Dis-moi, Quichottine… ?

Le chevalier est arrivé ce soir, dans la bibiothèque…. un message de Davy l’avait précédé, comme il se doit pour la venue d’un si grand personnage.

Vous vous souvenez ? La première fois, lors de sa toute première sortie, il avait attendu pour entrer dans l’auberge qu’il prenait pour un château, que l’on veuille bien l’annoncer. Cela se fait, voyez-vous, personne ne peut débarquer ainsi sans crier gare… Il faut y mettre les formes !

Alors, après avoir été annoncé comme il sied par un héraut qui brandissait bien haut les armes de La Mancha, le Chevalier est arrivé. Il s’est installé, là.

Où ?

Mais sous le tableau où la belle Gitane de Corot, les yeux éternellement posés sur les vagues qui emportèrent l’élu de son coeur (un marin aux cheveux blonds, au regard clair, qui n’avait pas vraiment compris que la mer ne rend pas souvent ce qu’elle a pris), fait semblant de jouer de la mandoline alors qu’elle rêve à cet être à la voix si douce et au sourire moqueur qui lui avait juré qu’il reviendrait !

Eh oui ! Vous ne me croyez pas ? Il faut que je vous montre ?

(Clic image)

Vous voyez bien qu’il est là ? Il se détachait dans le soleil couchant de Elleiram… Je ne vous dis pas de bêtises, c’est vrai aussi… et il n’était pas vraiment seul…

Il s’est donc assis, là, et moi, je n’en croyais pas mes yeux. Je fouinais deci delà, à la recherche de mon grand livre, pour vérifier s’il ne manquait pas une page… si Davy ne me jouait pas ici une farce, une espèce de poisson d’avril…

J’ai eu beau chercher partout, pas moyen de le trouver. Il avait disparu ! A sa place, et je suis sûre de ne pas avoir perdu au change, parce qu’après tout, ce grand livre, je suis sûre de le retrouver un jour, et, en attendant, j’ai l’original, là, assis…

Mais non, là, je plaisante, il n’était pas assis du tout.
Il me contemplait et secouait un peu la tête, il avait l’air déçu.

… Non, pas déçu, seulement un peu triste, mais pas trop.

Il m’a regardée, lui si grand, et il m’a dit, gentiment, de sa belle voix, grave et chaude,
de celles que l’on n’oublie pas :


Dis-moi, Quichottine… qu’est-ce que tu fais là ?

Et moi… et moi… j’en suis restée, sans voix ! Comme hier, devant toutes vos preuves d’amitié, devant tous vos messages que j’ai lus, regardés, écoutés… et qui m’ont tellement touchée que je me suis dit qu’il fallait que je vous raconte cette histoire, incoyable…

Je vais le faire… demain…

si vous le voulez bien !

82 réponses à “Dis-moi, Quichottine… ?

  1. Je suis le premier ? Le premier à te souhaiter une belle journée ? Eh oui, on dirait !
    Passe une belle journée Quichottine, et à demain pour l’histoire, si tu le veux bien 😉
    Bises

  2. Ah ,je savais bien  que c’était qu’une rumeur te voilà « revindue  » parmi nous.Ouff j’ai eu peur…
    Bonne journée Quichottine

  3. Quichottine est de retour,la journée est bonne même si le ciel est gris

  4. Je pense que c’est à nous de te dire merci ma Quichottine
    Amitiés, Flo

  5. Ma chère Quichottine, j’ai les yeux tout embués.. de te lire et qu’il est beau ce Don Quichotte de Davy.. J’ai un très bon truc pour les bleus du corps et de l’âme.. argile verte à appliquer ou à boire..
    j’ai trouvé les deux livres que je veux commander et je te dirai s’ils m’ont plu « par la queue des diables » (dominique le boucher) et « nuits de perles amères « PBR »..
    Bonne journée à toi et vas à l’assaut des moulins à vent..
    je t’embrasse très fort
    chantal

    • Ah… ensuite, tu pourras en discuter en direct avec les auteurs puisqu’ils sont tous les deux sur OB maintenant !

      C’est génial !

      Merci d’être là, fidèle…

  6. Et je te dis quoi moi là, maintenant ?
    Rien. Ok, je te dis rien…

    • Ben tu ne dis rien, tu me fais un gros bisou amical, sur la joue, et tu me souhaite bon vent, pour la suite…

      Et puis, surtout, tu ne t’en vas pas trop loin, je risque d’avoir besoin de toi.

  7. Bonjour Quichottine, un petit coucou du lundi à une grande amie de Siratus. Bises

  8. Terminée la grosse colère ? On peut revenir sans se prendre un plat à barbe dans le museau ?

    Magnifique le Quiqui à moustache et sur fond rose SVP, ma couleur préférée du moment.
    Bonne semaine.

    • Pas de problème, tu peux venir quand tu veux ! Pour le Quichotte, je trouve aussi… Bonne semaine à toi aussi, LLT !

  9. très bonne journée Quichottine.
    Tu es le coup de coeur de Plume aujourd’hui.

  10. Chouette…Même mon mari s’inquiétait car il suit un peu mon blog depuis quelque temps…il me disait j’ai un texte qui serait bien pour Quichottine il faut lui remonter le moral…et je lui ai dit, je sais qu’elle va revenir…je le sens…je suis donc ravie…et j’attends demain…le dessin est superbe il est doué Davy….un beau cadeau qu’il t’a fait là….gros bisous Quichottine et bonne journée…

    • Davy est très doué… … et tu remercieras ton mari de ma part. Et puis, pour le texte, mets-le quand même sur ton blog, si tu veux… je suis sûre qu’il doit être magnifique ! Gros bisous à toi et bonne journée aussi Merci pour ta présence.

  11. Là, vois-tu,  je suis très ému par ce que j’ai lu. Je crois que c’est cela la magie d’internet et je ne veux pour rien au monde perdre ce fil qui fait que l’on ne se sent pas seul.
    J’espère pouvoir encore venir ici pour te lire,  demain, dans trois jours, un mois et peut être dans un an.
    Gros bisous Quichottine.

  12. Et comment qu’on veut bien ! Avec un illustrateur aussi talentueux, l’ingénieux Hidalgo revient à la vie, sans baume, sans vider ses tripes. Il est là, de profil, comme une photo d’avis de recherche, son héraut dans la main, notre héros à la triste mine pense déjà à sa prochaine folie.
    J’avoue avoir fait l’impasse sur le morceau de Muad hier, pas d’ADSL, je l’ai vu et écouté aujourd’hui, Souad est un enchantement, tant en voix qu’en paroles et l’acoustique de sa guitare est une merveille.
    PS: Mon com de hier n’était en aucun cas un jugement sur les invités, juste les sentiments virtuels qui me sortaient des doigts.

    • Pour hier, je sais… je sais que tu as trouvé là le moyen de me dire que tu avais lu, tout, y compris les commentaires…

      Et si j’ai ri, ce n’était pas pour me moquer, c’était parce que je trouvais ça tellement gentil !

      Je sais que tu n’as pas le haut débit en ce moment et que ce doit être dur de charger mes pages…

      Tu ne peux pas savoir combien ça m’a touchée !

      Merci à toi, Mr. Yoyo.

  13. Bien sûr qu’on le veut bien ! Car une bibliothèque même ouverte sans bibliothcaire, ce n’est pas pareil …
    On est là perdue devant les rayons à ne plus savoir que choisir … Le regard perdu comme la Gitane de Corot …
    LIZAGRECE

  14. Et ton « récit »me laisse bouche bée !!  Tu vas très bien avec Syranus. Bon après midi.

  15. coucou dame quichottine
    attention demain au poisson d’avril (sans arête)
    je suis allée chez bigornette (merci)
    bisous et chamitiés de béa

  16. Je l’attends,et suis heureuse de lire ces lignes,aujourd’hui…C’est vrai,on a besoin d’être aimé…Bises  VITA

  17. Je ne sais pas non plus ce que tu fais là ? mais moi non plus d’ailleurs !

  18. Que je suis contente de te lire de nouveau. Ce don quichotte là c’est mon préféré, il est très beau. Je vais aller le dire à son auteur. Bises

  19. Quand donc les gens comprendront ils la blogosphère où chacun doit être encouragé à faire ce qu’il veut sur SON blog ? Pourquoi TOUS les blogueurs devraient ils s’enthousiasmer ou se désespérer pour les mêmes choses (ou causes) au même moment ?
    J’ai l’impression que le monde du virtuel devient un peu trop la salle d’un tribunal expéditif où ceux qui ne s’expriment pas immédiatement pour, sont jugés systématiquement contre…Et bien sûr persécutés en  représailles psychologiques diverses. C’est tellement facile quand on ne sait pas qui est vraiment-et ce que vit-la personne condamnée.
    Pour certaines grandes bouches du Net, le silence des petits blogueurs devient indifférence, alors que non, l’adage le dit encore, le silence est souvent un consentement. Rien que ce doute devrait temporiser…

    Un dernier espace de liberté n’est il pas, par définition, le dernier endroit où on aime à venir pour y faire ce qu’on veut, quand on a envie de s’y trouver ?

    Un blog est-il obligatoirement un journal de treize heures enflammé. Non!
    Pense à toi Quichottine ! Tu as raison de relativiser certains points et de te tenir en léger retrait des causes qui TE paraissent inefficaces ou stériles ou trop suffocantes ! Aucune personne un tant soi peu intelligente ne te le reprochera !
    Je vois que dans les commentaires, des amis se sont exprimés et interviennent dans ce sens. Ce bon sens.

    Quand tu te sens bien, tu reviens si tu le souhaites. Tes proches et tes vrais amis, ceux du virtuel compris, seront là avec le même entrain pour t’accueillir.
    Les fausses caravanes du Net aboieront toujours, mais t’inquiète, les petits chiens passeront sous leurs ponts avec beaucoup d’eau…Les petits chiens sont très bons nageurs !!! Bises Quichottine !

    • Serge… je ne sais comment te remercier de ta présence. tu sais combien je l’apprécie !

      Tu exprime assez ce que j’ai ressenti. même si ça n’a pas été aussi loin…

      Tu vois, j’ai décidé de continuer ce que j’aime faire, seulement ça, rien d’autre, parce que les amis qui étaient là étaient sûrs que j’avais raison.

      Ils me l’ont dit, chacun avec ses mots… tu vois, je les ai écoutés, entendus… et je suis là.

      Un énorme bisou pour toi !

  20. merci.

  21. Coucou, à chaque fois que je te lis quand tu parles de Don Quichotte, cela me rappelle mon premier voyage en Espagne. J’étais passée près des moulins de la Mancha ; il faudrait que je recherche mes photos. Contente de trouver un article ici ce soir, je te souhaite une bonne nuit.

  22. Tu es la reine du suspens, donc à demain……

  23. Bien sûr que l’on veut découvrir cette aventure Quichottine … Cette rencontre marquante … Douce soirée … Je t’embrasse. Je vois que le bleu s’éloigne 😉 …

  24. es mas que bonito es mas que magnifico
    estoy contento que estes siempre con nosotros
    besos tilk

  25. C’ est vrai que ces portraits de Don Quichotte sont tous plus beaux les uns que les autres….

  26. Coucou Quichottine,  en faisant des recherches pour mon jardin, je suis tombée sur cette délicieuse citation que le petit colibri s’empresse de t’apporter dans son bec :
    « Le fou a un faux pli dans sa cervelle »
    (Miguel de cervantès, dans « Don Quichotte », bien sûr !)
    As tu trouvé où je t’avais cachée chez moi ?
    Bisous et bon week end !

    • Merci pour cette citation… Et merci aussi pour ces rayons où l’on peut se servir en miel ! Bon weekend à toi aussi, Ptitsa

  27. Bonsoir Quichottine. Je me balade avec plaisir dans tes pages que je ne connaissais pas… Bisous

  28. Aaaaaaaaaaaaaah ! YOUPI ! Te revoilà en pleine forme ! Je t’ADORE ! J’attends demain alors …. gros bisous

  29. ALAIN JULIEN

    Bonjour , c’est très beau!

    Intoxication

    Image and video hosting by TinyPic

  30. Ce Don Quichotte-là, j’adore !!!!
    Il est touchant, tendre comme seuls savent l’etre les hommes, digne d’etre adoré, pratiquement……
    Je comprends qu’il t’inspire beaucoup…..

    GO  !!!!!!!!!!     

    • Moi aussi… je sens que je vais lui parler très souvent à celui-ci !

      Merci pour tes encouragements, Chris ! Bisous, toi !

  31. dche tribill

    Vous connaissez tous la chanson de : Mickael est de retour…, Moi, tout modestement, je fredonne : Quichottine est de retour…Alléluîa, Allélu-ou-îa…

  32. Roland Ivy

    Quich sans son grand livre, c’est un peu comme un printemps sans hirondelle.

    Je suis sûr que tu as dû l’oublier à une terrasse de café en prenant un chocolat avec un bloguer-rêveur-pressé-et-stressé (oups ! j’avais écrit strassé…).

    Mais tout va bientôt rependre son fil. « On reste assis sur le manège, tour supplémentaire »

    Bisous
    Roland

    • Morte de rire pour le « strassé »…

      Pour le reste, tu as raison je crois. Je l’avais apporté avec moi, c’est certain, je ne me déplace jamais sans lui…

      Toi aussi ???

      Alors, à demain pour un chocolat ? C’est sans souci. Surtout si tu me rapportes le livre que j’ai oublié à cette terrasse.

      Bisous, toi… merci de ce retour dans la bibliothèque !

  33. salut quichottine
    voilà bien longtemps que je ne suis pas venu sur ton blog , en tout cas je vois que tu la rénové et c’est super joli
    en ce moment je n’ai pas trop le temps d’écrire ni d’aller visiter les autres, mes étues me prennent. de temps en temps je fais quelques articles sur mon nouveau blog mais rien de plus, enfin bon, je te fais de gros bisous et à la prochaine!

    juju qui ne veut oublier personne

    • Toute une éternité, Julien ! J’ai vu que tu avais un nouveau blog… C’est une bonne idée ! Merci d’être passé…

  34. Je savais que tu reviendrais… Bon retour dans cette blogosphère qui, au final, n’est pas si différente de la vraie vie… Très sympathique ce Don Quichotte de chez ce jeune homme qui m’a l’air d’être un merveilleux dessinateur que je n’ai pas manqué d’aller voir…. Bonne journée.
    PS- Ta liste d’amis est très impressionnante… réels ou virtuels, peu importe, ils sont là et ça doit te faire chaud au coeur.

  35. Rainette

    Suis un peu en retard dans la lecture mais je reviendrais demain pour en savoir un peu plus 😉
    Des bises Quichottine et une bonne semaine.

  36. ah, j’ai eu l’heureuse surprise de lire …. un nouveau billet ? et un autre pour demain?
    laisser un commentaire n’est évidemment pas nécessaire, tu le sais bien (j’espère ?) mais n’oublie pas que lors de mon billet « mélancolie » tu a gentiment (comme les autres aussi) contribué à me réchauffer le coeur, et ce ne sont pas des paroles en l’air, les larmes me sont venues car je ne m’attendais pas à ttes ces gentillesses… merci encore
    à demain donc pour la suite

  37. Allons bon ! Nous avons pris une heure dans la figure (et j’en ai fait les frais en ne le réalisant que le lendemain très tard) et voilà que je prends aussi presque cinq mois de plus. Tu veux me vieillir Quichottine ? Ok, je sors alors le paréo, les palmes et la crème solaire. Que le temps passe vite….Déjà le 8 août ! Lol et triple lol. Je suis ravie et je t’embrasse doublement. Yesssss !

  38. J’aime les histoire,donc suspens jusqu’à demain..

  39. bel homme ! coucou!

  40. Je n’en crois pas mes yeux !
    Encore un magnifique Don Quichotte tout rose celui là pour voir la vie en rose!
    bisous et à demain

    • Je n’en ai pas cru mes yeux non plus hier !

      Tu vois, la bibliothécaire a un nouvel ami, qui sait merveilleusement dessiner…

      Bisous, Azalaïs !

  41. Muad' Dib

    Coucou Quichttine, c’est marrant mais plus je regarde les illustrations de Don Quichotte par Davy plus j’ai l’impression qu’elles pourraient être tirées d’un film d’animation.
    J’ai hâte de découvrir ton histoire de demain pour me prouver que je n’ai pas rêvé moi non plus.
    Gros bisous,

    • Je pense qu’il finira par en faire un… Ce serait chouette ! Tu ne crois pas ? Merci pour ta visite, Muad… plein de bisous à toi.