Pour Nymphea

Nymphea lance des défis parfois… tout le temps en fait. 

Moi, j’aime bien aller les lire, et il m’est même arrivé d’y répondre, c’était la première fois, mais j’avoue que le plus souvent je reste dans mon coin et je laisse les autres travailler…

Vous m’imaginiez un peu « voyeuse » ? Je suis sûre que vous êtes déçus… Tant pis. C’est comme ça, je ne vois pas pourquoi j’irais faire ce que d’autres réussissent si bien. C’est comme à l’école, je restais dans mon coin au fond, près de la fenêtre si possible, pour pouvoir regarder les nuages et rêver.

Là, Nymphea a même pris la peine de m’apporter son image… Vous pensez bien que je ne pouvais plus me défiler ! J’aurais eu l’air de quoi ? Déjà que mon casque-passoire ne me donne pas l’air sérieux qui conviendrait à une bibliothécaire… (Heureusement que Koulou m’a laissé une épée ! j’aurais eu l’air de quoi en brandissant un rouleau à pâtisserie ou des aiguilles à tricoter ?)

Donc, je lui ai répondu : « je vais m’en occuper… d’ici ce soir ». Comme je tiens parole, mon texte paraîtra à minuit.

(Tant pis pour la première aventure de Quichottine, ce sera pour mecredi prochain !)

J’ai une contrainte : il faut que mon texte n’ait pas de « A »…

Difficile d’évoquer une jeune fille, une fenêtre, un ciel de pluie, ou le soleil… lorsqu’une voyelle interdite veut se glisser sur l’une des lignes du poème… Le tenter tout de même !

Salvador Dali, Jeune fille à la fenêtre, 1925
huile sur toile, 108 x 77 cm
Paris, Espace Montmartre

080123 Dali

 

ENNUI

Penchée, silencieuse, vers les embruns,
tendue vers ce ciel qui s’ennuie tout comme elle,
elle songe …
Le temps est gris et bleu, comme hier, comme toujours.

Rien ne peut modifier son humeur.
Elle s’est posée sur le rebord d’une fenêtre
comme une mouette rieuse…
Or, nul rire pour rompre le silence…
Le temps est gris et bleu, comme hier, comme toujours.

Loin, plus loin, le Sud, comme une promesse
de rêve d’infini, de douceur sucrée,
d’épices,
de senteurs inconnues,
de fleurs exotiques…

Elle rêve de lui.

Le chiffon est perdu pour elle.
Inutile.
Corvée interrompue.
Elle est loin, très loin.

Le monde est infini,
comme ses rêves.

58 réponses à “Pour Nymphea

  1. Quichottine, dis, tu me prêtes ton casque-passoire et ton épée ?
    Je veux terrasser les démons qui perturbent mes images et mes articles !
    Gros bisous de la nuit !

    • Je veux bien te les prêter, mais pas longtemps, parce que je vais en avoir besoin bientôt pour combattre mes moulins !

      Gros bisous affectueux, Siratus

  2. Non seulement tu as relevé le défit du « sans a »
    mais encore tu as écrit un très beau poème sur ce tableau que j’aime beaucoup…Merci !
    Encore plus de gros bisous !

    • Je le mettrai dans « mes tableaux » samedi, sans doute, avec moins de contraintes…

      Merci pour ta présence fidèle, Siratus

  3. bibliothèquaire et poètesse je suis admiratif
    au fait J’AI PRIS MA CARTE DE LECTEUR
    besos (ma mère me disait besazos)
    tilk

  4. Joli quichottine …… Bravo

    Nymphea devrait se rebaptiser Nymphesanza. Que lui ont ils fait les « a » ?

    Bises

  5. Pas simple du tout, de se priver de  » A »  !!!!!!
    J’adore Dali   et ce tableau est très mélancolique…….
    Je veux bien essayer cet exercice de style….avec plaisir….mais, aujourd’hui, je suis toute prise par la vilaine mésaventure de Hervé !

    • Je suis d’accord avec toi… ça ne nous laisse pas la possibilité d’autres négations que les plurielles… ni…ni…
      Entre autres désagréments !

      Je sais pour Hervé. Heureusement qu’il avait sauvegardé ailleurs son blog.

      Où va-t-on ?

  6. Bravo ! Tu as rempli la mission … Que cet ensemble est beau Quichottine … Bonne journée à toi
    PS : tu vois, j’ai pris le parti de passer le matin, quand mon emploi du temps me le permet. Je peux lire tes jolis textes sans avoir la tête embrumée par la journée … ;-)

  7. Bonjour de Chine,excellent ce texte , bonne journée ,亲吻和早晨好 bye

    • Tu n’as pas de souci avec ton blog, toi ? Je croyais qu’ils censuraient les blogs en Chine ?

      Bonne journée à toi aussi

  8. ces défis sont amusants et les participants ont de l’imagination…
    Ton poème est très beau et très sensible….VITA

  9. Bravo … Tu es arrivée à vaincre de défi de la Nymphe (sans …. la lettre à ne pas prononcer – et sans rouleau à pâtisserie – juste avec un crayon, un stylo ou juste le clavier … LIZAGRECE

  10. he ben ! joli coup ! c’était pas facile !
    bisous du mercredi, christel

  11. pas mal…. heu je dirais même plus génial!

  12. dernier jour pour participer au jeu du barruec’ blog ! bisous et bon mercredi , christel
     le jeu

    • … Je sais que c’est le dernier jour… mais je ne sais pas si je pourrai. Merci de me le rappeler, Christel.

      Bon mercredi à toi

  13. Wooooooooh !
    Pas facile comme défi, et cerise sur le gâteau, tu en fais un poème !
    Vraiment, ton casque -passoire ne laisse filtrer que le meilleur !
    Bises et bonne journée Quichottine
    P/S : Merci pour l’ abonnement 🙂

    • Merci à toi, Clo.

      Pour l’abonnement c’est normal. Quand on manque de tête… on prend les aide qu’il faut !

      Passe une belle journée…

  14. Bel essai magistralement transformé de main de maître… de la pointe de ton épée j’imagine.  Bravo !

  15. Fichier hébergé par Archive-Host.comBRAVO…BRAVO…que c’est beau !…Quel  talent !bisous Quichottine….bonne journée…

  16. Fichier hébergé par Archive-Host.comje me marre car je n’avais pas bien vu le tableau , moi j’ai parlé de verdure, or c’est la mer….je rigole toute seule…

  17. Bravo, on ne sent même pas l’absence de la voyelle. un exercice pas très facile au fait, que tu as réussi haut la main.
    en plus, j’adooooore le texte du « ragoût » où tu faisais parler cet homme 🙂 un pur chef d’oeuvre, merci.

  18. le « A » serait-il signe de jubilation, d’exubérence?
    sans le « a », tant de tristesse et de gris….
    à creuser peut-être

  19. D’ailleurs, voyeuse, c’est peut-être le rôle dont je me contenterais. Quoique… on verra bien ! Je n’en sais encore rien, mais sans aucun doute le A me manquera ! 
    Et pour ma part, j’admire la façon dont tu as su faire sans ! 
    Bises à toi et bonne soirée.

    • Je ne sais pas Sogo… je ne pensais pas moi-même que j’y arriverais ! Pas facile de se passer de ce A…

      Merci… Bonne soirée à toi aussi

  20. Tu as su très bien remplir ce défi qui t’avait été lancé.Ton texte est plein de poésie et réussir à n’y mettre aucun mot avec des « a »,la tache n’était pas aisée ! 🙂
    Bon dimanche à toi

    • Merci, Constance. Ce compliment, venant de toi, me touche beaucoup. Tu écris de merveilleux poèmes.

      Bon dimanche à toi aussi.

  21. mazette! quel poète!
    je vote pour toi!
    Moi aussi tu sais je suis un peu voyeuse chez Nymphéa ! je regarde enfin je lis ce que les autres écrivent et je me dis…..
    Quand ! mais quand pourrais je aligner ainsi les mots ……
     demain peut être a dit la mekresse!
    Bonne nuit
    Dany

    • … Euh, merci !

      La maîtresse est gentille… Elle ne nous en veut pas lorsqu’on « oublie » de faire nos devoirs… 😉

      Merci pour ta visite, Dany ! Bonne nuit.

  22. Quichottine

    Le premier rimaillage, chez Nymphea… pour mémoire (2/12/07)

    Ah ! Mes pauvres amis ! Croyez-en l’expérience

    Que j’ai faite aujourd’hui dans mon humble logis !

    La femme ne se tait que dans son inconscience

    Donc, pour avoir la paix, voyez comment j’agis !

     

    Faites-la donc bosser dès le petit matin,

    Ne la laissez jamais en quête d’une tâche,

    Jouez au plus malin, cachez votre air mutin,

    Devant la cheminée, la fatigue vous lâche !

     

    Vous respirez enfin, votre pipe a bon goût.

    Ses ronflements ne sont qu’une douce musique

    Quand de l’âtre surgit l’arôme du ragoût…

    Elle vous laisse en paix sans autre anesthésique !

  23. Muad' Dib

    Coucou Quichottine, quelle aisance pour relever admirablement ce défi et j’espère que cette femme retrouvera bien vite son A égaré …
    Gros bisous,

  24. Bonjour, mon premier com de la journée, merci pour cette belle vue sur la mer, bonne journée!

  25. On pourrait dire que je t’ai forcé la main …main non ; j’avais la mer dans ma souris..et..il est si joli ce tableau ! merci de ta participation magnifique….( pour le vote, il faudrait que tu publies dans mes coms…pour le jury ,merci) bises.

    • Je n’ai pas accès aux commentaires sur ton blog ce matin… on me demande un code que je ne vois pas… comment le recopier alors ? J’essaierai plus tard.

  26. BIDUDULE

    Un p’tit coucou pour te souhaiter un très agréable mercredi.
    Amicalement.

  27. Et tu t’es bien débrouillée . Le défi est relevé haut la main 😉

    déjà que je n’ai guère d’inspiration, mais si en plus je n’ai pas les A ou vas t’on ? lol

    bonne journée ^^

    • Merci Loralie… Pourquoi dis-tu que tu n’as pas d’imagination ? Moi, je ne trouve pas !

      Bonne journée à toi aussi.

  28. Challenge réussi! Mais venant de toi, c’était presque évident… Ta plume est toujours si légère! Un magnifique poème en est sorti…
    Ah  si j’étais riche… Riche de tous ces mots qui vont et viennent sous la plume allègrement… Mais bon, on a le droit de rêver…. Bonne journée.

  29. Que c’est mignon ! Une prouesse, je l’avoue ! Bisous, Quichottine