Lire…

L’autre jour, je me trouvais chez Alphomega.

Cela m’arrive souvent, et depuis bien longtemps.

 

J’ai des amis de longue date qui voisinent sans s’en faire avec les plus récents… Ils savent tous qu’il y a de la place dans la Bibliothèque. Elle est un peu à l’image de l’appartement de Colin, dans L’Écume des jours…

 

Elle prend la forme que l’on veut, avec autant de fenêtres qu’il faut pour que tous aient de la lumière. Vous trouvez les coussins où vous vous asseyez dans un grand coffre, à droite de l’entrée… et, curieusement, il n’en manque jamais. Je crois bien que Mary Poppins est aussi passée par là.

 

Mais je parle, je parle, et je ne vous dis rien de ma visite chez Alphomega.

 

Vous savez, son pseudo, c’est la liaison de deux lettres grecques. Le début et la fin de leur alphabet. De l’Alpha à l’Oméga de quoi écrire tous les mots d’un roman.

 

J’ai tout trouvé, chez lui, depuis des années… même de quoi rêver. Des images fantastiques !

 

Mais l’autre jour… c’était autre chose. C’était comme s’il avait deviné ce que je désirais. Toute une galerie de portraits !

 

Des images de lecture…

 

« Voilà qui est parfait ! » pensa – sans me le dire – le Lutin Bleu qui les mit, illico, dans la poche la plus profonde de sa houppelande rapiécée. Là, je ne risquais pas de les trouver…

 

Mais, voilà ! Les images ne voulaient pas rester dans leur geôle improvisée.

 

Elles trouvaient le voisinage trop gluant… Entre le papier d’argent d’anciennes tablettes de chocolat (fondu) et les emballages multicolore aux parfums de bonbons acidulés (et déjà sucés), elles risquaient de se salir. Avouez que c’eût été dommage !

 

Elles profitèrent d’un moment d’inattention pour se glisser entre deux pages, sur mon bureau !

 

La première montrait un chat… mais pas n’importe lequel. Il s’était échappé d’un ancien conte, en y oubliant malencontreusement ses bottes de sept lieues.

 

Depuis, il lisait vaillamment tous mes livres, en espérant les retrouver.

 

120630_Alphomega_1.jpg

 

Je lui avais prêté mes lunettes, mais ma gentillesse n’alla pas jusqu’à lui donner le bon livre…

Je m’amusais trop à le voir lire !

 

Comme tous les lecteurs, il oublia ce qu’il cherchait en rencontrant d’autres personnages tout aussi étonnants que lui.

 

Je crois bien qu’il est toujours dans l’une de mes allées… S’il vous plaît, ne faites pas de bruit, il ne faudrait pas qu’il décide d’aller lire ailleurs…

 

La seconde…

 

120630_Alphomega_2.jpg

 

… ça aurait pu être moi !

 

(Mais ne le lui dites pas !)

 

Imaginez, Paris, sous un ciel incroyable, presque bleu ! Sous le chapeau, je cogite. Je me suis un peu perdue, comme à mon habitude lorsque je me rends dans la « Grande Ville » !

 

Heureusement, un banc, presque confortable, me proposa son aide et je m’assis pour ne pas risquer une mauvaise chute tandis que je compulsais un plan… un programme… ou peut-être vos derniers messages.

 

(Comment ? Ce n’est pas un écran d’ordinateur ? Comment pouvez-vous voir si je n’ai pas caché une tablette ou un smartphone entre les pages de ce magazine ?)

 

Bon, d’accord, j’avoue, ce n’était pas moi… mais j’ai bien aimé imaginer que j’étais là et que mon copain Alphomega ne le savait pas.

 

La troisième…

 

120630_Alphomega_3.jpg

 

Ah ! C’est peut-être mon préféré… Il a lu pendant des années, chaque jour que Dieu fait.

Depuis qu’il a appris son Alpha (α), son Bêta (β), et même son Oméga (Ω) !

 

En passant par les lettres que l’on croise au hasard de nos géographies, si semblables… le delta (Δ)… ou de nos livres de sciences. Gamma (Υ), pi…

 

Et pis… non, pi, juste ce Π en forme de pont qui vaut 3,14… et plein de décimales.

Phi aussi… ce φ que j’utilisais sans cesse autrefois pour écrire « philo ».

 

Philo… Aimer. J’aime. Non, pas forcément philosopher…

 

Il a lu, il continue à lire. Seul, il attend sur son banc parisien. Il a cent ans peut-être, ou seulement un peu moins… nonante… ou septante…

 

Je ris. Ce sont des mots d’ailleurs aussi, de ceux que j’aime utiliser même si… Si ma langue voudrait que j’emploie d’autres termes.

 

Il lit, et j’imagine ses yeux… je les voudrais bleus, délavés comme ceux de Georges Moustaki. Bleu comme la mer, là-bas, comme le ciel de Grèce. C’est comme ça !

 

Les lettres grecques, c’est un monde à découvrir. Chacune a son histoire chez moi… un abécédaire de souvenirs heureux, ou moins. Ça ne fait rien. L’important, c’est de pouvoir encore les trouver au fond de sa mémoire.

 

Il se moque des « nantis », de ceux qui habitent les beaux quartiers, et pourtant, il y vit. Le soir, lorsque tous ont fermé sur eux leurs volets, lui, il rêve de voyages au long cours. Il était marin, autrefois…

 

Son voyage s’est achevé ici, sur un banc de Paris, mais il continue sur les mots d’autres grands voyageurs. Il lit, Homère, dans le texte !

 

Vous y croyez, vous ? Moi, oui. Je crois que tout est possible quand on a un livre entre les mains.

 

D’ailleurs…

 

C’est la quatrième image.

 

120630_Alphomega_4.jpg

 

Il a vingt ans, ou juste un peu plus… quelques années à rêver, à se faire des muscles d’acier. Il joue au P.S.G…

 

(Non, pas vraiment. Il a raté son examen de passage. Personne n’avait besoin de lui.)

 

Il a décidé d’entrer chez les « doux rêveurs ». Il sera écrivain, ou journaliste, faiseur de rêve, bâtisseur de chimères… ou encore assassin.

 

(C’est ce que dit le roman qu’il découvre pendant sa pause.)

 

Il lit, comme d’autres avant lui, mais il prend toute la place sur le banc. Il ne veut pas qu’on  le dérange, qu’on l’empêche d’aller à la dernière page, celle qu’il attend. Il la recevra comme un cadeau.

 

(Alors, si vous êtes patient, vous attendrez aussi, comme moi. Je suis derrière un arbre de la promenade. Je sais que lorsqu’il se lèvera, il aura le regard émerveillé d’un enfant rassuré. Tout va bien. L’assassin est sous les barreaux. Lui, il sera le détective qui a trouvé la solution et la justice sévira, comme il se doit.)

 

Le jeune homme va poser son livre, l’oublier sur le banc, pour un autre qui passera.

 

Il reprendra sa course, et, s’il me croise là-bas, il ne saura pas qu’un instant, en le regardant lire, j’ai eu vingt ans.

 

 

Merci pour ces images de lecture, Alphomega.

C’était une merveilleuse promenade dans les allées

 

126 réponses à “Lire…

  1. Tu as mis les mots exacts, à quelques détails près. Mais à près tout pourquoi s’embarrasser de ces détails qui encombrent l’esprit et alourdissent les poches.
    Merci aussi pour ces personnages qui sur mes images se trouvaient un peu plats et qui grâce à toi ont acquis cette troisième dimension, un espace qui les rend… Humains (miaou = non mais); oh oui excuse moi le chat, enfin presque tous humains.

    • Les détails sont parfois très importants… mais je suis contente que tu aies pu faire abstraction de ce qui te gênait.

      Je crois que même messire chat était humain chez toi.

      Douce et belle soirée, Alphomega. Merci encore.

  2. Quelle imagination !!!
    Une image et … hop, c’est parti.
    Merci à toi de nous faire partager tes délires 😉
    Bon week-end.
    Bisoux doux

  3. Merci pour ces moments de lecture…Je devrais peut-être m’y remette un peu au Grec….

    belle journée à vous bises de nous deux…

    • J’ai eu une inititation au grec, il y a très longtemps… mais j’en ai gardé si peu de choses !

      Les lettres me plaisaient, comme s’il s’agissait d’un code secret à n’utiliser que lorsque nos mots ne suffisaient plus.

      Bises et douce soirée à vous deux. Merci !

  4. Un très beau texte en hommage aux livres et à la lecture. Mon chat ne lit pas, il m’empêche de lire en se couchant sur mes livres quand je lis comme il m’empêche d’écrire en s’installant sur le clavier de mon ordinateur mais la il se fait chasser…. Bisous

    • Je ris… c’est vrai que ce serait gênant si tu ne pouvais plus écrire !

      Merci à ton chat d’accepter de te laisser son ordinateur de temps en temps.

      Passe une douce soirée, Martine. Bisous.

  5. Une page très sympa ça Quichottine… des hommes et des femmes plongé dans leur lecture ailleurs que chez eux… Rien ne les dérange ! Merci pour le lien on voit les clichés en gros plan ! Latin/grec mon époux a suivi ces études là… Clin d’oeil de jill et bon 14 bizzzzzzzzz

    • Je ne connais ni le latin, ni le grec, mais j’aurais aimé, je crois.

      Malheureusement, quand on m’a proposé de les apprendre, je n’étais pas prête à faire les efforts nécessaires.

      Merci à toi, pour tout. Passe une douce soirée.

  6. Tu sais quoi? Chut, je lis. Je fais ma pause week-end: deux d’avaler déjà! et dire que je n’en ai commandé que 4! Pour le premier c’était chagrin d’école…. hum! ça ne va pas me quitter tout de suite, et le second un Mingarelli, parce que c’est mon voisin, parce qu’il s’occupe des « petites » gens qui ont de « petites » phrases, et que moi je les aime bien les « petites gens ». Ils sont reposants. Ce sont ceux qui doutent, tu connais cette chanson d’Anne Sylvestre?

    bisous plein ma Quichott’

    • http://youtu.be/um3IPTjO9xY

       

      J’aime énormément Anne Sylvestre… merci pour cette chanson.

      Je viens grâce à toi de découvrir une reprise.

      http://youtu.be/fFE8n_iOC0A

      Impressionnant ! Même si je préfère toujours l’originale, c’est beau de voir qu’une chanson continue de vivre grâce aux jeunes talents !

      Je doute aussi… mais j’espère au fond de moi qu’il y a quelque part quelqu’un qui ne m’attend pas mais qui ouvrira mon livre et l’aimera.

      J’aime quand tu lis, ma Polly.

      Passe une douce soirée. Je t’embrasse très fort.

       

  7. Merci Quichottine, je connais fréquente et aime beaucoup l’univers d’Alphoméga.
    Bonne journée
    bises

  8. Quel bel hommage à la lecture! un pur bonheur de découvrir tes mots sur les photos d’Alphomega. Une belle promenade parfois émouvante .
    Gros bisous Quichottine

  9. Merci pour ces mots sur les belles photographies d’Alphomega, et merci pour l’invitation au voyage chez lui (les voyages en lecture, je suis déjà adepte !).

    Personnellement, c’était souvent dans ma cuisine, celle  » d’avant  » 🙁 , où je lisais, parfois debout, à la surveillance d’une cuisson …

    Bisous, Quichottine. Merci pour tes mots 🙂

    • Chère, très chère Midolu !

      Lire, même debout, en surveillant son repas qui mijote, j’imagine bien… et j’espère de tout coeur, que tu liras encore dans celle « d’après ».

       

      Comme je voudrais pouvoir, d’un coup de baguette magique, annuler ce qui est, faire revivre l’avant pour que tu n’aies pas à attendre !

      Je te souhaite beaucoup de patience et surtout que rien ne vous empêche de retrouver très vite les endroits où tu lisais.

      Douce soirée à toi. Je t’embrasse très, très fort.

  10. avoir 20 ans avec lui, juste un instant, juste en le regardant lire…oh oui…c’est possible…merci pour ces belles images et tout ce que tu nous en dis!

  11. Où que tu sois, quoiqu’il arrive, tu ne seras jamais la lectrice Lambda.

  12. eh bien voilà, grâce à toi nous savons où nous promener par ce dimanche pluvieux !!!

  13. Les bancs publics sont vraiment des lieux de détente et bien-sur de lecture. Belle réflexion sur le sujet quichottine

  14. Quel bonheur, chaque fois renouvellé, de te suivre. Pourtant je me fais rare comme les beaux jours. Trop de travail à l’écran dans la journée mes yeux demandent grâce !
    Je t’embrasse et te souhaite une belle journée.
    Anne

  15. j’ai honte car depuis que j’ai internet , je n’ai pas lu un seul bouquin … bise quichottine

    • On ne peut pas être partout.

      Le temps passé sur Internet doit être pris ailleurs. Hélas !

      Bises et merci pour ces mots en partage, Dom. Passe une douce soirée.

  16. de belles histoires autour de la lecture !merci quichottine
    bises et bon week-end

  17. lizagrèce

    En grec quand on dit « alphaomega » cela veut dire « de A à Z » …

    • Merci pour cette précision… je dois dire que je ne connais pas le grec, j’aurais aimé l’apprendre.

      Je ne me suis servie que de son alphabet, au fil des jours et des besoins que j’avais d’autres lettres.

      C’était pour moi comme un nouveau monde à découvrir.

      Passe une douce soirée.

  18. je ne pourrais lire à l’extérieur, il me faut être dans un coin tranquille sinon je n’arrive pas à me concentrer, je suis trop curieuse à l’affût du moindre bruit !!
    bonne soirée

    • Un sourire… J’ai aimé tes mots.

      Y répondre, ce serait te dire que tu as tout d’une biche aux abois.

      Merci pour ce moment de partage.

      Bonne soirée à toi aussi.

  19. de belles lectures pour ce 14 juillet!
    le « chat qui lit », j’adore!
    que ferait-on sans nos chers livres….
    j’aime aussi les lettres de l’alphabet grec: il y a tant à dire!
    bonne soirée du 14 juillet.bisous.

    • Merci !

      J’espère que tu auras passé une douce soirée toi aussi.

      Les livres sont de bons compagnons, il ne faut pas les délaisser.

      Douce autre soirée, Annick. Bisous.

  20. Vraiment très belles lectures…Lorsqu’un livre ne vous tombe pas des mains, la dernière page vous laisse songeur pour un moment..vous vous identifié au héros !
    Merci Quichottine pour ce délicieux moment !
    Un gros bisou de Jeanne

  21. J’aime beaucoup voir des personnes lire dans les lieux les plus fréquentés, les plus improbables… voir les attitudes, les postures, la concentration, l’esprit qui est parti si loin, là où l’emmène la lecture. Et tu n’as pas pu t’empêcher d’imaginer certains de ces voyages. Les photos sont magnifiques et tu nous a emmenés au-delà des images… belle évasion !… Gros bisous

    • Heureuse que ce voyage t’ait plu.

      Merci, Cathycat.

      C’est vrai que j’adore aussi voir lire autour de moi… même là où je ne m’y attends pas.

      Gros bisous et douce soirée à toi.

  22. Bon dimanche.
    Bisoux doux

    dom

  23. Hier soir joli feu d’artifice à Pontoise, très agréable d’y aller entre deux pluies. Bises

    • C’est vrai qu’il a fallu passer entre les gouttes.

      Je suis certaine que tu nous raconteras…

      Merci, Martine. Bises et douce soirée.

  24. Une promenade dont nous snous souviendrons avec toi…
    Merci pour le partage.
    Amitiés

  25. Un livre, c’est la liberté …J’aime beaucoup la dernière image .Ce vieil homme qui lit , c’est touchant.
    Ton imagination nous raconte de belles histoires à travers ces lecteurs si différents et pourtant unis par la lecture.
    Je te souhaite un bon dimanche . Bisous

    • Je suis contente que cela te plaise.

      La lecture nous rassemble et cela me ravit.

      Douce soirée à toi, Fanfan. Bisous.

  26. Coucou Quichottine !
    Une jolie promenade avec de belles rencontres.
    On peut imaginer un monde nouveau si on change juste notre façon de le regarder.
    Passe un beau Dimanche !

    Minéraline

    • Changer sa façon de regarder n’est pas toujours chose aisée… Mais je sais que l’on peut y arriver.

      Il suffit de le vouloir.

      Merci, Minéraline. Beau dimanche à toi aussi.

  27. Tes efforts portent de merveilleux fruits pour toi et les autres…J’applaudis sincèrement.
    Amitiés

  28. Ce sont de belles photos qui t’ont inspiré de belles histoires. Merci et bisous

    • Merci. J’ai de la chance qu’Alphomega m’ait ouvert un compte illimité pour ses images.

      Bises et douce soirée.

  29. Quichottine, tu as raison prêter un bouquin… mais surtout ne pas le donner et surtout… se battre pour qu’on vous le rende. Ils sont fous ces gens là à nous piquer nos bouquins Mais quand on voit tes images, on est bien content quand même!
    Bises
    Gigri

  30. lizagrèce

    Je ne parle que le grec moderne … mais l’alphabet est le même

  31. le week-end c’est bien passé avec du temps mitigé mais on a pas se plaindre ici …bon début de semaine quichottine

  32. merci pour ton com mais le mérite revient au paysage, on ne peut râter de telles vues !! grandiose comme le lac Titicaca, que de souvenirs !!

  33. bravo Quichottine pour ces merveilles à partir de quelques photos !!
    trop beau !!
    bonne semaine à venir- bisous !

  34. Beaucoup de nostalgie dans cette jolie dentelle de mots…? Et je me dis que le jeune homme et le vieux monsieur ne sont qu’une seule et même personne ; regarde : il est resté fidèle à ses vieilles baskets qui ne le font plus courir qu’après le rêve…

    • C’est vrai… Tu as l’oeil, mon amie.

      Je ne sais pas s’il rattrapera son rêve, mais en tout cas, j’aime sa fidélité.

      Bises et douce journée.

  35. Joliment raconté…..pas possible d’y perdre son latin! Bonne journée.

  36. Joli voyage au pays des livres.
    J’ai cherché pendant toutes mes vacances pour trouver des lecteurs. J’ai fini par dénicher une lectrice sur une plage. Une seule!
    Bon weekend.

  37. En ce moment dans facebook un « site » publie des photos de bibliothèques du monde entier et de lecteurs, tes images figureraient en bonne place c’est : « Improbables Librairies, Improbables Bibliothèques « 
    Bonne continuation dans tes activités estivales.

  38. J’ai vu que tu as laissé dans un coin, mon fauteuil crapaud. Je me suis posée un instant, dans ce coin si accueillant de ta bibliothèque. Quelle paix, un vrai petit coin de paradis avec une foule d’informations attrayantes. Merci de nous inviter si souvent
    Bisous ma grande

    • Je le garde pour toi…

      Je vais avoir un peu de mal jusqu’au début du mois de septembre, mais la bibliothèque est toujours là.

      Bisous et douce journée à venir.

  39. Les deux dernières photos me font penser que pendant quelques étés, des livres étaient déposés (par qui ?) sur des bancs dans ma ville natale. Les promeneurs pouvaient les lire, les emmener chez eux pour les terminer, les conserver ou les déposer à nouveau sur un banc pour d’autres lecteurs.
    Je ne sais pas qui avait pris cette initiative, mais je trouvais cela très sympa.
    Rien vu de tel cet été. Dommage.
    Bisous chère Quichottine ^!^

    • C’est une initiative que je trouve vraiment bonne… Peut-etre la météo de cette année n’a-t-elle pas incité à le faire.

      Merci pour ce partage, Franchouette.
      Bisous et douce journée à toi.

  40. Hélène Carle

    Mais quelle joie que ces mots! Fantaisie, pureté du regard, douce folie.
    Et je retrouve même ¨l’écume des jours¨, livre qui a inondé mon adolescence de fantasmagorie.
    Bien du plaisir dans cette boîte à surprises!

    Merci,
    Hélène*

  41. jean-marie

    bonsoir, ma chère Quichottine,
    oh oui, quelle merveilleuse promenade !
    et je retiens cette phrase de ton beau texte :

    « je crois que tout est possible quand on a un livre entre les mains »

    merci
    bonne soirée à toi
    gros bisous d’amitié
    jean-marie

    • Je crois que c’est le plus important… tu as fort bien choisi.

      Merci à toi, Jean-Marie.

      Gros bisous et douce soirée.

  42. Oui oui je connais et le chat je l’avais vu un super super blog belle journée à toi Quichottine

  43. Un livre … une évasion! Un grand voyage
    Superbes ces photos
    Bon We Quichottine

  44. Des images comme j’aime… La vie tout simplement. C’est dans ce genre de photos que j’essaie de me « caser » depuis quelque temps et ce ne sont pas les plus faciles à dénicher.
    Bravo à Alphomega et à toi de me les faire découvrir si bien comme toujours. Tu sais si bien faire parler les images que tu glanes ici et là…
    Bon 14 juillet.

    • Tu y arrives, tu sais, et tu les habilles merveilleusement de mots, lorsque tu décides de leur en donner.

      Merci pour cela.

      Douce soirée à toi.

  45. canelle56

    Et voilà encore un très beau partage …j’ai beaucoup aimé
    Bises Quichottine

  46. patdelapointe

    homère : j’ai lu et j’ai traduit, mais il y a si longtemps…….

    • Je ne l’ai pas traduit… J’aurais aimé savoir le grec autrement que pour dire « les animaux courent ».

      Un sourire pour toi, Pat. Bisous à vou partager.

  47. Mistigris

    coucou Belle Dame de la Bibliothèque, je suis allée voir chez ton ami, tjrs aussi curieuse, de voir, de partager, d’apprendre …Belle journée à toi, Bisous, MIAOU !!!

  48. m'annette

    c’est très joliment raconté..
    Mais ma préférence va au chat… parce que j’ai souvent lu comme ça! Maintenant, je préfère la position allongée.. question d’âge…
    Merci pour ce très joli moment de partage et ces belles images

    • Tout dépend du fauteuil, mais j’aime encore m’installer ainsi pour lire… Oméga devait le savoir.

       

      Merci à toi, M’Annette. Bises et douce soirée.

  49. Mamychachat

    Des photos qui t’ont forcément inspirée, et bien inspirée. Que voilà un bon moment passé chez toi et qui remplace grandement le vent, les nuages qui reviennent en ce début d’après-midi.
    Gros bisous bleu-blanc-rouge 🙂

    • Merci pour ces bisous tricolores… Le vent et la pluie alternent avec des moments ensoleillés… Un temps de rentrée des classes.

      Bisous et douce soirée.

  50. Celiandra

    Merci pour ce texte . Tu racontes toujours tres bien les belles histoires
    Bisous tout plein

  51. ´¨`*•.♥ Ś Ő Ń Ŷ Á ♥.•*´¨`*

    je me suis régalée dans ces différentes lectures
    aussi appétissantes les unes que les autres

    j’aime bien les différents univers que tu suggères

    merci aussi à Alphoméga, un pseudo original

    ti bo Quichottine

  52. En venant au monde tu as du faire une petite halte sur une autre planète,et prendre un peu de son monde, de toi et de ce que tu inventes je ne m’en lasse pas
    Bisous amie folle en rêve

    • C’est un très joli compliment… Merci, Nettoue !

      « Je souhaite à tous ceux que j’aime un petit grain de folie »…

      Bisous et douce soirée.

  53. annielamarmotte

    toujours un grand air de fraîcheur chez toi…. merci

  54. Les amoureux de la lecture sont ravis. Bien bel hommage aux livres et à celles et ceux qui les lisent. Merci Quichottine. Le chat….j’adore. Je t’embrasse fort et suis heureuse que tu ailles bien.

    • Merci, Chana.

      Je sais que tu es parmi ceux qui aiment lire… tes mots me touchent beaucoup.

      Je t’embrasse fort. Prends bien soin de toi.

  55. Merci Alphomega et toi bien sûr qui sait dénicher les endroits magiques qui grâce à leurs photos originales et touchantes , te permettent de les faire vivre et nous charmer.
    Douce soirée, bises Quichottine

    • Il y a chez Alphomega bien plus que ces quelques images.

      J’y voyage toujours avec autant de plaisir.

      Merci de nous avoir suivis.

      Douce et belle soirée à toi.

  56. Avec les images d’Alpho, je suis heureux que malgré toutes les inventions inutiles pour lire , rien ne remplace le plaisir de tourner une page et le parfum d’un livre qui sera passé de main en main 😉
    Bon dimanche Quichottine Bise :*

    • Certains choisissent la facilité de la lecture numérique… mais je crois aussi que rien ne remplacera ce que l’on ressent en tournant les pages d’un livre.

      Bon dimanche à toi aussi, Urban. Bises.

  57. Les lunettes me plaisent beaucoup, son air songeur aussi ! C’est une image à regarder longtemps si l’on veut la voir !
    Bisous

  58. Coucou Quichottine! J’adore cette balade à la rencontre de ces acharnés de lecture! Ils sont charmants….. les lecteurs m’ont toujours fait penser aux amoureux, ils sont seuls au Monde! Là réside tout leur charme. J’aime ta façon de parler d’eux et d’imaginer… je me régale! Monsieur Chat, lui est magique tout simplement! Bon dimanche et à tout bientôt.

    • J’approuve tout à fait… d’autant que je peux totalement oublier tout ce qui se passe autour de moi lorsque je lis.

      Je suis heureuse que cela te plaise.

      Passe une douce soirée. Merci pour tout.

  59. Chut encore!
    J’écris en douce.
    Et je peins aussi, les murs toujours!
    😉
    Bisous ma Quichott’.

  60. patdelapointe

    oui, mais quel merdier cette école où l’on te fait apprendre des langues mortes…pour l’étymologie…ça fait une belle jambe…et combien de colle le dimanche matin pour avoir eu une note en dessous de la moyenne…

  61. Durgalola

    tu sais, j’étais partie en vacances avec une envie première lire davantage … et notre besace était pleine … et j’ai acheté quelques livres d’occasion
    et nous sommes tombés malades (une bonne rhyno pharyngite qui me poursuit encore ici)
    n’ayant plus le courage de faire de grandes promenades avec Djinnie, ni de faire trop de bains de mer, finalement j’ai lu beaucoup et ça tu vois, merci à cette maladie qui nous a permis de lire (Olivier aussi malade) …
    4 livres en une semaine, pas mal ..
    bises

    • J’aime ces moments où le livre nous réunit.

      J’espère que tout va mieux pour vous deux maintenant… et que ta rhyno va passer très vite.

      Bises et douce soirée. Prenez bien soin de vous.

  62. Durgalola

    j’oubliais, pour la fête des pères j’ai offert à mon époux une KOBO .. et finalement, il trouve rigolo de trouver d’anciens bouquins à lire gratuitement (là les compagnons de Jéhu) et aussi un bouquin en anglais (il me dit qu’il y a un dico qui permet la traduction des mots dont il ne connait pas le sens et c’est pas mal).
    Les canadiens ont même une médiathèque de prêt de livres (pour nous les Français nous sommes bien en retard) ..
    acheter, pour l’instant .. pas encore
    bises

    • Il y a des moments où ce n’est pas facile, et des moments où l’on ne peut plus.

      C’était une bonne idée pour ton mari. 🙂

      Merci pour ce partage, Durgalola.
      Bises et douce soirée.

  63. Durgalola

    au retour, trop froid ici … alors transformation en bronchite … et Olivier, aussi, pas très bien …
    mais faut faire avec .. plein de bises

    • J’espère que vous allez de mieux en mieux… Une bronchite, ça peut durer longtemps, alors, Dieu fasse que ce ne soit pas le cas.
      Plein de bises, Durgalola. Passe une douce journée.