Mort

G comme Guerre, H comme Hypocrisie, I comme Ironie…
Pourtant, son ironie ce jour-là était bien grave.

Je lui ai emprunté ses gros mots et ses points d’exclamation pour lui répondre.

P… de B… de M…!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

On m’a changé ma Chris !
Non, pas changée, vraiment, elle est toujours là… mais il va falloir que je lui donne un autre alphabet à se mettre sous la dent !

Si tu continues comme ça, ce n’est pas de rire que je vais mourir. Je vais me jeter sous un train, me noyer dans le premier verre d’eau venu, me pendre à une punaise…!!!!!

Tu vois, je sais bien que le monde est dégueulasse, que la guerre est quotidienne et que celle dont on parle n’est que le sommet de l’iceberg… que ce qu’on tait est encore pire !

Je sais bien que l’hypocrisie règne… le plus souvent.

Je sais bien que je préfère aussi regarder la fleur s’épanouir, les nuages passer, la rivière couler, le soleil se lever ou se coucher parce que je crois que la nature est la seule chose qui ne soit pas “artificielle”. Mais lorsque je les regarde, je me dis que nous, avec tous nos défauts, nous ne sommes rien à côté du temps qui passe, une épine de plus sur cette terre où nous vivons, rien qu’une épine qui fait mal, c’est vrai, mais que le temps arrachera très vite !

Ironie ? Sans doute aussi. Mais mon “i” à moi, je le mets à “Idéal”… à ce monde où chacun mettant ses idées au service des autres et non de lui-même permettrait enfin aux casseurs de prendre un repos bien mérité.

je relis ton texte, je n’y vois pas cette ironie habituelle, j’y vois une souffrance intolérable…

P… de B… de B… de M….!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Qui a osé te montrer ce reportage qui t’a fait si mal ????????????

Si je le/la trouve, je lui fais sa fête !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Commentaire n° 1 posté par Quichottine
le 27/11/2007 à 10h55

Elle avait ri… en m’imaginant pendue à une punaise.

© Quichottine, Le Refuge
17 mars 2009

91 réponses à “Mort

  1. « nous ne sommes rien à côté du temps qui passe, une épine de plus sur cette terre où nous vivons, rien qu’une épine qui fait mal, »
    ………………..
    Et……..si nous étions autre chose qu’une épine? Pourquoi ne voir que ce qui pique, ce qui fait mal…. au risque de passer pour une douce folle qui ferme les yeux…je me plais à croire que nous sommes aussi comme ces chardons bleus de montagne, tu sais, oui, ils piquent un peu, comme la rose d’ailleurs…mais eux, ils sont si bien ancrés dans le sol, parce que la terre est là, nourricière même pour de pauvres chardons et ils sont d’un bleu…à couper le souffle, à faire rêver, à prendre soin….
    I…. comme Invitation…à la vie, au rire, à l’amitié, à l’amour… à tant de choses…à tant d’êtres……

    • Un chardon… et pas n’importe lequel. Tu as très bien choisi ton image, Anne.

      J’adore le « I » de ton alphabet personnel… Merci.

  2. chrchrischrisi

    J’en pleure de rire !!!!

    Quichottine pendue à une punaise !!!!

    Tiens …..je vais aller relire …..MDR

  3. Quichottine

    A tous, un petit mot.

    Le titre fera peur à beaucoup… mais rassurez-vous, la mort fait aussi partie de la vie, ce n’est pas un tabou. On peut en rire aussi, juste un peu.

    Je vous embrasse fort. Passez une douce journée.

  4. Qui n’a pas lâcher un jour des jurons… pour x raison, la vie ne mérite pas que des applaudissements, elle donne aussi dans le mauvais spectacle, hélas… la mort, lever sa bière en lui tirant la langue, certes elle nous aura, mais on va pas lui mâcher le travail… bon mardi Quichottine, bises

    • Quichottine

      J’adore quand tu dis qu’on ne va pas lui mâcher le travail… c’est vrai ! Il n’y a pas de raison. 🙂
      Bises et douce journée à venir, jill. Bonne nuit.

  5. « P… de B… de M…!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! »
    Alors ça !!! Je ne t’imagine pas en train de dire ça… Honnêtement, cela m’arrive souvent depuis que je suis seule. J’ai l’impression de me rattraper pour toutes ces décennies où j’étais si polie. Et même, je m’insulte avec un sacré vocabulaire. 😉
    Mais le principal, n’est-ce pas de ne pas le balancer aux autres, de ne pas les insulter quelle qu’en soit notre envie ?
    Quant à la mort, je sais bien qu’elle fait partie de la vie, mais je hais celle des autres, celle qui nous nous laisse si seul, si « vide » pour le reste de notre vie et nous oblige à faire semblant d’être vivant et content de l’être.
    Heureusement, il y a tout de même de jolis moments et mêmes des fous rires dont il faut profiter. Souvent même les provoquer ! Ceux qui nous aiment sont si heureux de le constater…
    J’aime te lire Quichottine. Je déguste tes pages et les commentaires comme des bonbons, parfois doux comme des fraises, souvent drôles mais quelques fois aussi avec un petit arrière-goût d’amertume.
    Il est vraiment temps d’aller retrouver la couette. Il doit y faire meilleur que devant l’ordinateur.
    De très gros bisous à partager avec ton archange (veinarde !!!)

    • Quichottine

      Rassure-toi, je ne les ai jamais prononcer, juste écrits, et encore.
      J’imitais Chris… juste pour la faire rire. 🙂
      Insulter les autres n’est pas dans ma nature, d’ailleurs, dans celle de Chris non plus. Je crois que même en voiture, je ne le fais pas. 🙂
      Je ne peux qu’être d’accord avec toi.
      Il y a des vides qui font tellement mal…

      Bisous partagés, un grand merci de nous deux. Nous essayons de profiter à chaque instant de la chance que nous avons encore d’être deux pour affronter les soucis et partager les bonheurs.
      J’espère que tu auras passé une bonne nuit. Je t’embrasse fort.

  6. Je ne m’étais pas rendu-compte que j’avais été aussi bavarde !

    • Quichottine

      Continue à l’être quand tu ne t’en rends pas compte, c’est ainsi que je t’aime, Cricri.
      Passe une douce journée.

  7. Bonjour Quichottine,

    Ça, c’est du gros mot qui soulage le trop plein de pression d’une cocotte minute! 🙂 Maintenant, sur le tard, il m’arrive de dire M…. Mais en général, ils ne passent pas la barrière de mes lèvres. Je n’y arrive pas. Et pourtant, parfois, ça soulagerait. 🙂

    Je suis assez d’accord avec la réflexion de Jill.
    Bisous

    • Quichottine

      Comme tu dis. 🙂
      En fait, je n’ai employé cette expression que chez elle, grâce à elle, pour elle aussi.
      Les prononcer serait pour moi impossible. je me limité à des jurons bien plus léger quand je fais des bêtises. 🙂
      Merci pour tes mots, Martine.
      Bisous et douce journée.

  8. malheureusement tout n’est pas rose et édulcoré dans le monde, la nature est belle on peut s’y ressourcer, mais quand on est confronté à la mort c’est terrible, mort de proches ou d’inconnus, je vis au bord de la Méditerranée cette mer si belle et qui contient tant de cadavres, je me proméne le matin, j’admire le lever du soleil et je me dis qu’à cet instant des enfants meurent pour retrouver la liberté, c’est intolérable.
    bonne journée, bises
    danièle

    • Quichottine

      Tu évoques là quelque chose de terrible et d’inhumain.
      Ceux qui meurent ainsi sont les victimes innocentes d’une guerre qui ne devrait pas avoir lieu, et de gens qui profitent de leur détresse pour en tirer le plus d’argent…

      Parfois je me demande si ceux qui survivent à la traversée arrivent à être vraiment heureux.

      Bises et douce journée Danièle. Merci pour ce rappel.

  9. Tu m’as amusée et pourtant le sujet est grave et triste.

    • Quichottine

      Je suis heureuse d’avoir pu te faire sourire… Merci, Martine, c’était mon souhait.
      Passe une douce journée. Bisous.

  10. Bonjour Quichottine
    Oui il faut le savoir que la mort fait partie integrante de notre vie .. et oui il en faut savoir en rires ..
    J’aime bien le commentaire de jill ,elle qui manie notre langue avec tant d’humour peu importe le sujet traité ..
    Bises Quichottine

    • Quichottine

      Tu as raison pour jill… j’adore la lire !
      Bises et douce journée Claudine.

  11. Je ne t’imagine pas un instant en train de jurer ! Mais pourquoi pas se lâcher un peu après tout…de temps en temps cela ne doit pas faire de mal. Tu as réussi à me faire rire alors que le sujet est grave. Moi aussi je voudrais parce que je suis encore idéaliste, croire en la paix dans le monde et me dire que la mort ne touche que ceux qui sont en âge de partir, personne d’autres. Mais elle ne fait que ce qu’elle veut et ne m’écoute pas. Bisous et une douce journée

    • Quichottine

      T’en fais pas, ce n’est pas dans ma réalité. 🙂

      « Mais elle fait ce qu’elle veut et ne m’écoute pas »… j’ai souri… et je t’en remercie.
      Bisous et douce journée Manou.

  12. Tout d’abord, merci Quichottine pour ta réponse d’hier. Elle me fait du bien….

    Elle est puissante cette page.
    Je m’interroge souvent entre réagir (suréagir peut-être) aux horreurs qui nous sont « livrées » au quotidien, ou bien en effet, détourner le regard pour me gaver des beautés du monde qui sont bien réelles et nombreuses. Malheureusement, ces dernières sont souvent occultées par l’abject dont est coupable l’être humain. Bien sûr, on ne peut pas le nier, l’horreur, cela existe. Quelque fois, faire l’autruche est notre seule bouée de secours pour ne pas sombrer dans le pessimisme collectif. Sinon, la mort rôde partout et devient notre lot quotidien. La mort existe, elle fait d’ailleurs partie de la vie, mais ne l’appelons pas trop tôt, ne soyons pas morbides à l’excès.
    Enfin, je crois…
    Bonne journée à toi, à tous.
    eMmA

    • Quichottine

      Tu crois bien. 🙂
      Merci à toi, eMmA, pour tes mots en partage.
      Bisous et douce journée.

  13. Les jurons dans des moments de détresse font souvent beaucoup de bien.
    Une façon de s’extérioriser !
    La mort fait néanmoins partie de la vie, en rire de temps en temps ne fait mourir personne.
    J’aime imaginer de ta voix douce et posée prononcer ces mots « P… de B… de B… de M….!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! »
    Bises et bon mardi ma Quichottine

    • Quichottine

      Tu peux l’imaginer, mais tu ne l’entendras pas, je n’y arriverai pas. 🙂

      Un sourire pour toi, Zaza.
      Bises et douce journée.

  14. La mort fait partie de la vie, ce sont deux soeurs inséparables…Pourrait-il y avoir des naissances si la mort n’existait pas? Mais la mort des autres peut être insupportable

    • Quichottine

      Je suis tout à fait d’accord avec toi, Gazou.
      Passe une douce journée.

  15. L’image qui fait sursauter, devant le miroir, d’une personne qu’on ne connaît pas, laide et vieille …

    • Quichottine

      Un jour il faut bien se voir comme on est… et la vieillesse n’est pas toujours belle.
      Merci pour tes mots, Loïc.

  16. J’aime bien faire la baudruche de temps à autre. Rester gonflée à bloc tout le temps, ça fatigue, il faut pouvoir se relâcher !

    • Quichottine

      Je crois aussi qu’il est impossible de rester gonflé à bloc tout le temps… 🙂

  17. la vie est mortelle c’est vrai mais il y a les horreurs de la violence qu’on tente de cacher sous le tapis tant elle fait mal à voir, si mal que parfois on n’y survit pas.
    c’est peut être la raison pour laquelle on essaye de regarder les nuages dans le ciel pour survivre et ne pas se pendre à une punaise

    • Quichottine

      J’ai souri en te lisant, merci, Josette.
      Bisous et douce journée.

  18. L’humour grinçant est aussi une autre forme du chagrin, n’est-ce pas ? Et il est d’autant plus pénible que, si les mots sortent, le sanglot, lui, reste coincé, et ça fait mal. Alors, comme toi, comme moi, comme beaucoup, regarder ailleurs, juste un instant, pour se nettoyer les yeux, le coeur et l’âme, prendre une goulée de bonheur avant de replonger dans la triste réalité ?

    • Quichottine

      C’est vrai… enfin, je le crois.
      J’aime tes mots, Galet. Comment fais-tu pour trouver ceux qu’il faut tout le temps ?

  19. J’aime bien les jurons , ça soulage ! Un temps, j’avais aussi imaginé installer un punchingball à la maison , histoire de cogner quand la coupe déborde … Bon finalement je fais du bénévolat pour soulager quelques misères…animales. Un puits sans fond! P…de B… De M…!

    • Quichottine

      Sourire… un punchingball, j’y ai pensé aussi, mais je me demande si ça marcherait vraiment.
      S’occuper d’autres misères, fusse celle de nos amis à quatre pattes, ça fait du bien. 🙂

  20. J’adore ce que dit Galet. Oui, l’humour est aussi une forme de désespoir, mais il a un intérêt majeur c’est de nous garder dans le rire de la vie.
    Et se nettoyer les yeux (merci Galet pour l’image) avec des larmes de rire, c’est la meilleure thérapie qu’on ait trouvée.
    D’ailleurs il existe des clubs de rire et j’ai vu une vidéo une fois d’un gars dans le métro qui se mettait volontairement à rire. Après les étonnements voire les irritations ou le mépris, tout le wagon riait de bon cœur parce que ça nettoie aussi le cœur.

    Bisous rieurs.

    • Quichottine

      Moi aussi… 🙂
      Le rire est un bon remède à la mélancolie et il est communicatif.
      J’ai du voir aussi cette vidéo.

      Bisous rieurs à toi, Polly. Passe une douce journée.

  21. Salut
    A mon avis tu es en colère après la racaille qui fout la merde et agresse les vieilles dames?
    Plus ça va plus l’homme devient sauvage alors que ce devrait être le contraire.
    Il est loin le temps où l’on pouvait se balader en forêt en toute quiétude!
    Bonne journée

    • Quichottine

      Pas vraiment, mais c’est vrai que je pourrais l’être.
      Bonne journée à toi aussi, Tiot.

  22. Bonjour Quichottine. Je ne connais pas cette Chris qui t’aurait donné envie de te pendre à une punaise et je ne crois pas que j’aurais fréquenté son blog, mais j’ai l’impression que tu veux boucler quelque chose avec ces derniers articles. Peut-être fermer la porte de ton Refuge… Ce serait dommage pour nous, mais c’est ta liberté. Bisous

    • Quichottine

      En fait, j’y ai bien pensé.
      Mais si je crois que je ne publierai plus d’articles venant de mon Refuge, ceux-ci étaient nécessaires.
      Le dernier, ce sera demain.
      Ensuite, je reviendrai dans ma Bibliothèque pour vous y écrire mes billets habituels. 🙂
      Passe une douce journée. Bisous.

  23. L'Espigaou

    Comme j’avais écrit une fois sur mon blog
    « j’ai décidé de me mettre des oeillères et de ne voir plus que le beau »
    J’ai tellement eu de blessures et de chagrins qui m’ont meurtrie, qui m’ont fait mal, très mal.
    Maintenant je ne veux plus souffrir, difficile lorsqu’on est très hyper sensible.
    Des personnes malfaisantes profitent de cette sensibilité pour déverser leur bile.
    la seule solution que j’ai trouvé ce sont les oeillères,
    tu sais comme pour les chevaux ou les ânes pour qu’ils marchent tout droit et ne dévient pas de leur chemin, et bien moi c’est pour faire attraction de ce qui fait souffrir.
    C’est peut être lache, mais je ne peux plus affronter la méchanceté et la laideur, la haine.
    c’est trop dur.
    Passe une belle journée ma Quichottine
    Je t’embrasse fort

    • Quichottine

      C’est vrai que c’est aussi une solution, et qu’on ne peut pas prendre pour soi toute la misère du monde.
      Chacun fait ce qu’il peut pour soulager celles sur lesquelles il peut agir.
      Je t’embrasse. Passe une douce journée.

  24. Je ne sais pas insulter et encore moins dire de jurons 🙂
    J’ai une « arme » infaillible… l’humour au 1°, 2° degré voire plus. Quand l’agression est forte, je rentre dans ma coquille pour relativiser et y puiser un regain d’énergie. Et ça marche plutôt bien 🙂
    Douce journée sans gros mots ma Quichottine 🙂
    Je t’embrasse.

    • Quichottine

      C’est un peu comme pour un boxeur… il faut encaisser, et, ensuite, reprendre son souffle. 🙂
      Promis, pas d’autres gros mots aujourd’hui. 🙂
      Je t’embrasse Marité. Passe une douce journée. Merci pour tout.

  25. Quand on est en colère, on a souvent envie de jurer grave, pour décomprésser!
    Douce journée

    • Quichottine

      D’autres frappent dans les murs et se font mal. 🙂
      Ce n’est pas mon cas, rassure-toi.
      Passe une douce journée Livia.

  26. Avec les images violentes, les guerres que l’on nous met dans la tête chaque jour , je dirais que la mort est devenue banale :/ on n’est peu de chose et on doit vivre sans trop y penser . Pour évacuer ma colère, j’ai souvent utiliser le cri…celui au bout d’une digue.
    Bonne semaine Quiche bise (:-*

    • Quichottine

      Et je sais que ça fait du bien, quand on peut arriver à l’exprimer et qu’il ne reste pas au fond de la gorge.
      Bises et douce journée Mike. Prends bien soin de toi.

  27. Je fais tout comme Marité ! Après l’orage, se replier, s’isoler, pleurer aussi, les larmes n’existent pas pour des prunes, puis se coucher le soir en se disant que « demain, çà ira mieux ». Et chaque fois en effet, mon demain est meilleur.
    Les problèmes du monde ? … j’écoute la radio pour me tenir informée sans voir ces images qui me restent pour toujours devant les yeux et m’empêchent de suivre ma route, déjà bien assez chaotique.
    La mort n’existe pas, la vie continue … qu’on se le dise.
    Je suis étonnée que personne n’ose écrire pour de vrai et en toutes lettres ce fameux juron ? Je ne le ferai pas juste parce que là, j’écris sur ton blog… sinon … chez moi, je l’aurais écrit :).
    Gros bisous et non G…b….. 🙂

    • Quichottine

      Putain de bordel de merde !
      Voilà, je l’ai écrit… mais je ne le dirai pas. 🙂

      Pleurer fait du bien, c’est vrai, comme crier comme le dit Mike, seul sur une digue devant la mer…

      Ce cri qu’un peintre a su montrer… un cri qui dit plus que de milliers de mots.
      Mais bon, la vie continue, je le souhaite vraiment.
      Je t’embrasse fort. Passe une douce journée.

  28. Non mai dis donc, Dame, les jurons et les points d’exclamation, et les gros mots, c’est moi, ça, pas toi ! je ne te reconnais pas 😀
    Ceci dit, pendue à une punaise , alors là, permets moi de rigoler tout doucement, et puis non, aux éclats !
    Mon I à moi, serait Imaginer, Idéaliser un monde qui serait enfin meilleur.. ce I serait donc l’initiale de Rêver ? Quoique le R de râler reste mon favori
    Je t’embrasse, douce amie, bonne soirée

    • Quichottine

      J’adore !
      Mais tu as raison, ça ne me ressemble pas. Je garde généralement mes gros mots dans un tiroir que je n’ouvre jamais. Ils me feraient sûrement du bien. 🙂

      Passer du rêve au verbe râler, ça me plaît bien aussi. 🙂
      Je t’embrasse Amie Croc. Passe une douce journée.

  29. Mais qu’est-ce que c’est bon de se laisser aller, des fois. Crois-tu que nos jurons sont plus jolis que les tiens? Il y a des jours où je laisse mon coeur se vider, et je pousse un beau et vrai juron en m’adressant au ciel. Il me voit, m’entend, et je m’adresse à lui comme pour une amie, tu sais? Celle à qui on confie tout. Je t’embrasse, ma chère quichottine et te souhaite un bel après-midi, sans jurons, ou presque.

    • Quichottine

      Tu as raison, au moins sait-il t’écouter, même s’il ne répond pas. 😉
      Passe une douce journée Nell. Bisous.

  30. Pendue à une punaise, voilà qui est original

  31. Excellent billet Quichottine. Pendue à une punaise. Oui, comme elle, je te vois et je ris !
    Bon, les jurons … tu les as suggérés et tu devais avoir besoin de t’en servir. C’est vrai que la mort … même lorsqu’on l’a dépassée est toujours là, en nous, pour la plus petite chose. Mais il faut arriver aussi à retrouver le rire, le vrai, tu sais, celui qui étonne et qui un jour fait dire : comme c’est bon de t’entendre, et qui fait répondre : mais je ris souvent. Alors on peut penser que le rire doit avoir des goûts différents.
    Crois-tu que tu vas réussir à me comprendre ?
    Gros bisous Quichottine.

    • Quichottine

      En fait, Chris s’en servait beaucoup, et, ce jour-là, je devais absolument la faire rire.

      Tu as tout à fait raison, le rire est indispensable à la vie. Ne dit-on pas qu’il est le propre de l’homme (et pourtant, je suis sûre que d’autres rient aussi).
      Pour répondre à ta question, oui, je crois que le rire n’est pas toujours le même.
      Pourquoi est-ce que je ne te comprendrais pas, tu as très bien dit ce que tu ressentais.
      Gros gros bisous, Pimprenelle. Passe une douce journée.

  32. Nous aussi c’est sûr! Bisousssss

  33. Mistigris34

    bien sûr que j’en dis parfois, avant je disais « zut de zut », mais ici dans le midi on dit P ..! bien souvent, c’est même devenu banal, personne n’y fait plus attention selon le ton de celui ou celle qui le prononce, eh çà fait du bien de de temps en temps !
    allez qui peux dire qu’il ou elle n’en a jamais prononcé ?
    ici on te dirait : oh ici il fait un P…de mauvais temps !  » ben vi, tramontane de fou encore,
    elle revient et on se gèle (dehors ),
    allez je retourne à mon travail d’aiguilles près de la cheminée,
    je t’embrasse, Belle soirée, MIAOU !!!

    • Quichottine

      Que j’aimerais avoir une cheminée !
      Nous ne l’avons jamais installée, bien que le conduit soit là…
      Pas grave, mais je profite des amis qui en ont. 🙂
      Le « putain » du Sud est une habitude et le mot n’y choque pas.
      Ici, c’est plus embêtant.
      J’étais plus dans le « mer…credi » à cause des enfants. Quelque chose qui sort encore quand je fais une bêtise involontaire et que je me fais mal. 🙂

      Bisous et douce journée au coin du feu Mistigris. Prends bien soin de toi.

  34. Je te vois mal jurer ainsi Quichottine ! Moi non plus d’ailleurs !
    bisous et bonne soirée

    • Quichottine

      Un sourire… c’est vrai que je ne le fais pas.
      Bisous et douce journée à toi Lilwenna.

  35. Que de retard je viens de lire tes derniers articles Quichottine….
    La mort, les média nous la montre tous les jours à la télé guerre, naufragé, accident de la route….
    Je préfère écouter les information à la radio que de les voir la télé. Je me voile pas la face j’ai trop côtoyer la mort par mon métiers..
    Pendu à une punaise…..J’ai bien ri Quichottine..
    Je n’ai pas habitude de Jurer comme un charretier …à par un M…. qui c’est vite transformé en Mer…..credi depuis plus de 40 ans à causse des enfants…
    Bonne et douce soirée Quichottine bises.

    • Quichottine

      Sourire… j’ai aussi transformé le « merde ! » en Mer…credi ! à cause des enfants.
      Comment leur dire de ne pas dire de gros mots si l’on en dit soi-même ?

      Pour la radio, je suis d’accord, la portée des images est le plus souvent trop forte, c’est une éducation au voyeurisme.

      Je suis contente que tu aies ri.
      Bisous et douce journée Mireille.

  36. j’y pense même plus à la mort car en 2016 j’ai failli y rester lors de mon opération du coeur qui s’est mal passé …. bonne soirée Quichottine

    • Quichottine

      L’important est que tu sois toujours vivant.
      Merci pour ta présence et tes mots, MrCafe.
      Passe une douce journée.

  37. aie aie aie !!! pas content !!!
    bizzzzzzzzzzzz

    • Quichottine

      🙁

      C’est un symbole. 🙂
      Bisous et douce journée Nickie.

  38. Jurer, crier, hurler, pleurer, rire (pas facile celui-là quand on a mal…) sont des réactions bien humaines face aux difficulté de la vie. C’est ne pas réagir qui est anormal!
    Il m’est arrivé de hurler quand j’étais seule à la maison…. J’aurais tout aussi bien pu jurer! et oui je l’avoue.

    • Quichottine

      Un sourire…
      Le cri me rappelle toujours le veau marin de Clerval… « Est-ce que ça crie un veau marin ? »… je ne sais pas, mais je sais que nous avons besoin de ce cri qui arrive du fond de nos entrailles et finalement nous soulage, qu’il soit ou non suivi d’un torrent de larmes…
      Passe une douce journée Marie. Je t’embrasse fort.

  39. J’ai éclaté de rire !
    Dans ma tête, seulement, car thierry dort.
    Je t’imagine chercher une punaise et un élastique pour te pendre, PDBDM !!!
    Merci pour ce rire, même si le sujet n’est pas drôle.
    Bon mercredi, toujours la pluie …
    Bisoux doux, ma quichottine

    • Quichottine

      Merci à toi, ma chère Dom.
      Tu dors peu… j’espère que tu vas bien pourtant.

      Gros gros bisous. Je suis heureuse d’avoir pu te faire rire. Passe une douce journée.

  40. Ta pendaison à une punaise m’a faite pleurer …….. DE RIRE
    Quand à ces P….. de B….. de M…..!
    Ces guerres, attentats, et tout le B…..
    On ne peut que subir et malgré tout lever le front pour tenter de s’en sortir sans trop de bleus au cœur, pas facile ….. ! Mais « Y EN A MARRE », je fini par dire que nos dirigeants n’ont pas de C……! Ce sont EUX qui devraient partir au front, au lieu de se planquer derrière un bureau et faire les beaux dans des visites stériles bien en dehors des endroits où ça bouge. Ce sont nos jeunes qui tombent.
    Pardonne ces propo, mais au fil du temps j’enrage de voir tout ça, et je me tourne de plus en plus vers le calme et parfois une sorte d’indifférence, qui puis-je, pôvre individu du petit peuple ….
    Bon ! j’arrête ! À mon niveau, je ne puis qu’offrir une épaule pour aider à relever la tête
    Je t’embrasse

    • Quichottine

      Certains mots font du bien, pourquoi nous en priver ?
      Merci pour les tiens, Tit’Anik.
      Je t’embrasse. Passe une douce soirée.

  41. J’ai entendu ce matin, la chanson : « le déserteur ».Elle est toujours d’actualité ! Je la rapproche de ton commentaires , qui parle du bien et du mal que font les humains . Nous ne sommes pas grand chose ,face à l’univers, mais quels dégâts nous faisons! Heureusement , en effet qu’il faut aussi voir le positif et il y en a!
    Oui, moi aussi, je te vois bien pendue à une punaise! hi!hi! Bisous

    • Quichottine

      Un sourire pour toi… tu sais, je crois que ce qui est important, c’est de faire au mieux ce que nous pouvons.
      Les mieux de chacun finiront par faire beaucoup…
      Bisous et douce soirée.

  42. le titre est percutant ! mort
    de bons coups de gueule ! oui les dirigeants ne font rien pour nous-
    si ce n’est trouver de nouveaux impôts pour subvenir à leurs besoins-
    bon week-end ! bisous-

    • Quichottine

      Que dire de plus ?
      J’espère qu’un jour ça changera.
      Bises et douce soirée Lady Marianne.

  43. On voudrait protéger ceux que nous aimons contre le mal. Les médias de toutes sortes et la vie nous confrontent à de dures réalités. Ton  » coup de gueule » est salutaire.

    • Quichottine

      Protéger ceux que nous aimons… et nous faisons au mieux, avec nos maigres possibilités. Alors, j’espère toujours que nous serons plusieurs pour faire que les choses changent.
      Merci, Pierre. Passe une douce soirée.

  44. Je t’imagines pas en train de prononcer de tels jurons ni même pendue à une punaise.
    Le titre fait peur tout de même.
    Parfois elle nous frôle et nous rappelle que nous ne sommes pas éternels hélas.

    • Quichottine

      Je n’ai pas changé le titre initial de mon article de là-bas… mais je me suis interrogée.
      Un titre bref et angoissant alors que je ne cherchais pas à angoisser…

      Je suis heureuse que tu sois là. Merci !

  45. Foutu temps qui passe !
    Oui se pendre à une punaise, il faut le faire !
    Bisous dame Quichottine et bonne fin de semaine
    Béa kimcat

    • Quichottine

      Un sourire pour toi…
      Merci, Béa.
      Bisous et douce fin de semaine à toi aussi, même si ce n’est pas la même.

  46. I… comme Imagination
    Celle que l’on devrait exprimer sans modération
    I… Comme Irréel
    Où il fait bon de s’y réfugier pour rendre l’existence plus belle
    I… Comme Imperfection
    Qui nous pousse à nous remettre en question
    I… Comme Intelligence
    Celle qui s’exprime au-delà de simples connaissances
    I… Comme Illusion
    Pour laquelle la désillusion est bien souvent tel un coup de poing
    I… Comme Illogique
    Car la logique de certains n’est pas nécessairement celle d’autres
    I… Comme Imbélice
    Insulte née de son imagination signifiant que l’imbécile sait également faire preuve de malice

    Sourire d’Elle à toi, Grande Quichottine. 😉

    • Quichottine

      Tu as un bel abécédaire, AnB.
      Merci pour ce partage et ce sourire de toi à moi.
      Passe une douce journée. 🙂