Aujourd’hui, dans la bibliothèque

Je suis rentrée…Certains le savent déjà, d’autres l’apprendront bientôt.

J’ai commencé à lire, chez vous, comme je le fais chaque fois que je m’absente… et, comme chaque fois que l’absence est un peu longue, il y a vraiment beaucoup à lire, à regarder, à ressentir.

Alors, bien évidemment, vous savez tous que je vous répondrai, que je viendrai à votre rencontre, que je remercierai ceux qui ont planté, ici ou là, un nouveau quichottinier, ceux qui sont venus admirer les arbres merveilleux de ma quichottineraie.

Il y en a beaucoup, bien sûr, parce que vous vous êtes tous mis de la partie…

Mais, il faut du temps pour tout cela, beaucoup de temps.
Je vais le prendre, ou le voler peut-être, parce que j’y tiens.

En attendant, je vous offre mes dernières lectures. Trois livres de Martine Polly, un écrivain incomparable qui ne m’a jamais déçue.

Elle inaugure une nouvelle catégorie : « Dans la bibliothèque ».

Certains d’entre vous, ceux qui sont abonnés, savent que les livres de la Quichottinie vont déménager dans un lieu à peine plus sérieux, qui leur sera entièrement consacré.

J’ai commencé ce déménagement tranquillement, en sachant que la plupart de mes visiteurs ont tant à faire qu’il est difficile de leur demander de lire, de quitter leur écran pour une soirée dans un fauteuil un livre entre les mains.

Mais qui sait ? Certains préféreront peut-être ?

Je l’espère… et j’ai pensé à tous ceux qui me disent : « Je préfère lire sur un livre que sur un écran » en vous présentant les dernières publications de Martine Polly.

091230_Martine_Polly.jpg

Certains des textes sont encore sur son blog, d’autres ont déjà disparus, mais on peut les retrouver sur papier, et c’est une merveille.

Morceau d’enVie est un blog en sursis, un blog qu’il faut faire vivre, comme celui de Petite Elfe, pour ne pas le voir s’enfouir dans un grand trou noir obéien.

Alors, pour ceux qui le désirent, et en attendant de nouveaux écrits ici, aujourd’hui, dans la Bibliothèque de Quichottine, vous trouverez :

  • À l’ombre de Wotan
  • J’ai le sentiment qu’il le regrette
  • Mes contrées bleues

Merci à vous.

115 réponses à “Aujourd’hui, dans la bibliothèque

  1. Bien(RE)venue, en tout cas !
    Image hébergée gratuitement chez www.imagehotel.net

  2. En ce moment, je suis aussi, assez débordé. Enfin, je fais avec ! J’ai un de mes visiteurs, qui est dans un fauteuil roulant depuis 20 ans, je crois, blessé au rugby dans une mélèe. Il vient d’être opéré, et se trouve en centre de rééducation. je sais que ça va être long, alors de temps en temps je lui passe un coup de fil; J’admire son courage et sa volonté et j’espère bien qu’il va pouvoir un peu se déplacer par la suite, même s’il n’ira pas danser le tango.
    j’ai aussi quelques anciens camarades de travail ou d’enfance, que je visite aussi par télephone et là aussi le temps file vite. Si ça continue , je vais devoir me faire un planning !Bonne journée et bises de nous deux.

    • Merci infiniment pour ta présence et tes mots… ils me touchent d’autant plus qu’étant donné ce que tu me dis, c’est du temps que tu aurais pu consacrer à d’autres.

      Tu as de nombreuses visites à faire, et je sais que chaque mot reçu de toi compte beaucoup.

      Mais ne fais pas de planning, viens quand tu peux, comme je le fais aussi.
      J’ai raté beaucoup de choses chez toi… j’essaierai de rattraper au moins tout ce qui me parle de ta vie et de ce qui te tient à cœur.

      Bonne journée et gros bisous affectueux pour vous deux.

  3. Ah, te revoilà Quichottine… je me languissais.
    BISOUS.

  4. Heureuse de te retrouver. J’irai visiter les blogs que tu nous conseilles…

  5. Bonjour Quichottine,

     

    Des trois livres de Martine Polly, c’est vers l’ombre de Wotan qui me verra venir la première.  Il fait trop froid pour ouvrir les contrées bleues et n’ayant pas d’ordinateur portable, comment suivre cette jeune fille et son Charmand !  La figure de l’aristo est déjà gravée dans mes neurones, je l’ai habillé d’un pantalon rayé trop large pour lui et l’ai coiffé avec une mèche poivre et sel lui barrant l’œil.  

     

    Toi non plus, ne pourra rien contre la lassitude d’Eolina,  la maladie de Polly ou la fatigue de Petit Elfe.

    Prends soin d’eux, puisqu’ils laissent tous trois leur livre ouvert, signe d’un besoin d’un peu de rosée matinale.

    Aujourd’hui, c’est Martine que j’ai salué.  J’irai voir les autres un autre jour.

     

    Bonne journée

     

    Le grillon  

    • Bonjour Christian.

      Tu ne peux pas savoir combien tu m’as fait plaisir !

      Sachant que tu manques de temps, que tu limites tes visites habituellement, ce que je comprends tout à fait, parce que nul ne peut être partout à la fois, j’ai vraiment été émue en voyant que tu étais allé lire mes présentations dans la Bibliothèque, et que tu avais laissé un message chez Polly.

      J’ai fait comme toi, tu sais, c’est l’ombre de Wotan qui m’a d’abord séduite… et je lui ai prêté un visage avant que de le voir.

      Je sais que je ne peux rien, même si mon souhait le plus cher est qu’aucun des blogs « où j’aime aller » ne meure. Je peux seulement leur dire ma tendresse, mon soutien amical. Et leur souhaiter une bonne continuation dans leurs projets futurs.

      L’amitié ou la tendresse ne mourront pas avec leur blog, c’est certain, nous avons beaucoup trop partagé et quoi que pensent certains, le virtuel n’est pas si virtuel qu’il n’y paraît.

      Je ne veux pourtant pas transformer la Quichottinie en mausolée destiné à ceux dont j’ai aimé les mots ou les images, je ne peux pas, je ne dois pas, par respect pour ceux qui viennent, pour ceux qui restent…

      Mais personne ne pourra m’empêcher d’avoir quand même un pincement au cœur en pensant à leur départ. C’est peut-être bête, mais je n’y peux rien.

      Merci pour ta présence et pour la longue visite que j’ai pu faire chez toi aujourd’hui. Toi et Lorraine, vous avez fait partie de mes « rêves » du jour.

  6. je suis toujours en quête de beaux livres et je note les titres, chère Quichottine, me fiant tout à fait à ton goût et ta sensibilité. Je ne connais pas encore bien la Quichottinie mais je découvre, à petits pas, tous ces mots cachés dans tes rubriques et toujours si enchanteurs! Merci! Bises à toi.

    • Merci, Lorraine.

      J’espère que tu ne seras pas déçue, ce n’est pas toujours facile de dire qu’on aime, parce que, comme tu le dis si bien, tout est une question de sensibilité.

      Mais je pense que les extraits que j’ai donnés dans la Bibliothèque peuvent te permettre de voir si c’est susceptible de te plaire.

      T’ayant lue, je pense que oui, mais je ne pourrais l’affirmer.

      Tu me diras ?

  7. Quel plaisir de te lire à nouveau. Je ne suis pas venue en ton absence car je continue mes tâches au-dehors et là où je vais chaque jour il n’y a pas d’ordinateur… Bonne soirée mon amie, je reviendrai te voir. Je t’embrasse très fort. Dame Sophie

    • Ne t’en fais pas… je sais bien que ce n’est pas la même chose de visiter un blog où il n’y a rien de nouveau.

      Et puis, comment t’en vouloir alors que je sais tout ce que tu dois absolument faire ?

      Bonne soirée à toi aussi, Dame Sophie. Je suis heureuse de te retrouver.

      Je t’embrasse très fort.

  8. Bon retour Quichottine, je te laisse faire le ménage, bon courage, ne me réponds pas tu gagneras du temps, tes visites me comblent suffisament.
    Gros bisous

    • Jai fait le tour de ma messagerie… maintenant je fais le tour de mon blog, et il n’y a pas de raison de ne pas te répondre ici.

      Ce n’est pas la même chose, et je me suis régalée chez toi.

      Merci, Bruno. Gros bisous à toi.

      (ton quichottinier sera bientôt aussi dans la quichottineraie…)

  9. Tu m’avais prévenue à mots couverts … Que de départs des blogs! Ceci étant que dire? que faire? Je crois qu’il ne faut jamais retenir quelqu’un qui part. C’est comme ça. Même si c’est dommage.

    • Tu as raison… je crois que c’est un choix à respecter, mais ai-je aussi le droit d’être triste ?

      Même si c’est la vie, même si c’est « virtuel », ça me touche.

      Je n’ai jamais aimé les départs. Certains sont nécessaires, mais je ne m’y fais pas.

  10. j’adore l’écriture de POLLY…
    content de ton retour
    besos
    tilk

    tu es irremplaçable …c’était juste un clein d’oeil ah ah ah

    • J’adore aussi. Elle est « vraie ».

      Je suis contente d’être revenue, mais tu as tort, Tilk. Je ne suis pas irremplaçable.

      Merci pour le clin d’œil.

  11. C’est vrai, tu es irremplaçable…Et je suis contente de te retrouver…Et tu as bien raison de nous parler de Polly..Les autres, je ne connais pas encore mais ça viendra…

    • Sourire, je te renvoie à ma réponse à Tilk.

      Mais, grand merci à vous deux. Je suis contente aussi de te retrouver.

  12. Je suis allée voir ces trois blogues. Je trouve toujours ça triste la fin de quelque chose, mais c’est pour mieux avancer. Bon retour.

    • Merci de me comprendre…

      Et, tu as raison, ça peut aussi permettre d’avancer d’autres projets.

      Heureuse de te retrouver, Solange.

  13. Je ne connais pas le blog de Martine, je ne suis jamais allée non plus sur celui d’Eolina en revanche, je connais celui de Petite Elfe.
    C’est triste de voir tomber les blogs dans le trou noir obéien, j’espère qu’il ne s’agit que de pauses et non de fermeture, je préfère les pauses car on a l’espoir d’un retour.
    Pour répondre à ta question, oui, j’ai récupéré toutes les photos grâce à toi car j’ignorais ce que tu m’as dit et là c’était la catastrophe, donc un grand merci.
    Je suis en train de remettre les photos petit  à petit mais c’est vrai que c’est long et lassant.
    Gros bisous Quichottine 

    • Je l’espère aussi. Un blog en pause peut toujours revivre.

      Je suis contente que tu aies pu retrouver toutes tes images.
      Je te souhaite beaucoup de courage pour la remise en état de ton blog.

      Gros bisous à toi aussi.

  14. Bonsoir et merci de tes mots pour moi. je découvre la bibli….Tu es une vraie fourmi…Bises  VITA

  15. Merci d’être passée chez-moi. Je me rends compte que mon blog est si diffèrent des autres de votre bibliothèque ou règnent poésie et rêve, que je dois faire l’effet d’un épouvantail. Je suis très attristé et ne comprends pas le pessimisme de ces amies qui veulent descendre en marche de leur blog. Comme je l’ai écrit à l’une d’elle, nous devons écrire pour faire vivre notre blog, et non pas vivre que pour lui ! Et ainsi nous laisser dévorer par ce moderne Minotaure. Où puisez-vous donc ces forces pour répondre à tous les Quichottins tout en garnissant  de nouvelles étagères ?
    J’ai vu quant à moi, qu’un Don Quichotte avait été illustré par Dubout . Heureux le bibliophile qui le possède :
    http://www.dubout.fr/fr/livre_du_mois/2005_10/index.php

    Je viens d’entendre à la Radio israélienne un court souvenir dans la rubrique littéraire que j’essaye de rapporter :
    Robert Lavie avant son arrivée en Israel fut, comme beaucoup de ses semblables, élève de l’École de l’Alliance Israelite francophone de Tunis. Il travailla à ses débuts comme employé et en 1968  crée la « Librairie du Foyer », qui souvent changera d’adresse à Tel-Aviv pour s’établir définitivement  dans un grand et moderne centre commercial. Amoureux de littérature, il ne savait pas s’occuper financièrement de sa librairie, étant toujours absorbé par ses lectures. A un tel point que lorsque il avait découvert un livre particulièrement intéressant, il en commandait immédiatement 50 exemplaires, et les distribuait….gratuitement à ses amis pour les faire profiter d’une excellent ouvrage !! A ce train, il devait chaque fois emprunter pour  tenir à flot son affaire ! Un jour, une lectrice assidue qui venait chaque fois feuilleter dans les rayons, garda le magasin, le temps de l’absence de Robert pour un temps court. En revenant, il fut surpris de ne pas la voir, mais constata rapidement que 5 livres manquaient sur l’étagère ! A un ami qui lui demandait s’il avait porté plainte, il répondit que non et était heureux que ces livres avaient tenté cette lectrice.
    Pas étonnant donc qu’en 2001, il dut céder son magasin, à une ancienne vendeuse..

    • Mais non, vous n’avez, je vous assure, rien d’un épouvantail.

      Vous avez votre façon d’écrire, vos souvenirs et votre quotidien à partager, c’est toujours instructif.

      Je n’ai jamais pensé qu’il ne pouvait y avoir ici que certaines catégories de visiteurs, vous êtes le bienvenu.

      Merci pour le lien vers le Don Quichotte illustré par Dubout. C’est une merveille.
      J’ai regretté de ne pas pouvoir utiliser les images… mais le lien est à visiter, sans aucun doute.

      Un livre que j’aurais adoré pouvoir me procurer mais bien trop rare et cher pour ma bourse…

      Je crois que vous avez trouvé la raison pour laquelle je ne serai jamais libraire….

      Merci, Georges.

  16. Merci j’ai découvert morceau d’envie et j’ai aimé vraiment. J’irai découvrir les autres blogs un autre jour. J’espère que ta pause fut agréable. Bises

    • Merci Martine.

      J’étais chez mes enfants, et mes petites-filles sont toujours aussi merveilleuses….

      Je vais reprendre peu à peu ma quichottineraie.
      Juste le temps de finir de planter les derniers qui me sont parvenus.

      S tu as du temps, je ne crois pas que tu seras déçue en les visitant.

  17. Te voilà de retour ma douce Quichottine, merci de ton passage dans mon Oasis et je suis ravie que tu aies apprécié mon partage avec Tilk. je passe rapidement, j’attends les enfants.
    belle journée avec mille bisous
    le matelot de la terre ferme
    chantal

    • J’ai beaucoup aimé votre partage… tes images de glace sont fantastiques  et je comprends que Tilk en ait été inspiré.

      Belle journée à toi aussi, Chantal.
      J’espère que ton dimanche familial s’est bien passé.

  18. bonjour Quichottine …j’aurai certainement bien du mal à tenir mon blog aussi bien que vous ne tenez le votre, mais si le coeur vous en dit je vous invite à venir prendre un « vers » dans mon humble demeure

    • Bonjour Martine. Vous avez donc fini par vous installer vous aussi ? C’est une bonne nouvelle.

      Ne préjugez pas de ce que vous ferez ou non, il faut du temps, et mon blog n’était pas ainsi à ses débuts.

      Merci pour cette invitation qui me touche.

  19. Bon retour parmi nous Quichottine ! Je vais essayer de passer voir nos amis en perdition. Il faut que je t’envoie un arbre aussi pour ta Quichottineraie et je vais me pencher sur cette nouvelle bibliothèque, après avoir assuré le repas de midi 😉 Beau dimanche à toi. Je t’embrasse !

    • Merci, Bandolera.

      Tu as bien trop à faire je crois… mais ne t’en fais pas pour moi.
      Prends soin de toi.

      Je t’embrasse très fort.

  20. bon retour chère quichottine, et merci pour le tuyau littéraire…

  21. Marie-Claire

    Bonjour Quichottine,

    Juste un grand merci (je n’en dis pas plus : tu comprendras très certainement )

    Chut !

    Bon dimanche, bonne semaine et à bientôt !

    Gros bisous

    • Merci à toi, pour le temps passé ici ou là, ou là-bas.
      Pour les mots échangés.

      Bonne fin de soirée… d’un autre jour.
      J’ai pris beaucoup de retard dans mes réponses.

  22. Je ne connais pas les écrits que tu nous présente ici, mais l’auteur a eu le bon goût de choisir une oeuvre de Joëlle pour illustrer la couverture, alors déjà bravo!

    • Si tu connais Joëlle, tu connais Polly, elle est « Plume d’or » chez notre amie peintre.

      Merci d’être passée lors de mon retour, et pardon pour cette réponse tardive.

  23. merci pour ce que tu veux faire
    pour ce que tu fais
    pour tes mots
    ici et là
    je t’embrasse

  24. Bonjour Quichottine ! Je suis heureuse de te retrouver, car, même si je préfère lire sur papier, il m’est très plaisant de découvrir tes billets …
    Bisous, et bonnes lectures en perspective, pour tous. 

  25. A peine rentrée, tu prends déjà le temps de passer chez les copinautes!! M’enfin as-tu défait tes valises au moins??!! Contente de te savoir rentrée et désolée de t’avoir fait peur avec mon requin…mais tu vois…il était tout gentil celui-là!

    Pour mon quichottinier…oui il faudrait que je regarde dans mes albums de voyage…mais ils n’auront pas « la patte » de certains artistes-copinautes qui en ont fait de merveilleux!

    Merci pour tes liens; je m’y rendrai évidemment!

    Bonne fin de Dimanche Quichottine de lectures en lectures!

    • Je n’avais pas défait mes valises… ce jour-là.

      Maintenant, c’est fait.
      Tu imagines le temps que j’ai mis à te répondre ?

      Bisous et grand merci pour tes mots, Nickyza.

  26. Quichottine, j’aime encore plus te retrouver, tout simplement …
    Mais, était-ce besoin de le préciser ?
    Bisous bis

    • J’étais contente que tu sois là dès mon retour…

      Mais était-il nécessaire de le préciser ?

      Bisous bis aujourd’hui encore. Merci.

  27. Hi hi hi j’arrive juste après Azalaïs… le fruit du hasard tu crois ? et bien non tous les chemins mènent à la grande bibliothèque, celle où on aime se promener et dans tes allées chacun s’y retrouve alors merci pour tout cela chère Tisseuse de rêves, et merci pour ce fabuleux clin d’oeil à notre Polly du tonnerre, elle le mérite !… je t’embrasse plein, contente de ton retour  🙂

    • Tous les chemins mènent là, pour l’instant.

      Merci à toi, chère Joëlle, pour tout ce que tu fais pour moi.

      Polly est merveilleuse.

      Contente que tu sois là, moi aussi.

  28. Hi hi hi j’arrive juste après Azalaïs… le fruit du hasard tu crois ? et bien non tous les chemins mènent à la grande bibliothèque, celle où on aime se promener et dans tes allées chacun s’y retrouve alors merci pour tout cela chère Tisseuse de rêves, et merci pour ce fabuleux clin d’oeil à notre Polly du tonnerre, elle le mérite !… je t’embrasse plein, contente de ton retour  🙂

  29. Merci Quichottine de tous tes partages, de tes mots qui donnent l’envie d’ouvrir encore d’autres pages …Polly a une très belle écriture qui m’a souvent bouleversée, même si je suis passée souvent en secret ! Il est parfois difficile de commenter, juste rester sur l’émotion et le partage, les mots semblent alors si dérisoires.
    Bonne nuit Quichottine avec tous les mots de nos voyages, de nos images .

    • Je sais qu’il est difficile  de s’exprimer quand l’émotion est très forte.

      Merci pour tes mots, Balaline.

      Bonne nuit, même si ce n’est pas la même.

  30. Les livres restent un vrai plaisir aussi bien intellectuel que manuel, l’écran est plus impersonnel.

    • L’écran permet d’autres relations avec le texte.

      Il ajoute des visuels impossibles à publier sur papier.

      Mais je suis d’accord avec toi, le livre est un plaisir quasi charnel pour moi.

  31. Bonsoir Quichottine

     

    Tu as préféré venir lire ce qui avait été écrit par d’autres en ton absence et j’apprécie cette démarche, signe de l’altruisme que je retrouve dans ton blog. Personne ouverte aux autres, ta démarche m’a séduit depuis le début.

    Merci pour tes réflexions sur des notes qui parfois, ne valaient pas grand-chose, plus des bouche-trous que des écrits.

    Tu peux adopter n’importe des arrières grands-mères, celle qui te plaira.   J’ai pris plaisir à le faire revivre de mon mieux, comme bien des ancêtres en cherchant dans les registres divers.  

    Cultiver ses racines n’empêche pas de regarder vers l’avant, bien au contraire.  

     

    Le peu que j’ai vu de Petit Elfe m’a paru digne d’un grand intérêt, ce sera une perte pour votre communauté,  que je trouve d’une grande richesse.  

    L’une d’entre vous est venue aussi me rendre visite, suite à une de tes remarques, et je lui ai dit que par fidélité aux personnes que je rencontre chaque jour sur Blog 50, je ne me dispersais plus et ne m’ouvrais plus à d’autres, faute de disposer d’assez de temps.   

     

    Bonne semaine et à mercredi prochain.

     

    Le grillon

    • Bonsoir, Christian… ou sans nul doute « bonjour » parce que je pense que tu ne liras pas ma réponse cette nuit.

      J’aime bien, lorsque je rentre de voyage, commencer par aller voir ce que deviennent ceux auxquels je suis attachée par ces liens qui, bien que « virtuels », comptent beaucoup.

      C’est une façon de faire que l’on pourrait me reprocher, car je n’ai pas encore terminé de répondre, ici, à ceux qui m’ont fait l’amitié d’y déposer un message.

      Mais ils sont indulgents, ils savent que je vais le faire, que ce n’est qu’une question de temps.

      J’ai aimé me promener sur tes pas, comme si j’avais besoin de cette provision de soleil et de nature. De plus, j’ai adoré la façon dont tu nous racontes les « dames » de ta famille. C’est quelque chose d’important, je crois, les racines.

      C’est pouvoir s’appuyer sur elles pour progresser, tu as raison aussi.

      Je crois que même si les racines peuvent parfois être un frein, qu’il faudra que j’explique, ici ou ailleurs, on y puise sa force… et cela, c’est irremplaçable.

      Je sais que ta réflexion concernant de nouvelles visites est importante. Chacun sait ce qu’il peut ou non donner.

      Je limite aussi à présent en essayant de ne pas délaisser ceux qui ont toujours été là pour moi. Mais il est vrai aussi que je continue de me faire plaisir en visitant régulièrement des endroits que j’aime, sans rien attendre en retour.

      Ainsi, chaque « retour » est un cadeau et je ne suis pas déçue lorsqu’il n’y en a pas.

      Ceux qui ne comprennent pas ma façon de bloguer, qui voudraient du « donnant-donnant » généralement s’en vont.

      Cela me touche beaucoup que tu sois là, je ne te connais que depuis Troyes et grâce à Mahina. Mais chacun de tes gestes envers moi m’a touchée, beaucoup. Aussi, sache que mes visites chez toi me font plaisir, et que c’est avec joie que j’accueille tes mots quand tu les déposes ici, mais que jamais je ne t’en voudrais de ne pas pouvoir répondre ou de limiter tes visites.

      Les miennes sont tellement irrégulières ! … même si j’ai du mal à quitter ton blog quand je m’y rends !

      Alors, un grand, un immense merci à toi.
      Passe une bonne semaine, Christian.

  32. Je dois être un peu comme les martinets de Wotan; sauf que je photographie en dormant, en mangeant…

    Bonne semaine

  33. Bigornette

    Coucou ! te revoilou… super… mais tu vois je suis toujours à la ramasse , alors je ne vais pas tout lire ce soir…je repasserai avec un peu plus de temps… c’est l’heure du diner et la journée à été difficile… gros bisous amie Quichottine…

    • Il n’y a pas que toi… j’ai adopté une autre méthode pour essayer de rattraper mon retard.

      Je réponds aux commentaires du jour et j’essaie d’avancer dans les commentaires de la semaine passée, peu à peu.

      Je vais y arriver !
      Sauf si OB continue à m’empêcher de déposer des commentaires ou d’accéder à mon administration comme je veux.

      Gros bisous à toi aussi,

  34. Tu me tentes beaucoup car je sais que chaque fois que j’écoute tes conseils, je ne suis jamais déçue !

    En plus, les couvertures sont magnifiques !!!

    • Tu peux en lire les extraits dans la bibliothèque. Juste en suivant les liens.

      Je trouve aussi que ces couvertures « présentent » bien le contenu de chaque livre.

      Merci, Marie.

  35. Hop, c’est tout noté dans ma liste (ce qui veut dire que je les lirai surement dans une décennie ou deux…)

    Merci pour ces conseils Quichottine

  36. Bonjour Quichottine, je ne connaissais pas cet Auteur, Martine Polly, mais tu en parles si bien, une si jolie description, qu’on a envie de mieux la connaître.

    Bel article lui étant consacré.

    Bisou et bonne journée. Bien cordialement

  37. Par avance pardon mille fois, Chère Quichottine de te prendre à peine rentrée ….

    • Merci pour ce nouveau tag… mais je ne le ferai qu’une fois que je me serai mise à jour.

      Il va falloir être patient, mais j’y pense très sérieusement.

  38. patdelapointe

    oh ben, si t’es rentrée…c’est qu’on ne t’a pas perdu. Donc y’a pu qu’a attendre j’aime bien le yapuca… attendre que tout rentre dans l’ordre…l’hiver n’est pas fini, les jours sont encore trop froid pour jardiner…

    • Sourire… J’aime aussi beaucoup tes « yapuca » !

      Tu as raison, il fait encore un peu trop froid pour jardiner, mais j’ai quand même d’autres quichottiniers à planter !

  39. canelle56

    Hello Quichottine .. Ravie de te retrouver , je viens de me promener sur  Morceau d’Envie , Eolina, Petite Elfe , des blogs qui m’etaient inconnus et qui meriteraient qu’on y passe plus de temps surement
    Prends ton  temps Quichottine et prends bien soin de toi surtout
    bises

    • Merci à toi, Canelle.

      Je crois que bien des blogs mériteraient de l’attention, contrairement à ce que l’on pense parfois, il y a de vrais talents sur le Web. Mais c’est vrai que l’on ne peut pas être partout à la fois…

      C’est bien dommage.

      Prends bien soin de toi aussi. Merci d’être passée.

  40. je préfère tellement être lovée dans un fauteuil, un livre entre les mains que lire sur un écran……………… merci pour les liens. Bises Dame Quichottine

    • Moi aussi… le résultat n’est pas le même, le contact avec les mots non plus…

      Merci de les suivre, Croc.
      Bises à toi.

  41. Je vais pas faire la modeste, non.
    Mais tu vois, tes mots à toi, c’est comme si je ne la connaissais pas cette Martine Polly.
    C’est vrai qu’elle a des côtés tendres, et timides, et doux aussi, il paraît.
    Mais j’en connais une autre qui a de la rage.

    Je te la raconterai un autre jour.

    Pour l’instant, je reste admirative, pour tous ces billets que tu as patiemment écrit.
    Et figure-toi que j’ai lu les extraits choisis, comme si c’était une autre qui avait écrit.
    C’est pas mal!
    :)))

    Je suis un peu bouleversée, là.

    Je t’embrasse très tendrement.

    • Je suis contente que tu aies pu lire tout cela… comme si c’était d’un autre écrivain dont je parlais.

      Tu sais, chaque écrit – pas si vain – ne montre qu’un morceau, une toute petite partie de ce que nous sommes. La douceur n’est qu’une des mille facettes possibles.

      L’important, c’est que tu sois toi lorsque tu écris, et chaque sujet fera appel à l’une ou l’autre.

      Un jour, tu crieras ta révolte, mais, je crois que même dans ces cris, il y aura toujours un style, déjà si reconnaissable, des mots choisis, une délicatesse dans l’écriture que tu ne dois pas renier.

      Polly en colère, en rage, oui, je me doute… Pourquoi serais-tu la seule à ne pas avoir envie de ruer dans les brancards ?

      J’attendrais donc… Chacun a en soi un livre qui l’attend, et le tien sera beau, j’en suis sûre.

      Je t’embrasse, ma Polly. Prends bien soin de toi.

      … et écris, encore, pour que je puisse continuer à te lire.

  42. annielamarmotte

    je vais aller voir …
    cette bisbliothèque que tu as construite on y vient volontiers ….. tu nous en a donné la clef… alors on fait les passagers clandestins quand tu n’es pas là

  43. KERFON LE CELTE

    Chère Quichottine, tout simplement, merci d’être revenue…
    Comme le dit ma petite-fille : « tu me manquais fort« …
    Ton talent de narratrice est incomparable…
    Je ne flagorne pas, je constate…

    KLC

    • Je sais que tu me manquais aussi. Mes lectures quotidiennes chez toi me manquaient, beaucoup !

      Merci pour ces mots… C’est un magnifique compliment, Kerfon.

  44. Comme je dois aller dans une librairie cet après-midi, j’ai noté le nom de cette auteure et je vais tacher de trouver au moins un des trois livres, et si ça me plait, et bien j’irai chercher les autres.
    Je reviens doucement sur le net, bien moins fatiguée… et comme tu dis, c’est affolant tout ce qui a été écrit sur les blogs et qu’on a raté..
    Je t’embrasse bien fort ma Quichottine 

    • Tu ne la trouveras pas dans une librairie, mais sur le site de l’éditeur, qui est un éditeur en ligne.

      J’aime bien, dans la mesure où aucun des livres ne finit au pilon, mais, en un sens, je souhaite de tout cœur qu’elle sorte un jour un roman chez un éditeur de renom qui en ferait le bestseller de l’année. Elle en a le talent.

      Les livres arrivent très vite chez toi quand tu les commandes.

      Je t’embrasse très fort aussi. Prends soin de toi.

  45. Oo° Kri °oO

    Je vais faire un tour dans ta bibliothèque…

  46. Bon retour Quichottine !
    Quel courage tu as d’aller voir tous tes visiteurs et leurs derniers articles !!! On peut dire que tu es une fidèle parmi les fidèles !!!
    En fouillant dans mes photos dernièrement pour préparer ma future expo, j’ai vu plusieurs arbres qui pourraient convenir. Mais, pas trop d’idées pour « sortir de l’ordinaire » et les autres Quichottiniers sont tellement bien faits et plein de personnalité !!!! Alors, on verra …
    Gros bisous du soir, passe un bon dimanche !

    • Disons que certains ont eu plus de chance que d’autres pour l’instant… mais les autres viendront aussi.

      Il faut du temps pour tout.

      Prends le temps nécessaire, Alrisha. Je sais que Sitelle aussi fait des merveilles.
      Alors, un jour ou l’autre, ce quichottinier rejoindra les autres.

      Pas de souci.

      J’espère que tu as passé un bon dimanche aussi.

  47. bon retour dans ta bibliothèque, j’espère que tu n’as pas trouvé trop de poussière, mais seulement les courriers de tes visiteurs, bien que tu sois en train de déménager tes livres. Bon dimanche avec des bigs bisous bien frais. 

    • Pas trop de poussière… et beaucoup de courrier… mais j’avance. Le déménagement attendra un peu encore.

      J’ai seulement fait paraître là-bas mes toutes dernières lectures, pour que Polly puisse avoir mon avis avant de continuer sur la voie qu’elle a choisie.

      Merci, Lili. J’espère que tu auras passé un bon dimanche aussi.

  48. Petite Elfe

    Je viens juste te faire un petit coucou du soir et te dire merci pour ces visites inattendues et fort gentilles de tes aminautes .
    Je te souhaite bon courage pour répondre à tous tes amis ici et pour passer chez eux comme tu es passée chez moi. J’ai dit « courage », mais je pense que tu n’en as pas besoin…
    Au fait, tu as combien d’heures dans une journée?

    • Ne me remercie pas, tu mérites bien plus.

      Je passerai chez tous ceux qui ont déposé des mots ici, mais sans doute petit à petit.

      … Mes journées n’ont pas plus d’heures que les tiennes, alors, je fais ce que je peux. Disons que j’essaie de gérer au mieux les priorités.

      Merci pour les encouragements que je prends quand même….

      Passe une belle soirée, Petite Elfe.

  49. Coucou Quichottine, la sobriété des couvertures et le choix des illustrations me plaisent beaucoup. C’est bon signe …
    Gros bisous et très bon dimanche,

    • Après, il faut seulement lire les quelques extraits que j’ai rangés dans la nouvelle Bibliothèque

      … et ensuite, tu pourras dire s’il y en a un que tu aimerais.

      J’espère que tu as passé un bon dimanche toi aussi…
      Bonne semaine, Muad.

  50. Moi qui dois faire une commande, ça tombe bien! Ravie de te retrouver, ma Quichottine!

  51. Oo° Kri °oO

  52. j’aime
    et vais m’attarder
    dans un fauteuil douillet
    un rêve au bord des lèvres
    je vais lire
    et encore lire
    jusqu’à satiété
    tout ce que je vois là sur ces pages………..

    sur mon bureau caressé par un rayon de soleil
    je déposerai ces livres
    et vais rêver un peu
    bisous ma chère Quichottine

  53. patdelapointe

    pour les arbustes : tu peux planter jusqu’au 15 mars…aprés tu peux encore, mais il faut les arroser régulièrement pour favoriser la repousse………..

  54. merci Quichottine, en fait j’ai fait un périple apr chez Joëlle qui m’a emmenée au même endroit! qu’ils sont beaix et généreux les chemins d’internet!
    Mais Polly est si généreuse , comment ne pas l’aimer !
    bises

    • Merci à toi, Azalaïs.

      C’est vraiment gentil et je suis navrée de ne pas avoir répondu plus tôt à ce commentaire.

  55. J’ai un vrai millefeuille devant moi…. pourvu qu’aucune ne s’envole!
    Belle journée à toi!
    Bises
    Dany 

  56. Je n’ai pas attendu que tu nous invites à aller parcourir tes écrits…pendant ton absence ou présence, j’y vais et je t’avoue que je découvre ou redécouvre tes histoires avec plaisir… Ma préférence et tu le sais c’est ce qui m’a fait connaître ton monde. Tu te souviens?
    Bise ma belle Quichottine

    • Je sais que tu passes, je sais que nous nous retrouvons souvent.

      Les histoires reviendront aussi, comme mon chevalier, comme mes livres qui maintenant ont un lieu à eux.

      En ce moment j’écris… et je continue à planter mes quichottiniers, à remettre en première page ceux qui n’y ont pas été, dans ma hâte de les montrer avant de partir.

      Le tiens aussi va revenir… tu te souviens ?

      Bises ma belle amie, j’ai beaucoup aimé ta promenade marine. Dieu que j’aurais aimé la faire aussi !

  57. patdelapointe

    d’une pourquoi que j’ai une réponse sur un six vieille article, bon …et pourquoi tu peux planter jusqu’au six mars…c’est pas ton anniversaire? enfin ce doit être une date importante…

    • Et d’une… c’est parce que je suis en train de me mettre à jour dans mes réponses.. (avant de déménager, il faut que je range correctement)

      Et puis, de deux, parce qu’à moins que ça s’arrange, après, je ne serai plus là.

      Bisous, Pat.

  58. Quichottine

    Galet a commenté ce billet sur blogspot le 26 décembre 2012 à 18:53

    Tes rayonnages se remplissent vite ! Le lutin bleu aurait-il battu le rappel ? Rien de tel qu’un déménagement pour mettre un peu d’ordre, et regrouper ce qui peut l’être. Quichottine a troqué la plume contre le plumeau ? Je t’embrasse !

    • Et je lui ai répondu :

      « Pas si vite que ça… je pense que le déménagement n’ira pas vraiment plus loin, sauf si je ne réussis pas à faire ce que je veux ailleurs.

      Bises et douce soirée.
      Je t’embrasse très fort. »