Honoré Daumier

Nous avons déjà, plusieurs fois, rencontré Honoré Daumier.

Nous fêterons cette année, le 26 février, le second centenaire de sa naissance. Mais, si je l’ai déjà mis dans ma galerie, s’il orne déjà merveilleusement l’album des images de Don Quichotte, je n’avais pas encore mis de tableau. Voilà qui est fait !

Honor---Daumier-1834.jpg Honoré Daumier (1808-1879)
Le peintre devant Notre Dame, 1834
(Huile sur toile, 61cm x 45 cm)
Musée Calvet, Avignon

Ah ? Je vois à vos regards anxieux que vous vous demandez si je vais m’arrêter là… J’en connais qui vont se dire « Depuis que son amie lui a fait don d’une magnifique aquarelle, elle ne se sent plus de joie, elle gonfle a vue d’œil comme la grenouille de La Fontaine qui voulait se faire aussi grosse qu’un bœuf… »

Mais non, pas un bœuf, moi, je suis TAUREAU ! Je vous l’ai déjà révélé…

C’est vrai qu’hier tout le monde m’a dit combien ma bibliothèque était jolie depuis que j’avais changé les rideaux de son entrée et nettoyé ses vitraux… Mais ça ne suffit pas pour me faire oublier ce que je dois à votre présence. Et les tableaux de la bibliothèque sont tellement différents !

Ils racontent des histoires, comme cette gitane de Corot qu’Anne a placé tout près de la fenêtre et qui rêvera là, éternellement, en caressant du bout des doigts les cordes de sa mandoline, comme je le fais, chaque soir, les mains posées sur mon clavier.

Ne craignez rien, je ne risque pas d’oublier cette histoire… C’est ce tableau qui me l’a racontée…

Aujourd’hui, je me promenais le long de la Seine lorsque je l’ai aperçu.

Mais non, vous n’y êtes pas, il ne s’agit pas  de l’un de ces pêcheurs que l’on voit sur la rive, qui discutent au lieu de faire attention à leurs lignes…

Forcément, les poissons se méfient ! Il y a trop de pêcheurs, trop de bruit ! Et, de toute façon, la Seine est polluée, c’est ce qu’on dit partout !

Le fleuve a tant charrié de cadavres, qu’il n’en peut plus. Il paraît qu’on a même mis un Zouave sous le Pont Neuf. Un jour, à force de les obliger à rester ainsi, sans bouger, je vous assure qu’on en trouvera un, pétrifié, sous un grand pont de pierre, à se faire lécher les pieds par le fleuve en colère ! On n’aura plus qu’à l’étalonner pour voir où en est la crue !

(Ne prenez pas tout ce que je dis au sérieux…
Le zouave du Pont de l’Alma… date de 1856.)

Pauvre Zouave ! Pour l’instant, il est là en embuscade au cas où les Huns reviendraient… 

Il n’y a plus de Huns, plus d’Attila ? C’est vrai, mais, depuis que la terre est ronde, il y a toujours des gens pour nous prouver que tout recommence. La preuve en est…

Regardez, Napoléon, il s’est pris pour Alexandre… Non, pas le tzar Alexandre, pour celui qui voulait conquérir le monde… Celui qui est allé très loin, tellement loin qu’il n’est jamais revenu, il est resté à Babylone ! Napoléon, lui, il à failli rester à Waterloo… Depuis qu’il est mort à Sainte Hélène, ici, ce n’est pas le grand luxe. Il faut voir le roi, Louis-Philippe, et sa cour de grands bourgeois, je ne vous dis pas, quelle misère !

Il n’a pas suffi aux dirigeants de faire la guerre, ils veulent maintenant tout reconstruire ! C’est bon pour les maçons ? Je ne sais pas, pour l’instant tout n’est qu’un vaste projet. Quelques échafaudages grimpent ça et là, ils s’installent le long des murs. Mais, on ne sait pas combien de temps ça durera. Ce qu’il y a, c’est que ça fait un bazar pas possible ! On ne sait plus où regarder.

C’est pour cela qu’au lieu de me mêler à la foule qui flânait au-dessus du pont, moi, j’étais sous le pont, à rêvasser, tranquille, en fumant ma pipe…

Ah ? Je n’avais pas le droit ? Comment ça ? Je suis une femme ?

Mais quand bien même ! Je ne suis pas n’importe qui, c’est moi, Aurore Dupin… Je vois que cela vous dit quelque chose ! Je viens de rompre avec ce pleurnichard d’Alfred… Oui, Musset… Vous me poussez à dévoiler tous mes secrets !

Pour me changer les idées, je me promenais, comme je le fais d’habitude, déguisée… en dandy. Pipe à la bouche, parce que j’aime me faire passer pour un autre. Voilà ! C’est aussi simple que cela

Comment ? Ce n’est pas romantique ? Mais ma vie n’est pas un roman, c’est pour ça que je l’imagine, que je la rêve, que je l’écris… La mare au diable, c’était une erreur de jeunesse… Un peu trop proche de la réalité. Alors, on m’a classée, parmi les classiques… Moi, j’aurais aimé autre chose, des amours romantiques, des amants passionnés qui se battraient pour moi… Voyons, il y aurait Musset, et puis… voyons… ce petit blondinet que j’ai rencontré chez… oui ! Tout à fait, il s’appelle Frédérique. Il fait de la musique…

Vous pensez que je digresse ? Pas vraiment, je laissais seulement vagabonder ma pensée. J’étais sur la berge, tranquille. J’ai levé les yeux, en entendant des gens m’apostropher ! Là-haut, il y avait le pont, bien sûr, mais, un peu plus haut, plus loin, les tours de Notre Dame… Et moi, qui venais de lire le roman de Victor, je l’ai vu, sur les toits, tout là-bas… Il s’appelle Quasimodo.


C’était un jeu… Et, si vous voulez jouer avec moi, essayez d’imaginer un peu ce qu’Aurore Dupin, Baronne Dudevant, notre George Sand nationale pourrait lui avoir dit…

60 réponses à “Honoré Daumier

  1. Bonjour de Chine,c’est avec bien du mal que j’accèdes aux blogs OB, à partir d’un proxy ,de temps en temps ca marche, la Chine aurait bloqué l’accès à OB?, comment je vais lire tes articles,moi ?? , bonne journée ,亲吻和早晨好 bye

    • J’espère que tu n’auras pas de mal à accéder à l’ensemble… je laisserai pour toi les derniers articles en première page… Est-ce que ça t’ira ? Je ne sais.

      Bonne journée à toi

  2. c’est tres elegant une femme qui fume la pipe sutout des churchwarden des pipes tres longues tres fines avec par exemple un tabac aromatique de chez alsbo du black qui sent le pain d’épice ou du silver qui sent les fruits sec ou encore le vanilla
    il y en a un chez mac baren avec un gout au cacao voila…
    besos
    tilk

    • Pas de chance, alors, parce que tu ne risques pas de me voir un jour avec une pipe à la bouche… je n’aime pas fumer… 😉

  3. Je ne sais pas, Quichottine, si la fougueuse George eut eu beaucoup de compassion pour Quasimodo……….
    A vrai dire, je ne crois pas……..
    A mon avis, elle n’était plus assez malléable dans ses engagements pour redevenir une FEMME à part entière, c’est-à dire avec toutes ses contradictions et ses faiblesses………

    • Je ne sais pas ce qu’elle aurait dit, en vrai, je ne sais même pas si elle l’aurait regardé, mais, il faut juste imaginer…

      Ce n’est qu’un jeu…

  4. J’aime beaucoup Georges Sand et Musset, je suis une grande romantique……

    Alors comme cela tu es la voisine d’un de mes cmarades de liste, je me demande qui mais peut être ai je une idée ?

    Bises

    • Il faudra vraiment qu’on se rencontre, Martine, c’est bien dommage d’habiter si près et de ne pas le faire…

      PS : à condition de ne pas mettre d’interview de Quichottine sur Cergyrama…

  5. J’avais vu le nouveau vitrail de ta bibliothèque mais pas encore l’aquarelle de ta page d’accueil…

    Elle est aussi… magnifique! Ta bibliothèque est presque comme je l’imagine!

    ‘faut que je revienne plus longuement pour lire ton dernier article…

    Bon début de week end, Quichottine!

    ;O))

    • Merci Elleiram !

      Je crois que l’une comme l’autre, mes amies ont bien vu ce que je désirais… Je trouve ça merveilleux !

  6. Tu es une incorrigible bavarde lol, tu en oublies même les prénoms! Du coup me voila affublée de Clo et non Flo
    Bisous ma Quichottine et surtout merveilleux week’end

    • Oups !!! Honte à moi ! Vraiment, c’est épouvantable… c’est la vieillerie qui me rattrape…

      Je sais… vous avez toutes les deux été de grandes aides pour l’ascenseur… et puis, non, je ne vais pas m’inventer de fausses excuses… je suis seulement désolée de t’avoir appelée « Clo » sur ton propre blog !

      Pardon… Flo !

      Merveilleux week-end à toi aussi, ma Flo !

  7. Pensée qui vagabonde.
    Vague à bonds. Si, si, on dirait bien ! 😉

  8. Hello Quichottine c’est toujours un régal de te lire même à travers un programme dont j’ai révélé récemment les clés , cette fois je viens en personne te souhaiter un bon W-E et en effet , la nouvelle parure de ta bibliothèque est de très bon goût, 
    Bises,

  9. Fichier hébergé par Archive-Host.com

    Salut mon brave ! quelles sont les nouvelles ?
     Tournes-toi, que je touche ta bosse 
    Il parait que ça porte bonheur ! 
    Toi au moins tu n’es pas obligé de fumer la pipe pour être original… Tu l’es sans ça… 
    Tu sais que tu me plait !
    J’aime tout ce qui sort de l’ordinaire ,et toi tu sors de l’ordinaire …
    Laisse tomber cette gitane, elle ne t’apportera que des malheurs.. Si tu veux passe chez moi ce soir ,
    on se fait une petite bouffe,
    et je te ferai une fleur… 

    bonne journée Quichottine  gros bisous…

  10. Daunier est un peintre que j’adore !! un peu trop méconnu hélas du grand public. 

    • Je suis allée visiter ton blog, Ryp. Si je n’ai rien écrit pour l’instant, c’est que je ne savais pas quoi dire et qu’il me semblait un peu vain de n’écrire que « Bonne Continuation, Ghislain ! » Je reviendrai.

  11. J’adore Daumier! 
    Magnifique l’entrée de la Bibliothèque…. J’adore!!!! 
    Merci de passer chez moi de temps en temps!
    A bientot! 
    Gros bisous!

  12. Oui, son sacrifice était nécessaire, je connais un tas de gens qui se sacrifient pour le bien être d’autui chaque jour.
    Je te fais d’énormes bisous, qui voletent vers toi ma Quichottine qui combat les moulins à ventAmitiés
    Flo

  13. Sympa la bannière… n’étais pas passé depuis longtemps

  14. Comme je me suis régalée à lire ton article.. d’abord à regarder le tableau, les pêcheurs ont des chapeaux chinois…rien n’a changé, il y a toujours des échafaudages partout qui gachent le paysage..
    La mare au diable, tiens cela me donne envie de le relire..
    Tu as beaucoup de chance d’avoir rencontré Chopin, si seulement j’avais pu vivre à l’époque des romantiques.. même Quasimodo j’aurais aimé le rencontrer car la beauté n’est pas toujours à l’extérieur, et je pense qu’il était beau à l’intérieur..
    Ce soir, me trouvant assez fatiguée, pas le courage d’imager l’histoire…
    je te fais plein de bisous Quichottine et te dis à demain
    chantal

  15. mais c’est quoi ce nain qui me parle, 
    il me prend pour qui celui la,
    il m’a pas bien vue, pas reconnue,
    cela ne m’etonne guère vu ou il est perché
    et comment il a eu la clé, 
    et pourquoi lui et pas moi
    parce que je suis pas du genre à me laisser enquiquiner par
    un quasimodo qui a perdu sa nana
    alors que moi je viens de rompre avec alfred.

    bon j’arrête, et je vais voir jules faire sa malle
    bisous et bon dimanche

  16. Rouxo te fait concurence, il a ouvert un bibliothèque…….à un livre. A+

  17. Vraiment magnifique ce tableau de Daumier. Merci de ta visite hier chez moi. Pour ma part, je poursuis ma visite chez toi et ensuite je vais voter. Bon dimanche.

    • C’est Muad qu’il faut remercier… il fait découvrir d’autres blogs avec ses ascenseurs !

      Bon dimanche à toi aussi.

  18. Je suis sûre qu’il l’appelle parce qu’il l’a reconnue, il sait qu’elle écrit.
    Il voudrait rencontrer Victor, il l’avait vu traîner souvent par là, mais il ne savait pas alors combien il le rendrait célèbre.
    Il veut juste lui parler d’Esméralda à Victor, si Aurore pouvait lui faire passer le message.

    PS: la mare au diable, j’adore. Alors c’était une belle erreur.

    • J’adore aussi… Merci, Polly ! Merci d’avoir déposé ces mots qui répondent à ceux que j’ai écrits, merveilleusement bien !

  19. ce tableau meriterait un rimaillage….! j’aime tellement entrer dans les images……J’ADOOOOOOOOOOOOOOORE ta NOUVELLE bibliotheque …ce melange dessin photos et le Quich’ qui passe devant la fenêtre ….on a envie de lui crier … »venez vous reposer ,venez vous restaurez …..vous êtes si maigre ! »

    • Je suis morte de rire, Nymphea… Tu as raison.

      J’attends ton rimaillage, alors ? Je suis sûr qu’il sera magnifique !

  20. Salut Quichottine!
    Alors t’as eu beaucoup de compliments!
    ménagère avertie tu nous as rendu ta bibliothéque belle comme un su neuf
    sans blague! j’adore ta bannière!
    Bien aimé comme tu causes aussi!
    Bises dany

  21. Zut!
    Je ne l’avais pas vu lui!
    Baissons mon chapeau….. il ne va pas me reconnaitre!
    Aîe j’entends son pas claudiquant!
    Il est derrière moi, me tire par la manche!
    Ai je quelques menues monnaies à lui refourguer!
    Allez allez courage je me retourne:
    Salut mon brave! (Dieu comme il est laid….)
    Quoi? mais que dit il?
    Esméralda? si j’ai vu la gitane aux pieds nus?
    Non mon brave rien vu du tout!
    Impossible….. il pleure! soyons charitable:
    Courage courage l’ami, vous allez la retrouver!
    Hé mais doucement!
    voilà qu’il s’appuie sur moi!
    Doucement vous dis je ! sinon nous allons basculer tous eux dans les flots! Ne voyez vous pas que le bord du quai est trop près!
    Et ‘autre zouave! làbas qui rigole……
    ahhhhhhhhhhh!

    Quelques passants s’appochèrent…. les deux silhouettes se débattaient dans la Seine…. et bientôt il n’ y eut plus qu’un rond dans l’eau!

  22. Bonjour une belle toile de Daumier! 
    bon samedi sous les ponts
    bises!

  23. Bon week-end tout le mondeeeeeeeeeeeeeee! bisous, christel

  24. De retour…un peu….sur la blogosphère, je tiens à remercier mes blogopotes, ceux-là même qui sont passés me déposer un p’tit mot, un bisou, une petite attention pour me remonter le moral alors merci à toi !

    Bisous
    Et bon week-end

  25. Angelique

    Je ne me hasarderai pas à vouloir faire parler cet écrivain, Je n’en suis pas capable.
    J’ai failli mettre un poème de Musset (s’adressant à G.Sand) puis j’en ai mis un autre. Je le garde pour le prochain WE.
    Bisous et bon dimanche.

    • J’aime bien tes contes, tes histoires, et je dois dire que lorsque tu mets un poème sur ton blog, tu le choisis bien… Le sonnet de Neruda que tu nous présentes aujourd’hui est magnifique !

      Bon week-end à toi.

  26. On apprend toujours des tas de choses chez toi ! Bonsoir, je passe te faire un petit coucou et te dire que lundi ou mardi je mettrais les sept huit neuf dix, je sais plus, envies de ma plume !!!! Gros bisous à bientôt

  27. Muad' Dib

    Coucou Quichottine, je voulais te mettre un commentaire disant combien j’étais ravi de découvrir une peinture de Daumier alors que je ne connaissais que quelques illustrations …
    Mais voilà que tu nous entraîne dans une histoire incroyable dans un autre Paris.
    Merci d’être là et de nous faire ainsi voyager.
    Bises,

    • Merci à toi, Muad… Tu sais combien j’aime aller dans ton musée ! Tu seras sans doute l’une de mes premières destinations tout à l’heure !

  28. Doux délire devant ce tableau qui de prime abord à un air de Venise !
    Sorry, je n’avais pas mis mes lunettes  🙂
    Notre-dame est pourtant bien présente !
    Allez, je préfère que ce soit toi qui en parles…
    Gros bisous de la nuit, Quichottine 

    • … Ah ! Tu as fait comme moi 🙂

      Gros bisous de la nuit, ma Dame de l’Océan Bientôt tu nous raconteras tes nouvelles plongées !

  29. Quand je suis aux abords de « Notre Dame » je ne peux m’empêcher de me laisser emporter par le roman d’Hugo… je suis alors aux portes de l’imaginaire

  30. Bernadette

    J’ai fait un petit article sur ce caricaturiste