Mises à jour… ou vacances ?

Encore plus de 150 newsletters non lues dans ma BAL. J’espère qu’il n’y a là rien de grave, pas de mauvaises nouvelles…

On ne sait jamais ce qui peut arriver lorsqu’on s’absente trop longtemps. On ne peut qu’espérer que rien n’aura de conséquences irrattrapables.

Mon époux trouve que je m’inquiète trop, il a sans doute raison, pourtant, il devrait y être habitué depuis que nous vivons ensemble.

Quoique… il m’arrive de penser de plus en plus que nous ne partageons pas le même espace-temps. Je voudrais que les soucis trouvent leur solution plus vite, lui pense que ça viendra toujours à temps.

Alors, lorsqu’il a décidé de prendre des vacances, au début juin, c’était sans compter sur tout ce que cela impliquait.

Je vous ai parlé d’un début de mois très mouvementé. Il le fut encore davantage.

J’étais en train de finaliser la souscription. Je n’avais pas encore reçu tous les courriers de confirmation, j’ignorais le nombre exact de livres à commander. J’hésitais entre les 250 qui me semblaient un peu trop optimistes et les 240 que j’étais à peu près sûre d’atteindre.

Il me fallait trancher… je l’ai fait à minima, versant au compte de la souscription les 150 euros de différence. Il serait toujours temps d’en commander d’autres si besoin.

Nous partirions, c’était obligatoire, les réservations étaient faites.

Mais avant… je devais régler des problèmes auxquels je ne m’attendais pas.

Problèmes avec notre imprimeur… problèmes avec la banque… il y aurait de quoi écrire de nouvelles pages dans mon espace “Chronique d’une vie ordinaire”… mais j’hésite encore à le faire. Ces problèmes ont été réglés, même si j’y ai laissé quelques plumes.

Saviez-vous que je suis un drôle d’oiseau ?

Koulou a placé sur mes cheveux une passoire en guise de casque, peut-être pour laisser le trop plein d’idées s’en échapper…

Il avait créé ce nouvel avatar après m’avoir rencontrée, pour de vrai. 🙂

Ce portrait stylisé me ressemblait beaucoup, même son auteur avait effacé quelques rides au passage.

On peut effacer les rides d’un portrait, on ne peut pas effacer l’histoire que raconte un visage, un regard, mais aujourd’hui encore, en postant ce billet, je me demande qui je suis

Pour ma famille
Pour mes amis
Pour vous qui me lisez…

66 réponses à “Mises à jour… ou vacances ?

  1. Tu es toi tout simplement et il n’y a rien à redire…

    • Il est certain que je ne peux pas être quelqu’un d’autre, même si je le voudrais parfois. 🙂
      Merci, eMmA.

  2. Tu es celle qui me donne envie de la suivre …

  3. Tu es simplement toi sans faux semblants et entière, c’est ce que j’aime dans la vie . Bises

    • Il faudrait que parfois je réagisse moins vite… mais c’est tout moi aussi.
      Merci.
      Bises et douce journée.

  4. Je ne peux dire mieux qu’eMmA, tu es toi et c’est tout.
    Les bouleversements dramatiques de ta vie t’ont fait perdre confiance en toi, quel dommage! J’ai eu moi aussi à changer plusieurs fois de noms depuis l’enfance, mais est ce qu’un nom nous définit et est ce qu’il change ce que nous sommes? Et est ce que le regard des autres est si important?

    • D’aussi loin que je me souvienne, je n’ai jamais eu confiance en moi… mais il est bien trop tard pour changer.
      Je crois en l’importance du nom…
      Par contre, je pense que le regard des autres n’a d’importance que s’il s’agit de ceux qu’on aime.
      Merci à toi d’être là.

  5. Coucou Quichottine,
    Je pense que les hommes et les femmes ne fonctionnent pas de la même manière. Le fait d’assurer la reproduction de l’espèce, fait, à mon humble avis, que notre empathie est différente, et que nous avons par conséquent une manière de raisonner différente.
    Mais… quelque part, n’ont-ils pas raison de nous dire que nous nous faisons trop de soucis, souvent en anticipant sur des choses qui n’existe pas. Ils sont peut-être plus pragmatiques pour réagir quand se pose le problème 😉
    Désolée que tu ais laissé des plumes dans cette aventure, j’espère que ce ne sont pas des grosses plumes ?
    Bises et bonne journée

    • Tu as sans doute raison quant aux hommes… J’avoue que je compte souvent sur mon époux pour m’aider à résoudre les problèmes les plus importants.
      Rien n’est irréparable, ne t’en fais pas. Au pire, je resterai au sol quelque temps. 🙂
      Bises et douce journée Pascale.

  6. je ne peux cliquer j’aime sur les blogs wordpress alors j’interromps ma pause du week-end pour te féliciter une nouvelle fois pour ton engagement et ta ténacité. Bisous

  7. Ah un couple, c’est complémentaire, pas forcément pareil monsieur madame 😉 chez nous idem, je m’angoisse la plus, ma moitié tempère, dans la vie mieux vaut ne pas se faire trop de bile, ça nuit à la santé en « prime », surtout pour des choses de peu d’importance, mais comment évaluer le mot importance quand on s’attache à tout 😉 et puis la vie a son mot à dire aussi, on ne fait pas ce qu’on veut mais ce qu’on peut… bon dimanche, bises

    • Tu me fais penser à une chanson…
      « Dans la vie faut pas s’en faire »… je pense que tu connais. 🙂
      Faire ce qu’on peut, c’est déjà beaucoup.
      Merci pour ta présence et tes mots.
      Bises et douce soirée.

  8. Mais non tu n’es pas un drôle d’oiseau. Tu es toi…
    Comme toi, je m’inquiète toujours beaucoup… Et on ne se refait pas…
    Je t’embrasse

  9. tu es géniale… un point c’est tout !

    profite de ton repos et des vacances
    gros bisous

    • Je sais que je ne le suis pas… mais c’est chouette que tu sois là pour me remonter le moral. 🙂
      Merci, Josette.
      Gros bisous et douce soirée à toi aussi.

  10. Je peux comprendre tout ce que tu es avec ce que tu as vécu. Je connais les blessures sur lesquelles nous ne pouvons pas agir.
    Pour les plumes que tu as laissées, demande nous un peu d’aide. Même à 15 on peut te soulager avec un geste de 10 euros chacune.
    Coucou de Sancerre où nous faisons une halte. Bises

    • T’en fais pas pour les plumes, ce n’est pas un problème d’argent.
      Merci pour ce coucou et tes mots.
      Je t’embrasse fort.

  11. Hi, hi ! amusant comme nous sommes beaucoup à nous ressembler et à avoir des maris pour nous tempérer !
    Tu es toi, chacune est une. Que veux-tu, c’est ainsi. Je t’aime beaucoup avec ta passoire sur la tête. Tiens, au fait, ma tête est une vraie passoire depuis un grand moment.
    J’espère que tu n’as pas eu un trop gros trou pécunier. Ce serait quand même dommage.
    Bonne fin d’après-midi Quichottine
    Gros bisous

    • Tu me fais rire quand tu dis que ta tête est une vraie passoire… je suis sûre que tu exagères.
      Tes pensées font seulement ce qu’elles veulent de temps en temps, mais ça ne t’empêche pas d’être à l’écoute.
      Pas de trou ni de plaie d’argent, ne t’en fais pas.
      Juste un gros coup de blues.
      Bisous et douce soirée Pimprenelle. Merci pour tout.

  12. Je suis allée te lire là-bas. Je comprends encore mieux l’article que tu publies maintenant.
    Je te comprends d’autant mieux que mon petit-fils numéro deux s’est posé tant de questions alors qu’il avait toutes les réponses demandées et qu’il n’a jamais été rejeté ni d’un côté ni de l’autre, bien au contraire. Du coup, maintenant, il aime accoler ses deux noms.
    Mon pseudo, je crois que je l’ai expliqué et je l’aime parce qu’il vient d’un moment qui m’a fait « grandir ».
    Bisous

    • Merci de l’avoir fait… et merci encore pour tes mots réconfortants.
      Je t’embrasse fort. Passe une douce soirée.

  13. Salut,
    Il a plu et ca fait du bien à tout le monde et aussi à la nature.
    Ca s’arrange déjà le soir avec un ciel qui s’arrange.
    Bonne semaine

  14. On ne se refait pas … Tu fais de ton mieux pour tout faire et personne ne peut t’en vouloir de ça. Mais je pense que ton époux a raison souvent les choses s’arrangent quand on prend du recul

  15. Les trous dans la passoire, c’est pour laisser ta tête respirer : tu « moulines » beaucoup (trop ?) et tu prends tout à coeur, ce qui peut être le défaut d’une qualité.
    pourquoi n’avais-je pas lu ton article, là-bas ? Mystère. Amertume et tristesse, tu te sens coupable d’un état de fait contre lequel tu ne peux rien. Moi, ici, j’aimerais te donner ton prénom, si beau, mais je ne le ferai pas. Au fil de tes articles, tu lèves un pan du voile par-ci, par-là. A ceux qui t’apprécient de recomposer le puzzle. Tu es « Juste quelqu’un de bien, une amie à qui l’on tient ».

    • Mon prénom est celui de ma grand-mère maternelle. Je l’ai aimé à l’âge adulte, lorsque j’étais enfant, il prêtait trop aux railleries.
      Merci d’être là mon amie. Je t’embrasse fort.

  16. C’est drôle, longtemps je me suis occupée techniquement du blog d’une dame que j’aimais beaucoup, malgré toutes nos différences.
    Sur sa bannière elle avait demandé cette citation :
    « J’ai porté bien des noms en ce monde, je suis une multitude » (Madame de Maintenon).
    En te lisant aujourd’hui j’ai repensé à cette citation, mais je ne la trouve pas.
    Alors peut être l’avait elle inventée.
    Elle n’est plus là aujourd’hui pour me le dire, mais c’est peut être malgré tout la réponse à ta question.
    Tu es une multitude, et sans doute sommes nous nombreuses à l’être.
    Et c’est très bien ainsi.

    • J’aime beaucoup l’idée d’être une multitude… merci pour ce partage, Pastelle.
      Passe une douce journée.

  17. Tu es un tout et merci pour ce tout . Merci de l’avoir fait découvrir grâce à ton lien l’histoire de ton pseudo et un peu de ce jardin secret que tu partages .
    Prendre tout à coeur , je connais , ma moitié essaye aussi de me raisonner pour tempérer mon inquiétude , j’espère que tu n’y as pas laissé trop de plumes dans ces problèmes .
    Bonne soirée Quichottine
    Bises

  18. Qui es tu ? Toi seule le sait au fond de toi même ! Mais pour moi , tu es quelqu’un qui donne envie de lire , de rêver , de sourire , de s’investir , de s’évader. Ta générosité et ta  » candeur  » apportent tellement de naturel à tes  » bavardages  » que je lis tes partages comme une conversation amicale.
    Nous avons tous des interrogations sur  » notre identité  » , elles viennent des hauts et des bas que nous vivons !
    J’espère que tout s’est bien réglé sans laisser de grandes plumes!
    Douce soirée, je t’embrasse Quichottine

    • J’ai tout mis dans un tiroir et je l’ai fermé à clé. 🙂
      Je t’embrasse. Merci pour tes mots et ta présence.
      Passe une douce journée.

  19. Un drôle d’oiseau plein d’inventivité et très partageur !

  20. Ah les hommes et les femmes, je crois que nous ne fonctionnons pas pareil, mais sûrement nous nous complétons …! Après qui tu es … il n’y a que toi qui le sache, je crois que même les gens qui vivent près de nous ne savent pas vraiment qui nous sommes. Bon je reconnais ne m’être jamais posé la question …
    Belle soirée, bisous !
    Cathy

  21. Bonjour ma quichottine ♥
    Me voilà enfin sur ton dernier article après avoir lu tous ceux que j’avais raté pendant mon absence de la blogo …
    Qui es-tu ???
    Hé bien, TOI !
    Comme je t’aime épicétout.
    Je comprends tous tes problèmes avec les livres dont j’avais oublié de te dire que la présentation de ton expédition est vraiment super.
     » Bon début de semaine avec une chaleur étouffante.
    Et une bonne crise d’hypothyroïdie pour reprendre mes visites …
    Si ça ne va pas mieux, je me remets en pause car je ne supporte plus de vivre dans le noir et sans pouvoir dormir correctement.
    Gros bisoux mais sans certitude de continuer mon activité bloguesque. « 

    • La thyroïde est un peu capricieuse chez moi aussi, mais j’espère que tout va reprendre un cours normal.
      Bon courage ma chère Dom.
      Merci pour tout. Passe une douce journée.

  22. Coucou Quichottine
    C’est sans doute trop tard pour changer et pour moi il serait dommage que tu changes , ton charme et ta gentillesse font de toi une belle personne …
    Alors c’est sur que d’y laisser des plumes toute seule n’est pas trop juste , apprendre à relativiser n’est pas inné …sourires
    Je t’embrasse très fort Quichottine

  23. Tu es une personne que j’estime beaucoup et que je rêve de rencontrer un jour…
    Belle Quichottine, tu es celle que tu choisis d’être chaque jour, celle que tu nourris, celle que j’apprécie tant de loin 🙂

  24. Mais tu es toi ma chère Quichottine et on t’aime comme tu es. Nous on est égoïste et on ne veut pas que tu changes. Et puis franchement si tu avais du le faire, tu crois que ce ne serait pas déjà fait. En tous les cas, ton mari a bien fait de te proposer des vacances, vous avez eu une année tellement éprouvante et tu as tant donné pour cette dernière anthologie (que je me régale à lire entre nous soit dit…). Mais tu nous en diras plus tout de même…Bisous et une douce journée

    • Nous avons passé de bons moments ensemble, c’était ce qu’il fallait.
      Je suis heureuse que notre dernier livre plaise comme il m’a plu à moi.
      Bisous et douce journée Manou. Merci pour tout.

  25. Bonjour Quichottine. Comme Manou je crois que ton mari a bien fait de te proposer des vacances, même si la date tombait mal pour toi. Je te comprends car je me fais du souci depuis toujours : avant c’était pour mes parents qui se disputaient sans cesse, puis pour mes enfants et ma mère qui vivait seule, et ce n’est pas fini. Et comme toi, je me demande qui je suis, et si j’aurais dû faire les choses autrement… Tu es bien comme tu es : tenace, généreuse, pleine d’amour. Bisous

    • J’ai été heureuse de te rencontrer… nous avons beaucoup en commun. 🙂
      Merci pour ta présence et tes mots.
      Bisous et douce journée.

  26. Tous ceux qui te connaissent t’aime pour tout ce que tu es…Mais la connaissance de soi est toujours complexe c’est « re…naïtre » et ce n’est pas toujours facile…
    Quant aux plumes, je suppose que ce sont des plumes de stress et de fatigue alors repose toi…Les recueils sont de doux duvets de rêves…
    Si ce sont des plumes d »argent, on, peut t’aider…En partageant entre nous les sommes que tu as avancées c’est possible…

    • Stress et fatigue, il n’y a pas de plumes d’argent. Vous étiez tous au rendez-vous.
      Merci pour tout, Marie.
      Passe une douce journée. Je t’embrasse fort.

  27. Eckhart Tolle

    « Je ne suis ni mes pensées, ni mes émotions, ni mes perceptions sensorielles, ni mes expériences. Je ne suis pas le contenu de ma vie. Je suis l’espace dans lequel tout se produit. Je suis la conscience. Je suis le présent. »

  28. Salut
    Après une journée pluvieuse qui a fait du bien voici de nouveau le soleil.
    Bonne semaine

  29. Mais tu es toi tout simplement, la Quichottine que l’on aime avec ses multiples facettes.
    Bisous

  30. Tu es toi et on t’apprécie, tu es une belle personne….Ton mari a eu raison pour ce voyage faut savoir prendre du recule.. Vous deviez vous retrouver tous les deux avec tous ces évènements. Surtout fait attention à ta santé …… Douce journée bise

    • Il y a encore du chemin à faire… mais nous y arriverons.
      Merci pour tout, Mireille.
      Bises et douce journée à toi aussi.

  31. Quichottine j ‘ai toujours adoré ton avatar avec cette passoire en forme de casque.
    Je me suis toujours dit que si je devais te rencontrer dans la « vraie vie » et bien je serais déçue de ne pas te voir avec ta passoire sur la tête… je plaisante .
    Tu es une personne adorable, qui reste fidèle malgré les tempêtes et qui ne juge pas, une personne dont on sait qu’elle est là. C’est précieux l’amitié, même virtuelle.

    • IL faudra que j’y pense si nous nous rencontrons, je n’ai jamais essayé de m’en servir comme couvre-chef. 🙂
      Merci pour tes mots et ta présence.
      Bisous et douce journée.

  32. Pour moi, tu es une fille très sensible, trop sensible même, d’un grand respect envers les autres, serviable, attentive, rigoureuse. Une fille qui tient parole, fidèle en amitié. Beaucoup de qualités que j’apprécie fortement.
    Voilà, c’est dit et c’est ainsi que je le ressens.
    Bisous et bonne soirée Quichottine !

  33. Chacun voit une personne avec ses propres ressentis,je pense . Sois toi-même ; c’est ce qu’il y a de mieux .D’ailleurs, on ne se refait pas n’est-ce pas ?Je pense que tu es une belle personne . Alors, ne change rien! Bisous

    • Je ne suis pas certaine de mériter tous les compliments que l’on m’a fait, mais j’essaie toujours de faire au mieux.
      Bisous et douce journée. Merci pour ta présence et tes mots.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.