Salvatore Sanfilippo, À tous les contrariés

« À tous les contrariés », le titre m’a plu, comme m’avaient plus les poèmes que je lis sur son blog depuis que j’ai fait sa connaissance grâce à Solyzaan et Mijoty.

Salvatore Sanfilippo n’a pas participé à l’écriture de nos recueils mais il était présent chaque fois lorsqu’il a fallu leur trouver des lecteurs.

Mais… bien sûr, cela n’a rien à voir avec mon envie d’avoir un recueil de ses poèmes.

Il y a des moments comme ça, des moments où connaître un blog ne me suffit pas, où j’ai envie d’avoir un peu plus, quelque chose que je puisse feuilleter, toucher, lire même quand il n’y a pas d’électricité.

Cela arrive même dans les grandes villes, savez-vous ? Et puis… glisser un livre dans son sac, c’est garder la possibilité d’occuper son attente, où que ce soit, avec des morceaux de chapitres, un peu de rêve ou de poésie, parfois pour à peine plus que le prix d’une place de cinéma.

« À tous les contrariés« , c’est, d’après Salvatore, un recueil de textes humoristiques. C’est vrai. Mais c’est bien plus que cela.

C’est sa façon à lui de de nous proposer de voir la vie autrement, de la mettre en mots et de nous faire sourire quand d’autres nous feraient peut-être pleurer.

Un recueil de poèmes, c’est un livre à lire n’importe comment – même si je sais bien que l’auteur a sans doute composé sa propre partition avec beaucoup de soin, choisissant parmi ses textes celui qui suivra l’autre –, c’est un livre à lire au gré de ses envies, à relire, à savourer en sautant parfois des pages, en revenant aux précédentes… Je l’ai fait.

J’avais envie de vous en parler ce matin.

Le blog de Salvatore est un bon point de départ…  à déguster sans modération.

Moi, je vais garder pour ici mon poème préféré.

  Il est parti
130325_Salvatore_Sanfilippo.jpg

« Il est parti

Il s’est envolé

Il a profité

D’un moment d’inattention

Pour s’échapper

Pour attraper un nuage

Qui passait par là

Il a répondu à l’appel

D’un colibri d’une hirondelle

Qui chantait sur la branche du mûrier

En un instant

Il s’est retrouvé

Planant

Au-dessus de l’océan immense

Survolant

Les plus hauts glaciers

Dominant

La forêt aux arbres majestueux

Et puis

Après avoir parcouru

Ces endroits vertigineux

Lentement

Lentement

Il est revenu à la réalité

Il s’est posé

Silencieux

Devant sa tasse de café

Qu’il n’avait pas quittée des yeux. »

(p.19)

Le recueil est disponible chez son auteur. Il a été illustré par Marie-Christine Frappa.

71 réponses à “Salvatore Sanfilippo, À tous les contrariés

  1. Une belle découverte ma Quichottine et cette page 19 illustre très bien la teneur de ce recueil. Bises et bon lundi

  2. Merci pour cette découverte, moi aussi j’aime bien son titre.

    J’aime aussi cette évasion matinale, toutes ces évasions que nous pratiquons, au-delà de la réalité, du quotidien et nos difficultés du moment. On vole un instant à la vie pour planer au-dessus d’elle… Oiseau des rêves, ailes déployées nécessaires à nos jours et nos nuits.

    la créativité est un chemin de liberté.

    je t’embrasse fort

    • Ces évasions nous permettent de respirer lorsque nous avons trop de soucis…

      Je crois que tu aurais aimé l’illustration de ce poème…

      Je t’embrasse très fort. Passe une douce journée.

  3. Un titre qui attire l’oeil !
    Je vais aller voir cela!
    Je te souhaite une bonne semaine; bisous

  4. Un doux rêveur aussi de bon matin au café ! Merci pour les présentations Quichottine, et bon lundi de la part de jill, bises

  5. je vais y faire un tour!!!!bonne journée Quichottine

  6. Mistigris34

    coucou, j’aime bien ce poème,
    je te souhaite une belle semaine, bisous, MIAOU !!!!

  7. m'annette

    c’est plus un rêveur qu’un contrarié! Ou alors un contrarié qui sait se calmer… Car rien n’est pire que d’entretenir la contrariété! En tous cas, c’est très beau, très frais, et ça donne envie de respirer un bon coup pour affronter …. les contrariétés!
    Je t’embrasse, Quichottine!

    • C’est un rêveur, c’est vrai… mais avec la dose d’humour nécessaire pour voir finalement la vie du bon côté.

      Je t’embrasse. Passe une douce journée.

  8. Bonne semaine en écriture!
    Bises

  9. un joli blog je me suis abonnée à la news

  10. Tu as bien fait de parler de sa poésie, je l’aime bien moi aussi

    • Merci, Gazou.

      Nous nous rencontrons parfois sur ses pages et cela me fait toujours plaisir.

      Douce et belle journée à toi.

  11. Je ne connaissais pas du tout
    Merci encore pour ce beau partage Quichottine
    Bonne fin de journée
    Gros bisous

  12. Merci pour ce nouveau partage Quichottine
    Douce journée & gros bisous

  13. Difficile de résister à cliquer sur « liste complète » pour découvrir … j’aime beaucoup. Déjà les premiers mots … 🙂 c’est rare qu’un poème me fasse écrouler de rire, et çà j’aime. Je ne peux vivre sans humour.
    Merci Quichottine, j’adore aussi.
    Gros bisous

    • J’étais sûre que ces pages te plairaient. Merci d’avoir visité un peu plus.

      Gros bisous et douce journée à toi.

  14. Un titre qui en dit long car nombreux sont les « contrariés » de ou par notre époque !

    • Il faut dire que prendre son quotidien avec humour et bonne humeur n’est pas donné à tout le monde. 🙂

      Douce journée, Liza.

  15. Intéressant. Bon début de semaine Quichottine. Bises affectueuses de nous deux

  16. Le titre d’un ouvrage (ou toute autre publication) est très important, c’est l’élément accrocheur
    Et ce titre là m’accroche!

  17. Merci pour la découverte Quichottine
    Bises

  18. merci d’être venue me faire un petit coucou ! Tu sais nous enchanter avec tes écrits !Je dis toujours que nous avons tous un don ,certains dessinent,d’autres sculptent ou tricotent ,brodent ,jardinent… ,il y a tant de possibilités ! Je ne peux pas croire qu’il existe une personne qui soit bonne à rien non je dirais simplement qu’elle ne prend pas le temps pour trouver ce qu’elle a envie de faire ou bien qu’elle n’ose pas et c’est dommage !
    Avec l’âge et la retraite soyons honnête on peut enfin souffler et profiter de ce qu’il nous reste à vivre et c’est très bien ainsi
    plein de chaudoudous et prends soin de toi
    Sonia la petite fourmi

    • C’était bien normal, Sonia.

      Je dirais qu’à la retraite, d’autres se chargent de remplir pour nous notre emploi du temps. 🙂

      Mais c’est bien agréable.

      Prends bien soin de toi aussi. Gros bisous et douce journée.

  19. rien que le titre ça donne envie de l’acheter … bise quichottine …

  20. C’est un très joli poème pour raconter une évasion onirique. Bisous

  21. muy bonito ese poema …
    besotes
    tilk

  22. j’aime beaucoup l’affiche du printemps des poètes

  23. bonjour quichottine
    merci d’avoir mis un éclairage sur mes textes, d’en avoir si bien parlé

    bonne soirée

  24. Merci pour le partage, j’aime et je vais aimer…
    bisous Quichottine

  25. Je ne sais pas qui est ce « IL » mais chacun de nous peut l’imaginer. C’est ça la poésie: s’approprier les mots de celui qui les a écrits… Une belle découverte que je vais approfondir… Bonne journée Quichottine.

    • S’approprier les mots… oui, je crois que c’est important. Lorsque c’est impossible, il me semble que l’auteur n’a pas atteint son but.

      Bonne journée à toi aussi, Marie.

      Je t’embrasse.

  26. je file voir son blog –
    merci pour ce partage !

  27. Marc Lefrançois

    Je vais de ce pas faire mon curieux…

  28. Je suis sur le point de me laisser séduire également !
    Bisous ma Quichottine

  29. Je suis allée faire un petit tous sur son blog, un régal !

  30. Durgalola

    ce week end ai lu des nouvelles participant à un concours (dix sur la centaine lue par mon mari) et il y a beaucoup de personnes jouant avec les mots, avec humanité, aussi avec humour.
    bises

  31. Je file voir le blog merci du lien. Bisessssss

  32. J’aime le titre aussi…. J’aime assez le poème. Bises Quichottine

  33. Sonya, la Ptite Créole

    tu as eu raison de le partager avec nous
    cela nous donne une première approche de l’écrivain
    j’irai voir les liens
    Bon début de soirée

    gros bisous

  34. jean-marie

    un blog très agréable
    la poésie et l’humour
    merci pour ce partage
    bisous d’amitié
    jean-marie

  35. Un auteur que je ne connais pas , je vais qller voir son lien.Le poème me plait beaucoup : poésie et humour. Belle soirée, bises Quichottine

  36. Un auteur que je ne connais pas , je vais qller voir son lien.Le poème me plait beaucoup : poésie et humour. Belle soirée, bises Quichottine