Le silence des mots

Le Vagabond a dit quelque chose d’important.

Il ne parle plus chez lui, mais il arrive qu’il s’arrête ailleurs et que ses mots fassent réfléchir.

Il suffit d’écouter…

…. peut-être ce qu’il mettrait dans son silence.
(Le blog du Vagabond a été supprimé, vous ne pourrez plus lire là-bas ce qu’il disait dans son silence, mais son commentaire est toujours accessible par le lien présent dans ce billet.)

6 réponses à “Le silence des mots

  1. Il mettrait dans son silence

                                                                      !!!

    Vagabond doit écrire pour lui . Viennent parfois ceux qui ne comprennent pas, et celles ou ceux qui comprennent partiellement et quelquefois d’autres qui comprennent au plus près.
    Cela restera toujours insuffisant.
    Jamais nous ne serons l’autre.
    Ce qu’on révèle de nous n’est jamais entendu tout à fait, mais il faut remercier celui ou celle qui s’approprie ce que nous avons tenté de dire maladroitement, et qui l’interpéte avec sa propre sensiblité, son expérience, sa personnalité, ses perceptions du monde…
    Quand on a fini d’écrire, je te dis Vagabond, que tes mots ne t’appartiennent plus, ils appartiennent à l’ami de passage qui les prend et  fait avec eux sa propre littérature.
    Quand on a fini d’écrire, on abandonne une part de soi, sur ce papier, on ne peut plus rien réclamer sinon d’être lu, et apprécié.
    Quand on a fini d’écrire, on recommence une autre page parce que c’est soi que l’on cherche, car souvent on reste incompris par soi-même.

    Bises à tous deux.

    • Il met ce qu’il veut, comme nous écrivons tous, je crois, et comme nous nous taisons aussi, parfois.

      Mais je dois dire que j’aime bien ce que tu dis.

      Incompris par soi-même…
      C’est un sentiment que j’éprouve souvent.

      Je t’embrasse fort, Polly !

  2. vagabond57

    Moi aussi j aime bien ce que dit Polly .
    Cela fait plus de trois ans que je me suis lance dans le monde des blogs , passant par differents stades , m exposant .
    Comme beaucoup je ne l ai pas supporte  (assumé…?) , et j ai tout supprime , a trois reprises .
    Maintenant je passe moins de temps devant l ecran , je lis les autres .

    L ecriture est tellement revelatrice , a condition de prendre le temps , d y porter de l attention ,  de la personnalite de l auteur .
    Parfois plaisir de la decouverte d une « belle ame » , mais aussi …

    Nous ne sommes pas tous la , et fort heureusement , pour les memes raisons .

    • Te voici de nouveau ?

      Tu t’absentes si longtemps parfois qu’il m’arrive de craindre pour toi…

      Passent ici seulement ceux qui lisent vraiment. Parfois ils reviennent, parfois non.

      Merci de revenir.

  3. je suis passé chez Vagabond, que je ne connaissais pas..Comme je comprends ce billet…, cette ettente, ce silence, cet espoir en filigrane…

    • Vagabond va et vient… Je ne sais jamais quand il sera là et ce que je trouverai sur son blog.
      Parfois il efface tout, comme s’il voulait tout reprendre à zéro. Je le comprends. Sur le blog, c’est possible. Dans la vie, non.

      Merci, Mahina.