Églantine Nalge, L’an vin(g)t… ou l’ennemi invisible

Beaucoup l’ont déjà présenté, et j’aurais dû le faire depuis longtemps.

Hier, j’évoquais ces livres qui nous font supporter le quotidien, c’en est un.

Églantine, c’est Mère-Grand, c’est aussi une merveilleuse conteuse. Vous la connaissez sûrement, surtout si vous êtes parmi les nombreux lecteurs de nos Anthologies.

Une merveilleuse conteuse, donc, un écrivain de ceux que j’aime, ceux qui savent partager, émouvoir, ouvrir nos yeux et nos cœurs.

Elle sait faire rire et rêver.

Même si je n’ai pas encore lu tous ses livres, je me suis régalée avec ceux que j’ai lus.

Celui-ci venait à point nommé pour moi.

Publié chez Amazon
ISBN 9798674963653

 

Je n’aurais pas su trouver les mots, Églantine l’a fait pour moi, a mis sur papier bien des questions que j’avais dans la tête, en apportant, ce faisant, des réponses.

Je me suis faite petite souris pour écouter les échanges entre les deux retraités, Honoré et Honorine… et, par le trou de la serrure, j’ai surpris les mots de M’âme Églantine et de son chat Horace, il me faisait penser à mon Lutin bleu.

La commère du quartier dit très haut ce que beaucoup pensent tout bas, souligne les contradictions que nous avons observées, avec perspicacité et humour.

L’entendre me ravit. La lire me comble de joie.

Églantine parle d’elle sans complaisance, mais toujours avec sincérité, humour.

“ […] l’écriture me libère de mes préoccupations, ce n’est pas seulement de l’autoédition mais aussi de l’auto-dérision.”

(sur son blog le 21 août 2020)

Je crois qu’elle ne se prend pas au sérieux, mais les sujets qu’elle aborde le sont le plus souvent.

Comme j’aimerais lui ressembler si j’ai un jour, comme elle, des arrières petits-enfants !

Alors, évidemment, je vous invite à lire d’autres pages…

  • Chez Manou (http://www.bulledemanou.com/2020/09/l-an-vin-g-t-ou-l-ennemi-invisible/eglantine-nalge.html)
  • Chez Martine (http://quaidesrimes.over-blog.com/2020/12/l-an-vin-g-t-ou-l-ennemi-invisible/eglantine-nalge.html)
  • Chez Renée (http://envie2.be/lectures-de-septembre/)

Sa fiche-auteur ici :
http://www.les-anthologies-ephemeres.fr/article-eglantine-lilas-l-un-des-auteurs-de-la-marguerite-des-possibles-118867879.html

Et, dans la Bibliothèque de Quichottine

  • https://quichottine.fr/2016/05/eglantine-nalge-nous-vieillissons-ensemble-et-alors.html
  • https://quichottine.fr/2016/01/eglantine-nalge-lorsqueglantine-raconte.html

28 commentaires à propos de “Églantine Nalge, L’an vin(g)t… ou l’ennemi invisible”

  1. Coucou Quichottine.
    Tu as raison, Monique, de son pseudo Mère-Grand, est une merveilleuse conteuse, et que d’humour au travers les conversations de ses personnages…
    Joli clin d’œil ce matin.
    Bises et bon dimanche

    • Un vrai bonheur que cette lecture que j’appréhendais pourtant. 🙂
      Bon dimanche à toi aussi, eMmA.

  2. Mère-Grand est irrésistible quand elle raconte des histoire et Horace un grand sage !
    Merci Quichottine d’évoquer M’Dame Églantine
    Bon dimanche…fais attention au vent .

    • C’est si vrai.
      Merci, Josette. Bon dimanche à toi aussi. Je n’ai pas prévu de sortir, les enfants arrivent demain. 🙂

    • Je suis sûre que d’autres le font très bien, mais je suis contente de pouvoir donner envie de lire.
      Bises et douce journée Claudine.

    • Ce n’est pas un roman, je crois que c’est une bonne manière de dédramatiser, mais je sais que beaucoup pensent comme toi. Ce virus nous pourrit la vie.
      Bisous et douce journée.

  3. Parler du virus avec humour est plutôt sympathique et cette dame semble en posséder beaucoup.
    Mais il est vrai que tout le monde en a mare. Il va falloir tourner la page au plus vite pour peut-être retrouver un monde différent, plus solidaire et plus soucieux de la nature humaine et de notre environnement.
    Bon dimanche.

  4. Tu donnes toujours joliment et gentiment envie de lire tous les livres que tu présentes…
    Je suis aussi dans l’envie de lire et d’entendre parler d’autre chose que de la covid…
    Bon dimanche à toi et à Eglantine, bises à vous deux !

  5. Bonjour ma chère Quichottine et merci pour cette présentation : tu es une tentatrice et tu sais si bien faire que je viens de commander. ce livre. De l’humour, de l’auto-dérision : c’est le meilleur moyen de survivre pour moi maintenant.
    Le vent souffle fort, le ciel va bientôt nous tomber sur la tête mais des dizaines de petits passereaux, « mes fleurs de l’hiver » se chamaillent autour des distributeurs de graines et des boules de graisse. Au moins y a-t-il de la vie autour de moi…
    Passe un doux dimanche avec ton Archange. Gros, gros bisous.

  6. alors voilà …comment dire …: dans la vie on rencontre, de différentes façons, beaucoup de personnes et dans le lot il y a des personnes comme toi qui te donne toujours envie d’être meilleure parce que toi tu y crois . Je n’y arrive pas forcément mais j’essaye, promis !:-) Tu es un réconfort permanent, une source de paix, bref tu es une amie que j’ai connue sur le versant descendant de ma vie mais qui m’apporte tant !
    Tu ne te trompes pas, non je ne me prends pas au sérieux et l’auto dérision m’accompagne dans mes écrits et aussi dans ma vie. Une fois encore merci . Je t’embrasse tres fort.P.S Pour  » l’arrière grand-mère ? Tu en seras une formidable n’en doutes pas.

  7. Bonjour Quichottine,
    Je suis très absente de la toile depuis bien longtemps maintenant … je passe lorsque le temps me le permet, je loupe donc bien des choses.
    Ce livre d’Eglantine, tu en parles comme une amie peut le faire, avec beaucoup de douceur et de bienveillance. Mais elle le mérite. Les échanges avec elle sont toujours des plus plaisants et son blog en est une bonne image. Même les choses graves elles y met les formes pour les faire passer en douceur.
    Je n’ai pas vu encore de quoi il retourne dans ce nouvel ouvrage, mais même si des sujets peu plaisants y sont évoqués, ce n’est pas en n’en parlant pas qu’on les écartera. Mais je la sais assez fine plume pour ne pas dramatiser d’avantage.
    Merci à toi d’avoir attiré notre attention sur cette lecture que je vais me faire un plaisir de découvrir
    Bisous et bon dimanche Quichottine

  8. Merci pour cette double info : la parution d’un nouveau livre qui a l’air intéressant, et le fait qu’on peut éditer sur amazon !

  9. Mère Grand a le don de nous  » envoûter » dès les premiers mots et de nous lâcher qu’à la fin !
    Merci de la faire connaitre.
    Belle soirée, bises Quichottine

  10. Comment ne pas penser d’Eglantine ce que tu en dis ?
    La vie forge les uns et les autres mais certains réagissent avec tendresse, humour, auto-dérision et cela fait beaucoup de bien.
    Bisous Quichottine

  11. J’aimerais bien rencontrer ma complice d’écriture « pour de vrai » ! J’adore sa « mauvaise foi » intentionnelle, sa pertinence et aussi, parfois, son impertinence qui nous bouscule et nous fait regarder les choses autrement. C’est une conteuse qui nous rappelle la vie d’avant les consoles et autres gadgets, et qu’on devrait inviter dans les écoles !

  12. Merci Quichottine ! J’apprécie ton partage et la façon que tu as de le présenter… Bravo Eglantine ! Gros bisous.

  13. Je connais Eglantine par son blog, depuis plusieurs années. Elle a le sens de l’humour et du vrai, elle raconte très bien, on se laisse tenter par ses jolis mots. Bravo à elle. Je te souhaite de passer une bonne fin d’année, merci pour tes passages sur mon blog depuis tant d’années. A l’année prochaine pour continuer à échanger. Bises.

  14. Je me régale à lire ses historiettes chaque fois; Elle a de la verve de l’humour et ses personnages sont très sympathiques .J’ai lu son livre dans lequel elle exprime des vérités etn os interrogations face à cet ennemi invisible.
    Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.