Il était trois images… chez Agathe

Si vous vous promenez un jour à Jolybois, ne passez pas trop vite devant cette porte-là…

110428_Agathe_3.jpg

Elle n’a l’air de rien, comme ça. C’est exprès.

C’est pour ne pas attirer l’attention des touristes et autres passants qui se hâtent vers de plus jolis paysages.

La porte ne paie pas de mine et elle semble bien fermée.

Même les plus courageux l’évitent. Vu l’état des pierres qui l’entourent, ils ont bien trop peur de voir le mur s’écrouler s’ils s’amusent à la forcer.

Et c’est vrai, le mur entier s’abattrait sur ces visiteurs trop pressés.

Cette porte a un secret. Il faut d’abord se présenter, la séduire en trouvant les mots qui la feront fléchir, ceux qui caressent, ceux qui rendent le sourire ou font soupirer d’aise. C’est à ce moment précis qu’elle s’ouvrira, sans aucun dommage pour celui qui voulait s’y introduire.

Mais à quoi bon ? Il n’y a rien derrière !

Qu’en savez-vous ? Avez-vous déjà essayé d’entrer ? Avez-vous regardé par le trou de la serrure pour voir si le jeu en valait la chandelle ?

– Non !

Heureusement ! Si vous l’aviez fait, vous n’auriez pas pu vous en détacher.

Derrière cette porte de bois vermoulu, cette lourde porte aux clous rouillés, vous auriez trouvé mieux que Georges lorsqu’il dévêtait Hélène, vous savez, celle que les trois capitaines auraient appelée vilaine*…

Vous seriez entrés dans un jardin extraordinaire protégé par une armée de chardons prêts à le défendre, fusse au péril de leur vie !

110709_Agathe_1.jpg

Telle la déesse Shiva, ils ont de nombreux bras qu’ils agitent en tout sens en guise d’avertissement.

« Va-t-en ! Va-t-en vite !
Va-t-en vite ou l’on te pique ! »

Ils vous le disent sur tous les tons, sans faiblir, même si vous attendez très longtemps. Pourtant, en vous y prenant bien, en montrant votre respect des lieux et de leurs occupants, vous obtiendrez la permission de continuer votre chemin.

– Mais à quoi bon ? Il n’y a rien derrière !

Voilà que vous vous trompez encore une fois !

Il ne faut jamais se fier aux apparences.

Derrière la porte et les chardons, lorsque vous aurez franchi tous les obstacles, que vous aurez surmonté toutes vos peurs, vos phobies, vaincu tous vos fantômes, vous serez comme ce papillon qui s’est posé hier sur la fenêtre de la petite maison où vit la Fée des rêves.

110629_Agathe_2.jpg

Vous vous sentirez si léger, si heureux, que vous déploierez vos ailes avant de vous envoler.

Cergy, le 9 juillet 2011
© Quichottine pour le texte
© Agathe pour les images

Merci à Agathe pour les images sans lesquelles ces mots n’existeraient pas.

Les liens vers les pages originales d’Agathe n’existent plus. Elle avait changé de blog.

Aujourd’hui, 13 août 2015, le Jolybois d’agathe est en deuil.

* Un « clic » pour découvrir ou retrouver « Les sabots d’Hélène » par Georges Brassens.

129 réponses à “Il était trois images… chez Agathe

  1. J’aime tes triades, Amielle, comme ici avec Agathe. Même sans mentionner son nom et Jolybois, je l’aurais reconnue 😉

    Gros bisous, tout plein. Douce nuit.

    • Tu la connais sans toute depuis plus longtemps que moi…

      Merci pour ta visite nocturne, elle me fait très plaisir.

      Gros bisous tout plein. Douce nuit à toi aussi.

  2. Bon mardi.
    Ici, le tonnerre gronde. Je ne vais pas tarder à tout stopper !
    Bisoux

  3. J’aime les brocantes dans les villages du Vexin car c’est le moment de voir ce qui se cache derrière les lourdes portes en bois des maisons agricoles. Seul le papillon est libre derrière la porte. Bises

    • Être libre comme un papillon, ça implique aussi ne vivre qu’un seul jour… Il faut choisir.

      Merci pour ce partage, Martine. Bisous et douce fin de journée.

  4. Merci bien. Belle lecture dès le matin…. Et bonne journée Quichottine… il fait déjà chaud…. Pas beaucoup d’air dans la cuvette..

     

    Bises de nous deux

  5. bel hommage à notre amie Agathe et son joli blog

    merci et belle journée, Quichottine

  6. Coucou Quichottine,

    Un conte de plus où je me suis laissée emporter par tes jolis mots… En écoutant le grand Georges, j’ai suivi tes liens. Très agréable découverte. Merci chère Quichottine

    Bisous de bonne journée

    Martine

  7. Découvrir au réveil cet endroit magique où nous emmène Agathe est mon plaisir de ce matin.

    Merci pour cette découverte précieuse ma douce amie.

    Passe une belle journée, je pense à toi et t’embrasse très fort.

    *Que de retard à rattraper après une semaine entre parenthèses…

    • Je suis contente d’avoir pu te faire plaisir…

      Merci à toi… (et surtout, n’essaie pas de tout lire, tu te lasserais…)

       

      Je t’embrasse très fort. Prends bien soin de toi.

  8. Bonjour Quichottine, voilà de précieux conseils pour accéder au jardin extraordinaire, un peu comme celui de Trenet !  Merci à toi, passe une belle journée, bises de jill

  9. Cette vieille porte a dû connaître des jours meilleurs . Elle est très belle ;et avec on histoire on peut imaginer un monde merveilleux qui se cache derrière .

    Bisous et bonne journée

    • Je suis contente que tu l’imagines aussi…

      Bisous et douce soirée, Fanfan. Courage pour tes longues journées à venir.

  10. Bonjour

    Un super hommage à mon amie Agathe !

    C’est magnifique et elle le mérite beaucoup !

    Amicalement

    Christiane

    • Merci, Christiane. C’est tout gentil d’avoir laissé ici une trace de ton passage.

      C’est vrai qu’Agathe mérite bien cette « triade ».

  11. Quand je pousse la porte s’ouvrant sur le monde d’Agathe, je suis toujours enchantée en y rencontrant davantage de papillons que de chardons. Merci Quichottine, c’était charmant. Bonne journée. Bises 

  12. Généralement je pousse les portes…

    C’est important d’aller « au delà », d’aller voir ce qui passe « derrière »

    La façade : insuffisant.

    Mais le coeur bat en poussant cette porte déclenchant un sentiment de peur…évidemment puisqu’on va vers « l’inconnu ».

    Mais si on ne pousse jamais ces portes fermées et souvent cadenacées…on « passe » devant l’essentiel !

    Je t’embrasse

  13. C’est vrai que c’est bien joli

    Gros bisous, Flo

  14. Promenade insouciante …je me suis attardée devant cette porte mystérieuse , tu en as permis l’entrée , Papillon et Chardons , évocation délicieuse s’il en est à ma mémoire et qui donne envie d’aller plus loin dans la découverte – Tu as les mots enchanteurs chère Quichottine la Douce – merci de tout coeur de ta visite , je t’embrasse mille fois 🙂

  15. Merci POUR ELLE Quichottine !!!!

    Je te savais très habile des mots  !!!!

    Mais A travers un si jolie porte , tu ajoutes d’autres jolies portes , avec leurs histoires !

    J’ai beaucoup aimé ces histoires !

    Agathe a bien DROIT à ce que tu lui fasse HONNEUR !

    Je pas souvent ( newletter ) mais je ne mets forcément un petit mot !

    Bisou DOUBLE !

    Agathe en sera contente !

    any

    • Merci, Anyly.

      Agathe est quelqu’un que j’apprécie, même si je ne suis pas parmi ses plus fidèles lectrices, par manque de temps.

      Je suis contente que ces mots – inspirés par les images qu’elle m’a confiées – lui aient plu.

      Passe une belle soirée.

  16. Après avoir pris beaucoup de précaution pour ne pas me piquer aux chardons qui sont tellelment beaux ,j’ai continué ma visite en essayant de surmonter mes peurs et comme le joli papillon je me suis senti légère pour un peu je me serai envolée Merci de joli petit conte  Amitiés  elianne

    • Merci tout plein… J’étais sûre que tu saurais aussi t’envoler.

      Amitiés et douce journée à venir. Je t’embrasse.

  17. Bonjour Quichottine,

    … C’est par la porte du Joybois d’Agathe que Zéphyr a accédé en Quichottinie pour lire ce merveilleux hommage que vous kui rendez.

    Agathe le mérite amplement. Une femme d’exception et bien avenante. Vous aves su trouver les mots qu’il faut pour décrire ce personnage fragile et sensible.

    Merci Quichottine.

     

    • Merci beaucoup pour ce message, Zéphir.

      Je ne m’attendais pas à ce que Agathe envoie ses amis ici… Je suis touchée.

      Passez une bonne soirée.

  18. Tu sais si bien mettre en valeur ces splendides photos… J’ai relu ton texte. Merci Quichottine, merci agathe… Bisous.

  19. A (a)… Agathe, pardon.
    J’aime beaucoup la poésie de Brassens…

    • Je suis contente qu’elle te plaise.

      T’en fais pas, le lutin de mes pages s’amuse à substituer des lettres de temps en temps. 🙂

  20. Merci Quichottine pour cette jolie balade deriière la porte mystérieuse. J’apprécie beaucoup le jolybois d’Agatjhe. Bonne soirée et bisous

  21. Bonjour Quichottine,

    Ces portes anciennes encadrées par des murs épais me font toujours rêver : qu’y a-t-il derrière ? Pour la porte d’Agathe (les photos de son blog sont très belles), tu as répondu à cette question avec talent. Et j’aime la fin de l’histoire : s’envoler comme un papillon, quel bonheur !

    Bises,

    Martine

    • Je suis d’accord avec toi, Agathe fait de très belles photos.

      T’es-tu envolée aussi ?

       

      Bises et belle journée à venir, Martine. Merci !

  22. Miss Quichottine, bonjour !

     

    L’année dernière, alors que j’habitais encore en Lorraine, je me suis émerveillée devant une multitude de papillons qui butinaient la lavande. C’était merveilleux à observer. J’ai donc décidé de les prendre en photo et les ai montrés à mes blogopotes qui se sont émerveillés à leur tour. Nous ne nous connaissions pas encore Miss Quichottine, et je suis heureuse de te connaître maintenant.  

     

    Bref, tout cela pour te dire que ce papillon est très beau. Je suis d’ailleurs ébahie que Miss Agathe ait pu le photographier sans qu’il s’envole. Non, il est peinard ! Pour ma part, j’avais eu un mal fou à faire des gros plans, mais j’ai résussi quand-même. Non mais !

     

    Bisous Miss Quichottine !

     

    Katia.

    • Si je te dis que je n’ai jamais réussi à photographier correctement un papillon, tu me crois ?

      C’est vrai… alors, je suis contente d’en voir chez mes blogopotes.

      Merci pour ce partage… et gros bisous à toi.

  23. C’est trés joli – vous avez fait u n beau travail – bises – Yolande

    • Merci pour ce compliment. ‘est très gentil à vous d’avoir franchi la porte qu’Agathe ouvrait.

      Bises et bonne journée.

  24. Tu sais comme on dit retirer la substantifique moelle des talents que tu présentes si généreusement, dans les choix de photos que tu fais, avec un texte qui les accompagne comme une broderie…
    j’ai entendu à la radio ce matin qu’un bouquin certainement passionnant sur ton ami Don Quichotte est sorti récemment, mais je n’ai pas retenu le nom de l’auteur…

    Et moi je te remercie de ton commentaire sur la ruelle à la « Courbet », quel beau compliment !

    Bisous

    • Merci pour l’info… en ce moment j’ai du mal à suivre l’actualité, même sur Don Quichotte.

       

      C’est gentil, je me renseignerai.

      Passe une douce journée à venir. Bisous.

  25. bonsoir Quichottine             je passais chez Agathe et je suis entrée  » chez Toi  » . c’est un très bel hommage pour notre Agathe qui le mérite emplement , elle est gentillesse ,amabilité , générosité ! Merci pour elle et bravo à toi pour ce beau texte. bonne soirée    

    • Merci beaucoup d’avoir franchi cette porte entre elle et moi.

      … et merci pour ces mots qui me touchent.

      Passe une belle journée, Domino.

  26. Aaaah j’avais un doute en lisant ton commentaire tout-à-l’heure,  mais maintenant je comprends mieux comment tu apprivoises les éléments . Ce petit conte est très mignon… Bonne soirée. Bizzzz

    • Sourire… je me suis dit en me relisant que tu penserais que j’étais un peu toquée. :))

      Je suis contente que ce conte t’ait plu. Merci, Cathycat. Passe une belle journée à venir. Bises

  27. AGATHE  ! Tu vois que tu est PLUS que appréciée !!!

    Et Zéphir qui explique bien les choses !

    Bisous ! PASSE UNE BONNE NUIT

    any

  28. Y a pas à dire, ce n’est pas l’imagination qui te manque. Bravo et bonne soirée.

  29. comme toujours, tu brodes de bien jolies histoires autour de ces images d’Agathe.

  30. Bonne soirée !!!

    Joli !!!!

  31. C’est superbe Quichottine!  Croirait-on tout  ce qui peut se cacher derrière des portes closes?  Non ! Seuls le savent, ceux qui ont gardé leur âme  d’enfant, ceux qui pensent que rien n’est impossible et qui savent qu’existe la fée des rêves , comme toi , comme nous:  Les « Doux rêveurs ».

    Merci pour cette belle histoire, mais est-ce vraiment une histoire… Et pour ces belles photos, merci à Agathe.

    Bises et douce nuit ( ou belle journée )

    Dominique

    • Je ne peux pas savoir si l’histoire est vraie ou non… c’est celle que m’ont raconté les images d’Agathe.

      Merci pour ce très beau commenaire.

      Passe une douce nuit toi aussi. Je t’embrasse.

  32. Soupirer d’aise

    Souffler sur la braise

    Opéra de quatre sous…

    Loop

  33. Tu as su passer de la porte au papillon sans te piquer avec le chardon

  34. Les chardons attendent impatiemment les chardonnerets, qui se font rares. 

    Ils se  » contenteront  » du papillon joli …

    Bisous, Quichottine. Bon mercredi.

    • Un sourire… je crois qu’ils ne pourront faire autrement. C’est un très beau papillon.

      Bisous et douce journée, Midolu. Merci.

  35. Un sésame de gestes tendres  c’est plus fort que le mot pour entrer dans la Caverne d’Alibaba.Quand au cardère je ne le crains pas son autre nom : « Cabaret des oiseaux » »Bain de Notre Dame » car il garde l’eau au creux de ses feuilles(une fée pourrait s’y baigner), il  n’est finalemant pas si piquant que celà malgré son autre nom de « peigne à loups »! Poussons donc la porte.

    Merci quichottine pour cette belle page.

    • J’étais sûre que tu m’apporterais plein de précisions… Merci pour tout, Pierre.

      … et j’étais sûre que tu saurais entrer toi aussi, sans te blesser.

      Cela me touche beaucoup.

      Passe une belle journée.

  36. Je suis sous le charme, j’aime l’ambiance de cette  histoire, pousser les portes qui ne paient pas de mine, il faut avoir gardé son cœur d’enfant pour l’oser et découvrir les trésors qui se cachent derrière. Je me souvenais du papillon derrière la vitre, chez Agathe, découverte au hasard de mes voyages sur la toile, puis oubliée.  Merci de me faire retrouver son chemin Quichottine  à bientôt.

    J’ai plein d’histoires en retard chez toi, et je sais que c’est du bonheur qui m’attend alors…

    • Tu sais, il n’y a pas vraiment de retard.

      Chacun picore comme il peut. C’est bien ainsi.

      Merci pour ta présence, Adamante.

      Passe une belle journée.

  37. Les papillons passent au-dessus des murs et des chardons. Les papillons aiment aussi les chardons et ils vont les butiner sans craindre les piquants.

    Les papillons sont libres, libres de tous les préjugés; ils n’ont pas de porte ni dans les murs ni dans la tête. Ou s’ils en ont…eles sont toutes ouvertes

  38. J’étais »comme une âme en peine » devant ma liste de messages non lus quand soudain, horreur ! Je me suis aperçu que j’avais oublié de m’arrêter devant cette porte, moi qui les aime tant…et qui sait que là où il y a une porte, il y a, ou il y a eu une vie, une histoire qu’on peut toujours imaginer à défaut de la connaître… Ou pas, comme tu l’as si bien fait ! Bises

    • Tu sais ce n’était pas grave… tu pouvais lire l’histoire plus tard.

      Je t’imagine « comme une âme en peine »… j’espère avoir réussi à te faire sourire.

      Bises et bon week-end, ma complice.

  39. Alors lorsque je passerai devant une porte menaçante, je penserai à toi et peut être que je tenterai de m’introduire en ces lieux où se cachent le trésor du silence, la sérénité, et quelqu’autres merveilles !

    Je te souhaite une belle journée

    Je t’embrasse

    Claire

    • Merci, Claire… Je crois que je ne pourrais plus voir certaines fleurs sans penser à toi…

      Je t’embrasse. Passe une belle soirée.

  40. je crois en effet qu’il y a de bien jolies surprises derriere cette porte !!!!!!!!!!!!!!!

  41. j’aime bien aussi ta réponse à Eglantine… 🙂

    je file « jeter un oeil » (tu parles que je le jette, je préfère « garder un oeil sur »!!! m’enfin… « avoir à l’oeil » au besoin, … lol)

    doux bisous qui papillonnent

  42. Promis ! Je grimpe sur le bord de la fenêtre et je tente de m’envoler !!! …

     * (J’habite le rez-de-chaussée )

  43. Mais qu’est-ce que vous faites toute sles deux !

    Chez toi QUICHOTTINE , en clliquant sur ta porte , on arrive chez AGATHE ! et lorsque l’on clique chez AGATHE = on arrive chez toi QUICHOTTINE!!

    mAIS AUSSI ! TOUTES LES 2 ! vous êtes généreuses !

    BISOUS !
    any

  44. Sais-tu que j’ai trouvé la serrure de la porte. Elle se trouve sur la droite. Pourquoi avoir toujours peur de tout et de rien ? Il suffit de demander la permission et d’entrer. Voir Mijoty en train de préparer une de ses potions serait un vrai plaisir. Si en plus il y a un jardin magique. Bon devenir papillon d’accord pour la beauté mais sa vie est si courte.

    • La vie d’un papillon est très courte, mais le temps d’un vol il a accès à tant de merveilles !

      … et il apporte tant de joies à qui sait l’observer…

      Mais un grand merci à toi d’avoir trouvé la clé du jardin.

  45. Pensées la belle Quichottine   Bises

  46. patdelapointe

    cette porte à sûrement une histoire, car, en observant la photo, tu remarques que les pierres n’ont pas la même couleur. contre ce mûr trés certainement était adossé un tas de terre, lui même surmonté d’un amas spongieux . la forme de l’arrondi du beige clair laisse penser à ce tas de terre, la forme blanchâtre au-dessus de cette délimitation, laisse penser à un amas humide, ce qui explique cet arc blanc. cette porte devait être condamnée. pour qui, pour quoi ? c’est là toute l’histoire…

    • Je n’y avais pas pensé, mais tu as sûrement raison… Maintenant, si elle était condamnée auparavant, il faudrait aussi savoir pourquoi on a rendu son accès de nouveau possible.

       

      Bisous et douce soirée, Pat. Merci d’avoir si bien regardé…

  47. canelle56

    Monde merveilleux de gentillesse , de partage , d’amitiés que celui de notre amie Agathe

    Bises Quichottine

    • C’est quelqu’un que je ne connais pas depuis très longtemps, mais j’aime son monde.

      Bises et douce soirée à toi.

  48. Tes mots sont irresistible … je m’en vais pousser la porte d’Agathe!

     Bonne journée Quichottine!

  49. Oh merci Quichottine, comme je suis touchée, j’en ai les larmes aux yeux, que l’on parle de moi avec autant de talent, autant de gentillesse et autant de vérité

    c’est vrai que pour entrer chez moi, ce n’est pas très facile, je suis tellement sauvage, mais quand on a gagné ma confiance, ma porte est  ouverte pour toujours, il faut simplement un tout petit peu de délicatesse pour pénétrer à  Jolybois

    merci de tout mon coeuir, je t’embrasse très très fort

    • Tes images m’ont parlé… tu sais, je n’ai fait que les écouter.

      Merci infiniment de m’avoir autorisé à les prendre.

      Je t’embrasse très fort. Passe une belle soirée.

  50. Mamychachat

    Je reste toute songeuse après avoir lu ta belle histoire … faut dire, je suis une grande romantique, un peu trop même, çà fait un peu souffrir parfois, souvent même mais cela me permet de pousser cette porte et de me promener avec toi et tes mots ….

    J’aime beaucoup le blog d’Agathe

    Merci pour le lien et très belle journée

    Gros bisous 

    • Moi aussi, même si je suis loin d’être une lectrice assidue…

      Merci à toi… passe une douce soirée. Gros bisous.

  51. Bravo pour ces mots qui « collent » si bien à l’atmosphère feutrée et amicale que l’on découvre chez Agathe quand on ose passer la porte. Toutes ses photos sont superbes.

    Bises et bonne journée Quichottine !

    • Je suis contente que tant d’entre vous la connaissent.

      Je ne suis sans doute pas une lectrice très fidèle pour elle, mais j’essaie de passer quand je peux.

      Je suis d’accord avec toi. Ses photos sont superbes.

      Bises et douce soirée, Alrisha.

  52. Mistigris

        chut, la fée raconte une belle histoire avec de jolis mots, de belles images glanées au gré de ses promenades…ce papillon a quelque chose de magique,

    j’ai dit magique ? ah oui, c’est que du bonheur de t’écouter , mais oui je t’entends et je suis sans voix ! BRAVO Fée Quichottine, belle journée à toi, MIAOUUUUUUUU!!!!!!

  53. Violette Dame mauve

    Vraiment un bel hommage et Agathe le mérite.

    Bonne journée

    Bisous

    Violette

    • Agathe le mérite, c’est certain.

      Merci, Violette. J’espère que tu auras passé une bonne journée toi aussi.

      Bisous et douce soirée.

  54. Merci pour cette belle lectire du matin ma Quchotttine autour de ces superbes clichés. Bises et bon mardi

  55. bonjour

    impatient de rentré en Chine, le cout de la vie est beaucoup trop chère en Europe

    passe un bon mardi

    amitiés andré

  56. Oh c’est merveilleux Quichottine, et j’aime beaucoup la fin

    Je te souhaite une douce journée

  57. Savoir pousser les portes et découvrir ….Le jardin sauvage ou domestique…Le plaisir de voir. Bises  VITA

  58. juliette03

    Oui, Agathe le mérite amplement…Des chardons, on en voit pas souvent chez elle…Mais, c’est vrai qu’il faut gagner sa confiance pour franchir sa porte…

    Je l’ai vue en vrai..Elle est telle qu’elle est sur son blog..Très pudique, mais qui adore nous faire partager ses petits bonheurs et ses grands voyages qu’elle a fait à travers le monde….

    Agathe, qui, me connaissant à peine m’avait envoyé des fleurs pour mon anniversaire…Mon mari à qui elle les remettait était à chaque fois fort surpris..

    Oui, Agathe est une adorable blogueuse…mais, attention à celui qui lui fait « une vacherie »..Elle peut piquer…mais, seulement si on lui fait du mal à elle ou à un de ses proches ou ami…..Elle a de nombreux talents…et je suis fière de faire partie de ses « potes »….comme avec la blogueuse Michelle…Je ne mets aussi dans mes liens que des gens ayant une grande âme..comme ici…

    • Merci pour ce partage qui me permet de mieux la connaître.

      Agathe a beaucoup de délicatesse.

      Passe une douce soirée.

  59. Bonjour Quichottine

    Très beau ce texte sur ces images un peu sauvage et comme on connait la maîtresse des lieux, ça lui correspond bien délicate et sauvage et tellement généreuse!

    Bravo j’aime de plus en plus tes triades!

    Bises et belle journée

    Dany

  60. m'annette

    ah! comme c’est curieux, une petite porte en bois….

    on en reparlera!!

    De biens belles photos, une histoire naturelle, en somme…

    Bisous

  61. Lorsque les chardons se seront écartés , je pourrais poursuivre ma route sur ces chemins d’agate aux tons multicolores 😉

    Bisous Quichottine

  62. tu es très douée pour cette nouvelle rubrique qui te va à ravir, des images et toi avec ton imagination tu nous les fais vivre, j’aime vraiment beaucoup

    • Ce sera le temps d’un été… 🙂

      Un peu comme la Quichottineraie.

      Je suis contente que cela te plaise, Fransua. Merci !

  63. L’ai-je raté ou pas lu celui-ci en tout cas ça valait la peine de revenir dessus, les images sont belles et j’ai beaucoup aimé le conte de fée, j’ai demandé au cactus un droit de passage après avoir caressé la porte et ça valait le détour . bises Quichottine

  64. C’est un bel hommage pour une belle personne Merci pour elle Quichotine. Bisous

  65. Quichottine

    Article mis en avant, en mémoire d’Agathe, le 13 aout 2015.
    Si vous souhaitez laisser un message, faites-le ici :
    http://quichottine.fr/2015/08/sur-la-pointe-du-coeur-agathe.html