La quichobarque de Marie

Si je devais vous la décrire, je commencerais ainsi : « Il était une fois… »

 

– C’est un conte ? Il y aura des fées, une princesse et un chevalier en armure étincelante ?

 

Non. Il y aura seulement un tout petit bateau, une barque… un début de poème à inventer.

 

– Un bateau ? J’aurais adoré un grand voilier !

 

Je sais bien, mais là, tu vois, il n’y aurait qu’une barque de bois, accrochée…

 

– Amarrée ?

 

Prête à larguer son amarre.

 

Et, sur le bateau, dans un grand battement d’ailes…

 

– Un albatros ?

 

Ce pourrait en être un. Mais non. Peut-être seulement un cormoran, un goéland…

 

– Ou une mouette ?

 

Un oiseau blanc, tout blanc. Un bel oiseau qui déploierait ses ailes comme en offrande au soleil.

 

– Ah… je le verrais noir, moi, comme un cygne unique, un peu absent, perdu dans un corps de ballet.

 

Non, non, un grand oiseau blanc, de ceux qui rêvent de voyage en fixant l’horizon, comme si rien d’autre n’existait sur le quai.

 

– Mais il n’est pas seul…

 

Forcément. Reste à savoir si celui qui l’accompagne, silencieux, timide, attentif au moindre souffle de vent, immobile…

 

– Reste à savoir s’il ouvrira ses ailes aussi ?

 

Peut-être n’osera-t-il pas. Comment l’y inciter ?

 

– Je ne sais pas. Il doit apprendre seul à voler.

120618_Marie.jpg

 

 

Voici la quichobarque de Marie.

 

Elle me l’a envoyée accompagnée de ces mots :

 

Comme promis sur ton blog voici le wagon que tu pourrais accrocher à ton « quichottrain…. »

Je te l’envoie en n&b parce que c’est ma couleur du moment… tout simplement parce que je vais exposer quelques photos cet été en n&b

Et pour la petite histoire, c’est un cormoran qui ouvre ses ailes comme pour accueillir tous ceux qui le voudraient …ouvrir son cœur… ouvrir ses bras… Un wagon du « cœur » sur une paisible rivière.

Tu diras cela bien mieux que moi….

Marie, le 18/06/2012 à 10h57

 

J’ai pris la barque et les oiseaux en contre-jour, j’ai pris les mots aussi.

 

Parce que, voyez-vous, j’étais heureuse d’accueillir Marie et ses doutes, Marie et ses réussites, Marie et ses mots-images, ses images-silences à partager.

 

Un « wagon du cœur », un nouveau wagon à rattacher au petit train de l’amitié.

 

 

 

 

Merci, Marie, pour ce moment de paix et d’amour offert à notre Quichotrain.

 

 

 

En complément, deux moments musicaux, si vous le désirez.

90 réponses à “La quichobarque de Marie

  1. Bonsoir Quichottine… je découvre un nouveau lien et une quichobarque avec son cormoran bien accueillant il est vrai ! Merci mesdames, bonne nuit, bises de jill

  2. Je suis allée déposer quelques mots légers dans la barque de Marie afin d’éviter de la faire couler. Bises

  3. C’est surement le plus beau… car il vogue au gré de l’eau…et puis il nous attend…

    belle journée chez vous avec bises de nous deux

    • Il nous attend parfois très longtemps. C’est un ami fidèle, comme toi.
      Passe une douce journée, Patriarch. Bises affectueuses à vous deux.

  4. lizagrèce

    On en fait des voyages en Quichotteraie cette année : après le quichotrain la quichobarque !

  5. on dirait que tu serais une fée qui brasse le joli des blogs, et l’enveloppe de poésie avant de le diffuser, d’un souffle à tout vent, comme fait madame Larousse

    • Je sèmerais à tout vent les mots, comme elle, et j’y ajouterais les images..

      Merci pour ce très beau compliment

      Passe une douce journée Emma.

  6. Coucou Quichottine,

    Encore une belle découverte grâce à ta générosité .Je reviens de chez Marie où j’ai laissé un petit com’. Il me faut filer au marché. je note son adresse.

    Gros bisous Quichottine
    Douce journée à toi
    Martine

  7. le cormoran qui sèche ses ailes… quel drôle d’oiseau j’aime cette photo de la quichobarque …un espoir de vacances et de lectures d’été !
    bisous

    • Merci !

      Marie fait de splendides photographies. En noir et blanc ou en couleurs, elle a le regard sûr et poétique sur ce qui l’entoure.

      Bisous et douce journée à toi.

  8. Plus de train alors tu nous mènes en bateau

  9. ces cormorans on l’air de bien apprécier cette barque … bise quichottine

  10. Qu’elle est belle cette image de la barque et du cormoran… Marie est partie
    sur l’eau avec ses jolies barques, on aimerait la suivre et l’accompagner…
    La chanson du bateau de papier est très belle, merci pour la découverte Quichottine

  11. Je reviens de chez Marie , Beaucoup de beautés à découvrir . Merci Quichottine
    Belle journée . Bisous

    • Merci de t’y être rendue. Cela me touche beaucoup. Marie & Marie, chacune dans votre domaine vous êtes des artistes bourrées de talents !

      Passe une douce soirée. Bisous.

  12. Miracle quichottinien : les wagons les plus improbables réussissent leur jonction, et le train roule, roule, toujours plus loin, toujours plus près, dévoilant ses trésors à chaque halte.
    Je crois que je vais avoir prochainement des jolies choses à voir, entre terre et mer !

    • Tu en rapporteras d’autres images… J’en suis certaine.

      En attendant, je suis heureuse de constater que ce voyage-ci vous plaît.

      Merci pour tout, Galet. Bisous et douce journée à venir.

       

      PS : correction… Evidemment que si tu te rends à l’expo de Marie, ce sera magnifque !
      J’aimerais m’y rendre aussi…

  13. une barque du coeur, quelle bonne idée !
    bises et bonne journée

  14. Comme ça on aura plusieurs façons de se déplacer, je vais passer la visiter. Je ne connaissais pas la chanson mon bateau de papier. Merci et bises.

  15. une petite barque à accrocher derrière les wagons, pourquoi pas , puisqu’il est unique ce quichotrain !! Bisous

    • Elle peut nous servir en cas d’inondation…

      Un sourire pour toi, Fanfan. C’est un petit train tout à fait extraordinaire.

      Bisous et douce journée à venir.

  16. Franchement, je me demandais qui sont ces oiseaux dans la barque de Marie mais il me suffisait de lire le poème, grosse noix que je suis!
    Bonne soirée à toutes les deux: Quichottine et Marie
    Gigri

    • Pourquoi es-tu si dure avec toi ?

      Je ne te connais pas beaucoup mais je suppose que tu as aussi des moments d’inattention, comme nous tous.

      L’important, c’est que tu sois passée et que tu aies pris le temps de regarder et ensuite de lire.

      Passe une douce soirée toi aussi. Merci, Gigri.

  17. de belles réflexions….sur une quichobarque!
    merci pour les liens…
    j’ai découvert « mon bateau de papier »…
    bisous du jour.

  18. Une photo superbe et tellemnt évocatrice de paix , d’envol, de partage .Tes mots ainsi que ceux de Marie sont en harmonie pour nous offrir si gentiment ce wagon du coeur. Douce soirée, bises Quichottine

  19. Un wagon du coeur, bien paisible.
    Merci, Marie et Quichottine !
    Gros bisous, tout plein.
    Douce nuit, Amielle.
    (OK pour le dessert ;))

  20. De train en train, de barque en train j’avais un peu décroché les wagons et perdu le fil de l’eau…. Mais je reviens à fond même si je rame un peu pour rattraper le retard.
    Je connaissais le « best seller » de Marie Myriam mais pas « mon bateau de papier ». Eh bien mon inculture est immense mais petit à petit et au long des allées de la quichottineraie, ses arbres chargés des fruits de la culture, j’arriverai à la réduire (mon inculture bien sûr).

    • Tu l’avais perdu… et je suis contente que ce soit une barque qui t’ai attendu aujourd’hui. Tu éais dans ton élément.

       

      Je connaissais un « bateau de papier » différent de celui-ci. Nous la chantions en maternelle avec les enfants.

      C’était dans une autre chanson: « Mon bateau de papier a brisé sa ficelle, mon bateau de papier sur la mer à vogué, il a perdu ses voiles un jour qu’il faisait grand vent… »

      http://youtu.be/C4MXSswAipQ

      La petite fille ne chante pas vraiment très juste, mais la musique est bien là.

       

      Alors, tu vois, nous étions deux à ne pas connaître celle-ci.

      Passe une douce journée à venir. Merci !

  21. Bonsoir Quichottine. La photo de Marie est très belle et ton histoire pleine de douceur et de magie est superbe aussi. On ne demande qu’à monter sur cette barque.
    De toute façon, c’est sûr le capitaine nous ouvre déjà les ailes… 😉
    Bisous Quichottine

    • N’hésite pas davantage… nous t’attendons pour le prochain départ !

      Merci, Oxygène. Passe une douce journée à venir. Bisous.

  22. La photo est magnifique.
    Et ton texte plein d’espoir l’illumine.

  23. Je parlais de l’expo de Marie ! 😉

  24. Bonne nuit ma Quichottine. Superbe photo en noir et blanc.C’est une bonne idée que d’accrocher une barque au train de l’amitié ! Quel succès ce Quichotrain ! Merci à vous deux.
    Gros bisous.

  25. Ce quichotrain nous offre une variété d’embarcations assez extraordinaire et je veux bien aprtir sur cettepetit barque…merci pour les deux belles chansons

  26. Bonsoir Quichottine. Encore un wagon original à ajouter à ton quichotrain. Bisous

  27. Un bien bel instant de Paix, merci.

  28. Chez Marie, si j’ai bien trouvé les girafes en train de se raconter des histoires, je n’ai plus vu la barque, qui a du se détacher pour aller voguer au loin, poussée par les ailes du cormoran, enfin séché.

    Et pourtant, j’ai cherché, jusqu’au poème plus noir que blanc de Louise Ackermann ( a t’elle jamais été aimée ??) , me retrouvant même l’an dernier, pour revenir sur les ailes d’une magnifique coccinelle heureuse de se faire voir sous toutes ses coutures, ayant astiqué ses boutons.

    Et bien m’en a pris, devant la menaçante cheminée cracheuse d’écume, où j’ai vu le dieu mexicain de l’eau Chac, au nez crochu, cracher son amertume d’avoir été oublié des hommes, tandis d’un oiseau insolent le tutoyait en son sommet.

    Les hommes,ou plutôt le couple, ils étaient en train de grimper sur des rochers, s’essayant à faire avec leurs deux corps un sémaphore pour faire naitre leur désir.

    Merci à Marie de m’avoir offert ce petit tour de son vaste horizon, dont j’espère que Louise Ackermann ne fera pas partie longtemps.

    Bises du grillon

    J’oubliai le cormoran navigateur.. Pourquoi a t’il disparu ? C’est pourtant peu comestible !!

    • Elle m’avait envoyé sa barque et ses mots… ne voulant pas les mettre sur son blog.

      Ceci expliquant cela, je suis heureuse que tu aies pu faire un tel voyage chez Marie.

      Merci pour elle, Christian.

      Je ne manquerai pas de l’aviser de ce commentaire.

      (Le cormoran a pris son envol, sans nul doute.)

      Passe une douce journée. Bises.

  29. Merci Quichottine, d’avoir bien voulu accrocher mon wagon à ton train. Je suis contente d’en faire partie.
    Et tu as su, comme toujours, trouver une belle lecture à cette image du silence.
    Quant à tes deux chansons, bien sûr que je les connais: la première, je l’ai apprise à mes élèves, il y a…… bien bien longtemps et la deuxième, et bien, c’est moi qui la chantais cette année-là… par-dessus le disque de Marie Myriam évidemment. De beaux souvenirs que tu fais revenir dans ma mémoire.
    Merci encore, Quichottine.

    • Il attendait… et je suis heureuse que tu me l’aies offert.

      Merci, Marie.

      Souvenirs partagés, ce sont les meilleurs.

      Passe une douce journée.

       

      PS : je remets ton lien ici. Lorsque je clique sur le tien, Ob me dit que ton blog n’existe pas. (Il manque un « s » à « images »)

      http://images-imagination.over-blog.com/

  30. Merci d’avoir corrigé… et je fais de même… C’est dommage que le nom du blog ne soit pas gardé en mémoire plus longtemps…

  31. canelle56

    Encore un très beau partage ..merci à Marie et surtout à toi
    Bises Quichottine

  32. Juste ressentir la quiétude de l’image et se laisser porter par le wagon du cœur, un moment à ne pas manquer pour rien au monde….
    Merci Marie, merci Quichottine…

  33. katara C.Néri

    j’y vais de ce pas gros bisous à toi

  34. Mamychachat

    Voilà qui surprend et qui est bien original. J’aime cette idée de l’oiseau-ange qui accueille dans ses ailes …
    Je suis une grande romantique …
    Bonne journée et gros gros bisous

    • Un oiseau-ange… comme c’est joli !

      Reste romantique aussi longtemps que tu le pourras/voudras… j’adore ça !

      Bonne journée à venir, Mamychachat.

  35. La coccinelle ferait bien le voyage….;-)

  36. rohla…………comme quoi l’on ne regarde pas tout commeil faut!!: j’écoute Jean humenry!! Il y si longtemps que je ne l’avais écouté!!!
    Merci, gracias mucho Cariña

    • Je ne connaissais pas cette chanson… et je l’aime énormément.

      Je suis heureuse que tu l’aimes aussi.

      Besos Cariña. Merci pour tout.

  37. Mistigris

    Marie Myriam j’adore, trés belle chanson, j’adore !
    fallait penser à une barque, bisous, MIAOU !!!

    • J’en suis ravie !

      Je n’y aurais pas pensé, mais pourquoi pas ? Il y a bien des trains de péniches…

      Bisous et douce journée à venir, Mistigris. Merci !

  38. C’est un des apports des plus originaux !
    Mais voila il faudra les mettre des roues pour les chemins de montagnes
    Bisous chère rêveuse

    • A moins qu’il soit monté sur pneumatiques pour remonter les torrents sans risque…

      Bisous, ma Nettoue. Passe une douce journée à venir. Merci !

  39. Je pense « en vrai » … qui verra passer ce quichotrain avec tous ses wagons restera éberlué 🙂

    • Tu as raison de le penser… C’est un petit train tout à fait extraordinaire…

      Bises et douce soirée, Kri. Merci !

  40. ´¨`*•.♥ Ś Ő Ń Ŷ Á ♥.•*´¨`*

    j’ai bien aimé son quichobarque qui m’a donné des ailes
    pour voyager autour du monde
    c’était reposant et beau à la fois

    ti bo du jour

  41. Une très belle photo qui donne envie de vagabonder autour du Monde! dans le Pays’ Lutin’ avec Messire Merlin…. J’adore cette ‘quichobarque’ que je découvre! Je ne connaissais pas ‘ Mon Bateau de papier »… merci pour ces moments de partage! Belle soirée Quichottine

    • Merci à toi.

      Je crois que c’est une bonne idée que d’aller au pays des lutins… Avec Messire Merlin, nous ne craindrons rien.

      Belle soirée à toi aussi. Douce journée à venir.

  42. C’est beau ces deux cormorans dont un se sèche les ailes avant de partir en voyage 😉
    Bonne fin de soirée Quichottine Bisous :*

  43. dentelline

    Quel joli moment ce quichotrain de Marie! Tout en délicatesse!
    Bonne soirée!
    Bisous

  44. Une belle image de sérénité…A contempler. VITA

  45. Ah Christian…. est-ce lui le grillon? je me souviens d’un bien joli commentaire chez moi et celui-ci l’est tout aussi. je suis très touchée par ses mots et je l’en remercie infiniment. Ça fait du bien dans ce monde où, hélas, il y a parfois du calcul. Merci encore, à toi Christain, et à toi Quichottine, de m’avoir prévenue de ce commentaire si agréable.