d’humour que ce navet-là.

    Bon lundi pluvieux !

  23. que de courage et de persévérance pour éditer tous ces mots….

  24. très joli poème; 

    merci du partage et belle soirée

  25. bon alors, le navet… non ça va, il n’est pas encore incriminé…

    bientôt nous ne pourrons plus rien manger… (j’dis ça, mais je n’ai rien changé de mes habitudes alimentaires!!!)

    gros bisous à toi

    • Moi non plus… Je me dis que si je dois mourir demain, que ce soit de ça ou d’autre chose, je mourrais quand même.

       

      Passe une douce soirée. Merci pour tes mots. Gros bisous.

  26. C’est vrai, çà… Si j’essayais de relever le défi ? Ho-hisse ! Aïe mon dos !

  27. Quel joli poème plein de gaité , de rêve . Merci pour cette découverte .Belle soirée, bisous Quichottine

  28. on se laisse prendre au plaisir des mots chez ABC, le navet ne fera pas la soupe …, merci pour cette farandole Quichottine, sourires en écho !! bravo à ABC pour ses écrits « nature » je passe rapide ce soir, néon manque de mots.. un peu

    • Néon a beaucoup a penser, hélas… J’espère que vous n’êtes pas au ras des pâquerettes avec la catastrophe qui vous a touchés. Courage à vous deux.

      Bisous tout plein.

  29. et moi je  connais sont talent depuis des années…et toc  !

  30. Je manque de cœur sans doute, mais je suis contente que le navet se soit obstiné …  Paradoxalement, il a permis que naisse ce charmant poème qui me fait découvrir les mots d’Annick et son talent. J’ai très envie de poursuivre la farandole.

    Merci ! 

    Bisous, chère Quichottine.

    • T’en fais pas, tu ne manques pas de coeur… je suis plutôt contente aussi de son obstination.

      … et contente que ce poème t’ait plu.

      Bisous et douce journée, Midolu. Prends bien soin de toi.

  31. ABC sait aligner les mots avec gaité, c’est vrai, j’aime cette couverture avec les mots en farandole sous un parapluie qui ressemble plutôt à une ombrelle !

    Merci pour cet extrait et cette présentation Quichottine…

  32. Bonsoir Quichottine,

    Je suis ravie de lire ce joli poème de ABC, Anne. Je connais son blog de par ma participation au « coucou du haïku ». J’apprécie son encre.

    j’ai tiqué en découvrant le titre de son livre. Car, figure-toi, que j’avais choisi le même titre pour le mien. De fil en aiguille, je l’ai changé. C’est très diffiicle je trouve  de choisir un titre.

    Bises de bonne nuit

    Martine

    • Trouver un titre de livre, ce n’est pas si facile, c’est vrai…

      Une bonne idée lorsqu’on en a un, c’est d’aller sur le site de la BNF pour voir s’il a déjà été utilisé et par qui… une autre est de le taper sur un moteur de recherche…

       

      Mais il y a tant de livres qu’il est de plus en plus difficile de trouver un titre original…

       

      Merci pour ce partage, Martine. Bises et douce journée à toi.

  33. Allez, c’est journée cadeau :

     

    Je vous offre quelques mots d’Annick

    tirés de « Pêle-mêle »

    ( TheBookEdition )

     

    Ce n’était que des enfants

    Assis là comme deux amants

    Ils n’avaient pas le sou

    Se tenaient par le cou

    Rêvant à leur passion

    En scrutant l’horizon

    Au bord de ce rivage

    Ils parlaient de voyages …


    Loop

  34. J’ai eu la même pensée que toi, en lisant le titre

    la farandole, est un mot joyeux, comme les mots de ton ami

    en somme notre pensée était bonne

    Bonne soirée, bisous

  35. Des mots gais et légers, semblables à une comptine pour enfants sages. Bisous

  36. Bonjour   quichottine

    je te souhaite un bon lundi

    amitiés d’andré

  37. Bonjour  comme il y a peu d’inscrit a la news je vous signale que

    sur le blog culturel de mon père le premier billet viens de paraître,

    je te souhaite un bon lundi

    amitiés de sam

  38. Bonjour  beaucoup de shopping avant le départ

    je te souhaite un bon lundi

    amitiés de Qing

  39. Bonjour quichottine, tu as raison pour le blog d’andré, il a aussi commencé en mode ralenti.

    note ce jour il y a le premier billet

    Je te souhaite un très bon  lundi

    amitiés de rené bises

  40. Bonjour quichottine

    Je te souhaite un très bon  lundi

    amitiés de rené

  41. Je n’ai hélàs pas le temps de me plonger dans les lectures… seulement à travers vos blogs… un jour peut-être. gros bisous Quichottine belle journée

  42. patdelapointe

    et ce navet là avait surement une bonne raison de se défendre, car par ses feuilles et ses racines, il transmettait la lumière du jour aux êtres inférieurs qui vivaient sous terre pour ameublir la terre afin que puisse un jour pousser l’esprit d’une belle salade bien verte et toute pomellée, qui attendait au fond d’un sachet que le fermier se décide enfin de la planter en terre…

  43. Mistigris

    C’est bien joli ce poème, faut que j’aille voir de plus près dès que j’aurais un moment de libre (difficile ces jours-ci, il y a des moments comme cela !)

    Merci Quichottine pour cette découverte, Belle semaine à toi, Bisous

    MIAOUUU!!!!!!!!!!!!!!!

    • Tu as beaucoup à faire au jardin en ce moment je crois… alors, tu sais, ce n’est pas grave, ce sera pour les mauvais jours.

       

      Bisous et douce soirée.

  44. Ils sont beaux ces mots en farandole

    qui coulent comme l’eau folle

    des ruisseaux sauvages et impétueux

    que l’on écoute et qui nous rendent heureux.

     

    Il me semble avoir rencontré ABC sur le site de mon ami artiste ANTOINE, où j’ai lu un superbe texte accompagnant une magnifique photo d’Antoine.

    Merci pour ce billet Douce Quichottine !

    je t’embrasse très fort

    Claire

     

    • Tu me parlais de Toun et je ne le savais pas…
      Il fait des photos tout à fait splendides ! J’adore ses fleurs…

       

      J’aime tes mots aussi… merci pour ce magnifique message.

      Je t’embrasse très fort. Passe une douce soirée.

  45. canelle56

    Belle découverte , merci à toi

    Bises

  46. Un très beau conte … navet, rutabaga, … est ce que les enfants d’aujourd’hui connaissent ces vieux légumes?

  47. Jolie farandole de mots, frais et mutins …..

    Je vais la visiter.

    Bisous ma Quich’ 🙂

  48. Émotion, un grand merci Quichottine pour cet article que je découvre ce matin…

    Martine malheureusement nous a quitté l’été dernier… Le partage avec elle a été très fort et précieux, nous étions amies depuis l’âge de 14 ans, puis cousines par alliance…

    Quant aux mots, peu importe qu’ils soient pour les enfants ou pour les adultes, ils n’ont pas d’âge…

    Je t’embrasse fort, et tu vas découvir, bien vite, que tu as été d’une manière fort sympathique proche de moi hier.

     

    • Je ne savais pas pour Martine… je suis navrée.

      Je suis d’accord avec toi, les mots n’ont pas d’âges et ceux-ci m’ont beaucoup plu.

       

      Merci… Alors, à très vite.

  49. Merci ma Quichottine pour cette découverte. Je viens d’aller me balader sur cet excellent blog. Bises et bon lundi

  50. J’aime les contines d’Annick…Je passe moins souvent sur son blog, comme chez tout le monde, mais ce’st toujours un endroit où je me sens bien!

    • Je sais que tu ne peux être partout… mais je sais aussi que nous continuons tous à penser à toi.

      C’est vrai que j’aime aussi ce que je lis chez ABC… J’aime la sérénité que j’y trouve.

      Merci, Mahina.

  51. durgalola

    très jolie couverture et poème en farandole – tu as une grande bibliothèque

    bonne journée 

    • C’est vrai… mais elle commence à déborder. 🙂

       

      Passe une douce soirée. merci pour ta présence et tes mots.

  52. Bonjour Quichottine, ma belle

    J’ai fais une demande dans ta communauté pour mon secong blog, où je ne veux éditer que mon roman < Airelle et Myrtille >, pour l’instant du moins. la construction de ce blog est beaucoup moins simple que celle d’il y a trois ans. Bon je n’édite pas encore car il est en constructiojn, mais par exemple vien que que posé là où je veux dans l’administration, le module <communautés >, ne reparait pas sur le blog intitulé

    < Nettoue la franc-comtoise >. Ton logo, si tu m’acceptes là aussi, va-t-il pouvoir s’y poser ?

    Bisous ma douce et bon début de semaine

    • Je viens d’accepter ton nouveau blog dans la communauté.

      Tu as tout à fait raison, il y a sa place.

       

      Bisous et douce soirée, Nettoue.

  53. Des mots en farandole à déguster comme le pot au feu avec quelques navets naturellement 😉 je sais que ce n’est plus la saison du pot au feu , bien que ….:)

    Bonne soirée Quichottine Bisous

  54. patdelapointe

    ben : le plus simple : c’est qu’t’asqu’à v’nir voir…et si y’en a : tu l’épluches…!

  55. patdelapointe

    ah bon ! mais aprés-aprés demain alors ? avant que les salades pourrissent !

  56. jean-marie

    bonsoir, ma chère Quichottine
    bravo pour cet article consacré à ABC
    dont j’apprécie beaucoup les écrits
    une fidèle de la Petite Fabrique
    bisous d’amitié
    jean-marie

     

    • Merci, Jean-Marie. C’est vrai qu’elle est fidèle à nos jeux et que cela me touche.

      Bisous et douce journée à toi.

  57. durgalola

    mon mari te remercie pour le lien sur Edilivre. Très intéressant.

    en ce moment, il prépare sa couverture chez eux (souhaite participer au livre sur la place à Nancy)

    bonne soirée et bises