Gabriel Hanotaux

Je vais commencer une semaine quichottesque… et si vous me demandez pourquoi, je vous répondrai « parce que », comme nous le faisons de temps à autre à nos enfants, quand nous ne savons pas quoi dire.

Parce que… parce que j’ai envie, parce que j’ai besoin encore de temps pour vous présenter autre chose…

Vous savez, c’est comme la rose du Petit Prince, je ne sais pas ce qui sortira du bouton qui est en train de grandir, mais, nous verrons bien. Ce ne sera peut-être qu’une mauvaise herbe, une pousse de baobab qu’il faudra très vite arracher…Mais, qui sait ?

Peut-être serez-vous contents d’avoir un peu attendu.

Je ne sais pas…

De même, je ne sais pas si vous connaissez Gabriel Hanotaux.
Vous le connaissez ?

Non, non, on ne se cache pas derrière un livre ! Pas de faux fuyant avec moi.
Vous voyez bien que je vous regarde !

… Qui le connaît ? Si ça peut vous rassurer, pas moi. C’est vrai, je ne le connaissais pas avant d’avoir lu de lui quelques lignes… dans le petit livre dont je vous ai parlé, Don Quichotte à Paris et dans les tranchées.

Ce Monsieur très sérieux, historien, diplomate, Grand-Croix de la Légion d’Honneur, auteur, entre autres ouvrages de haute valeur, de L’Histoire du Cardinal de Richelieu… ministre des affaires étrangères en 1894 et de 1896 à 1898, élu à l’Académie Française en 1897… personne ne le connaît aujourd’hui, ou peut-être quelques historiens, quelques Académiciens…

Cette année-là, en 1897, ils étaient plusieurs à briguer le fauteuil vacant, le fauteuil vingt-neuf de l’Académie. Parmi les postulants, Zola… vous savez bien ? Lui, je suis sûre que vous le connaissez. Il a été battu au premier tour… seulement deux voix pour le père des Rougon-Macquart …

Croyez-vous que ce soit parce qu’il était alors ministre des affaires étrangères qu’on a préféré Gabriel Hanotaux à d’autres ? Je n’irai pas jusqu’à le dire… C’était, je crois, une vraie personnalité parmi les historiens de son époque. En tout cas, lorsque Ventura García Calderón lui demande de répondre à son enquête, il le fait volontiers… en quelques lignes.

« J’ai lu Don Quichotte dans mon enfance, et cela m’a bien amusé.
Plus tard, j’ai étudié l’histoire de l’Espagne et Don Quichotte m’a aidé à comprendre la formidable expansion de votre pays.
Aujourd’hui, je regarde les hommes et je vois, à travers les récits de Cervantès, qu’ils sont toujours les mêmes et donnent à rire et à pleurer. »

Ventura García Calderón, Don Quichotte à Paris et dans les tranchées,
Centre d’études franco-hispaniques de l’Université de Paris, 1916 (p.45)

Je n’ai jamais rien lu d’autre de monsieur Gabriel Hanotaux… pourtant il a beaucoup écrit si j’en crois la liste d’ouvrages présente sur le site de l’Académie Française… Mais je vous ai livré intégralement ce qu’il a dit de Don Quichotte.


Pour retrouver ce qu’ils en ont dit :

66 réponses à “Gabriel Hanotaux

  1. Tu en connais du monde, je ne connaissais pas ce Monsieur. Je connais Zola bien sûr et j’aime beaucoup j’ai lu toute la série des rougon …… avec beaucoup de plaisir. Bises

    • Tu vois, j’ai également préféré lire les oeuvres complètes de Zola plutôt que celles de Gabriel Hanotaux… (rires)

      Bises à toi, Martine, bonne campagne !

  2. Conclusion un peu déconcertante, tout de meme : « ils donnent à rire et à pleurer »………je trouve que ce n’est pas très coutois ni exalatnt…..non ?

    • Ni l’un ni l’autre. Je crois qu’il voulait seulement exprimer par là que pour lui Don Quichotte n’avait pas pris une ride.

  3. « Parce que » fut la réponse de mon petit-fils à l’une de mes questions et comme je la renouvelais gentiment, la nouvelle réponse fut   « parce que…parce que «   Entretien clôt sur deux sourires , le mien , amusé et celui du petit ange qui me regardait.
    Bonne journée Quichottine. Pas trop le temps de lire en ce moment …

    • Oui, quand le « parce que » n’est suivi de rien d’autre qu’un sourire, même si le débat est clôt, tout va bien !

      Bonne journée à toi

  4. Je t’ai envoyé une ancienne employée bibliothécaire, qui s’est délectée sur ton blog
    Amitiés ma quichottine et un bisou en prime

  5. Fichier hébergé par Archive-Host.comJe n’avais pas l’honneur de le connaître jusqu’à cet instant…merci de nous parler de tas d’auteurs…j’ai  l’impression d’être un peu moins bête en repartant..gros bisous…bonne journée Quichotine

  6. Ce Monsieur est un illustre inconnu, mais ce n’est pas grave, par contre, on sent un détachement certain dans son commentaire, pas beaucoup d’enthousiasme, sans doute expliqué par la situation de l’époque.
    Prends ton temps, mais alors elle a intérêt à être captivante ton histoire !

    • Non, je pense que le manque d’enthousiasme est dû plutôt à sa position et à son statut d’historien « sérieux ». Il ne peut pas se permettre d’en dire trop. Il trie, et répond, pour qu’on ne dise pas qu’il n’a pas voulu répondre, mais il ne se « mouille » pas. C’est un ancien ministre, il a une position sociale à tenir, il ne peut pas prendre parti pour un héros que tous brandissent comme une nouvelle Jeanne d’Arc.

      En quelque sorte, il remet Don Quichotte là où il doit être, sur une étagère des bibliothèques espagnoles, sans pourtant lui ôter son importance.

      Pour ce qui est de te captiver, j’essaierai.

  7. j’aime bien les decouvertes @+

  8. Mais quelle belle bannière!! cela te représente vraiment! Jolie boulot de ton amie!!

  9. Bonsoir Quichottine,
    Oups,je ne connaissais pas davantage ce monsieur. C’est le fait qu’il se soit intéressé à Dom Quichotte qui a fait que tu te sois penché sur son oeuvre ?
    Bonne soirée

    • J’ai lu ces quelques lignes et j’ai voulu savoir qui les avait écrites… Mais je ne pense pas que j’irai plus loin… quoique…

      Il a écrit aussi la citation suivante :

      « Si tout le monde savait ce que tout le monde dit de tout le monde, personne ne parlerait à personne.« 

      Alors, tout compte fait, il est peut-être à découvrir…

      Bonne soirée à toi aussi

  10. un petit coucou pour te souhaiter une bonne semaine…  Biz Céline.

  11. Grâce à toi, cet homme, je le connais maintenant … 😉 Bonne soirée Quichottine ! Bisous !

  12. Kikou Quichottine  😉

    Je serais moins ignorant en me couchant.
    Merci toâ!

    Douce soirée, et bigs bisous.
    @ bientôt …

  13. J’avoue honteusement que je ne connaissais pas ce monsieur
    mais c’est pas totalment idiot ce qu’il dit sur les espagnol:alégres pero sufridos
    besos
    tilk

    • No tengas vergüenza, Fernando… Tampoco lo conocía. Creo que lo principal es que tu hayas leído el Quijote. Estoy segura que nos somos muchos en el caso.

      Bises à toi aussi

  14. Moi non plus je ne connais pas ce Monsieur Hanotaux … (J’écris ce commentaire sans voir son nom, juste après avoir lu cet article – et je suis certaine que à peine connu,  
     je l’écorche) …

    • Personne ne s’en souvient, c’est sûr… sauf peut-être quelques historiens.

      Pardonne-moi, Liza. C’était un ancien billet et il a été envoyé par mégarde à mes abonnés.

      Merci de l’avoir lu quand même ! Gros bisous.

  15. Ce n’est pas grave c’était intéressant et au moins j’ai appris quelques chose

    • Merci de ne pas m’en vouloir

      En fait, j’ai pu faire une correction de plus grâce à Flo. Mon billet finira par être tout à fait bien…

      Bisous, Liza. Passe une bonne nuit.

  16. Morte de rire Quichottine, après les commentaires fugueurs, voici le billet fugueur.
    Au fait j’ai cherché ce matin ta boite à rêves car je voulais lire des billets et je ne l’ai pas trouvé dans tes liens, j’ai du revenir sur ton précédent article.
    Bonne soirée 

    • Je vais tout remettre dans un module en bas de page, ce sera le plus pratique.

      Mais au fur et à mesure. Parce que je n’ai pas encore tout remis en état.

      Merci, Santounette. Bonne soirée à toi aussi.

  17. ça me dit quelque chose cet article….
    besos
    tilk

    • C’est un vieil article, Tilk… il est parti sans que je le veuille vous retrouver…
      Je suis contente que tu t’en sois souvenu.

  18. Bonjour, bonne semaine…..Bises!
    Bonne écriture!

  19. Ben voilà connais pas du tout du tout ce monsieur là!
    bon maintenant va savoir ce que je vais retenir!!!!
    tu l’as dit toi même…. j’ai tellement d’ans que les cases de mon cerveau vont peut être trouvé ce Gabriel de trop, du moins pas essentiel, Milan y occupant beaucoup de place!
    Je fais un test ce soir, pour savoir ce que j’en ai retenu!
    Belle journée
    Dany

    • Je ne pense pas qu’il soit raisonnable de tout retenir, il y a des choses beaucoup plus importantes je crois.

      Belle journée à toi aussi

  20. Rainette

    Et bien je ne le connaissais pas non plus mais voilà chose faite ! Toujours un coffre à trésor chez toi Quichottine et un plaisir de fouiller dedans mais si le temps parfois manque cruellement.
    Bises et bonne semaine.

    • Comme je te comprends !

      Bonne semaine à toi aussi, Rainette. Mes félicitations pour ton succès à l’école de rimaillage de Nymphea. C’est super !

  21. LE NOM…C’est tout…pourquoi..? TU ES EPUISANTE …petite dona !

  22. kriss de niort

    J’avoue mon inculture……. du moins dans ce domaine… C’est un illustre inconnu pour moi… enfin inconnu tout court…

  23. Un petit bonjour du lundi. Pas trop la « pêche » en ce moment… A bientôt. Bonne journée Quchottine.

    • Ah, j’en suis désolée, Eolina. D’autant que j’ai trouvé tes derniers articles absolument superbes ! J’espère que tu vas vite retrouver ton énergie habituelle.

      Bonne journée à toi aussi

  24. Une bibliothèque-musée !

    beaucoup à découvrir chez toi ;

    prends ton temps pour bourgeonner….c’est pas encore le printemps ?

  25. Roland Ivy

    Encore une preuve, s’il en était besoin, que l’éternité n’est somme toute, qu’un concept éphémère. :=))))
    Je préfère de loin la notoriété et la posterité d’Emile à l’éternalisme (?) de ce M Hanoteau.
    J’en reste là parce que j’ai peur qu’on me dise que j’écris des c………… (vulgaires ?)
    A +
    Roland

    • Comme tu le dis, Roland. Je crois surtout que les honneurs ne servent à rien. Ce sont les lecteurs qui jugent et qui se souviennent ou non.

      Ne sois pas amer, Roland, je ne te dirai rien de semblable. Nous avons tous le droit de nous exprimer, de la façon dont nous le voulons, selon ce que nous comprenons des mots livrés sur nos blogs.

      Ici, je m’exprime et tu as le droit de réagir.

  26. BIDUDULE

    P’tit coucou du lundi.

  27. Bon ben moi je l’avoue : je ne le connaissais pas avant de te lire!

  28. en effet ! je ne le connais pas non plus et n’en ai même jamais entendu parler ou alors ne m’en souviens pas …
    je vais donc me  » pencher  » sur ses ouvrages 
    bisous d’Iris

  29. jackline

    Ce monsieur a donné une belle définition du personnage de Don Quichotte..moi non plus, je n’ai pas une grande connaissance de l’oeuvre de Cervantès..mais je ne brigue pas un fauteuil à l’académie française !! hio hi.. bisous

    • Moi non plus, Jackline ! C’est de toute façon trop tard pour être la première femme à l’Académie ! (Rires)

      Bisous à toi aussi

  30. Quichottine

    Je prie mes abonnés de m’excuser… En révisant ce billet, j’ai envoyé sans y prendre garde un nouvel avis de parution.

    Je suis navrée du dérangement occasionné.

  31. C’est y pas un poisson d’avril qui aurait du retard?
    Je veux parler du 1er avril 1897……
    Gaby a cru que c’était une blague…. et pis non! le fauteui 29 lui avait été réservé!
    Léon et Jules ont beaucoup ri!
    Mes hommages délirants

    • Pardon ! C’est tout à fait de ma faute… Je travaillais sur un ancien billet et il est parti sans que j’aie décoché la case d’avis de parution…

      Excuse-moi encore, je me suis tiré les oreilles, mais c’était trop tard !

      … Mais j’ai bien ri en lisant ton commentaire ! Merci !

  32. Tu vois, je te lis quichottinesquement mes lunettes quichottinesques… (absurdes m’a-t-il dit,) que j’en ai remarqué une faute de frappe dans ton billet du jour
    ici -► Don Quichotte à Paris et dans les tanchées.
    La pêche à la tanche? ^^ bisousdoux boréale ;)Amitiés, Flo
    PS: je connaissais Gabriel Hanotaux

    • Adorable Flo !

      C’est un ancien billet que j’étais en train de retoucher… parti avant d’avoir vérifié les options de publication.

      … et, tu vois, tu viens de m’ôter tout regret. Grâce à toi, il sera encore mieux corrigé ! Bisous, Flo. Merci tout plein !

      … tu es savante, toi !

  33. C’est fou ce qu’il peut y avoir comme personnage haut en couleur et en talent que l’on ne connait pas !!!