Conférence de presse

Aujourd’hui, c’est la fin… non, pas celle-là !

Aucune éruption du Vésuve n’a détruit de nouveau dans la nuit Herculanum et Pompéi.

Il est là-bas, bien sage, surveillant la baie de Naples

Vésuve & port de Naples

(Photo de Quichottine)

Ce sont les derniers plans de la « Rencontre autour d’un livre » dont vous avez déjà pu suivre les premiers épisodes… (Il y avait une « série » dans la bibliothèque, vous ne le saviez pas ?… J’ai failli la classer sans suite…)

Vous avez déjà lu :

  • Rencontre autour d’un livre (1), (2) et (3)

Si ce n’est pas le cas, il est encore temps de le faire ! Sinon, la fin va tomber comme un cheveu sur la soupe et ce sera immangeable !

Si oui… vous pouvez continuer de jouer avec moi, dans ce scénario où vous avez désormais un rôle à jouer.

•••

Nicole et Quichottine devisaient amicalement, à la terrasse d’un café… mais, peu à peu, de nombreuses personnes s’étaient attroupées, et ça faisait un peu désordre sur le trottoir. Un peu plus, les passants appelleraient la police municipale ou se résigneraient à composer sur le cadran de leur téléphone portable un numéro d’urgence…

  • (Vous les connaissez, vous ? Tout le monde a déjà entendu parler du 15, du 17 ou du 18… mais ce n’est valable que pour les téléphones fixes. Alors, dans la rue ? Vous vous imaginez allant frapper à la première porte pour demander de l’aide ? Il n’est pas du tout sûr que l’on vous ouvre, aujourd’hui… Sur le portable, il faut faire le 112… où que l’on se trouve, ici ou à l’étranger – même à Yeur ça doit marcher – c’est un numéro d’appel unique, pour n’importe quel SOS…)

Elles parlaient, entre amies, comme cela arrivait souvent…

Elles évoquaient un livre, mais, à travers ce livre, ce sont des émotions plus profondes, des réserves, plus ou moins naturelles qui étaient en jeu.

Muad passa, y jeta un coup d’œil connaisseur de conservateur de Musée.
Il murmura :

[…] La couverture est pourtant si belle … commentaire n° : 26 posté par : Muad’ Dib (site web)
le: 15/11/2008 07:54:11

Comment pouvait-on ne pas l’aimer ? C’est vrai. D’ailleurs, il n’était pas le seul à la trouver jolie. Pas vous ? C’était aussi l’avis de Fancri, qui aime les images !

Je regarde la photo, très belle!
[…]
commentaire n° : 10 posté par : Fancri (site web)
le: 13/11/2008 08:01:24

[Pompéi, fresque de la maison du Poète tragique (détail).
Héra portant le voile aidée par le démon Somnus.
Photo © Mimmo Jodice.]

Chacun des passants avait un avis à partager, plus ou moins affirmé. Ils étaient tous désireux de participer à la discussion. Alphomega se retenait d’intervenir. Il ne fallait pas que le spectacle se déplaçât dans l’auditoire…

Il fallait entendre les différents avis… Ma Cocotte, qui ne se déplace pas souvent mais sait écrire, et connaît bien les livres, se pencha vers Polly, toujours présente.

Mmm… tous les avis sont importants. J’aime l’Italie et Pascal Quignard. Mais ce livre, à mon humble avis de lectrice, est à lire pour rêver ou au retour, pour retrouver le chemin des émotions brutes ressenties à la découverte des lieux commentés.
J’attends la suite 😀
commentaire n° : 13 posté par : Ma Cocotte (et alors ) (site web)
le: 14/11/2008 12:42:44

Polly était inquiète, on le serait à moins. Elle répondit dans un souffle :

[…]
Je sais que Quignard est parfois … impénétrable… mais c’est aussi un musicien, il faut savoir se laisser aller à ses harmonies et ses discordances.
J’attends la suite avec impatience, c’est un livre que je n’ai pas lu et dont le titre m’effraie aussi 😉
commentaire n° : 8 posté par : polly (site web)
le: 13/11/2008 06:40:19

Quichottine l’entendit. C’était vrai, il ne fallait pas qu’elle oublie le titre… Mais il y avait déjà tant à penser. Elle commençait à craindre de ne pas y arriver.

Chris s’approchant de Quichottine, posant une main sur son épaule – geste de protection amical et sincère – se mêla de la conversation.

Je sais pas comment tu vas t’en sortir….je pense seulement que c’est merveilleux que tu sois venue à Pompéi avec moi et que tu te sois rempli les yeux et la cervelle d’impressions perso toutes perso , aidée par Flavia….
commentaire n° : 18 posté par : chris (site web)
le: 14/11/2008 17:52:58

Certains reculèrent de deux pas. Il faut dire que la brune Napolitaine regardait l’auditoire d’un air de louve prête à bondir si l’on osait toucher au louveteau encore trop frêle pour se débrouiller tout seul.

Siratus, la Dame de l’Océan, fit porter un message à son Amielle. Quichottine s’en empara bien vite et le lut avec joie. Elle se sentait pousser des ailes…

[…]
En fait, tu n’as vu que les images et tu te serais voilée la face…
Libre à toi d’aimer ou pas un livre ! De même pour nous qui fréquentons ta bibliothèque ! L’important est que tu continues vaillamment à nous donner l’envie de lire.

Certains n’achèteraient ce livre-ci… que pour les images 😉

Gros bisous, Amielle

commentaire n° : 2 posté par : siratus (site web)
le: 15/11/2008 02:06:18


Et voilà qui pouvait l’aider à s’expliquer encore… Les images ! Bien sûr, il y avait les images… Le livre passa de mains en mains… Sur les visages, l’attente se transformait en déception. Certains semblaient dire :
Ce n’est que ça ? Pas plus ? Oui, il pouvait y avoir une ou deux images un peu choquantes… mais rien qui ne pût justifier l’appréhension de la bibliothécaire !

Oui, ce n’était que ça… Et l’on en verrait davantage en allant voir ici ou … Il suffisait de taper « Pompéi » dans un moteur de recherche. Mais qu’avait dit Quichottine ? Il fallait se souvenir de tout pour bien comprendre.

— Je ne pensais pas « péché »… Je pensais qu’il arrive qu’une image soit moins crue que des mots. Ai-je reçu une « éducation religieuse classique » ? Je ne sais pas. J’ai été élevée dans le respect des convenances, dans une famille où l’on répondait aux questions, et où l’on ne les devançait pas. Je pense que ce qui m’a gênée, c’est cela. Pascal Quignard fait part de sa recherche, il l’étaie, en bon chercheur, de tout ce qu’il a pu relever dans les textes anciens qui appuient sa thèse. Il montre… et il a raison de montrer. Mais, est-ce que j’avais envie de regarder ?

Le problème était là. Aller au-devant des questions qu’elle ne se posait pas et, ce faisant, choquer, plus que ne l’avaient fait les images, dans le « lupanar » de Pompéi, images voilées plus sûrement encore par le temps qui s’était écoulé et la semi-obscurité qui régnait sur les lieux. Il avait été longtemps interdit de visite aux femmes… Autre époque…

Isabelle s’interposa.

La pudeur est intime, pourquoi devoir la surpasser si on ne le désire pas ? Pour être conforme aux didacts actuels ? mouais !
commentaire n° : 8 posté par : isabelle (site web)
le: 15/11/2008 10:00:33

Pudeur ? Oui… Mais Quichottine se demandait si c’était bien le mot qu’elle devait employer. Orion (un petit nouveau, un blogopote un peu étrange qui fait danser les mots et les images de bien curieuse façon, entrecroisant des mondes sur ses pages) lui fournit un argument supplémentaire.

Il m’est arrivé d’acheter un livre rien que pour ses illustrations : « mort à crédit » de Céline illustré par Tardy … Noir, même pour les passages sur le sexe. Sachant que le latin est plus chantant, les images érotiques doivent être plus intéressantes avec P. Quignard. […]
commentaire n° : 10 posté par : orion56 (site web)
le: 15/11/2008 10:28:16

Acheter un livre pour ses illustrations… oui, peut-être, mais, ici, le lecteur serait déçu. In Folio intervint vivement.

[…]
Si tu parles d’images explicites, pour le coup, tu vas donner envie à certaines personnes de le lire ^^
Enfin, bon, pas moi, je ne suis pas tellement attirée par des livres trop sérieux et visiblement comme celui-ci, historiques. Je leur préfère toujours la fiction.
commentaire n° : 13 posté par : InFolio (site web)
le: 15/11/2008 11:21:17

Images explicites, c’est vrai, il y en a quelques unes, mais ce sont les textes qui le sont, on ne peut l’être davantage. Et même si ce sont les citations traduites de Suétone, d’Horace, d’Homère ou d’Ovide (dans le désordre, et il y en a d’autres, l’étude se poursuivant sur toute l’Antiquité voire au-delà), les mots sont là, ceux que Quichottine n’aurait pas lus, ceux qu’elle ne cherchait pas, et ceux qu’elle n’avait pas vus sur les murs de Pompéi, l’immense ville encore à demi enfouie !

Yvon s’assit à leur table… Tranquillement, un petit sourire aux lèvres. Il a dû être chevalier autrefois.

Double Choc…

Quichottine n’a pas aimé un livre, ou, du moins, n’a-t-elle pas trouvé les clés qui pouvaient l’aider à aller toujours plus loin…
Et
Quichottine ose dire qu’elle n’aime pas…

Alors, je comprends et je partage (ton) indignation […] Nicole…
Où va-t-on si l’on peut dire ce qu’on pense…
Souvent il en est des amis comme des amants, il est plus facile de ne rien leur dire que de dire la vérité…

Mais, de là à se poser la question de savoir si l’excellente éducation judéo chrétienne qu’a pu recevoir Quichottine au « Couvent des oiseaux » lui a un peu sclérosé le bulbe et lui bloque toute compréhension de la sexualité des romains je ne sais si c’est tout à fait justifié…

Allez, Nicole, je suis certain que si tu as offert ce livre à Quichottine, c’est que tu pensais qu’elle pourrait l’apprécier, et si tel n’est pas le cas, comme elle le dit si bien « aide-la à aller au delà de la page 55″…
Mais, ne lui ferme pas ta porte simplement parce qu’elle a osé, pour une fois, dire ce qu’elle pense, et non pas ce qu’on attend d’elle 🙂

[…]

commentaire n° : 23 posté par : Yvon (site web)
le: 11/10/2008 19:38:50

Nicole sourit. Elle sait apprécier l’humour et tout cela était dit sur le ton le plus charmant du monde. Quichottine fit les présentations d’usage. Et elle commanda un autre café.

Deux !

Deux ? Pourquoi deux cafés de plus ?
Cela tournait à la conférence de presse impromptue ! Décidément, Quichottine ne dirait rien des textes qu’elle avait lus !

Qui avait surgi qui puisse se permettre de s’imposer ainsi ?

(à suivre)

73 réponses à “Conférence de presse

  1. j’attends la suite…et moi j’adore dire que j’aime pas…mais quand c’est vraiment pas bon..je trouve toujours quelque chose pour ratrapper…
    besos
    tilk

    • Merci ! Alors il faut que j’écrive quelque chose de différent pour que tu puisses me dire que tu n’aimes pas du tout… (S)

      Je suis contente que tu sois là, Tilk.

  2. merci de ton souhait Bonne journée amitiés de canton Qing et rene A bientôt sur: http://belgique-chine.over-blog.com La Chine hors des sentiers battus, par le tourisme

  3. J’aime beaucoup ton article avec tous les commentaires en exergue cela me donnerait presque envie de lire ce livre mais je sais qu’il ne me plaira pas…. Ce n’est pas un livre pour moi. J’aime l’histoire mais l’histoire contemporaine…. Quand au sexe il fait partie de l’intimité et quand il est décrit cela peut être très impudique.

    • Eh bien, si je donne envie de le lire à quelques-uns, cela m’ira. J’aurai joué mon rôle de bibliothécaire ;)

      Ce n’est pas parce que je n’ai pas aimé le livre qu’il n’est pas bon… en fait, en l’ayant maintenant terminé, je sais comment j’aurais pu le lire « autrement », en m’attachant aux explications qu’il donne sur des lieux précis, des fresques précises… et là, c’est du « très bon ».

      Je crois que j’aurais dû « sauter » les passages qui ne me plaisaient pas au lieu de m’astreindre à les lire, et aller à l’essentiel, cette découverte du « comment » et du « pourquoi » des oeuvres d’art de là-bas.

      Passe une bonne semaine, Martine.

  4. Cela devient de plus en plus passionnant…En attente de la suite…

    • Merci… les textes n’ont pas tous le même effet je vois. Toi, tu attends la suite et Louise s’est endormie. ;)

      Merci, Marlou !

  5. « Etrange, étrange… est-ce que j’ai une gueule d’étrange ? » lui dit-elle sur le passage qui mène à l’hôtel du nord. « Si tu persifles, moa je chante…avec les mots de tous les jours. Parce que c’est du joli de vouloir en mettre plein la vue avec tes citations d’aristo que même le prix Goncourt n’en voudrait pas ! » Pensée de la petite lucarne réfléchissait-elle… 😉

    • J’ai commencé à te répondre chez toi, Martial. Ce n’était pas une critique, loin de là. C’était un compliment. Tu remarqueras, lorsque tu me connaîtras mieux, que lorsque je suis « intriguée » c’est que je suis ‘intéressée ».

      Tu connais le poème de Prévert ?

      Être ange
      C’est étrange
      Dit l’ange
      Être ange
      C’est étrâne
      Dit l’âne
      Cela ne veut rien dire
      dit l’ange en haussant les ailes
      Pourtant
      Si étrange veut dire quelque chose
      étrâne est plus étrange
      qu’étrange
      Dit l’âne
      Étrange est
      Dit l’ange en tapant des pieds
      Étranger vous-même
      dit l’âne
      Et il s’envole.

      Quand je pense « étrange », je pense aussi à cela… Alors, pardon si j’ai été un peu nulle sur ce coup-là… et si je n’ai pas tout compris de ton commentaire.

      Arlety avait dit « Bizarre »… Et tu as raison, tu n’as pas une gueule d’étrange, ni d’étranger… tu es seulement très doué pour emporter tes visiteurs vers un rêve sans fin.

      Ne m’en veux pas.

  6. Que de poémiques autour de ce livre !!!
    Et qui donc est ce visiteur qui fait taire notre bibliothécaire ? Je n’en ai aucune idée !!
    Ce que je sais c’est qu’il n’est pas normal qu’une bibliothécaire se taise à propos d’un livre …
    Je déteste la censure : cellle imposée, celle que l’on s’impose …
    LZAGRECE

    • Tu vois, Liza… Je ne vais pas me taire vraiment.

      Il n’y a pas vraiment de polémique. J’ai seulement décidé de parler de ce livre parce que quelque part, c’est moi qui l’avais censuré alors qu’il ne le mérite pas.

      Ces textes dont je ne parle pas, je les ai mis en lien… ;)

      Merci d’être là, Liza. Ne me détestes pas, je suis en train de me rattraper.

  7. j’ai fait mon commentaire sur la troisième partie , cette quatrième partie m’amuse…je cromprends que tu exploites le sens du mot critique dans une jolie fiction…je ne connais pas ce livre et même si la couverture me plait, je sais que je ne serai pas plus tenté que ça…sans doute pour des raisons obscures, sans compter que je n’ai pas une formation classique, et que je n’aime pas transpirer pour comprendre…Gros bisous Quichottine

    • Quelques descriptions des fresques de Pompéi valent pourtant sa lecture. Je crois que j’ai beaucoup appris en finissant de le lire.

      Je ne peux pourtant toujours pas dire que j’ai aimé. Il est intéressant.

      Gros bisous à toi aussi

  8. Je ne connaissais pas ce poème et j’avais vraiment pris tes propos pour un compliment … comme tu le sais maintenant depuis que je t’ai répondu chez moi. « Bizarre », nous nous entre-croisons sans cesse … mais pas entre les lignes de P. Quignard :o)

    • Oui, j’ai vu chez toi… Ce matin nous étions ensemble derrière notre écran. Je dois dire que j’ai trouvé cela agréable. :)

      Je suis contente qu’il n’y ait pas de quiproquo… j’en suis spécialiste !

      Si tu permets, je vais terminer mes propos sur P. Quignard, et je passerai plus volontiers à autre chose.

      Merci pour ta présence…

  9. Autant être franche, pas le temps de lire ce long billet même en ce dimanche… Par contre, passer te déposer mon bonjour et quelques bisous, je peux.
    A tout bientôt et doux dimanche, Syl

    • Tu as raison, j’adore ta franchise… Si un jour tu en as le temps, tu le liras, mais c’est vrai que c’est un peu trop long quand on en manque ! :$

      Merci pour le bonjour et les bisous… j’aime aussi ! :D

      Passe un bon dimanche, Sylviane !

  10. Aimer ou pas un livre…On peut en faire une critique littéraire, historique, essayer d’être objective, c’est une démarche…Mais aimer un livre est du domaine de l’intime et là à chacun sa fibre…VITA

  11. Et pourquo veux-tu que je te déteste ? Il ‘y a vraiment aucune raison …
    LIZAGRECE

  12. Nous avons des petites clés différentes pour entrer dans les livres … Certaines ouvrent la porte en grand, d’autres continuent à nous bloquer le passage … Ce livre m’interpelle … J’ai visité Pompéi, le lupanar aussi … J’aimerais en tourner les pages assise sur un banc, à l’ombre des arbres du parc de Pompéi, en entendant les oiseaux chanter comme leurs ancêtres le faisaient avant la tragédie …
    Beau dimanche chère bibliothécaire … et gros bisous 😉

  13. Conférence de presse très animée…Je reviendrai tout voir demain car aujourd’hui je cuisine pour les amis qui vont arriver!
    J’aime bien ce débat d’idées.
    Pour ma part, si je m’ennuie dans un livre, je le quitte sans états d’âme! Bon il y a Nicole bien sûr avec des arguments tels qu’elle te ferait sortir de ta réserve. Quelle sera la décision finale? Je serai toujours là demain pour savoir…
    Courage, reste toi!
    Bisous de bon dimanche.
    Sophie

    • Je pars demain jusqu’à vendredi, mais j’aurai sans doute accès à Internet.

      Merci pour ton soutien… Je ne pouvais pas laisser ce livre… Je l’ai donc lu, tu sais, en entier. 8)

      Gros bisous à toi aussi, Sophie, passe un bon dimanche.

  14. cher yvon, je ne l’avais plus croisé depuis un moment.
    il m’a fait sourire ce qui relève de l’exploit, aujourd’hui.
    l’image est belle et j’ai de merveilleux souvenirs de pompéi mais là de suite je vais encore les garder intacts et imparfaits et effroyablements incomplets et subjectifs manquant sans doute du plus élémentaire savoir.

    • Il n’est guère présent, il manque de temps, il l’a dit dans son dernier billet… Mais il était là ce jour-là, vraiment au bon moment. Il m’a fait sourire aussi.

      L’image est très belle… J’adore ce qui est subjectif, c’est ainsi que je fonctionne ! :)

      Tu as le regard du coeur, c’est le plus important. Je ne crois pas que tu manques « du plus élémentaire savoir ». Tu as tout ce qu’il faut avoir. Lis les paroles de Dominique dans le billet suivant

  15. on croit toujours qu’on va connaître la conclusion de l’histoire mais non ça rebondit..c’est pire qu’un roman policier..Bon,j’attends demain

  16. merci bcp de ton passage chez moi…merci bcp …tes coms m’apportent toujours le sourire
    besos
    tilk

  17. Ou là c’est très long pour une heure aussi tardive. Je continuerai donc la lecture comme un feuilleton. Et resterai en haleine jusqu’à demain!
    Mais oui! quels sont tous ces avis? y-en aura-t-il un comme le mien?

  18. Et bien non! ce n’est toujours pas alphomega qui va s’interposer. D’une part il n’y a eu ni coups ni horions et d’autre part il ne peut rein se passer de grave assis autour d’un bon café. Et de plus j’ai trop envie de savoir la suite.

    • Je suis heureuse de savoir que tu es resté là tout le temps… Merci, Alphomega. Je savais que je pouvais compter sur toi, « au cas où »…

  19. Mais que de monde sur cette terrasse ^^

    bon je vais voir qui est ce mystétrieux convive qui va prendre place entre vous 😉

    Bises du jour, tellement occupée avec mes minots, que je n’ai pas pu assister en direct a ta conférence de presse :( 

    • J’adore quand tu es là, Loralie, même un peu, même en retard… et je comprends bien que tes petits aient eu ta préférence (heureusement !)

      Gros bisous, Loralie… à très bientôt, sur l’autre page

  20. de Pascal Quignard, j’ai lu « tous les matins du monde », et je ne sais plus
    quel autre de ses romans. Et je me souviens que ce fut un réel plaisir….
    Je n’ai pas lu celui-ci, le titre ne m’inspire pas trop, mais je n’ai pas pour habitude de m’attarder sur un titre, contrairement à beaucoup de lecteurs, je pense. Pour moi,dans un livre, il y a l’auteur (obligé, même si parfois il s’en défend) mais il y a une grande part du lecteur lui-même qui trouve dans un roman un peu de lui-même,  par sa façon d’être et de ressentir…
    -8 je sais, c’est un peu complexe, non ??? :) . Bon, je me comprends
    Pour le livre, je verrais si j’ai l’occasion de me le procurer…
    Les photos d’italie sont belles,  j’adore ce pays !
    je vais suivre ce feuilleton, à bientôt
    bisous et bonne fin de journée

    • Tous les matins du monde est un délice… en livre et dans son adaptation cinématographique. J’ai adoré !

      Tu n’est pas seule à te comprendre je crois… et je suis dans l’ensemble d’accord avec toi.

      Merci pour ta visite, Cécilou !

  21. « Qui avait surgi qui puisse se permettre de s’imposer ainsi ? »

    Ne me dis pas que c’ est Don Quichotte quand même !!!!  lol

  22. J’ai dormi un peu là….. boudi y a du monde à Naples!
    Bon je me rendors…. mon livre est tombé par terre!
    Ciao bambina
    Louise

    • Ah… Je suis navrée de voir que tu t’es ennuyée…

      Mais je sais bien que ça peut arriver. Ramasse ton livre, il ne doit pas rester par terre. Au pire, remets-le sur l’étagère !

      Gros bisous, Louise, passe un bon dimanche !

  23. Michka/Le Pirate

    je te souhaite un beau dimanche

  24. Michka/Le Pirate

    je te souhaite un beau dimanche

  25. Michka/Le Pirate

    Rhaaaaa!!! la colonne n’est pas assez large!!!! on ne voit pas la partie droite de ma photo….la plus interressante pourtant!!! là où une mouette vole dans le ciel -8
    PS: va sur ton fil, tu la verra en entier  ;)
    plein de doux bisous :P

  26. Michka/Le Pirate

    Rhaaaaa!!! la colonne n’est pas assez large!!!! on ne voit pas la partie droite de ma photo….la plus interressante pourtant!!! là où une mouette vole dans le ciel -8
    PS: va sur ton fil, tu la verra en entier  ;)
    plein de doux bisous :P

  27. Eulamondieu mais non je ne me suis pas du tout ennuyée!
    Je lis avec avidité tes chroniques!
    Mais je l’ai lu…. il était tard… ou tôt…;j’ai voulu faire mon intéressante dans mon com, ….
    faut dire que je me triture les méninges pour faire un article sur Don Qui? tu connais Armand Gatti?
    Bon ce sera la surprise! enfin qu’est ce que je dis ! zut je …
    passe un bon dimanche
    Bises dany

    • Mais… C’est bien ce que j’ai compris… et j’ai ri. Tu verras demain ce que j’ai fait de ton commentaire… que j’ai adoré !

      Tu fais un article sur mon Héros préféré ? Mais je ne vais plus te quitter, moi !

      Déjà, j’aime quand je vois sur tes images un bon feu dans ton âtre, avec le Don que tu m’as offert… Alors, si tu fais tout un billet… je serai aux anges !

      Bisous, Dany !

  28. Michka/Le Pirate

    génial!!!!!!

  29. Michka/Le Pirate

    génial!!!!!!

  30. heu! je crois que c’est Louis Jouvet qui a dit Bizarre bizarre comme c’est étrange
    http://fr.youtube.com/watch?v=4QiuzDEWD8I (désolée je ne sais pas mettre les vidéos en commentaire!
    Arletty dit « atmosphère, atmosphère est-ce que j’ai une gueule d’atmosphère ! »
    En tous les cas, tu sais mettre de l’atmosphère dans l’étrangeté du bizarre
    ah! et Arletty disait aussi: »si mon coeur est français, mon cul est international! » nous sommes toujours dans le vif du sujet non?
    bises

    • Tu as tout à fait raison ! Arlety, je l’ai citée pour répondre à Orion. Parce qu’il avait repris à son compte ses paroles dans Hôtel du Nord… et, après j’ai tout mélangé ! Normal, ma mémoire se fait des noeuds parfois ! :$

      Merci, Azalaïs ! On ne peut plus mettre de vidéo dans les commentaires, mais on peut encore le faire dans les réponses.

      … Ce qui est génial, quand tu laisses l’adresse où il faut aller pour la prendre !

      Michel Simon et Louis Jouvet ! Une vraie merveille. C’est dommage que parfois ce soit un peu long à charger.

      Nous sommes complètement dans le vif du sujet… lol

      Merci encore, je suis morte de rire… mais ça fait du bien !

  31. Je n’ai pas eu beaucoup de temps ce matin, je viens de passer une bonne demi-heure sur ta terrasse avec tout ce monde.

    tu dis dans une de tes réponses aux commentaires  savoir désormais comment tu aurais dû lire ce livre, alors j’espère que demain on en saura davantage.

    « lire est errance » aussi (Quignard)  ;) et dans « errance » on entend bien erreur… et pour moi, l’erreur est révélatrice et constructive.

    Bisous plein.

    • Je sais maintenant que tu n’as pas été déçue par la « suite et fin » de ma série.

      Lire est errance… oui, j’aime bien. Dans tous les sens que l’on peut lui donner… :)

      Merci pour tout, Polly

  32. le dialogue s’alimente… les anecdotes sont croustillantes… mais on reste encore sur notre faim! grrrrrrrrrrrrrrrrr!
    (sourire)

  33. Bon dimanche!!!! et oui!! je regarde plus les images :-(((
    Bises un bel article!!!! qui demande du temps!

    • C’est vrai… mais je n’ai rien contre les livres d’images… :D

      Merci, Fancri, je sais que tu n’en as pas beaucoup, alors, je suis contente que tu sois là

  34. Très beau souvenir, cette photo…
    Pompéi est là, juste à droite…
    …avec son lupanar…..pas si terrible que ça…hein !…..sinon que c’est vraiment riquiqui….
    Jamais compris pourquoi, en ayant tant de place, ils faisaient des pièces si minuscules et des lits( en pierre)  si petits…

    • Magnifique souvenir… Tu te souviens ? Je l’avais prise pour La Bernache… Et je l’avais mise pour elle dans un billet à mon retour.

      Pompéi, j’ai adoré… Vraiment. Tout y était très beau.

      C’est vrai que les lits étaient en pierre, pas très confortable ! J’espère qu’ils utilisaient des coussins…

      Merci d’être là, Chris.

  35. ça me parait si simple ! je suis tjrs assez franche et aime qu’on le soit avec moi, donc si qq’un me dit qu’il n’aime pas qq chose qui vient de moi (sans méchanceté bien évidemment) je l’accepte.. tu n’as rien fait de mal.. tu as le droit….

  36. L’effroi se lit dans les yeux de ce visage.
    Pour ce livre, tu as dit ce que tu en pensais et Nicole ne devrait pas en prendre ombrage.
    Bisous du soir Quichottine!

    • Je trouve ce regard magnifique… et pourtant, c’est celui de la déesse Héra.

      Tu crois qu’elle avait peur de son mari si volage ?

      Merci de m’approuver, merci aussi pour ces bisous du soir. Les miens seront du matin

  37. Muad' Dib

    Coucou Quichottine, c’est malin mais je crois que je vais aller faire un tour à la vieille bourse à Lille pour essayer de trouver ce livre.
    Je pourrais essayer la Fnac ou le Furet mais la recherche devrait être plus intéressante chez les bouquinistes qui se sont établis sous ces vieilles arcades.
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Vieille_Bourse
    Bon dimanche et gros bisous,

    • Merci pour le sourire de ce matin.

      C’est vrai que ce livre devrait te plaire, pour tout ce qu’il nous apprend sur l’Antiquité et ses rites. Et tu es assez grand pour ne pas être choqué par certaines citations.

      J’espère que tu le trouveras et que tu le liras.

      Bonne semaine, Muad

  38. J’ai lu Rencontre autour d’un livre 1, 2 et 3 et ma foi j’avoue ressentir des émotions quelque peu mitigées. Pourquoi la « bibliothécaire » n’aurait-elle pas le droit de ne pas avoir envie de lire ? Pourquoi devrait-elle se sentir obligée d’aller plus loin si quelque chose la freine ? Je sais bien que nous devons parfois nous pousser un peu pour réellement découvrir un livre mais cela a ses limites.

    D’une façon générale,  je ne conclue jamais que je n’aime pas si je n’ai pas poussé ma lecture assez loin. Sait-on jamais, n’est-ce pas ? Si toutefois je n’y parviens pas, je referme le livre et, certainement, partirai à sa découverte plus tard. Le moment venu. A quoi bon forcer si ce n’est pas le moment où si la motivation n’y est pas. Je me souviens avoir lu presque 200 pages d’un livre avant de me décider à « l’abandonner ». Et tant pis si à la tentative suivante je n’y parviens toujours pas.

    Pas farouche, j’ai lu un peu de tout, avec ou sans image. Le seul que j’ai voulu lire par curiosité et parce qu’il avait été écrit par un auteur que j’aime : Les onze mille verges. Le seul aussi que j’ai vraiment abandonné sans atteindre la page 10 sans regret car trop violent, trop cru. Ai-je mal fait ? Non ! Il existe des livres que l’on a envie de lire dès l’abord, d’autres que l’on n’aurait jamais lus si on ne nous les avait conseillés et que l’on a pourtant aimés. D’autres que nous ne lirons sans doute jamais pour x ou y raison. Personne n’a le droit de juger des goûts, des possibilités et des limites de chacun.
    Je te souhaite de passer une belle soirée et j’ai hâte de connaître la suite.
    Je t’embrasse douce Quichottine.

    • Ah Chana !
      Je lis ton commentaire… et je souris, car je te retrouve identique à toi-même et ça me plaît bien !

      De façon très sérieuse… je dirai que là, contrairement à d’habitude, j’avais devant moi un livre qui était plus qu’un simple livre. Un cadeau, c’est quelque chose de différent. Tu ne crois pas ?

      Pas farouche…? tu sais, j’ai lu aussi un peu de tout, mais pas les « Onze mille verges ». C’est vrai, je n’ai même pas eu la curiosité de l’ouvrir. En fait, rétrospectivement, je me dis que j’ai été davantage choquée parce que je n’attendais pas certains textes que par leur contenu eux-mêmes.

      Si je lis « Justine » ou l’un ou l’autre des écrits que je sais à la limite ou même pornographiques, je sais les images que j’y trouverai. Mon esprit s’y prépare, je pourrais même être déçue si elles n’y sont pas. Ce serait comme regarder un film classé X où rien ne serait montré.

      Là, il y avait le titre, c’est vrai. Mais sans doute l’ai-je occulté au bénéfice de l’image.

      Bon, je ne vais pas m’étendre davantage. Tu as compris je crois… et, tu as raison, même en l’ayant lu en entier, je n’aime pas.

      Je ne sais si tu as lu la suite, j’ignore si tu liras le livre, mais j’ai fait ce que l’on attendait de moi, j’en ai parlé…