Dix ans ?

Nous étions le 14 juin 2007 et je créais un blog de plus.

Il faut dire que j’étais encore novice, je ne connaissais rien au Web, rien… ou presque.

J’avais ouvert, peu de temps auparavant, un blog sur une plateforme qui n’existe plus, un blog “Orange” où certains de mes visiteurs actuels avaient fait ma connaissance (et réciproquement), où j’avais découvert que l’on pouvait échanger, vraiment, avec des inconnus.

Un blog qui pourrait faire penser à des réseaux sociaux actuels, car le nombre de mots déposés sur sa page était limité. Je m’y sentais à l’étroit.

Je cherchais donc de nouveaux lieux, et ce fut d’abord Canalblog qui m’accueillit.

Blogs éphémères… où j’apprenais pourtant à survivre dans un monde où rien n’est jamais acquis.

Je créais donc La Bibliothèque de Quichottine, sur Overblog, le 14 juin 2007, avec un billet tout petit, qui n’a pas grand chose à voir avec ce que vous lisez aujourd’hui, un billet sans images, quelques mots, une citation de Cervantès.

Blogomanie

Je ne savais pas vraiment ce qui suivrait… j’ignorais que j’allais peu à peu modifier le contenu que je vous proposais.

J’étais seule, très seule, et, deux jours plus tard, je suis allée chercher chez lui mon premier visiteur. Il s’appelait Sancho

Je sais que c’est incroyable, mais je vous assure que c’est vrai.

Quand on ouvre un blog, on ne sait pas ce qu’il en adviendra. J’écrivis un jour, sur Orange, un peu plus tard, ces mots-là :

Voilà.

Je me demandais si un blog pouvait mourir… je crois que oui.

Un jour, on ne peut plus rien y lire, on l’enlève de ses favoris avec comme un pincement au cœur, comme une espèce de « regret ».

Pourquoi ?

Quand des messages disparaissent on peut toujours s’interroger.

Il m’arrive aussi d’écrire et d’effacer, de transformer ma réalité à travers les mots qui sourient ou qui pleurent… seulement pour me sentir vivante.

VIVANTE

Vivante… comme est toujours vivant pour moi le chevalier de mes lectures adolescentes.

Mais quel que soit le texte, le poème ou le blog qui se vide de sa substance, l’auteur est toujours libre d’effacer.

© Quichottine, 30 juin 2007
Quand se vide le blog

Pourquoi écrit-on ? Pourquoi sur ces pages éphémères qu’est le blog ?

Peut-être seulement pour ces rencontres que nous faisons, pour ces mots que nous échangeons, quel que soit le sujet proposé à la discussion… un livre, une pensée, une image, ou parfois davantage.

La Bibliothécaire obéienne a continué à souffrir de blogomanie, a ouvert d’autres blogs, un Jardin secret, un Refuge, et même un Cahier à spirales, d’autres “ailleurs” où vous l’avez suivie, avant de s’installer ici, d’y regrouper la plupart des pages publiées, comme une Anthologie quichottinienne, comme s’il était important d’ôter enfin son masque de bibliothécaire fantasque.

Être soi, ce n’est jamais facile, d’autant que je pense que quel que soit son âge, chacun continue de se chercher à travers le miroir aux mille facettes de sa vie.

Étais-je encore celle dont j’écrivais le nom avec une majuscule, “La Bibliothécaire” qui évoquait ses lectures, qui racontait son livre préféré en y mettant un peu plus que ses propres réactions ?

Étais-je la propriétaire d’un jardin où les fleurs et les arbres, le vent et les nuages, m’accueillaient toujours lorsque j’éprouvais le besoin de m’épancher ?

Étais-je le Lutin bleu qui noircissait les pages d’un cahier sans savoir qui les lirait ?

Étais-je, davantage encore, celui qui avait décidé de n’être personne en s’installant sur une île encore moins fréquentée ?

Ou… plus sûrement sans doute, étais-je celle qui essayait de fédérer tous les talents de la Toile, de “sa” blogosphère, pour donner un peu de bonheur à ceux qui en ont le plus besoin ?

Rassembler, pour être plus fort, parce que certains rêves ne peuvent se réaliser sans aide…

Oncle Dan, Le 25 novembre 2011, déposa ce commentaire sous mon premier article :

“Il y a un proverbe chinois qui dit : vous n’aurez jamais une autre occasion de faire une première bonne impression.

On peut toujours en discuter…”

Il n’a pas tout à fait raison… du moins en ce qui concerne les blogs. Chaque nouvelle page efface la précédente, les plus anciennes tombent dans l’oubli, à moins que l’auteur ne décide d’une “mise en avant” à travers un lien ou une nouvelle publication.

Chaque nouvelle page met en danger son auteur, comme s’il entrait pour la première fois dans un salon où d’autres parlent mieux, plus fort, un salon où il espère pourtant trouver sa place, même en arrière-plan.

Un peu comme la jeune femme à la robe bleue dont je vous ai parlé le deux octobre 2009

“Il faut reconnaître ce qui est, simplement. Lorsqu’on réunit la famille, il y a toujours ceux qui discutent, ceux qui écoutent, et, un peu en retrait, une jeune femme en robe bleue qui se demande où est sa place…”

Frédéric Bazille, Réunion de famille, 1850
(Image Wikimedia)

 Je fête ce jour les dix ans de La Bibliothécaire, vous savez tous que je n’en suis pas une, que j’ai de multiples activités, comme la plupart d’entre vous.

Pourtant, je continue à penser que lorsque je m’installe devant mon écran, que je vous lis, que je vous écris, même trop brièvement, parfois trop longuement, ce n’est jamais du temps perdu.

Vous êtes chers à mon cœur, mes pensées vous accompagnent, même quand je ne suis pas vraiment là…

Merci pour votre présence, pour vos mots, pour tout.

Je vous embrasse fort.

 

73 réponses à “Dix ans ?

  1. Coucou Quichottine… Ouvrir un blog un jour et le tenir longtemps ou pas, 10 ans ici ce n’est pas rien, combien ont fermés après bien moins, ne sachant plus qu’écrire ! Alors bon anniblog comme on dit sur la blogosphère, j’y suis depuis moins longtemps ! Merci, bises de jill 😉

    • Merci, jill.
      Je crois que tu n’es pas prête à laisser tomber. Tu débordes d’idées. 🙂
      Passe une douce journée. Bises à toi aussi.

  2. J’ai mis à jour la liste des participants à notre cinquième anthologie.
    Quel bonheur de voir que vous êtes nombreux à être partants !
    Merci à tous !

  3. Pour une fois je suis là avant tout le monde, c’est rare car d’habitude je dors, enfin je m’essaie à dormir.

    Mais toutes les années, les nuits du 14 juin, j’ai sans aucun doute un souvenir pénible de ma venue dans ce monde de bruit et de fureur.

    Pourquoi blogue-t-on? Et pourquoi naît-on?

    Et puis comme disait Alice si la vie n’a aucun sens, pourquoi ne pas s’en inventer un.
    Et puis comme disait Albert Jacquard « nous sommes les liens que nous tissons ».

    Alors je crois qu’on blogue pour ces liens et qu’on vit par ces liens qu’ils soient virtuels ou réels, on est avec les autres, on est les autres.
    Tout ce qui se dit, s’écrit, se construit, se crée ne peut se faire sans les autres.

    C’est notre part, si infime soit-elle, d’être dans ce cercle d’humains et de participer autant que faire ce peut à des échanges, mêmes si parfois ils sont violents, même si parfois ils nous bousculent, même si parfois ils nous rendent tristes et désespérés, on leur doit d’être vivant, comme tu l’écris si bien: VIVANT de toute cette énergie qui nous traverse.

    Tendresse toute particulière pour cet anniversaire qui est aussi le mien.
    🙂

    • Tendresse à toi aussi, ma Polly.
      Tu fus de mes toutes premières rencontres dans ma réalité, et je garde de cette journée un souvenir ému.
      Je te souhaite un merveilleux anniversaire, et plein de bonheur, de ceux qui restent quand tout passe.

      Merci pour ta présence chaleureuse et tes mots. Je t’embrasse très fort.

  4. Bonjour en effet lorsque l’on ouvre un blog on se demande si il va prendre son envol et monter de plus en plus haut ou si il s’écrasera directement après quelques publications.
    Le tout premier blog que j’ai ouvert c’était sur unblog, mais il n’a pas fonctionné, ce n’est vraiment qu’avec  » preauxsource over blog que j’ai démarré ensuite j’ai basculé sur Eklablog qui est la copie du premier et j’y suis toujours, c’est un peu mon oxygène car sans mon blog la solitude serais trop présente, et j’espère encore continuer tant que ma tête fonctionnera…Et ainsi discuter avec vous tous et toutes et partager mes photos et tout ce qui fait ma petite vie, encore longue vie à tes blogs, gros bisous

    • Le blog est important, et je suis contente de savoir que tu continues à y publier.
      Bravo à toi, et merci pour tes mots ici.
      Gros bisous et douce journée.

  5. Tu as beaucoup de mérite de tenir un blog depuis si longtemps. Il faut dire que tu ne manques pas d’imagination…Pourquoi écrit-on en effet c’est une belle interrogation ! Quand j’ai créé mon premier blog en décembre 2010 c’était pour le club lecture des élèves du collège où je travaillais encore. C’est eux qui écrivaient, avaient choisi le titre et de temps en temps, pour les stimuler j’y mettais un bref résumé. J’ai été étonnée du stimulant que ça représentait pour eux. Pourtant une seule enseignante (de maths !) venait régulièrement lire leurs critiques et mettre des commentaires. Les autres n’y venaient jamais (ou ne le disaient pas) mais les jeunes ont eu des commentaires de personnes habitant ailleurs. C’était magique ! Ils découvraient les vertus du web…Ils se sont mis à écrire à plusieurs, voulaient lire les même titres, et même ceux qui avaient quitté le club voulaient continuer à écrire l’année suivante.
    Deux ans après j’ai eu envie de créer le mien et j’y ai pris goût parce que moi aussi j’ai découvert la richesse des échanges et des rencontres virtuelles.
    Bon anniblog alors puisque c’est ainsi qu’on le souhaite. Merci d’être là. Je t’embrasse et te souhaite une belle journée

    • Un grand merci pour ce partage, Manou.
      Travailler avec des enfants, c’est toujours enrichissant, et le faire par l’écriture, c’est génial.
      Bravo à eux, bravo à toi.
      Je t’embrasse. Passe une douce journée.

  6. Tu nous a apporté beaucoup Quichottine et j’espère que tu continueras encore longtemps. Se rencontrer renforce aussi les liens même si parfois on se fait de vraies amies virtuelles jamais rencontrées. Bisous.

    • Nous n’habitions pas loin toi et moi, et pourtant, sans le blog, nous ne nous serions jamais rencontrées… 🙂
      Notre rencontre, virtuelle et réelle, m’a beaucoup apporté.
      Merci encore pour tout.
      Bisous et douce journée.

  7. alors un bon anniversaire… Je te lis presque toujours et j’y prend grand plaisir même si je ne mets pas un mot. MOi aussi lorsque j’ai ouvert un blog, je me demandais bien ce qu’il allait devenir; Il a évolué changé de plateforme et de formes; j’essaie d’offrir au maximum des billets qui permet un échange c’est pas toujours gagné.. L’écriture est aléatoire car l’inspiration est capricieuse… L’essentiel c’est de garder le contact…
    Plein de sourires et grosses bises

    • C’est vrai, l’essentiel est de garder le contact, même si ce n’est pas tous les jours.
      Plein de sourires et grosses bises à toi aussi, Lilou.

  8. Un bon anniversaire pour ces dix années de blog avec la Bibliothécaire ma Quichottine. Que tes activités bloguesques durent encore très longtemps, car tu en fait rêver des blogueurs, je te le confirme.
    De gros bisous ma douce amie et très bon mercredi, sous une chaleur étouffante, je le crains.

  9. C’est curieux Quichottine nous avons le même âge… bloguesque… Je suis né en mars 2007, et, moi aussi, j’avais débuté sur Orange.
    Un long parcours déjà, mais je ne me lasse pas : on discute, on échange, on partage. Puis il y a les visiteurs anonymes, des jeunes femmes en robe bleue ou des hommes peu causants, qui cherchent leur place et se contentent du plaisir de lire sans se montrer. Peut-être se disent-ils : « C’est pas si mal ce que fait ce type ! ». Je retrouve parfois mes récits introduits dans les pages de certains blogs. « Ils pourraient me demander, je ne refuserais pas, me dis-je courroucé ! », puis je souris… ils ont aimé… Après leur passage, tous ces gens repartent silencieusement dans leur monde, sur la pointe des pieds.
    Je vais envoyer ma participation à l’Anthologie 5 à l’adresse mail qui figure dans tes commentaires.
    Bon anniversaire Quichottine.

    • J’ai bien reçu ta participation. Merci pour tout, Alain.
      Même si je ne te lis pas tous les jours, par manque de temps non d’envie, mes lectures chez toi sont toujours bien agréables. Je comprends que certains n’hésitent pas à te copier, même si je pense que les voleurs devraient être punis.

      Passe une douce journée Alain. Amitiés.

  10. Bel anniversaire à toi, ma découverte de l’orangeraie… Je m’essouffle et m’étonne et me délecte à te suivre à travers blogs et mots, tantôt mutins, tantôt graves, tous empreints de l’intelligence du coeur. Tu débordes de mots comme on déborde de tendresse, et ton espace est si convivial qu’il faut en pousser gentiment certains pour pouvoir poser son coussin et te lire/écouter raconter… Je suis heureuse de te connaître.

    • Tu me fais rougir… je suis touchée.
      Je suis heureuse d’avoir pu te rencontrer, tant dans notre monde virtuel que dans notre réalité.
      Merci pour tout, Galet.

  11. Dix ans et tu te poses toujours des questions sur pourquoi écrire ? Mais la réponse est là, présente à travers tous ceux qui te lisent… Bisous Quichottine et belle journée !

    • Je suis d’un naturel inquiet… 🙂
      Merci d’être là, Mimi.
      Bisous et douce journée à toi.

  12. Je pense que nous avons le même âge de blog… c’était ma 1ère année de retraite… et oui
    Déjà 10 ans ! Et je suis toujours là mais moins présente. Bon anniversaire de blog Quichottine. Ton blog est si riche ! Bonne route encore sur ce blog. Bisous.

    • Je le crois, Marie, et je suis heureuse de ne pas t’avoir perdue au fil de tes pérégrinations bloguesques.
      J’espère qu’un jour tu seras de nouveau plus présente sur ton espace personnel. Tes pages, bien trop rares, me font toujours rêver.
      Bisous et douce journée à toi aussi.

  13. Bon anniversaire de blog Quichottine !
    Tes moulins nous bercent avec douceur et tes rêves, parfois viennent nous habiter, grâce à tes mots…
    Je te souhaite encore de belles heures de communciation avec la blogosphère.
    Gros bisous,
    eMmA

    • Merci, eMmA.
      Nous nous sommes rencontrées grâce aux Anthologies, et j’en suis très heureuse.
      Gros bisous et douce journée.

  14. Joyeux anniblog Quichottine ♫ et longue vie à ton blog
    Nos blogs sont précieux pour nous et pour ceux qui nous suivent (d’après toutes les attentions que nous recevons) et nous aurions du mal à nous en passer…
    Je te souhaite une douce journée & te fais des bisous

    • Tu as raison, j’aurais bien du mal à m’en passer.
      Merci d’être là, Laure, et merci pour tes partages toujours chaleureux.
      Bisous et douce journée à toi aussi.

  15. C’est toujours une belle découverte qu’on lit par hasard et… on ajoute la page dans notre colonne favorite ! je ne sais plus depuis combien de temps je te lis Quichottine avant même d’avoir la première fois « osé » posté un commentaire j’avais alors l’impression de me mêler à une conversation où je n’était pas invitée, un peu comme la dame en robe bleue !
    Souvent le manque de temps ne produit que de brèves réponses , juste assez pour dire j’ai lu et j’ai compris le message ! parfois on s’absente et c’est la « cata » trop de retard partout et on reprend le train en marche !
    Avec ces dix bougies qui brillent et nous éclairent je te souhaite un excellent « aniblog » comme le dit jill
    gros bisous

    • La Bibliothèque était ouverte en grand, tu es toujours la bienvenue.
      Tu as trouvé ta place parmi nous, et j’en suis très heureuse.
      Merci pour tout, Josette.
      Gros bisous et douce journée.

  16. Bonjour Quichottine, intense billet qui nous invite à tous méditer aussi, merci beaucoup. Tu es tout ce que tu évoques, pour moi ! Ce que je suis, moi, je ne me suis pas encore interrogée comme toi … Et, oui, ces pages qui tombent si vite dans l’oubli, quel dommage ! Et d’un autre côté, le manque de temps pour tout bien lire … Gros bisous.

    • Le blog est toujours une source d’échanges intenses, même quand ils semblent parfois superficiels.
      Chaque mot est un sourire… et je ne connais personne qui n’en ai pas besoin.
      Un sourire, une main que l’on tend et qui fait fi de nos différences, qui abolit les distances de nos réalités.
      Merci d’être là, Lenaïg. Cela me touche beaucoup.
      Gros bisous et douce journée à toi.

  17. Ma chère Quichottine, très bon anniversaire à ton blog, pour ma part c’est toujours un plaisir de te lire; j’ai pensé aussi arrêter mon blog et après un peu d’absentéisme 🙂 m’y revoilà avec beaucoup d’enthousiasme et de nouvelles idées très bonne continuation à toi je te fais de gros bisous

    • C’est vrai que tu t’es absentée longtemps, mais j’ai été très heureuse de te retrouver.
      Merci pour tout, Domi. Gros bisous et douce journée.

  18. Un très bel anniversaire à ton blog ma Quichottine. Je ne sais plus comment je t’ai découverte mais ce que je sais c’est que tu fais partie de ma vie et j’en suis enrichie !
    Douce journée et plein de GROS BISOUS.

    • Je ne compte plus les années… mais j’ai encore le souvenir heureux d’un joli pot de confiture… 🙂
      Gros bisous et douce journée Marité. Merci pour tout.

  19. Bon anniversaire à ton blog et aussi à Polly. C’est vrai parfois on a envie de partir en se disant que tout cela est vain mais on reste malgré tout car c’est aussi un stimulant et qu’écrire pour ne pas être lu, cela ne rime pas à grand chose même si une grande pessimiste comme moi préfère douter de l’intérêt de ses mots, on ne se refait pas mais avoir une trop grande confiance en soi peut aussi parfois frôler le ridicule. Tout comme Josette dont le commentaire me touche car j’ai vécu ma même expérience , je me sens toujours un peu comme la dame en bleu, je me demande toujours ce que je fais encore là
    bises et j’espère que dans 10 ans nous serons encore là

    • Tu m’as toujours impressionnée par la qualité de tes écrits, par ta sensibilité, par ta capacité à voir, à communiquer des émotions.
      Je sais que tu as un rôle à jouer, même si tu en doutes.
      La preuve en est que lorsque tu restes très longtemps sans écrire, il te suffit d’une page pour retrouver aussitôt tous tes lecteurs. 🙂
      Merci pour ces voeux, Azalaïs.
      Je l’espère aussi.
      Bises et douce journée.

  20. Bonjour Quichottine,

    La blogosphère , c’est un microcosme de la vie de tous les jours..
    Des rencontres, éphémères ou qui durent, parfois intenses, parfois éparses…
    Des liens que l’on garde longtemps, d’autres qui disparaissent et que l’on ne reverra plus..
    Des chagrins, des pertes, des décès, mais aussi des soutiens, des aides, des partages..
    Chacun apporte sa contribution, son petit caillou selon ses compétences..
    Un blog, cela demande déjà bcp de temps..je ne pourrais en ouvrir un deuxième..
    Bon anniversaire et je continuerai à te suivre..!!
    Bisous !!

  21. Bon annivblog, 10 ans chacune avec une qui a plus de succès que l’autre !!!Je te souhaite encore de longues années où tu viendras avec ou sans le « lutin bleu ».
    Bizz

  22. 10 ans! c’est extraordinaire, moi qui n’ai que 2 petites années, alors très bon « anniblog ».
    Je peux te dire que quand je pousse ta porte je sais que souvent je vais rêver, tu sais si bien manier les mots et ton imagination est tellement belle, tu sais aussi très souvent m’émouvoir.
    Je ne peux que souhaiter te lire encore longtemps.
    très belle journée,bises
    danièle

  23. Un bon anniversaire pour ce blog, riche et fourni, empreint d’une belle sensibilité et sincérité, que tu tiens depuis dix ans. Bravo à toi Quichottine.
    J’ai ouvert le mien en 2011 mais après une interruption d’un an pour des raisons de santé , les liens se sont coupés et seuls quelques relations fidèles étaient là à mon retour. Ainsi va la vie! Difficile de se réintroduire et de renouer.
    Je lui souhaite longue vie. Bisous. Chloé

  24. Sylvie (Oxygène )

    Bon anniversaire à ton blog, Quichottine et longue vie à tes pages sans cesse renouvelées.
    J’admire ta longévité. J’ai été beaucoup plus paresseuse mais je garde précieusement en moi le souvenir de beaux échanges et de belles rencontres.
    Je t’embrasse bien fort.
    Sylvie (Oxy )

  25. dix ans ? L’ âge de raison est dépassé , te voila un « grand » cher blog , non seulement bon anniversaire à toi mais longue vie ! Tu devais avoir 2 ans lorsque je t’ai rencontré sur le blog de Bruno, chère bibliothécaire et ta façon de parler des livres , moi qui ne sait pas en dire deux mots, m’avait fort impressionnée , tant et si bien que souvent j’hésitais à écrire un mot …mais je te lisais avec plaisir.
    Pourquoi écrit on ? Le sait-on vraiment lorsqu’on ouvre un blog ? personnellement je ne savais pas trop où j’allais …j’avais arrêté certaines activités, y compris la peinture et l’envie d’écrire me titillait …mais écrire sur quoi …pour qui ?…me concernant le blog s’est mis en place petit à petit et ….je me suis posée beaucoup moins de questions ! Seulement lorsque tu y « gouttes » tu as du mal à lâcher mais viendra un jour la retraite là aussi…les pages du livre se tournent l’une après l’autre …
    je t’embrasse fort et encore une fois longue vie à tes écrits

  26. bon anniversaire, et bravo pour tout le travail accompli et les liens tissés… la blogosphère est une planète nouvelle qu’il a fallu investir, apprivoiser, dont il faut parfois de protéger sous peine d’être dévoré, où bruissent beaucoup beaucoup de petites voix qu’il est frustrant de ne pouvoir écouter…

  27. Bon anniblog à la Biliothécaire donc …

  28. /Users/michelrobet/Desktop/IMG_5860.jpg

  29. Bon blogiversaire Quichottine! C’est vrai que certains liens tissés à travers les blogs sont très forts . Les blogs félins que je suis , je peux dire que c’est comme une grande famille . J’ai eu de la peine quand certains ont arrêté leurs publications . Celui de Zaza et Lulu a eu 9 ans en février , j’ai démarré internet pour le créer .
    Bonne continuation à toi dans toutes tes pages … Bises

  30. C’est sur Overblog que j’ai commencé à te suivre, j’y suis toujours, cela n’empêche pas de se suivre

  31. Coucou Quichottine, j’arrive seulement, car mon blog sur Amiens me prend de plus en plus de temps. Comme toi, dix ans ce mois-ci !!! comme le temps passe vite, trop vite.
    Je ne me pose pas trop la question sur ton importance, sa durée de vie, car j’ai décidée de vivre au jour le jour, pour tout !
    Tu as de bonnes idées, tu sais rassembler les amis sur un projet, c’est fantastique. Les pages d’avant nous ont fait avancer petit à petit, on a connu des joies, des bonheurs, de grosses peines aussi, nous avons partagé nos vies et c’est tout simplement … formidable.
    Merci pour le partage de ta vie, de ton temps.
    Gros bisous

  32. Mais quelle richesse! mots images amis de vrais moments de bonheur à partager entre tous!
    J’aime tout ce que tu fais et je reste fidèle!
    De gros bisous
    Dany
    Bon anniversaire à toi !
    Dany

  33. Bon anniversaire de blog Quichottine !
    Et que tu continues encore longtemps à nous régaler de tes histoires !
    bisous et bonne soirée

  34. Heureux anniversaire à ton blog Quichottine.
    On blogue pour partager avant tout, pour échanger, pour créer des liens, et tu as parfaitement réussi tout cela au fil du temps et des jours.
    Je te souhaite de nombreux anniversaires encore !

  35. Bonsoir Quichottine,
    je te « connais » depuis moins longtemps que d’autres puisque mon blog n’a pas encore atteint ses 2 ans, ce sera fait le mois prochain. Tu nous régales de tes écrits et partage souvent tes points de vue. Oui, le blog est une grande famille et je reçois le soutien amical de beaucoup de nos amies virtuelles communes, depuis la grave maladie de mon époux. Par contre, peu à peu, une disparition d’amies dont j’étais très attachées. C’est ainsi que va la vie, Quichottine. Alors joyeux anniversaire et continue de nous faire rêver. Belle soirée te gros bisous

  36. Bon anniversaire à ton blog, Quichottine ! C’est toujours un plaisir de te lire, mais j’ai bien aimé aussi échanger au téléphone et surtout te rencontrer. Bonne soirée et bisous

  37. BON Anniblog Quichottine ; c’est toujours un PLAISIR de te lire 🙂
    Bonne soirée et Bises

  38. 10 ans ! Un bail! Les blogs évoluent comme les personnes qui les écrivent ; Bon anniversaire à ton blog et je lui souhaite une longue vie.Continue de nous enchanter , nous faire rêver et réfléchir!
    Bisous

  39. Très bel anniversaire de blog, Amielle Quichottine !
    Ici ou à Yeur , que tu portes un drôle de chapeau bleu ou que tu sois accompagnée de nombreux amis pour réaliser le rêve d’un enfant, c’est toujours avec bonheur que je viens chez toi (si, si, regarde tout là-bas la petite crevette sur un coussin bleu dans ta bibliothèque). Merci de ces 10 ans de généreux partage et pour tous ceux à venir.
    Je t’embrasse très fort.

  40. Bon anniversaire à ce blog ma quichottine.. Avec les années le blog évolue et c’est toujours un agréable moment quand je passe chez toi avec ton petit lutin bleu tu nous apportes beaucoup avec ta gentillesse et le temps que tu passes à nous répondre malgré toutes les occupations que tu as en dehors de la blogosphère….Merci pour tous ses partages.. Je t’embrasse très fort…

  41. Tu es chère à mon coeur aussi, belle Quichottine.

  42. Dix ans … un bail déjà. Comment fais-tu pour écrire autant ? Je ne sais pas ce que je fais de mes journées, elles passent tellement vite. Il va falloir que je me recadre … un jour peut-être !!!
    C’est vrai que je parle peu de ce que je fais, à part le conte et encore.
    TRES BON ANNIVERSAIRE DE BLOG QUICHOTTINE.
    Ecris encore, ce n’est pas un ordre, juste une petite demande. J’adore tes discussions avec le Lutin Bleu. Cela me fais penser aux miennes avec Mademoiselle Nini !
    Bon après-midi Quichottine
    Bisous

  43. Je t’avais mis un long commentaire hier de bon anniversaire, je vois qu’il n’a pas été enregistré. Il faut dire que par deux fois la connexion avec ton blog a sauté. Tu en es à 10 ans, j’en suis à 11, je suis heureuse que nos parcours un jour se soit croisés, heureux hasard de la vie des blogs.
    bonne soirée

  44. Bon anniversaire, j’aime toujours venir te lire et j’ai même eu le plaisir de te rencontrer, c’est un des avantage des blogues ce faire de nouveau amis.

  45. Moi aussi je t’embrasse fort.
    Contente de te connaître et d’être entrée dans ton univers. La blogosphère permet de belles rencontres.
    Je ne sais comment tu es venue sur mes pages, mais j’en suis très fière. Un petit mot de ta part me réjouis toujours.
    Bon anniversaire à ton blog et longue vie à lui !
    Bises et bonne soirée Quichottine !

  46. Bon anniversaire et merci de ta fidélité…Tu es l’amie qu’on aime lire chaque jour, simple et douce, une bonne âme , fidèle et dévouée. Au fil du temps, tu nous fait davantage confiance et partage tes joies, tes peines. Merci, Dona, pour ttes ces lignes écrites. Bises VITA

  47. Bon anniversaire pour ton blog
    comme tu le dis
    un blog c’est un petit coin où nous vivons
    « des rencontres , des échanges de mots quel que soit le sujet proposé à la discussion… un livre, une pensée, une image, ou parfois davantage. »

    Et comme toi j’aime bien les galets même ceux qui ne fleurissent pas alors je t’offre ces quelques mots de 2014
    http://marie-aupaysdesimagesetdesmots.blogspot.fr/2014/05/poemele-galet-et-lenfant.html

  48. Bon anniversaire à ton blog Quichottine. Moi pareil, quand j’ai créé le mien mi-janvier 2006, je me demandais qui me lisait. Et quand j’ai eu mon 1er commentaire, cela m’a fait du bien. Quand on aime un blog, on y retourne. On partage sa vie, ses écrits, ses passions, je crée, j’écris, je copie un peu par çi par là et cela fait boule de neige. Bien sûr je ne partage pas tout, je ne dis pas tout. Je trie comme tout le monde. Bonne continuation Et bon week end. Gros bisous.

  49. Bonsoir
    Pas facile.. n’est ce pas….
    un blog? oui, j’ai migré sur elka après oB…
    Un changement? pas évident.
    .car c’est « un travail » constant…
    et c’est vrai qu’un billet mal présenté
    ou quand le blog est durant un temps délaissé,
    les amis sont manquants…
    Mon blog? j’y consacre beaucoup de temps. trop je dirais
    mais j’aime partager, et apprendre aussi.
    alors franchement je ne regrette pas le temps passé
    même si récemment je me demandais si au vu du nombres de visiteurs
    j’allais continuer.
    . Car faire un blog pour partager sans partager …
    ce n’est ps cela que je souhaitais
    Bon anniversaire et que ce blog durent encore des années…
    car c’est grâce a lui que je te connais
    bisous de Fée

  50. Wouaw!! 10 ans, c’est quelque chose, quand même!!! Eh bien, BON ANNIBLOG!! 😀

  51. 10 ans? C’est un anniversaire F O R M I D A B L E. Ta plume, reine de ton intériorité, a cependant partagé, entraîné, inspiré quelques soeurs en quête d’une sensibilité comme la tienne qui s’épanche et maîtrise son langage avec délicatesse.
    En ce qui me concerne, depuis plus de quatre ans, je publie et visite beaucoup moins ces blogs-mondes réceptifs et attentifs mais il m’importe de leur rester fidèle. Quelle richesse que ta diversité d’écritures et ta passion des auteurs et des livres! Cordialement. Suzanne

  52. Bon anniversaire à ton blog qui est pour moi , chaque fois, une page de rêve , d’évasion , de remise en question , de vie ……
    Le blog qui nous prend du temps , que l’on veut parfois arrêter mais qui nous manque vite . Ces échanges réciproques qui nous apportent tant de joie .
    Merci d’être là.
    Douce journée, bises Quichottine

  53. C’est un beau texte et une belle réflexion. C’est vrai que c’est une activité chronophage, mais c’est surtout du plaisir qui en ressort!

  54. Un joyeux anniblog ma Quichottine ! Je suis tellement contente d’avoir pu te rencontrer !
    Ce n’est pas facile de conserver un blog mais le tien , les tiens sont tellement vivants et animés qu’ils ne peuvent que durer dans le temps et l’amitié
    Je te souhaite encore plein de belles choses ici et ailleurs …
    Gros bisous et bon week-end

  55. Bon anniblog ma douce
    Nos blogs sur lesquels nous nous exprimons, partageons nos joies et nos coup de « gueules », nos ouvrages multiples, sont une immense toile d’araignée, dont les fils tissés nous entraînent vers des rêves, des émerveillements et parfois de belles amitiés. Meme si parfois on « s’absente » quand on revient certains fils ont cassés, d’autres se sont renforcés. Cette amitié virtuelle n’est pas que cela, cela peut-être bien plus profond.
    Même si je ne viens pas aussi souvent que je le voudrais, te retrouver est toujours un vrai bonheur.
    Longue vie à ton blog, et longue vie au petit lutin bleu, la bibliothécaire et tous les personnages que tu empreintes, pour nous déposer sur ton petit nuage.
    Je t’embrasse très fort

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *