19 mars, une journée pas comme les autres

Ça aurait pu, pourtant… malgré l’hiver, malgré la neige.

180319_Quichottine

Nous rentrions chez nous après une courte fin de semaine d’anniversaire.

10 ans, ça compte, savez-vous ?

Il y a dix ans, j’annonçais sa naissance, ici, déjà… enfin, plutôt sur OB, dans mon Jardin secret.

Depuis, tant d’années écoulées, tant de moments partagés, même ici.

Sélène est devenue la fée de la Croix Petit, sans le vouloir sans doute.

Mais même aujourd’hui, elle reste un peu pour moi le bébé si petit que j’ai tenu entre mes mains.

Elle ressemble tantôt à un ange, un angelot bouclé et souriant, tantôt à l’un des petits lutins qui jouent encore à saute-mouton dans la forêt de mes contes.

Elle grandit. Un jour, elle fêtera, comme sa sœur l’an dernier, ses quinze ans, et, moi, j’ignore si je serai encore là pour voir la belle jeune fille qu’elle sera devenue.

Nous verrons bien.

Ce lundi a failli être le dernier.

On dit que tout progresse, c’est vrai, mais ce qui ne progresse pas, ce sont les moments où le corps se rebelle, où il refuse d’être malmené, où il exige le repos qu’on lui refuse quand la “charge mentale” prends trop de place.

Nous rentrions… il ne neigeait plus mais la neige était bien présente et tissait les conditions nécessaires pour que rien n’aille plus.

J’avais pris des photos et, je rêvais un peu.

On dit qu’il est important de rêver…

Mais j’aurais dû être attentive à la route, attentive à mon compagnon.

La réalité me rattrapa lorsque ma tête fit un aller-retour sur la vitre latérale.

La barrière de sécurité empêcha que l’accident fût trop grave, et, même si le véhicule de location n’est plus présentable, nous sommes vivants.

Mon Archange s’était endormi au volant, à 130 à l’heure sur l’autoroute, et, même si ce n’était qu’un bref instant, il aurait pu nous conduire tous deux au Paradis des automobilistes imprudents.

Le progrès, c’est cela… une sécurité renforcée pour les passagers d’un véhicule à moteur, mais aussi ces petits plus qui font qu’on n’a plus besoin d’agir pour que la vitesse soit constante. Un régulateur de vitesse auquel on se fie pour ne pas dépasser celle permise.

Cela ne devrait pas exister.

Je ne m’en sers jamais, préférant rester vigilante à tout ce qui m’entoure. Mais j’ai accepté depuis longtemps de ne plus conduire lorsque mon époux est au volant.

Moi, je conduis mal, parce que trop lentement, en respectant tout, en prenant soin d’anticiper chacune de mes actions pour que ce ne soit jamais au dernier moment, pour que ceux qui me suivent ou me précèdent soient avertis à temps du moindre changement.

Lui, il sait, il peut, il est absolument parfait.

Et c’est parfaitement que nous aurions pu tous les deux ne jamais voir ce nouveau printemps.

PS : Ne vous inquiétez pas, tout va mieux aujourd’hui, même si ma tête me fait encore mal.

J’ai repris le chemin de vos blogs, mais pas encore mis à jour le mien, j’en suis désolée. Tout se fera peu à peu.

Merci encore à tous ceux qui prennent le temps de me lire et de laisser ici des mots que je lis toujours avec beaucoup d’émotion.

143 réponses à “19 mars, une journée pas comme les autres

  1. Oh mon Dieu !!!! que vous avez du avoir peur !!! heureusement d’après ce que tu dis plus de peur que de mal …les mots me manquent. Vous aviez votre bonne étoile au dessus de vous ♥♥
    On met le régulateur de vitesse aussi, mais on a une autre option, je ne sais plus le terme exact, un « blocage » en ligne droite, ce qui veut dire que lorsque l’on dévit un peu trop, le volant tourne et nous prévient c’est un grand plus (pas facile à expliquer)
    Douce journée, bon repos à vous deux
    Gros bisous à vous deux

    • Quichottine

      Une peur immense… pas facile de repartir sans trembler.
      Les options sont nombreuses aujourd’hui et j’avoue que j’aimerais bien profiter de certaines d’entre elles.
      Merci à toi, gros bisous à vous deux.

  2. bonjour Quichottine ,
    c’est vrai que la voiture tue, ou blesse ; généralement on ne s’en rend pas vraiment compte avant ;
    quand mes fils sont sur la route je suis très contrariée ;
    mon mari ne conduit plus mais il conduisait comme toi, prudemment 🙂 moi je ne conduis pas, j’ai toujours eu peur , la route ayant tué dans ma famille ;
    vous avez eu somme toute de la chance 🙂 et c’est bien que tu en parles ;
    gros bisous

    • Quichottine

      Je n’avais pas peur en voiture auparavant, mais je n’aime plus vraiment conduire, je ne le fais que par nécessité.
      Cependant, lorsque je conduis, je préfère être seule, car je prends les chemins que je désire à mon rythme, en sachant que je ne dérange personne. 🙂
      C’est vrai, nous avons eu beaucoup de chance.
      Gros bisous et douce journée Michelle.

  3. Oh Quichottine, oui, la vie est un fil si fragile qu’un instant, une seconde, une absence…. Heureusement, vous êtes en vie et c’est là le plus important.
    Parfois, quand je me lève le matin, je pense à ce qui va indiscutablement se passer de tragique dans la journée, dans le monde, mais c’est là, le mouvement de la vie…
    Bon rétablissement à vous deux.

    • Quichottine

      C’est le plus important… J’ai hâte que cet accident ne soit plus qu’un mauvais souvenir.
      Merci pour tout, Emmanuelle. Je t’embrasse fort.

  4. L'Espigaou

    Et oui une seconde d’inattention et voilà…………
    Comme toi je suis très prudente, j’anticipe toujours ce que la voiture devant ou celle qui arrive en face peut faire, je préviens toujours bien à l’avance tout changement de vitesse ou de direction.
    Mais mon mari, comme le tien, est prudent bien sur, mais n’anticipe pas ce qu’une voiture venant en face pourrait faire.
    Nos hommes sont trop sur d’eux.
    Enfin tout va bien vous êtes indemne tous les deux, vous en êtes pour votre peur.
    Donne nous de tes nouvelles car le contre choc est parfois douloureux (mentalement).
    Je t’embrasse très fort
    Maryse

    • Quichottine

      Trop sûr d’eux… je crois aussi.
      Mais je pense qu’il va changer sa façon de faire et surtout accepter de penser qu’il a aussi des moments de faiblesse et qu’il doit aussi se reposer.
      La peur est bien là… j’espère qu’elle passera.
      Je t’embrasse. Passe une douce journée.

  5. Oh, comme vous avez dû avoir peur ! Juste une fraction de seconde et vous auriez pu connaître le pire… Je n’utilise pas le régulateur de vitesse, jugeant qu’il pourrait me permettre de me reposer et du coup d’être moins vigilante. Ma nouvelle auto est équipée d’un système de détection de fatigue… ce qui est plutôt pratique.
    Heureusement un « bon ange » veillait sur vous et vous êtes sains et saufs !!! Mais si ton mal de tête persiste ma Quichottie il faudra consulter.
    Douce journée et GROS BISOUS.

    • Quichottine

      Un système de détection de fatigue m’irait bien. 🙂
      Celle-ci en était dépourvue.
      Je crois que le fait que cette voiture était moins lourde que la nôtre a joué aussi en notre défaveur.
      Je vais aller passer une radio… tu as raison, mieux vaut être prudent aussi de ce côté.
      Gros bisous et douce journée à toi aussi.

  6. Bonjour Quichottine, ma voiture c’est ma liberté dit un slogan, certes oui, mais ô pas sans danger car la route étant ce qu’elle est, tueuse aussi… même prudent/e on est pas à l’abri de soi-même comme des autres, alors oui un grand ouf de soulagement car… mieux vaut ne pas y penser !!! Je t’embrasse de tout coeur, à plus tard… jill

    • Quichottine

      Merci pour ta présence et tes mots de réconfort, jill.
      Nul n’est jamais à l’abri de rien.
      J’espère que la crainte passera pour que je puisse à mon tour reprendre le volant. Pour l’instant je n’en ai pas envie.
      Je t’embrasse très fort. Passe une douce journée.

  7. Je ne sais pas si j’ai bien compris : ton mari avait enclenché le régulateur de vitesse (moi, j’adore cet accessoire que j’utilise toujours, c’est un vrai confort) et s’est endormi au volant ?
    Eh bien, Quichottine, je suis ravie que vous en ayez réchappé et que tu puisses nous raconter votre mésaventure !
    Repose-toi bien, pas d’imprudence…
    Je t’embrasse.

    • Quichottine

      Tu as tout compris, eMmA.
      C’est vrai que l’important et que nous soyons encore vivants.
      Je t’embrasse. Passe une douce journée.

  8. La perfection est-elle de ce monde ?
    L’essentiel est que ce ne fut pas trop grave, tant mieux !
    Moi qui aime conduire et qui conduit pratiquement tous les jours je ne prends pas le volant quand je suis en compagnie de mon époux et ainsi j’évite les conseils et remarques qui m’agaceraient au plus au point, à chacun sa manière de conduire selon son tempérament, à présent n’ayant plus de grosse cylindrée je ne m’amuse plus du tout dans les grands virages, mais aussi j’ai vieilli, voilà et on change forcément !
    Avec un enfant dans la voiture il est certain que l’on redouble de vigilance…
    Bonne journée Quichottine, bisous

    • Quichottine

      Je le croyais… si tu connaissais mon époux, tu saurais à quel point il peut l’être pour ses proches.
      Pas de blessé, seulement un dégât matériel sur un véhicule de location.
      Mon époux aime conduire, il le fait généralement sans problème et partout. Moi, je ne conduis que dans un périmètre que je connais bien, on a oublié de me fournir un sens de l’orientation avec mon permis. 🙂
      Bisous et douce journée Marine.

  9. Ouf ! Plus de peur que de mal mais quelle frayeur, tu as du avoir. N’ayant pas les moyens d’avoir une voiture, je ne conduis plus mais lorsque je le faisais, je conduisais prudemment. Bonne journée

    • Quichottine

      Une peur bleue… hélas ! Je n’étais déjà pas très rassurée d’habitude, mais j’ai bien peur que ma phobie des longs trajets en voiture ne s’aggrave.
      Merci pour ta présence et tes mots.
      Passe une douce journée.

  10. coucou vous avez dû avoir peur – le matériel ce n’est pas grave, le principal c’est vous – logiquement le printemps est là mais pour nous Les Normands il a du mal à percer – et pourtant cela ferait du bien à mes vieux os, surtout après ma bronchite avec complications il me faut du soleil – bisous Mamy Annick

    • Quichottine

      Tu as raison, c’est le principal.
      Je suis contente que tu ailles mieux, malgré l’absence de soleil. T’en fais pas, il va arriver !
      Bisous et douce journée MamyAnnick.

  11. Vous l’avez échappé belle et C’est le principal. Nous faisons souvent des aller retour entre la Vendée et Cergy. : 470 km. Pour éviter on se couche tôt la vieille. On part au lever du soleil le matin sans prendre le petit déjeuner. On s’arrête au bout d’une heure trente de conduite et on change de conducteur à mi chemin. On arrive Pour le déjeuner car on s’est aperçu que conduire pendant la digestion même si on a mangé qu’un petit sandwich favorise l’endormissement. Le régulateur de vitesse est fort confortable mais trop mais on l’utilise tout de même. On sait qu’on n’est pas à l’abri néanmoins de l’endormissement et c’est une angoisse quand on conduit. Bisous

    • Quichottine

      Tu as raison pour la digestion… car l’accident est arrivé peu après le déjeuner.
      Nous avions pourtant fait des pauses, mais je crois que la fatigue accumulée tous ces jours-ci et le changement de voiture étaient propices et l’accident inévitable.
      Merci pour tes mots et ta présence, Martine.
      Bisous et douce journée.

  12. Même si je m’en sers, je me méfie du régulateur de vitesse et, au volant (souvent), comme toi j’anticipe. Trop … mais peut-on dire  » trop « , surtout lorsqu’on est confronté à l’accident, ou simplement à l’incident sans gravité ni dégât ? …
    Bizarrement, je n’utilise pas le limiteur, sans doute parce que je ne l’essaie pas …
    Pour vous, l’essentiel c’est que vous n’ayez pas de séquelles physiques. Et j’espère aussi que vous n’aurez pas trop de complications administratives avec les assurances et le loueur de véhicule. Quant aux points de permis … je ne sais pas s’il y a une ponction sévère dans ce cas. Mais ce n’est pas le plus important.
    Bises et bonne journée, Quichottine.

    • Quichottine

      J’avoue ne pas l’avoir essayé personnellement. Je préfère rester maître à bord quand je conduis. 🙂
      Pour l’assurance, je ne sais pas, c’est la première fois que nous avons un accident avec une voiture de location.
      Le plus important est qu’il n’y ait pas eu d’autres véhicules en cause et que nous n’ayons pas été blessés.
      Merci pour tout, Midolu.
      Bises et douce journée à toi aussi.

  13. Alors je crois que l’on peut dire plus de peur que de mal, et c’est une très bonne nouvelle, que ce fut votre cas.
    Personne n’est à l’abri sur la route et parfois notre petit ange nous sauve la vie.
    J’espère que tout rentrera vite dans l’ordre et que tu ne souffriras plus des douleurs à la tête, autrement il faudra consulter ce sera plus prudent.
    Je t’embrasse.

    • Quichottine

      Ce matin j’ai le cou raide, mais je n’ai plus mal à la tête. 🙂
      Je pense que tout passera.
      Merci pour ta présence et tes mots, Claire. Je t’embrasse fort.

  14. Rétablis-toi bien Quichottine, nos yeux et nos oreilles ont besoin de tes mots…

  15. Oh là là ma pauvre Quichottine vous avez eu de la chance sur ce coup-là. Votre petit ange veillait sur vous, heureusement. On est jamais assez vigilants et nous devons prendre soin l’un de l’autre. S’endormir au volant ça arrive. Ton mari doit être traumatisé mais je t’avoue que je suis heureuse de vous savoir sain et sauf, même meurtris. Prends soin de toi et de lui, et tant pis pour la voiture de location…même si cela va vous causer des soucis. Mais ces régulateurs de vitesse semblent-ils sont cause de beaucoup de relâchement sur les routes et tu fais bien de signaler qu’en effet le progrès est parfois contre nous. Je t’embrasse

    • Quichottine

      Je crois effectivement qu’il l’est autant que moi…
      J’espère que nous n’aurons plus jamais d’accident car c’est très traumatisant, même s’il n’y a pas eu de blessure physique.
      Merci pour tout, Manou. Je t’embrasse fort.

  16. Waaah ! C’est vrai que le régulateur est pratique ainsi que les boîtes automatiques. Mais je me dis aussi que l’on a tendance à « s’endormir »… on est moins vigilant, l’âge aidant n’arrange pas les choses… moi aussi je fais confiance à mon mari pour les longs trajets.
    Tu avais ton archange et en plus ton ange gardien… bon rétablissement Quichottine.

    • Quichottine

      Merci pour tout, Marie.
      Je crois que beaucoup veillaient sur nous… 🙂

  17. Oh la la, en effet à 130 tu aurais pu ne plus être là pour nous raconter ce qui t’est arrivé . L’endormissement on a beau très bien conduire il ne prévient pas .Le régulateur de vitesse je ne l’utilise pas , je n’ai pas une confiance absolue dans ce système de régulation , j’ai peur qu’il reste bloqué , aussi suis je un peu comme toi à anticiper et à surveiller .
    J’espère que tes maux de tête vont cesser bien vite , quant au choc je sais qu’on le revit assez longtemps mais ça finit par s’estomper ( j’ai eu un accident sur autoroute un jour de mars en dérapant sur une plaque de verglas , j’ai tapé aussi la glissière ) .
    Bon rétablissement
    Bisous

    • Quichottine

      Merci pour ces mots d’encouragement, Jazzy.
      C’est vrai que nous avons eu très peur… plus de peur que de mal heureusement !
      Heureusement qu’il y a des glissières de sécurité. 🙂
      Bisous et douce journée à toi.

  18. Bonjour ma chère Quichottine,
    Si j’ai tout d’abord eu un peu peur en lisant le début de ta page, tu voudras bien me pardonner mais je n’ai pu m’empêcher de rire en lisant ce que tu disais ensuite à propos de ton archange. En fait, je crois que c’est, à quelques exceptions près, le comportement de tous les hommes au volant.
    Où allons-nous si même les archanges ne sont pas parfaits !!! 😉
    Allez, je vous embrasse très fort tous les deux, bien heureuse que vous soyez sains et saufs.
    Je vous souhaite une douce fin de semaine.

    • Quichottine

      Je n’ai pas de point de comparaison… mais tu as sans doute raison.
      J’espère qu’il restera malgré tout parfait car il l’est vraiment. 🙂
      Je t’embrasse très fort ma Cricri. Merci d’être là.
      Passe une douce fin de semaine.

      • Mais le mien aussi était parfait !!!
        C’était nos deux archanges. Hélas, il ne reste plus que le tien ici-bas.
        Je l’aime bien aussi le tien et je n’ai jamais eu peur en voiture avec lui.
        Bises à vous deux. Je vais voir ta nouvelle page vestiaire.

        • Quichottine

          Je suis d’accord…
          et je sais combien le tien te manque ma Cricri.
          La vie ne fait pas toujours de beaux cadeaux.
          Prends bien soin de toi. Je t’embrasse très fort.

  19. Sélène ne t’aurait pas pardonné de la quitter au moment où elle fêtait ses dix ans. Et tu n’aurais jamais pu voir la belle jeune fille qu’elle va devenir.
    Heureusement, elle gardera cette grand-mère qui l’aime…

    • Quichottine

      C’est vrai… et ça aurait été un terrible souvenir pour elle.
      Heureusement, nos anges veillaient.
      Merci pour ta présence et tes mots, Alain.

  20. chatou11

    Coucou ma douce Quichottine, oh ben ça alors il ne manquait plus que çà… heureusement que cela n’a pas été plus grave. Tu as du nous faire tout de même un petit trauma… fais attention à toi hein!
    Ta petite Sélène a bien de la chance d’avoir une mamie comme toi et tu en parles si bien. Oui le temps passe vite et 10 ans on ne les voit pas passer. Heureusement que tu as commencé car ce moment de bonheur.. Je pense bien à toi et t’envoie une brassée de bisous
    chatou

    • Quichottine

      Merci pour tout ma Chatou.
      Je crois que le temps passe de plus en plus vite. 🙂
      Un plein panier de bisous pour toi. Passe une douce journée.

  21. Mistigris34

    heureusement que vous allez bien, mais surveille quand même pour ta tête,
    depuis que jano a eu deux hématomes en deux ans (accident de chute de sa hauteur
    seulement, une fois en campagne, une fois la nuit tombé du lit !!!
    çà arrive que çà se déclanche longtemps après (5 mois la première fois – et 3 la seconde !!!)
    était sous coagulant, depuis supprimé !
    la voiture c’est pas le plus grave, çà se change très bien, mais pas nous !!!
    courage et gros bisous, MIAOU !!!! (boîte automatique et régulateur ou limitateur selon les routes lui seul conduit, moi pas jamais passé le permis – pas besoin en ville -)

    • Quichottine

      Nous n’avons plus qu’une seule voiture, ce qui rend les choses plus difficile quand elle est au garage.
      Mais bon, l’important est que l’accident n’ait pas fait de blessé, tu as raison.
      Merci pour tout, Mistigris.
      Gros bisous et douce journée.

  22. Vous êtes là et bien là et c’est l’essentiel… tu me fais frémir. Un accident est si vite arrivé…
    je t’embrasse fort et pense à Sélène et à ses dix ans, deux de nos petits enfants ont eu dix ans aussi ces jours-ci.

    • Quichottine

      Merci ABC… nos petits-enfants nous occupent beaucoup et je sais que les tiens aussi.
      Bon anniversaire en retard à eux deux.
      Je t’embrasse fort. Passe une douce journée.

  23. Tu as dû pousser un grand ouf et nous aussi. Moi je suis et le GPS et le régulateur de vitesse de mon mari à qui j’interdis de dépasser le 110 même sur l’autoroute. Il faut dire que je suis une passagère quasiment phobique qui ai très peur en voiture (trop d’accidents avec mon père sans doute! Quand j’étais en voiture avec lui, je récitais le chapelet en boucle ce qui m’a peut-être sauvée, pas lui, puisqu’il est mort dans un accident de la route!). Je suis très attentive, trop sans doute ce qui l’agace un peu mais cela nous a évité quelques incidents quand l’attention se relâche.
    Mais rouler à 130 quand les conditions météo sont aussi peu favorable, ce n’est peut-être pas très prudent régulateur ou pas, voilà c’est dit! Je t’embrasse et j’espère que tu vas te remettre très vite de toutes ces émotions.

    • Quichottine

      J’étais sonnée mais heureuse qu’il n’y ait eu personne sur la route à ce moment-là.
      Seule la voiture est abîmée.
      Mon mari n’aime pas que je dise qu’il va trop vite… il n’aime pas non plus me savoir crispée à côté de lui… mais je n’y peux rien du tout.
      Je pense que cet accident va l’obliger à faire plus attention désormais.
      Merci pour ce partage, Azalaïs. Je t’embrasse fort.

  24. Ho mon Dieu moins une!!!!!J’espère que tu as au moins fais une radio de la tête faut pas plaisantez avec les choc a cet endroit…..Si ce n’est pas fait fais une encore c’est pas trop tard et plus prudent…
    130 c’est un peu vite quand même avec ces conditions météo…..
    vous avez quand même eu une sacré chance dans la malchance…..
    Repose toi est soigne toi bien surtout. Gros bisousss

    • Quichottine

      Je n’ai pas encore fait de radio, mais je vais le faire. 🙂
      Nous avons eu beaucoup de chance, mais j’en tremble encore.
      Gros bisous et douce journée Renée. Merci pour tes mots.

  25. Coucou Quichottine,
    Oh là là, j’imagine la frayeur pendant et après !
    L’important est que vous soyez sains et saufs tous les deux !!!!
    Quand je conduis, je fais toujours attention à la température dans la voiture (pas trop chaud, et je bannis la clim qui maintient les fenêtres fermées, même en hiver). Du coup, jamais je ne m’assoupis, mais, personne n’est a l’abri, j’en suis bien consciente.
    Bon, je fais un gros ouffffff après coup !
    Bisous et bonne journée

    • Quichottine

      J’en tremble encore…
      Merci pour ces mots en partage, Pascale.
      Bisous et douce journée.

  26. si vite arrivé ! tous mes voeux, Quichottine, (attention, il y a aussi des conséquences psychologiques à un tel évènement)

    • Quichottine

      Je le crois…
      Merci pour tes voeux, Emma. J’espère que tout ira bien.

  27. On ne fait jamais assez attention, être imprudent ou pas, la route devient de plus en plus dangereuse… Heureusement que vous avez échappé au pire. Amicales pensées Quichottine ; bises

    • Quichottine

      Nous avons eu beaucoup de chance.
      Merci pour ta présence et tes mots, Chris.
      Bises et douce journée.

  28. oh lala comme vous avez du avoir peur ! ! Comme quoi, on est bien peu de choses. heureusement vous vous en tirez bien. Vous aurez peut-être des soucis avec les assurances, mais ce n’est rien à côté.
    moi le régulateur de vitesse est désactivé sur ma voiture je n’aime pas ça. Mais bon ça n’empêchera pas de s’endormir
    J’espère que tout va vite rentrer dans l’ordre et que ton mari n’a rien de grave non plus
    gros bisous

    • Quichottine

      Nous avons eu une énorme peur… mais finalement rien de grave pour le conducteur et sa passagère.
      Pour la voiture, je ne sais pas encore…
      Merci pour tout, Lilwenna.
      Gros bisous et douce journée.

  29. Coucou ma Quichottine,
    C’est sûr que quand tu m’a raconté hier, eu fil, votre mésaventure, tu ne semblais pas tout à fait remise. En y réfléchissant, vous avez eu une chance incroyable de vous en sortir sans trop de bobos. Pour la voiture, dame, ce n’est que du matériel. Le principal c’est que vous soyez sains et saufs. Prends ton temps pour revenir sur les blogs. Entre ton doigt de pied et ce dernier pépin, tu as été servie.
    Bises et bon jeudi ma douce amie

    • Quichottine

      Une chance énorme, c’est vrai.
      Merci pour tes mots de réconfort.
      Bises et douce journée à toi aussi.

  30. OUF, vous êtes sain et sauf ! J’espère que vous vous en remettrez bien vite. Comme disent les amis, ne néglige pas tes maux de tête. Et que ton Archange se repose au mieux.
    Je pense à vous très fort et vous transmets une grande tranche de soleil des tropiques !
    Il n’y a pas que sur la route que tout peut arriver. Ici, le 19 aussi, j’ai eu LA frayeur (mon guide aussi) unique de toutes mes plongées: le face à face avec un grand serpent de mer agressif et à la morsure mortelle; il nous a poursuivit, nous narguant dans la posture du cobra, impressionnant à la lumière de nos torches la nuit… Nous sommes sortis de l’eau sans tarder !
    Prenez bien soin de vous. Je vous embrasse très fort.

    • Quichottine

      Nous avons un mois de mars très chargé… mais j’espère de tout coeur qu’il trouvera le temps de se reposer. Tu sais bien qu’il est toujours sur la brèche. 🙂
      Ouf, tu as échappé aussi à ton monstre… tu auras beaucoup à raconter lorsque tu rentreras. J’espère que tu as pu le photographier.
      Je t’embrasse très fort. Prends bien soin de toi aussi.

  31. Bon, vous êtes là tous les deux, c’est le principal. Tu vas avoir à dépasser la trouille, maintenant, lorsque tu seras en voiture.
    C’est vrai que Vénus et Mars …
    Je me souviens, lorsque je prenais des leçons de conduite, mon moniteur me disait : si vous conduisez comme cela le jour du permis, vous ne l’aurez pas. Simplement parce que comme toi, j’anticipais. Aucune importance, j’ai toujours anticipé, tout au moins le plus possible car on n’est jamais à l’abri d’une erreur de notre part. Les hommes ont, souvent, une conduite tellement différente. Et rien à faire. Tu peux seriner tant que tu veux !
    Sélène a dix ans et tu verras ses quinze ans, pas de raison. Tu es jeune sais-tu.
    Je t’embrasse bien fort.

    • Quichottine

      J’ai la trouille depuis longtemps et ce nouvel événement ne va pas l’arranger… 🙁
      Mais tu as raison. Le principal est que nous soyons vivant.
      Merci pour tes encouragements. 🙂
      Je t’embrasse bien fort. Passe une douce journée.

  32. Je viens seulement de lire et je n’épiloguerai pas. Vous avez une belle petite étoile, là-haut, qui veille sur vous, et elle a fait du bon boulot. Je t’embrasse très, très fort, et transmets mon amical souvenir d’archange à archange !

    • Quichottine

      Tu as raison… elle a fait du bon boulot.
      Je t’embrasse très très fort aussi. Amical souvenir transmis. 🙂

  33. Bonjour Quichotine
    Quelle peur vous avez dû avoir … le principal c’est que vous soyez sains et saufs, les dégâts matériels sont secondaires
    Je ne conduis jamais avec le régulateur et pour cause, ma petite 206 n’en n’a pas ….. la voiture de mon compagnon est plus sophistiquée mais il ne s’en sert jamais
    Bon rétablissement moral et surement physique aussi, on a souvent des contusions qui se réveillent les jours suivants à la suite d’un choc ….
    Bises, bonne soirée

    • Quichottine

      Merci pour ta présence et tes mots, DD.
      La peur est toujours là, le reste va mieux. 🙂
      Bises et douce journée à toi.

  34. Quelle peur tu as dû avoir et quelle peur rétrospective tu nous fais ma Quichottine! Nous quitter comme ça, je n’ose même pas l’imaginer !
    Peut-être si tu en connais un bon , vas voir un chiropracteur , il y a longtemps après un choc de ce genre , j’ai négligé le contrecoup et j’ai eu pas mal de pb de cervicales .
    Je t’embrasse très fort , trop heureuse de pouvoir le faire.

    • Quichottine

      Je vais essayer d’avoir un rendez-vous pour une radio… histoire de ne rien négliger.
      Mais j’ai eu très peur et ça ne va pas arranger ma phobie des longs trajets en voiture.
      Je t’embrasse très fort ma Zoé. Passe une douce journée.

  35. Je ne vais rien rajouter, sinon te donner un bisou.

  36. En effet ce n’était pas une journée ordinaire, mais ce n’était pas l’heure pour vous d’aller voir de près l’envers du décor. Plus de peur que de mal et se souvenir que le régulateur, tout comme une vitesse constante sont les meilleurs des somnifères….

    • Quichottine

      Je sais que ce sera une leçon que nous n’oublierons pas de si tôt.
      Merci pour ta présence et tes mots, Almanito.
      Passe une douce journée.

  37. Que dire de plus … ne nous fait pas de frayeur semblables Quichottine et le lutin bleu hein que deviendrait il ?
    je ne conduis pas mais c’est ma hantise que mon épousé ait un « coup de barre »… je tente d’être vigilente
    ouf !
    bisous

    • Quichottine

      Il partirait avec moi, je crois, sauf pour ceux qui ont son livre entre les mains. 🙂
      Je partage ta hantise, mais j’espérais que ce ne serait jamais réalité. 🙁
      Bisous et douce journée Josette.

  38. mireille du sablon

    Oh quelle peur vous avez du avoir! heureusement, c’est moins grave que cela aurait pu être…
    Je te souhaite un bon rétablissement.
    Gros bisous du soir,
    Mireille du sablon

    • Quichottine

      Nous avons eu beaucoup de chance.
      Merci pour tout, Mireille.
      Gros bisous et douce journée.

  39. Durgalola

    Je suis contente de voir que vous en êtes bien sortis. En voiture je ne dors plus sur les longs trajets, olivier ayant eu aussi des micro coupures vus à temps. Avec l’âge cela arrive plus souvent. Et il vaut mieux être prudent. Comme toi je conduis moins. Mais j’insiste quand même pour conduire une petite partie histoire qu’il se délasse. Remets toi bien ! Bises

    • Quichottine

      Merci pour ces mots en partage et pour ton expérience.
      Nous finirons sans doute par nous partager les trajets, ce sera plus prudent.
      Bises et douce journée.

  40. Salut
    Et oui le temps passe vite .
    Lorsque je regarde mes petits enfants qui sont grands je me dis qu’il faut profiter quand ils sont petits.
    Bonne journée

    • Quichottine

      Tu as raison, ils grandissent bien trop vite.
      Bonne journée à toi aussi, Tiot.

  41. ouf, mais cette évocation ne peut que faire réfléchir et inciter à la prudence tous tes lecteurs, il n’y a pas que les excès de vitesse et l’alcool, il y a aussi la fatigue au volant, l’endormissement sur l’autoroute qui guette ; en tous cas merci pour le témoignage et bonne santé pour encore 100 ans

    • Quichottine

      Je pense que la fatigue au volant est inévitable… mais il faut s’arrêter à temps.
      Merci à toi.
      Passe une douce journée.

  42. Bonsoir en effet saint Christophe veillait sur vous, parfois il suffis d’un cheveu et c’est l’accident, mon mari était très prudent il n’avait jamais eu d’accident jusqu’au jour ici à la campagne un autre nous a percuté de plein fouet dans une petite route campagnarde, le conducteur était pressé d’aller diner…pas de bobos trop grave, mais la voiture tout le devant était défoncé, moi je ne roule pas mais je n’aime pas trop d’être en voiture, repose toi bien gros bisous

    • Quichottine

      Je n’aime plus trop la voiture non plus et ça ne va pas s’arranger…
      En tout cas, merci pour ta présence et ton témoignage.
      Gros bisous et douce journée.

  43. oh, hé bien prends soin de toi, de vous… Je n’ai jamais réussi à apprendre à conduire et j’ai une trouille bleue en voiture.

    • Quichottine

      Jeune, je n’avais pas peur en voiture… mais ça a changé lors de notre premier accident… (mon époux n’y était alors pour rien)
      Depuis, j’appréhende beaucoup les trajets, ça ne va pas s’arranger. 🙁
      Passe une douce journée Débla.

  44. Oups ! Les dégâts matériels pas grave (sauf pour le porte monnaie) Le principal est que vous n’ayez rien, une belle frayeur. Merci les glissières de sécurité.

    Il nous est arrivé la même chose fin juin 2017, il s’était endormi lui aussi à 130 et sans régulateur, mais le limiteur qui est un peu plus sécurisant, mais réglé bien trop haut sur une route mouillée, il pleuvait comme « vache qui pisse ».

    Il est des fois ou on croit au bon dieu et tous ses anges gardiens, surtout quand on est indemnes dans une situation incroyable.
    Je t’embrasse très fort ma grande

    • Quichottine

      Comme tu dis… merci aux glissières de sécurité qui ont tenu bon.
      Nos anges veillaient. 🙂
      Je t’embrasse très fort. Merci d’être là.

  45. Que vous devez avoir eu peur !
    J’imagine le choc psychologique, en plus du physique …
    Tous ces trucs nouveaux sur les voitures m’ont toujours fait peur, celui de votre accident encore plus car on est trop en confiance.
    Enfin, vous êtes là tous les deux, c’est le principal.
    Depuis notre accident, j’ai peur, en voiture et surveille toujours autant que thierry : je me retrouve aussi fatiguée que lui, quand on voyage …
    Heureusement que notre voiture n’a pas ce système de régulateur de vitesse car il ne servirait à rien !
    Bonne fin de journée, frais mais beau.
    Bisoux doux, ma quichottine
    dom, toute émue de ce qui aurait pu vous arriver …

    • Quichottine

      Une peur énorme, j’en tremble encore. 🙁
      Bisous doux, ma chère Dom. Merci pour tes mots et ce témoignage.
      Prends bien soin de toi.

  46. On est sans cesse ramené à la fragilité des vies…Remettez-vous physiquement et psychologiquement de cette effrayante embardée. Bises VITA

  47. J’espère que tout va bien pour toi maintenant… Mais quelle peur avez-vous dû avoir ! …

    • Quichottine

      Nous avons eu une peur énorme… Le principal est d’être vivants.

  48. Balaline

    Comme tu as dû avoir peur, et à 130 en plus ! c’est si angoissant maintenant de se retrouver sur toutes ces routes, autoroutes avec de plus en plus de circulation . Il y a quelque temps sur l’autoroute, un automobiliste qui lisait son journal bien déplié sur le volant, nous a doublé et ce n’était pas une hallucination , depuis je ne suis pas tranquille sur la route . Heureusement tout se termine bien pour vous deux et joyeux anniversaire avec retard à ta » grande  » petite fille. Gros bisous Quichottine

    • Quichottine

      Lire son journal, je n’ai jamais vu, mais je ne doute pas de ton témoignage.
      Le monde est fou et certains conducteurs se conduisent comme des irresponsables.
      Merci pour tout, Balaline.
      Gros bisous et douce journée.

  49. Coucou Quichottine
    Prendre sa voiture aujourdhui reste malgré tout un grand moment de concentration ..il suffit de si peu pour basculer …
    Bon plus de peur que de mal et c’est tant mieux
    Reposes toi bien
    Gros bisous

    • Quichottine

      Il suffit d’un rien… mais tu as raison, nous l’avons échappé belle.
      Gros bisous et douce journée Claudine. Merci pour tout.

  50. Oh! Quichottine!!! Quelle peur, c’est incroyable et je suis certaine que des anges étaient au-dessus de vos têtes. C’est vrai tout est si vite arrivé et , à cette allure, c’est toujours tragique. Le choc a dû être effroyable et tant pis pour la voiture. Le matériel peut s’arranger, pas le reste… Gros bisous à vous deux et remettez-vous très vite de ce terrible moment. ♥

    • Quichottine

      Nos anges veillaient, c’est certain.
      Un choc terrible, j’en tremble encore.
      Mais j’espère que ça passera…
      Gros bisous et douce journée Nell. Merci pour tout.

  51. votre ange gardien a veillé sur vous !!
    ça aurait pu être grave !!
    ce n’était pas votre heure— il parait que notre destin est définit—-
    la voiture de location aie ils vont rouspéter—
    enfin vous n’avez rien de grave- les dégâts matériels ça se règle —
    je ne conduit plus — trop lente— peur que les voitures me rentrent dedans—- qu’on m’accroche-
    je ne double pas — lol je reste derrière les poids lourds !! c’est dire !!
    alors mon mari me conduit partout-
    gros bisous- fait attention si tu as des douleurs ?? consulter —

    • Quichottine

      Nous les avons prévenus par téléphone… mais je ne connais pas encore les conséquences financières de cet accident.
      Je vais essayer d’avoir un rendez-vous chez le radiologue.
      Gros bisous et douce journée. Merci pour tout.

  52. Comme tu as dû avoir peur ! Il suffit parfois de peu pour être réduit à néant . Les anges gardiens sont toujours là pour nous protéger.
    Tu devrais consulter un kiné.
    Prenez soin de vous .
    Douce soirée, bises Quichottine

    • Quichottine

      Je tremble encore…
      Tu as raison, il faut que je fasse au moins une radio pour voir si tout va bien.
      Bisous et douce journée erato, merci pour tout.

  53. Oh ! J’espère que vous allez bien tous les deux, pas trop de bobos ni de choc psychologique. Je vous embrasse fort, veillez bien l’un sur l’autre.
    Anne

    • Quichottine

      Nous allons faire pour le mieux… mais il faut que tout passe je crois bien.
      Merci pour tout, Anne. Je t’embrasse très fort.

  54. Bonsoir Quichottine.. Quelle peur que vous avez du avoir tous les deux.. Le régulateur de vitesse je ne l’utilise jamais, je préfère le l’imitateur de vitesse. Reposez-vous et si la douleurs persiste consulte.. Gros bisous

    • Quichottine

      Merci pour tes mots, Mireille. C’est vrai que nous avons eu très peur… et beaucoup de chance.
      Gros bisous et douce journée.

  55. Coucou Quichottine
    Comme toi, je ne roule pas vite … pas assez vite au dire des connaissances qui ont le malheur d’être derrière moi, surtout dans les virages… 🙂
    Et je conduis moralement quand mon mari prend le volant…. très crispée !
    Heureusement que notre Dacia toute simple n’a pas ce chose ! Je l’ai choisie d’ailleurs en conséquence, pour ne pas m’embrouiller dans toutes ces techniques modernes… qui me traumatisent… et je refuse vigoureusement quand mon mari veut une voiture plus « moderne » ! ça non !
    Merci de me conforter dans mon impératif !
    Et merci à vos anges gardiens de vous avoir ainsi protégés tous les deux !
    J’ai horreur des autoroutes monotones, aux lignes trop droites …. qui ne nécessitent pas trop de manips ….
    Je vous embrasse fort tous les deux

    • Quichottine

      Merci pour ta présence et tes mots en partage.
      Je crois qu’il faut vraiment être très vigilants et ne pas prendre la route quand on est fatigué.
      Passe une douce journée. Bisous.

  56. comme quoi au moins risque d’endormissement il faut laisser le volant ou s’arrêter ..ouf ! ! !

    • Quichottine

      S’arrêter avant que la fatigue ne nous emporte…
      Merci pour tes mots, Gérard.

  57. Eglantine Lilas

    bon, bon ….comme me dit toujours mon mari lors d’accidents plus ou moins bénins et spécialement avec un fils qui faisait de la moto… si on te téléphone c’est que la personne est vivante ! d’accord c’est toujours ça mais cela n’empêche pas tout. Comme toi je rêve en voiture ou je somnole , je fais confiance à l’homme qui conduit …un peu moins depuis un an ou deux bref…ce jour là j’étais à l’arrière et c’est le hurlement de ma fille tout en redressant la voiture qui m’a fait revenir à la réalité. Certainement une fraction de seconde ou guère plus, le conducteur s’assoupit, si court si vite qu’il n’est meme pas conscient de la fatigue….. ça va vite, très vite !
    Bon les jeunes les émotions comme ça on oublie 🙂 parce mon palpitant n’aime pas lire des nouvelles pareils !
    je te fais de grosses bises mais surveille les secousses à la tête meme si tu as l’impression que tout va bien

    • Quichottine

      Tu as raison, ça va vraiment très vite… et je n’ai sans doute pas réagi à temps.
      Je vais essayer de ne pas en partager d’autres…
      Je t’embrasse très fort, Églantine. Passe une douce journée.

  58. Nonjour Quichottine. A 130 à l’heure vous y avez échappé belle. J’ai deux collègues qui se sont endormis au volant, sur de petites routes et s’en sont sortis avec de nombreuses blessures. Vous avez dû avoir très peur. Prends bien soin de toi e de ton archange. Bisous et bonne journée

    • Quichottine

      Très peur… mais nous avons beaucoup de chance.
      Merci pour tout.
      Bisous et douce journée à toi.

  59. Très chère Quichottine.
    C’est avec beaucoup d’émotion que je lis ces nouvelles.
    Merci pour ce partage de toutes tes émotions et ressentis.
    Tu accumules les accidents, ces derniers mois.
    Pas facile à gérer, tout ça !
    Je porte parfois un peu la poisse quand je souhaite « bon…, bonne … » à quelqu’un.
    Je ne l’écrirai donc pas mais n’en pense pas moins.
    Je suis de tout coeur avec toi et te fais de très très gros bisous !!!!!!
    Francine (Clio)

    • J’accumule, c’est vrai… j’espère pourtant que le proverbe qui dit « jamais deux sans trois » ne sera pas vrai cette fois.
      Merci pour tout, Clio.
      Bisous et douce journée.

  60. Certains événements nous font ressentir l’impermanence de la vie
    et d’un autre coté nous la font apprécier encore plus
    Content que vous alliez bien

  61. Sylvie (Oxygène )

    Ouh, la, la…. Quelle chance en effet que cet accident n’a pas de conséquences plus dramatiques.
    J’avoue que jusqu’à la lecture de ton article, j’ai toujours considéré le régulateur de vitesse comme un élément merveilleux et indispensable.
    Je ne le verrai plus jamais du même oeil et je ferai de mon mieux pour garder toujours un oeil sur mon compagnon qui prend toujours le volant car je ne suis pas une très bonne conductrice.
    J’espère que vous êtes remis de vos frayeurs et que tu vas de mieux en mieux.
    On ne le dira jamais assez : carpe diem
    Je t’embrasse Quichottine

    • Garder un oeil sur lui… c’est important, même si j’essayais de ne pas le faire pour ne pas le stresser, car je suis une éternelle inquiète.
      Pour l’instant, nous sommes encore sur le choc de cet accident, mais ça devrait aller mieux bientôt.
      Je t’embrasse fort. Passe une douce journée Oxy. Merci d’être là.

  62. Adamante

    Bonjour, Quichottine, L’accident qui remet en face de ce à quoi l’on tient. Une petite fée était là. Mais quelle frayeur! En tous domaines on nous déresponsabilise jusque dans nos voiture, là le danger c’est d’être bercés et… trop confiants.

    • Quichottine

      Tout à fait d’accord avec toi…
      Merci pour tes mots, Adamante.

  63. Ouf ! Vous êtes vivants !
    Moi aussi on a oublié de me donner le sens de l’orientation en même temps que mon permis de conduire…

    • Quichottine

      Il paraît que ce sont les femmes… mais je connais des femmes qui ont un super sens de l’orientation. 🙂
      Merci pour ce partage, Gazou.

  64. Je viens de lire avec inquiétude ce qui vous est arrivé.
    C’est fou, la vie ne tient qu’à un fil, on s’en rend compte dans ces moments là.
    Comme vous avez du avoir peur.
    Certaines voitures sont équipées de détecteurs qui sonnent quand le conducteur cligne trop des yeux, signe d’un endormissement mais hélas toutes les voitures ne sont pas dotées d’un tel dispositif.
    Heureusement vous vous en êtes bien sorti.

    • Quichottine

      Nous avons eu très peur…
      Les voitures les plus récentes sont sans doute plus sécurisée.
      Merci pour tout, Santounette.
      Passe une douce journée.

  65. A 130 vous deviez avoir deux bons anges gardiens!
    Sur l’autoroute j’ai toujours peur, les voitures roulent vite, j’ai l’impression d’être prisonnière d’un manège infernale!
    ***
    Passe toutes les radios qu’il faut car on ne sait jamais…
    ****
    Le dernier accident c’était dans les Pyrénées, une voiture qui roulait trop vite et sur la gauche nous a percuté dans un virage…Heureusement la barrière de sécurité a empêché que note voiture glisse dans le ravin…J’ai le souvenir de la tôle qui se froissait de plus en plus…Nous étions avec nos trois enfants:…plus de voiture mais juste quelques bleus!…Reste le souvenir…Bon courage et bon anniversaire à ta pitchounette…

    • Quichottine

      Merci pour ce partage, Marie.
      L’important c’est d’être encore en vie, même si le souvenir restera.
      Bisous et douce journée à toi.

  66. Vous voilà vivants! C’est l’essentiel et sans trop de dégâts physiques, quoique tu devrais vérifier pour la tête, ce n’est pas anodin.
    Ça me rappelle mon tonneau dans la rampe de Laffrey, mais je n’ai pas eu peur une seconde, j’ai juste pensé à mes chiennes enfermées et j’ai cru que c’était la fin pour moi. Je ne sais pas pourquoi je suis restée si tranquille, peut-être fataliste, peut-être prête à partir…
    Maintenant, il s’agit de profiter de l’instant présent et vous reposer beaucoup.

    Entre nous, ma Quichott’, le train c’est mieux.
    😉

    Bisous soulagés et tendres.

    • Quichottine

      Nous reposer beaucoup… je crois que ce n’est pas encore pour tout de suite, mais au moins lever le pied un peu.
      Merci pour tout, ma Polly.
      C’est vrai que le train c’est mieux. 🙂
      Bisous et douce journée à toi.

  67. Oh quelle chance vous avez eu votre mari et toi…
    Vous êtes vivants et c’est le principal…
    La route est dangereuse… J’ai toujours peur en voiture…
    Tout peut arriver.
    Je déteste conduire… C’est une phobie…
    Bisous dame Quichottine.

    • Quichottine

      Tout peut arriver… mais je me dis que le principal est d’être vivants, et de n’avoir pas mis en danger d’autres personnes. Nous étions seuls sur la route à ce moment-là.
      Merci pour ce partage, Béa.
      Bisous et douce journée.

  68. Oh! Non! Vous auriez pu vous tuer. Il suffit de si peu pour que tout bascule.
    La neige n’a sûrement pas arrangé les choses. C’ est si monotone sur l’autoroute qu’on peut s’endormir facilement.
    Heureusement que vous vous en êtes tirés sans trop de dégâts corporels.
    Mon fils avec sa famille a eu e même genre d’accident en rentrant de vacances ,il y a quelques années .
    J’espère que ton mari et toi, vous allez vous remettre bien vite du choc .
    Les petits- enfants poussent vite.Il vaut mieux ne pas essayer de penser si on les verra adultes .
    Je t’embrasse bien fort

    • Quichottine

      C’est vrai… cela n’a tenu qu’à un fil.
      Merci pour tout, ma Fanfan.
      Je t’embrasse bien fort aussi.

  69. Quelle horreur, comme vous avez dû avoir peur !
    Je me mets JAMAIS le régulateur, juste le limitateur, c’est bien plus prudent, ça empêche juste de dépasser la limite autorisée.
    Il m’est arrivé une fois de sentir que je m’endormais au volant, juste un quart de seconde, mais c’est effrayant. J’ai ouvert les fenêtres en grand et je me suis arrêtée sur l’aire suivante.
    Un quart de seconde suffit parfois à faire basculer une vie. J’espère que vous vous êtes remis de vos émotions…
    Et bon anniversaire à Sélène ! 🙂

    • Quichottine

      Je ne les utilise jamais pour ma part, mais il est vrai que je ne conduis jamais non plus sur de longs trajets.
      Il suffit d’un rien…
      Merci pour ces mots en partage, Pastelle.
      Bisous et douce journée.

  70. hibernatus

    tu as un bel ange gardien on dirait……. bisous Quichottine…..

  71. Mince, j’arrive tellement tard pour lire ce compte-rendu !
    Oui, le régulateur de vitesse peut nous mener à moins de vigilance. Et de ce fait, l’attention n’est pas toujours à son top. Je l’utilise très peu sauf si la route à deux fois deux voies est longue ou sur autoroute. Je préfère être maîtresse de ma vitesse. Tout comme toi, j’anticipe les réactions des automobilistes qui me suivent et ne freinent pas trop brusquement. Je laisse toujours de la distance avec le véhicule qui me précède.
    J’aime conduire mais dans les longs voyages, c’est toujours Daniel qui est au volant.
    Heureusement que les ceintures de sécurité sont efficaces. Vous avez dû avoir une grande frayeur. J’espère que maintenant, cet épisode ne revient pas trop en mémoire.
    Douce journée de Pâques Quichottine !

  72. Je reviens un peu sur les blogs sans encore commenter ou rarement et je découvre seulement ce matin votre accident qui aurait pu vous être fatal. Je n’épiloguerai pas, je crois que beaucoup a été dit dans les commentaires.
    Juste prenez contact avec votre assureur pour la prise en charge d’un bilan de santé tout à fait nécessaire.
    Dire que j’ai eu la tentation de te téléphoner je ne sais combien de fois depuis la mésaventure de ton orteil.
    Prenez soin de vous