Le papillon bleu et le visiteur de la nuit (2)

Or donc, je vous disais, hier… que le papillon bleu…

  • (qui était toujours bleu, quoique un peu vert de peur… je dois l’avouer franchement)

… s’était envolé très haut dans le ciel pour tenter de repérer très vite l’intrus qui s’était glissé dans le jardin à la nuit tombée.

C’est à ce moment-là que je me suis mise à réfléchir au fait qu’il était bien petit, mon papillon, et que s’il y avait un géant il ne serait peut-être pas assez grand pour l’affronter.

Comment un petit papillon bleu…

  • (un azuré commun si j’en crois les avis des uns et des autres)

… comment donc cet azuré – pas si commun ! – pouvait-il être le héros de mon histoire ?

J’avais les yeux fermés et je vous écoutais parler. J’aime bien quand vous êtes là, ça me permet de « revoir ma copie ».

J’avais parlé de mon papillon bleu… celui qui est si souvent là que vous le connaissez presque aussi bien que mon petit lutin.

  • – Ton lutin ?

C’est vrai qu’il avait disparu depuis déjà quelques jours et l’on ne pouvait plus parler d’absence en Quichottinie. C’était désormais une véritable fugue.

Était-il amoureux ?

  • – Qui donc, le lutin bleu ?

Mais non ! Le papillon !

C’est Renard qui m’en a parlé en premier. Un papillon bleu amoureux qui ferait des heures supplémentaires la nuit pour offrir à sa belle une cérémonie digne d’elle. Revêtu d’une cotte grise – c’est moins salissant et ça permet de passer inaperçu – il irait donc chaque soir à la tâche, en secret…

Comme c’est joli ! « Mais… non », lui ai-je dit !

Était-il fatigué, comme je l’étais moi-même ?

  • – Qui donc, le papillon ?

Mais non, le lutin bleu ! Mes pensées vagabondaient et je songeais aux mots de Lilifore. Elle pensait que mon papillon…

  • – Tu vois bien qu’il s’agit du papillon !

… Mais oui, elle parlait du papillon ce jour-là. Je vous avais demandé pourquoi le papillon bleu était devenu gris… Lili lit. Elle l’avait envoyé au lit ! Mais je me disais à ce moment-là que mon lutin bleu aussi était peut-être fatigué et qu’il avait certainement décidé d’aller rejoindre son amie la marmotte pour hiberner.

  • – Mais Annie n’a pas hiberné puisqu’elle est revenue avant l’hiver !

Euh… Je ne parlais pas d’Annie, là. Mais c’est vrai qu’elle est revenue et que ça me fait bien plaisir. Je l’aime bien cette Marmottine-là. Encore une qui ne se prend pas au sérieux et dont le blog est un sachet de bonbons dont je me régale.

  • – Dis donc, Quichottine ! Tu ne serais pas encore en train de noyer le poisson ?

Le poisson? Comme chez mon Amielle ? Vous croyez ?
C’est vrai que je le fais souvent. Mais ce n’est pas parce que je suis chat qui joue avec une souris avant de la croquer. C’est seulement parce que j’hésitais avant de vous donner la solution…

  • – Celle de Mahina ?

Oh ! Comme je suis contente ! Et cette fois, ce n’est pas moi qui  vous fais quitter le chemin de mon conte. Mahina, en effet, m’a suggéré quelque chose d’extraordinaire pour ce papillon devenu gris.

J’aime cette idée d’un papillon qui aurait rencontré là-haut, tout là-haut sur la montagne…

  • (il y en a plein en Quichottinie)

… un chardon qui avait lui aussi perdu ses couleurs.


  • – Mais celui-ci n’est  pas bleu !

Qui donc ? Le chardon ?

  • – Mais non !!! Le papillon !

C’est vrai, il est un peu rouge… Voilà une couleur pour un tag que je n’ai pas encore traité. Or donc, après avoir donné son bleu à ce chardon, celui-ci, pour le remercier, lui a offert le rouge, d’un seul coup d’épine.

  • – Il l’a blessé ? Il n’était pas reconnaissant ?

Si bien sûr ! Mais il manquait un peu de sang dans mon histoire… Elle aurait été un peu bleue, un peu trop bleue.

Nous en sommes donc à un petit papillon bleu qui s’est envolé si haut dans les montagnes de Quichottinie qu’il y a rencontré un chardon. Celui-ci était triste d’avoir perdu ses couleurs.

Mon papillon n’aime pas quand ceux qui l’entourent sont tristes… il lui a offert son habit d’azur et de lumière.

Et comme il ne pouvait pas redescendre tout nu, c’est de pourpre que le chardon l’a revêtu.

  • – Nous avons un papillon rouge en Quichottinie, maintenant, d’accord. Mais, comment est-il devenu gris ? Que devient ton géant ?

Comment ? Ce qu’il devient ?
Promis, je vous le raconte tout à l’heure ou au plus tard ce soir.
Il est grand temps de finir cette histoire.

89 réponses à “Le papillon bleu et le visiteur de la nuit (2)

  1. j’adore ta façon de nous faire passez du coq à l’âne ‘si je peux parler d’âne lol) en suivant les méandres de tes pensées, petit pilloon bleu/gris et maintenant rouge, ho ho danger dans le jardin car le rouge se voit de loin c’est pas l’idéal pour observer l’intrus, mais ce géant n’aurait-il pas 4 pattes et les grandes moustaches? Bonne journée qui commence avec le gris chez nous, maisloe soleil est encore dans son lit de nuages Bigs bises

    • Oh, tu sais, la nuit, tous les papillons sont gris

      Pour l’instant, il est rouge… mais demain ?

      Pour le géant, je ne sais pas. Mais tu as de bonnes idées ! Merci.

      J’espère que le soleil s’est montré. Bigs bises à toi aussi.

  2. On en voit de toutes les couleurs avec ce papillon !

  3. Faut-il vraiment être un géant pour affronter ?

    Récit qui volète et papillonne de ci de là et ainsi m’enchante totalement.

    Je t’embrasse

    • Merci, Lmvie.

      Non, je ne pense pas que ce soit si important, la taille… L’important, c’est la force que l’on peut trouver.

      Je t’embrasse.

  4. ja ja ja de risa ..me divierto mucho…
    besos
    tilk

  5. Tu as l’art d’amener ton lecteur là où tu veux, même si tu brouilles un peu le chemin pour faire durer le plaisir !!

    Bonne fin de journée, Quichottine, avec bises de nous deux !

  6. Ce papillon bleu devenu rouge est l’une des curiosités de la Quichottinie…On le suit…

  7. Magnifique sur ce chardon!

  8. Hé hé, alors comme ça ta connexion à le hocquet ? lol
    Tu n’as plus qu’à nous envoyer ton papillon pour nous délivrer tes si gentils messages. Tu vois, à tout problème il y a une solution mdr.
    Bisous à toi, Syl

    • Bien sûr… et je vais continuer maintenant à voleter de ci de là… histoire de vous apporter des sourires.

      Bisous à toi aussi, Sylviane.

  9. Hé hé, alors comme ça ta connexion à le hocquet ? lol
    Tu n’as plus qu’à nous envoyer ton papillon pour nous délivrer tes si gentils messages. Tu vois, à tout problème il y a une solution mdr.
    Bisous à toi, Syl

  10. Muad' Dib

    Coucou Quichottine, la nouvelle tunique de ton papillon lui va à ravir.
    Les lucioles et les vers luisants risquent désormais de le regarder d’un autre oeil … mais c’est une autre histoire à raconter un peu plus tard … comme dirait une amie qui m’est chère …
    Gros bisous et très bonne soirée,

    • Un sourire pour toi, Muad, mon ami.

      Une autre histoire, c’est vrai… peut-être pour un autre jour.

      Gros bisous et bonne fin de journée pour toi aussi… même si ce n’est pas la même.

  11. les ilustrations sont très jolies !

  12. Encore une très jolie histoire en Quichottinie ! Merci et bonne soirée à toi !
    Brigitte

  13. c’est un papillon arc-en-ciel à présent !!(superbe photo de Mahina!)après tous ces petits sauts d’un blog-fleur à un autre blog-fleur ,  tu es sûre qu’il est devenu gris?   bisous en attendant la suite

    • Un peu…

      Il est devenu gris pour autre chose… C’est la curiosité du jour !

      Bisous, Fanfan, la suite et fin est là.

  14. christine

    Coucou; le rouge lui va bien à ce petit papillon ; à demain   bisous

  15. Avec tout ça je suis un peu mêlée dans mes couleurs, c’est pas bon pour moi. Bonne journée.

  16. du bleu, du gris, du rouge.
    tout prend de la couleur.

    j’aurais bien besoin qu’un papillon, de n’importe quelle couleur, vienne se poser sur mon épaule et me chuchoter les matins les mots qu’il faut pour aborder les lourdes journées.

    je t’embrasse très fort.

    • J’aurais aimé être ce papillon-là… mais comment faire pour être près de toi ?

      Je t’embrasse fort, Polly. Je pense à toi.

  17. Encore une fois, j’ai adoré et je t’offre mon papillon d’Italie
    http://idata.over-blog.com/0/08/59/55/vacances-juin-2009/Photo-014.jpg
    Gros bisous, Flo

  18. attention! en rouge ce petit papillon peut finir avec une épingle enfilée dans le dos, dans une collection de vieux pervers …il vaut mieux qu’il reste bleu…
    bises

  19. En ouvrant la page, je vois et prends connaissance du commentaire de Kerfon !
    Pauvre Kerfon, mais plus encore les papillons…

    Quichottine a, en effet, l’art d’intriguer ses lecteurs…
    Elle joue et nous, bons joueurs que nous sommes, la suivons à son jeu…

    Cette suite me frappe (non littéralement ; entendons nous ^^) : j’ai pour lecture, en ce moment, PASTEL de Bleys…
    J’en ferai la critique au moment venu…
    [Le bleu et le rouge en guerre ; mais pourquoi ne pas penser à fusionner au lieu de guerroyer ?].

    Une bonne soirée à Quichottine.

    • Je jouais, mais gentiment… tu sais, il y a tant de suites possibles que j’hésitais.

      Je ne connais pas le livre dont tu parles, je sais que tu le présenteras sur ton blog et que ce sera pour moi encore l’occasion de prendre note…

      Le rouge et le bleu pourraient être copains… et donner ce violine de l’amitié que j’aime tant.

      Une bonne soirée à Toi, Amie.

  20. Je me demande si ton lutin bleu n’est pas en train de faire le petit fou avec une marmotte facétieuse, le coquin et ce papillon qui de bleu devient rouge, si l’histoire continue il va finir par revêtir toutes les couleurs de l’arc en ciel.
    Bonne soirée
    Gros bisous 

    • Il se pourrait qu’il soit là-bas… au loin.
      L’arc-en-ciel l’attendait, c’est vrai…

      Mais il est resté rouge pour pouvoir être gris… Tu l’as compris si tu as lu la fin de cette histoire.

      Bonne soirée à toi, gros bisous.

  21. bisou papillonnant qui s’en va butiner sur les liens
    belle soirée à toi

  22. Gros bisous et bon vendredi
    Amitiés, Flo

  23. V’là autre chose maintenant ! Il manquait un peu de sang à tes histoires … et dans la suite, tu vas mettre un peu de boue et quelques catcheuses ?!???

    Bon après-midi Quichottine
    Bisous

    • Non, pas du tout…

      Elles n’auraient rien à gagner à se battre. Tout à perdre.

      La suite est là, ma Léa.
      J’espère qu’elle te plaira.

      Bonne nuit et gros bisous à toi.

  24. Voilà bien un azuré pas préssé de nous revenir. Et ça vole très loin ces petites choses. Pourtant, ils n’aiment pas la vitesse. Mais avant même qu’on s’en rende compte les voilà à quelques kilomètres de là. Pas étonnant qu’il ai rencontré des chardons dépouillés de leurs couleurs. Je trouve son nouveau manteau fort joli. Un manteau pourpre, voilà qui est royal. Maids où est donc son palais où sa belle ira y passer des jours heureux. Il ne suffit pas d’être amoureux, encore faut-il lui trouver un palais à cette princesse venue des étoiles.
    Un papillon tout nu ça fait désordre, ils ont eu raison de lui donner un nouvel habit
    A quand la suite de mon histoire du soir ?
    On est joliment pris au piège de tes contes. On a tout de suite envie de participer à la fête de l’écriture…

    Bises ma chère conteuse

    • Royal, c’est vrai…

      La suite est arrivée un peu plus tard.
      Tu as raison, un papillon ne peut pas se promener tout nu. Ce serait malvenu !
      Pour le reste, je te fais confiance, je sais que tu es à même de trouver le palais et la princesse.

      Merci d’être passée, Sonja, cela me fait très plaisir.
      Bises à toi.

  25. avant même de lire la suite, lorsque j’ai découvert le beau papillon de Mahina, je me suis écriée « mais il n’est pas bleu !!! » comme une enfant, rires !!! j’ai adôoré lire ce billet

  26. Et qui  les a retrouvées avec ce papillon rouge qui s’est posé.
    Bonne soirée
    Bises

  27. J’ai pris le temps de m’arrêter et j’ai découvert des lieux merveilleux, des petis bonheurs de blogs…merci.
    Alors maintenant j’attends patiemment la fin de l’histoir de ce papillon aux si belles couleurs…
    Mais ce matin pas de papillon, le ciel est gris souris…
    Je repars sur la pointe des pieds, je vais t’attendre dans un carton, blottie sous la couette dans laquelle j’ai rangé de beaux flacons fragiles…
    Je t’embrasse fort Quichottine.
    Sophie

    • J’aime bien quand tu suis les liens… je me dis que tu trouveras sans doute d’autres aminautes, et cela me fait plaisir.

      La fin de l’histoire est parue, une autre vient.

      Le ciel est gris, mais le bleu est tout près, juste au-dessus des nuages.

      Je pense à toi et à ton déménagement, je sais comme ça doit être difficile…
      Prends soin de toi, ma douce Sophie.

      Je t’embrasse très fort.

  28. mais voyons, c’est tout simple, la nuit, tous les papillons sont gris, c’est connu autant que le loup blanc et le cheval blanc d’henri 4 !!! point de mystère à cela
    quant au geant, tu nous chatouilles encore et toujours, coquine, alors attendons, tu mets notre patience à rude épreuve, quichottine
    du coup tiens, na, histoire de montrer une exception qui confirme la régle voilà un papillon noir et blanc, mais j’y pense noir et blanc? c’est un peu du gris, non ?

    • Là c’est vrai…

      Mais si j’avais dit : il est gris parce qu’il fait nuit… tu crois que ça aurait été drôle ?

      C’est vrai que je suis coquine… mais un jour ou l’autre, vous avez toujours la solution.

      Tu as raison, noir et blanc, c’est un peu gris… Un gris pas encore mélangé !

      Merci pour tes mots et, désolée d’y répondre si tard. Ton commentaire était passé entre deux pages de réponses…

  29. les méandres de ton imagination qui passe tour à tour par chez tous tes amis m’amusent.. me voici donc avec un joli papillon rouge.. pas mal vu ce changement de couleur…papillon bleu piqué par chardon bleu devient rouge… hihi… bisous mon amie, je vais voir la suite…

    • J’aime bien quand tu passes, quand tu reviens.
      J’ai toujours l’impression que nous allons nous installer pour prendre le thé.

      … Bisous à toi aussi.

  30. moi aussi je suis visiteur de la nuit ^^ 

    j’espère que tu vas bien ;

    ton article   » Mamie  » m’a interpellé ,   moi je  n’ai connu que ma grand mère paternelle , et c’est vrai  que  les absents laissent un vide , qu’ont les aient connu ou non , la moindre racine manquerait à un arbre , comme une goutte d’eau à l’océan ,
    je vais etre  papy  au printemps pour la première fois , j’espère etre une bonne racine   avant le vide  😉

    Bise Quichottine à bientot !

    • Sourire… as-tu avancé dans tes toiles ?

      Tu parles de racines… oui, c’est cela.

      Mes félicitations. Tu verras, un petit-enfant, c’est super… enfin, pour moi, ça l’a été.

      T’en fais pas, le vide, ce n’est pas pour tout de suite… je l’espère.

      Bises, Gari. Merci d’être passé.

  31. j’adore ta façon de nous faire passez du coq à l’âne ‘si je peux parler d’âne lol) en suivant les méandres de tes pensées, petit pilloon bleu/gris et maintenant rouge, ho ho danger dans le jardin car le rouge se voit de loin c’est pas l’idéal pour observer l’intrus, mais ce géant n’aurait-il pas 4 pattes et les grandes moustaches? Bonne journée qui commence avec le gris chez nous, maisloe soleil est encore dans son lit de nuages Bigs bises

  32. Muad' Dib

    Coucou Quichottine, la nouvelle tunique de ton papillon lui va à ravir.
    Les lucioles et les vers luisants risquent désormais de le regarder d’un autre oeil … mais c’est une autre histoire à raconter un peu plus tard … comme dirait une amie qui m’est chère …
    Gros bisous et très bonne soirée,

  33. christine

    Coucou; le rouge lui va bien à ce petit papillon ; à demain   bisous

  34. du bleu, du gris, du rouge.
    tout prend de la couleur.

    j’aurais bien besoin qu’un papillon, de n’importe quelle couleur, vienne se poser sur mon épaule et me chuchoter les matins les mots qu’il faut pour aborder les lourdes journées.

    je t’embrasse très fort.

  35. V’là autre chose maintenant ! Il manquait un peu de sang à tes histoires … et dans la suite, tu vas mettre un peu de boue et quelques catcheuses ?!???

    Bon après-midi Quichottine
    Bisous

  36. Ce papillon bleu est vraiment d’un très beau rouge…je n’en n’ai pas encore croisé de tel
    Bisous Quichottine

  37. sourire…j’adore tes histoires… et moi qui aime les chardons…bleus… (chuttt), je suis heureuse qu’il ait retrouvé ses couleurs, ça lui faisait tout drôle, un chardon bleu en montagne qui a pardu ses couleurs, mais je suis sure qu’un jour, le bleu deviendra encore plus éclatant!! tu verras!!
    en tout cas, merci pour cette belle histoire..j’attends la suite

    • Merci, Mahina… Sutout pour cette belle photo que tu m’as envoyée.

      Je sais que le bleu reviendra, et je l’attends aussi, pour tous ceux que j’aime.

      La fin… bientôt.

      Je t’embrasse très fort.

  38. annielamarmotte

    mais moi aussi je t’aime beaucoup…..

  39. je vois le mot papillonner dans tes commentaires, et quand je me suis posée ici et que j’ai lu ton aritcle c’est ce mot qui m’est venu a l’esprit , sans même les avoir lu. l’impression de papilloner d’article en article pour découvrir un secret, qui s’échappe des que je me pose , quichottine coquine ^^

  40. Finalement, je ne suis pas pressée de connaitre la fin de l’histoire, car c’est tellement agréable de te suivre dans tes digressions, que je dois l’avouer, j’ai un peu peur qu’une fois l’histoire finie, je ne puisse plus vagabonder à tes côtés de lien en lien…
    Comme lorsque je lis un livre qui me plait particulièrement, et que je freine sur la fin de l’histoire, pour ne pas avoir à le quitter…
    Je le trouve magnifique ainsi vêtu de pourpre le petit papillon.. pourvu que cette couleur ne lui monte pas à la tête…
    A plus tard donc pour la suite de ton histoire
    Que cette fin d’après-midi te soit douce Quichottine, et bisous de moi à toi 

    • Sourire… Cela fait quatre jours.

      Il se peut que tu t’impatientes un peu maintenant.
      Mais je sais que l’histoire aura sa conclusion, comme des points de suspension.

      Comme ça, tu pourras toujours être là, avec ce regard amical, et je pourrai continuer à te raconter.

      Merci, Renard. Je te souhaite une belle journée. Bisous de moi à toi…

  41. Dans ce monde de tendresse, les géants même méchants ne peuvent triompher….Ils ne peuvent être que métamorphosés en valeureux chevaliers
    ou en Don Quichotte…Bises   VITA

    • J’aimerais bien qu’ils le fussent toujours…

      Mais, tu a raison, pour l’heure, c’est bien notre héros qui revient.

      Bises à toi aussi.

  42. KERFON LE CELTE

    Ah ! Les papillons !!!

    Ne m’en parlez plus…
    Surtout le vert, ou parfois le rose,
    qui viennent  toujours se coincer sous l’essuie-glace de ma voiture…

    KERFON LE CELTE

  43. …alors rendez-vous très bientôt…belle nuit dame Quichottine

  44. Petite Elfe

    Rencontre du bleu et du rouge.. froid et chaud…. complémentaires alors…. les opposés s’attirent…. Une histoire passionnante à venir donc, comme toujours…
    J’espère que tes soucis de connexions sont résolus… Bonne journée.

    • Celle-ci se termine… mais il y en aura sans doute d’autres.

      J’ai retrouvé ma connexion à présent. J’espère qu’elle me restera.

      Bonne journée à toi aussi, Petite Elfe. Merci.

  45. KERFON LE CELTE

    Quichottine, tu es un papillon…

    Je te remercie pour ton commentaire de ce jour chez moi…

    J’allais justement cliquer sur la petite croix..

    KERFON LE CELTE

  46. Ydhista Lévisoïtin

    Bonsoir Quichottine,
    Ainsi donc un chardon peut s’envoler et un papillon se nourrir du soleil? Pouvaient-ils trouver autre chose qu’un géant les pieds sur terre et la tête dans le ciel?
    C’est magnifique, vivement la suite.
    YL

    • Bonjour, Ydhista.

      Je vous répond bien tard et j’en suis désolée.
      Ici, tout est possible, nous sommes au pays des contes de fées.

      Chez vous, c’est un peu différent, mais vous dites de nombreuses vérités. Vos arguments sont loin d’être négligeables.

      Je suis heureuse de cette rencontre… même si je ne peux pas vous promettre de toujours avoir quelque chose à dire.

      Merci d’être là.

  47. Muad' Dib

    Coucou Quichottine, et si le visiteur de la nuit était une visiteuse qui rêvait de devenir l’amie du papillon …
    Gros bisous et très belle nuit peuplée de rêves féériques

    • Cela se pourrait aussi… 

      Gros bisous à toi aussi, Muad. Merci pour ce papillon magnifique !

      Passe une belle journée.

  48. Muad' Dib

    Coucou Quichottine, et si le visiteur de la nuit était une visiteuse qui rêvait de devenir l’amie du papillon …
    Gros bisous et très belle nuit peuplée de rêves féériques