Mots dits… maux dits

Contrairement à ce que je fais d’habitude, je vais d’abord écrire mon article…  Ensuite, je répondrai aux commentaires de l’après-midi et de la soirée…

Cet après-midi, je dois dire que j’étais inquiète, j’attendais de la visite, et vous savez, quand nos enfants sont sur les routes, on a toujours tendance à s’inquiéter… Pas vous ? J’aurais dû en profiter pour préparer des articles, pour prendre de l’avance

Je savais bien que ce soir je manquerais de temps !
Et puis… j’ai eu l’idée de retourner devant un certain sapin… c’est un attrape-temps… si simple que je me suis prise au jeu… Pas vous ? Au début, tout va si vite que vous vous dites : « Facile ! » C’est un jeu pour gamin, et en deux minutes, ce sera bouclé ! » Mais non… Alors, vous vous mettez à chercher, parce qu’après tout, quand on cherche, il n’y a pas de raison de ne pas trouver…

Ben voilà ! J’ai perdu une bonne occasion de prendre de l’avance… Ce n’est pas de ma faute !

Ah ? Je vous entends bien !

Mais… C’est ce que vous croyez ! Il n’est pas si facile de se détacher d’un jeu d’enfant... Pour aller s’occuper de choses plus sérieuses !

Et puis, je dois dire à mon amie Kinou : « Merci ! »

Pendant que je jouais, je ne pensais pas… et je n’avais aucune inquiétude. Je cherchais les cadeaux à mettre au pied de ton sapin de Noël… et j’avais oublié le secret dont je devais parler !

C’est vrai… Maintenant vous êtes encore plus à vouloir m’étrangler ! Même Flo s’y est mise… !!!!

Il faut dire qu’elle a bien raison. Là, j’ai exagéré !

Surtout que, comme dit Chris, c’est un secret qui ne vaut rien… Un secret de Polichinelle !!! Et Chris quand elle parle de lui, elle sait de qui elle parle, elle qui vit en Italie depuis tant d’années qu’elle pense qu’elle n’a plus de pays ! Vous y croyez, vous, à l’exil ?… Moi, oui… Mais, la différence, c’est que je crois qu’on peut être exilé dans son propre pays…

Comme Don Quichotte…
Être exilé, c’est perdre ses repères. Arracher ses racines… Et, lui, le héros de mon histoire, c’est un chevalier errant, un chevalier sans domaine, qui va sur les chemins sans savoir ce qu’il trouvera, sans savoir où il dormira… en fait, c’est un « sans logis fixe »… Mais il a choisi de l’être.

A force de vouloir ressembler à ses héros (Il n’a pas de BD… mais il sait lire et il a lu tous les livres de chevalerie !)… il ne sait plus qui est qui… La preuve, c’est ce « secret » qu’il va confier à Sancho ! Et moi, moi qui vous ai lu, à plusieurs reprises déjà, le chapitre seize, qui vous ai expliqué, en long, en large, et même en travers, ce qui s’était passé dans la mansarde, je suis morte de rire !

Don Quichotte, cette nuit-là, dans cette hôtellerie qu’il prend pour un château…. raconte à Sancho sa version de l’histoire… Cette version « secrète » qu’il ne doit dire à personne !

– Eh bien ! sache donc qu’il m’est arrivé cette nuit une des plus étranges aventures dont je puisse tirer gloire ; et, pour te la conter le plus brièvement possible, tu sauras qu’il y a peu d’instants je vis venir près de moi la fille du seigneur de ce château, qui est bien la plus accorte et la plus ravissante damoiselle qu’on puisse trouver sur une grande partie de la terre. Que pourrais-je te dire des charmes de sa personne, des grâces de son esprit, et d’autres attraits cachés que, pour garder la foi que je dois à ma dame Dulcinée du Toboso, je laisserai passer sans y toucher, et sans en rien dire ! Je veux te dire seulement que, le ciel se trouvant envieux du bonheur extrême que m’envoyait la fortune, ou peut-être, ce qui est plus certain, ce château, comme je viens de dire, étant enchanté, au moment où j’étais avec elle dans le plus doux, le plus tendre et le plus amoureux entretien, voilà que, sans que je la visse, ou sans que susse d’où elle venait, une main qui pendait au bras de quelque géant démesuré m’assena un si grand coup de poing sur les mâchoires, qu’elles sont encore toutes baignées de sang ; puis ensuite le géant me battit et me moulut de telle sorte, que je suis en pire état qu’hier, lorsque les muletiers, à propos de l’incontinence de Rossinante, nous firent l’affront que tu sais bien. D’où je conjecture que le trésor de la beauté de cette damoiselle doit être confié à la garde de quelque More enchanté, et qu’il n’est pas réservé pour moi.

Vous avez lu ?

Le secret de don Quichotte est à son image… Pour nous, lecteurs assidus de ses aventures, il ne s’agit que d’une preuve supplémentaire du jeu subtil de l’écrivain, Cervantès… Il annonce un secret (je fais pareil, mais je n’ai pas son talent !), il en parle comme quelque chose qui ne doit être dévoilé en aucune façon, jusqu’à ce qu’il soit mort… Et, lorsqu’on peut enfin en prendre connaissance, on s’aperçoit que ce n’est qu’un délire… que l’on connaissait déjà puisqu’il en est question au moment où l’action se déroule… ! Il n’y a pas de secret !

Pauvre Sancho ! Il s’attendait peut-être à se voir le dépositaire d’une vieille recette… de l’élixir de l’immortalité, par exemple… Mais non ! La seule chose qu’il apprend, c’est que son maître a cru tenir en ses bras une princesse, qu’il y avait un géant et que l’auberge est en fait un château enchanté…

Moi, je le vois secouer la tête d’un air désabusé… Lui, si sensé ! Dans quelle galère s’est-il fourré ?

86 réponses à “Mots dits… maux dits


  1. Dany Bonjour de Chine,comme d’habitude je me régales avec tes histoires ,bonne journée, bye
  2.  

    JOYEUX NOEL DES GROS BISOUS de POULX @+
    c’est tout tes livres persos que on va voir dans ta biblio ?

  3. pour passer un bon week end des bisounours z’ours

  4. Hello ma Quichottine, ben ça valait le temps d’attendre, j’aime ces rêves fleur bleu, bon weekend damoiselle
    Enormes bisous de la petite ritale en Belgique
    Tanti bacci
    Flo

    • Grand merci, Flo ! Je vois que tu n’es plus fâchée… et que tu ne vas pas m’étrangler… Ouf !!!

      Plein d’énormes bisous pour toi aussi… Tous mes voeux t’accompagnent en ces jours de fête !

      Passe un bon Noël !!!!

  5. Le secret secret qui révèle des secret, mais chut … c’est secret !

  6. Il me semble que le syndrome de Don Quichotte revient en force, aujourd’hui …

    • Le mien était bien antérieur à ceux dont tu parles sur ton blog… Mais je leur tire mon chapeau !

      Merci pour ta visite, Thierry… Passe de bonnes fêtes de fon d’année.

  7. Petit coucou et une grosse bise afin de te souhaiter un bon week end sans secret lol.

    Syl   

  8. puisque c’est la tradition et en fait j’aime bien faire aussi comme tout le monde joyeuses fêtes à toi et aux tiens
    bisous
    tilk

  9. Bonjour Quichottine… et Joyeux Noël si je ne reviens pas d’ici là ! Je vois qu’il y a encore des nouveautés sur ton blog ? Et puis un grand hommage à celui qui t’a inspiré ton pseudo… Il faudra que je prenne le temps de partir un peu à la découverte de ton blog. En attendant passe de joyeuses Fêtes et à bientôt !

    • Je serai heureuse de t’accueillir, Thaddee, lorsque tu en auras le temps !

      Merci de ta visite… Passe de belles fêtes de fon d’année !

  10. MIROTINE

    voilà ou se cache notre quichottine, dans sa bibliothèque , à écrire de drôles de contes , inattendus! j’ai lu sans cliquer sur tous les liens cependant . J’aime beaucoup la citation d’en bas sur les arbres et l’ombre.

  11. Mais c’est de l’arnaque : on attend on attend et on savais déjà…remboursez ! remboursez !….bisous….bonne soirée…

  12. Et dire que je m’attendais à voir le personnage nous donner la recette du bonheur, a-t-il toute sa tête ton héros, je pense qu’il a reçu trop de coups et qu’il n’a plus toute sa raison, à moins qu’il n’ait abusé de la dive boisson. 
    Bonne soirée, bises Santounette

    • Des coups… Il en reçoit, c’est sûr, et plus qu’il n’en faudrait !!!!

      Pour l’instant, il n’a rien bu !

      Bonne soirée à toi, Santounette ! Merci pour ta longue visite…

  13. On ne se lasse pas de « ton » Don Quichotte. A+

  14. Coucou Quichottine!

    Après quelques jours d’absence, je viens te rendre une petite visite dans ta bibliothèque… J’aime bien m’assoir à côté de la cheminée…

    Je pense avoir un peu plus de temps pour venir lire ou t’écouter raconter tes surprenantes histoires.

    A bientôt donc

    ;O))

  15. Un passage pour te souhaiter, à toi et à toute ta famille, de très belles fêtes de fin d’année et un joyeux noel.
    Gros bisous.
    Sylvain.

  16. merci de ton passage et bon noël à toi aussi! bisous christel

  17. ben moi aussi j’y suis allée…. dans le sapin…. et ben…. ce fut laborieux!!!

    • Ce que je peux dire, c’est que je crois que nous étions nombreux là-bas… à essayer de trouver tous les cadeaux !!!

  18. C’est bien ce que je disais !….un secret de Polichinelle !!!!
    …..mais aussi un secret de reveur !……inestimable !

    Pourquoi tout le monde se souhaite-t-il joyeux Noel avant Noel ?????

    • Parce que je pense que le jour de Noël, nous aurons tous beaucoup à faire, et sans doute autre chose que de rester devant nos ordinateurs… pour la plupart !

      … et puis, tu sais, Chris, Noël, c’est mardi soir… déjà ! Si l’on veut le souhaiter avec tous nos amis, il faut s’y prendre à l’avance !

      Les secrets de rêveur… J’adore ça ! Beau titre…

  19. Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

    J’ai pas eu le temps d’essayer le sapin, je mis mets demain car j’aurais plus de temps mais j’em profite pour te souhaiter de bnnes fêtes de noël
    bisous de bagnolet

  20. Ma chère Quichottine, à cette heure là tu ne m’attends plus mais voilà que pas dans ma meilleure forme, je me suis reposée aujourd’hui et que je ne suis pas encore couchée.. pauvre don Quichotte qui s’est fait rosser comme un malandrin et je me suis régalée de cette lecture dont j’avais oublié les détails et de cette belle langue française dont on a beaucoup perdu l’usage.. tu imagines dans une classe disant « que le la visse ou que je le susse ».. tu imagines très bien le brouhaha que cela ferait et les moqueries.. pourtant cet imparfait du subjonctif que l’on eut tant de mal à retenir et qu’à l’époque de notre jeunesse nous décriâmes si fort.. il faut encore bel effet..
    Sur ce joli billet et ce secret de polichinelle, je te fais plein de bisous
    chantal

    • Ils seraient tous morts de rire !

      Mais moi, je trouve cette langue savoureuse et je dois dire que ça me plaît de la trouver, même ailleurs que dans les traductions du Quichotte !

      Tu as raison, L’imparfait du subjonctif a encore de beaux jours devant lui !

      Merci Chantal pour cette visite tardive… Passe un bon dimanche !

  21. Coucou, Quichotine, ce que je découvre en lisant ton article où tu te penchais au chevet de Don Quichotte, c’est le manque de culture des journalistes, la mienne aussi mais je ne suis pas journaliste et je n’ai donc pas leur responsabilité. Où je veux en venir ? A ceci, s’ils avaient eu quelque souvenir de Don Quichotte et de sa Dulciné, ils n’auraient peut-être pas fait tout un patakès avec la prochaine sortie du nouveau livre de VGE (Valéry Giscard d’Estaing). Se serait-il risqué à une tentative de transposition de cette oeuvre dans notre monde moderne ?
    Bises Quichotine. Quand je suis ton fléchage, chaque découverte m’ouvre une nouvelle porte sur la réflexion.

    • Je souris… je suis si peu au fait de l’actualité que j’avais zappé l’événement du roman de VGE.

      Finalement, je ne vois pas pourquoi il ne se ferait pas plaisir, lui aussi, en se créant un personnage qui aurait plus de succès que lui dans ses entreprises…

      Mais, c’est un homme politique, un ancien président, on ne va rien lui pardonner.

      C’est dommage, tu vois, parce que si ce livre avait été écrit par un autre, on n’en aurait pas tiré les mêmes conclusions.

      Ceci dit, je n’ai pas lu… et je ne peux donc pas présumer de la qualité et de l’intérêt de son livre.

      Une transposition dans le monde moderne… tu sais, il y en a eu beaucoup. J’en ai lu quelques uns avec bonheur.

      Merci pour tes mots, Jeanne. Aujourd’hui, grâce à toi, j’ai dû chercher un peu et ça m’a fait du bien.

      Passe une belle soirée.

  22. pourquoi est ce que c’est cet auteur qui te marque le plus????

    • C’est une longue histoire… j’en ai parlé déjà un peu, mais je continue de dévoiler peu à peu pourquoi je l’aime tant !

  23. Je savais bien que le secret valait le détour. Du rêve, de l’illusion. C’est un bien beau secret et je ne regrette pas d’avoir attendu. L’imagination de Don Quichotte n’aura bientôt plus de….secret pour nous.
    Bon week-end dame Quichottine.

  24. J’y ai passé un temps dingue sur ce jeu et je reste coincée sur 11 cadeaux 🙁
    Grrrr j’y retourne!
     

    • Il m’en manque un aussi… mais j’ai ouvert la porte et mangé le gâteau… Même si l’une des bougies n’avait pas pu s’allumer !

      Merci pour cette image…

  25. Muad' Dib

    Bonjour Quichottine,
    Je te souhaite un joyeux Noël et de bonnes fêtes de fin d’année.
    Bises,

    PS: Tu sais Quichottine, je préfère de beaucoup ta façon de révéler ce secret …

  26. Bonjour, bises du samedi

  27. Moi aussi, je me suis acharnée jusqu’à trouver la solution pour le sapin de Kinou mais ça valait le coup, il était bon le gâteau !

    Je passe te souhaiter un joyeux Noël, d’excellentes fêtes de fin d’année,de merveilleux moments en compagnie de tes proches, beaucoup d’amour, de joie et plein de cadeaux ! ;-p
    Bisous

    • Grand merci, Cali, ma Reine !

      Pour ta gentillesse à mon égard, ta constante présence… pour tout !

      Passe de très belles fêtes de fin d’année avec toute ta famille… et que le Père Noël t’apporte surtout la joie et les sentiments heureux partagés !

  28. Muad' Dib

    AFP : Paris, 17H00
    Un juge d’instruction elfique vient de perquisitionner l’appartement parisien de Madame Quichottine qui serait soupçonnée de détenir illégalement des créatures magiques.
    La police des forces magiques n’a fait aucun commentaire mais la présence du Grand Druide de Carnac laisse supposer que des intérêts bretons serait en jeu …

    • Je suis morte de rire, Muad… Tu me fais énormément plaisir et c’est un bien beau cadeau de Noël pour moi que ce commentaire.

      Gros bisous à toi… Passe de très belles fêtes de fin d’année !!!

  29. Muad' Dib

    « seraient » bien entendu ! Désolé !

    • Je n’avais même pas vu… Muad… Tu sais, il m’arrive si souvent de faire des fautes !!!…

      Ne sois pas désolé… Tu m’as fait si plaisir que je t’en remercie, au contraire !

  30. Je passe te souhaiter de bonnes fêtes de fin d’année Quichottine, bonne soirée Bizs

  31. bonnes fêtes….bisous….


  32. bonnes fêtes

  33. Je te souhaite également un Joyeux Noël ainsi qu’a tes proches
    Quichottine

  34. Coucou Quichottine ! Je suis venue de souhaiter d’excellentes fêtes de Noël. J’espère que les tiens sont enfin arrivés … C’est vrai qu’en cette période, on n’aime pas savoir nos proches sur les routes … et à très bientôt !

    • … Ils vont venir les uns après les autres, cette année…

      A très bientôt, Bandolera ! Passe de belles fêtes, toi aussi !

  35. coucou dame quichottine, je te souhaite à mon tour un joyeux noel
    biz et chamitiés
    béa

  36. Belle nuit, Quichottine !
    Me divertissant avec les coms des amis, j’en oubliais ce secret qui n’en n’était pas un puisque tu nous avais déjà tout dit  😉
    Sophie arrive cette nuit, je l’attends pour trouver tous les kdos sur le sapin de Kin-où…
    Gros bisous 

  37. Eh oui! je suis d’accord avec Chris! Mais voici un petit bidouillage de circonstance…

  38. Désolée… L’image est un peu grande… Je me fais remarquer… Je ne voulais pas…. oh o h… J’évalue mal… Père Noël, des lunettes  s’il te plaît… Joyeux Noël Quichottine…

    • Ne sois pas désolée ! Cette image est splendide !

      Je garde tout !!! y compris ta demande… je transmettrai et je suis sûre qu’il saura traduire…

      Joyeux Noël, Eolina

  39. J’ai moi aussi envie de laisser une image avec un commentaire mais j’ai beau copier ça ne marche pas. Comment fait-on ? Si tu as un peu de temps peux-tu m’expliquer ? Mais surtout, de façon à ce que je comprenne et avec des mots humains ! Lol. Sinon, je peux comprendre le manque de temps pour tous et je ne m’offusquerai pas du tout. 
    Belle soirée Quichottine.

    • ça y est… mais je ne sais pas si j’ai été assez claire… Parfois, je ne sais pas bien expliquer…
      Belle soirée à toi aussi, Chana

  40. MAMY ANNICK

    Je suis émerveillée à la lecture de ce blog, on voit la plume qui se déplace avec facilité
    amitiés Mamy ANNICK


  41. Dany Bonjour de Chine,bons préparatifs pour les fêtes et bon dimanche , bye
  42. bonnes fetes de fin d’année QUICHOTTINE,  et tous mes meilleurs

    voeux pour 2008 !!!  bises

  43. Roland Ivy

    Ben ouais………….
    Don quichotte délire. Il délire tellement qu’il n’a pas la lucidité dont je parlais hier avec Sancho. 

    Après tout, c’est son problème…

    Mais le problème pour Sancho, c’est que s’étant attaché à la personne de Don Quichotte, il réalise d’un coup qu’il se trouve embarqué dans son délire et qu’il aura à en subir les conséquences.

    Là, il est pris d’un doute, incommensurable.
    Tout comme moi quand je te lis et que tu m’annonces dans ton commentaire d’hier que ton article d’aujourd’hui sera le dernier…

    • Je suis d’accord avec ton analyse…

      On s’attache, c’est vrai… Comme moi à tes visites. Je dois encore réfléchir. Tout n’est pas encore perdu.