Un ange nous a quittés

Sur le blog des Anthologies éphémères, vous trouverez ce matin l’hommage que je lui rends au nom de tous les auteurs…

http://www.les-anthologies-ephemeres.fr/2023/01/gazou.elle-s-appelait-solange.html

Elle avait participé à toutes, depuis la première… Dix années de présence auprès de nous pour faire rêver les enfants, même lorsqu’elle n’avait pas pu y écrire, elle achetait régulièrement nos livres.

Depuis quelques jours, je la relis, je découvre parfois des pages non lues, et c’est toujours émouvant. J’aurais aimé la rencontrer, j’aurais aimé échanger avec elle autre chose que quelques mots sur un blog. J’aurais aimé lui sourire, et j’aurais aimé recevoir le sien en retour.

Elle écrivait, même si elle pensait que ses mots pouvaient paraître “brins de paille”, comme elle l’avait dit en 2012…

“Je bâtis ma maison de mots
Peu importe leur valeur objective.
De ces mots,
peut-être brins de paille pour certains,
jaillit un peu d’essentiel.

J’ai besoin de leurs traces
pour donner sens à ma vie.”

Ce n’était pas une maison, mais une cathédrale où chacun pouvait déposer sa propre pierre.

Je lui avais laissé ce commentaire :

“Que j’aime cette cathédrale de mots !
Repousser les murs, ouvrir de grandes baies, les garnir de vitraux-images de vie.
Merci pour ce moment.”

C’était sincère, elle savait repousser les murs, et nous montrer tout ce que nous oublions de regarder quelquefois.

La lumière…

Oui, ils manqueront longtemps ces vitraux inachevés, ce regard qu’elle portait sur le monde, sur les petites choses qui ont tant d’importance, ou qui devraient l’avoir dans notre quotidien.

Le chant des oiseaux, le sourire des fleurs, le rêve à mêler à notre réalité pour la rendre plus douce, pour nous aider à en franchir les obstacles.

Je pense que d’autres continueront à penser à elle, comme je le ferai encore et encore.

Il n’est jamais vain le temps que nous passons sur cette Terre, il ne le sera que si nous ne prenons pas le temps d’observer, de partager les joies et de faire notre possible pour soulager ceux qui souffrent.

Un ange nous a quittés, mais je suis sûre qu’elle continue de sourire et de veiller sur nous.

Merci pour tout, Gazou.

45 commentaires à propos de “Un ange nous a quittés”

    • Que trouver de plus grand que cette cathédrale
      Pour rendre des honneurs que tu n’auraient pas dits
      A l’ange disparu dans ta peine intégrale
      Par ma foi de le voir monter au Paradis !

      Bonjour Quichottine,
      Je partage ton chagrin pour la disparition de ton amie Gazou. Ses écrits splendides et émouvants resteront, je les découvre et je comprends absolument cet attachement sincère et profond par l’écriture.
      Je t’embrasse

  1. C’est toujours triste de voir disparaître une lumière mais il restera la lueur de la beauté que Gazou a semée autour d’elle.
    Mes pensées pour ses proches.
    Je t’embrasse
    Anne

  2. Coucou Quichottine,
    Tu rends un très bel hommage à Gazou, que je ne « connaissais » pas.
    Comme je le disais en d’autres lieux, toutes mes pensées pour ses proches.
    Je profite que les commentaires soient ouverts pour te présenter tous mes voeux les plus sincères en cette nouvelle année ce que je n’ai pas réussi à faire avant.
    A bientôt. Prends soin de toi.

  3. Bonjour,
    meilleurs vœux pour cette nouvelle année.
    J’avais juste vu quelquefois son pseudo Gazou…
    Une étoile s’ajoute au paradis des blogueurs.

  4. Merci Quichottine de nous en informer et pour ces extraits, et sur les Anthologies Ephémères aussi…
    J’aimais ce qu’elle écrivait même si j’ai décroché de pas mal de blogs et que je publie moins depuis quelque temps…
    Une étoile se décroche dans le ciel mais elle continuera à briller dans nos coeurs.

  5. Bonjour Quichottine. J’ai souvent vu son nom sur ton blog. Tu lui rends un bel hommage comme tu sais si bien le faire. Nous sommes bien peu de chose comme le disait la rose de Françoise Hardy. Belle journée à toi mon amie de blog. Je ne publie plus sur mon blog. Je t’envoie vers mon calameo : https://www.calameo.com/accounts/137405

  6. Merci pour cet hommage, elle nous manquera, j’ai pleuré tout hier en pensant à elle, en la relisant, c’était une grande et ce malgré son humilité. Moi aussi je regrette de ne pas l’avoir rencontrée, elle m’avait invitée à aller lui rendre visite et à passer quelques jours chez elle, cela ne s’est pas fait, comme je le regrette.Je t’embrasse

  7. Oui, je me souviens de son nom apparaissant dans les Anthologies éphémères sans vraiment la connaître en tant que blogueuse !
    Une pensée vers les siens !
    Que Gazou repose en paix !
    Bises amicales Quichottine !

  8. « Quelqu’un meurt, et c’est comme des pas qui s’arrêtent.
    Mais si c’était un départ pour un nouveau voyage ? ».( B Marchon). Souhaitons pour Gazou , un beau voyage….Condoléances à sa famille et ses proches dont tu fais partie par le coeur.

  9. Bonjour Quichottine je ne la connaissais pas , ton billet est très émouvant et je regrette de ne pas l’avoir suivie. Sincères condoléances à sa famille et à tous ceux qui l’ont suivie. Bisous MTH

  10. Une pensée pour toute sa famille
    Une pensée pour Gazou qui j’espère a trouvé d’autres paysages, d’autres horizons, d’autres cathédrales de mots à construire…
    « Il restera de toi
    Ce que tu as donné
    Au lieu de le garder
    Dans des coffres rouillés
    Il restera de toi
    De ton jardin secret
    Une fleur oubliée
    Qui ne s’est pas fanée
    Ce que tu as donné
    En d’autres fleurira
    Celui qui perd sa vie
    Un jour la trouvera
    Celui qui perd sa vie
    Un jour la trouvera
    Il restera de toi
    Ce que tu as chanté
    À celui qui passait
    Sur son chemin désert
    Il restera de toi
    Une brise du soir
    Un refrain dans le noir
    Jusqu’au bout de l’hiver
    Ce que tu as chanté
    En d’autres jaillira
    Celui qui perd sa vie
    Un jour la trouvera
    Celui qui perd sa vie
    Un jour la trouvera
    Il restera de toi
    Ce que tu as offert
    Entre tes bras ouverts
    Un matin de soleil
    Il restera de toi
    Ce que tu as perdu
    Que tu as attendu
    Plus loin que tes réveils
    Ce que tu as offert
    En d’autres revivra
    Celui qui perd sa vie
    Un jour la trouvera
    Celui qui perd sa vie
    Un jour la trouvera »
    Mannick

  11. Son dernier message sur mon blog m’avait fait espérer que sa santé s’était améilorée, mais voilà qu’à présent elle ne viendra plus laisser quelques plumes d’ange dans nos blogs. C’est ainsi que je l’avais connue il y a déjà 15 ans…
    Toutes mes condoléances à sa famille et à tous ceux qui l’aimait.
    Merci de la mettre à l’honneur, Quichottine.

  12. Un ange oui, ses textes et messages étaient toujours empreints de douceur et de sensibilité. Elle savait trouver le meilleur en toute chose. Je lui souhaite bon voyage parmi les étoiles et la garderai dans mon coeur. Merci Quichottine de cet hommage tellement vrai. Porte toi bien. Bisous

  13. Bonjour Quichottine, un hommage touchant à cette auteure …Les mots ne seront jamais des “brins de paille mais souvent des bouées de sauvetage au milieu d’un océan de boue , les mots sont aussi de douces caresses qui trouvent écho au delà de l’infini et çà , c’est ce qui est beau , je trouve.

  14. Merci pour cet hommage à Gazou que je ne connaissais pas, mais je voyais ses commentaires sur quelques blogs, ça et là. Bonne semaine et je profite que tu as ouvert une nouvelle note pour te présenter mes meilleurs voeux de bonne et heureuse année 2023. Bonne continuation pour ton blog et tes écrits; Bises.

  15. Un très bel hommage Quichottine,
    un Ange est passé sur terre puis il s’est envolé vers les étoiles pour continuer à briller.
    Toutes mes condoléances à la famille de Gazou et à sa famille virtuelle de la blogosphère.
    Bises

  16. merci Quichottine pour ce bel hommage a Gazou, une personne si discrète qui est partie sur la pointe des pieds mais que nous n’oublierons pas…Bisous bonne semaine

  17. Bonsoir Quichottine
    Même si l’on ne se rencontre que virtuellement, c’est toujours tellement triste d’apprendre le départ de la personne que l’on a lue, commenté parfois.
    Puisse t-elle rejoindre un doux chemin étoilé !

    Même si ce n’est pas le moment choisi, je me permets de te souhaiter une année douce et sereine.Je t’embrasse.

  18. Sincères condoléances Quichottine et de tout coeur avec toii et ses proches. Je commence l’année avec la perte d’une amie ausi, coeur saigne…

  19. Salut,

    Ce matin on a essuyé de fortes averses avec des giboulets, on est pas en Mars pourtant?

    On nus annonce de la neige la semaine prochaine.

    Beaucoup de monde aux stations service pour faire le plein alors j’en ai profité aussi.

    D’après l’Orthophoniste je parle mieux.

    J’espère que chez vous la santé est là.

    Bon week-end

  20. Magnifique hommage
    Un départ est une absence, que l’on vit plus ou moins bien. Nous avons tous notre façon de réagir devant cela. Meme si l’on parvient à guérir un peu, restera toujours la cicatrice laissée dans le corps ou l’âme.
    Comme beaucoup , je crois que ces personnes, surtout si elles sont proches, deviennent nos anges gardiens, ils sont là présent, pour nous protéger.
    Mes sentiments à la famille endeuillée
    Je t’embrasse ma Grande
    Tit’Anik

  21. Toutes mes condoléances Quichottine ainsi qu’à ses proches . Qu’elle repose en paix , elle a semé de jolies graines de mots.
    je t’embrasse mon amie.

  22. Bonjour Quichottine,

    Je voyais parfois son pseudo ici et là et bien sûr dans les éphémères. Cela me fait toujours quelque chose d’apprendre le départ de quelqu’un, ami ou inconnu.
    tes mots lui rendent un magnifique hommage, très émouvant.
    Mes sincères condoléances à sa famille et ses amis. Son étoile brille entourée de tant d’autres belles étoiles.
    Je t’embrasse

  23. Salut,

    On a de la chance car pas de pluie , pas de vent, pas de neige et le thermomètre à O°.

    Personne chez le toubib , ni à la pharmacie.

    Des jours comme ça , c’est super en hiver.

    Bonne semaine

  24. Bonjour,

    Il fait un temps à rester chez soi .

    C’est normal paraît-il car c’est l’hiver.

    Je continue les soins chez l’orthophoniste.

    Aujourd’hui j’ai réussi à manger des nouilles asiatiques.

    J’aime bien ce plat.

    J’espère que tout va pour le mieux chez vous.

    Bon week-end

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.