Censure

Il arrive parfois que l’on doive prendre position, sans pour autant en avoir envie vraiment.

C’est une question de vie ou de mort, en quelque sorte.  Des moments où l’on n’a pas vraiment le choix de faire comme si l’on n’avait rien entendu, rien vu, rien senti… et qu’il ne restait qu’à rien dire pour oublier sa condition d’être vivant.

Je pense donc je suis. C’est ce que disait Descartes : Cogito ergo sum… C’est vrai, à cette époque-là, il était de bon ton de savoir s’exprimer en latin, cette langue qui traversait tout l’Occident et qui permettait aux lettrés de traverser les frontières en sachant qu’ils seraient compris, où qu’ils aillent, par ceux qui avaient étudié.

Je pense donc je suis. Je pense et j’ai le droit de m’exprimer… tant que ce que je dis n’est pas contraire à la loi et ne nuit pas à la liberté d’autrui.

D’ailleurs, c’est bien ce que dit la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, signée le 10 décembre 1948, celle que reconnaissent tous les pays qui font partie de l’Organisation des Nations Unies.

article 19

Tout individu a droit à la liberté d’opinion et d’expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d’expression que ce soit.

article 29

1. L’individu a des devoirs envers la communauté dans laquelle seule le libre et plein développement de sa personnalité est possible.

2. Dans l’exercice de ses droits et dans la jouissance de ses libertés, chacun n’est soumis qu’aux limitations établies par la loi exclusivement en vue d’assurer la reconnaissance et le respect des droits et libertés d’autrui et afin de satisfaire aux justes exigences de la morale, de l’ordre public et du bien-être général dans une société démocratique.

3. Ces droits et libertés ne pourront, en aucun cas, s’exercer contrairement aux buts et aux principes des Nations Unies.

J’ai cherché… je me suis dit qu’il ne servait à rien de remonter jusqu’à 1789, jusqu’à cette Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen pour laquelle tant de nos aïeux ont donné leur vie… Là, c’était facile, sans contestation possible :

 

Article 10

Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, mêmes religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l’ordre public établi par la loi.


Article 11

La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’homme; tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l’abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi.

Nous avons la chance de vivre dans un pays libre. Nous avons la chance de pouvoir décider de ce que nous aimons ou non lire, voir, écouter. Personne ne peut nous imposer quoi que ce soit en ce domaine… enfin, c’est ce que je croyais.

Je ne veux pas « politiser » ma bibliothèque, il n’en est pas question. Je ne veux pas non plus mêler à cette discussion l’un ou l’autre de mes visiteurs. Il manquait ici seulement ces deux textes, magnifiques, qui disent à tous non seulement ce que nous pouvons faire, mais aussi ce que nous avons l’obligation de faire. Nous avons des droits et des devoirs, la possibilité d’agir ou non.

Ce texte-ci, je le publie en « non classé« , il n’appartient à aucune catégorie, à aucune communauté, parce qu’il appartient à toutes, et à tous ceux qui voudront se l’approprier.

Quelle que soit la plateforme qui héberge nos blogs, il ne faut pas se voiler la face, nous prenons des risques. Tant que nous respectons la loi et la chartre de notre hébergeur, nous sommes libres de publier ce qui nous tient à coeur. Personne ne peut nous empêcher de penser, de parler des problèmes, de souligner les dérapages que l’on constate. Personne le peut tant que l’on reste dans la légalité.

Alors, oui, certains ont été censurés, sans doute sans raison, parce qu’ils se sont battus contre des pots de fer et qu’ils n’avaient pas pris en compte leur faiblesse. Quand on est un pot de terre, il faut d’abord se forger une armure, prendre ses précautions.

Ici, je n’entre dans aucun débat, parce que j’estime que ce n’est pas le lieu, mais je donne les arguments dont il faudra se servir.

Merci.

 

40 réponses à “Censure

  1. Liberté – Egalité – Fraternité – parfois que nous restent-ils de ces devisesquand il faut s’attaquer au pot de fer?  Pour peu de chose parfois !Juste un peu le droit de respirer de l’air non pollué, juste le droit de ne pas mourir de froid Place de la Concorde !  Juste le droit de gagner honnêtement sa vie dans un pays qui n’est pas le nôtre … Il ya en a des lièvres à soulever – Chère Quichotitne – et des censeurs qui sugissent de par en part des moulins à vent …*LIZAGRECE

    • Tu le dis très bien, Liza… Que reste-t-il des belles paroles ? Parfois, seulement des traces dans la poussière du temps. Pas grand chose en fait. Et les vilains enchanteurs reviennent pour transformer nos souhaits de liberté en rêves qui s’envolent dans le vent, en rien.

  2. Ma chère Quichottine, tu as bien fait de nous remémorer ces textes sur la liberté d’expression. Bien sur à côté de certains pays, nous avons de la chance d’être libre en expression.
    Mais il ne faut pas se leurrer, si l’on parle de choses qui fâchent, si l’on dénonce des malversations, si l’on se permet de dire ce que l’on pense (comme moi par exemple…lol) je peux te dire que certains élus font tout pour te faire taire, et tu as droit à des menaces, des pressions de toutes sortes toutes plus basses les unes que les autres … tu ne connais sans doute pas cela.. alors je crois que dans le nouveau blog d’une de mon association, je vais mettre ces textes.. Voila il fallait que je dise ce que j’avais à dire puisque tu parles de liberté..et tu as bien fait.
    Je te fais plein de bisous
    chantal

  3. Ca fait du bien de relire ces déclarations de temps en temps, on aurait tendance à les oublier

  4. Quichottine!
    Si tu savais comme j’ai trouvé douces et tendres tes interventions sur ce grave problème qui secoue profondément Hervé et tous ses amis…

    Mais je te rassure, c’est très attachant et parfaitement respectable. Ton esprit est là qui ne veut pas s’emporter méchamment. C’est comme ça que devrait tout se régler. Tu es la foi de l’exemple malgré les tourmentes.

    Ça m’a fait très plaisir de lire que tu en appelles à retrouver les bases si pures des premiers textes fondateurs de la société. Notre société.

    Depuis quelques temps, il se bâtit un  fameux château de carte… Comme on fait aujourd’hui avec toutes les Lois qui s’empilent de plus en plus haut et qui s’effondreront certainement quand la Table qui les supporte se brisera.

    Des mots ont été écrits, certain pour blesser en retour du mal ressenti. Une communauté aussi réactive que celle des blogs n’en est pas à son premier combat pour la liberté d’expression. Les réactions sont souvent les mêmes, comme souffrant du pire des maux. C’est facilement compréhensible cette réaction. Un blog est un espace protégé par un mot de passe, le sien propre. Mais plus qu’un espace il devient aussi un royaume où nous avons chacun la possibilité de régner librement. Chose que l’extérieur ne nous offre pas aussi intimement…
    Quand cet espace personnel de liberté est attaqué, les passions se déchaînent. Ne ressens aucune peur ou gêne, l’important est que l’esprit ait travaillé plein gaz ! Tout le monde a phosphoré dur ! Toi aussi, à ta manière, et tu as apporté une lumière, tu peux en être sûre !

    L’important, quel que soit le dénouement, c’est que chacun de la petite bande se soit senti concerné. Après, ce ne sont que les avis un peu brûlant de l’action qu’il faut retailler, ou améliorer. Et un peu de calme, ne pourra jamais nuire… Ça refroidit un peu l’ardeur et permet de voir mieux au milieu des fumées du champ de bataille. D’où ta présence indispensable…

    Merci pour ce recentrage sur le pur, sur la base que beaucoup de vilaines personnes tentent de noyer… A chacun de retrouver sa place dans ces textes uniques.

    Bises Quichottine

    • J’aime bien ta comparaison avec un château de cartes…. Mais tu vois, j’ai plutôt eu l’impression de me jeter dans le vide sans filet.

      Les moulins étaient là, trop présent, un peu trop efficaces.

      Merci, en tout cas, pour ta présence, ici. Elle me touche beaucoup plus que je ne saurais le dire.

  5. merci de nous rappeler cette chartre.
    Pour ce qui se passe,je ne comprends pas.
    Bonne journée Quichottine et A+

    • Ne cherche pas à comprendre… J’avoue que j’ai du mal aussi ! Je trouve que nous vivons dans un drôle de monde…

      Bonne journée à toi, Nadia

  6. juste un petit bonsoir en passant. Grosse fatigue et le cerveau qui marche au ralenti. Je viendrais lire ça plus tranquillement. Bisous.

  7. Tu écris : « .. Il manquait ici seulement ces deux textes, magnifiques,… »… Ces textes ne manquent nulle part, nul ne peut dire qu’il ignore leur existence. A l’ère de Google et de Yahoo, chacun peut retrouver les mots précis des Droits, même si le bon sens devrait nous les dicter. Le plus important est la fin de ton article, le pot de terre ne gagne jamais en entrant en colision directe avec le pot de terre, il doit agir avec subtilité, avec finesse et protéger ses arrières, sinon c’est beaucoup de vent pour rien. Dans une quête, c’est le but qui compte, pas l’action. Don Quichotte, se fixe d’abords un but, les actions qu’il entreprend sont diverses et il en use et abuse, car seul le but compte. Ton but est de nous faire découvrir des mots, des récits, les rêves, délires et poêmes que tu rencontres au fil de tes lectures. Garde bien ce but en ligne de mire, sinon tu t’éparpilleras et tu finiras en morceaux de terre. Comprends moi bien, je ne dis pas qu’il faut s’agenouiller et baisser la tête, non, d’ailleurs, moi le pot de terre je suis trop rigide pour cela. Par contre, le pot de fer, a force de recevoir de petits coups, fini par plier. Ceci est un conseil de quelqu’un qui traine sur le net et les forums depuis 17 longues années, et pas uniquemnt par amusement…

    • Merci, Madame Yoyo, pour ces conseils… Je ne pense pas changer ma façon de faire. Ma bibliothèque continuera d’être ce qu’elle est ou elle ne sera plus. C’est tout simple.

      Passe une belle soirée…

  8. on empecheras jamais les Don quichotte et les Tilk de s’expimer et d’agir ….et même contre les lois car elles sont souvent injustes
    attaquons les geants ! attaquons les enchanteurs ! attaquons les vilains ! pourfendons le mal partout ou il se trouve…
    bueno me paro si no voy ha decir tonterias
    besos muy fuertes
    tilk

    • Le mal, Tilk, peut être aussi dans une trop grande précipitation.

      Merci pour tes mots qui me touchent beaucoup. Besos

  9. Bonjour de Chine,merci pour cet article, je connais trop bien ces censures que je ne comprends pas d’ailleurs. J’ai visité quelques blogs écris par des expats comme moi.leurs blogs et mon blog en particulier, enfin je trouve , fais plutôt de la pub à la Chine, fais voir un côté que les gens ne connaisse pas, ou plutôt connaisse par les médias, qui disent un peu se qu’ils ont envie de dire et non forcément la vraie vérité. la liberté d’expressions n’a pas court ici, la preuve , bonne journée ,亲吻和早晨好 bye

  10. L’armure d’Hervé , puisque c’est de son blog qu’il s’agit , a été : NOUS TOUS DANS NÔTRE PROTESTATION UNANIME – Le scoop de ce matin ,m’annonçant la réouverture de son blog est la preuve flagrante ! Nous sommes bel et bien lus Quichottine …nous représentons à nous tous une force agissante contre LA CENSURE ILLEGALE , dont nôtre ami avait été victime . A nous de rester vigilants ! et je dis à Hervé : Continues ton combat pour la Vie , nous sommes à tes côtés ! 
    Merci Quichottine de donner cette très belle Déclaration de Droits de l’Homme que je trouve aussi belle que des textes sacrès vénérés. Bonne journée à toi.

  11. C’est dingue !!!!!…….cet article, je ne l’avais pas vu !!!!!!!!

    Tu peux me cracher à la figure, par écran interposé !…..me filer deux claques !……je le mérite bien !
    J’ai admiré l’ordre et méthode propre aux personnes calmes et réfléchies qui ne feront jamais un faux pas !
    En remonter aux DROITS de L’HOMME devrait etre suffisant pour que chacun fasse silence….
    Devrait !!!!!……car , hélas, c’est là une utopie !
    Cette charte, on ne peut plus respectable, a toujours été piétinée, par ci, par là, ailleurs, aujourd’hui et hier…….EN DOUCE, surtout !…..toujours de la façon la plus sournoise qui soit…..

    Les médias, la politique mondiale, ne perdent pas leur temps à la relire…
    C’est pour cette raison que les « petits » sont contraints à réagir….hélas, souvent avec violence…..sinon, ils seraient immédiatement écrasés comme des blattes ….
    Cette charte n’existe plus dès l’instant où se profilent pouvoir et donc intéret….
    Et nous, les blogueurs, ne sommes pas du coté du Pouvoir ni de l’intéret !……notre liberté d’expression est certainement menacée et, si l’on veut la conserver, je pense qu’hélas, il faudra lutter !
    Je te fais un gros bisou désolé pour t’avoir répondu en retard….
    Ce matin, je n’ai vu que ton article du « défit » et, hier, en soirée, je n’avais plus de connexion ADSL….je n’ai donc pas pu suivre les débats chez Graindesel ni Blanche……ni chez toi !!!

    • Tu sais bien que je suis la reine de l’Utopie !

      Tu n’auras pas de claque et tu ne dois pas être désolée.

      Je crois que chacune a su agir à sa manière, sans juger. C’est le plus important. Nous sommes amies.

  12. hum je suis curieuse alors j’ai cherché, pour comprendre le pourquoi de cette douce colère 😉

    Je n’aime pas la censure non plus, Celle de la chine par exemple m’a mise hors de moi . Et je me suis fait la même réflexion que toi, ce que j’ai de la chance d’habiter un pays libre 😉

    Enfin je vois que le blog de ton amis à été réouvert, j’en suis heureuse.

    Je mettrai toute fois un bémol, tout n’est pas montrable, et non tout ne peut pas être dit.

    Les disclamers sont là pour ça entre autre. mais certains l’oublis. Je suis modos et j’ai vu des sites qui crois moi, ont été fermés, et là je n’ai pas crié à la censure, parce que ça devait être fait , c’était immonde 😉

    Ces gens là ne respectent pas les cgus. Et oui ça arrive. Alors censure ou non ? . Le sujet est vaste. Il ne s’agit plus de divergeance d’opinion, ou de censurer quelque propos qui pourraient géner certains. non il s’agit de protection, et de nécéssité. Oui on censure, mais parce que si l’on ne le fait pas, on est irresponsable ^^

    Que penser de certaines personnes qui sous couvert de défendre une cause quelquonque nous montrent des photos chocs, bien dégueulasses, insoutenables au regard j’en ai déjà vu, et c’était pour une bonne cause pourtant.

    Pas de disclamer. alors on fait quoi là ? 😉

    En bref je suis pour censurer certaines choses, mais je suis contre toutes censures abusives ^^

    • Une toute petite précision, Loralie. Je suis restée volontairement muette au départ sur le blog concerné, parce que si j’ai déjà « rencontré » son auteur, je ne peux pas dire que je le connaisse et que j’approuve la totalité de ses écrits.

      C’est parce que je suis d’accord avec ce que tu dis que j’ai donné les deux articles des déclaration. Nous avons des droits, certes, mais ils s’arrêtent là où commencent ceux de nos voisins.

      En tant que modératrice, je suis contente que tu tiennes ces propos. Ils sont ceux de la sagesse.

  13. Le com de Loralie m’interpelle parce qu’elle légitime la censure quelque part …j’irais dans son sens si…je me disais  » on doit protéger les enfants par exemple  » MAIS RIEN ne prouve que ce soit le motif ,puisque passent sur le net des photos de jeunes aux poignets balafrès de cicatrices sanglantes ( j’affirme en avoir vu ! ) entraînant d’autres jeunes au suicide !!! Elle est OU la censure ??? et pour continuer je vais dire : Aucun reporter de guerre ne devrait exercer alors ?..Pourtant , des morceaux de corps humains , j’en ai vu, comme tout le monde à la télé !!! Qu’on arrête de se gourrer sur les Vrais motifs de la Censure ! Ils sont POLITIQUES et FINANCIERS , ce qui est tout UN !!!

    • Je vous laisserai discuter entre vous… Je pense que tout dépend des lieux et des censeurs. Ici, en l’occurrence, Loralie parlait de son rôle de modératrice, c’est un rôle difficile. Je l’admire.

  14. Bonsoir quichottine

    merci de ta compréhension, et surtout merci d’avoir compris. J’étais pas sur que ce soit bien assimilé . 😉

    La bernache, le soucis principal était effectivement les enfants. Même si des protections existent elles ne sont pas toutes fiables, et malheureusement la surveillance n’est pas toujours là. c’est pourquoi les sites proposent des disclamers. Encore une fois c’est une forme de liberté. le droit de choisir si tu veux voir ou non. A savoir est ce qu’un enfant peut choisir de lui même ? 😉

    bien sur qu’il faut informer, mais il ne faut pas oublier de protéger. dans la vie courante,l’enfant va se trouver face a un adulte, quand il veut acheter un magazine, ou autre. Mais sur le net il navigue comme bon lui semble. Et non les parents ne sont pas toujours derrière eux. ^^

    Je maintient qu’un site qui montre des photos chocs, doit informer et protèger . s’il ne le fait pas, ou qu’il refuse,que doit on faire. que doit faire l’hebergeur du site ? Je rappelle que toute plateforme à des cgus , et que chaque utilisteurs et censés les avoir lu. Mauvaise nouvelle, c’est pas toujours le cas 😉

    Alors oui je légitime certaines censures, mais par pour les raisons que tu évoques. 😉

    bon week-end ^^

  15. Sujet très très épineux que celui que tu abordes.
    Les textes sont bien là, mais l’ éternelle question se pose de savoir à quel moment se produisent les dérapages qui amènent la guillotine de la censure.
    Puisque tu parles de censure sur les blogs, il doit s’ être produit un évènement récent ……
    N’ ayant aucune information à ce sujet, je ne dirai donc rien.
    Bonne nuit Quichottine

  16. Je suis sous le choc de ton commentaire sur mon blog… Je ne comprends rien. Je suis revenue voir ce qu’il se passait… J’ai lu le com de la Bernache et j’ai cliqué sur le lien… Rien.
    Au début, j’ai cru que c’était moi qui avais dit quelque chose de travers… Panique à bord du coup…  je suis allée me renseigner  et j’ai lu… Bonne soirée…
    PS-Je suis d’accord avec ton com chez la Bernache… et avec ce que tu as publié ici…  Je n’en dirais pas davantage. Pas envie de me  prendre la tête… « Liberté j’écris ton nom….. »
    Bisous.

    • Pas envie non plus… J’ai fait ce que je pouvais faire, j’ai dit ce en quoi je croyais… Je refuse la polémique.

      Passe une belle soirée, Eolina.

  17. bravo ! il faut le dire. J’ai, moi aussi, été souvent déçue quant à la soi disant liberté chérie affichée en emblême de la France ! 

    Honnêteté, mère de tous les vices..

    Honnêteté, honnêteté chérie,
    Quand tu nous tiens…
    Rien n’est plus permis,
    Et tu nous mènes une vie de chien.

    Pauvre mais honnête (maisonnette)
    J’aime faire la fête.
    Alors on me soupçonne, on m’épie….
    Il n’est pas normal que de joie soient mes cris !

    On aimerait que dans ma misère,
    D’une cloche j’ai l’air.
    Nennie…. Point d’accord !!
    De toutes vos tricheries, je ne serai point mort.

    Lorsque vos lois je veux appliquer,
    Je me trouve inculpée,..
    Fautive de jouer votre jeu !
    Vous ne faites à mon âme….. Que des bleus !

    Loi des hommes, hommes de loi bannis,
    En vérité je vous le dis,
    Vos garanties sont du pipi,
    Et de vous je me rie.

    A vous qui détenez le monopole de la carpette,
    Justice sera faite.
    De poussière vous retournerez poussière,
    Et moi, je ferais toujours la fête…. Çà j’en suis fière ! 

    ………bonne soirée…….arielle

  18. Ça y est j’ ai remonté la filière, et j’ ai compris le sens de ta réponse…..
    D’ accord avec ton attitude.

  19. Nul ne peut ignorer ces textes ni la liberté d’expression dont nous bénéficions. Ce n’est pas le cas dans tous les pays.
    J’apprécie quand Madame Yoyo parle de la quête du Quichotte.
    Souvent on peut confondre le but et les moyens.
    Gros bisous, Quichottine