Pour Fanny… et les autres !

Hier soir, je discutais avec Fanny sur cette drôle de boîte qui permet de poser, par écrit, les questions que l’on voudrait poser de vive voix…

Merveilles de la technique !
Je suis toujours étonnée de voir ce que l’on peut faire :

  • mettre de la musique pour ses lecteurs comme chez Le Bigorneau ou chez Michka… ou chez d’autres (Je ne vais pas m’amuser à nommer tout le monde, vous êtes très nombreux !)
  •  
  • changer toute la décoration ou presque de votre espace, comme chez AnnaK, ou Clo…
  •  
  • ajouter de nouvelles pièces, changer la couleur des fenêtres…

C’est ahurissant ! J’ai vu les images grandir chez Eolina, c’est splendide ! Siratus, d’un clic, nous montre ses merveilles en plus grand ! Les fonds de blogs se parent d’images toutes tendres comme chez Flo ou, comme chez Sogo, font remonter en vous les souvenirs d’école !…

C’est tellement génial, qu’il y a même un concours du plus beau blog

Je ne vous ferais pas l’injure de vous le dire, mais,
comme pour chacun de mes enfants,
je trouve que le plus beau, c’est le mien !

Trop tard ! Je l’ai dit !

Eh oui, ma bibliothèque est la plus jolie !… Surtout depuis le dix-huit janvier, depuis que tout le monde peut voir à quoi elle ressemble, pour de vrai, dans mes pensées, surtout depuis que mon amie Anne, ma soeur, ma complice, a composé pour moi ce merveilleux tableau que j’ai mis en page d’accueil, aquarelle unique et collage réalisé à mon intention… (Si vous trouvez la même un jour, c’est qu’on l’aura copiée.)

C’est comme ça, l’amitié, ça ne s’achète pas, ça est, c’est tout, sans que l’on puisse jamais savoir le pourquoi, le comment, le quand… sauf celui de la rencontre, la première. Et pourtant, lorsque je pense à l’amie, je sais que je l’ai toujours connue. Il n’y a rien à ajouter. Elle existe, elle est, tout simplement.

Aujourd’hui, je venais écrire à Fanny

Lorsque je l’ai rencontrée, au mois d’août dernier, elle aurait pu faire partie des « âmes en peine« …J’avais lu, chez elle, un texte tellement désespéré, qu’elle m’avait fait peur. Je la voyais, toute jeune, en train de se demander si la vie valait la peine d’être vécue… Penser qu’elle n’en vaut pas la peine, alors qu’on ne s’est pas encore lancé sur ses chemins !… Chemins choisis ou non, peu importe, ce qu’il faut, c’est les parcourir. Je lui avais laissé un commentaire, c’était le premier que je lui laissais, depuis, il y en a eu d’autres, je l’aime bien, Fanny. Elle pourrait être ma fille.

Pour ces « âmes en peines« , j’avais déjà écrit mon plus bel article, il y a longtemps… Longtemps à l’échelle de la bibliothèque, puisque c’était au mois de juillet. Mon blog était encore tout jeune, incertain.

Donc, je venais écrire à Fanny
J’avais même commencé, en réponse à la question qu’elle me posait, la lettre que voici :

Pour l’instant, très peu savent comment je m’appelle, et je trouve que c’est déjà trop. Un pseudo, c’est une façon de se comporter, de pouvoir dire éventuellement des choses qu’on ne se permettrait pas de dire en son nom propre… parce que ceux qui nous entourent (mari, enfants, amis)  ne comprendraient pas.

L’une des personnes qui m’avaient contactée avant que je ne rende ma boîte à emails « anonyme » s’est servie de mon prénom en me répondant sur son blog. Je crois qu’il ne faut pas tout mélanger.

Depuis, c’est vrai que je ne donne plus mon nom, je préfère rester « Quichottine », parce que c’est le pseudo que je porte depuis plus de deux ans maintenant, qui me colle à la peau. Si un jour je publie quelque chose, en vrai et pas seulement sur mon blog, je le ferai sous ce nom de plume que je me suis donné et auquel je tiens, alors, tu vois, ce n’est pas si méchant, de ne pas te livrer mon identité, c’est seulement une manière de te dire que tu fais partie d’un monde que j’aime bien et dans lequel Quichottine se promène, et rêve, et rit.. et pleure aussi parfois…

C’était le début d’une lettre que je ne finirai pas… Elle restera là, sur mon bureau, pour me rappeler qu’il ne faut pas mélanger.

Parce que, voyez-vous, Je crois qu’il y a, d’un côté, la Quichottine de la bibliothèque, qui vous observe, vous écoute, et vous écrit des histoires qui doivent sans doute beaucoup à ce qu’elle lit tout au long de ses voyages dans la blogosphère… et ailleurs… et, de l’autre, il y a moi, celle qui transparaît parfois, dans un article ou un commentaire qui me tient un peu plus à coeur.

Cette autre-là, elle a une vie à préserver, des obligations à remplir, qui n’ont que peu à voir avec celles de la bibliothécaire obéienne que je suis devenue depuis que j’ai franchi le seuil de cette pièce où je vous reçois, tous les jours, avec le même bonheur.

Je m’appelle Quichottine, et je suis bibliothécaire sur Over-Blog.

90 réponses à “Pour Fanny… et les autres !

  1. Je comprends tout à fait quichottine mais parfois j’ai envie de connaître un peu plus certains et certaines que l’on apprécie particulièrement…… J’ai répondu à ton com d’hier sur mon article sur le feu. BIses

    • Je suis d’accord avec toi, Martine, c’est vrai que je suis comme toi en ce qui concerne mes blogs préférés. Il y a des personnes que j’ai envie de rencontrer, dans la vraie vie. Ce sont des échanges qui existent et qui me font plaisir. Pour autant, je ne souhaite pas forcément en parler sur mon blog.

  2. C’est vrai que beaucoup de blogs rivalisent en présentant des images magnifiques qui clignotent, qui scintillent, avec des fondus de lumière, des gros plans, des travellings ! Du vrai cinéma ! Mais chez Quichottine c’est une bibliothèque ! Alors il y a des mots, des phrases, des pages … Rien que de l’écrit et il faut nsuite s’imaginer les étagères, l’entrée, les rideaux comme on veut ! Mieux qu’au cinéma ! LIZAGRECE

  3. Bonjour de Chine,j’aime bien ta nouvelle bannière, mais il fait un peu froid pour laisser la fenêtre ouvert?sans dout pour saluer don quichotte?, bon dimanche ,亲吻和早晨好 bye

    • Il fait doux ce matin, Dany… Il y avait un peu de vent du sud, tu l’as senti… Il nous a envoyé don Quichotte !
      Bon dimanche à toi.

  4. je découvre là un super bibliothéque et une bibliothécaire de coeur….   J’adore lire un peu de tout…   et je vais me plonger dans votre bibliothèque pour y puiser des idées de nouvelles lectures…    Un excellent dimanche. Bizz Céline.

  5. C’est vrai que c’est splendide. Qui a fait cette merveille ? Je trouverai certainement la réponse sous la selle de Rossinante.

  6. Au début où j’ai commencé à venir chatter sur le net, et ne cherchant rien d’autre que l’échange, le partage d’idées, j’avais la même réaction avec en plus une sensation non pas de danger mais de risque.

    De fil en aiguille, au bout de quelques années, j’ai eu l’occasion de rencontrer des gens que j’avais profondément envie de rencontrer. Et j’ai découvert que ces internautes-là étaient devenus des amis.

    Depuis, je suis beaucoup plus sereine par rapport au net et donc par rapport aux blogueurs. Je crois justement que le virtuel internetesque est une part de la réalité: et je sais que je rencontrerai de visu des amis virtuellement réels parce qu’ils ont la même vision du net que moi…

    Cela dit, je comprends que tu ne souhaites pas mélanger. 😉

    Bon dimanche Quichottine 🙂

    • J’ai répondu chez toi, Ecriveuse… Je ne suis pas contre les rencontres, mais je veux pouvoir continuer à choisir.

      Bon dimanche à toi. 😉

  7. Du coup, j’ai fait quelques lignes chez moi ^^

  8. C’est toi qui crois que tu ne mélanges pas !!!!!!!

    Niet, niet……tout écrit, tout style, toute préférence parlent d’une personne, toute ponctuation, le moindre ton, la moindre faille épaisse comme un cheveu, les choses non dites aussi, celles à peine sussurées, l’ordre, la rigueur, ou bien le laisser aller, la simplicité aussi bien que l’excès……certaines affirmations qui portent écrit dessus « mensonge « ……tu n’es pas Quichottine !…..tu es TOI !

    • Je sais bien que je suis moi, Chris ! Et certainement davantage que lorsque je signe autrement…

      Merci d’être là.

  9. Fichier hébergé par Archive-Host.comUn bien bel article..merci pour le lien que tu fais au passage vers mon refuge…aujourd’hui mon refuge n’est pas à jour, mon article ne veut pas se mettre en page d’accueil…la technologie c’est  bien quand ça marche mais parfois il y a où s’arracher les cheveux…..gros bisous..;bon dimanche…

    • Ne t’en fais pas, ça remarche… enfin, cahin caha, grâce à nos merveilleux modérateurs !

      Bon dimanche à toi aussi

  10. TU ES DONC UN GENRE D’AGENT DOUBLE
    besos
    tilk

  11. Superbe,ta bibliothèque !vraiment !

    • Merci, Gazou… Elle me plaît bien, mais c’est normal… Je suppose que pour toi, ton blog est aussi le plus beau !

      J’aime beaucoup ton poème d’aujoud’hui…

  12. Alors moi je tombe encore des nues ! Quichottine ce n’est pas ton vrai nom ? Tu veux dire que tu t’appelles en vrai Quichottine don Quichotte ? Moi c’est pareil, on m’appelle Ruegy mais c’est un diminutif, mon vrai nom est un peu plus long, c’est Ruegayov El Nilam. T’as bien fait de prendre Quichottine comme diminutif, parce que plus court : Quiche, ça le fait pas du tout ! Grosses bises, je te laisse, j’ai du taf, je vais me mettre au fourneau, ce soir c’est crêpes et des galettes.
    • Ben, tu ne savais pas ? Mon vrai nom, c’est Quichottine des Moulins de La Manche. C’est un peu à rallonges et à courants d’air, mais je n’y peux rien. Alors, comme ça faisait trop long… j’ai un peu abrégé… 😉

      Crêpes et galettes ? Mon rêve ! Ce soir… Bon c’est pas tout ça, il faut aussi que j’y aille !

      Bonne soirée à toi, Ruegy…

  13. J’ai vu, lu et répondu. Et ça ne fait que me conforter dans mon idée de départ te concernant: les rencontres, même quand elles n’ont pas lieu dans le monde ‘réel’ n’en sont pas moins réelles (voire même un peu plus parfois) sur la blogosphère 🙂

    Kiss affectueux

    • Merci, Ecriveuse… Décidément ! Nous aurions dû aller prendre un café ensemble ! Que d’échanges aujoud’hui ! Bonne soirée à toi.

  14. Il faut quand même sur le net préserver sa vie privée.
    J’ai été surprise avec mon blog de rencontrer beaucoup de bloggeurs et bloggueuses qui sont devenus des amis(es).
    Pour l’apparence des blogs,j’aimerais bien faire du changement mais je risque de tout gâcher.Je ne m’y connais pas assez.
    Bye Quichottine et A+

    • Il faut demander de l’aide. Si vraiment tu le souhaite, je suis sûre que certains des « pros » du Forum d’aide seraient ravis de te donner un coup de main.

      Pour les rencontres qu’on fait à travers nos écrits, je suis persuadée que c’est tout à fait possible. Je suis heureuse pour toi que tu aies pu en faire aussi.

      Passe une belle soirée, Nadia.

  15. Expliquer ton choix, c’est très gentil à toi. Pour ma part, peu importe le nom ce sont les articles qui importent sur un blog. C’est marrant, mais j’entretiens des relations sur la blogosphère par pseudo interposé alors que je dialogue en privé par mail avec les mêmes personnes sous leur prénom. Véro
    PS : super tableau en ouverture

    • Je crois que nous devons tous avoir le même genre de relations avec ceux qui nous ont touchés par leurs écrits.

      Merci pour le tableau…

  16. Merci pour les tuyaux que tu m’as donnés, j’ai galéré ce matin et en début d’après-midi, j’ai écrit à over-blog ce matin… Mais quand tu es passée apparemment ça marchait…je vais garder ce lien….merci..;bisous…bonne soirée..

  17. Quelqu’un ici plus haut, dit que tu es un agent double. Nous le sommes tous, on change de personnage en fonction de la pièce où on pénètre. S’il faut être drôle, on poste une plaisanterie, s’il faut remonter le moral du pseudo, on lui écrit des douceurs. Si la pièce dégage trops de sentiments de la vraie vie, on s’en va sur la pointe des pieds. Il est bon que les Fanny sachent que le net n’est pas la panacée, que la vie sans masque n’existe pas, elle est avec et sans. Je traine sur le net depuis trop longtemps pour ne pas étre dupe, il faut le prendre comme une grande librairie où les clients discutent de tout et rien en griffonnant sur les les bouquins les plus nuls, pour les refaire. D’où l’intérêt d’avoir une bibliothécaire qui fait un petit tri…

    • J’aime bien ce que tu dis. En fait, c’est vrai qu’on a du mal à dire des bêtises sur un blog trop « sérieux », que le contraire est vrai également.

      Nous nous adaptons ainsi à ce que nous lisons, comme avec un bon livre. Je crois que selon son contenu, nous rions, nous pleurons, ou nous sommes amenés à aller un peu plus loin dans la réfélexion.

      Ici, nous sommes seulement plus en contact avec l’auteur, qui peut réagir à nos questions, quasiment en temps réel.

      Merci pour ce moment d’échange… et merci pour l’intérêt que tu portes à ma bibliothèque.

  18. Je passais te remercier d’avoir participer à « l’anniversaire du Jour ».
    Ton pseudo/prénom est programmé pour apparaitre le jour J.
    J’ai – en plus -  rajouté un lien vers ton blog.
    bonne soirée et courage pour demain … bisous 
    PascalyEcole pour les parents
  19. Magnifique banniére.Je suis comme toi,je m’émerveille de tt ce que je vois sur les autres blogs,combien la technique peut ajouter au plaisir de consulter un blog…Mais,on apprend peu à peu,cela fait partie aussi du plaisir.Je me suis servie souvent des conseils d’Anna..
    Bonne soirée à la bibliothécaire d’Over-blog;  VITA »voyageuse de l’imaginaire et du reve »comme me l’a écrit Chen

    • Moi aussi… Mais pas seulement. J’ai appris que de nombreux Obéiens étaient capables de passer du temps pour aider ceux qui veulent transformer leur blog. Il y a une très belle entraide. C’est génial !

      Tu as raison, tout se fait peu à peu, et l’on apprend beaucoup en regardant ce que font les autres.

      Passe une belle soirée, Vita, j’aime bien ton côté « voyageuse de l’imaginaire et du rêve » !

  20. Quelle importance de connaître le prénom des bloggueurs(ses)?

    L’essentiel n’est-il pas d’échanger, de communiquer, de partager, d’écrire des articles, de répondre aux commentaires, de rire, de s’émouvoir, d’apprendre, de découvrir, de s’émerveiller… et j’en oublie?

    Et peut-on parler vraiment de virtuel, à propos des blogs, puisque derrière se trouvent des personnes bien réelles…

    Le débat est loin d’être clos me semble-t-il…

    En tout cas, je suis ravie d’avoir poussé la porte de ta bibliothèque et de venir m’assoir sur un des coussins (à côté de la cheminée ;O)) pour t’écouter lire tes livres (j’sais pas si ça se dit, mais je le laisse quand même ;O))

    Très bonne fin de soirée, Mme Quichottine des Moulins de La Manche

    Elleiram sur le Rhône quand le Pont est Bouché

    ;O))

    • Je suis ravie que tu sois là, Elleiram ! Tu sais bien que la place près de la cheminée t’a été attribuée !

      Je ne sais pas non plus… alors, tu peux tout dire !

      Passe une belle soirée, Elleiram sur le Rhône quand le Pont est Bouché ! (je suis morte de rire !)

  21. Je m’appelle Va l’r et je viens emprunter des livres dans ta bibliothèque 😉

  22. Savoir poser des limites, c’est savoir se protéger… c’est indispensable.
    Au plaisir.  ;o))

  23. Ma chère Quichottine, bibliothécaire sur over-blog et quelle bibliothécaire… par n’importe laquelle.. celle qui trouve les mots, et tous les mots , pour nous émouvoir, nous faire rire de son humour, de ses charmantes attentions pour tous et toutes, qui partage, qui donne..qui nous donne envie de lire et de relire.. d’être son amie virtuelle..ne change pour rien au monde… tu es notre Quichottine.
    mais même derrière le pseudo, quand on sait lire entre les lignes, on découvre (ou l’on croit découvrir) ce que tu es au fond de ton coeur.
    J’ai vu les choses de façon différente et je n’ai pas de pseudo.. mais avec ou sans nous sommes les mêmes.
    Et bien sur avec tous ces superbes changements que tu as entrepris avec l’aide de tes amies.. ton blog est le plus beau.. 
    je t’envoie plein de bisous et te souhaite une bele journée
    chantal

    • Merci, Chantal. Tu me fais là de bien beaux compliments, je suis très touchée… Surtout venant de toi.
      Je sais que tu n’as pas de pseudo, et ton blog est magnifique !

      … Alors, merci d’être là. Belle journée à toi aussi

  24. Joli article qui en dit long sur la volonté de ne pas le dire !!! Merci à toi pour le lien établi vers ma blogosphère ! À bientôt ! Ta nouvelle bibliothèque est décidément de plus en plus douillette et confortable ! Bises à toi !

    P.S. As-tu vu le bel Anakaléatoire que t’a dédié Anaka ?

  25. J’AIME !
    Sous ta plume, on effleure ou on essaie de deviner la Quichottine profonde…. bien souvent elle nous échappe, mais c’est surtout de  tendresse qu’il nous reste à chaque fois.  Une tendresse que l’on aime à retrouver.
    Ton écriture et surtout ta manière d’amener la discution est un vrai délice
    Ta bibliothèque est joliement parée.
    On peut facilement t’imaginer entourée de tous ces livres….
    Bises pleins

  26. Dominique Le Boucher

    Bonsoir,

    Et d’abord merci de ta visite à Mili c’est une fille extra en plus d’être une peintre qui me touche et comme c’est plutôt rare aujourd’hui que les gens de la barbouille « moderne » me fassent l’effet de Rembrandt de Goya ou de tant d’autres préférés parmi ces tant aimés de la clarté obscure alors je prends vraiment plaisir à relire notre entretien et à publier ses images.
    J’espère que l’atelier « sauvage » de La Forge de Belleville qui abrite et accueille des gens bourrés d’énergie créatrice et d’originalité vivra longtemps car ce genre de lieu marginal aujourd’hui ça craint !… 
    En ce qui concerne notre double personnalité quant on écrit ou qu’on crée en général c’est évident et quand on est publié et qu’on ne trouve pas utile de prendre un pseudo il faut savoir qu’on va affronter tout un tas de bouleversements intimes qui ont un peu à voir avec une sorte de schizophrénie qui est notre quotidien et auquel pour finir on s’habitue…
    Notre nom c’est comme notre corps ça nous appartient et quand il est vulgarisé ou manipulé par des tas d’autres ça peut faire mal ! C’est ce que je me suis glissé tout de suite quand le premier éditeur qui a voulu de mon récit encore très informe qui racontait l’histoire d’une gamine au prénom algérien et parlait de l’immigration maghrébine en gros m’a dit que c’était dommage que je sois une « franco-française » parce qu’avec un nom arabe ça se vendrait mieux… A méditer longtemps quand on n’est pas familiarisé avec la « société du spectacle » et ses tares multiples dont on a eu encore il y a quelques jours un bel échantillon…
    Donc tu as raison de dissocier ton intimité et ce qui t’appartient en privé avec ton espace public, celui du blog ou d’un bouquin c’est pareil. Savoir dissocier c’est éviter d’être embarqué dans du mal être je crois…
    Toi qui aimes la peinture je ne sais pas si tu connais les peintres orientalistes ou la peinture algérienne, c’est un domaine fabuleux où je voyage avec des amis peintres d’Algérie depuis des années et qui m’éblouit. J’en mettrai quelques images s’ils m’y autorisent sur notre blog mais j’hésite toujours car je crains que ça leur semble trop « facile » en tout cas plus facile que d’aller à une expo… Au fait d’expo, si tu n’as pas vu celle de Soutine et que tu peux y aller c’est terrible… dans tous les sens et ça remue fort.
    Voilà j’ai encore trop écrit… c’est irrépressible !
    Bonne nuit Dominique 

    • J’ai bien aimé ce que disait Mili.

      Pour l’atelier, j’espère aussi qu’il perdurera. Le contraire serait dommage.

      La double personnalité, je ne sais pas. Je crois qu’en fait tout le monde a besoin d’une sorte de « jardin secret » à l’abri des « feux de la rampe ». Lorsque tu montres ton visage à découvert, tu te livres en entier, je ne suis pas encore disposée à le faire.

      Pour les peintres orientalistes, je vais creuser l’idée… elle me plaît.

      Quant à l’expo Soutine, je vais essayer…

      Et ne réprimes pas ton envie d’écrire, j’adore te lire. Quand tu viens, j’ai toujours l’impression que je peux m’asseoir à ôté de toi devant un bon thé à la menthe et quelques pâtisseries enrobées de miel.

      A très bientôt, Dominique ! Merci.

  27. C’est vrai que ce tableau d’accueil est fantastique, comme lorsqu’on entre dans une belle maison et que l’on attend dans le vestibule, face à un très beau tableau, que le maître ou la maîtresse des lieux soit disponible … Bon mercredi à toi Quichottine ! Bisous !

  28. De si bonne heure je ne vais pas me mettre à une lecture plus approfondie , donc je visite ,toujours avec grand plaisir . Cette entrée de bibliothèque m’a émerveillée , un tableau d’une grande beauté , délicat , dans lequel on décèle tous les parfums les plus subtils de l’esprit …et la tendresse des gestes qui ont permis de le composer .J’avais envie de te le redire , tu as reçu un cadeau somptueux. Je continue mes ballades…Bonne journée à toi Quichottine , amicalement  :-))

  29. Nous on l’adore cette Quichottine bbéienne et on laisse l’autre toi vaquer à ses occupations derrière la porte de la bibliothèque parce que chacun à le droit de passer d’une vie à l’autre comme il le souhaite … Sois heureuse dans ces deux vies 😉 Bonne soirée Quichottine et grso bisous  ! Reviens nous vite …

  30. Quichottine donc, enfant de Don Quichotte???
    , Dona Quichottina chez la Luciole!
    Tout ce qui doit être éclairé et rêvé l’est et c’est très bien comme ça!
    Bon dimanche dans ta bibliothèque!
    Dany

  31. Le cinéma/théâtre des blogs me fait rêver, Quichottine, le tien, le mien, celui des autres amis virtuels …Encore faut-il que je sente la sincérité, la passion, la générosité de l’auteur. Alors, émue ou émerveillée, j’aime partager nos univers, choisis réciproquement en toute liberté.

    Ton billet « Âmes en peine » est très beau, sa conclusion…très vraie !

    Les pseudo sont comme un vêtement de la vie, pas seulement du dimanche ( ;))
    Gros bisous, amie Quichottine-la bibliothécaire obéienne

  32. lucile et lucien

    Très sympathique ton texte, toujours aussi plein de générosité…Quichottine toujours égale à elle-même…bravo! allez on va aller faire un tour à la bibliothèque, bon dimanche

  33. jackline

    Bonjour madame la bibliothécaire…je viens vous faire un petit coucou du dimanche (ha bon, vous êtes ouverte le dimanche ?..chouette, c’est fermé partout en général..) et vous faire aussi un gros bisou

  34. J’adhère et j’adore… Garder un peu de mystère sur soi sur la toile, cela va de soi, pas dans la vraie vie… D’ailleurs, si tu veux aller voir « mes 7 vérités »… Mais pas besoin de te le dire, je sais que tu passes chez moi régulièrment… et en plus, tu me fais souvent de la pub sur tes pages…
    Eh oui… J’ai répondu à  l’invitation de Kinou…. Mais pour toi il n’y aura pas de surprise, parce que ce que j’ai mis, tu l’avais vu ailleurs… Bon dimanche Quichottine.

  35. Bon dimanche dans ta bibliothèque bises!

  36. Super de chez super bonnière Quichottine!!! C’est de toi??

    passe une bonne fin de journée, et gros bizou pour toi

    • Non, elle n’est pas de moi, même si j’aurais aimé peindre comme ça.

      Mon amie Anne a peint ma page d’accueil et c’est mon amie Chris (Alphabeta) qui a peint le vitrail…

      Bonne fin de journée, Loaorra.

  37. et donc chere quichotine continue ton blog en te montrant coquine ;le monde des blogs te fait signe ,comme tu le souhaite on t’imagine !
    bizz
    maud

  38. Michka dit Le Pirate

    j’adore ta bannière
    bisous

  39. t’as raison, gros bisous….. poteet

  40. bonsoir  quichottine 
    je passe te faire un coucou hé oui chez moi il y a beaucoup de gif et couleur, hi hi hi
    gros bisous

  41. Muad' Dib

    Tu sais Quichottine, que ce soit toi ou la bibliothécaire obienne, c’est toujours la même sensibilité qui s’exprime au travers de tes articles et c’est, je pense, la raison principale des liens que tu as su tisser sur cette grande toile anonyme.
    Je t’embrasse virtuellement et sur les 2 joues si tu le veux bien.
    Bises,

    • Bien sûr, Muad ! Tu es depuis si longtemps dans ma bibliothèque que tu fais partie des habitués ! Je t’embrasse aussi, bien amicalement !

  42. Il est parfois bon de ne pas tout mélanger effectivement ^^

    Bonne semaine « Quichottine » 😉

  43. C’ est pour cette raison-là que même quand je connais le vrai nom des blogonautes, je ne l’ emploie JAMAIS sur les blogs. Toujours le pseudo….. autrement où est l’ incognito ? 

    • Tout à fait d’accord avec toi, Clo. J’emploie le nom qui m’est donné dans la rubrique « auteur »… c’est je crois le mieux.

  44. Coucou, tu parles bien mon amie Quichottine … Je suis Plume, mon pseudo raconte mon rêve, mes espérances, mes doutes. Ils sont cachés derrière les mots qui emplissent mon espace … Et ils chantent pour tous ceux qui viennent me voir ! Mais qui sait qui est derrière ? (clin d’oeil) Bienvenue chez Plume … Gros bisous, Bibliothécaire d’OB!

    • Je sais ce que ton pseudo raconte… J’aime d’ailleurs aller l’écouter chez toi. Je te souhaite de réussir dans la voie que tu as chosie.

      Qui est derrière ?… Chez certains, c’est facile, chez d’autres, beaucoup moins. Mon prénom est porté par d’autres personnes sur OB. Il n’y a qu’une Quichottine.

  45. Bonjour Quichottine : tout d’abord, je voulais te dire que ma messagerie fait des siennes depuis quelque temps et je m’aperçois avec retard de certains commentaires posés sur des articles plus ou moins lointains dans le temps.Je viens de découvrir celui que tu as écrit sur mon article consacré à Hergé : je te réponds aujourd’hui.
    Ceci dit, tu as bien raison de garder un jardin secret.D’une façon ou d’une autre tu es Quichottine pour moi.Secondo, je suis allé chez Fanny comme tu l’avais mise en lien, ce fut l’occasion de la découvrir ainsi que certains coms émouvants.Merci.Je n’oublie pas en ce qui cf ton roman, je le lierai quand j’aurai un peu plus de temps.Belle journée à toi et bisous.

    • Bonjour Morsli.

      Les messageries ne sont pas toujours fiables, je le sais… de plus, tu ne réponds pas dans l’administration de ton blog, donc, tu ne peux pas y trouver les nouveaux commentaires sur les anciens articles… c’est normal.

      Merci d’avoir suivi les liens. Cela me touche d’autant plus que peu le font.

      Je sais que ce n’est pas facile de tout suivre chez moi, c’est souvent bien trop long.

      Alors, ne t’en fais pas, il n’y a aucune obligation.

      Quand tu voudras, quand tu pourras… les pages ne s’enfuiront pas.

      Passe une belle soirée.