Se laisser guider, avec ABC

Elle m’avait dit “Écoute les oiseaux”…

Les oiseaux ? Était-ce une bonne idée ?

Un petit lutin bleu me glissa à l’oreille :

– Pourquoi pas ? Allons, laisse-toi faire, pour une fois…

Je me suis levée, j’ai pris mon vieux gilet, un bleu, rayé de bleu aussi. Il pendouille un peu, il a un âge respectable et beaucoup l’auraient déjà jeté, mis au rebut sans état d’âme.

Mais je l’ai enfilé… c’était comme si un ancien ami avait posé une main affectueuse sur mon épaule. Je me suis sentie mieux.

J’ai ouvert ma porte tout doucement, pour ne réveiller personne.

L’époux sommeillait encore, il s’était couché bien trop tard, il avait tant à faire, trop sans doute, et, moi, je ne pouvais rien pour l’aider.

Dans les chambres des enfants, tous les lits étaient défaits, la machine à laver tournait encore et, bientôt, des draps bien pliés attendraient la nouvelle invasion qui emplirait la maison de mots plus ou moins doux et d’éclats de rire.

Des jouets traînaient encore dans le salon… petites voitures bien alignées ou sens dessus-dessous, suivant celui ou celle qui s’en était servi en dernier ; boîte à musique de nouveau silencieuse après avoir égayé le plus jeune de nos invités ; hochet inutile désormais ; un tiroir à Lego qui n’avait pas encore retrouvé la petite commode d’où on l’avait extrait….

Souvenirs d’une fin de semaine heureuse.

Je suis allée dans le jardin… les rosiers étaient en fleur, des roses de tous âges montraient qu’elles n’avait jamais lu Ronsard.

Boutons et fleurs épanouies se côtoyait dans une explosion de sourires. Je me suis approchée vers la plus belle…

Elle avait vécu plus d’un matin, passant par toutes les étapes de sa vie de rose, en se moquant à la fois du soleil qui aurait pu brûler sa robe, de la pluie qui l’avait trempée, et même du vent qui la caressait gentiment, essayant de la consoler d’une fin bien trop proche.

Demain, peut-être, ou encore après-demain, il ne resterait d’elle que quelques pétales, comme des taches de sang sur l’herbe mouillée.

Mais aujourd’hui, elle avait encore le droit de rêver, d’écouter ce que disaient ses sœurs au sujet du temps qui passe, de celui qu’on ne rattrape jamais, de celui qu’on essaye de conserver sur les pages d’un calendrier ou dans un carnet secret.

Je l’ai touchée doucement, du bout d’un doigt fébrile, et je me suis enfuie, en pensant aux oiseaux que le vent avait emportés, à ceux qui reviendraient, un jour peut-être, dans notre jardin.

Là-bas, chez ABC, une grille ouverte m’appelait.

© Quichottine pour le texte et les premières images
© ABC pour la dernière image et pour les mots qu’elle y avait écrit.

Merci à ABC, pour tout, et à vous qui me lisez.

Passez une douce journée.

37 réponses à “Se laisser guider, avec ABC

  1. que j’aime cette promenade matinale

  2. Eglantine-Lilas

    Allons bon j’ai voulu mettre un com chez Abc et voilà ce que j’ai  » Vous avez été détecté comme suspect par notre antispam, merci de bien vouloir recopier le code suivant pour poster votre commentaire.Cliquez-ici pour plus d’informations sur l’anti-spam « . ça devient infernal sur toutes les plates formes ! voici ce que j’avais écrit…si elle passe par là 🙂 « chez Quichottine tu es toujours sûre de trouver, un lien, une photo, un texte…qui te donne envie d’aller voir…j’ai un faible pour les portes, en principe celles des maisons, à l’avenir je vais peut être grâce à tes photos, m’intéresser à celles des jardins ».
    bises

    bisous

  3. Coucou Quichottine,
    Des souvenirs qu’il faut garder bien au chaud .
    Je ressens toujours un peu de nostalgie mélancolique dans tes mots.
    Une grille qui m’appelle également.
    Bisous et bonne journée

  4. Cette petite échappée dans le jardin de très bonne heure est tout à fait rafraîchissante, il suffit de passer la grille !
    Très bonne journée

  5. Ton texte m’a fait pleurer…
    Les oiseaux s’envolent…
    Ils créent de grands vides…
    Les roses, samedi, j’ai cueilli les plus belles du jardin pour maman…elles faneront doucement avec elle dans son dernier jardin…

  6. Quelle jolie promenade matinale ma Quichottine. J’aime aussi le calme du jardin, tôt le matin en compagnie de mes quatre pattes !
    Bises et bon mardi

  7. C’est quand tout le monde dort encore au petit matin qu’il faut rêver et s’échapper par la jolie grille si tentante, tes photos aussi sont bien jolies, merci pour ces instants si doux.

  8. Une grille entr’ouverte et l’imagination s’engouffre tandis que les rêves s’envolent…

  9. Les roses vivent ce que vivent les roses mais elles reviendront tout comme les petits enfants même s’ils ne savent pas ranger leur jouets. Je ne les cueille que pour en faire des bouquets à ma maman, les autres se balancent dans le vent , quant à celles qui meurent elles me font signe qu’il est temps de leur donner un coup de sécateur pour que les autres puissent fleurir à leur tour! Bises et bonne journée

  10. Superbe ton texte si profond sous une apparente légèreté. Bravo. Bisous.

  11. Une grille ouverte, des chants d’oiseaux, quelques instants de paix volés au temps dans la douceur matinale du jardin… c’est un cadeau du nouveau jour.
    Ce matin, les petites mésanges ont pointé leurs jolies têtes et se préparent pour l’envol; je crois que ma matinée va se dérouler tout près !
    Merci à vous deux pour ces moments sereins, si loin de l’agitation du monde.

  12. Superbe balade matinale en ta compagnie …
    Très émouvante.
    Bel après-midi avec de gros bisoux doux, ma quichottine ♥

  13. Salut

    On a été mis en alerte orange par météo France mais il fait beau?

    On attend des orages parait-il ?

    Sinon tout va bien dans le CHNORD.

    Bonne journée

  14. Les oiseaux, prendre le temps de les observer, de les écouter, de les aimer, un luxe dont j’ai la grande joie de pouvoir profiter dans mes Montagnes du Matin… A chaque fois que je lis qu’il n’y a plus d’oiseaux je me demande s’ils se sont tous donnés rendez-vous chez moi 🙂
    Demain tu verras Quichottine comme je suis gâtée de ce côté-là… Quand s’éloignent les mésanges, arrivent les bergeronnettes, chantent le couple de tourterelles et reviennent les hirondelles… un ballet enchanteur dont profite nos visiteurs… (je passe sur tous les autres qui babillent dans les haies et dans les arbres qui nous entourent, je ne les connais pas tous, mais je les remercie en mon fort intérieur de leur présence…)
    oui Quichottine prend le temps d’admirer les roses et d’écouter les oiseaux…
    Je ne sais pas plus que vous ce qu’il y a derrière cette grille ouverte, mais je sais qu’elle m’a attirée et que j’aime imaginer la vie qu’elle laisse supposer.
    Je t’embrasse et te remercie pour les liens que tu sais si bien créer et faire vivre.

  15. Juste une rose et un coin de bonheur …

  16. un bien joli texte et des images qui vont bien avec

  17. Bonsoir Quichottine,une promenade au petit matin pour faire le point sur sa vie tel ton héroïne qui aime les roses mais n’a jamais lu Ronsard et n’en comprend pas de ce fait, le sens caché. Le lutin bleu est bien présent, tout va bien et c’est, une fois de plus, fort joliment écrit .

  18. Douce promenade matinale avec tes jolies fleurs et nostalgie des jours heureux passés, ton texte est encore bien émouvant
    Je me demande ce qu’il y a derrière cette grille
    Bonne soirée Quichottine. Bisous

  19. coucou
    un texte tout en mélancolie
    j’espère que tes petites filles ont aimé les tenues de poupées
    bisous

  20. Une grille ouverte, un appel à entrer, à s’émerveiller devant les fleurs, à écouter le chant des oiseaux

  21. bonsoir,
    j’aime bien te lire, jolies roses, une grille qui fut neuve et belle…
    les oiseaux, ici c’est toute la journée, les « piafs » moineaux batailleurs, les tourterelles, et les palombes qui sont devenues sédentaires celles-là, les corneilles grises, tout un petit monde ailé, martinets et hirondelles, quand au vieux gilet, j’en ai aussi un ou deux, et jean aussi un vieux sweat tout usé mais qu’il adore, interdit de le jeter !!! je te souhaite une belle soirée, bises, MIAOU !!!

  22. J’aime me lever tôt le matin, et profiter du silence …
    J’ai vu la grille chez Annick, et comme à chaque fois je laisse mon imagination vagabonder …
    ​Belle soirée, bisous !
    Cathy​

  23. Merci pour cette superbe invitation à écouter les oiseaux et pour cette échappée belle au jardin des la première heure . Une excellente façon de nous imprégner de cette nature qui sait se montrer si charmante . J’avoue que j’aime aussi profiter de ces premiers instants à la première sortie de Volga , les lapinous ont pris l’habitude de me voir passer et ne se pressent pas vraiment pour s’écarter du chemin .
    Bonne soirée Quichottine
    Bises

  24. J’ai toujours aimé cette heure matinale!
    merci pour cette douce promenade.
    Je t’embrasse

  25. Un texte très touchant merci Quichottine
    Douce journée & gros bisous de nous deux

  26. C’est si bon de prendre le temps d’écouter et de voir.
    Très belle journée, bises

  27. Coucou
    Très agreable cete sortie avec ABC et toi …
    Merci Quichottine
    Bises

  28. Passe passe le temps… pour les roses, les humains et les choses mais c’est aussi par cela que se fait le plaisir de découvertes, de retrouvailles comme ces roses sans cesse renouvelées et des jouets re dispersés

  29. Ce sont des petits oiseaux qui grandiront toujours trop vite pour nous. Oui, ils s’envolent mais ils reviennent et c’est si bon de les entendre, même quand on trouve que le ton monte un peu trop.
    Tu as bien fait de prendre cette photo. Peut-être que la rose a subi l’orage et qu’elle n’est plus ce matin.
    Les roses sont comme nous ou nous sommes comme elles.
    Que ta journée soit douce.
    Bisous

  30. Bonsoir Quichottine. De bien jolis souvenirs de ces moments passés. Bonne journée et bisous

  31. une grille ouverte, des roses et d’autres fleurs, des oiseaux de toutes les couleurs … douce journée Quichottine

  32. Coucou ma douce Quichottine, ton petit lutin bleu a bien fait de t’entraîner dans de nouvelles aventures racontées avec tant de douceur et de belles photos. Je t’envoie plein de gros bisous
    chatou

  33. Une promenade matinale pleine de douceur , de poésie et d ‘ enchantement .
    Merci à ABC de laisser sa grille ouverte pour rêver.
    Douce soirée , bises Quichottine

  34. Cette grille ouverte me donne envie d’entrer moi-aussi dans ce joli jardin…Tes mots emplis de nostalgie sont superbes comme d’habitude. Tu as bien fait de mettre ton vieux gilet (si tu voyais le mien dans lequel je m’enveloppe tous les matins, c’est comme un doudou pour moi)… Pourquoi voudrais-tu le jeter puisqu’il te connaît si bien, sait par avance dans quelle disposition tu te lèves et où vont tes pensées du jour…Tu as bien fait de sortir écouter les oiseaux, le rangement des légos et des petites voitures attendra. D’ailleurs ils vont s’ennuyer dans les tiroirs, tous ces jouets tu ne crois pas ? Bisous et une belle journée

  35. Un petit moment de tranquillité et de paix avant les tâches qui attendent … C’est le bonheur.Elles sont belles tes roses et ont bien raison de profiter de leur courte vie . Nous devrions faire pareil! Je t’embrasse

  36. Regarder ses plantes, l’écureuil qui court d’un arbre à l’autre , puis la pie , repérer le lézard qui se chauffe sur la terrasse, des plaisirs incroyables ! Bon WE VITA

  37. Comme c’est joli et touchant !
    Merci pour tous ces mots ! Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.