Le passé recomposé

Ce matin, j’étais en train de voyager, chez vous, de page en page… j’écoutais à la fois des chants de toujours, ceux qui ont bercé mon enfance, mon adolescence… et je parcourais des images, des mots, laissant parfois, ici ou là, des sourires heureux.

Tout va bien, il fait beau… le soleil s’est invité à travers la brume du petit matin…

Il a l’air de vouloir s’installer, de prendre un abonnement que je souhaite à long terme… comment dit-on déjà ? Ah oui ! Il pourrait signer un bail, je lui louerais un grand coin de ciel, pour qu’il le peigne en bleu…

Et puis… le téléphone a sonné. Un numéro que je n’ai pas encore mis dans mon répertoire.

Ça aurait pu être une pub de plus, un démarchage pour des volets, une assurance, une mise en conformité de mon installation électrique… je ne sais pas, moi… Tout ce qui me fait penser chaque jour que ces appels téléphoniques devraient être punis par la loi, prohibés, assimilés à une violation de propriété privée.

C’est vrai… Vous ne croyez pas que ce serait normal ?

Vous êtes sous la douche, ou dans votre bain, ou à table, ou même, parfois, en train de dormir, plongés dans un rêve merveilleux où tout est parfait…

Et puis, ça sonne… Une urgence ?

Non… un numéro inconnu, une voix qui – de très loin – vous salue d’un bonjour commercial et insistant.

Bonjour ? Non, ce n’est pas un bon jour…

Qu’on ne me dise pas que ça donne du travail à ceux qui n’en ont pas… ça crée, le plus souvent sur un sol étranger, de nouveaux esclaves qui appellent en sachant qu’ils seront – la plupart du temps – rabroués, parce qu’ils sont trop nombreux à le faire.

C’est comme si, autrefois, il y avait eu la queue à votre porte… que les représentants s’y étaient accumulés et relayés 24 heures sur 24…

On pouvait ne pas répondre, mettre un œilleton pour les voir avant d’ouvrir… ou plutôt de ne pas ouvrir.

Une fois entrés, il est si difficile de les faire sortir !

Là, rien de possible, si ce n’est filtrer ses appels, en utilisant un répondeur automatique.

Imaginez, ce serait un message de ce style : « Ici, vous n’êtes pas le bienvenu, stop à la pub, aux démarchages de toutes sortes. Si votre appel est important, laissez-nous un message. Votre demande sera enregistrée et nous y répondrons suivant nos disponibilités. »

Faire enregistrer cette annonce par un homme, de préférence, aux accents hargneux, si possible. Il ne faut surtout pas que ce soit agréable à écouter.

De toute façon, la famille a le numéro de votre téléphone portable, celui que vous avez acheté rien que pour elle, et dont vous ne communiquez les informations à personne… 🙂

Pour les véritables urgences, il y aura toujours un gendarme pour frapper à la porte…

Bon, ce matin, ce n’était pas ça, mais si j’ai passé près de deux heures au téléphone, si j’en suis sortie – comme toujours dans ces cas-là – toute retournée, c’est parce que j’avais dû fouiller dans mes souvenirs, loin, très loin, pour exhumer ceux qui font mal, très mal, et prendre une à une les pièces d’un puzzle dont chacun de ceux de ma famille n’a qu’un morceau, essayer de les confronter à d’autres, sous un éclairage différent…

Essayer de trouver un sens à une histoire, la nôtre, qui n’a plus rien d’un héritage commun.

Prendre un passé décomposé pour y chercher la vérité…

150408_Maman

… Et ne pas vraiment avoir envie de le recomposer.

105 réponses à “Le passé recomposé

  1. Bonjour Quichottine… Rien de drôle en effet, il aurait mieux valut un de ces coups de fil de démarcheur… Chacun/e son histoire ici bas, ses parents, son enfance, triste ou gai… ta maman je suppose ici…. merci, bises de jill

    • Quichottine

      Je ne sais pas. Je crois qu’il y a des moments où il peut-être important de réveiller les morts pour qu’ils cessent de nous hanter.
      Maman, oui.
      Bises et douce journée jill. Merci pour tout.

  2. Tu as raison : marre de ces appels insistants ! :-/
    J’ai aussi eu un appel, très bref, par contre, dont je garde à jamais le souvenir …
    Bon jeudi.
    Bisoux doux, ma chère Quichottine.

    Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ dom Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ

    • Quichottine

      Certains appels changent nos vies à jamais.
      Merci pour ce partage, ma chère Dom.
      Bisous doux et belle journée à toi.

  3. Plusieurs solutions pour se débarasser des appels publicitaires :
    – Se mettre sur la ligne rouge ce qui marche très bien. A cergy où je suis sur ligne rouge je ne reçois aucun appel. Aux sables je n’ai pas pris la ligne rouge au début et je recevais pleins d’appels. je m’y suis mise, les appels se raréfient mais il y en a encore.

    – Trois autres solutions :
    – Ne pas répondre quand le numéro n’est pas connu. Les nouveaux téléphones affichent le nom des personnes qui sont dans la mémoire du téléphone. Il y a un répondeur ce qui permet à ceux qui ont quelque chose d’important à te dire et qui ne sont pas dans ta mémoire téléphonique de le faire. Aurais tu rappelé au coup de téléphone que tu as reçu et qui t’as tant émue
    – Si tu réponds sans y faire attention deux solutions :
    . Tu dis bonjour poliment, tu dis exusez moi veuillez patienter quelques instants et tu laisses le téléphone décroché. Au bout de quelques instants ils raccrocheront et ne te rappelleront plus surtout au bout de deux fois que tu auras fait le coup et te rayeront de leurs listes
    . Tu écoutes la première phrase et tu dis merci cela ne m’intéresse pas. Bonne journée à vous et bon courage. tu as raccroché au nez tout en restant polie.
    Bisous Quichottine

    • Quichottine

      J’aurais répondu de toute façon… c’est quelqu’un qui m’est très proche.

      Quant aux appels non désirés, j’essaie au maximum de rester polie, mais j’avoue que certains appels insistants me font parfois sortir de mes gonds.
      Je sais bien que ces personnes travaillent, et le plus souvent pour un salaire de misère… mais c’est lassant.

      Décrocher sans répondre, je le fais de plus en plus…

      Bises et douce journée Martine.

  4. Coucou ma Quichottine,
    La solution du répondeur pour les démarcheurs est une bonne solution. En principe, les démarcheurs utilisent des n° masqués, et je ne réponds jamais à ce genre d’appel.
    Ce qui n’était apparemment pas ton cas pour cet appel là ! Comme le dit Jill « Chacun/e son histoire ici bas, ses parents, son enfance, triste ou gai… ta maman je suppose ici…. ». Cette photo recomposée m’a permis de découvrir ce magnifique poème écrit en novembre 1971. Que d’émotions !
    De gros bisous ma Quichottine et bonne journée sous le ciel bleu qui semble vouloir s’installer. ZAZA

    • Quichottine

      Ce n’était pas le cas, c’est vrai, et j’aurais répondu de toute façon.
      Merci pour tout ma Zaza.
      Gros bisous et douce journée à toi. Ici, grisaille de nouveau après quelques jours de vrai beau temps.

  5. Je vois que la conjugaison peut être définie sur le mode absent décomposé…
    Lu l’émouvant poème…

    • Quichottine

      Il y a des modes qui n’ont pas encore été explorés, ou auxquels nous ne voulons pas donner de nom. 🙂
      Merci pour tout, eMmA.
      Passe une douce journée.

  6. « Ta maman.. je suppose » dit Jill
    Elle était très jolie…. partie trop tôt.. et toi tu devais être encore bien jeune !!
    Je t’envoie toute mon amitié.. en ce jour où le ciel est bleu enfin !!
    Bizzoux

    • Quichottine

      J’avais quinze ans…
      Merci, M’mamzelle Jeanne.
      Bisous et douce journée.

  7. Je suis sur liste rouge, c’est efficace.
    Mais je reçois sur mon mobile ce genre d’appel avec un numéro non caché. Je décroche et j’ai un répondeur.
    Alors je ne décroche plus quand je ne connais pas. C’est rageant!

    Michel a une technique qui fait parfois rire, parfois agace gravement: il dit: « attendez je vous passe ma femme »; il prend alors une carte de singe qui rit et l’ouvre pour que la personne entende ce rire. En tous cas, ça l’amuse!

    Je suis allée dans ton jardin.
    J’ai ressenti toute cette douleur.
    La même qui m’a occupée si longtemps, mais j’étais adulte, mère déjà. Quel que soit l’âge c’est une perte immense et comme l’écrivait Saint-Exupéry, c’est le premier gros chagrin qu’on a sans elle. Plus de consolation possible parce que personne ne sait consoler comme une maman.

    Tendresse ma Quichottine, tendresse.

    • Quichottine

      Ils nous envahissent et c’est finalement à leur détriment. Avant, je répondais gentiment. Maintenant, le plus souvent, je décroche et je raccroche dès que j’entends un « bonjour » inconnu.

      Merci pour tout ma Polly… Cet immense chagrin est le même, quel que soit l’âge où il nous atteint.
      Ce qui me manquait alors que je discutais au téléphone avec une personne qui m’est très proche, c’était de grands morceaux d’enfance, un vide immense où ce qu’elle voulait mettre n’était pas en accord avec ce que je savais de ma mère.

      Je t’embrasse très fort.

  8. Bonjour,
    Tu as raison, c’est une véritable agression de recevoir des appels téléphoniques à des buts commerciaux, j’ai résolu le problème en ne répondant pas aux numéros affichés que je ne connais pas.
    Mes enfants et mes amis ont mon numéro de mobile, je sais donc que je suis toujours joignable pour eux…
    Concernant notre mémoire enfouie, je me souviens encore du numéro de mes parents…. dans les années 40-50, je me rappelle parfaitement de l’endroit où il était posé et nous n’avions pas le droit de répondre ni d’y toucher….comme les temps changent.
    Bonne journée.
    D@net.

    • Quichottine

      J’ai encore des numéros à enregistrer sur le répertoire du téléphone… Ensuite, je crois bien que je ne répondrai plus à ceux qui n’y seront pas inscrits. 🙂

      Les temps changent, c’est vrai. Certains interdits n’existent plus.
      Bonne journée à toi aussi, D@net.

  9. Le téléphone est un outil très utile et parfois très dérangeant, mais il est quasiment inimaginable de s’en passer quitte à devoir parfois réviser malgré soi ses conjugaisons.
    Bises

    • Quichottine

      Sourire… c’est vrai qu’il est désormais impossible de s’en passer.
      Bises et douce journée ABC.

  10. Très émouvant de lire ce passé décomposé qui te rend si triste. Je réalise de plus en plus le bonheur que j’ai d’avoir un passé composé, moi qui avait tant voulu m’en défaire à mon adolescente et pendant ma vie de jeune adulte. Tu le sais je refusais les miens et j’ai tout fait pour me construire une autre identité. Je mesure ce qu’a du être la peine de mes parents quand ils m’ont retrouvé tellement différente, tellement autre. Aujourd’hui je sais exactement qui je suis et je ne rejette plus rien de mes racines, mais il a fallu du temps et des épreuves, et surtout cet arrière goût amer d’avoir fait souffrir les miens…

    • Quichottine

      Si j’avais pu vivre une adolescence « normale », j’aurais sans doute fait comme d’autres et je me serais opposée à mes parents.
      Mais ce n’est pas le cas, et les zones d’ombre de ma petite enfance ne peuvent être comblées par personne.
      C’est parfois comme si elle n’avait pas existé.

      Merci pour tout, Débla.

  11. Le billet que tu as écrit et retrouvé entre deux pages d’un livre est émouvant. Même si on sait que l’on n’est pas éternel, le départ d’un être cher est toujours une immense déchirure. Mais le souvenir reste ! Pas une journée où je ne pense à Maman, à Papa, à ma grand-mère. Un petit clin d’oeil… Tout et rien me font penser à eux. (parfois, je leur passe un savon)
    Je ne connais pas ton histoire, mais tu vas arriver à former le puzzle.
    Lutin bleu, un coup de main, vite !

    Pour le téléphone, quand je ne connais pas le numéro, je décroche, j’attends sans rien dire… et cela raccroche à l’autre bout ! Il y a quelques jours, j’ai attendu quelques secondes et j’ai entendu la voix de ma fille « mais tu étais au fond du jardin ? » (je n’ai pas enregistré son 09). Un peu la même chose avec notre voisin, mais lui ne veut pas me donner son numéro parce que son 09 est au 2e étage !).
    Bises et bon courage
    Franchouette ^!^

    • Quichottine

      Mon double virtuel ne peut hélas rien pour moi… il me faudra accepter les grand vides qui peuplent mes souvenirs d’enfance ou essayer de les combler avec ceux qui les ont partagés avec moi…

      Là, ça ne concordait pas du tout.

      Merci pour tout, Franchouette. Bises et douce journée à toi.

  12. J’ai des numéros programmés mais je réponds à tous au cas où !Comme tu le dis , des esclaves d’un autre genre , c’est agaçant mais je suis toujours polie , pour eux !
    Quant à notre mémoire , elle garde toujours des morceaux d ‘ images qui resurgissent quand on ne s’y attend pas et qui font parfois très mal!
    Je te souhaite une belle journée , je t’embrasse Quichottine

    • Quichottine

      J’ai tendance à être trop polie (ce sont mes enfants qui me le disent) mais j’avoue qu’en ce moment ces appels m’agacent de plus en plus.

      Merci pour tout, erato. Belle journée et bises à toi aussi.

  13. Bonjour Quichottine
    Des appels imprevisibles et qui gachent la journée , voire plusieurs …
    Du coup les portes du souvenirs refoulés s’entrouvent et nous envahissent !!
    Bon courage ma douce
    Gros bisous

    • Quichottine

      Je n’avais pas prévu cet appel, mais je devais l’attendre un peu depuis un courrier reçu auparavant.
      J’aurais aimé que les souvenirs de son expéditeur puissent combler les vides qui encombrent les miens… ce n’est pas le cas.

      Merci pour tout, Claudine.
      Gros bisous et douce journée.

  14. pour les démarcheurs il y a souvent un « blanc »…vite vite reposer le téléphone il est plus difficile de ne pas écouter quand c’est un appel personnel même malvenu et troublant !
    je t’embrasse Quichottine

    • Quichottine

      Je ne pouvais pas ne pas écouter… mais j’ai eu besoin ensuite de poser des mots sur ce que j’avais ressenti.
      Merci pour tout, Josette.
      Passe une douce journée. Je t’embrasse.

  15. Comme tu as raison concernant ces appels intempestifs !
    Quant à cette plongée dans la douleur de tes souvenirs, que faire, si ce n’est t’envoyer beaucoup de tendresse et de chaleur pour laisser entrer en toi la lumière de cette belle journée…

    • Quichottine

      Merci pour ces pensées et la chaleur offerte.
      Passe une douce journée Emmanuelle. Prends bien soin de toi.

  16. comme je l’ai cité ici (http://eperluette.over-blog.com/article-33427913.html
    j’ai trouvé sur internet de jolies suggestions de messages à enregistrer sur les répondeurs, j’en copie quelques uns pour t’inspirer

    minimaliste
    – Vous êtes bien chez moi….moi non
    – Bonjour, ici c’est moi… et toi t’es qui ?
    ( variante : Halo? Halo? A to znowu ty ! ile razy mam odbierac )
    —————————–
    parano
    – Bonjour, vous êtes bien chez qui vous croyez être,
    Mais je ne suis pas là où vous croyez,
    Alors laissez un message après ce que vous savez,
    Et je vous rappellerai là où vous serez
    —————————————–
    pratique
    – Non, je n’ai pas besoin de faire mon toit.
    Ma façade est impeccable.
    Ma cuisine est toute neuve.
    Je me passe tout à fait de l’air conditionné et mon frigo n’a pas encore rendu l’âme.
    J’ai une assurance vie et je ne tiens pas à figurer dans votre enquête.
    Si, après tout cela, vous souhaitez encore laisser un message, vous pouvez le faire après le signal sonore.
    —————————————-
    malicieux
    – Bonjour ou bonsoir, Vous êtes bien au 01-00-…. Marc n’est pas là. Le répondeur téléphonique est allé aux p… c’est le congélateur qui vous parle. Laissez-moi un message et je le lui transmettrai.

    • Quichottine

      Merci… j’ai bien ri.
      Le message « pratique » pourrait servir, mais j’aime beaucoup le parano. 🙂
      Bises et douce journée Emma.

  17. Bonjour Quichottine
    Pour la modique somme de 2,99 Euros par mois (c’est pas cher pour le prix de la tranquillité), quand un numéro masqué appelle (et c’est souvent le cas pour tous ces démarcheurs), mon opérateur diffuse un message  » la personne que vous appelez refuse tout appel dont le numéro est masqué, veuillez rappeler en affichant votre numéro ».
    Et le top c’est que ca ne sonne même pas chez moi pour ces appels masqués.
    Et … bien sûr les dérangeurs ne rappellent pas

    • Quichottine

      J’ai très peu d’appels masqués… beaucoup plus avec des numéros étranges…
      Mais il faut que je termine de compléter mon répertoire pour que je puisse ensuite ne plus répondre à ceux qui n’y seraient pas.
      Merci, Kri.

  18. Bonjour Quichottine,
    Comme toi, ces appels commerciaux m’horripilent ! C’est en effet, une intrusion dans la vie, c’est dérangeant, et en générale, lorsqu’il m’arrive, par inadvertance de décrocher, je suis très désagréable avec ceux qui sont au bout du fil, en général, je laisse sur répondeur les intrus! Quel monde !
    belle et douce journée à toi et …sans appels publicitaires!

    • Quichottine

      J’essaie de ne pas être désagréable, parce que ce sont des personnes qui travaillent… mais j’avoue que lorsque les appels sont trop nombreux dans la journée, je finis par raccrocher très vite.

      Merci pour tout, Livia. Belle et douce journée à toi aussi.

  19. Bon courage, Quichottine.
    Le passé fait irrémédiablement partie du présent et le compose, parfois à l’imparfait…
    Bises à toi, passe une bonne journée malgré tout.

    • Quichottine

      A l’imparfait, c’est vrai… là, ça ne collait pas du tout.

      Bises et douce journée Annette. Merci pour tout.

  20. Parfois les puzzles ont une pièce manquante et l’on enrage de ne pas la retrouver… Le puzzle fini, il n’est pas toujours à notre gôut, trop triste, trop fade, top…. un je ne sais que l’on est tristounet…. mais la vie est ainsi faite de jolies choses, de jolies rencontres, de beaux souvenirs et de moins beaux….
    Quant aux appels telephoniques dont on n’a que faire, soit on est sur liste rouge… ça c’est bien!! jamais d’appels intempestifs!, ou alors faire comme ma soeur sur son répondeur: « je ne réponds pas aux appels masqués… » ou bien quand c’est du démarchage, dire « un instant? » et laisser le tel ouvert…. au bout d’un moment ça raccroche et enfin, les appels où l’on entend rien faire une série de 8#, ça dérègle leur central et ils virent ton numéro….
    Bonne journée ma Quichott, et retrouve des souvenirs qui te font sourire….

    • Quichottine

      Le 8#… ça fonctionne ?

      Merci pour tout, Mahina. Retrouver le sourire est parfois difficile mais t’en fais pas, je sais que c’est important. 😉
      Bonne journée à toi aussi. Je t’embrasse fort.

  21. En ce qui concerne les appels non désirés, beaucoup de solutions t’ont été données… Quant à celui que tu n’attendais pas, ne prends pas ombrage de ces souvenirs que tu ne souhaites plus évoquer. Ici on dit: « Mets-les dins t’poke et tin mouchoir par-dessus » 🙂
    Douce journée et GROS BISOUS ma Quichottine.

    • Quichottine

      Le mouchoir par-dessus… oui, je voudrais bien.
      Mais Elle, elle a besoin de retrouver des racines, et, moi, je ne peux pas lui donner celles qui correspondraient à l’image qu’elle se fait depuis toujours de notre famille et surtout de Maman.
      Rien n’est simple… et il m’arrive d’être un peu perdue moi aussi.
      Gros bisous et douce journée à toi, Marité. Merci pour tout.

  22. Naturesereine

    Ici c’est sonnerie, rien au bout du fil puis : goodbye d’une voie métallique… « ? » parfois ça agace, bisous Quichottine

    • Quichottine

      J’ai les mêmes à la maison… Je ne sais qu’en penser, alors, je raccroche et j’oublie.
      D’autres sont beaucoup plus gênants.
      Merci pour tout, Cathie. Bisous et douce journée.

  23. Ils sont assommants ces appels inutiles et intempestifs, en général je m’efforce d’être polie et je dis non cela ne m’intéresse pas, merci et je raccroche… Une fois j’ai dis  » exaspérée  » par la répétition « vous voulez me vendre quelque chose ?  » , du coup la personne qui était toute douce auparavant m’a raccrochée au nez . Il parait que dire « ne quittez pas » et s’en aller est très décourageant pour les appelants !
    Cette fois c’était plus triste pour toi, si j’ai bien compris
    Bisous et bonne journée Quichottine

    • Quichottine

      Les laisser en attente… c’est ce que je fais de plus en plus. Autrefois, je les écoutais jusqu’à leur première question, là, je répondais « non, pas du tout », et ils raccrochaient.

      Cette fois, l’appel provenait de quelqu’un qui m’est très proche, je ne pouvais rien faire d’autre qu’écouter et essayer de répondre au mieux.

      Merci de l’avoir compris.
      Bisous et douce journée Marine.

  24. ces coups de fils qui nous gâchent la vie m’empoisonnent au plus haut point…
    et ce matin, j’ai même été grossière en disant…
    -« vous savez que vous m’emmerdez avec vos appels pour me vendre votre camelote, arrêtez de me harceler de la sorte… marre à la fin  »
    la femme à l’autre bout du fil a eu un hoquet et s’est mise à chialer …
    cela va peut-être mettre un terme à ces appels …

    nan mais, et si ça ne suffit pas je m’achète un sifflet pour arbitre de foot!!

    • Quichottine

      Ceux qui appellent ne sont pas responsables… ils ne font que travailler.
      Avant, je répondais gentiment, tant que ce n’était pas des informations personnelles. Maintenant, j’ai tendance à rester silencieuse jusqu’à ce qu’ils raccrochent.
      Un sifflet… je n’y aurais pas pensé. 🙂
      Merci, TooTsie.

  25. Mistigris34

    parfois en effet ce n’est pas de la pub ou autres choses, faut faire avec, pas toujours facile,

    quand aux n° non identifiés, ou appel masque ou ceux que je ne connais pas 01………
    je ne décroche pas si je suis seule, si c’est jano il leur raconte des contes à dormir debout et moi j’éclate de rire à coté !!!! sinon je suis vraiment mais vraiment très désagréable !
    Bisous ma quichottine, MIAOU !!!!

    • Quichottine

      Faut faire avec…
      J’espère seulement que ce ne sera pas trop souvent. 🙂

      Maintenant, je décroche et je ne dis rien, tant que la personne ne s’est pas identifiée. C’est parfois gênant pour ceux qui appellent pour des raisons justifiées. Ils se demandent s’il y a quelqu’un ou s’ils ont fait un faux numéro.

      Ceux qui veulent me faire de la pub raccrochent avant moi. 🙂
      Bisous et douce journée Mistigris.

  26. Oui, ces coups de tél pour rien sont assommants…
    Je te rejoins tout à fait pour le passé décomposé qu’on n’a pas tellement envie de recomposer… je sais ce que ça veut dire… C’est très douloureux…
    Bises

  27. coucou ma Quichottine,

    moi j’ai fais plus simple, pas de téléphone fixe et je ne décroche pas le gsm quand il s’affiche appel masqué…
    Tu dis avoir parlé 2 heures ….. ! trop court pour recomposer un passé décomposé ….. et assez long pour ré ouvrir des douleurs oubliées ou enfouies…
    beaucoup de douceur dans ce beau regard derrière les pièces du puzzle
    Tendresse ♥

    • Quichottine

      Il n’est jamais facile de parler avec quelqu’un qui est trop loin pour voir à quel point son appel nous trouble.

      Là, je ne pouvais rien faire, juste écouter et répondre en sachant que ce que je lui disais n’était pas ce qu’elle attendait.

      Merci pour tout, Cri. Maman était quelqu’un de merveilleux.

  28. Nous, nous avons un téléphone fixe auquel nous ne répondons jamais, car nous n’avons communiqué ce numéro à aucun de nos proches, parents ou amis. Même EDF, la banque etc ont nos numéros de portable. Comme cela, nous sommes tranquilles.
    Quant au passé décomposé,et aucune envie de le recomposer….. que te dire, sinon que je comprends ce que tu veux dire, ce que tu ressens ; il y a des souvenirs qui font mal…..
    Que te dire ? Je t’embrasse très fort, Dame.

    • Quichottine

      Merci !
      Je savais que tu comprendrais.
      Je t’embrasse très fort. Passe une douce journée.

  29. « une histoire qui n’a plus rien d’un héritage commun » , « un passé qu’on n’a pas vraiment envie de recomposer », deux heures de discussion qui ré ouvre une douleur passée, des pièces de puzzle qui furent un jour éparpillées …
    des mots Quichottine qui font mal pourtant ils sont pudiques et simples
    je me tais et je souffle vers toi une brise d’amitié

    • Quichottine

      Merci pour cette brise d’amitié, Jamadrou.
      J’étais toute tourneboulée après cet appel. Il a fallu que je pose des mots, même si j’avais conscience que je ne pouvais rien expliquer.
      Passe une douce journée.

  30. Derrière les personnes qui appellent et qui j’insiste quand même en ont besoin pour vivre parce que c’est le seul travail qu’elles ont pu décrocher il y a des multinationales qui les exploitent et qui se moquent comme d’une guigne d’elles et des personnes qui seront dérangées. Alors bien sûr que non personne ne s’avisera de légiférer. Ou bien il faudrait que la loi interdise aux multinationales d’exploiter des personnes. Et ça, ça n’est pas près d’arriver !

    • Quichottine

      Tu as raison, et, pourtant, je persiste : c’est dommage. Il faudrait que les multinationales soient plus humaines…
      L’argent ne fait pas le bonheur de ceux qui le gagnent à la sueur de leur front.

  31. tu as reçu une mauvaise nouvelle je suppose ?
    Pour ce qui est des appels téléphoniques, depuis que je me suis inscrite sur le site pacitel, je n’ai plus ce genre d’appels
    bisous et bonne soirée

    • Quichottine

      Non… pas une mauvaise nouvelle. Juste l’appel d’une personne très proche qui cherche des racines que je ne peux pas lui donner.

      Je suis inscrite sur Pacitel mais je n’ai pas l’impression que ça ait changé quelque chose au nombre d’appels indésirables que je reçois.
      Bisous et douce journée Lilwenna.

  32. c’est tellement vrai ce que tu dis
    surtout quand c’est un N° inconnu
    parfois nous pouvons aussi avoir de belles surprises
    je te souhaite une douce fin de journée
    pleins de ti bo

    • Quichottine

      Pour ce qui est des belles surprises, c’est vrai aussi. 🙂
      Merci pour tout ma Sonya.
      Plein de bisous et douce journée à toi aussi.

  33. Un petit tour au jardin…Des sonneries rarement plaisantes….Quant aux souvenirs que l’on remue, certains font mal mais par ailleurs ils se neutralisent qd on les regarde en face et qu’on les remet à leur place, c-à-dire dans un passé révolu…Pas facile mais indispensable…Grosses bises, Dona. VITA

    • Quichottine

      Indispensable, tu as raison. 🙂
      Merci, Vita.
      Grosses bises et douce journée à toi aussi.

  34. Si c’est ta maman, elle était très belle. Je suis comme toi je déteste ces appels téléphoniques venant souvent de pays éloignés. L’été dernier j’ai été appelée tous les jours par des boites voulant me vendre des panneaux solaires. Je leur dis que je suis sur liste orange et que je n’ai pas d’argent. Bisous

    • Quichottine

      Merci.

      J’ai beau être sur liste orange, ça ne change pas vraiment… Certains sont très tenaces. 🙁
      Bisous et douce journée.

  35. Je n’ai pas pensé au répondeur hargneux! Je vais y songer sérieusement;
    Le pire c’est qu’ils arrivent aussi à trouver le numéro du portable : c’est insupportable !
    J’espère que ce coup de fil douloureux va s’estomper peu à peu. Il est des souvenirs qui font mal à la mémoire .
    Je tembrasse

    • Quichottine

      Les opérateurs mobiles ont dû vendre leur liste je pense. 🙁
      Avant je n’avais pas de messages indésirables sur mon portable, ce qui n’est plus le cas aujourd’hui.
      Mais je n’y réponds jamais lorsque le numéro qui s’affiche n’est pas déjà identifié sur mon répertoire.

      Merci pour tout, ma Fanfan. Tout finira par s’arranger.
      Je t’embrasse. Passe une douce journée.

  36. Il faut parfois composer avec le passé, avec des visages qui ne disparaîtront pas mais resteront figés dans un passé qui nous a décomposés. La douleur est palpable, bouleversante.
    Je t’embrasse
    Anne

    • Quichottine

      Merci pour tes mots apaisants.
      Je t’embrasse. Passe une douce journée Anne.

  37. Quand le téléphone sonne, c’est à chaque fois la surprise. Bonne ou mauvaise nouvelle? Appel agréable ou désagréable?
    Je n’aime pas le téléphone. Je m’en sers peu.
    Bonne fin de semaine.

    • Quichottine

      J’aime de moins en moins le téléphone, et pourtant, c’est un outil indispensable aujourd’hui.
      Bon week-end, Philippe. Merci.

  38. Il y a un code à entrer dans ton téléphone afin d’éviter ces désagréments, c’est gratuit et ça marche vraiment… Je vais te l’envoyer mais ce soir je suis fatiguée, j’espère le retrouver ! Demain ça ira mieux ! Belle soirée ma Quichottine. Gros bisous.

    • Quichottine

      J’attends donc ton message…
      Merci, Liliane.
      J’espère que tu vas mieux et que tu peux te reposer un peu.
      Gros bisous et douce journée.

  39. Le téléphone est aussi dérangeant que pratique, reste à trouver la bonne mesure, c’est bien là le plus difficile.

    • Quichottine

      La juste mesure… c’est vrai que c’est difficile.
      Passe une douce journée.

  40. Bonjour Quichottine,
    Nous concernant, étant souvent à l’extérieur, l’on est rarement embêtée par les démarcheurs. Toutefois, il m’est tout de même déjà arrivé d’avoir affaire à ce genre d’appels téléphoniques commerciaux. Les appels en absence restés en attente constituent une sorte de poubelle à appels indésirables. ^^
    J’ai consulté la boîte mail ce matin et ai bien reçu ton retour concernant le texte écrit en collaboration.
    Les dernières lignes de ce même m’ont rendue soucieuse.
    Est-ce que cela va Quichottine?
    De plus, cette publication nous laisse entendre que l’appel t’a remuée et que l’histoire ne s’arrête pas là…
    Il est vrai que l’on est bien moins régulière sur le réseau mais cela n’empêche guère de songer à vous.
    On est encore là…

    A bientôt.

    • Quichottine

      Merci pour ce message, AneverBeen.
      J’avoue être un peu tourneboulée, mais ça va s’arranger. La fatigue accumulée m’a sans doute rendue plus sensible… 🙁

      C’est un appel que je ne pouvais pas refuser, de quelqu’un qui m’est très proche. Mais bon, il faut peut-être en prendre mon parti. Nos souvenirs ne peuvent pas toujours être partagés par ceux qui ne les ont pas vécus.

      Merci pour tout. Prends bien soin de toi.

  41. Bonne fin de semaine, ma chère Quichottine.
    Bisoux doux.

    Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ dom Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ

    • Quichottine

      Bonne fin de semaine à toi aussi, ma chère Dom.
      Bisous doux.

  42. ces appels téléphoniques sont vraiment pénibles en effet
    quant au passé, en effet, chacun a le sien même si l’on est de la même famille et l’on n’a pas toujours le désir ni même la possibilité de le recomposer

    • Quichottine

      Même quand on est de la même famille, tu as raison. Chacun porte sur son passé un regard différent.
      Merci pour tout, Gazou.
      Passe une douce journée.

  43. Ah, comme ces appels intempestifs me gâchent la journée quand j’en reçois ! Au début, j’essayais de rester polie, mais maintenant, j’essaie de leur signaler qu’ils sont maltraités par leurs employeurs. je les laisse parler et je raccroche quand je sens que c’est de la pub. De plus en plus, je raccroche en les laissant sur leurs paroles en l’air. Si je ne fais pas ça, je me mets en colère et les envoie sur les roses. On est obligé de répondre car on croit toujours que c’est quelqu’un qui appelle pour le gîte. Il n’y a que quand on voit des étoiles affichées que l’on ne répond pas.
    Tes deux dernières lignes me laissent perplexe.
    Bises amicales Quichottine !

    • Quichottine

      C’est vrai qu’il n’est pas toujours simple de ne pas répondre… preuve en est votre activité de chambre d’hôtes.

      Ne t’inquiète pas pour moi. Mes souvenirs comportent des grands vides, mais, finalement, lorsqu’un autre veut les combler, ce n’est pas aussi facile qu’on le désirerait.
      Bises amicales et douce journée Alrisha.

  44. C’est si vrai
    A bientôt

  45. mireille du sablon

    …au début, il m’arrivait d’être désagréable et maintenant, j’essaie d’expliquer que cela ne m’intéresse pas et que je suis pressée..il y a une personne au bout de ce fil qui fait le travail demandé, qui est payée pour le faire et qui pourrait être chômeuse autrement…!
    La photo est tout en tendresse et beauté!
    Bisous du soir de Mireille du sablon

    • Quichottine

      Je suis d’accord, aussi n’est-ce pas à ces personnes que j’en veux mais à ceux qui les emploient, d’autant que je sais qu’elles sont exploitées de façon éhontée.

      Merci, Mireille.
      Bises et douce journée.

  46. un appel plutôt déplaisant et qui ravive beaucoup trop de souvenirs

  47. J’ai oublié de te dire : j’adore les myosotis, ma fleur préférée, dans ton jardin …
    Bon week-end.
    Bisoux doux, ma chère Quichottine.

    Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ dom Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ

    • Quichottine

      Merci, ma chère Dom… C’est l’une de mes fleurs préférées.
      Bisous doux et bon week-end à toi aussi.

  48. Pénibles ces appels autant que les démarcheurs à domicile, j’en ai eu une du Progrès l’autre jour hyper agressive qui ne voulait pas partir, j’ai été obligée de lui fermer la porte au nez car elle ne voulait pas comprendre !
    Gros bisous & doux week end Quichottine

    • Quichottine

      Tu as raison, c’est sans doute plus facile au téléphone… 🙁
      Merci pour ce partage, Laure.
      Gros bisous et doux week-end à toi aussi.

  49. Tu lui ressemble tant… Tu nous livre de toi, par petites touches, un puzzle incomplet (et c’est très bien ainsi) où j’ai senti les failles, où j’ai lu les chagrins, où je sais la blessure de l’absence et la grande tendresse qui est en toi. Il y a des appels qui cueillent à froid, qui dérangent et perturbent, qui peuvent ternir un ciel bleu, même un qui aurait un bail à long terme. Tu sembles avoir traversé tant de choses, amie… Je t’embrasse.

  50. Les souvenirs ne sont malheureusement pas inscrits en bleu royal, tu sais cette encre qui s’efface.
    Non les souvenirs et le passé sont recomposés par notre petit cerveau qui fait tout automatiquement.
    On s’accroche à certains morceaux, on aimerait bien en oublier d’autres, on ne choisit pas, on décide juste de se dire « non, ça je ne veux pas m’en souvenir », mais le temps de se le dire c’est trop tard, c’est fait.
    D’ailleurs ton puzzle est bien complet, alors que tu aimerais bien en perdre les morceaux, mais tu l’as mis complet, tu vois comme notre cerveau travaille, il n’en a que faire de notre volonté !

  51. Je n’ai plus aucun appel embêtant depuis que je suis sur liste rouge.

  52. Ces appels, sont de véritables atteintes à nos libertés… Ceux qui les font doivent à peine en survivre.
    Ce sont sûrement ceux qu’on appelle des « travailleurs pauvres »… Une expression de notre 21e siècle pourrissant : comme si il était possible de travailler et d’être pauvre à la fois !
    Voilà pourquoi, on s’attache parfois à un passé révolu, mais à taille plus humaine (je crois).
    Bisous de belle soirée Quichottine

  53. Coucou ma chère Quichottine, je commence par la fin.. je pense que c’est une photo de ta maman et que ce coup de fil avait rapport avec elle.. sans doute un passé douloureux.
    Pour les coups de fils incessants en principe quand je vois appel secret ou un numéro qui commence par 03 ou 01 ou 05 je ne réponds pas mais parfois il m’arrive d’oublier de regarder et j’ai envie de frapper le téléphone avec ma béquille lol… l’autre jour j’étais tellement énervée que j’ai répondu que la propriétaire était décédée.. oh ce n’est pas bien hein j’espère que çà ne me portera pas malheur!!!
    Je t’envoie plein de pensées amicales et des bisous tout plein
    chatou

  54. Cet appel même perturbant était inévitable puisque tu dis que tu aurais de toute façon répondu. Ecrire les choses t’aura au moins permis de ranger un peu ce trop plein d’émotion et peut-être de passer plus vite à autre chose. Les émotions vives sont parfois utiles pour avancer et dépasser les douleurs je crois. Pour les autres appels importuns tu peux t’amuser un peu et j’ai souri des nombreux exemples qui t’ont été proposés. Pour ma part, peu d’appels commerciaux donc je suis courtoise (et brève) mais s’il y en avait davantage, je crois que je prendrais un plaisir sadique à faire attendre l’interlocuteur. Je t’embrasse bien fort.

  55. oups ! il me manque un émoticom pour représenter mon état de confusion. J’ai un temps, enregistré pour le répondeur une annonce presque dans le style de celle que tu proposes (voix féminine) mais ceux qui me font l’amitié de téléphoner s’en sont trouvés chagrinés aussi. que faire !
    C devrait être interdit et sanctionné et oui ce n’est pas un travail digne, ni utile si ce n’est pour remplir la gamelle et payer le loyer. Ce genre de job existe aussi en France, tu sais.
    Pour la fin de ton histoire … il est des pans du passé qui restent douloureux … Raison de plus pour pouvoir faire une sieste sans être en être tiré par ces démarcheurs de nos nouvelles technologies …
    bises et belle soirée

  56. salvatore

    texte émouvant 45 ans c’est trop tôt pour partir

  57. Oui ça m’arrive aussi et je ne suis pas toujours très cordial, j’ai même fait une leçon à mon médecin traitant qui appelait en N° caché …sans le savoir. parfois je joue la comédie, un vieux tout seul très content de enfin recevoir un appel . Bon courage.