Quichottine et le Torcéros

L’autre jour, Clo nous a demandé : Le Torcéros, vous connaissez ?

Moi… je ne lui ai pas expliqué pourquoi je le connaissais… mais je ne vous avais pas expliqué non plus pourquoi j’avais soudain disparu sans explication de la blogosphère !

C’est vrai. Je vous dois une montagne d’explications !

Vous allez avoir le temps ? Non ?

… Pourtant, c’est aujourd’hui dimanche, et j’aurais pu vous raconter une belle histoire…

(Bon, je sais, ce n’est pas dimanche, mais, je n’ai pas pu écrire autre chose, donc, c’est le billet de dimanche dernier qui paraît aujourd’hui… Vous avez de la chance, il n’est pas passé aux oubliettes !)

Ah ! Vous en voulez une ? … Je préfère.

Installez-vous confortablement.

Vous avez même le droit de rester en pyjama (avec votre bonnet de nuit et vos charentaises si vous voulez), de vous enfoncer dans de bons coussins douillets, moelleux et doux comme de l’alpaga, et de serrer votre doudou entre vos bras…

(Eh ! doucement, pas si fort, ce n’est tout de même pas un film d’horreur que je vais vous montrer !)

… C’est bientôt la rentrée et il vous faut profiter de ces heures de sérénité avant la cohue qui précèdera l’achat des dernières fournitures scolaires !

Voilà. Je me promenais tranquillement au bord de l’eau, comme je le fais souvent, parce que j’aime l’écouter chanter, la regarder musarder ou même se mettre en colère parfois, j’aime essayer d’y entendre les mots que nul ne dit, sauf le vent, de temps à autre, lorsqu’il oublie que les lutins ou les troubadours savent traduire ses paroles… Bref, je me promenais, tranquillement…

– Eh ! Tu radotes ! Quichottine, viens-en au fait…
Là, tu traînes un peu, tu te prélasses, comme un fleuve dans une plaine. Tu nous fais des méandres à n’en plus finir ! Nous, nous préférons les torrents qui sautent de rocher en rocher, qui bondissent et franchissent sans peur même les obstacles les plus hauts !

Euh… vous vous emportez sans raison, j’allais continuer et me voilà perdue… C’est malin !

Reprenons…

Je me promenais tranquillement au bord de l’eau lorsque j’ai vu un animal étrange… Il avait l’air un peu pressé. J’ai eu du mal à attirer son attention.

– C’était un Torcéros ?

On ne peut rien vous cacher !
C’est vrai. Je n’en avais jamais vu, mais j’étais sûre que j’en croiserais un, un jour ou l’autre. Pourquoi n’existerait-il pas de Torcéros, de Rhinotue aussi ? Il n’y a aucune raison.

Le Torcéros n’avait pas l’air très aimable, mais pas vraiment inquiétant.

Moi, je voulais aller en vacances, j’en mourais d’envie.

– Pourtant, tu es déjà partie en vacances ! De quoi te plains-tu ?
Tu passes ton temps à te plaindre, ce n’est pas drôle !

C’est vrai, j’étais déjà partie… et puis, vous avez bien raison, je n’ai aucune raison de me plaindre, mais, les blogopotes évoquaient tous leurs vacances, ici ou là, et je trouvais que j’avais peut-être encore le temps de prendre quelques jours de plus de repos… Je le lésais personne.

Je me disais que ce devait être génial de faire un voyage en compagnie de cet animal fabuleux. Il fallait me dépêcher d’ailleurs, parce que, derrière ma porte, il y avait déjà quelqu’un qui voulait m’enlever !

– Ah bon ? Qui aurait fait ça ?

Il ne faut pas dire « aurait fait », en fait, elle l’a fait…

Et hop ! Plus de bibliothécaire !

Au moment où j’allais chercher de quoi emplir mon petit sac de voyage (quelques jours ne nécessitent pas un énorme bagage), je suis tombée dans une embuscade !… Un guet-apens ! Décidé et mené rondement par Mary J’Dan. Je suis sûre que tous les écrivains du Web lui avaient prêté main forte.

Pourquoi ? Parce que je n’avais pas encore mis leur nom sur mes étagères…

P.B-R ne m’aiderait pas cette fois, il était un peu trop occupé, un peu loin. Maître Po et Kinou s’en lavaient les mains… Siratus, était en train de se battre contre pire que des moulins à vent… Il n’y aurait donc personne pour me tirer de ce nouveau mauvais pas.

Mon chevalier personnel, don Quichotte, ayant été délaissé depuis le mois d’avril (déjà !), boudait aussi, dans un coin de la bibliothèque, remuant chaque nuit ce qu’il restait dans mes tiroirs, espérant y trouver de quoi justifier son retour prochain. Il n’avait pas le temps de s’occuper de moi !

Mary avait beau jeu !

Elle avait prévu de me sacrifier sur l’un des autels prévus à cet effet à Carnac, en Bretagne. Là où tous les lutins un jour s’en vont pour chercher de quoi récrire l’histoire des gisants de pierre…

Elle avait les coudées franches, oui, Mary J’Dan !
Mais c’était sans compter sur mon ami Pat, un fameux loup de mer, lui. Il n’a peur de rien, Pat, même pas d’un Torcéros à corne bleue !

Alors que le bourreau levait déjà au dessus de moi le poignard du sacrifice…

(Il y avait déjà longtemps que Mary avait renoncé à l’espoir de tirer de mes blogopotes la moindre rançon, la plupart étaient en vacances, et trop d’intérêts divers l’obligeaient à en finir au plus vite…)

… Pat, surgit, tel Ruy Blas, ou Cyrano… enfin n’importe quel de ces héros auxquels on peut faire appel lorsqu’on est une Gente Damoiselle en danger… et m’emporta sur son voilier après avoir terrassé tous ceux qui s’opposaient à ce nouvel enlèvement !

Bien sûr, vous pensez bien qu’il a tout fait pour m’aider à me remettre de mes émotions, il n’a eu pour moi que des attentions amicales, c’est vrai ! Preuve en est ce bouton d’or qu’il m’a offert pour me prouver que même un loup de mer bourru peut être délicat !

Pour le remercier, moi…

(Mais non, je ne lui ai pas donné de baiser, si ce n’est un gros bisou de blogopote, vous en auriez tous fait autant en la circonstance !)

… J’ai seulement décidé d’accepter un nouveau rôle, celui de facteur !

J’ai pris la carte qui voyage… celle de Fancri, celle que Pascaly avait remise à Siratus, qui l’avait donnée à Pat à son tour. Elle est chez moi désormais !

À qui vais-je donc la donner ?

72 réponses à “Quichottine et le Torcéros

  1. que suerte tiene de haber rcibido un beso tuyo
    yo te doy uno
    tilk

  2. J’ai bien aimé tes deux promenades au bord de l’eau surtout la première que je ne connaissais pas parce que la seconde je la fais tous les jours. Bises Quichottine

  3. on est dimanche aujourd’hui?Ah,bon!

  4. Aujourd’hui je sais donc ce qu’est un TORCEROS – ça me fait un peu peur … Mais puisque tu sais les apprivoiser ça me rassure
    LIZAGRECE

  5. Quelle imagination, je suis toujours émerveillée par ton style. merci pour tous ces liens qui me font tous rêver.
    belle journée et vogue la carte…
    Je t’embrasse très fort.
    Sophie

  6. coucou ah le bouton d’or les enfants adorent en faire des bouquets
    Bisous

  7. Je peux dire que tes découvertes me fascinent, bonne journée
    Quichottine

  8. Ben je crois que j’habite un peu loin…de chez toi…il doit y avoir plus près pour toi , pour transmettre cette carte…c’est une magnifique idée…jolie liaison entre blogopotes…je te fais plein de bisous en espérant que tu vas pouvoir la transmettre rapidement….et qui sait elle parviendra peut-être non loin de chez moi…

  9. j’espère que tu ne vas pas t’arrêter là, dans tes contes imaginaires !! Je suis en train de passer mon enfance chez toi.

    Bises !

  10. Tu nous gâtes Quichottine, on voudrait que chaque jour soit dimanche

  11. quel bon moment je viens de passer en te lisant et en guettant a chaque instant tes mots….
    bien belle chose que cette carte qui passe de mains en mains
    bonne journée Quichottine
    bises

  12. Chaque matin je me sens comme une petite fille à la bibliothèque. Merci pour ces bons moments.

  13. comme d’habitude, ce texte est un régal !!! moi qui manque de concentration en lecture, je viens chaque te lire avec plaisir !!!! ça doit être parce que tu parles de Torcéros (mélange de tortue et rhinocéros), de lutin (même si finalement le mien n’est pas en bleu…) et de fôrets où j’entrevois la fée Viviane….

    • Je suis contente de te voir si souvent là, Solyzaan ! C’est un vrai plaisir pour moi !

      … si j’arrive à te faire lire, quel bonheur !

  14. toujours une belle façon de nous raconter les histoires , bise quichottine

  15. gros gros bisous Quichottine, merci pour tes voeux sur mon fil

    douce soirée

    • J’ai eu de la chance de passer par là au bon moment…

      Bon anniversaire, Yana, et félicitations pour ton passage en privilège !

  16. c’est superbe de te suivre dans les méandres de ta découverte de ce Torceros myhique. Dommage que je manque de temps pour visiter tus les liens que tu as mis. Je t’envoie des grosses bises réchauffées au soleil du coeur, car là il y en a en réserve. Bon weekend

  17. je suis heureuse que tu l’aies reçue …. elle voyage, elle voyage … cette fameuse carte !!
    Bientôt toutes les cases vont être pleines !!! Il faudrait faire une photo du tableau pour le mettre en ligne aussi ….
    dommage que l’on ne te voit pas ….
    gros bisous

    • Pas encore… Mais je vais faire ce que je pourrai pour la passer très vite !

      … Et si je n’avais pas envie de briser les rêves de ceux qui m’imaginent ?

  18. Oops°°°° ma tête est pleine de bulles de fantaisie après cette lecture richissime en évènements! jolie petit bouton d’or….Biz& belle soirée ***~~

  19. Merccccccccci , Quichottine, l’image est superbe !!! que de facteurs
    je vais prévenir Fancri que tu l’as mise ici 🙂
    bon samedi

  20. alors,c’est toi qui a la fameuse carte de Fancri!
    je traverse bientôt l’océan…
    j’ai souvent vu ton nom dans les commentaires des blogs que je visite et aujourd’hui chez Fancri,je clique et j’arrive dans ta bibliothèque…
    bisous de Cayenne.

  21. Tes aventures sont géniales, j’adore … Juste ce qu’il faut pour planter le décor et nous laisser vagabonder à notre guise …
    Pour les pages de complicité avec Jean-Pierre, j’ai été un peu débordée ces derniers temps mais il faut que je retrouve le fil … Je vais essayer d’en programmer une très vite …

  22. Quichottine, alors comme cela j’apprends que tu as disparu quelques jours cet été, et bien dis donc, te doutais tu qu’en te promenant au bord de l’eau tu risquais d’être enlevée, ah les bords de l’eau ne sont plus ce qu’ils étaient. Un grand merci à Pat pour ce sauvetage (rire).
    Santounette
     

  23. J’aime beaucoup le style sur lequel tu te racontes, c’est drôle, léger et en même temps, ça nous touche… merci Quichottine!
    bisous, bonne soirée!

    • Merci, Zarbifa’ !
      Je suis contente que tu sois là, et que tu écoutes avec tant d’attention !

      Bonne soirée à toi aussi

  24. A qui? bonne question…
    Solution—> Accroche une carte aux nuages, et laisse le vent l’emporter…
    Bonne soirée… donc

    • Je ne le pouvais pas… mais je l’ai remise en mains propres à Bandolera !

      Une ancienne complice, depuis les « gisants ». Tu te souviens ?

      Bonne soirée, Alphomega. Merci pour ta longue visite !

  25. J’ai bien cru un instant, que la bibliothèque
    Allait se transformer, en une
    florathèque.
    Des fleurs depuis deux jour, une rose et un bouton
    D’or et déjà je pense, à une association…

    Bisous ma Quichottine

  26. J’ai du croiser cette carte… j’avais oublié cette idée que je trouve géniale

    • Il faut dire qu’elle est longue à passer de mains en mains. Il faut trouver à qui la donner ;-))

      C’est plus long que d’envoyer un message.

      Merci, Kri !

  27. Michka/Le Pirate

    j’aime tes histoires…

  28. Rainette

    Hihihihi j’ai suivi ce texte comme un voyage et j’ai bien aimé nagé 😉
    La photo du bouton d’or m’a rappelé des jeux d’enfance que j’ai montré à la petite Olivia il n’y a pas si longtemps !
    Quel bonheur ces sensations.

    Et bien qu’importe à qui tu donneras cette carte je suis certaine qu’elle sera entre de bonnes mains.

    Bises Quichottine.

  29. Cette carte qui se promène de main de blogueur en main de blogueur (il est interdit de la poster, je le sais, j’ai bien lu les instructions de Maîkresse Pascaly en bonne élève que je suis ! :-p) est une idée formidable !
    Te voilà avec la responsabilité du relais de l’amitié virtuelle bienheureuse Quichottine ! Je sais que tu en prendras soin !

    Bisous

    • C’est une bonne idée, mais ce n’est pas facile !

      … Lourde responsabilité ! Il ne faut pas briser les liens ! Je vais faire de mon mieux…

  30. mon mari hosto, j’ai pas eu le temps de lire de quoi il s’agit avec la carte qui circule, Gudule !

    mais bon, chaque chose en son temps !
    dommage que je ne suis pas dispo, j’aurais du aller passer chez Siratus rencontrée en Juillet à Breizhpolynesia, mais vraiment, les évènement font que je serai absent à mon tour de la blogosphère qq jours !

    partie remise Quichottine et … bon, mais quand tu reviens ça fait du bien !!  – même si on n’a pas le temps de se délecter de tous les liens que tu nous mets !
    on sait qu’on les a sous la main pour nos insomnies récurentes !

    • Merci Melly !

      J’ai eu peur ce matin, je n’ai pas pu accéder à tes articles !
      Mais là, tout va bien…

      J’espère que tout ira bien pour vous aussi

  31. à moi ???? Gros bisous

  32. Oui ! Quichottine tu peut utiliser les  images que tu vois chez moi sans   aucuns  problème ,  😉  

    et à bientot  !!  biz !

  33. Bonjour, merci pour tes coms… malgré mon absence!
    Désolé pour le retard Quichottine! mais le travail me prend trop de temps pour suivre les belles balades de la carte grâce à vous!
    J’espère que chacun(e) a pris, prend et prendra plaisir dans vos rencontres! …..Bises et bon samedi dans ta bibliothèque!
    à bientôt…..
    je saisis virtuellement le dos de la carte pour le mettre sur l’article de la carte!
    Ah!!! cette Pascaly!!!! elle est curieuse  lol

    • Pascaly a aussi de bonnes idées…
      Je crois que tout le monde apprécie ces rencontres. Merci d’avoir eu cette belle idée.

      Je suis désolée que le voyage prenne du temps…

  34. Ma Quich’ tu me gâtes…. merci 🙂
    Quand tu le désires, ru peux reprendre ton histoire de Torcéros. Elle ira très bien sur ton blog….
    Gros bisous sœurette 🙂

    • Merci. Je te la demanderai lorsque j’en aurai besoin, en attendant, c’est chez toi qu’elle est bien.

      Merci à toi pour ton image…

      Gros bisous, ma Clo !

  35. patdelapointe

    oh là là!!!! quelle énigme….bisous – pat

  36. Bonjour, bon dimanche!
    Rien ne presse!!! la carte est entre de bonnes mains dans cette bibliothèque….elle peut servir de marque-pages en attendant une prochaine rencontre ….bises!

    • Ah, c’est un peu grand comme marque-pages… sauf peut-être pour mon « grand livre ». Je vais y penser (sourire)

      Merci, Fancri !