Marché de la poésie à Paris

Je n’y suis jamais allée. Aujourd’hui, je le découvrirai.

 

Je ne vais pas vous en parler avant de l’avoir fait, juste vous dire pourquoi je m’y rends, tout à l’heure.

 

J’y retrouverai quelqu’un que j’aime beaucoup et qui y dédicacera son premier livre.

 

Elle est LLT sur OB, elle est aussi Patricia Châtel, dans la vraie vie.

 

 

 

 

Patricia Châtel au marché de la poésie à Paris

 

 

Alors… J’y vais… et, ensuite, je vous raconterai.

 

À moins que vous ne veniez avec moi ?

 

82 réponses à “Marché de la poésie à Paris

  1. Merci beaucoup, c’est gentil de ta part ; je vis mon quart d’heure de célébrité En plus je viens de découvrir la petite présentation sur le site de l’éditeur grâce à toi. D’accord pour la dédicace bien entendu. A demain.

  2. Belle journée Quichottine.

    Demain ??? Je ne peux pas, c’est la fête de l’école. Mais je compte sur toi pour nous raconter.
    BISOUS.

  3. que suerte tienes!!!!

    besos

    tilk

  4. J’aimerais bien ! LLT, qui sait trouver des sirènes sur son chemin ou sur la boisson préférée de GL  😉

    Belle rencontre à vous.

    Gros bisous, tout plein, Amielle. Douce nuit

    • Merci, ce fut un bel après-midi.

      Gros bisous, mon Amielle. J’espère que tu as passé une bonne journée. Douce nuit à toi aussi.

  5. je viendrais bien avec toi marcher dans les rues de Paris pour un rendez vous poésie, en attendant que tu me racontes  me voilà dans tes plate -bandes pour y déposer comme prévu … mais à pas d’heure mon bouquet de senteurs gros bizzoux bon samedi dédicacé !!

  6. Un peu loin mais mon souhait de bonheur complet t’accompagne. J’attends ton compte rendu….. Bonne routeet douce littérature.

  7. Il va y avoir encore beaucoup de bonbons à sucer pour la dévoreuse de mots que tu es ! Attention à ta PAL !

  8. Ah si le don de la poèsie pouvait s’acheter au détail, j’en prendrai bien quelques grammes !!

     

     

    belle jounée Quichottine. Bises de nous deux !

    • Tu en as… Je l’ai vu dans ta façon de raconter tes histoires… et cette poésie-là ne s’achète pas.

      Douce soirée à toi, Patriarch. Bises affectueuses à vous deux.

  9. On attend que tu nous racontes…. Je ne pourrai pas y aller hélas. Demain je n’en serai pas loi mais demain est un autre jour. BIses

    • Aujourd’hui, il y avait encore des animations là-bas… mais je comprends très bien que tu aies d’autres rendez-vous.

      J’espère que tu as passé une bonne journée.

  10. Tu en as de la chance !!!

    Bonne visite.

    Tu nous raconteras ???

    Une bise à Patricia.

    Bon ouikande

    KLC

    • Merci ! Bise transmise.

      C’était un bel après-midi, et, bien sûr, je vais vous raconter.

      J’espère que tu as passé aussi une bonne fin de semaine.

  11. J’y suis allée souvent parce que j’avais un copain comédien qui s’occupait de l’organisation et j’avais trouvé que c’était très bien … Déjà c’est un un beau quartier de Paris

  12. Je ne connais pas cette dame , alors j’attends ton retour pour en savoir plus

    bises et bonne journée

    • C’est quelqu’un de très bien… tu feras donc bientôt sa connaissance.

       

      Bises et belle soirée, Canelle. Merci.

  13. Je ne la connais pas mais tu vas nous en parler, à ton retour..quelle chance!

  14. Je vais chaque année au marché de la poésie, j’y ai des amis, mais  aujourd’hui cela m’est impossible. Mais tu vas nous raconter ce soir, alors à ce soir. Bises

  15. Bonne balade, alors. Je reviendrai lire ton reportage. Bises

  16. Un Marché de la Poésie! Quelle heureuse idée! Découvrir de nouveaux « vrais » poètes, ils sont rares et d’autant plus précieux! Je viendrai lire avec intérêt ce que tu auras trouvé, aimé, surpris, découvert, chantonné bref je viendrai lire ton texte et savourer tes plaisirs poétiques. Bises à toi, chère Quichottine.

    • Tu seras peut-être déçue… mais j’espère que non.

      Merci, Lorraine. Tu pourras revenir dans quelques jours pour l’avoir en entier.

      Bises à toi aussi.

  17. Bonne balade en poésie, Quichottine, et transmets mes souhaits de bonne chance à Patricia.

     

    Bisous

    • Je crois qu’elle sera heureuse de voir tous vos messagees…

      Bisous à toi aussi, Midolu. J’ai passé un bon après-midi.

  18. Bonjour.

    On te vois moins sur le forum « Survivor » c’est dommage, d’autant qu’on a un new design, très joli. Au plaisir de t’y revoir et te lire à nouveau.

    Bon week-end, amicalement.

    • J’ai été absente et j’ai du mal à rattraper tout mon retard partout.

      Je dois y aller bientôt.

      Merci pour ta visite, Sarah. J’espère que tu auras passé un bon week-end aussi.

  19. J’espère que tu nous raconteras ta visite.
    Bonne soirée
    Bises

    • Bien sûr ! Très bientôt.

       

      Bonne soirée à toi aussi, Santounette.

      … et merci pour tous tes mots. Cela m’a fait très plaisir.

  20. Se serait avec grand plaisir, mais je compte sur toi pour tout nous raconter.

  21. Bonsoir ma chère
    Voilà bien une agréable rencontre et une dédicace à cueillir. Cela sera fort sympa. L’écriture est une belle maniière d’exprimer de belles aventures, des mots qui chantent, et des souvenirs qui vagabondent.
    Que de temps passé… depuis que je ne suis pas venue te faire un petit coucou. Je ne suis vraiment pas très voyageuse depuis un bon moment déjà, alors que tu te poses si régulièrement sur mes pages. Je vais de nouveau faire une pause qui prendre peut-être du temps. Je ne sais pas encore. Je sais que je dois m’échapper, et lacher la machine. J’ai envie de me retrouver à l’extérieur lorsque je peux prendre du temps pour moi. La suite de mes vacances espagnoles viendront plus tard… Là il faut absolument que je m’envole.
    D’autant que j’ai la responsabilité depuis quelques mois de me charger de mon petit fils. Je suis redevenue sa « nounou »… et je dois avouer que ce n’est pas toujours facile et reposant. Même si je m’amuse beaucoup. Alors, dès que je peux m’évader, je le fais. Donc, mon blog se gardera encore une fois, tout seul.

    Je me raconte plus par courrier papier, depuis un certain temps. Ainsi je ne coupe pas trop longtemps avec mes amies, et quelques blogueuses. J’essaie de remplir leur boites aux lettres. Car là, j’éprouve un vrai bonheur. Ecrire sur des pages blanches, a toujours été un plaisir pour moi. Rien de comparable avec le blog. C’est d’ailleurs par hasard que j’ai commencé à déposer de cette manière, un peu de mon quotidien et de mes coups de coeur nature.
    Une fois de plus je vais me perdre au milieu de la nature… je ne t’oublie pas pour autant, bien que j’affiche des silences prolongés. Alors, si tu le désires (il ne faut pas que tu te sentes obligée), je peux t’envoyer des bouts de nouvelles de mes balades et autres découvertes, ou tout simplement de mon quotidien dans ma ville… Si ce n’est pas possible, ce n’est vraiment pas grave. Cela ne m’empêchera pas de t’avoir à la pensée, comme une personne sympathique et avec beaucoup de coeur.
    Tu pourra donc déposer tes coordonnées (adresse ou une boite postale), sur ma boite mail.
    Je te souhaite un excellent dimanche et te remercie une fois encore, pour toutes tes gentilles pensées lorsque tu passes sur mes pages
    Bises
    Sonia

    • Bonsoir Sonja…

      C’est vrai que tu n’es pas venue depuis longtemps. Si j’en crois ma messagerie, qui me rapporte fidèlement les messages déposés sur mon blog et les réponses à mes commentaires, tu ne m’as pas écrit depuis le premier décembre dernier… Tu m’envoyais alors un peu de soleil andaloux. Depuis, l’hiver a fait son ouvrage, le printemps a fleuri. L’été sera bientôt là si j’en crois mon calendrier.

      Comme tu le disais dans le commentaire précédent, qui datait de début septembre, « Qu’importe l’attente, puisqu’on sait que c’est pour la bonne cause ? »

      Tu avais raison… l’attente peut être un plaisir. J’attendrais donc que tu reviennes, qui sait, l’année prochaine ?

      J’ai pris le parti de penser que tu n’avais pas le temps, pas la possibilité de bloguer. Je passe quand je peux, chez toi. Je continuerai ainsi. J’ai toujours dit que mes messages étaient sans obligation, il n’y a pas de prêté pour un rendu, il n’y en a jamais eu en Quichottinie.

       

      Alors, surtout, prends soin de toi, Sonja, profite bien de ton été pour faire de belles photos, pour cueillir les sensations que tu partageras ensuite avec nous sur ton blog. Je me ferai une joie de te lire, à mon rythme, sans penser une seconde que les échanges que nous pourrions avoir ne t’intéressent pas.

  22. Bonsoir,

     

    Je suis allé voir LLT, ému par les 13.000 signatures pour défendre le salon du livre pour la jeunesse.  Nous avons vécu les journées  annuelles du livre pour enfant et de la BD de la MJC de Courbevoie de 1969 à 1980, que André Santini s’acharnait à torpiller sans succès. Je suis témoin de l’importance vitale de faire descendre les livres au niveau des planchers, car une enfant qui mâche un livre en carton lira une BD , et ado, continuera avec des romans sans avoir peur, adulte de lire le journal et d’avoir sa propre opinion.

    Bonne journée demain.  J’ai retnu les trois lettres LLT.

     

    Merci

     

    Bises du grillon

    • Merci, Christian, pour ces mots. C’est toujours désolant de voir que certains s’acharnent ainsi.

      J’ai passé un bel après-midi hier, je vais le raconter bientôt.

      Merci pour LLT (Son pseudo vient de Lili La Tigresse, l’un des personnages de Peter Pan.)

      Passe une bonne soirée.

  23. A un jour près j’aurais pu venir te rejoindre…

  24. Un peu loin pour moi! C’était bien ?

  25. toujours trop loin !!! et je ne suis pas très « monde », la foule et moi ça fait deux…heureusement tu seras pour nous raconter….bizzzz

  26. bon je vais voir l’après alors…:))

    bisous par ci

  27. Tu vois, je viens trop tard pour t’accompagner…Quand même, je suis une retraitée bien trop occupée.

    Ce matin le soleil brille, bonheur.

    Je t’embrasse très fort ma douce.

    • Nous sommes tous très occupés. Avec les beaux jours, nous serons de moins en moins nombreux sur la Toile. C’est normal.

       

      Je t’embrasse fort aussi, Sophie. Merci.

  28. zaï zaï zaï zaï..:o)))

  29. Il faudra quand même un jour que je fasse ce genre de folie…Comme te répondre « Oui, je viens !  » et réserver sur le champ une place dans le Thalys…

  30. A partir du moment où j’ai les moyens de le faire, oui, sans hésitation !

  31. Ne bouge pas : j’arrive !

    Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net

    • Chouette ! D’un coup de baguette magique, tu remets tout en état place Saint Sulpice et nous y retournons, juste pour un soir ?

  32. Alors, passe une bonne journée et agréable rencontre ! Bisoux


  33. Et j’espère que les poètes vont  dire leurs poèmes à haute voix…. la poésie a besoin d’être entendue!

    A ce soir alors!

    Moi je vais semer des cailloux dans ma rigole pour bien drainer les gouttes de pluie!

    Qu’est ce que je rigole! lol

    Bises

    dany

    • Là, je suis d’accord… et j’ai été présente un peu lors des animations qui avaient lieu sur le podium.

      Magique !

      J’espère que tu auras passé un bon week-end malgré tout.

      Bisous, Dany. Merci.

  34. Ma foi, j’y serais bien allée… Bon marché alors…

  35. Merci Quichottine, je suis bien loin de Paris, mais j’ai pu découvrir le blog de LLT. Bisous. Bel après-midi à ce marché !

  36. Oo° Kri °oO

    Je te souhaite une très belle journée en rimes et vers!

  37. Si se n’était pas aussi loin sur, j’aimerais bien te rencontrer !

    En ettendant je t’embrasse ma Quichottine

  38. té, j’aurai pu y passer, j’étais pas très loin ces derniers jours!!!

  39. Pour parodier Annie Cordy:

    « j »voudrais bien,

    Mais j’peux point !!! »

    Et poutant chuis pas la bonne du curé!!!!!!

    Bisous bisous !!!!

    • Ah ! Je le savais…

      Mais je suis sûre que tu m’accompagneras dans ma promenade bloguesque au marché de la poésie… très bientôt.

      (Cette chanson-là, j’adorais !)

  40. patdelapointe

    t’as bien fait d’aller…qu’esse tu bouges !

  41. Hélène, le-calame-et-la-plume.

    Je connaissais la foire aux libres,(tiens, un lapsus?), aux livres porte de Versailles, (asser barbant et médiocre cette année), mais le marché de la poésie? Où cela se trouve-t-il, Quichottine?

    (Tu as une sacrée bougeotte, toi!

    T’embrasse fort,

     

    • Un marché place Saint-Sulpice à Paris, pas loin de la Sorbonne.

      Il m’arrive d’avoir envie d’aller à la rencontre d’autres personnes…

       

      T’embrasse fort, Hélène. Merci d’être là.

      (La liberté des livres, j’aime bien.)