Patricia Châtel, sa dédicace

Ce jour-là, au Marché de la Poésie à Paris, il y avait quelqu’un que je voulais absolument voir… et là, je savais exactement où la trouver.

Au stand C1, celui des éditions Le Bruit des autres.

C’était la première chose que j’avais faite en arrivant. Repérer l’endroit, être sûre de le retrouver facilement, pour y être au bon moment.

Je dois avouer que je me perds facilement, alors, je cherche des points de repères.

Une fois trouvé, c’était facile… il y avait plein de livres !

– Mais c’était partout pareil ! Comment as-tu fait pour te souvenir ?

Il faisait le coin, près d’une sortie. Ensuite… J’ai fait un peu plus attention à l’heure pour ne pas rater le rendez-vous.

Voulez-vous une image ?

100619_Patricia_Chatel_dedicace.jpg

Vous avez tout dans ce montage. Le numéro du stand, les personnes qui attendent tranquillement devant (vues de loin, pour qu’ils ne me disent pas que je n’avais pas à les photographier), mais surtout, Patricia et son sourire.

Vous savez, je me dis qu’une première séance de dédicaces, ce doit être impressionnant. Même si cela fait déjà plus de quinze ans qu’elle écrit, qu’elle publie dans des revues et sur la Toile, c’est son premier recueil, ses premières signatures.

Alors, moi, j’étais presque aussi émue qu’elle.

J’imaginais… et mieux encore, je la voyais faire. Le moment d’hésitation avant d’écrire, la concentration nécessaire pour adapter la dédicace à son lecteur… l’écriture, appliquée tout de même, parce que c’est une question de respect de l’autre… et enfin, ce merveilleux sourire de l’auteur heureux de pouvoir faire plaisir ainsi à son futur lecteur.

Vous savez, Patricia, je l’avais déjà lue, dans les chroniques qu’elle rédige, sur Encres Vagabondes et sur lelittéraire.com… et aussi sur K-libre.

J’avais lu aussi plusieurs nouvelles, version papier.

Mais cela m’a fait quelque chose de la voir là, et de me faire dédicacer ce livre.

100619_Patricia_Chatel_dedicace_2.jpg

Elle me connaît bien, Patricia. Elle suit mon blog depuis trois ans…

Elle me conviait, dans cette dédicace, à pêcher des histoires. C’est ce que j’ai fait dans ce très beau livre. Je vous le présenterai bientôt.

Première publication le 26.06.2010

Hommage à Patricia Châtel, décédée le 26.05.2011

106 réponses à “Patricia Châtel, sa dédicace

  1. J’attendais ce billet  😉 Quelle belle rencontre pour sa 1ère séance de dédicaces. Je reconnais ma BD bloggueuse préférée, même si ce n’est qu’ici, que je découvre son beau sourire ! La Kermesse est son 1er livre ? J’ignorais qu’elle écrivait.

    Gros bisous, tout plein, Amielle. Douce nuit.

    • Merci de l’avoir attendu avant d’aller dormir…

      C’est effectivement son premier recueil et j’ai adoré le lire.

      Passe une belle soirée. Je t’embrasse fort.

  2. Quichottine bonjour,  par ce mot je viens vous dire que le crocotilleul d’Adamante est sur plyson, historiette de ma plume demandé par la propriétaire du crocotilleul, elle a bien voulu croquer mon lamarabout, dessin et texte bien jolis chez elle…Je vous souhaite un bon samedi, amicalement de jill de chez plyson amtealty

    • Merci beaucoup pour ce message, Jill.

      J’ai mis à jour tous les tableaux pour ajouter les liens. C’est extra !

      Bon samedi à vous aussi.

  3. Bon week end ! Fin de semaine surchargée. Bisoux préssés mais très ensoleillés.


  4. Ben dis-donc, il faut te suivre ! Un petit billet, 4 liens hénaurmes, du contenu, du vécu !

    • Chez moi, c’est tout le temps dans les billets les plus courts qu’il faut se méfier des liens qui font voyager…

      Merci, Olivier.

  5. Tu dois avoir une belle collection de dédicaces…….

    Belle journée avec bises de nous deux !!

    Ce matin, nous allons passer par le marché, prendre nos légume chez Philippe, le paysan qui vient tous les mercredi et samedi.

    • Pas tant que cela… bien moins que toi de timbres.

      J’espère que votre matinée se sera bien passée et vous aura distraits des soucis de ces jours agités.

      Bisous et bonne soirée à vous deux.

  6. J’ai parcouru rapidement,  je reviens lire. Toujours grippée, petit coucou pour te souhaiter bon week-end.

    • Alors, soigne-toi bien… Le temps est propice aux problèmes de santé… Nous sommes passés trop brutalement du froid au chaud.

      Bon week-end à toi aussi. Bisous.

  7. Ainsi tu l’a rencontrée…Quel moment d’émotion.

    J’attends la suite patiemment.

    Je t’embrasse très fort mon amie conteuse.

    • Je l’avais déjà rencontrée, mais ce moment-là m’a fait très plaisir.

      La suite, très bientôt.

      Je t’embrasse très fort, Dame Sophie.

  8. Bonjuor Quichottine

    Encore une occasion de voyager de livre en livre.  Malika Ferdjoukh et son Robin dans les bois plairont à un petit fils. Je vais voir si je le trouve en gare d’Avignon lundi.  Je n’oublie pas ta note précédente. 

    Au dela de la dédicace, vous êtes vous trouvées comme tu l’espérais ?

     

    Bises du grillon

    • Merci, Christian, tu suis toujours fidèlement les liens et cela me touche beaucoup.

      Je connais Patricia depuis déjà un moment… mais je dois dire que je ne l’avais jamais vue dans ce rôle d’écrivain. J’ai aimé son bonheur.

      C’est important, je crois, de pouvoir sentir que l’on est apprécié pour ce qui tient vraiment à cœur. L’écriture est souvent solitaire. Là, L’écrivain qu’elle est depuis sa jeunesse était sans doute pour la première fois devant des lecteurs, c’est autre chose que derrière un écran.

      J’aime la façon dont elle écrit. J’en parlerai mardi.

      Merci pour tes mots.

  9. En fait c’est bien de concretiser des relations virtuelles par une jolie dedicace , j’imagine bien ton plaisir

    bises Quichottine

    • Ce n’était pas la première fois que je la voyais… mais c’était la première fois que je la voyais en tant qu’écrivain.

      J’ai aimé, beaucoup, partager ce moment avec elle.

      Bises à toi.

  10. Je reviendrai…Ici aussi j’ai envie de suivre les liens. Que de découvertes à faire !

    Je vais céder la place à ma fille aînée puisque chez nous l’ordi est à se partager en trois…Il y a bien sûr des tiraillements mais c’est déjà magnifique d’en avoir un…

    Je te souhaite un bon samedi, chère Quichottine.

    • Merci infiniment de m’avoir consacré du temps alors que tu en as si peu devant ton ordinateur.

      Bonne soirée, Petit Poucet.

  11. Une dédicace personnalisée vaut beaucoup, j’en ai quelques-unes d’auteurs talentueux mais pas très connus, mais qui m’ont beaucoup touché. Bon samedi Quichottine, gros bisous

    • Je n’en ai pas beaucoup… peu, en fait.

      Je crois que celles que j’ai sont importantes pour moi, non pour le prestige de l’auteur, mais par ce qu’il a été pour moi au moment où je l’ai reçue, comme un cadeau.

      J’espère que tu auras passé un bon samedi aussi. Je te souhaite une douce nuit et un bon dimanche. Bisous.

  12. Patricia a un très beau sourire et j’aime bien sa dédicace ! J’irai visiter ses blogs… Bisous

    • Elle n’a qu’un blog, celui de LLT…

      Les autres adresses que je donne sont des endroits où l’on publie ses chroniques… Mais pas uniquement les siennes.

      Bisous.

  13. Elle t’a reconnue ?

    Te reconnaîtrais-je, si je te rencontrais ….

    Bon OUIK, et

    Image du Blog maudinoudu81.centerblog.net

    • Oui, nous nous étions déjà rencontrées.

      Toi ? Je ne sais pas… Tu ne sais pas que je ressemble à mon avatar ?

      Le problème se posera si j’oublie ma passoire à la maison.

      Passe un bon week-end aussi, Glorfindel.

  14. un beau sourire , une belle dédicace..et, j’en suis certaine, de belles histoires qu’il me faudra découvrir

  15. Personnellement je n’aime aps faire des dédiccaces; je les fais uniquement pour faire plaisir, quand on me demande, sinon je n’aime pas

    • Ah… alors, je suis privilégiée… mais je suis désolée de t’avoir contrainte à faire quelque chose que tu n’aimes pas.

      Il faudra que je la range dans mes « dédicaces », d’ailleurs, celle de la Cantine littéraire.

  16. rencontrer ceux dont on aime les mots

    plaisir

    bises bises

  17. merci pour les liens super intéressants. Bises et bon WE   VITA

  18. Des moments intimidants, mais riches en émotions, j’ai hâte de lire ta présentation.

  19. On peut dire que ça le fait : j’aime bien le montage photo

  20. Je ne vois qu’une seule photo ???

    C’est une grande émotion que de se retrouver face à l’auteur que l’on aime.

    Beau week-end et GROS BISOUS Quichottine.

    • Il y a le montage et la dédicace… Tu n’as pas vu les deux ?

      C’est vrai que c’est de l’émotion…

      Beau week-end et gros bisous à toi aussi, Marité.

  21. Ma chère Quichottine bonjour !

    Je reviens sur la blog sphère après une longue fatigue !!! enfin je suis encore fatigué, mais je suis bientot en vacances, alors j’en profite pour venir vous saluer.

    philippe

    • C’est vrai que depuis notre rencontre virtuelle au mois d’avril nous avons peu eu d’occasion de nous saluer.

      Je suis heureuse pour vous d’apprendre votre retour et que vous allez mieux.

      Bonne continuation sur votre blog et très bonnes vacances, Philippe.

      Merci pour ce passage.

  22. Si peu, c’est sans doute exagéré 🙂 Il y  beaucoup à gérer finalement : son propre espace, celui des autres, les recherches que l’on fait, les mails…Et en ce qui me concrne, cela me mange énormément de temps…

    Mais bon, je ne suis plus venue pendant des semaines alors disons que je me rattrape un peu 🙂 

    Bonne soirée à toi…

  23. C’est vrai, dans une kermesse, il y a souvent le stand  » pêche  » ! 

    Dans ta bourriche, il y a des histoires, et je sais que tu les cuisines bien …

    Ça y est, j’en ai l’eau à la bouche !!! 

    Merci à Patricia et à toi, Quichottine, pour le partage de cette rencontre-émotion.

    Bises, affectueusement.

    • Et u ne crois pas si bien dire… Ton commentaire d’aujourd’hui est prémonitoire.

      Merci à toi pour ta présence et pour tes mots.
      Je suis contente que cette promenade parisienne t’ait plu.

  24. alors c’est une dédicace qui reste bien plaisante

    biz et bon we **

    Fichier hébergé par Archive-Host.com

  25. Elle a un sourire chaleureux !

    J’espère que tu nous « liras  » quelques extraits de son livre ; ce doit être stressant une première dédicace!!

    Je lui souhaite bonne chance , Bisous

    • Je trouve aussi…tressant, sans doute, émouvant aussi.

      Bisous, Fanfan. Merci.

      (Pour le livre, il sera ici mardi… Tu viendras, ce jour-là ?)

  26. Bon dimanche à l’ombre!

    bises

  27. Quand je connais les gens, ce n’est pas pareil . Cela m’a fait plaisir de te dédicacer un livre . Mais la difficulté c’est quand on ne sait rien des personnes qui veulent une dédicace, qu’écrire ? C’est l’angoisse de la page blanche …

    • Alors, il faut avoir de ces phrases toutes faites qui font plaisir… Je crois que c’est comme pour les dessinateurs. Ils ont une ou deux images toutes prêtes et qu’ils répètent, qui leur permet d’y mettre ce qu’ils peuvent pour le lecteur qui le désire… et puis, de temps en temps, il y a l’image que personne d’autre n’aura… Comme celle de Koulou pour Siratus. Une Maya sirène, il fallait y penser pour la plongeuse obéienne… Koulou l’a fait !

      Je crois que c’est important de le savoir.

      Je sais que si j’avais été à sa place, j’aurais sans doute été morte de trouille…

  28. Et de plus tu es rarement bredouille !

  29. Je viens de lire tes réponses aux commentaires Quichottine.
    Effectivement j’étais en train de penser qu’il n’est pas évident de faire une dédicace pour une personne que l’on ne connait pas.
    Bon là je vois que vous connaissez toutes les deux, c’était un bon début.
    Une dédicace de plus pour toi, quel plaisir

  30. «  » » » A Quichottine, la conteuse…. » » » »

     

    Une vraie conteuse qui ne compte pas les contes qu’elle a au compteur…!!!

     

    KERFON LE CELTE

    • Merci pour cette dédicace, Kerfon.

      D’ailleurs, tu me fais penser que je n’ai pas mis ta dédicace dans ce dossier créé recemment.

  31. partage émouvant, oui…

    gros bisou de lectrice….:o)

  32. Triste … Ce n’est pas un jour de kermesse …

    Mes pensées vont vers les proches de Patricia, vers ses amis.

    Bises, Quichottine. 

  33.  Elle était jeune pourtant! C’est triste ;tu lui rends un bel hommage .Elle aurait apprécié ? je t’embrasse  bien fort

    • Elle avait lu ces billets lorsque je les ai publiés la première fois.

      La dernière fois où je l’ai vu, je lui en ai parlé encore.

      Ce livre ne devait pas être le dernier… La vie est injuste.

      Merci pour ta présence, Fanfan. Je t’embrasse bien fort.

  34. Je ne sais quels mots déposer, ce que je perçois au-dedans de moi, à la lecture de ton billet est bien trop dense pour s’exprimer. Mon amitié Quichottine.

  35. Tu lui rends un bel hommage. Je me rappellerai son sourire, grâce à toi. Bisous

  36. Ici je peux te laisser un petit mot, Amielle, pas sur la Kermesse. Tes billets  sont de très beaux hommages à Patricia.

    Je pense à vous très fort. Je t’embrasse.

    • Je les avais écrits l’an dernier, elle les avait commentés.

      C’est comme si elle était encore là.

      Merci pour ta présence, tes pensées. Je t’embrasse très fort.

  37. Oh, elle a l’air si jeune et si rayonnante, c’est terrible. Mes pensées accompagnent ses proches et ceux qui ont eu la chance de la connaître et toi en ce jour des mamans. Je t’embrasse fort
    Anne

  38. La voir si jeune encore et souriante sur la photo et la savoir déjà « de l’autre côté »..je ne la connais pas et j’en ai du regret..bien sûr restent ses écrits.

    • Il reste plus que cela pour moi, Gazou.

      Mais ceux qui la liront apprendront peut-être à la connaître un peu.

      Merci pour ta présence.

  39. Le bruit des autres

    Le chant des baleines

    Le murmure des sources

    Le chant des mots

    Loop

  40. J’ai relu mon commentaire de l’an dernier… J’avais utilisé l’expression « grande émotion »… Je n’ajouterai rien d’autre.

    Je suis peinée.

    Je t’embrasse ma Quichottine.

  41. Vrai elle a un si joli sourire doux, une belle invite à la lire!

    je mets de côté!

    Bises et belle journée

    dany

    • Je trouve aussi… Elle était radieuse !

      Tu as raison de le noter quelque part, je crois. C’est un très beau livre que je présenterai tout bientôt.

      Bises et belle journée à toi aussi, Dany. Merci.

  42. Quand on se connaît c’est déjà plus facile, quoique …….

    Alors bonne pêche à toi, en attendant que tu nous régales de ta « cueillette » 🙂

    Gros bisous du samedi

    • Sourire Madame ma sœur aînée… Crois-tu que nous aurons du mal si nous nous rencontrons un jour ? Je sais que tu es loin, mais j’espère que cela se fera.

      Son livre, c’est pour mardi.

      Gros bisous du samedi à toi aussi.

  43. Oo° Kri oO

    L’émotion doit être aussi grande d’un côté comme de l’autre

     Beau samedi Quichottine

  44. patdelapointe

    elle a une bonne tête

  45. Cela fait toujours quelque chose la rencontre auteur lecteur, une grande timidité réciproque et un grand respect. J’ai le souvenir de ce vieux monsieur venu exprès me tendre le livre qu’il avait par ailleur acheté pour que je le lui dédicace et me dire tout confus avec une lueur étrange dans le regard : « j’aime ce que vous écrivez, c’est beau, ma femme et moi on s’est régalé… » et alors là, moi l’auteur, tout aussi confus, je n’ai rien pu répondre, si ce n’est prendre ma plus belle plume pour lui écrire un mot, un mot qui lui allait savoir lui conter mon émotion… biz, jolie Quichottine

    • Merci pour ce partage, Plume… J’imagine ce que vous ressentiez tous les deux, cela m’émeut.

      Bises à toi aussi. Passe un bon dimanche.

  46. J’en crève de jalousie, mais je te félicite… !!! Tu le mérite chère conteuse

    Je t’embrasse

    • Sourire, Nettoue. Cela m’ennuierait d’être responsable de ta mort, même virtuelle et de jalousie.

      Je t’embrasse aussi. Passe une belle soirée et un bon dimanche.

  47. A la faveur d’un transit parisien, pourquoi pas ????

    Bisous vespéraux 🙂

  48. Hé oui, ce doit être sacrément émouvant … surtout de savoir que ceux qui sont là l’apprécient déjà. Car il faut être déjà un peu connu et surtout reconnu pour se lancer dans des séances de dédicaces, j’imagine, non? On ne lance pas dans ce genre d’aventures si l’on est un parfait inconnu.

    Bonne fin de journée Quichottine.

    • Il y a toujours une première fois… Pour le premier album de Koulou la dédicace à Paris était dans un café. Il a dédicacé son second album dans une librairie. La libraire m’a dit qu’elle n’acceptait les auteurs qu’à partir de leur seconde publication…

      Alors, tu vois, tu as toutes tes chances. Il faut rencontrer du monde pour se faire connaître.

  49. Veinarde!

  50. Tu fais toujours de belles rencontres. mais, tu as aussi une technique: tu vas au devant….. Ce que je ne sais pas faire du tout.

  51. Quand je pense que j’ai failli y aller, si tu m’avais dit que je t’y rencontrerais, je n’aurais pas hésité une seule seconde…

  52. Tu auras dans tes souvenirs cette merveilleuse rencontre et son beau sourire , mes pensées vont vers sa famille et ses ami(es) .

    Bise Quichottine :*

  53. Je viens de réaliser que c’était l’an dernier et que nous nous sommes peut-être croisées, car j’y étais aussi avec une amie…

    Je partage très amicalement ta peine devant la perte d’une amie poète qui t’était chère…

    • Il y avait beaucoup de monde l’an dernier. J’y suis restée tout l’après-midi.

      Je la garderai dans mon cœur longtemps. Elle était bien plus qu’une amie.

      Merci pour ta présence et tes mots.