Mamie

Vous ai-je dit un jour que je n’avais pas eu de mère-grand ?
… Sauf dans les contes de fées que je lisais.
Il a fallu un jour que j’improvise… lorsque je suis devenue mamie.

Une mamie, pour moi, quel que soit le mot que l’on emploie, quelle que soit la façon dont on l’écrive, ce devait forcément être quelqu’un d’important, puisqu’elle me manquait tant.

Ceux qui partent, ou qui n’ont jamais été là, laissent un grand vide, une place immense que l’on essaie de combler comme on peut.

Je ne pouvais pas, comme le peintre voyageur, retrouver dans mes carnets ou dans ceux de sont père une image

Je ne pouvais que la chercher, dans mes livres. J’aurais aimé l’y découvrir, la voir sortir de mes pages, telle la fée de Cendrillon ou celle de la Petite Fille aux allumettes.

Aujourd’hui, chez Kerfon, on fêtait un anniversaire…

Heureux anniversaire…

Aujourd’hui, Chère Ariane,
C’est ton anniversaire,
Tous mes vœux t’accompagnent,
Chaleureux et sincères ;
Voici un nouvel an
Qui s’ouvre devant toi,
J’aimerais simplement
Qu’il ne soit que de joie.Dans mon jardin sauvage,
Armé du sécateur,
J’aurais pu, c’est l’usage,
Sacrifier quelques fleurs ;
Mais pourquoi ce martyre,
Ce forfait écolo,
Puisque je peux t’offrir
Ce gros bouquet de mots…

KERFON LE CELTE

Chez lui, un gif animé brillait de mille feux.

Mamy Ariane, je ne la connaissais pas avant aujourd’hui. Ses mots m’ont touchée alors que j’allais à sa découverte. Elle fête ses soixante-seize ans.

Ce billet n’attend pas de commentaires. Vous pouvez remercier Loralie pour son image, ou Kerfon pour son poème…

Ceux qui avaient envie de déposer ici des mots, peuvent aussi souhaiter un bon anniversaire à Ariane.

Je sais que sans Kerfon, je n’aurais rien su. Je sais que vous êtes sans doute nombreux à vous demander pourquoi fêter quelqu’un que je ne connais pas… Mais voilà, c’est peut-être parce que j’avais envie aujourd’hui de dire cela :

« Bon anniversaire Mamie… »

(Les liens vers le blog de Mamie Arianne ont été ôtés, ainsi que les liens vers le blog de Loralie. Ces deux blogs n’existent plus.)

Les commentaires sont fermés