Et si ça dépasse un peu ?

Après avoir reçu les premières participations, je m’interroge.

Il est facile de proposer une seule page lorsqu’il s’agit d’un poème, un sonnet prend peu de place, une ballade, bien sûr, peut en prendre davantage, mais on peut peindre notre horizon en peu de mots.

Ce sera facile…

– Facile ? Tu te rends compte de ce que tu dis ? Le sujet est ouvert, soit, mais les auteurs à venir s’interrogent aussi. L’horizon est bien vaste, et, en plus, tu l’as mis au pluriel. Qu’est-ce que ça veut dire ?

(Quichottine soupira. Décidément, le Lutin bleu la voulait dans la réalité, elle qui n’était plus que fiction… d’ailleurs, je ne vous ai pas encore dit où elle se trouvait en ce moment.)

– Pluriel, parce que l’horizon n’est pas unique.

– Va en parler aux scientifiques ! Tu dis n’importe quoi…

– Je m’explique. Suivant l’endroit où tu te places, suivant ce que tu regardes, l’horizon n’est pas le même. Je peux être chez moi, avec un horizon coupé d’immeubles, de grues qui s’illuminent la nuit, de véhicules qui passent bruyamment. Je peux aussi traverser mon miroir, me retrouver ailleurs, dans l’un ou l’autre de mes pays imaginaires. Je peux encore rejoindre mon Amielle, mon amie-jumelle, dans sa Bretagne ou, mieux, sur l’île où elle redevient sirène.

Un horizon du passé, du présent, de l’avenir. N’importe où, n’importe quand.

Je peux vous faire voyager dans un livre, dans un rêve, vous proposer un fauteuil si confortable que vous ne ressentiriez plus aucune douleur.

Je peux…

– Tu peux ?

(Quichottine soupira de nouveau… Le Lutin bleu avait raison, elle ne pourrait pas, pas toute seule, il lui fallait l’aide de tous ceux qui savaient rêver avec elle, qui avaient su la faire rêver, la consoler de ses chagrins.)

– On ne peut pas oublier ses chagrins…

(Le lutin bleu, comme toujours, lisait dans ses pensées. Quichottine s’en étonnait toujours, mais elle finissait par s’y attendre.)

– On ne peut pas, c’est vrai. Mais on peut, un instant les mettre dans sa poche, avec un mouchoir par dessus. Juste un instant, car, même en les enfermant à clé dans un tiroir, ils reviennent toujours, au moment où l’on s’y attend le moins. Ce que je demande, ce n’est pas d’oublier son chagrin, ses peines, ses souffrances, ce que je voudrais c’est ce “Et si…” qui ouvre le chemin des possibles, du petit coin de ciel bleu qui illumine soudain le gris du ciel.

(Le Lutin bleu sourit. Il y tenait aussi, à ce petit coin de ciel tout bleu où il pouvait la rejoindre quand la mélancolie l’envahissait.)

– Et donc ?

– Pour en venir au sujet que je voulais traiter ce matin… et si ça dépasse un peu… eh bien, si ça dépasse, mais juste un peu, et qu’il est impossible de supprimer quelques lignes, que tout est important, je garderai… à condition que ce ne soit qu’un peu et que ce peu puisse laisser la place à une illustration, par exemple, qui permettrait à un autre auteur d’y intervenir.

– Tu penses à qui ?

– Aux photographes, par exemple… Nous en avons toujours eu dans nos livres précédents. Parfois, la photo prend toute la page, parfois non.

– Donc, tu autorises ce petit peu de plus ?

– Oui, mais avec modération. 🙂

(Quichottine s’enfonça dans le grand fauteuil bleu, elle regardait dans l’âtre les braises qui rougeoyaient, se demandant si elle y ajouterait une ou deux bûches. Elle avait froid.
Près d’elle, sur une table, les derniers livres à lire, des aiguilles à tricoter, un en-cours tricot, de quoi raconter encore sur ses mil et une pages à venir.)

57 commentaires à propos de “Et si ça dépasse un peu ?”

  1. Tu as raison Quichottine, dans une telle anthologie, les textes ne doivent pas être longs pour qu’il y ait de la place pour tout le monde. Et puis c’est toi qui pilotes, tu as donné la règle du jeu à nous de la suivre…

    • Tu as souligné le problème qui se poserait avec des textes longs… Nous serions trop nombreux, et il faudrait que je limite le nombre de participants. 🙂

  2. Les débordements, c’est le lait qui passe par-dessus bord et se répand ! Gare ! ;))

    • Il peut éteindre le feu… et là, c’est grave ! 🙁

  3. C’est noté Quichottine, avec modération !
    Bises et bon début de semaine

  4. Bonjour pas encore mijoté sur le sujet je suis assez fatiguée ces derniers jours et pour écrire je doit être à 100% de ma forme, je me pencherais dès que je serais un peu moins fatiguée, bonne journée bisous

    • Bon courage pour tout, Cigalette, l’important est de prendre bien soin de toi.
      Bisous et douce journée.

  5. Bonjour Quichottine. Nous savons tous que tu fais toujours tout au mieux, pour tous nous arranger, mais la publication d’une anthologie impose des contraintes et c’est bien normal. Bonne journée et bisous

    • Merci pour ta compréhension.
      Bisous et douce journée à toi aussi.

  6. D’accord ! Je tâcher de ne pas dépasser !… Je dois juste remettre en place les idées jetées, quand elles surgissaient, et il en arrive encore, je dois trier… 😆
    Je t’embrasse

    • Trier est important, ne garder que ce qui te plaît le plus, et ça plaira au lecteur. 🙂
      Passe une douce journée, je t’embrasse.

  7. juste un sourire 🙂 et je te souhaite une très belle journée !

    grosses bises

    • Un grand merci pour ce sourire.
      Grosses bises à partager et douce journée à vous deux.

    • Mieux vaut ne pas sortir, ce sera plus facile pour moi et pour ceux qui vous liront.
      Belle semaine à toi aussi, eMmA.

  8. Il faut savoir respecter les consignes
    dans toutes choses…
    ***
    Les horizons s’ouvrent à nous, passons au-delà pour de belles et nouvelles aventures…

    • C’est vrai, mais il arrive que ce ne soit pas aussi facile. Pour l’instant, nous avons réussi à ne pas dépasser… 🙂
      Merci pour tout, Marie.

  9. Tu es bien courageuse Quuchottine, on te complique la vie mais bon, moi je n’aurais pas besoin de superflu, je n’aime pas faire long, j’ai toujours peur de lasser…… Alors on peut déjà t’envoyer nos pontes ?

    • On peut… pas de souci.
      Merci pour celui que tu nous a offert. 🙂

    • J’en suis certaine… Ce ne sont pas mes gens, ce sont ceux qui ont envie de participer, et je sais qu’ils écriront avec leur cœur.
      Bisous et douce journée.

  10. Je souris Quichottine , je crois que nous sommes en phase, tu dois lire dans mes pensées ..Hier j’ai un peu galéré en essayant de mettre la création dans le format imparti . D’autant que cette création de Patrick est tres belle et qu’elle mérite de prendre un peu plus de place .
    Bonne journée
    Bises

    • Nous avons réussi, finalement… Mais je sais que si c’est possible, avant la publication, si je n’ai pas trop de pages, j’aérerai ton récit et donnerai plus de place à l’image de Patrick.
      Bises et douce journée.

  11. bonjour Quichottine… Il y a tellement a dire sur Les Horizons que plusieurs livres ne suffiraient pas mais comme tu es notre instigatrice de ces projets, notre manager depuis toujours, tu peux imposer pour le bien de tous, comme tu l’as toujours fait jusqu’à présent un certain nombre de pages. Par contre je ne sais pas quand on doit t’envoyer notre ecrit soit seul ou avec photos. Merci Prends soin de toi Bisous de fée

    • Le 15 mai dernier délai. Les deux pages format A5 offertes à chacun doivent contenir la totalité, texte et/ou illustration compris.
      Merci pour tout, Celiandra. Bises et douce journée.

  12. Je sais mais ça m’apprend à être concise du coup 🙂 les consignes sont importantes ! Bisous et merci pour ces précisions. Passe une douce semaine

    • Un sourire pour toi, Manou. Je sais que tu feras au mieux.
      Passe une douce semaine toi aussi. Bisous.

    • Merci, Claudine. Pour tout.
      Bises et douce journée.

  13. En relisant son texte, on peut le reduire, le condenser. Il prend même plus de densité.
    Ah nous faisons bien partie de ce peuple de gaulois et gauloises… Pourquoi ne pas simplement suivre tes consignes qui sont pour le bien de notre communauté.
    Bises

    • Pour l’instant, tous le suivent, alors, c’est bien. 🙂
      Merci pour tout, Durgalola. Bises et douce journée.

    • Ta participation est belle, et elle tient sans problème dans le format imposé. Ne te déprécie pas.
      Bisous et douce journée.

  14. Les consignes sont données, à chacun de le suivre, sinon tu ne vas pas t’en sortir…c’est mon avis. J’ai choisi ma photo, tu souriras quand tu l’as verra je pense par rapport à aujourd’hui…maintenant il faut que Jmi réfléchisse…
    Gros bisous de nous deux et douce journée

    • Chouette ! J’attends… mais je serai patiente, je sais que votre participation conjointe sera à l’image des précédentes, superbe !
      Gros bisous et douce journée à vous deux.

  15. notre horizon est bouché sur une a 4 mais celui de l’imagination non a nous de tout faire rentrer dedans….Bisous

    • Merci, Renée, je sais que tous feront au mieux.
      Bisous et douce journée.

  16. Bonjour Quichottine , tu fais fort bien d’écouter la sage parole du lutin Bleu ! ah ! ce lutin Bleu !

    • Je sais combien il te plaît. 🙂
      Merci pour tout, Jerry.

  17. C’est noté! Pour l’instant , j’ai plutôt le pb inverse , j’ai « pondu » un texte mais il me semble… un peu court!
    Bisous.

    • Ton texte est parfait, Zoé. J’ai adoré !
      Merci pour tout.
      Bisous et douce journée.

    • Juste pour que vous ne paniquiez pas trop… 🙂
      Gros bisous et douce journée Pimprenelle, merci pour tout.

  18. Salut,

    Le temps est variable, soleil ou pluie.

    Il ne fait pas froid et ça gazouille dans les haies du jardin.

    Ca sent le printemps .

    Bonne semaine

    • La météo est incertaine, nous passons du froid, très froid, au plus printanier.
      Merci, Tiot.
      Passe une bonne semaine toi aussi.

  19. Tu as raison , dès le départ il faut mettre des consignes strictes , on a tendance à dépasser !!surtout pour les amateurs comme moi!
    Douce soirée, bises Quichottine

    • Tu n’as pas dépassé, et ta participation est très magnifique. J’ai adoré.
      Bisous et douce journée.

  20. J’espère que ce ne sera pas trop difficile de respecter tes consignes …
    Je te souhaite un bon mardi avec de gros bisoux doux, ma quichottine.

    • Ce n’est pas difficile, mais il ne faut pas être comme moi… à passer d’une idée à l’autre, sans réfléchir au temps. 🙂
      Gros bisous et douce journée ma Dom.

  21. Savoir dire beaucoup de choses en peu de lignes … c’est difficile mais pas impossible . Je le fais souvent pour que les gens qui viennent sur mon blog lisent jusqu’au bout . nous vivons dans un monde de gens pressés …

    Je dois t’avouer que je n’aime pas les nouvelles car on reste souvent sur notre faim .J’aurais aimé une histoire qui se déroule au fil des pages ;(comme pour le mariage ) mais je sais que c’est très compliqué .lorsque les participants sont très nombreux ..; cela demanderait une logistique très lourde..
    Bonne soirée

    • J’espère que l’un des ouvrages à venir sera un roman… un peu comme pour Le Mariage… tu as raison de l’évoquer.
      Nous serons moins pris par l’espace à respecter, surtout si les auteurs se mettent à plusieurs pour raconter…
      Avec un peu d’indulgence et de bonne volonté, nous devrions y arriver. 🙂
      Passe une douce journée. Merci pour tout.

  22. Je ne sais trop dans quoi me lancer. Texte ou poème. Pour être sûre de ne pas dépasser, je vais plutôt m’orienter vers un poème. Je n’ai pas encore trop d’idées pour l’instant.
    Mais, c’est sûr qu’il faut mettre un « cadre » bien précis dès maintenant.

    Bises et bon courage Quichottine !

    • Merci pour tout, Alrisha.
      Tu as réussi à respecter le cadre. C’est parfait. 🙂
      Bises et douce journée.

  23. Je vais essayer de faire tenir sur une seule page.
    D’ailleurs ce sujet , je l’ai déjà utilisé avec un poème nommé Horizon. Dans Tarentelle je crois. Tu regarderas.
    Gros bisous qui vont cogiter 😉

    • Je ne l’ai pas sous la main, mais je regarderai. 🙂
      Merci pour tout, Martine.
      Gros bisous et douce journée.

  24. Coucou Quichottine me revoilà. un ordi en état de marche et une connexion Internet qui fonctionne à peu près.
    Si ça dépasse un tout petit peu … ben c’est le propre de la ligne d’horizon que de se dérober au fur et à mesure qu’on avance, du moins quand il n’est pas borné …
    J’espère en tous cas participer à cette belle entreprise.
    Amicalement