Liens

Un petit mot… sur ce qu’on appelle les liens… et que j’appelle « rencontres« .

 

Nous vivons dans une réalité virtuelle. (Ah ! ça commence bien ! si je mets côte à côte des mots qui se réfutent mutuellement, ça va faire une belle bagarre sur mon blog !)

 

Je voulais dire, que loin de la réalité d’un quotidien qui nous occupe la majeure partie de notre temps, nous nous créons un monde où nous nous sentons bien, où nous pouvons nous exprimer sans contrainte, où nous pouvons choisir de nous dévoiler ou pas, à notre guise. Ce monde, moi, je l’ai voulu « bibliothèque« .

 

J’aurais aimé m’appeler Voltaire et y passer le plus clair de mon temps, vêtue d’une vieille robe de chambre et d’un bonnet de nuit ! Je me serais régalée…

J’aurais récris certains livres à ma façon.

 

D’ailleurs, si je devais emporter les Pensées de Montaigne sur une île déserte, ce serait pour les annoter et dialoguer avec l’auteur. Il y aurait là de quoi occuper plus que mes journées ! (C’était une nouvelle réponse à un commentaire de Maître Po)

 

Je reviens donc, avec lui, à mon sujet du jour.

 

Dans ce monde virtuel que j’ai découvert il y a peu, j’ai rencontré un certain nombre de personnes qui avaient, elles aussi, construit leur monde. C’est un monde changeant, qui évolue jour après jour.

 

Mais voilà, moi, je suis comme ça. Je m’y intéresse. Je m’attache. Il me faut vraiment beaucoup pour tourner une page, rayer de mon carnet une adresse.

 

Alors, je vais vous parler de ces rencontres, brièvement (mais oui, je peux aussi être « concise » !).

 

Maître Po… c’est déjà fait. Il m’a fait connaître tant de choses qu’un article entier n’y suffirait pas. Moi, ce que je préfère, c’est musarder avec lui dans les rues de Paris, tout en parlant de son Bubulle qui est, je crois, bien plus qu’un chat !

Chris… d’Alphabéta. C’est un coup de foudre amical. Mais j’en ai déjà parlé. J’aime bien Bloggy, mais ce que j’aime surtout, c’est la peinture qu’elle fait d’aujourd’hui, dans le monde réel !

Busard… c’est un oiseau. Regard acéré, profil d’oiseau de proie. Mais lorsque sa plume se pose sur la page, les mots deviennent oeuvre d’art. C’est beau.

Clerval. Je l’ai rencontrée ailleurs. Dans une orangeraie qui limitaient ses élans. Clerval et moi jouions au piano, il y a longtemps. Je lui emprunte souvent son « cache-misère » pour accueillir décemment mes visiteurs. Elle pourrait vous raconter des milliers d’histoires, elle vous ouvre ses tiroirs comme j’ai ouvert, il y a peu, mon tiroir aux secrets.

Kinou… qui lance des défis et qui partage avec vous ses découvertes, de la façon la plus agréable qui soit !

Cinq « rencontres » évoquées aujourd’hui… C’est  la fois beaucoup et peu. C’est courir le risque de froisser certains de mes « amis » virtuels… mais je sais qu’ils ne m’en voudront pas, je ne range pas, je ne crée pas non plus de hiérarchie. 

 

Je vous les présenterai tous, petit à petit, 
comme l’oiseau fait son nid !

44 commentaires à propos de “Liens”

  1. Quichott’ je suis touchée… ma réponse est sur mon blog car c’est un peu long pour l’inscrire en commentaires….

  2. Que dis- tu là, Quichottine ???????? (prendre une voix de baryton pour prononcer et….. RIRE !)…….VIRTUEL ?????….c’est quoi, ça ???….la pensée, l’écriture, les rapports « épistolaires » entre les personnes, à mon avis, qu’ils soient sur papier ou sur écran, sont des liens indélébiles , très réels et très forts…et il suffirait que les bloggueurs affichent une photo d’eux-memes pour que l’écran soit brisé et que le virtuel aille se faire f….. (chose que j’ai faite !)