Mes images de lecture

J’ai « mis en avant » hier la toute première « image de lecture » de la Bibliothèque : Jean-Louis Toutain.

071106 Jean-Louis Toutain

Photo de Quichottine, novembre 2007

C’est amusant, savez-vous ? Pour ce faire, j’ai relu, ma page, bien sûr, mais aussi vos mots, ceux que je citais sur la mienne, ceux que m’avaient laissés mes premiers visiteurs…

Il faudrait que je vous raconte un jour…

Écrire, que ce soit dans un cahier bien caché, sur un blog ou dans un livre publié à des milliers d’exemplaires, c’est aussi – souvent – se dévoiler.

J’écoutais à la radio un écrivain qui disait qu’il y avait toujours un peu de l’auteur dans son livre. Je le crois.

C’est peut-être ce qui fait que l’on s’attache à l’un plutôt qu’à l’autre. 🙂

Lire…

Lire, c’est aller à la découverte de lieux, de temps, d’êtres qu’on ne rencontrerait jamais sans un livre.

On a beau dire…

Aujourd’hui, nous croulons sous les images, nous n’arrivons même plus à savoir distinguer le vrai du faux tant il y en a, tant elles vont vite, de plus en plus vite… mais les mots qui se sont gravés d’abord sur la pierre, ceux qui ont noirci les parchemins avant de s’imprimer à l’encre sur des feuilles de papier, ces mots-là, c’est autre chose.

Nous pouvons prendre le temps de les lire, de les relire parfois, de nous imprégner de leur essence ou, au contraire, de les rejeter. Nous pouvons les décortiquer, comme le font les linguistes, les chercheurs de toute sorte… ou, si nous le désirons, ne garder d’eux que l’émotion ressentie, les rires, les peurs, les larmes parfois.

C’est physique… comme ce vieux nounours (ce lapin, ce singe, ce « doudou » qui était le nôtre autrefois) qui ne ressemble plus à rien mais dont nous voudrions nous séparer pour rien au monde… Parce qu’il nous parle au moment même ou nous le prenons en main.

Il nous raconte nos joies et nos peines d’enfant, parce que nous l’avons associé à un événement particulier, à l’être qui nous l’a offert, ou seulement à ces moments où nous le serrions bien fort… parce que !

Je ris… Oui, il faudra que je vous raconte, au fil du temps, dans d’autres images de lecture.

Merci d’être là.

68 réponses à “Mes images de lecture

  1. Il est doux de lire avec toi, Amielle. Et j’entends ton rire !
    Bonne nuit. Gros bisous, tout plein.

    • Quichottine

      Merci ma Dame de l’Océan… Rire ensemble est l’un de mes bonheurs. Passe une douce journée.
      Gros bisous tout plein.

  2. Statue qui en impose sur le banc… ! Certainement que l’on peut y voir de nous dans ce que l’on écrit, dessine, peint, etc… on appelle cela l’âme dit-on… Merci Quichottine, bises, jill

    • Quichottine

      L’âme… oui, j’aime bien cette idée. L’âme ne disparaît pas dans la mort.
      Merci à toi, jill.
      Bises et douce journée.

  3. Bonjour, ma chère Quichottine
    ces retours vers nos textes du passé sont émouvants
    oui on se retrouve dans ses écrits…
    on y retrouve chaque fois un moment de notre vie…
    bonne journée à toi
    gros bisous d’amitié
    jean-marie

    • Quichottine

      Je pensais bien que tu serais d’accord. 🙂
      Merci, jean-Marie.
      Bisous et douce journée à toi aussi.

  4. Bonjour Quichottine,
    merci à toi de nous enchanter toujours avec tes mots, merci à toi de ta présence fidèle même durant les longues absences.
    Je te souhaite une belle journée
    Anne

    • Quichottine

      Je fais ce que je peux… comme nous tous je crois.
      Merci à toi Anne.
      Passe une douce journée toi aussi.

  5. Bonjour;
    Très belle statue pour illustrer la passion de la lecture.
    Bonne journée à toi.
    D@net.

    • Quichottine

      Merci, D@net. C’est une sculpture que j’aime beaucoup.
      Bonne journée à toi aussi.

  6. J’aime beaucoup ce que fait Jean-Louis Toutain et tu as eu bien raison de nous en reparler

    • Quichottine

      Je suis contente qu’il te plaise…
      Passe une douce journée Gazou.

  7. C’est vrai que certains livres se rattachent à un évènement marquant de notre vie… tel roman aujourd’hui suranné, mais offert par un grand-père disparu, tel auteur lu en cachette malgré l’interdiction des parents, et on retrouve le goût du fruit défendu… et puis les mots qui procurent l’évasion, mais…. toujours un peu de l’auteur dans un livre ? J’ai des frissons en pensant à certains thrillers ou romans d’épouvante …. finalement je crois que je n’essaierai pas de rencontrer Stephen King…. DFouce journée à toi dame des mots

    • Quichottine

      Morte de rire en pensant à Stephen King.
      Les auteurs de thrillers exorcisent peut-être leurs propres peurs en écrivant…
      Je ne sais pas.

      Je préfère le penser plutôt que de me dire que ce sont des sadiques qui se jouent des nôtres. 🙁

      Douce et belle journée à toi aussi Dame Croc. 🙂

  8. bien vu, Quichottine, c’est vrai qu’on met de soi dans tout ce qu’on écrit, même la fiction la plus extravagante

    • Quichottine

      Un peu de soi… pas trop. Je crois que les meilleurs écrivains sont ceux qui ont su doser…
      Merci, Emma.

  9. souvent on découvre après coup ce qui a surgit de nous lorsque nous écrivions un texte, c’est une sensations étrange
    bises et bonne journée

    • Quichottine

      Je suis d’accord.

      C’est toujours un peu troublant.

      Bises et douce journée à toi aussi Azalaïs.

  10. Dans toute oeuvre il y a de soi. Forcément ! Mais ce qui est amusant – si l’on prend par exemple un livre- c’est que personne ne peut deviner la part de soi qui est à l’intérieur. Il y a aussi beaucoup des autres dont il est nécessaire de s’imprégner pour créer?

    • Quichottine

      Tout à fait d’accord… personne ne peut deviner… sauf peut-être ceux qui sont nos intimes… 🙂

      Les écrivains s’imprègnent de ce qu’ils voient autour d’eux, ils peuvent ainsi faire vivre des personnages qui leurs sont étrangers, sans que cela semble faux.

  11. Mistigris

    écrire…mais on peut aussi écrire n’importe quoi et pas forcément la vérité,
    ou alors selon notre façon de voir les choses, ou de vouloir que les autres les vient ?
    le pouvoir de l’écriture, que ce soit dans un cahier bien secret, un livre, ou sur le net….
    mais j’aime bien venir te lire, et écouter tes histoires, vraies ou pas,
    je les trouve toujours très belles,
    bonne semaine chère quichottine, Bisous,
    MIAOU !!!!

    • Quichottine

      C’est vrai qu’on peut écrire ce qu’on veut, mais même lorsque ce n’est pas la vérité, la façon dont on écrit, les pensées développées, les personnages mis en scène, parlent toujours un peu de soi.

      Merci pour tout, Mistigris.
      Bisous et douce fin de semaine à toi.

  12. Bizarre, cette statue …
    Moi, j’adore quand tu écris ton ressenti sur des images ou photos.
    Bon mardi
    Bisoux doux
    dom

    • Quichottine

      Je suis ravie que cela te plaise, Dom. Merci !
      Bisous doux et bonne fin de semaine à toi.

  13. Je suis bouleversée par le deuil de jill et j’ai du mal à lire ce matin
    Ayant une très mauvaise mémoire, des noms, des titres…ce qu’il reste de mes lectures c’est l’émotion ressentie…
    Certainement que l’auteur se dévoile dans les écrits, mais pourquoi chercher des clés si on se sent bien dans ses mots !
    bonne journée Quichottine

    • Quichottine

      Je ne cherche pas le clefs moi non plus… Je lis, et si je ne ressens rien, j’oublie. 🙂
      Merci, Josette.
      Le deuil intervenu dans la famille de Jill nous a tous bouleversés.

      Bonne journée à toi aussi.

  14. Lire c’est aussi retrouver une part de soi-même caché dans les mots d’un écrivain…
    c’est s’envoler sur son plus beau nuage de rêves…
    Alors tous ces livres deviennent des « doudous » même sous leurs poussières qu’on souffle de temps en temps pour en tourner une ou deux pages…

    • Quichottine

      J’aime bien ce que tu dis… C’est souvent vrai.
      Merci, Marie. Passe une douce journée.

  15. Qu’elle est belle cette statue dans ses rondeurs et ses disproportions
    Bizzz

    • Quichottine

      Je suis ravie qu’elle te plaise.
      Merci, Kri.
      Passe une douce journée.

  16. J’aime te lire Quichottine, c’est un enfant sur le dos de sa mère cette statue ? qui lit par dessus son épaule 🙂
    Douce journée & gros bisous

    • Quichottine

      Un enfant, assurément, sa mère ? Peut-être, mais peut-être pas. 🙂
      Douce et belle journée à vous deux. Bisous.

  17. J’aime beaucoup cette statue. On se dévoile dans ses écrits, c’est certain. Ce doit-être agréable d’arriver à écrire tout un livre, une belle histoire, ou sa vie, j’ai aimé par exemple lire la vie de l’actrice Anny Duperey.
    On a besoin d’être reconnu par les autres, d’exister en quelque sorte. D’où l’intérêt et le plaisir de tenir un blog qui n’est autre que le journal de sa vie.
    Je me dévoile facilement … sans dire vraiment les mots.
    J’ai toujours tenu un petit journal … quelques mots écrits le soir sur ma journée, les bonnes et les mauvaises surprises, histoire de faire le bilan et d’aller de l’avant. Etre écouté n’est pas évident….
    Gros bisous Quichottine

    • Quichottine

      Ce que tu dis du besoin de reconnaissance est important. Je crois que même les écrivains les plus connus l’ont, sinon, ils ne publieraient pas.

      Être écouté est une chose, être entendu une autre, être compris… ce n’est pas toujours le cas.
      Merci pour ces mots, Annick. Je crois que de toute façon, il faut « dire », et peut-être ensuite trier un peu…

      Gros bisous et douce journée à toi aussi. Prends bien soin de toi.

  18. J’ai découvert ce sculpteur au Futuroscope de Poitiers il y a quelques années. Un choc émotionnel tout en douceur…
    Lire nous dévoile… On choisit tel ou tel écrit car il correspond à une tranche de notre vie passée ou présente… comme un doudou, tu le dis bien, auquel on s’attache.
    Je t’embrasse ma Quichottine et douce journée.

    • Quichottine

      Je suis contente que tu l’aies découvert « en vrai ». Ces statues sont impressionnantes, beaucoup moins sur des images.
      Merci pour tes mots en partage.
      Je t’embrasse Marité. Passe une douce fin de semaine.

  19. Je pense que toute création est une émanation de l’auteur, sans trace ADN bien sûr mais quoi qu’il arrive si ce n’est avec ses tripes c’est au moins avec son coeur.
    Je reprendrai ces paroles bien sages « les paroles s’envolent et les écrits restent » et parfois ils restent même trop au gré de leur auteur.

    Bien belle image pour ce « salon de lecture » où la statue côtoie l’humain en train de lire sur son banc

    • Quichottine

      Écrire avec ses tripes… tu vois, je trouve que c’est important.
      Ce qui est écrit sans implication personnelle ne résonne pas de la même façon.

      Tu as raison aussi pour les écrits qui restent… il faut y prendre garde, surtout avec le développement des réseaux sociaux et la vitesse à laquelle ils se propagent. 🙂

      Merci, alphomega. J’aime que tu aies souligné la présence du second banc… 🙂

      Passe une douce journée.

  20. j’aime bien les statues de Jean-Louis Toutain. Du moins il me semble que je les apprécierais mieux encore en vrai, ces rondeurs et disproportions tout en douceur et profondeur d’âme sont l’antithèse de celles de Niki de Saint Phalle.
    Ecrire, oui, c’est y mettre de soi et le commentaire de Mistigris me fait sourire car même en écrivant n’importe quoi ou pas la vérité, on se dévoile …
    bises et douce soirée, (attristée pour ce qui me concerne par ce qui arrive à la famille de Jill Bill)

    • Quichottine

      En vrai, on ne peut que s’y attarder. Elles sont incroyables…
      Je pense aussi que dans nos « n’importe quoi », il y a beaucoup…
      Bises et douce journée à toi.
      (La douleur de la famille de jill est immense… il faudra beaucoup de temps pour la surmonter.)

  21. Oui, les premiers écrits de chacun sur ton blog, ce doit être émouvant. C’est sûr qu’on se dévoile: émotion, réaction à fleur de peau, .. On en arrive à connaître le style d’écriture de chacun.

    Bizarre, cette sculpture ! J’y vois une femme allongée pour la partie principale.

    Bises et bonne soirée Quichottine !

    • Quichottine

      Le propre des œuvres d’art, c’est de permettre de multiples lectures.

      Lorsqu’elles touchent profondément, je crois qu’il faut le dire.

      Je me suis souvent dit que lorsque nous franchissons l’écran pour rencontrer l’un de nos lecteurs, c’est comme si nous l’avions toujours connu…

      Merci pour ta présence Alrisha.
      Bises et douce journée.

  22. Du pur Quichottine là …et j’aime beaucoup !!!
    En plus j’aime beaucoup ta sculpture !!

    Bises Quichottine

  23. C’est vrai que l’on met un peu de soi dans nos écrits. J’aime les relire , parfois le ressenti n’est plus le même et nous étonne .
    J’aime cette sculpture .
    Belle soirée, bises Quichottine

    • Quichottine

      Comme lorsqu’on reprend un ancien livre… les deux cas sont possibles. 🙂
      Je suis contente que cette sculpture te plaise.
      Bises et douce journée erato. Merci !

  24. Notre vision des choses change avec le temps et l’expérience, quand je relis des choses écrites depuis plusieurs années ma réflexion n’est plus la même. C’est intéressant de voir l’évolution.

    • Quichottine

      Et lorsque c’est la même ?
      Je pense que nous changeons, que notre regard change avec l’expérience que nous acquerrons au fil du temps, mais je pense aussi qu’il y a des choses qui ne changent pas, et qui sont enfouies dans notre moi profond.

      Merci pour tes mots partagés, Solange. Passe une douce journée.

  25. c’est tellement vrai ce que tu dis
    on incite maintenant les gens à la lecture et c’est une bonne chose
    très belle image qui accompagne ton billet
    belle fin de journée
    gros bisous

    • Quichottine

      Merci, Sonya.
      Lire est toujours une bonne idée… 🙂
      Très belle journée et gros bisous à toi aussi.

  26. J’aime les mots que tu poses sur les images…
    Ce banc est peu ordinaire ! La sculpture aux formes rondes me fait penser aux oeuvres de Niki Saint Phalle ! Il ne manque que les couleurs !!!
    Merci Quichottine. Bonne soirée. Gros bisous.

    • Quichottine

      Ce noir que j’ai retrouvé dans toutes les sculptures de Toutain me plaît beaucoup. La lumière y joue avec l’ombre et les rend presque vivantes.

      Merci à toi pour ton ressenti.
      Gros bisous et douce journée Liliane.

  27. nos écrits viennent du coeur, de ce qu’on vit , de ce que l’on a envie et aussi de ce que l’on ne veut plus vivre

  28. Relire d’anciens posts ou articles donne un autre éclairage:indulgence, étonnement , sourire….En tous cas, on aime les conserver. Bises VITA

    • Quichottine

      Je suis d’accord.
      Ce que j’ai aimé, c’est y retrouver ceux qui ne sont plus là, comme au premier jour, et retrouver aussi mes premiers amis, ceux qui m’accompagnent encore.

      Merci d’être restée, Vita.
      Bises et douce journée.

  29. j’aime beaucoup ce que tu viens d’écrire Qichottine. Je pense moi aussi qu’il y a toujours un peu de l’auteur dans ce qu’il écrit… Bises, Babeth.

    • Quichottine

      Merci Babeth.
      Tes mots du jour me touchent beaucoup.
      Bises et belle journée à toi.

  30. Le ton, la tenue et le titre de cette rubrique sont prometteurs de bons moments et découvertes. Merci Quichottine.

    • Quichottine

      Un sourire… C’est vrai qu’il y aura d’autres rencontres ici. 🙂
      Merci à toi Pierre. Passe une douce journée.

  31. Oui, un livre c’est tout cela , et plus encore; tenir un livre dans les mains , c’est déjà du plaisir et l’attente d’une découverte.
    Rien ne vaut un bon livre !
    Toute en rondeurs cette sculpure ! J’aime
    Bisous

    • Quichottine

      J’aime le contact… et un livre dit beaucoup quand on l’ouvre. 🙂

      Bisous et douce journée Fanfan.

  32. Pardon, « sculpture ! »hi!hi!

    • Quichottine

      Merci pour ce rire… Ne t’en fais pas, les doigts ne font pas toujours ce que nous aimerions. 🙂

  33. Un doudou, j’en ai plein, ceux que je me suis créé au fil du temps, des petits souvenirs glanés au fil du temps, mais il en est un qui ne me quitte pas, ce sont deux Pikatchou, petit clin d’œil à mon fils
    Je t’embrasse

    • Quichottine

      Ce sont ceux qui importent le plus. Merci pour ce clin d’œil partagé.
      Je t’embrasse. Passe une douce journée.

  34. La sculpture est très sympa, et donne envie de lire à deux… Bisous

    • Quichottine

      Je suis contente qu’elle te plaise.
      Bisous et douce journée.