Le Don Quichotte de Marie (1)

Le Lutin bleu jubilait.

Quichottine venait de ressortir son grand livre, et en même temps, l’immense album de ses « images Quichottesques ».

– Il y avait longtemps… songea-t-il, tandis qu’elle feuilletait les pages écrites au  fil du temps. Le Chevalier devait s’ennuyer, là-bas, tout a fond des allées de la Bibliothèque quichottinienne.

La Bibliothécaire leva les yeux. Il était sûr de n’avoir rien dit mais le fil invisible qui unissait leurs pensées venait, une fois encore, de lui jouer des tours.

– C’est vrai ! Je n’aurais jamais dû le délaisser ainsi ! Crois-tu qu’il m’en veuille beaucoup ?

– Je ne sais pas. Je l’entends bien soupirer parfois, mais il voit bien que tu es occupée. Tu ne peux pas être partout à la fois.

– Heureusement qu’il y a parfois de nouveaux visiteurs qui s’aventurent dans certaines allées désertées. Là, c’était Marie.

Marie ? Mais elle vient depuis longtemps, c’est l’une de tes trois premières abonnées !

– Pas Marie ! Marie…

– Ah, Marie ? Celle qui vit dans un pays où mots et images se mêlent ? Elle t’avait offert de belles marguerites, je m’en souviens !

– Mais non ! Enfin, oui, pour les marguerites ! Mais, non, ce n’est pas elle !

– Ah… le Lutin bleu avait beau chercher dans sa mémoire, il voyait bien d’autres « Marie » mais elles avaient délaissé depuis longtemps la Bibliothèque, parties sans doutes « à Yeur », comme d’autres. Marie, Marie du « Petit peuple », qui passait de temps à autre… aussi. Mais elle n’avait rien montré d’insolite depuis le 15 avril 2011. Le temps fermait des portes…

– Mais, quand il ferme une porte, il ouvre une fenêtre… murmura Quichottine, alors qu’un grand sourire lui plissait le coin des yeux.

– D’accord. En fait, tu ne veux pas montrer une nouvelle image quichottesque, tu veux nous présenter une nouvelle « Marie ». Il fallait le dire tout de suite !

– Tu n’y es pas du tout. Il y a vraiment une… enfin, plusieurs images quichottesques dans son espace photographique. Mais pas seulement.

– … ?

Le Lutin bleu attendit sagement sans rien dire. Sans doute comme l’avait fait l’enfant devant le banc où Don Quichotte attendait ceux qui sauraient le convier à d’autres aventures.

Les secondes s’étiraient mais il n’en avait cure. Il savait que Quichottine avait besoin de temps. Le temps du rêve, de la réflexion aussi, pour voir les mots éclore sur une nouvelle page.

Il soupira avant de s’installer confortablement, sur le  banc, entre le chevalier et son écuyer qui avaient sûrement une histoire à raconter.

Photographie sous copyright de Marie (T-Photographe)

Photographie sous copyright de Marie (T-Photographe)

(À suivre)

89 réponses à “Le Don Quichotte de Marie (1)

  1. très curieux le lutin bleu
    il m’a fait sourire
    vivement la suite
    Bonne fin de journée
    Excellente semaine
    ti bo du lundi

    • Quichottine

      Merci, Sonya.
      Je suis contente qu’il puisse vous donner le sourire.
      Gros bisous et bonne fin de semaine à toi.

  2. Et bien moi qui croyais que parce que le clic droit était désactivés, les photos du blog étaient protégés contre la copie … j’allais te les envoyer par e-mail mais je vois que ce n’est pas nécessaire 😉

    Du coup je vais juste me laisser prendre par ton histoire, c’est amusant ce genre de partage 🙂

    • Quichottine

      Je n’ai pas désactivé le clic droit chez moi parce que je sais bien que c’est inutile. Mais, pourtant, c’est une précaution qui indique à tes visiteurs que tu ne veux pas être copiée.

      Merci de m’avoir prêté ton image Marie.
      Je suis contente que tu veuilles bien te prêter à ce jeu.

  3. encore une histoire…comme les enfants le soir !

  4. bonsoir Quichottine
    on se laisse porter par les mots
    en attendant la suite…
    ça nous laisse le temps d’admirer la photo
    on se prend à rêver avec le gamin ébahi
    bonne soirée à toi
    gros bisous

    • Quichottine

      J’étais sûre qu’elle te plairait. 🙂
      Merci pour tout Jean-Marie.
      Gros bisous et douce journée.

  5. La photo de Marie est amusante. Le gamin semble interloqué devant ce Don Quichotte. Bisous

  6. J’aime bien le mélange photos-textes …

  7. Il est impressionnant Don Quichotte devant ce petit enfant !
    Les » Marie » passent et se remplacent ..comme les visiteurs ..
    Une belle histoire qui commence .. super!
    Bises

    • Quichottine

      Nul n’est irremplaçable et pourtant, je crois que s’ils passent, et parfois disparaissent, aucun des voyageurs quichottiniens ne tombe dans l’oubli.

      Comme le chantait Georges Brassens… tu te souviens ?
      Bises et douce journée Fanfan.

  8. Laurent FUCHS

    On trouve vraiment d’étranges personnages dans les rayons oubliés des bibliothèques. Une belle histoire qui débute aujourd’hui.

    Bises.

    • Quichottine

      Les livres nous en proposent de nombreux. 🙂
      Bises et douce journée.

  9. Ton chevalier se transformerait-il en sergent recruteur ? Ce nouveau venu a exactement l’âge qui convient pour intégrer l’utopie…

    • Quichottine

      Qui sait ?
      Mais y a-t-il vraiment un âge idéal ? Je me demande si ce n’est pas plutôt un état d’esprit que nous pouvons ou non conserver longtemps. 🙂

  10. e h bien, comme le lutin, j’attends la suite…Bonne journée Quichottine

  11. Mais que va faire le gamin? l’épée semble dégagée….. sympa cette nouvelle histoire! ah Marie si tu savais…… quand on entre chez Quichottine, on en ressort transformé!!!
    Bises et belle journée à foi!
    Dany

    • Quichottine

      Je ne suis pas allée au bout de mon rêve… l’aurait-il fait ?
      Bises et douce journée à toi, Dany.

  12. Ce doit être un coup du lutin bleu : enfin! j’accède à ce blog sans encombres !

    • Quichottine

      J’en suis ravie.
      Ton blog est désormais le seul où je ne peux pas laisser ma propre URL.

  13. Je souris au môme qui droit devant Don Quichotte semble attendre un bonjour toi…. Merci Quichottine, bises

    • Quichottine

      Tu as raison… il attendait ce bonjour. 🙂
      Bises et un grand merci à toi aussi. Passe une douce journée.

  14. Bonjour, quichottine
    J’attends la suite avec impatience …
    Je te souhaite un bon mardi.
    Bisoux doux
    dom

  15. Un instar magique cette photo …car pour ce petit enfant Don Quichotte ????
    Illustre inconnu pour lui ..
    J’ai hâte de lire la suite ..
    Bises Quichottine

    • Quichottine

      De nombreux enfants le connaissent en Espagne, mais ici ? J’en doute un peu.

      Bises et douce journée à toi aussi.

  16. Emmanuelle

    Bonjour Quichottine,
    Comme d’habitude, tu sais jouer avec les mots pour aiguiser notre curiosité… Alors, oui, moi aussi, j’attends avec impatience la suite!

    • Quichottine

      Je joue avec eux avec plus ou moins de réussite, comme souvent. 🙂
      Merci pour les tiens, Emmanuelle.

  17. Ah, une nouvelle histoire, je m’assieds et je t’écoute ma Quichottine 🙂
    GROS BISOUS et bon mardi !

    • Quichottine

      J’étais sûre que tu serais attentive. 🙂
      Merci Marité.
      Gros bisous et douce journée à toi.

  18. Oh l’

  19. En tout cas ce petit bonhomme planté là, lui attend tout étonné de rencontrer ce personnage qu’il ne doit pas connaître…

    • Quichottine

      L’expression de l’enfant parle d’elle même. J’ai adoré !
      Merci de l’avoir mise en mots.

  20. l’art de l’attente !! j’aime!! merci Quichottine, et Marie

  21. Bonjour,
    La suite…
    Magnifiquement illustré, je suis allée voir le photographe auteur de cette photo et j’ai pu me régaler par la saynète, le petit garçon paraît interloqué, intrigué et curieux, l’image le rend bien.
    Bonne journée.
    D@net.

    • Quichottine

      Merci d’avoir suivi le lien.
      J’ai adoré cette histoire en images.
      Belle découverte pour moi que Marie de T-Photographe.
      Bonne journée à toi aussi.

  22. Tu fais bien d’attendre la suite de l’histoire. Ce gamin madrilène, fasciné par le spectacle devant lui, va s’animer, s’avancer et , innocence de l’enfance, dépasser son appréhension pour tenter de s’emparer de l’épée abandonnée un instant par Don Quichotte.

    Les trois photos de Marie sont délicieuses. J’ai souri devant la mimique du gamin au bras tendu, essayant d’arracher cette épée solidement soudée !! Puis je suis allé me promener dans Madrid avec elle, étonné par la fraicheur que ses coups d’oeil dégage. Et je l’ai vu devenir de plus en plus terrienne, les bottes ancrées dans les près auprès des chevaux, qu’elle met à l’honneur au moins autant que les humains. Marie, une fille franche, tonique, qui va à l’essentiel et ne s’encombre pas de chichis.

    Bises du grillon

    • Wow !… je n’aurais pas du lire les commentaires, je me sens tellement flattée que je ne vais pas arriver à enfiler mes bottes de cavalier déjà tellement ajustées que mes mollets sont en apnée !

      • Quichottine

        C’est bien que tu les aies lus, au contraire… et, pour toi qui ne connais pas Christian, j’ajoute que si j’attends ses compliments c’est parce que je sais que s’il n’aime pas quelque chose, il le dit aussi. 😉

        C’est quelqu’un que j’apprécie pour sa franchise et les qualités de sa lecture, toujours attentive.

        Passe une douce journée Marie.

    • Quichottine

      Merci… je tenais à ce que vous découvriez par vous même les photos de Marie.
      … et un grand merci d’être allé, comme si souvent, à la découverte de ce nouveau lien.

      Bises et douce journée à toi Christian.

  23. Ah des Marie, il y en a beaucoup… Et celle vers qui tu nous envoies a un oeil que j’aime beaucoup. Son histoire sans paroles est super !!! C’est ça aussi la photo, avoir un oeil attendrissants sur les choses de la vie. Et elle l’a, cet oeil… Merci pour cette découverte Quichottine.

    • Quichottine

      Et un grand merci à toi.
      J’aime quand d’autres photographes talentueux apprécient aussi les photos que je découvre.

      Bises et douce journée Marie.

  24. Merci pour ce nouveau partage Quichottine, l’enfant a l’air vraiment étonné
    Gros bisous & belle journée

  25. Coucou ma Quichottine. Je comprends l’impatience du lutin bleu..!!! Des « Marie » tu en as beaucoup comme lectrices…. Cette photo est franchement magnifique, et je comprends que le lutin bleu veuille attendre que tu écrives un nouveau conte entre ce Don Quichotte et ce petit garçon en extase devant ce personnage. Bises et bon mardi. ZAZA

    • Quichottine

      Je ne les ai pas toutes nommées… 😉
      Merci pour tout ma Zaza.
      Bises et douce journée à toi.

  26. Je me demande si Don Quichotte après toutes ces aventures ne voudrait pas passer la main ou la lance) à cet enfant 😉
    Bonne journée Quichottine bise (:-*

    • Quichottine

      Oh non ! Mais il pourrait bien l’emmener avec lui. 🙂
      Bises et douce journée à toi aussi. 🙂

  27. Merci Quichottine de nous avoir indiqué le chemin pour voir cette série de photo qui m’a touchée. Il est tellement craquant ce gamin !
    Comme tout le monde, j’attends la suite de ton histoire.
    En attendant, je vais profiter du beau temps, des oiseaux et des papillons…
    Je t’embrasse très fort et je te souhaite un bel après-midi.

    • Quichottine

      J’ai adoré le découvrir grâce à la visite de Marie.
      Profite bien de ce beau temps ma Cricri. J’adore ce retour du soleil, même si chez nous il s’accompagne d’un grand pic de pollution.

      Je t’embrasse très fort. Passe une douce journée.

  28. J’ai bien pensé à toi dernièrement en allant voir ce ballet « Don Quichotte du Trocadéro ». Si tu as l’occasion, va le voir, c’est vraiment bien. Bises VITA
    http://theatre-chaillot.fr/danse/jose-montalvo/trocadero

    • Quichottine

      Ils le rejouent du 21 au 30 mai… alors, si je peux. 🙂
      Merci pour l’invitation Vita. C’est une bonne idée.

  29. Il est superbe ainsi assis … et j’aime l’air étonné du petiot 🙂

  30. Tu nous mets l’eau à la bouche… Vite la suite…
    Grâce à toi je découvre le superbe blog de Marie
    Merci
    Bises

    • Quichottine

      Merci à toi pour Marie.
      Je suis heureuse que tu l’aies rencontrée. Vous avez toutes deux un très beau regard sur ce qui vous entoure.
      Bises et douce journée Jackie.

  31. fascinant cette sculpture et l’enfant

  32. Cette statue est intrigante. Le petit garçon a l’air interrogateur mais aussi « titi ».
    N’empêche le Lutin est bien patient, tout comme nous d’ailleurs. D’accord, il s’est placé en bonne compagnie pour attendre, mais peut-il se montrer au petit.
    Bisous plein de soleil (je rentre du jardin car je commençais à avoir frais).

    • Quichottine

      Sourire… avec moi, il faut toujours être patient, et pourtant, je ne le suis guère. 😉
      Bisous ensoleillés à toi aussi Pimprenelle.
      Passe une douce journée.

  33. Ce gamin fasciné par ces deux personnages (et le petit lutin bien caché entre eux deux…) est absolument craquant. Une très belle photo.
    Tu as bien failli me perdre avec toutes ces Marie… mais j’ai suivi les liens et chacune a son univers bien à elle…
    J’espère que tu es moins gênée avec ta main… Gros bisous

    • Quichottine

      J’ai adoré la photo… les photos devrais-je dire.
      Ma main a des hauts et des bas, moi aussi. 🙁
      Mais je sais que ça ira mieux bientôt.
      Merci Cathycat. Gros bisous et douce journée.

  34. Je comprends mieux l’inspiration de cette histoire en voyant la photo de cet enfant devant ton cher Don Quichotte en chair et en os, enfin, en métal surtout !
    Merci pour cette histoire et à très bientôt pour la suite. Je suis contente de te lire.
    Gros bisous

    • Quichottine

      Merci Annick. Elle ne pouvait que me plaire. 😉
      Gros bisous et douce journée.

  35. soyons patients et attendons,
    la photo est géniale, on imagine bien le questionnement de cet enfant
    bises et bonne soirée

    • Quichottine

      Merci pour Marie.
      Je suis sûre que tu aurais pu écrire l’histoire. 😉
      Bises et douce journée à toi.

  36. J’adore le regard de l’enfant devant Don Quichotte .Merci de nous faire connaitre Marie.
    J’espère que ça va mieux.
    Douce soirée, bises Quichottine

    • Quichottine

      Je patiente… plus ou moins bien… en ce qui concerne ma main.
      J’en saurais plus lundi.
      Bises et douce journée à toi. Merci pour Marie.

  37. J’aime beaucoup cette photo, ce petit garçon si perplexe devant un tel tableau , elle est superbe!
    On attend la suite …
    bisous Quichottine

    • Quichottine

      Merci Marine. J’étais sûre que la photo te plairait. N’hésite pas à te rendre chez Marie, tu trouveras très vite les points que vos univers ont en commun. 🙂
      Bisous et douce journée.

  38. Le poulbot à un air de « Gavroche » à Doisneau, Quichotte se souvient-il de son enfance…. à moins qu’il n’y soit encore lancé au galop sur Rossinante? Bonne soirée.

    • Quichottine

      Curieusement, je n’ai jamais pensé à lui « enfant »… Bonne question, Pierre.
      J’ai adoré cette photo !
      Passe une douce journée.

  39. Belle histoire en images. Et belles photos alors grand bonjour à Marie

  40. un jeu de piste de Marie en Marie … C’est un prénom indémodable …
    bises

    • Quichottine

      Un prénom que j’aime énormément.

      Passe une douce journée. Bises.

  41. Trop génial cet enfant, il semble cloué sur place
    Je t’embrasse

    • Quichottine

      C’est le cas je crois… juste le temps de savoir ce qu’il fera. 🙂
      Je t’embrasse. Passe une douce journée.

  42. Bonjour matinal et dominical Grande Quichottine,

    Avant de nous activer en dehors du virtuel pour ensuite nous rendre en d’autres lieux, nous nous octroyons un passage sur le réseau et avons songé à te rendre visite afin de savoir comment tu te portais depuis ces jours, si ce ne sont semaines, derniers.
    Comment vas-tu, Quichottine? As-tu encore la douleur au poignet? :/
    Ici, le climat est appréciable mais devons nous méfier des pics de pollution. Nous sommes assez sensible à cette dernière. :/
    On ne se lasse guère de découvrir de nouvelles images quichottesques dont Don Quichottine peut en être la source en plus de l’inspiration. 🙂 J’avais souhait de découvrir, en dehors de diverses animations adaptées du roman, les aventures de celui-ci, écrites de Cervantes. Hélas! il semblerait que notre paternel ait quelques difficultés à retrouver les deux tomes. :$ Ainsi, nous découvrons et redécouvrons des livres et auteurs autres que ceux mis en attente, de force plus que de gré. Peut-être vous accorderais-je un aperçu de ces dernières lectures effectuées, tel un bref aperçu de ce que le temps manquant ne m’aura permis de vous partager plus tôt et en approfondi. Il y eut d’appréciables découvertes et retrouvailles dont la Comtesse de Ségur fait partie. 🙂
    L’on te souhaite de passer une agréable journée, Grande Quichottine.

    AnB

    • Quichottine

      C’est mon pouce qui me faisait mal… mais tout va s’arranger.
      Merci pour ta visite qui m’a de nouveau montré qu’il ne fallait pas que je me fie aux newsletters pour ouvrir ta fenêtre.
      Douce et belle journée à toi.

  43. Je le lis un peu, beaucoup, à l’envers. Mais tant pis. Je me régale quand même
    Marie! Un beau prénom, bref comme j’aime.
    Sais-tu que c’est mon second prénom?
    Auréolé de bleu, celui de la quiétude d’un jour de vacances, d’une belle journée estivale à écouter le va et vient des abeilles
    Ah! c’est plus fort que moi… je rêve à l’été une fois de plus
    🙂

    • Quichottine

      C’est aussi l’un des miens. 🙂
      Rêver à l’été est un bon remède à la grisaille qui s’est de nouveau installée.
      merci pour tout Martine.
      Passe une douce journée.