Francette lg, Sous le silence des fleurs

Le premier trimestre est déjà écoulé, j’ai l’impression que le temps passe de plus en plus vite, même s’il s’étire pourtant, trop longuement, de temps en temps.

Souvenez-vous, nous étions le 21 décembre et je vous parlais de pleins et déliés, d’autres livres.

Je n’ai pas oublié.

Certains de ces livres sont partis dans mes cadeaux de Noël, d’autres attendent patiemment sur mon bureau ou ma table de nuit.

Ma table de nuit… c’est un lieu dédié le plus souvent aux recueils de poèmes, dont je peux lire ou relire les pages, en ouvrant le livre n’importe où, jusqu’à ce qu’il décide de lui-même de me montrer la page cent fois lue.

Poèmes à découvrir, poèmes à rêver, poèmes qui font oublier les soucis, les doutes, tout ce qui pourrait nuire à un sommeil paisible et réparateur.

Parmi eux, en ce moment, un ouvrage où images et mots continuent de m’émerveiller.

Vous savez que j’aime regarder, que la contemplation des petits riens que la nature nous offre est un vrai bonheur, sans doute pour moi comme pour d’autres.

Et c’est ce qui arrive ici.

180404_Francette lg

Je connais l’auteur depuis longtemps, je sais avoir tous ses livres, même si je ne les ai pas tous présentés, et, même si je ne l’ai jamais rencontrée – pour de vrai – j’ai l’impression que notre rencontre serait l’aboutissement normal du chemin de mots et d’images qui nous lie.

Le livre est aussi beau que sa couverture. Francette, qui a eu bien des noms sur la Toile, au fil de blogs créés puis abandonnés, est une magicienne des images, une conteuse hors pair et un poète dont l’apparente simplicité n’a d’égal que la modestie dont elle fait toujours preuve.

Sur la quatrième de couverture, vous pourrez lire les mots suivants :

“La fleur nourrit le silence
Sous ses nuances je m’épanouis
Sous ses silences j’écris

Ici ma pensée court
Dans un jardin de vie
Avec de la poudre de poésie
Accrochée à mes souliers de pluie”

Ce sont les mots de Francette lg, de mon amie Marie.

Depuis que j’ouvre ses pages, je l’ai toujours imaginée au bord de la mer, les jours de grand vent, lorsque les vagues crient si fort que les mots ne peuvent que s’écrire sur le sable, mots que la mer emportera, et que seuls les rares passants qui s’y aventurent liront.

Poésie de l’instant, de l’instantané confié à des pages éphémères qu’il faut saisir avant qu’elles ne s’effacent.

Mais l’émotion est toujours grande, les images toujours belles.

Plus je lis, plus je me dis qu’il ne faudrait pas laisser ce “silence des fleurs” s’installer trop longtemps. Les livres sont faits pour être lus, partagés.

Et Francette le sait bien, elle qui offre ses pages en lecture gratuite pour ceux qui ne peuvent se les procurer autrement. (Tous ses livres sont disponibles sur Calaméo, liens donnés en haut de page de son blog.)

… et tous sont disponibles aussi chez TheBookEdition. Livres en couleur, ce qui justifie leur prix.

Hier, donc, j’ai ouvert son dernier recueil au hasard.

Mais le hasard fait souvent bien les choses, il me permets de vous offrir aujourd’hui un simple sourire.

180404_Francette lg_p28-29

“Si je te dis que la fleur parle
Me croirais-tu ?
Si je te dis que l’abeille lui sourit
Me croirais-tu ?

L’abeille
La fleur
Des pétales
Des mots couleur de miel
Pour sucrer
Mes poèmes arc-en-ciel.”

Francette lg, Sous le silence des fleurs, p.28-29

Je suis certaine que les fleurs, parlent, que l’abeille peut sourire, et que si chaque instant de vie est unique, seuls certains d’entre nous savent leur rendre la magie que l’on a délaissée pour la Raison que les adultes mettent toujours en avant dans leur quotidien.

Il faut être raisonnable, cohérent… bref, sensé, dans un monde qui ne l’est hélas pas toujours.

Les enfants savent, eux, nous raconter ce qu’ils ont vu, ce qu’ils entendent et que nous n’entendons plus.

Le poète est là pour nous rappeler que si nous nous mettions parfois au niveau des fleurs, des cailloux du chemin, nous y ferions bien d’autres découvertes, toutes aussi magiques, passionnantes.

Prendre le temps d’une lecture, même si l’on dit ne pas aimer la poésie.

Prends le temps, toi qui me lis.

“Viens picorer un peu le temps
Qui s’enroule dans le vent…”

Francette lg, Sous le silence des fleurs, p.62

Merci à ceux qui le feront.

Son blog : Images-imagination.
Sa page auteur chez TheBookEdition

Ses livres dans ma Bibliothèque :

76 réponses à “Francette lg, Sous le silence des fleurs

  1. il y a manifestement de la générosité dans cette poésie !

  2. l’ouvrage de Francette doit être un délice, et toi, Quichottine, tu es la reine des bibliothécaires…

    • Quichottine

      Je ne sais pas si j’en suis la reine, mais je sais que chacun de ses livres m’a énormément plu.
      Merci, Emma.

  3. Douceur, candeur, bonheur… des mots qui bercent et nous entourent de tendresse. Merci Quichottine.

  4. Oui les fleurs nous parlent et je leur parle aussi. Joli poème illustré. Bisous

    • Quichottine

      Merci.
      Tu as aussi le don des images et des mots.
      Bisous et douce journée Martine.

  5. Comment ne pas aimer la poésie… c’est ne pas aimer la vie !
    elle seule nous ouvre les yeux !
    Je viens d’ouvrir « Enfin le royaume » de François Cheng et voilà la première page :
    Tu ouvres les volets, toute la nuit vient à toi,
    Ses laves, ses geysers, et se mêlant à eux,
    Le tout de toi-même, tes chagrins, tes émois,
    Que fait résonner une très ancienne berceuse.

    • Quichottine

      Merci pour ces mots en partage, Josette.
      Passe une douce journée.

  6. Bonjour Quichottine
    Il ne me semble pas avoir croisé le chemin de Marie
    Par contre j’ame beaucoup ton texte choisi , car j’aime penser que fleurs et abeilles se parlent …et du coup du me donne envie d’en lire plus..
    Merci à toi Quichottine
    Gros bisous

    • Quichottine

      Tu l’as croisé à plusieurs reprise, mais il est vrai qu’on ne peut pas se souvenir de tout.
      Merci à toi pour tout, Claudine.
      Gros bisous et douce journée.

  7. une très jolie présentation pour ceux dont je fais partie qui ne connaisse pas et qui, donne envie de savoir plus. Merci Quichottine. Bisousss

  8. Et ces livres de poèmes sont vraiment tentants, je prends note et te remercie Quichottine ; j’ai déjà enregistré le lien.
    Bonne journée à toi 🙂
    Bises

  9. En effet, il y a beaucoup de monde qui dit ne pas aimer la poésie, et je ne comprends pas, sans poésie, je trouve que la vie manque de couleur et de vie, les poésie de ton amie Francette sont magnifiques je vais aller voir sur TheBookEdition. Merci
    Belle après midi

    • Quichottine

      Sans doute parce qu’une certaine poésie trop scolaire, trop disséquée, mal « ressentie » en a dégoûté beaucoup.
      Merci à toi pour tout.
      Passe une douce journée.

  10. Ces simples mots parlent autant à l’âme qu’au cœur. Derrière l’apparente simplicité surgit une abondance d’images et de sentiments.
    Ta présentation donne envie d’en lire davantage je vais aller voir plus avant dans la connaissance de Francette. Merci Quichottine

    • Quichottine

      Merci à toi pour tout.
      Passe une douce journée Zoé. Bisous.

  11. Une jolie présentation qui invite à la poésie, bises chères Tisseuse de liens

  12. Merci Quichottine de nous offrir les poèmes de Francette, j’aime particulièrement le dernier. Passe une belle soirée. Bises.

    • Quichottine

      Je suis ravie que ça te plaise.
      Bises et douce journée Elisabeth.

  13. Sans poésie la vie serait bien triste.

  14. Sublime son livre tout ce que j’aime, de très belles photos et de très jolis textes, je suis allée le parcourir vraiment magnifique merci du partage Quichottine
    Douce soirée & gros bisous

    • Quichottine

      Et merci à toi d’en avoir pris le temps.
      Bisous et douce journée.

  15. Bonjour-soir, ma quichottine.
    Superbe présentation de ce livre.
    Rien que la couverture donne envie de l’ouvrir.
    Et tes mots font le reste.
    Je vais aller voir ton amie …
    Je te souhaite une bonne fin de mercredi.
    Bisoux venteux

    • Quichottine

      Merci pour tout, ma Dom.
      Bisous et douce journée à toi, avec, je l’espère, un peu moins de vent.

  16. Sylvie (Oxygène )

    J’ai picoré le temps et adoré la fleur et l’abeille dans le poème arc-en-ciel….
    Merci pour ce beau partage
    Gros bisous Quichottine

    • Quichottine

      Et merci à toi pour ta présence et tes mots.
      Gros bisous Sylvie.

  17. Quelle surprise ce matin en ouvrant ta page ! J’étais tellement émue que je ne savais que dire. Je reviens donc te dire un immense merci pour cette présentation de mon dernier recueil. C’est trop d’honneur. Mais ça c’est toi et ta gentillesse habituelle Quichottine. Tu es une belle personne comme on en rencontre peu dans une vie et bien sûr j’espère qu’un jour nous traverserons la toile…
    Merci encore. Je t’embrasse très amicalement.

    • Quichottine

      Le temps se raccourcit de plus en plus, mais j’espère vraiment que nous nous rencontrerons.
      Tes livres sont tous magnifiques. Il est normal d’en parler.
      Je t’embrasse très fort. Passe une douce journée.

  18. Viens picorer un peu le temps
    qui s’enroule dans le vent
    Picorer le temps, il faut se débrouiller pour le faire, sinon on ne fait plus rien !.
    Une abeille qui sourit me parle aussi.
    Ta présentation donne très envie. Je viens d’aller chercher de nouvelles lunettes en sachant que … ce ne serait pas le Pérou. Je ferai avec. Il y a pire que cela pour certains.
    J’ai des livres à lire que je ne lirai peut-être jamais. Les coups de cœur tu connais.
    Bonne soirée Quichottine
    Gros bisous et merci.

    • Quichottine

      Je suis heureuse que ça te plaise.
      Courage pour tout, Pimprenelle.
      Gros bisous et douce journée.

  19. très belle couverture, tu connais que des gens de talent

  20. Superbe recueil de poésie Quichottine merci pour la présentation des poèmes de Marie , l’image sublimée par les mots , tout ce que j’aime . Marie nous prend par la main pour nous emmener sur de magnifiques chemins de poésie .
    Bonne soirée
    Bises

    • Quichottine

      Merci.
      C’est vrai, ses chemins sont magnifiques !
      Bises et douce journée à toi.

  21. Pour une fois, j’ai de l’avance sur toi ! Je l’ai lu, et relu, en silence, et il est aussi sur ma table de chevet. Un jour nous irons voir ensemble cette dame qui murmure à l’oreille de la nature et écrit « sur le parchemin du temps » (pe 51). Merci aussi à toi, la passeuse de mots.

  22. Touchante présentation, on voit que tu aime beaucoup
    Je t’embrasse

    • Quichottine

      Je l’aime beaucoup, c’est vrai, mais elle le vaut bien. 😉
      Je t’embrasse. Passe une douce journée.

  23. C’est un bon signe, le temps passe si vite

  24. J’ai picoré un peu de temps et j’ai adoré!
    Merci pour ce beau partage! Suis allée aussi chez cette poétesse et j’ai bien aimésesfouilles archéologiques!
    Des pétales de bisous pour toi!
    Dany

  25. j’ai un livre à la maison. Toujours de belles photos avec des textes qui les accompagnent merveilleusement

  26. Tu en parles très bien et la couverture est superbe ! Je viens de lire quelques pages, les poésies et les photos de fleurs sont très belles !
    Bisous et bonne journée

  27. Bonjour Quichottine. Tu mets bien en lumière la poésie de ton amie. J’ai beaucoup trop de livres et je n’en n’achète plus. Bisous

    • Quichottine

      Je sais bien… et je rêve du temps où ses poèmes seront aussi dans les bibliothèques de nos villes.
      Bisous et douce journée.

  28. Bonjour Quichottine,

    Un lien me mène dans ce superbe endroit que je n’avais pas visité depuis quelque temps ! (Le temps passe vite et nous vaquons toutes et tous à nos occupations).

    Marie, que je connais depuis quelques années, m’émeut toujours autant. Ses mots et ses images m’emportent ailleurs… C’est fantastique !

    Voici un petit aperçu de ses mots magiques :

    (Page 14)

     » L’encre du soleil crépite
    L’arbre sort de sa torpeur
    S’esquissent mille enluminures
    Sur la peau blanche de la nature

    Pépiements de vie
    Qui étoilent la fin d’une longue nuit

    Alors les étincelles de beauté
    Rayonnent à l’infini
    Et je marche allègrement
    Dans les allées de la rêverie.  »

    Tous ses recueils sont près de moi et je ne cesse de les admirer.

    Marie m’a aussi appris à observer de nombreuses merveilles qui nous entourent. Elle est précieuse, très précieuse. Je la remercie infiniment.

    Et je te remercie aussi, Chère Quichottine, pour cette délicate attention.

    Je t’embrasse bien fort,

    Kenavo !

    Marie-Claire

    • Merci Marie-Claire et non Cricri… Quichottine et toi êtes vraiment les deux personnes les plus sincères à l’égard de ma modeste poésie. Vous m’avez toutes deux encouragées à poursuivre mon chemin d’écriture qui sans vous se serait arrêté depuis longtemps. Et désormais c’est plutôt page blanche… Un immense merci à vous deux.

      • Quichottine

        Une page blanche qui je l’espère ne le restera pas.
        Merci pour tout, Marie.

    • Quichottine

      Merci à toi qui as la chance de la connaître pour de vrai.
      Passe une douce journée Marie-Claire.
      Je t’embrasse fort.

      • Marie-Claire

        C’est certain : j’ai eu une chance inouïe d’avoir rencontré Marie.

        Complètement par hasard, nous nous sommes côtoyées sur le net alors que, quelques kilomètres nous séparaient… Et maintenant, nous prenons le café ensemble ! Le hasard fait bien les choses !

        Marie est une personne charmante, sensible et honnête !

        Bon week-end à toi Chère Quichottine,
        Et bon week-end à toutes et à tous !

  29. Quel beau livre! J’ai aimé la qualité des photos, la beauté des poèmes. Et quelle magnifique présentation. Ce n’est pas un livre de poèmes de plus. C’est un livre objet à conserver et à lire et relire. Je ne peux pas l’acheter pour le moment ( trop de frais d’expositions à gérer) . Mais je note dans un coin. Merci Quichottine pour cette découverte.
    Bisous
    😉

  30. Que de livres à lire, à aimer, que de blogs à voir … dommage que nous soyons limitées par le temps, l’espace … merci de louer les mots de Francette – sa couverture est très belle. Bises.

    • Quichottine

      Je sais bien que nous ne pouvons pas tout faire, tout engranger, mais je sais aussi qu’il faut parler de ce que nous aimons.
      Bises et douce journée à toi.

  31. une jolie découverte, merci

  32. La poésie donne des couleurs à la vie et nous ouvre la porte des rêves bleus …. Bisous

    • Quichottine

      C’est ce que je crois… Merci, Fanfan.
      Bisous et douce journée.

  33. Mais oui, la fleur parle et l’abeille lui sourit !!!!
    Tout comme l’oiseau qui sifflait non loin de moi ce matin: je lui ai répondu en sifflant moi aussi.

    Nous, les photographes de la nature sommes aussi des poètes ! Magnifiques mots de Francette !

    Merci pour ce joli partage ! Bises et bonne journée Quichottine !

    • Quichottine

      Merci à toi aussi pour ta présence et tes mots.
      Bisous et douce journée Monique.

  34. Une poésie de l’émerveillement du quotidien, des beautés simples de la nature. ça fait du bien ; ces parcours vers la vie nous encouragent à être heureux. Merci pour ces découvertes. VITA

    • Quichottine

      Et merci à toi pour les mots déposés.
      Passe une douce journée Vita.

  35. L'espigaou

    Peut on vivre sans poésie?
    Les mots de Francette son un jardin.
    Je parle à mes fleurs, elles s’ emerveillent
    et me ravissent.
    Et toi ma Quichottine tu parles si bien de Francette que déjà je sais que je vais aimer sa poesie.
    Douce nuit.
    Des bisous.
    Maryse

  36. Ce matin, je suis venue « picorer » toute ces graines de beauté semées dans ta page!
     » Un simple regard posé sur une fleur
    et
    voilà une journée remplie de bonheur. »
    Céline Blondeau